Heart is open ▲ wendy

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:14


Wendy T. Mulligan

20 ans — 8ème année, en Licence des Arts magiques (redoublante) — Membre du Club d'Art — Bisexuelle/Pansexuelle — Sang-mêlée

Elle est :
Intuitive — Spontanée — Loyale — Inventive — Curieuse
Mais aussi : Emotive — Etourdie — Influençable — Narquoise — Technophobe

Aime : La divination, les médecines non conventionnelles, la méditation, l’encens, les bombes de bain, l’ordre, les tartes aux pommes, les pancakes, le cidre, la photographie, la peinture, la poterie, ses collections (pierres, quartz, cailloux, etc…), ses dés, ses cactus.
N'aime pas : Changer ses habitudes, les conflits, les insectes, le tarot, les réseaux sociaux, les menteurs, son chat Pompom.

L'ASPIC:
 
Liens recherchés
Des voisines/copines de dortoirs : partantes pour les pyjamas party et/ou pouvant accepter ses cactus, son encens et son feng-shui.
Des camarades partageant la même licence.
Des collègues artistes/membres du club d'Art : même si elle reste une artiste moyenne.
Des victimes de son côté tactile : à vous les situations awkward à souhait.
Des collectionneurs comme elle : que ça soit de cailloux ou de d'autres choses.
Des intéressé.es par ses tirages de dés.
Des relations amoureuses : qu'elles appartiennent au passé ou au futur.
(+ Notes : contrairement à ce qu'on pourrait croire Wendy a déjà pu avoir plusieurs relations charnelles sans lendemain, la plupart du temps pour expérimenter en terme de sexualité winkwink)
Des idoles à admirer : Sangs purs, personnes à dons, charismatiques en plus de ça (+ bonus si vous avez un lien étroit avec la voyance)… Attendez-vous à avoir une Wendy charmée, prête à vous talonner. Elle vous proposera divers services : Aide aux devoirs, tentative de lire votre avenir à l’aide des dés, petits massages aux épaules, deep stare into yours eyes. Wendy sera prête à tout pour être dans votre entourage proche, au point d’en être un chouïa flippante.
Des ami.e.s Moldus/Cracmols : Wendy est indifférente au conflit, mais ne veut pas pour autant choisir un camps pour ou contre. Il se peut très probablement que vous ayez discuté avec elle sans même que le sujet ne vienne sur la table. Cependant, si vous le lui faites remarquer, il y a de forte chance qu’elle esquive le sujet voire disparaît pendant un temps de vos fréquentations. Peu attentive, il se peut même qu’elle oublie ou ne remarque pas que vous n’êtes pas sorcier, même si cela fait des années que vous vous connaissez. Oupsie.
Des proches qui veulent à tout prix l’aider dans son approche des réseaux sociaux : bon courage.
Des gens inquiets pour son chat.
Un.e inconnu.e qui a un jour hurlé devant le même insecte qu'elle : ils se sont serrés dans les bras, se sont cachés derrière le même divan et ont rameuté toute leur promo juste pour écraser/jeter par la fenêtre la pauvre bestiole.
Des personnes qui pourront la faire sortir de sa zone de confort : il se peut qu'elle vous aime autant qu'elle vous déteste.
Des êtres à haïr : vous êtes menteurs, vous lui avait fait une crasse ou même juste vexée, qui aurait cru que Wendy pouvait être autre rancunière envers certains ?

A ajouter prochainement:
 

Agenda
ANNÉE SCOLAIRE 2028-2029:
 

ANNÉE SCOLAIRE 2029-2030:
 

AUTRES:
 

Heart is open ▲ wendy  7yaitm10 Heart is open ▲ wendy  4878_o10 Heart is open ▲ wendy  13781510 Heart is open ▲ wendy  17526710
Heart is open ▲ wendy  33902810 Heart is open ▲ wendy  45704710 Heart is open ▲ wendy  Cptlt10 Heart is open ▲ wendy  G-251011
Heart is open ▲ wendy  Lalond11 Heart is open ▲ wendy  Rosali10 Heart is open ▲ wendy  Rose_l10 Heart is open ▲ wendy  Sans_t57
Heart is open ▲ wendy  Tumblr10 Heart is open ▲ wendy  Tumblr11 Heart is open ▲ wendy  Tumblr10 Heart is open ▲ wendy  Www10
Heart is open ▲ wendy  Sans_t78 Heart is open ▲ wendy  Sans_t79 Heart is open ▲ wendy  Sans_t80 Heart is open ▲ wendy  Sans_t81
Heart is open ▲ wendy  Sans_t88 Heart is open ▲ wendy  Sans_t90 Heart is open ▲ wendy  Sans_t89 Heart is open ▲ wendy  Rosela10



Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Dim 22 Sep - 16:09, édité 104 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:20

Bertram Godfrey C'est le poursuiveur de notre belle maison bleue.
Bertram, ou Bertie mais il n'aime pas trop ça, a de beaux pulls et un langage toujours fleuri. Il aime les pancakes et boit beaucoup de thé.
Je ne sais pas trop comment j'ai fait pour attirer son attention, c'est peut-être car mon vocabulaire était plus déconcertant que le sien, qu'il ne connaissait pas la kybomancie ou bien parce qu'il ne comprenait pas en quoi consistait un nettoyage spirituel ?
Bertram n'a pourtant rien d'un excentrique, mais je crois que c'est pour ça qu'il aime bien m'accompagner dans mes expériences mystiques, au point même d'accepter de se faire griffer durant un exorcisme ayant mal tourné. Peut être qu'avoir une amie bizarre lui permet de se sentir davantage appartenir à la normalité.
Ou bien c'est de ça dont il ne veut pas derrière ces chaussettes trop colorées et ces pulls trop voyants. Il pourrait être plus bizarre que moi, j'en suis sûre, s'il ponctuait son vocabulaire de quelques jurons et lâchait des grimaces plutôt que des sourires.
Bertie a un masque, il s'y accroche bien.
Parfois j'essaye de lui faire lâcher prise, mais Bertie a peur, il tient bon, il ne veut pas craquer. Moi je peux pas lui en vouloir alors je dis rien, à sa place aussi j'aurais peur de passer du côté de la normalité/l'anormalité.
Inocenty « R » L. Ikachev Camarade serdaigle parmis d'autres, je ne savais pas grand chose de lui, hormis les préjugés qu'on peut se faire de quelqu'un au premier regard : garçon plutôt superficiel, exigeant des autres, mais en même temps très réservé.
Je finis par faire plus amples connaissances avec lui dans des circonstances maladroites, en le prenant en train de se changer (troquant robe contre collants de danseur). Si notre rencontre était plutôt mal partie (Inocenty craignant, peut-être à raison, que son secret tombe dans de mauvaises mains), elle a fini par être un terreau riche pour notre amitié naissante. A force de stratagèmes à cloche-pied pour rendre plus agréable notre conversation malencontreuse, on a fini par la clôturer en allant partager un jus de citrouille ensemble.
Depuis, Inocenty semble plus détendu et nos regards se croisent souvent dans les couloirs. Tout comme moi, ce souvenir reste au coin de sa tête et il m'a récemment invité au Pré-au-Lard pour me rendre la pareille.

Hécate R. Sinclair Ma filleule. La seule, l'unique.
Désignée en tant que marraine depuis le début de l'année, j'étais au début pas très sereine, ni très sûre de moi dans ce rôle. Mais Hécate est si douce, si discrète, avec un accent si adorable en plus ! Je crois que je suis même un peu trop protectrice avec elle. Je me tiens toujours disponible pour elle, et elle ferait partie de ses personnes pour qui je me réveillerai à 3h du matin.
Je l'accompagne à l'infirmerie, la conseille pour son choix de licence (elle est si talentueuse en plus !!!!) (allez voir ce qu'elle fait en dessin et en tatoos !!) (et vous ai-je parlé de son accent trop cute ???)... En plus, c'est la seule qui fait fuir mon chat satanique, ce qui est loin d'être négligeable pour moi.
Clairement, je suis la marraine la plus chanceuse de l'univers.
Salem Avery Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

Lune Choi Lune, Lune, ma chère amie.
Ma tendre amie.
Comme les autres, je m'étais sentie un peu bête, à peine un sourire échangé que je commençais déjà à déverser mes mots comme une cascade jusqu'à ce qu'un mouvement de baguette bienveillant je lise tes 4 mots : "Je n'entends pas".
Oh.
Et je devinais à tes yeux que ce n'était pas la première fois que tu le faisais savoir.
Je me suis tue. Définitivement.
(Si, c'est possible, ne riez pas.)
On continue de se voir, de se parler au creux de nos paumes, de quelques lettres fumées dans le vent. Je l'aide pour suivre les cours, les conversations, tout en sachant me faire discrète.
Lune porte bien son nom, elle est la grâce et la féminité en un corps.
Elle semble beaucoup aimer les nombreux quartz que je cache dans mes poches ou dans mes tiroirs, ça tombait bien qu'une pierre porte son nom, ça m'a permi de lui faire un cadeau.
Envy T. Chadwick Envy, la Capitaine d'Hippoball de notre maison.
Pour être tout à fait franche, je n'ai jamais rien compris à ce sport, je ne me souviens même plus comment je me suis retrouvée sur les bancs d'un de ces matchs.
Certainement que je m'étais perdue et que sous la panique j'ai décidé de faire comme tous les supporters assis à mes côtés : crier à plein poumons.  
Pour autant, j'ai bien fini par trouver un point captivant à ce match : la Capitaine.
Cela paraît sans doute très superficiel, après tout je ne la connaissais ni d'Eve, ni d'Adam. Mais à ce moment-là, elle était la personne la plus intéressante du match et j'ai décidé de me concentrer sur elle.
Et comme je suis quelqu'un qui va au bout des choses, j'ai même été la félicité après son match.
Le feeling passait très bien, ça présageait (au moins) le début d'une nouvelle amitié.
Cela m'avait pas pour autant rendue fan de ce sport, hein.
Mais un jour, elle a proposé que je l'accompagne, seule, aux bains des Préfets.
Vous savez, ce lieu magique où peu de personne y a accès et qu'on dit de lui qu'il détient tous les parfums et plaisirs du monde.
Et tout ça, en compagnie de la capitaine aussi belle qu'envoûtante.
gulps.
La suite sera interdite au moins de 17 ans.

Edwyn Ollivander Ned, et ses trésors.
Ned, et ses histoires.
Ned, et sa foutue malédiction qui attire les chats.
Ned, et sa soeur Andy.
Ned, et son esprit toujours bouillonnant.
Ned est le colloc de Salem et de Bertram, enfin du moins, je l'ai connu dans ce contexte là. En voyant son bazar "organisé" (c'est comme ça qu'il l'appelle), je n'ai pas tenu longtemps avant de le questionner sur tout ce qui passait sous ma main. Ned a la langue pendue sur le sujet, alors on a très vite sympathisé en une seule conversation.
Ensuite, si je ne vois pas Pompom pendant plusieurs semaines c'est qu'il est soit après le croupion de la chatte d'Owain, soit sur les genoux de Ned (mais son dortoir est plus près que celui d'Owain, donc je viens le voir en premier). Difficile après de se quitter, car il n'est pas rare que je finisse par rester : soit pour parler art et voyage, soit pour m'intéresser à la dernière invention sur laquelle il travaille.
Ned est fascinant, honnête, mais il est aussi taquin, ça peut être énervant parfois, surtout quand il commence à parler de voyance ou médecines atypiques.
Béring Leszczynski C'était compliqué avec Béring.
Des 4 collocs Serdaigle où je vais souvent tenir compagnie (petit rappel, Bertram, Ned, Salem), Béring était celui avec qui le feeling semblait le moins passé, sans que je sache trop pourquoi.
Plus distant, moins bavard, les rares fois où je tombais sur lui en unique interlocuteur, je pouvais comprendre à demi-mot que ce n'était pas le moment et qu'il valait mieux que je passe plus tard.
Mais c'était pas trop grave, je pouvais totalement accepter qu'on ne pouvait pas s'entendre avec tout le monde. Et Béring avait malgré tout l'air de quelqu'un de bien.
D'ailleurs pendant une période, il devait plutôt être content vu que je ne venais plus du tout leur casser les pieds. La fin d'année scolaire était difficile, la rentrée déprimante... Je voulais qu'on m'oublie, c'est pas difficile ça de toute façon...
Enfin, c'est ce que me disaient mes mauvaises pensées.
Mais petit à petit, j'ai commencé à aller un peu mieux, c'était pas encore la banane, mais j'avais au moins un peu plus le courage de m'aérer l'esprit. C'est comme ça que j'ai retrouvé Béring, et que j'ai appris par la même occasion qu'il aimait bien la photographie lui aussi, vu qu'on s'est retrouvé tous les deux avec un appareil dans les mains. Cocasse situation.
J'avais alors peur de le déranger, mais étonnamment, c'est Béring qui a commencé la discussion, il avait l'air surpris de ne plus me voir toquer à leur porte, il sentait bien que "j'étais pas comme d'habitude".
J'ai craqué.
Peut-être parce que justement ce n'était pas quelqu'un de proche à la base, je n'ai pas pu résister à lui confier mes malheurs tout en me promenant avec lui : le stress, la peur de ne pas trouver sa place, l'avenir inquiétant...
Béring a tout écouté, d'une oreille attentive que je n'aurais jamais soupçonnée chez lui, enfin pour moi.
Et tout naturellement, il m'a proposé de l'aide pour la photographie, je venais alors de lui dire que sur les conseils d'un professeur j'avais rejoint le club d'art, et Béring en faisait lui aussi partie.
Je ne savais pas quoi dire.
Encore maintenant, je me sens honorée car lui est bien plus expert que moi.
On est bien plus proche que par le passé c'est sûr, je me fais alors petite à ses côtés car j'ai peur de perdre cette amitié précieuse, mais ça n'a pas l'air pour l'instant de lui traverser l'esprit. Je suis rarement tombé sur quelqu'un d'aussi loyal en amitié et j'espère continuer à en être digne.

Diana O. Rosier Je connais Diana aussi longtemps que je suis à Poudlard.
Un peu comme Cannelle, j'aimais être dans ses jupons, à imiter ses manières et à minauder pour attirer son regard.
Cependant, contrairement aux autres filles, Diana ne s'encombre pas d'une cours, libre comme l'air, elle se pose puis s'envole ailleurs comme bon lui semble. Ce n'était pas si différent à l'époque.
Ainsi, si fut un temps je pouvais me sentir proche d'elle et que je me plaisais à me croire indispensable en lui rendant multiples services, je n'étais en vérité qu'objet de blagues déplaisantes et surnoms grotesques. Diana ne se cachait même pas vraiment quand elle le faisait, mais j'ai mis du temps à me vexer et à comprendre que ces sobriquets ne me rendaient en rien "spéciale" à ses yeux.
Je n'étais pas son Amie, sa Camarade, ni même Wendy, mon prénom pourtant, j'étais juste la "Gueuse" dans ses discussions.
Aussi, je ne me sens plus vraiment proche d'elle (l'ai-je seulement été ?), mais ce surnom continue de me suivre (de la bouche de Diana uniquement).
Je le chasse à coup de sarcasme et riposte du tac au tac.
Jusqu'à ce que l'oiseau de malheur s'envole.
Lux Silvola Lux est un peu une surprise venue de nulle part.
Le nez toujours dans ses recherches, sa bulle est si impénétrable que l'appeler ne serait pas suffisant pour lui faire lever les yeux de ses bouquins.
Mais ce n'est pas pour autant impossible d'entrer avec elle dans sa bulle.
Lux est une source prolifique dans tout ce qui touche la science.
Je peux être sûre d'avoir son attention si je commence à la questionner dessus, il est alors très difficile de l'arrêter.
Au fond, elle me ressemble un peu.
Avec ses mots maladroits, son esprit qui s'égare et ses sujets de conversation toujours identiques.
Ce n'est parfois pas de tout repos de suivre son fil directeur, c'est même parfois contagieux son bonheur.
Tour à tour, on se lance la balle.
Ponctués de "FASCINANT" et de "WOUAH"
On se rend des services aussi, parfois.
On rit réciproquement de nos tocs et de nos boulettes.
Elle m'a même donné un surnom, un vrai : Willy. Parfois qui se change en Woody, ça me fait beaucoup rire, première fois qu'on me donne ce genre de surnom.
Peut-être que je devrais commencer à lui en trouver un aussi ? Lulu ? Pas très original, mais j'aimerai être sûre qu'elle se retourne quand elle l'entend...

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.


Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Dim 12 Mai - 12:37, édité 26 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:20

Alice Lewis Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
Ethan Stoker Ethan, Ethan, meilleur décision du destin au monde.
Rencontré en cours de potion, Ethan était à la fois la personne la plus compétente du domaine mais aussi la plus sympathique durant ces temps de pratique. Rapidement, on a continué de se voir, car en plus d'être un élève doux et passionné, il avait aussi ce "petit quelque chose" ou devrais-je dire "ces deux petites choses" qui dépassaient de sa lèvre supérieure.
Mais Ethan n'aimait pas en parler.
Ethan est un élève réservé, un solitaire, qui n'aime pas trop parler de soi, surtout de ses différences, alors j'obtenais des informations au compte-goutte : son odorat développé, le goût fade de la nourriture...
Je n'en étais pas moins fascinée et dès que j'en avais l'occasion, j'essayais à ma façon de l'aider : parfums d'encens délicats, livres de cuisine... Tout était bon pour apprendre à le connaître, et je crois qu'on avait même beaucoup appris tous les deux.
Mais ces derniers temps, on ne se voyait plus, Ethan était triste, Ethan ne voyait plus personne, Ethan s'isolait.
J'ai un peu sorti les grands moyens.
Ethan s'est beaucoup confié.
J'ai essayé encore une fois d'aider.
Un joli moment à deux, des vrais sourires venant de lui cette fois, un rayon de soleil.
Des surnoms de gagné aussi, Mr. Sunshine et Mrs. Moonlight.
Quelque chose qu'on partage et qu'on se lance maintenant un sourire au coin, à la grande incompréhension des autres.
Je l'aime décidemment beaucoup.

Syka Käsner Syka est doux, un peu comme du coton, et ce n'est sans doute pas un hasard s'il aime autant les guimauves (mais de là à dire qu'il y a une réciprocité directe, il n'y a qu'un pas...). Depuis notre rencontre mémorable (mémorable pour nous mais aussi pour les gens autour de nous) qui nous a permis de partager notre phobie commune pour les insectes, on ne s'est jamais vraiment perdu de vue.
Peut-être est-ce la rencontre qui a cimenté les choses comme ça entre nous, mais on a pris l'habitude de nous retrouver pour se réconforter. La vie est si injuste et parfois si effrayante, elle est riche en excuses pour parler en pyjama pilou-toudoux en se gavant de marshmallows.
Pour autant, Syka a sûrement peur de plus de choses que moi, ça m'attriste et m'inquiète à la fois et je passe beaucoup de temps à lui parler, mais surtout à beaucoup l'écouter. Syka m'inspire tant de tendresse que si mes baisers sur son front pouvaient aspirer tous ses maux, je le ferai encore plus.
Un soir, en échangeant nos signes astrologiques, j'ai eu l'idée de lui offrir un livre de lithothérapie, il a pas trop compris au début, mais je le vois souvent avec, c'est que ça doit lui faire plaisir.
Billy Catwright Petit chieur.
Je peux pas m'arrêter ? Si ? C'est rare que je sois vulgaire quand je parle d'une connaissance. Mais inutile de partir dans de grandes métaphores et restons simple : c'est un sale gosse.
Si au départ, je m'étais pas vraiment attardé sur son cas (je veux dire, à part m'alerter sur Pompom et le fait que je savais qu'il lui donnait à manger, pas grand chose), puis un jour il a voulu jouer les "justiciers masqués", enfin c'est certainement ce qu'il s'imaginait être dans son cerveau pas encore arrivé à maturation. Je lui ai alors clairement exprimé que ça ne le regardait pas, que ce n'était même pas son chat pour commencer, mais la situation a dégénéré et j'ai appris (à mes dépens) qu'il avait une...
...
...Brr, impossible de l'écrire.
Bref, j'ai perdu mon sang froid (j'aurais pas dû, ce n'est qu'un gamin) et je sais plus ce que je lui ai hurlé dessus (à deux doigts de la syncope, je rappelle, ça me donne des circonstances atténuantes), mais ça avait l'air de l'avoir calmé et je ne l'ai plus vu pendant un moment (mais Pompom était toujours bien nourri, ça, c'est certain).
Sauf récemment. Car évidemment un gosse qui fourre son nez partout est forcément intéressé par les tirages de dés.
Hmf.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.


Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Jeu 2 Mai - 21:00, édité 8 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:20

Henriette Malveaux Henriette, Henri...ma Voodoo Queen, ma Big sis'.
Tu me connais plus que je ne me connais, je le savais depuis ton arrivée, si tu acceptais ma présence à tes côtés j'étais prête à entièrement me confier, tout ça en moins d'une année.
Tu as tout pour toi, la Beauté, la Maturité, et je suis ensorcelée par chacun de tes gestes. Tu as ce je-ne-sais-quoi qui me rend invincible et sûre de moi (je garde et je chéris chacune de tes amulettes) (je m'accroche à ton bras et je meurs à chacun de tes regards) (j'aimerai toujours m'endormir contre toi)...
Les Autres n'ont aucune importance quand je suis avec toi, je pourrais redoubler en lyrisme, venir demain sans uniforme, me colorier les cheveux ou me jeter du toit de l'école, ça n'aurait aucune importance.
Tu fais partie de ma Destinée.
Enoch Leszczynski Jeune Gryffondor en 4ème année, je n'ai pas tant d'expérience que ça en tant que tuteur, mais Enoch est un garçon sérieux et très travailleur. C'est donc un plaisir de l'épauler en cours d'Histoire, ça me rappelle même des souvenirs...
Mais c'est aussi un passionné de botanique, et comme je le comprends ! Je lui ai vite fait savoir que je l'enviais pour ça, je n'ai jamais eu la main verte et après m'être essayé à un tas de plantes vertes plus ou moins résistantes, je n'ai trouvé que les cactus digne de mon niveau.
Appelez ça comme un "échange de bons procédés" ou autres, mais Enoch s'est donc décidé de m'aider à garder au moins UNE plante en vie (autres que mes cactus, vous m'avez compris), elle est actuellement au bord de ma fenêtre et je me suis promise de ne pas trop l'arroser comme il me l'a dit... Enoch essaye de prendre de ses nouvelles, il faut dire que les précédentes n'avaient pas une belle tronche.
Je lui cherche encore un nom, j'espère qu'elle ne mourrera pas avant que je lui en trouve un...

Elaura C. Blackwell Elaura et moi, on a un ennemi commun.
Declan.
C'est con à dire mais c'est grâce à lui que je l'ai rencontré.
Je me souviens comme si c'était hier, je bouillais encore de rage quand elle s'est approchée de moi.
Alors que je m'attendais à ce qu'une inconnue aille me faire la morale, elle a au contraire déclaré qu'elle détestait Declan autant que moi, et qu'on devrait être alliée.
Encore un peu secouée, j'ai accepté sans trop savoir ce que cela impliquait, j'étais surtout en colère et si j'avais pu, j'y serais retournée pour en découdre avec lui.
Le lendemain, elle est revenue vers moi et je lui ai parlé de l'incident, à tête reposée. Elaura, elle, ne m'a rien dit sur ses différends avec lui, mais je ne ressens pas encore le besoin de le savoir. A vrai dire, j'étais déjà contente de me trouver quelqu'un avec qui cracher ma bile noire. Cela ne me ressemble pas d'habitude.
Actuellement, on se voit principalement pour discuter de notre pacte, rien de concret, en général nos discussions dévient sur autre chose. Elaura a une collection incroyable de bijoux en cristal que j'adore regardé et elle adore la divination. On a la même passion quand on en parle toutes les deux, mais je sens chez Elaura cette "différence" qu'elle n'ose pas afficher, cette distance qu'elle a besoin de gardé entre moi et elle pour qu'on puisse continuer de se parler.
Peut-être que Declan est juste une excuse, un prétexte pour se rattacher à quelqu'un, une haine qui dépasse notre statut et notre sang…
Leslie Beckenridge Je ne connais pas Leslie depuis très longtemps.
Arrivé au club d'art, il y avait tout à faire et à découvrir et un cadet de 5 ans de moins c'était moins effrayant pour exercer.
Même si on n'a clairement pas le même niveau, je retrouve chez lui ce côté foufou que j'aimerai garder, cette débordante liberté qui ne trouve écho que dans la toile. Lancelot ne pose pas de question personnelle et a la plupart du temps le nez dans le guidon (ou plutôt dans la gouache).
Il n'a pas peur de se salir et j'aime bien ça.
Mais Leslie c'est aussi un oeil attentif, regardant discrètement par dessus mon épaule et ne disant rien jusqu'à ce que je lui demande mon avis. Il peut être le grain de folie qui manquait ou le virage serré que je n'ai pas pris.
Le jugement est ferme, mais souvent juste.
Pour autant, son impétuosité continue en dehors de la toile et c'est problématique.
Je le reprends, mais c'est souvent la fuite, à coup de "tu m'saoûles" lancés au loin.
Il a horreur de perdre la face.
En dehors de l'art, c'est comme si les rôles revenaient à leurs places. Et je comprends que Leslie se sent être dans une position confortable à conseiller une fille en licence d'art.
Garçon ambitieux et plein d'espoirs doit faire face parfois à un mur qu'il ne peut pas taguer. Un comble pour un jeune artiste incompris.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.


Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Ven 3 Mai - 15:56, édité 8 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:20

Beckett Campbell — Abordé entre deux portes, en raison d'une odeur d'encens particulièrement persistante (c'était du santal, si vous voulez tout savoir). Ce fut une rencontre tout à fait anodine, mais le destin a décidé que je devais continuer de croiser sa route, pour quelques échanges futiles mais aussi des bagarres dont je n'étais pas l'instigatrice (et que je tentais tant bien que mal de calmer le jeu).
A côté de ça, Becky (j'aime bien ce surnom) est un garçon gentil, aussi paumé et maladroit que moi quand il est question de parler de soi. On s'y entraîne tous les deux, c'est d'ailleurs la bonne occasion pour allumer un bâtonnet ou deux. Je sens bien parfois que je le trouble avec mes phrases toutes faites et mes gestes abracadabrantesque, mais il écoute. Un peu comme moi quand il me parle des technologies et qu'il me propose "une dernière fois" d'aller sur Pineapple.
Tiens, je prédis d'ailleurs une ou deux notifications avant la nuit.
Jasper I. Howard — Jasper est une horrible petite diva.
Je ne dis pas ça en rapport à ses qualités de chanteur (j'en sais rien et je m'en fiche comme de ma première paire de chaussettes), c'est pas non plus en lien à sa taille ou à son physique (même si la natte qui vole au vent, ça me tue à chaque fois). Non, en fait, c'est une question de place. Jasper prend énormément de place, il parle fort, fait de grands gestes avec ses mains (pour te montrer à quel point il est fooormidable et que toi tu as l'air tellement, mais alors tellement, coooonne), il se croit le nombril du monde et est agressif en plus de ça.
Il faudrait que vous voyez comment il me parle.
Mais si y'a bien une chose qui occupe peut-être autant d'importance que lui-même, c'est bien les animaux (et les joyaux, je vous avais prévenu, une diva). Car il fallait bien que ce surplus d'amour pour lui aille bien quelque part. Il se trouve qu'il s'est reporté sur mon chat.
Jasper n'aime pas juste Pompom, il l'adore.
Je ne suis que l'ombre de mon chat, quelle tristesse.

Cannelle P. F. Disney Cannelle... Un parfum qui remonte à l'enfance.
On lui donne beaucoup de vertues, en fait, qu'est ce que la cannelle ne peut pas faire ? Elle éloigne tous les maux : virus, bactéries, champignons, parasites, cancers, pertes de cheveux...
C'est sûrement pour ça que jeune, j'avais trouvé refuge derrière elle.
Elle et ses bruits de mastication incessant, son odeur de tabac froid, ses sacs toujours trop lourds à porter... Elle était l'impassibilité d'une statue, avec le petit air supérieur dans la remontée de ses lèvres fines.
Elle marchait toujours très lentement, comme si elle voulait que je prenne le temps de sentir sur mes épaules tout le poids de ses cahiers écrit à l'encre verte.
Mais quand elle ouvrait la bouche et qu'on entendait ses piaillements aigus, elle était en vérité d'une bêtise, mais d'une bêtise.
La Cannelle de Poudlard n'éloigne pas les maux, elle les incarne tous.
On se connaît depuis si longtemps, on se croisait tous les jours, on ne s'aimait vraiment pas, et pourtant, vous savez ce que c'est la routine. Le privilège que j'avais d'être si proche de ses affaires m'avait donné le droit de l'écouter se plaindre de la "plèbe".
J'ai tellement appris sur la superficialité à ses côtés.
Et elle parlait tellement.
J'ai encore quelques uns des élastiques qu'elle m'avait "gracieusement" refilé, je ne les ai jamais mis dans mes cheveux, mais je les ai toujours dans ma poche.
Maintenant c'est de l'histoire ancienne, Cannelle s'est lassée plus vite que moi, mais elle continue de parler, elle ne la ferme jamais.
Moi j'écoute toujours.
L'avantage c'est que je n'ai plus à porter ses sacs.
Owain S. Baxter Owain a une chatte.
Blanche, persane, beau spécimen. Elle s'appelle Ravenclaw.
Pompom l'adore, il semblerait qu'il passe le plus clair de son temps à lui rendre visite, et pas que pour manger dans sa gamelle, si vous voyez ce que je veux dire. Non, non, les deux sont passés à un stade supérieur dans leur relation.
J'aurais jamais cru autant en savoir sur la vie sexuelle de mon chat. Thanks to Owain.
Owain est un garçon... Pas vraiment le genre de garçon avec qui je suis à l'aise pour discuter d'habitude, il a cet air je-m'en-foutiste, ce je-ne-sais-quoi de léthargique, avec un humour qui me fait réagir soit trop tard, soit jamais.
On n'est pas du même monde, et je ne voulais pas essayer de l'être.
J'étais au mieux un robot intelligent.
Pourtant, il revient, soit avec mon chat tenu par la peau du cou, soit avec une invitation dans la manche. J'accepte quelques fois d'écouter, de venir, car je ne trouve pas meilleure esquive. Puis d'autres fois, je m'éloigne et j'essaye d'ignorer son ombre à côté de la mienne.
Owain parle, il parle beaucoup, au début pour rien dire, puis petit à petit pour dire qu'on était "rien".
Pour une fois, j'étais plutôt attentive à ce qu'il disait.
Sa nonchalance cachait un esprit vif, mais profondément pessimiste.
C'est quand il a arrêté de faire des blagues que j'ai commencé à sourire.
Et ça, c'était vraiment pas rien.

Eden C. Wood Eden et ses silences.
Eden et ses exigences.
Ancien camarade lors de ma première année en DEMA, on était de la même promo et on aime tous les deux la photographie.
Je faisais clairement pas le poids.
Je ne savais pas ce que je foutais là.
Eden l'avait compris.
J'étais un peu triste.
Mais maintenant c'est fini.
Je me suis ressaisis.
Entre deux flash, on se croise parfois.
Je ne fais toujours pas le poids.
Mais quelque chose a changé, peut-être les sourires.
Ou ma persévérance.
Declan A. Bergling Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

Constance Dubois Il y a quelque chose de puissant chez Miss Dubois.
Quelque chose qui m'attire inexorablement vers elle.
Sûrement le fait qu'elle est là que depuis cette année, en échange scolaire, elle a cet accent venant de l'autre côté de l'océan.
Sûrement est-ce aussi sa grande beauté, avec cette parure blonde qui l'illumine, ses yeux qui me glacent, ses lèvres qui m'intriguent.
Et tout ce qui fait d'elle quelqu'un d'exception : son intelligence quand je l'entends parler, ses talents sportifs que j'admire depuis les bancs, sa manière de marcher lorsqu'elle s'éloigne, son charisme qui transparaît dans ses sourires (des miettes en guise de salaire...).
J'ai tout de suite voulu me rapprocher d'elle, me faire remarquer (mais dans le bon sens cette fois...), ça ne marche pas toujours, mais elle me laisse l'aider pour ses devoirs avec ses délais impossibles à tenir, et aussi participer à une ou deux conversations, où son oreille paraît plus ou moins attentive lorsque j'ouvre la bouche.
Je ne peux pas dire que je me sens très proche d'elle, mais j'aimerai bien.
Noora M. Blackwell Je connais Noora depuis mes débuts en ASPIC.
Elle était ma cadette quand moi je venais d’avoir 17 ans.
Elle est ce qu’on pourrait appeler « une fille atypique », je l’ai su dès notre première rencontre.
Sa silhouette se distinguant des arbres, il était trop tard pour me cacher, mes mains trop occupées à maintenir face contre terre le merle qui se débattait. Je m’attendais déjà à menaces et représailles sur les points de ma maison.
Il n’en était rien.
Dans un silence partagé, elle s’est assise, a saisi mon couteau et a fini le travail pour moi.
Depuis notre étrange rencontre aux bois, je la voyais revenir comme une « ombre » à mes côtés. Attentive, avec cet air malicieux qui ne l’a jamais quitté. Elle incarne son étrangeté quand moi j’essaye de la dissimuler. Elle a cette honnêteté crue et vraie que j’admire et que j’envie.
De nous deux, je suis certainement celle qui fait la plus petite, Noora sait mieux, a toutes les combines, a l’influence et le talent. Mais Noora est aussi protectrice, pense à moi quand je m’y attends le moins, est ouverte et ne me juge pas, même si sa sincérité peut parfois faire très mal. Je sais qu’elle pense bien faire et c’est juste moi qui prend mal les choses.

A. Kate Auburn Depuis quelques temps, je remarque toujours la même fille venant de Serpentard me tournant autour.
On a environ le même âge, mais on n'appartient même pas à la même licence.
Mais elle est toujours là, à me faire des remarques désagréables (alors qu'on ne s'est jamais parlé jusqu'à maintenant).
Si au début, je pensais que c'était une simple coïncidence, j'ai maintenant l'intime conviction que cette fille ne m'aime pas.
Simple camarade de d'autres filles avec qui je n'ai plus de compte à rendre ?
Début de paranoïa pour ma personne ?
Fille populaire qui voit en moi un potentiel bouc-émissaire ?
Ou juste une meuf qui s'emmerde ?
J'essaye de ne pas accorder plus d'importance que ça, j'ignore ou je réponds vite fait pour renvoyer ses piques et me défendre à minima.
Mais sérieusement, c'est quoi son problème ?
O. Kain Heikkinen Rencontre incongrue au cours d'une soirée qui n'avait pas de sens.
Invitée par Owain, que j'appris plus tard être son meilleur ami, c'est un peu par hasard que je suis tombée sur Kain. Ou plutôt que Kain est venu vers moi.
Il a dû sentir que je m'emmerdais, ce n'était pas très subtile de ma part de rester près des boissons et de dévisager tout le monde, et certainement que pour lui c'était pas mieux. On a commencé à discuter : "Qu'est ce que tu fais là", "Comment tu as connu Owain ?", vous savez les débuts de conversations banales de gens qui ne savent pas trop quoi se dire, mais il faut croire que j'ai le don à donner des réponses improbables à ces questions.
Enchaînant verre sur verre, la discussion a continué, allant un peu plus loin, devenant plus intéressante, mais la soirée passait toujours aussi lentement. A peine la rencontre initié qu’on avait fini par incarner des sortes de gardiens de buffet, à juger tous ceux qui passaient à proximité ("Comment ? Tu oses toi aussi te bourrer la gueule ?"), d'un sourire narquois et de rires railleurs (indice qu’on était déjà bien bourré).
Puis au fil du temps, il faut croire que même l'alcool ne m'amusait plus. A quoi bon rester ici ? A ce moment-là, Kain était la seule personne intéressante de la soirée. Alors aussi vite que j'ai dû lui dire "viens on s'casse", on s'est retrouvé du jour (soir) au lendemain dans le même lit.
Pas besoin de vous faire un dessin.
Pendant que moi je vivais plutôt mal la gueule de bois, ce n'était pas vraiment le cas de Kain. Entre deux plaintes de "j'ai mal au crâne", j'ai fini par capter entre ses mots qu'il avait une copine. Merde.
Evidemment, j'ai voulu m'excuser : Qu'est ce qui m'avait pris d'autant boire ? Puis c'est moi qui aie proposé qu'on s’en aille tous les deux... Mais les torts restaient partagés et ça ne semblait pas plus apaisé Kain.
J'ai bien-sûr respecté son besoin de distance (le temps sûrement de régler ce problème de conscience et d'honnêteté avec sa copine), mais je continue de m'en vouloir, en plus d'avoir foutu la merde dans un couple, j'ai capoté un début d'amitié.
All hail me

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.


Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Sam 4 Mai - 12:47, édité 23 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:21

Faustus Dante Mr. Dante est le professeur de sorcellerie et de métamorphose. Je connais ce prof depuise la BUSE, mais je ne l'appelle plus par son nom, pour la majorité des élèves c'est un prof spécial, à l'humour impopulaire, bavard à son propre cours, pas si apprécié que ça, pas mal craint aussi (sûrement en lien avec son allure).
En vrai, je me demande comment une personnalité si décomplexée a pu se retrouver ici, mais ça fait de lui l'un des profs les plus cools de l'école à mes yeux.
On s'est officiellement échangé nos numéros quand il m'a trouvé dehors, en plein haruspice (oui bon en gros j'avais ouvert un piaf). J'peux vous dire que j'étais pas à l'aise, un autre prof un peu plus sensible n'aurait certainement pas creusé plus loin qu'il m'aurait déjà collé. Pas lui.
Si cool que même si je me permet de blaguer avec lui, je continue de le respecter (j'ai même du mal à lâcher le vouvoiement). Est ce qu'on a le droit de dire qu'on est ami avec un prof de l'école ? Je sais pas trop, mais pour moi il en est un. C'est une épaule réconfortante et une oreille attentive, il m'encourage et je crois que j'apprends à être moi-même avec lui.
Puis honnêtement, avez-vous déjà eu un ami qui s'est jeté dans les escaliers exprès pour donner raison à vos prédictions ?
Non ? Alors clairement, vous n'avez pas une amitié comme j'ai avec lui.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.

texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.
texte Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse sed libero dictum, tincidunt orci ac, facilisis augue. Nunc in nisi eu neque dictum faucibus eu a mi. Donec ac facilisis nunc. Ut congue interdum urna, nec lacinia lectus. Aliquam mollis nunc lacus, vitae porttitor sapien auctor eu. Curabitur rutrum eros ullamcorper sollicitudin dapibus. Nulla facilisi. Vivamus sem nunc, blandit ullamcorper bibendum a, pellentesque vel velit. Etiam erat massa, dapibus eu varius sit amet, suscipit ut est.


Dernière édition par Wendy T. Mulligan le Dim 17 Mar - 14:31, édité 5 fois
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:21

6 (ocazou)

VOILA
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Beckett Campbell
Messages : 619
Points : 1402
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:24

FIRST prehistoric bob

Plus sérieusement
Jviens voir si t'es op pour un lien miguel le magnifaïk
Je te propose Beckett, mais- Jasper est sang pur, charismatiquement insupportable et il adorerait recevoir de l'attention et des compliments huhu Y a moyen de trouver un pour pour ces deux là aussi!

Mais mon main c'est Beck je l'admets pls
Il est pas sangpur ou quoi mais il est joueur de Quidditch et s'est forgé une réputation de fauteur de trouble ? pls BREF
Je le voyais bien lui demander cash pourquoi elle sent bizarre (l'encens-), et en dehors de cela... Jdois avouer que victime de son coté tactile, ce serait epic- Il serait pas à l'aise et ce serait une première ptdr
Et il est super doué en technologie, il pourrait la feinter la dessus miguel le magnifaïk Et possiblement la sortir de sa zone de confort, s'ils sont potes ? Idk
Globalement je vois plutot un lien positif, dis moi ce que tu en dis erm
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 0:49

Quel honneur d'avoir un membre de la Teuteu team sur ma rs!!!!!!

miguel le magnifaïk miguel le magnifaïk miguel le magnifaïk miguel le magnifaïk miguel le magnifaïk

Alors commençons par Becky !!

Déjà l'idée par rapport à l'encens huhu ça me tue et j'imagine totalement la scène. Wendy lui répondrait direct que c'est de l'encens tout en lui pondant un gros pavé wikipedia sur ses bienfaits ("D'ailleurs tu sais que ça peut aider à dormir, mais aussi à soulager les tensions musculaires ? T'es musclé toi, t'en aurais ptête besoin haha ! *tâte le peps*" /sort)
Comme tu dis je penche aussi sur un lien positif, je trouve qu'ils se ressemblent même un peu avec leur côté "maladroit dans les relations humaines" halp
On peut dire que par son côté fauteur de troubles Wendy a pu se retrouvé un peu entraîné de force dans ses problèmes (entre autre en voulant faire la médiatrice pacifique quand il s'énerve contre quelqu'un ??) et en même temps être très chill sur plein d'aspects du coup il pourrait trouver chez elle un côté confidente ? (+ avec une pointe d'awkwardness quand même car Wendy est très premier degré + elle doit parfois le faire un peu buguer avec ses propos mystiques mdrrr) + éventuellement le bonus technologie car certainement que Wendy hochera bêtement la tête s'il commence à partir dans ce domaine là (sans rien y comprendre, aidez cette fille)

Pour Jasper jte dis ça sur la cb!!!
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Beckett Campbell
Messages : 619
Points : 1402
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 1:17

La meilleure team swag

ptdr
Le pauvre, ça doit bien plus le perturber que la page wiki de l'encens- "Ah je euh... Hm. Tu m'as rappelé que j'ai, en effet, ce muscle précis que tu viens de toucher, je.. merci ?"

Ahah, un duo de cas sociaux, le groupe a qui faudrait pas demander son chemin-

Oh, jsuis grave chaud pour un lien de confidence pls C'est le moment parfait en plus pour ça, il va bien avoir besoin de chill et se changer les idées.
Ce serait presque la bonne occasion pour tester ces encens...
Bon je sais pas si Wendy trouverait un bon confident en Beckett tho- Ils sont pas doué en relations humaines, mais il fait de son mieux. Il en reste pas moins random néanmoins. Lui c'est pas wikipédia qu'il te récite, il sort des trucs hors sujet à la place ptdr
Aussi, Beck aurait sûrement sa part de responsabilité pour les notifications sur son pineapple huhu C'est un troll de l'internet. Ce sera plus fort que lui.



Alors Pour Jasp, histoire d'avoir une trace écrite, il serait juste fan du chat et profiterait du respect qu'elle porte pour les sangs purs huhu
Je pense qu'il apprécierait la collections de cristaux secrètement aussi-
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 1:24

cassie parfait pour les deux
(j'ai explosé de rire pour Beck et son muscle. Le pauvre. ptdr )
(tant que Jasper touche avec les yeux swag ) (non en vrai elle dirait trop rien, ça confirmerait pour elle que c'est "une précieuse diva" ptdr )

Dès demain je fais son téléphone, Beckett est le bienvenu pour la spammer huhu huhu huhu
Isabella Rahman
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Isabella Rahman
Messages : 145
Points : 544
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 3:42


Bonjour

Citation :
— Des idoles à admirer : Sangs purs, personnes à dons, charismatiques en plus de ça (+ bonus si vous avez un lien étroit avec la voyance)…

Oui, c'est moi ruben
(enfin c'est Salem du coup, mauvais compte ayaya)
JE SUIS fan de Wendy oki en plus elle est dans la même licence que lui (Arts) + elle a l'air "différente" des autres (ton #meufcheloue m'a convaincu ah oui oui) et Salem attend l'arrivée de quelqu'un comme ça dans sa vie, tu vois... une ptite perle dans son genre, quoi
(J'ai aucune idée de ce que je raconte, il est tard pardon ptdr mais j'étais OBLIGÉE de poster)
bisous
(j'te passe mon discord on sait jamais : bad!bitch™#7227)
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 12:44

Coucou ! fire

J'avais dit que je viendrai !

Alors déjà si Wendy a redoublé ça veut forcément dire qu'elle était dans la même promotion que Bertram a la base ! Et en plus elle est si bizarre, impossible que Bertram l'ait ignoré. Si elle cherchait des cobayes pour des expériences divinatoires, il se serait forcément porté volontaire juste pour essayer de la cerner un peu mieux. Et puis il est intéressé par tout ce qui est occulte, un peu sur les marges donc je les imagine bien échanger autour d'un thé et d'une pile de pancakes.

....et participer à l'exorcisme de Pompom, qui sait ? Il a du temps à perdre.  

Bertram est poursuiveur chez serdaigle - est réputé pour porter des pulls moches et ringards - partage le même dortoir qu'Avery  ( d'ailleurs faudrait que j'aille lui demander un lien @Isabella Rahman @Salem Avery est ce que je peux te gratter le discord aussi où tu préfères régler ça par fiche ?)  et a tout récemment rompu avec Beckett Campbell du coup ça peut aussi être intéressant à exploiter pour un lien.

D'ailleurs si tu veux exploiter un négatif du lien, il n'est pas impossible que malgré l'intérêt qu'il lui porte, Wendy ait été plutôt rebutée/ se montre méfiante face à lui. Après tout, Bertram cache beaucoup de choses et jusqu'à présent maîtrise bien l'hypocrisie et la langue de bois ( même s'il a déjà beaucoup évolué).

Bref, y a plein de choses qui se passe dans sa vie en ce moment aussi (entre le bordel niveau relationnel et le fait qu'il a découvert l'identité de son père) mais je sais pas si ça sera intéressant pour le lien

mon discord c'est : sbejaran#8780
Invité
Invité
avatar
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 13:30

YOU ARE PERFECT.

Salut !  shine

Non mais c'est vrai t'es trop belle épouse moi ok ??

Bon, je te proposerai Azzura plus tard, elle est pas encore validée et tout, mais pour ne pas arriver les mains vides, je vais te parler d'Inocenty !
(c'est un perso assez compliqué à comprendre je crois, le mieux est que tu lises sa fiche ; mais je te donne quand même un petit aperçu) 

En gros c'est un danseur polonais assez doué qui s'entraîne de nombreuses heures par jour car étudier c'est pour les faibles ; il a un GROS côté dragueur mais n'a jamais été en couple (à son grand malheur) - d'ailleurs, son kif c'est de s'habiller en fille (surtout le weekend) pour draguer discrètement des garçons hétéros avant de s'enfuir. Enfin cette double identité lui a causé plein de pb et il aimerait s'en défaire MAIS EN ATTENDANT HEIN.
Il a un petit côté enfantin (en même temps le gars clame sur tous les toits qu'il aime les licornes) mais peut être très sérieux è.é 
Si t'aimes le shopping, il vient en faire avec toi oklm.

ENFIN BREF. Je m'étale. Je te laisse voir s'il t'intéresse perso je l'aime trop et voir quel lien tu voudrais avec lui car tous ceux que tu proposes me plaisent, tu es trop parfaite pls
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Heart is open ▲ wendy Jeu 7 Mar - 13:45

Je.

fire

Je vous prends tous, un par un

J'aurais pas pu rêver mieux comme propositions de liens.

@Salem Avery
Dire que je voulais spammer ta RS, finalement même pas eu besoin  cassie
J'ai beaucoup trop d'idées. I mean. Salem remplit tous les critères qui peuvent intéressés Wendy.
En plus de ça c'est un bg.
En plus de ça c'est un cutie.
ELLE A FORCEMENT CRUSH DESSUS.

Bien avant que Salem passe en 9ème année (et que Wendy reste sur le carreau en 8ème lolz), je la vois bien s'asseoir toujours à côté de lui, hocher silencieusement de la tête à chacun de ses mots, être la première à vouloir assister à ses tirages de cartes, elle le complimente sur tout : pour elle, il est parfait, c'est un sorcier doué, un artiste, un homme intelligent, doux, une belle personne. Des fois elle cherche des excuses pour froler ses doigts en voulant regarder ses bagues de plus près ("Oh, ce sont des amethystes ?"), puis d'autres fois ses insinuations sont beaucoup trop crues car c'est plus fort qu'elle (Elle a bien dû lui sortir une fois "Je veux t'embrasser", yeux dans les yeux, sans sourciller finn ). Tout chez lui devait faire vibrer son être, des fois elle veut lire dans les paumes de sa main (sachant qu'en psalmodie elle est bien incapable de sortir une prédiction juste, mais lolz, est ce que Salem la laisserait faire ??) juste pour sortir des trucs niais "Je vois un homme plein de talents......."
Pour autant, si Wendy se permet autant de fantasmer sur lui, c'est qu'elle se croit pas du tout à la hauteur d'un tel bg finn elle doit même se taper des petites déprimes à cause de ça (le mec représente quand même tout ce qu'elle aimerait posséder, ça attise son petit côté d'envieuse).
Son fantasme est peut être même sur le déclin de par le fait qu'ils ont maintenant une année de différence et qu'elle peut moins le coller comme elle pouvait le faire avant ?? A moins que ça soit Salem qui la cherche, dans ce cas ça pourrait développer un lien bien plus sincère que le simple crush/curiosité mutuelle.

Bref, j'ai beaucoup trop causé finn


@Bertram Godfrey
Olalalala j'aime beaucoup trop Bertram alors jsuis contente que tu me le balances pls
Je pencherai sur un lien positif, car même si je pense que Wendy aura rapidement découvert son côté "hypocrite", elle sentirait un intérêt sincère de sa part pour ses petites expériences (pourquoi je l'imagine allongé sur son lit pendant que Wendy passe ses mains en hauteur pour aspirer ses "mauvaises ondes" ? finn ) (pensée pour les collocs du coin ptdr ), il l'a peut être aussi aidé à chopper son chat, mais cegrobâtar s'est barré en griffant Bertram ptdr ptdr
Comme Wendy a du mal à peser ses mots, elle a dû bien lui sortir un "Pourquoi tu fais semblant de sourire ?" sans pour autant qu'elle aille plus loin car si Bertram se contente juste de nier ce qu'elle dit, elle ne cherchera pas à creuser.
J'aurais ptête même une idée de développement possible (si jamais ça devait virer en négatif/neutre finn ) mais j'attends déjà d'avoir ton avis !!

J'ajoute vos discords dès que je serai dispo (que voulez vous, je suis une femme occupée cet aprem  cassie ) (non en vrai j'ai hâte de comploter avec vous aaaaah)

EDIT : OMG @Inocenty « R » L. Ikachev HAN ok c'est reparti pour un pavé

J'imagine bien Wendy connaître son secret (elle est tellement random qu'elle aurait bien pu le surprendre et lâcher un gros "Ha salut Inocenty ! J'aime bien ta robe, tu l'as acheté où ?" et peut être qu'au début il aurait eu peur qu'elle balance, sauf qu'en fait ben, elle en a rien à faire. Alors à force de discuter ensemble, Wendy s'est considéré un peu comme une grande soeur (à lui donner des avertissements du style "un jour tu vas avoir des problèmes !!" ou bien des conseils pour qu'il s'assume un peu plus ??), tout en l'admirant car damn THAT MOVES. Elle est sa fangirl number one et lui demande l'autorisation pour assister à certains de ses entraînements tout en se faisant très discrète (genre silencieuse jusqu'au bout mais les yeux brillants, car comme elle le dit "j'ai la souplesse d'une girafe"). Peut être qu'elle pourrait être son public test ?? Et elle lui sortira des images chtarbée du genre "Oh cette danse m'a rappelé le flottement gracieux d'un nénuphar sur l'eau" finn déso elle est pas forte en métaphore stylée.

Bref j'espère que ça te plait gjfkfjgf fear
Contenu sponsorisé
Re: Heart is open ▲ wendy

Heart is open ▲ wendy
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [AIDE] erreur [240] : file open
» George Coleman & Ahmad Jamal - My foolish heart
» [RESOLU]nand kermel open fail
» Une nouvelle machine, Open source et avec PID
» Dans mon open space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Gestion RP :: Fiches de liens-
Sauter vers: