don't even care about what they say - sasha

Invité
Invité
avatar
don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 18:37


Sasha Johnson
Prénom Nom— sasha johnson
Surnom(s) — ash
Âge — 17 ans, mais dira qu'elle est majeure. actuellement en 7ème année
Orientation sexuelle — Homosexuelle
Origine — anglaise, londres. un peu typée asiatique
Sang — sang-mêlé
Options ou licence — à abandonné la botanique et l’histoire des moldus pour choisir l’Arithmancie et les Arts Magiques

Avenir — passer l'Aspic déjà, ça pourrait être pas mal
Avis sur les cracmols et moldus à Poudlard — elle se fiche un peu qu’ils soient là ou pas, se disant parfois qu’elle ne perçoit pas la logique de leur présence alors que Poudlard est une école de “sorciers”. mais en pratique, elle en est totalement désintéressée, donc ça ne la dérange pas. les croiser dans les couloirs lui font autant d’effet qu’un yaourt nature: aucun.

Maison — info ici (attendre la répartition)
Avatar — oc - Chien-An,Chou

Baguette magique — baguette en bois de Frêne, 25cm de rigidité avec un cœur en plume de Phoenix
Épouvantard — un grand vide qui se dessine sous ses pieds, vertigineux noir et sans fond
Patronus — ocelot
Reflet du miroir de Risèd — elle-même, le sourire aux lèvres et l'air sûre d'elle, heureuse
Odeur de l'Amortentia — l’odeur du frais, comme quand elle sort le soir dans la rue et que tout est si calme; ajouté à celle d'une toile de peinture

Matière favorite — l'Arithmancie
Bonbon favori — la boîte à flemme, pour sécher les cours
Créature inspirante — elle a un petit faible pour les rats: la majorité les détestes ou les trouves dégoûtants, alors qu'en réalité ils sont plein de ressources et hyper intelligents
Animal de compagnie — aucun
Mental
on la voit passer dans les couloirs, les yeux légèrement baissés et les écouteurs dans les oreilles. elle est complètement dans son monde, sasha. ou peut-être simplement qu’elle se fiche de ce qui se passe à côté d’elle. elle ne daigne même pas de regarder vers où elle va. elle marche seule, et ça lui va très bien. parfois, on lui lance des regards, on murmure dans son dos. ça ne lui fait ni chaud ni froid.
sasha se fout un peu de tout et passe son temps à hausser les épaules. elle préfère largement observer que de participer. plus passive qu'active.
si sa vie était une histoire, elle serait certainement son propre personnage secondaire.

discrète et un peu mystérieuse, elle ne cherche pas vraiment à se faire des potes ou à créer des attaches sociales. sasha se fiche de ce que pense les gens, n’obéissant qu’à ses règles et à ses envies. si elle veut quelque chose, elle le fait, sans tenir compte de savoir si c’est socialement acceptable ou non.
après tout, elle n’a pas besoin de l’approbation du monde. seulement d'elle même.

physiquement, elle a des allures de bad girl. elle brise les codes.
la musique à fond dans les oreilles, une sucette dans la bouche; une casquette à l’envers, les fringues mal misent; sa cravate mal attachée, sa jupe plissée. celle qui fait ce qu'elle veut, comme elle veut, sans se soucier du regard des autres.
mais c’est un simple masque. une comédie.
elle joue la meuf un peu cool pour se donner un air. elle fait celle qui s’en fiche de tout et qui ne pense pas aux conséquences. mais c’est faux, au fond, elle flippe juste. elle flippe parce qu’elle est perdue. elle ne sait pas quoi faire de sa vie ni comment faire battre son cœur, alors elle prétend n’avoir aucune envie. l’illusion que c’est son choix.

parce qu’elle est un peu vide sasha, un peu cassée. elle a peur d’un peu tout et fait semblant de ne pas avoir froid aux yeux pour se rassurer. alors elle cherche. elle cherche de quoi repousser ses limites pour faire battre son cœur. elle cherche à se prouver à elle-même qu’elle est capable d’être quelqu’un.
alors qu’au fond, c’est juste une vaste blague.
trop peur d’être blessée, elle limite aux maximum ses liens sociaux, quitte à être un peu agressive. c’est celle que les plus crédule vont craindre, alors qu’elle est aussi flippée qu’eux. technique basique de dissuasion: faire croire qu’on est dangereux pour masquer sa faiblesse.
susceptible au possible et devenue trop égoïste, elle s’enferme sur elle-même pour se protéger des mauvaises surprises.

elle a deux passions dans la vie: s’autodétruire et l’art.
partisane des idées stupides, elle se demande en ce moment comment créer un trafic de drogues et d’alcool au sein de Poudlard, et comment s’échapper des dortoirs le soir sans se faire prendre. elle s'est souvent fait engueuler ou réprimander, tant par ses parents que par ses professeurs, mais elle n'apprend pas. bornée, elle continue ses conneries. après tout "peut-être qu'ça marchera un jour".
un peu rêveuse sur les bords, elle ne dit jamais non à un bon bouquin ou à contempler une belle toile.
mais la seule chose qui la fait vraiment vibrer, c’est la musique. une fois, elle s’est dit que ça pourrait être cool de mêler musique et magie pour créer des morceaux, mais elle a eu la flemme de s’y mettre.

paresseuse au possible, ses camarades de classes se demandent comment elle a fait pour valider ses BUSES alors qu’elle n’en branle pas une. adepte de la procrastination, sasha n’est pas non plus complètement stupide. elle joue les imbéciles pour aller dans le sens de l’image qu’elle se donne, mais elle est en réalité sacrément intelligente. elle taffe dans son coin deux jours avant les examens, et ça lui suffit largement pour avoir le nécessaire.
elle ne bosse sérieusement que quand elle l’a décidé ou qu’un sujet lui plaît. par exemple, elle adore comprendre les choses, la physique ou la magie qu’il y a derrière. par contre une fois qu’elle a trouvé, elle s’en lasse très rapidement.

sasha est donc une gamine un peu rebelle qui a sa manière d’exprimer son mal être au monde entier à travers un je m’en foutisme inégalable.
elle n’en reste pas moins assez drôle, son ironie étant proportionnel à son manque de répartie. si elle est motivée, elle est capable d’être assez têtue pour aller au bout de son idée sans rien lâcher. mais bon, elle motivée, c'est aussi rare qu'une oasis dans le désert du sahara.
en fait, sasha c’est un peu comme un yaourt aux fruits: c’est un peu fade, puis parfois y’a des morceaux qui viennent mettre un peu de saveur. faut juste les trouver.

je m’en foutiste - rebelle - passive - introvertie - spectatrice - paresseuse - perspicace - socialement stupide - scolairement intelligente - calme - rêveuse- fort esprit de contradiction - sarcastique - drôle - téméraire - têtue - curieuse - logique - auto-destructive - provocante -

joue les imbéciles pour se donner un air - à tendance à aller à l’encontre des gens - l’art est une des rares choses qui font battre son cœur - adore la musique et joue notamment du piano - elle ne tient pas l’alcool mais continue de boire beaucoup trop - fait la meuf - se donne un air mystérieux et un peu roc pour qu’on lui foute la paix - elle à peur du vide mais continue d’aller dans des endroits en hauteur pour faire genre elle n’a peur de rien - aime bien la technologie moldue - un peu geek sur les bords - la logique la rassure - elle fume quand elle peut, plus pour dire "fuck" qu'autre chose - handicapée sentimentale - elle aime bien provoquer pour s'en prendre une après - elle dort avec une peluche parce qu'elle fait des cauchemars, mais elle assume zéro - blah blah blah
Story
d’aussi loin qu’on pourrait se souvenir, sasha n’a pas toujours été ainsi. si solitaire, si détachée et si renfermée. loin de là.
enfant, sasha était une petite fille pleine de vie et souriante, qui passait son temps à se questionner sur le fonctionnement de l’univers.
pourquoi les poissons peuvent respirer sous l’eau et pas nous ?” tout en observant bubulle, son poisson rouge.
parce qu’ils ont des branchies, ma fille.”
et pourquoi nous on en a pas ?
parce qu’on a des narines à la place.
pourquoi on ne peut pas avoir les deux ?
arrête de poser des questions et va te coucher…” soupirait son père, exaspéré par ce flot de “pourquoi”.

fille de deux sorciers vivants à Londres, enfance banale sans événements marquants. à part sa mère qui partie acheter des cigarettes sans jamais revenir. ça l'avait un peu interpellé: sa mère ne fumait pas.
mais trop jeune et trop sage pour réellement poser des questions, elle l’accepta. sa vie avec son père n’était plus aussi idyllique qu’avant. il lui apportait de moins en moins d’attention, probablement rongé par la solitude. alors sasha apprit à son tour à être seule, et s’y accomoda.

quand elle reçue, l’année de ses 11 ans, sa lettre d’admission à poudlard, cela sonnait comme un nouvel espoir. elle allait découvrir un nouvel univers, apprendre enfin la magie et ses multiples dérivés, et devenir une sorcière.
elle avait hâte.
ses premières années se déroulaient si bien: sérieuse et attentive, sasha avait de bons résultats et une bonne attitude en cours. intéressée par ce qu’elle apprenait
socialement, elle était toujours assez discrète, pas forcément populaire. ses amis se comptaient sur les doigts de la main et elle disait que ça lui suffisait. mais au fond, elle se sentait un peu seule, un peu décalée.

et puis elle tomba amoureuse.
de cette fille, populaire, téméraire, admirée par tous avec qui elle partageait les cours de potions: claire. elle était tout ce que sasha n’était pas et ce qu’elle aurait aimé être. forte et courageuse.
elles se sont rapprochées petit à petit, sasha l’aidait en cours et elles bossaient ensemble. à l’inverse claire lui permettait de sortir un peu de ses sentiers battus en l’entraînant faire les 400 coups.
elle avait si peur de lui dire ce qu’elle ressentait vraiment. ça la bouffait de l’intérieur. elle mourrait d’envie de lui dire, sans en avoir jamais le courage. alors elle était mal.

et puis un jour, elle craqua. lâchant un flot de paroles incertaines, un peu maladroite. tentant de mettre des mots sur ses sentiments sans effrayer l’élue de son cœur. par chance, claire accueillit cette confession par un sourire et un baiser.
sasha n’avait jamais été aussi heureuse qu’à cet instant là.
sauf que l’amour, ça rend aveugle.

elle ne se rendait pas compte, trop aveuglée par ses sentiments et sa joie de partager enfin quelque chose de fort.
ce n’était absolument pas réciproque.
claire l’utilisait. tout simplement. elle avait besoin de son sérieux pour améliorer ses notes, de quelqu’un pour la protéger et se dénoncer à sa place quand elles se faisaient prendre, d’une personne plus faible pour l’admirer et se sentir importante.
simple complexe de supériorité.

au début, ça allait. malgré l’illusion dans lequel sasha vivait sans s’en rendre compte, ça roulait. et puis, vers la 4ème année, ça s’est dégradé. crise d’adolescence, accumulation de l’abus de claire, cours de plus en plus difficiles…. elle n’arrivait plus à suivre et tout s’effritait.
son manque de confiance en elle et sa gentillesse la forçait à se soumettre de plus en plus aux désirs de sa petite amie, sans prendre le temps de penser à son propre bonheur.
et puis, quand les problèmes arrivèrent, lorsqu’elle était triste ou déprimée, elle était bien trop seule. claire n’était jamais là pour elle, alors que sasha se démenait toujours quand les rôles étaient inversés.


I need you, I need you, I need you right now
Yeah, I need you right now
So don't let me, don't let me, don't let me down
I think I'm losing my mind now
It's in my head, darling I hope
That you'll be here, when I need you the most
So don't let me, don't let me, don't let me down
Don't let me down


et puis au bout d’un moment, quand sasha n’était devenue plus qu’un poids et qu’elle ne pouvait plus en tirer aucun avantage, claire en a eu marre.
elle lui brisa le coeur.
la vérité éclata comme la bulle dans laquelle sasha s’était emprisonnée durant tout ce temps. ça la changea considérablement.

elle se renferma totalement sur elle-même, ne pouvant donner sa confiance à personne. elle se sentait seule, vide. tout ce qu’elle avait vécue avec cette fille était faux. tous ses liens, ses interactions, tout ce qu’elle avait pu créer: un mensonge.
elle était vide, apathique.
cumulée avec ses autres problèmes, son père de moins en moins présent et sa mère qui lui manquait même si elle se voilait la face, sasha devint petit à petit celle que l’on connaît maintenant.

ses notes, à l’époque très bonnes, ont dégringolé. suivant son manque d’envie envers tout. elle n’était devenue qu’une coquille vide, avec un putain de mal être qui restait tapis au fond de ses entrailles. désabusée, désintéressée, elle ne vivait plus: elle survivait.
elle s’était détachée de tout, passant au rang de simple spectatrice. elle ne voulait plus participer à quoi que ce soit, elle ne voulait plus s’attacher à rien.
parce qu’elle était morte peur.
peur d’être blessée.
d’être encore plus cassée.
Derrière l'écran
Nébuleuse— salut les petits potes. moi c'est nébuleuse, j'ai 20 ans et j'ai pas rp depuis l'été dernier youhou. j'connais votre forum depuis pas mal de temps, il m'avait déjà tapé dans l’œil, mais j'avais jamais eu le temps de venir. puis t'as wendy qui a pop et ça m'a convaincue. je voulais faire un perso sérieux puis j'ai trouvé que c'était plus drôle comme ça, alors j'espère que je vais bien m'amuser 👀 sinon dans la vie ma grande passion c'est les documentaires animaliers. vous avez l'air tous trop beaux et trop sympa du coup j'ai un peu hâte wsh. j'espère que sasha vous plaira.
cordialement, des bisous


Dernière édition par Sasha Johnson le Dim 10 Mar - 15:15, édité 3 fois
Ella Panopolis
Professeur d'Alchimie
Professeur d'Alchimie
Ella Panopolis
Messages : 68
Points : 168
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 18:39

Elle est coolos we stan ! bienvenue hâte de lire l'histoire don't even care about what they say - sasha 1315841144
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 199
Points : 306
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 18:41

Ella a volé mon "preums" finn

Jtm hug bienvenue wow wow wow
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Rahman
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Isabella Rahman
Messages : 145
Points : 544
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 20:16

BCP de classe par ici love écrase moi stp
BIENVENUE (voilà c'est dit) staffien J'ai giga hâte de lire l'histoire de Sasha
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigénie Blackwell
Poupée de cire, poupée de son
Poupée de cire, poupée de son
Iphigénie Blackwell
Messages : 34
Points : 219
En couple avec : h. aster gaunt.
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 20:21

saucisse à toi aussi ruben

BIENVENUE A TOI!!!
ce perso à l'air incroyable g hâte d'en savoir + avec l'arrivée de l'histoire snif!!!

bon courage pr la fin et la validation rub
Voir le profil de l'utilisateur
Owain S. Baxter
Obviously Stupid Boy
Obviously Stupid Boy
Owain S. Baxter
Messages : 199
Points : 427
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 21:16

sasha a écrit:
elle a deux passions dans la vie: s’autodétruire et l’art.

je feel

oh hey there quelle belle gosse qu tu nous as pondu ruben

BIENVENUE ♥️♥️
j'espère que tu te plairas ici hug hug

Voir le profil de l'utilisateur
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1872
Points : 1780
Re: don't even care about what they say - sasha Sam 9 Mar - 21:27

omg elle est si belle pls
bienvenue parmi nous!!
trop contente que tu reprennes le rp avec nous du coup :)


winner is dreamer who never gives up; andy


don't even care about what they say - sasha KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Voir le profil de l'utilisateur
Slàine O’Toole
Chocoballe
Chocoballe
Slàine O’Toole
Messages : 127
Points : 260
Re: don't even care about what they say - sasha Dim 10 Mar - 14:41

En voilà un beau mental qui promet plein de bêtises en RP ! huhu Il faut absolument qu'elle aille au bout de son projet pour l'alliance entre magie et musique ! fire (Aussi, la comparaison avec le yaourt m'a tuée. ptdr)
De toute façon, compte tenu de son amour pour les rats, elle ne peut qu'être une fille bien ! rub

Sois la bienvenue sur Dabb', Sasha, je te souhaite de bien t'amuser parmi nous ! han
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: don't even care about what they say - sasha Dim 10 Mar - 15:07

Ella: merci beaucoup !! hug
Wendy: jtm bb. j'suis trop contente que tu m'ais ramené ici sache que je te déverse tout mon amour.
Isabella: damn. toi écrase moi stp. cry isa est tellement cool aussi j'meurs. merci en tout cas !! <3
Iphigénie: merci pour la saucisse ça me touche énormément miguel le magnifaïk et merci bcp, j'espère que l'histoire te plaira aussi héhé
Owain: héhé, feel pas trop fort non plus faut s'préserver hein ! merci en tout cas, heureuse que sasha te plaise <3
Andy: merci !! heureuse aussi de reprendre ici, vous avez l'air si fabuleux jiun
Slàine: tkt les bêtises c'est prévu, j'vais retourner poudlard vous allez voir flou dab les rats c'est la vie j'suis 100% d'accord c: merci beaucoup en tout cas ça me fait plaisir <3  

merci à tous pour votre accueil, j'suis si comblée je ne mérite pas tant d'amour pls
du coup j'ai finis, j'espère que ça vous plaira. si y'a quoi que ce soit hésitez pas à me le dire j'corrigerai !!
hâte de voir dans quelle maison elle va atterrir pck ptdr j'ai pas d'idée moi fenry
Noora M. Blackwell
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Noora M. Blackwell
Messages : 85
Points : 206
En couple avec : fiancée à Evan Greengrass (mais émotionnellement libre ♥)
Re: don't even care about what they say - sasha Dim 10 Mar - 15:18

BIENVENUE OFFICIELLEMENT DARLING love
Trop contente de te retrouver ici, Wendy a eu bien raison de te convaincre héhé
Sasha a l'air super chouette, j'irais probablement te gratter un lien quand j'aurais l'inspiration pour savoir quoi te proposer mdrrr
Bon courage pour la suite de ta fiche !!
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: don't even care about what they say - sasha Dim 10 Mar - 22:05




Bienvenue sur Dabberblimp !

MY GOD JE L'AIME TANT lilibel
ta fiche est une pépite ok?!
j'aime tellement ce genre de personnage et j'ai hâte de stalk tout tes rp parce que Sasha (en plus j'adore ce prénom) est trop une cool kid mais torturée pauvre bebou pls
je l'imagine tellement out dans les couloirs en mode blc de tout mais inside brokoro.
(petite remarque, les sorciers sont majeurs à 17 ans donc si elle raconte qu'elle est majeure bah... elle l'est finn)
AMUSE TOI BIEN SUR DABB JESPERE TU RESTERAS LONGTEMPS PARMI NOUS DAMN


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: don't even care about what they say - sasha

don't even care about what they say - sasha
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'AMOUR AU DELA DE LA MORT de Care Santos
» Ambler, Eric
» connard en camping car
» Astoria
» [Kit] Ryo Nishikido pour Yumiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: