We are like Sasuke and Naruto !

Invité
Invité
avatar
We are like Sasuke and Naruto ! Ven 19 Avr - 19:41

Le gymnase était actuellement vide en cette heure déjà avancée de la journée ... Le soleil déclinait dehors à une vitesse assez rapide. Enfin vide, à l'exception d'une personne. En entrant dedans, on pouvait y observer une chevelure blanche comme neige qui se secouait au rythme de la musique qui résonnait dans le bâtiment. Il s'agissait de Tony Davidson, 8ème année et membre de la maison Serdaigle. Un jeune homme, mesurant dans les 1m85, musclé, mais pas trop, avec un visage d'ange, des yeux envoûtants et un cul ... Whaou ! Messieurs, dames, vous en voudrez un poster, croyez moi ! Il était clairement ce que l'on pouvait appeler un beau gosse, même si son caractère laissait à désirer et éloignait la plupart des personnes. Le genre à seulement se préoccuper de l'apparence et qui eurent la très mauvaise surprise de se faire envoyer chier par le danseur. Habituellement, vous auriez observer trois trais rouges vif sur son visage, peints au maquillage. Mais dans la pratique de la danse, ceux-ci disparaissaient au passage de la transpiration

Tony était actuellement en train de s'entraîner. Membre actif du club de danse, il était devenu une habitude pour lui de venir même après les entraînements officiels afin de répéter ses pas, tranquille, sans entendre des murmures sur les diverses rumeurs quant à sa vie amoureuse. Il n'avait jamais compris pourquoi les gens semblaient si passionnés celle-ci. Il n'était pourtant pas leur ami, alors en quoi ça les regardait ?

Pour lui, la danse, c'était une seconde nature. Le seul moment où il laissait tomber son armure de grand garçon dur et sérieux pour devenir un être sensible et délicat. C'était comme s'il naissait à nouveau, vide de toutes entraves dues au passé. Il était libre.

La danse, c'était son moyen d'expression favori. Il oscillait entre le classique et le contemporain avec une grâce toute particulière. Tony n'était vêtu que d'un short couleur chair ainsi que de chaussons de danse. On observait alors avec facilité son torse musclé ainsi que ses autres muscles se contracter à chaque geste. Le spectacle était alors loin d'être désagréable.

C'est sur "Take me to church" d'Hozier que son corps se mouvait avec fluidité et sensualité à même le sol du gymnase. Comme s'il était possédé par les notes de musique. Son regard, perdu dans le vide, comme si plus rien n'existait autour de lui, avait quelque chose d'hypnotisant, voire charmeur. Il était si différent que le reste du temps ... Sa chevelure blanche était en pagaille et volait, tout comme le reste de son corps. À chaque saut, il s'envolait tel un oiseau et atterrissait avec délicatesse au sol. La gravité avait elle un quelconque effet sur lui ? Ce n'était pas sûr. Ce qu'il réalisait actuellement, était une autre sorte de magie que celle qu'on pratique baguette en main.

Le sorcier était couvert de transpiration et à chaque mouvement, quelques gouttes se retrouvaient projetées avec force. Ses membres, qui bougeaient avec harmonie, se battaient parfois entre eux dans un effet dramatique de pas de danse. Tony se jetait lui même au sol avant de se relever. Parfois, ses deux grandes mains rendues dures par les nombreux sorts jetés venaient se plonger dans sa chevelure pour la tirailler, soit vers le haut, soit vers le bas. Le reste de son corps suivait alors.

S'il ne dansait pas, on aurait presque pu croire à de la folie. Mais une folie fascinante dans laquelle il se noierait avec la plus grande des joies. Il était dans un autre monde et n'entendrait sûrement pas si quelqu'un entrait lors de sa performance.

Cela continua encore une minute. Une minute de toute beauté puis, l'arrivée de la dernière note, toute en longueur. Le corps du jeune écossais se recroquevilla lentement sur lui même, s'immobilisant. Pourtant, on pouvait encore voir sa poitrine s'élever au rythme de sa respiration saccadée après un tel effort. Sa colonne vertébrale ressortait quelque peu dans cette position fragile, presque irréelle venant de sa part. Lui qui d'habitude, surplombait tout le monde de sa grande taille, il restait là, immobile. En apposant son regard un peu plus longtemps sur lui, on pouvait alors remarquer une grande cicatrice parcourant sa hanche.

Mais quitte à l'observer, pourquoi ne pas lui parler ? Il ne mordais pas ... Même s'il en donnait l'impression.
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Sam 20 Avr - 11:36

Il y a de ces jours qui ne finissent jamais. Ce genre de journée qui paraît s'étirer à l'infini et mourir avec la tristesse d'une chandelle qui meure. Amael poussa une énième soupir, le regard tourné vers la fenêtre. La joue contre son parchemin, il observait distraitement les nuages qui passaient au dehors. Même eux semblaient ennuyés par leur lente et inexorable transhumance. Quand le professeur les libéra enfin, il bondit de sa chaise et, se glissant entre les élèves qui sortaient, il dirigea ses pas vers le gymnase.

Il avait besoin de bouger, de danser, de sentir que cette journée n'était pas juste une effroyable faille spatio-temporelle destinée à se répéter indéfiniment. Son cœur battait au fond de sa poitrine, lentement, presque avec lassitude. Comme si lui aussi entendait les sombres pensées qui menaçaient de s'emparer de l'esprit fragile d'Amael. Comme s'il avait peur de sombrer à nouveau.

Triste vie que la vie de funambule.

Il entra dans le gymnase et se figea. Il n'était pas seul. Son regard se fixa sur le garçon qui dansait là. Son cœur accéléra comme porté par le corps de l'autre. Le magma noir reflua de son esprit, le laissant ouvert et attentif. C'était si beau, si puissant. Presque inconsciemment, les bras du Gryffondor se mirent à se mouvoir discrètement, sa jambe marquait le rythme, il mourrait d'envie de se jeter dans la danse, d'accompagner les mouvements si fluides du jeune homme. Il l'avait déjà vu plusieurs fois, comme lui, il faisait partie du club de danse. Toby ou quelque chose comme ça.

Il attendit, la gorge serrée, la respiration réduite à un filet d'oxygène, la fin de la chorégraphie. Somptueux mélange de contemporain et de classique, Amael ne pouvait s'empêcher de se demander ce que donnerait un duo entre eux. Les envolées gracieuses du danseur classique et les pas chaloupés et dynamiques du breakdancer.

Le garçon finit par se recroqueviller sur lui même et le cœur - encore lui - d'Amael eut un sursaut. Ce genre de fin était souvent utilisé en danse et perdait souvent de son sens mais ici, il y avait une telle sincérité dans cette chorégraphie affolante ... Les masques tombent, jetés par la danse, éjectés par la force des mouvements.

Amael attendit quelques minutes le temps que l'autre reprenne ses esprits, sa respiration avant de manifester sa présence. Il se redressa et s'avança vers le danseur.

Un sourire étirait ses lèvres, ses yeux scintillaient doucement, chassant l'habituelle tristesse qui les habitaient. Il passa une main dans ses cheveux colorés pour dégager son regard.

- C'était magnifique ... j-je suis désolé, j'suis rentré sans frapper. Mais putain, ça m'a pris aux tripes, ça faisait longtemps que je n'avais pas été remué comme ça par une danse ! Bravo !

La voix ténue et timide au début s'enhardissait poussée par l'émotion. Ses bras colorés s'agitaient, pour appuyer ses propos.

- Je m'appelle Amael, je danse aussi un peu - triste manie que de se rabaisser ainsi - et vraiment, c'était fou ! T'as un sacré niveau !

Tout cela lui avait terriblement donné envie de s'y mettre aussi, ça fourmillait dans tous ses membres, sa jambe d'ailleurs, n'avait cessé de tressauter. Mais, après une telle démonstration, il n'osait se lancer et puis, il fallait dire que le géant blanc là, l'intimidait un peu mine de rien.
Invité
Invité
avatar
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Sam 20 Avr - 12:56

Le jeune homme demeurait dans une sorte de transe. Il était encore dans sa bulle, le regard un peu dans le vide alors qu'il commença à se redresser en passant une main dans sa chevelure blanche, la plaquant vers l'arrière pour un rendu sensuel. Sa respiration était devenue plus régulière, mais se stoppa au moment même où une voix résonna à ses oreilles. Presque, immédiatement, ses yeux s'écarquillèrent alors que son visage se tourner vers le jeune homme présent dans le gymnase qui chantait ses louanges.

Celui-ci était un petit plus petit que lui. Une corpulence assez fine, un peu comme un chat. Une chevelure entre brune et rousse légèrement bouclée descendant sur un joli visage souriant et souligné d'une barbe. Mais surtout deux yeux composé chacun de deux couleurs. Ça avait quelque chose de captivant. Enfin bref, Tony avait autre chose à faire que de le reluquer. On lui parlait et la moindre des politesses, c'était de répondre.

- Ne t'excuse pas, le gymnase ne m'appartient pas. Mais je suis content que ça t'ai plu. Je dois encore corriger quelques trucs mais je suis satisfait du résultat

Rare chose : Il échappa un rire. Un rire grave mais sincère. Ce qui l'amusait, c'était les gestes vifs du griffondor face à lui. Son regard remarqua par la même occasion les tatouages sur les bras de celui-ci. Tony avait toujours aimer regarder les tatouages bien que lui même n'en avait aucun. Pourquoi ? Sûrement car il n'avait jamais prit le temps. Peut-être qu'un jour, il en aura un.

Le jeune Serdaigle vint passer une main dans sa nuque, la massant quelque peu en regardant. Il l'avait déjà vu au club de dance, mais son nom ... Quel était son nom ? Il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Pourtant, il l'avait déjà remarqué en entraînement et avait trouver son niveau très impressionnant. Sa manière de bouger était intéressante.

Mais sans même qu'il n'ai à demander, la réponse à son interrogation arriva. Amael. Oui, il s'en souvenait maintenant. Mais il y a une chose qu'il ne comprenait pas : pourquoi dire qu'il ne dansait qu'un peu ? Comme dit plus tôt, il l'avait déjà observé danser et ça se voyait qu'il adorait ça. Sérieusement ... Tony n'en voyait pas l'utilité. Était-il humble ? Non. Ça ressemblait plus à de la timidité. Se sachant intimidant, le jeune homme décida de se présenter à son tour, histoire de briser la glace. Par réflexe, sa main se tendit donc vers le roux.

- Tony Davidson mais appelle moi Tony. Mais tu sais mon niveau est sûrement le même que le tien. Je t'ai déjà vu danser.

Ses jolis yeux bleus se portèrent sur ce tressautement de jambe. Le sorcier appelait ça "la maladie du danseur". C'était la preuve ultime que l'on vivait pour la danse. Et Amael était gravement atteint. Ce qui n'était pas une mauvaise chose, attention ! Au contraire ! C'était agréable de rencontrer quelqu'un d'aussi passionné que lui et non un de ces pseudos danseur qui ne faisait que reproduire des vidéos encore et encore.

Le bel écossais resta silencieux quelques secondes, comme hésitant à parler. Ce n'était pas son style d'hésiter. Mais Amael semblait timide et même s'il pouvait paraître froid, Tony était une personne assez calme. Loin d'être un nounours mais tout de même. Un petit sourire en coin étira enfin ses lèvres et alors qu'il désignait la sono d'une main, il demanda.

- Tu veux danser ? Ta jambe n'arrête pas de bouger. Je suis sûr que tu en meurs d'envie.


Dernière édition par Tony Davidson le Dim 21 Avr - 11:12, édité 1 fois
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Dim 21 Avr - 11:02

Le garçon était beau. Il fallait se l'avouer. Amael hésitait à lui faire du rentre dedans ... pour rien puisqu'il ne concluait jamais. Il se retint finalement, il était ici pour danser par pour draguer. Il parla de corrections à apporter et Amael hocha la tête, lui aussi avait repéré les quelques manquements qui parcouraient la chorégraphie. Ils étaient peu nombreux, gage de travail et de persévérance. Le rire de l'autre le fit sourire, il était doux, chaleureux. Le genre de rire qu'on a envie d'entendre le matin pour chasser la grisaille de la nuit.

Amael serra la main qu'on lui tendait, observant avec amusement la différence de taille de leurs paumes. Tony Davidson, en effet, il avait déjà entendu ce nom. Notamment dans la bouche de jeunes première année en émoi devant l'impressionnant musculature qu'il exposait. Les compliments du Serdaigle le prirent par surprise et il ne put empêcher ses joues de rougir. Il passa une main gênée dans les mèches blanches qui tombaient sur ses yeux.

- Merci ... mais je n'ai pas ton niveau en classique. C'est vraiment super impressionnant !

Et de nouveau ce sourire, celui d'un garçon passionné qui vient de voir une œuvre qui l'a touché et dont il a besoin de pointer tous les aspects positifs, pour ne pas les oublier. Ce sourire qui faisait briller ses yeux et rayonner son corps. Là, il était à l'aise. Pour de vrai. Quand vint la proposition, elle sembla inespérée. Et cette fois, la joie d'Amael faisait trois fois le tour de son visage.

- Chouette ! Hésite pas à me rejoindre si l'envie te vient, j'y vais en impro je pense ...

Il posa son sac et se changea rapidement, un short, un débardeur large et il était parti. Ses muscles fins roulaient sous le tissu, témoignant de la puissance intérieure du jeune homme. Il s'étira et s'échauffa rapidement. Déjà, sa respiration se calmait, son regard s'éclaircissait. Il lança une musique, Echad My Yodea, issue d'une grande chorégraphie contemporaine. Il aimait profondément cette musique, la puissance des voix qui s'accordaient le transportait ailleurs.

Yeux clos. Bras le long du corps. Poitrine qui se soulève lentement.

Battement de cœur, profond. Qui résonne. S'accorde. La musique envahit son corps.

Les yeux qui s'ouvrent, la tête qui part en arrière, le corps qui suit. Amael est parti. Il entre dans cet univers, cette bulle que lui seul maîtrise. C'est lui qui donne les règles. Ses pieds tracent des cercles sur le sol, ses bras caressent l'air, se figent, repartent.

Alors que Tony était élancé et gracieux, lui est trapu, près du sol. Genoux pliés, en flexion, presque animal. Son dos se couvre de sueur et, malgré les halètements, un sourire étire ses lèvres. Disparu le jumeau perdu, disparu de tacheté qui se cherche, disparu le bariolé qui se cache. Seul reste Amael qui se perd dans la danse.

Suspension. Regard vers Tony. Main qui se tend.

- Viens !

Un appel, presque un souffle. Une invitation spontanée. Qu'y a-t-il de mal à partager son univers avec celui d'un autre ? La danse est un puzzle dont les danseurs sont les pièces.

Lions les passions, par la danse explorons ce grand monde de possibilités.
Invité
Invité
avatar
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Dim 21 Avr - 15:04

Il faut bien l'avouer, Tony avait eu la même pensée. Il fallait avouer que le gryffondor était loin d'être répugnant. Avec ses petites boucles rousses qui lui tombaient sur le front, cette petite barbe et ce corps de chat de gouttière, tout en finesse. Mais ils étaient là pour dadanser pas pour draguer. Après tout, rien ne l'empêcherait de la draguer un peu plus tard, non ?

Leurs deux mains s'étaient alors jointes dans une salutation. Il était vrai que les deux mains étaient de gabarits différents. Celle de Tony était grande et marquée à plusieurs endroits à force de s'entraîner au lancement de sorts. C'est comme si sa baguette s'était imprégnée sur sa paume. Le serdaigle avait alors remarquer le regard amusé de son partenaire et un petit sourire tout aussi amusé avait étirer à nouveau ses lèvres.

Ce n'était pas étonnant de la part du jeune Écossais de créer de telles réactions de par son physique. On pouvait aisément avoir envie de se blottir contre un torse aussi rassurant. Mais son caractère par contre, en créer des bien différentes. Il avait toujours eu un franc parlé et les gens n'apprécient pas cela. Et puis, il pouvait se montrer fourbe. Il ne comptait plus le nombre de nouveaux qu'il avait dépouillé au poker sans aucune pitié en compagnie de sa très chère amie Blanche. Pourtant, il ne s'en vanterait pas devant le rouquin. Disons qu'il cherchait à se faire bien voir par le jeune homme face à lui. Ce jeune homme qui rougissait au moindre compliment de sa part. De manière assez adorable en réalité.

- Et je n'ai pas ton niveau en break dance. Faudra me donner quelques petits cours de rattrapage. Enfin, si tu as le temps bien sûr.

Et hop, une occasion de le revoir, glisser innocemment. Enfin bref. Quand Tony lui proposa de danser, la joie fut certaine sur le visage d'Amael. Il n'y avait pas d'erreur possible. Il aimait réellement la danse. Si on était dans un cartoon, il aurait sûrement sauter de joie jusqu'à en toucher le plafond. Un rire grave passa la barrière des lèvres du jeune homme qui s'adossa alors au mur en attendant que le danseur se change.

- Je te laisse commencer, je te rejoindrais peut-être après

Quand il revint, le regard bleu glace du sorcier observa le corps qui se dessinait sous les vêtements. Le roulement des muscles lors de l'échauffement. Le calme qui le gagnait petit à petit ... une transformation. Amael semblait se vider de toutes pensées inutiles.

Les premières notes de musique. Son corps qui s'en retrouve envahi et qui se prépare à exploser en une danse passionnante.

Il balança sa tête en arrière et le corps suivit. Les mouvements étaient vifs, plein d'énergie. Précis. Des sauts aux aspects animals. C'est comme si l'on avait mit en liberté une bête assoiffée de danse. Mais une bête libre et heureuse. Libre des ses problèmes.

Et cette bête lança un regard vers lui. Un regard intense qui eu bien plus d'effet sur Tony que l'invitation orale. Une main tendue dans sa direction.

De nouveau, l'étreinte de leurs deux paumes dans un geste plein d'énergie. La rencontre de deux univers si semblables et en même temps si différents. Une chaleur qui envahissait la main gelée de Tony.

Le corps comme traversé d'une vague. Les membres qui bougent avec grâce et sensualité. Le regard de nouveau vide de tout ennui. Le pas léger.

Il était de nouveau en transe.

Il tourna sur la pointe de son pied, se retrouvant dans le dos du jeune homme avant de tirer le roux vers lui avec le parfait équilibre entre force et délicatesse.

Il plongea son regard dans celui bichrome d'Amael. Attendant de voir son prochain pas avec une certaine curiosité. Serait il à la hauteur de ses attentes ?
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Lun 22 Avr - 10:22

Quand Tony avait proposé à Amael qu'ils se revoient, son sourire avait dû répondre pour lui. Peu de garçons dansaient avec sérieux, la société actuelle estimant cette activité trop peu virile, et encore moins du classique. Il aurait énormément de choses à apprendre de quelqu'un comme le Serdaigle.

Et leur danse.

La main de Tony se joignit à la sienne pour ne plus le lâcher. La peau froide du jeune homme lui arracha un frisson imperceptible. Et déjà leurs pas s'entrelaçaient et s'accordaient. Tantôt de dos, tantôt de face, leurs corps s'épousaient et se rencontraient avec douceur et énergie. Comme si, inexorablement, ils étaient attirés l'un vers l'autre. Tony le rapprocha soudain de lui. Leurs regards se croisèrent. Bicolore contre bleu glacé.

Une demande, presque un défi.

Leurs torses se soulevaient avec force. Leurs respirations affolées jointes à leur proximité, on aurait pu les penser occupés à autre chose. Mais non, qu'y a-t-il de plus intense que la danse quand les interprètes s'accordent à la perfection ?

Amael sourit et emmena l'autre sur son terrain. Loin des envolées gracieuses, ici, le corps à corps était de mise. Jouant adroitement de la danse-contact, ils se portaient l'un l'autre, utilisant l'élan de chacun. Les pieds nus glissant sur le sol froid, musique résonnant comme un hymne puissant et profond. Comme une vague qui emporte et propulse.

Tour à tour, l'un guidait l'autre et se laissait guider jusqu'à ce que les danses se fondent et qu'on soit incapable de savoir qui menait qui. Si meneur il y avait.

Amael était grisé. Grisé par les sensations et emporté par la musique. Si bien que lorsqu'elle s'arrêta et qu'il lâcha la main de Tony presque à regret, il sentit comme un vide à l'intérieur. Essoufflé et haletant, il resta un moment à rassembler ses idées. Il n'avait pas ressenti ça depuis ... depuis ...

Oui.

C'est ça.

Depuis Kean.

Il passa une main sur son visage, gommant du mieux qu'il pouvait la montagne de sentiments contradictoires qui l'assaillaient et se tourna vers Tony.

- C'était incroyable ! Fabuleux ! Ça faisait une éternité que j'avais pas ressenti ça !

Sa voix était enthousiaste mais comme retenue. Vibrante de sincérité, elle traduisait, comme en sous-ton, le trouble qui agitait le jeune homme. Il espérait que Tony ne le remarque pas, qu'il reste perdu dans les vagues de la danse.
Invité
Invité
avatar
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Lun 22 Avr - 19:57

Il était déjà arrivé que l'on se moque de sa passion. La danse et le patin à glace ? Imaginez les clichés ! Mais sa carrure avait le don de faire taire les gens. Avantage. Enfin, sauf quand des idiots venaient lui chercher des ennuis pour prouver qu'ils étaient le plus fort. Cette carrure attirait aussi ceux qui voulaient prouver leurs forces. Heureusement, son père lui avait appris à se défendre. Tony n'était pas homme à se faire intimider facilement.

Mais revenons à la danse qui s'était entamée entre les deux passionnés.

Leurs deux corps se frôlaient doucement avant de s'éloigner puis de nouveau se retrouver avec force. Ce cycle se répétait alors encore et encore. La sensation de la peau de l'un venant contre celle de l'autre. La sueur coulant doucement le long de leurs corps. Leurs souffles désordonnés et ce petit sourire au coin des lèvres. Mais ne laissez pas votre esprit s'imaginer des choses. Ils ne faisaient que danser. Danser avec une harmonie surprenante.

Ce fut au tour de Tony de répondre aux demandes du roux en oubliant quelques temps ses longues enjambées pleines de grâce pour une danse plus animale et favorisant le corps à corps.  Une danse où leurs deux corps se faisaient encore plus proches. Où le temps d'un instant, Tony soulevait Amael et inversement l'instant suivant.

Cela faisait un moment que le jeune serdaigle n'avait pas ressentit ce genre de chose. Le fait de pouvoir danser en duo sans se retenir. Ne pas avoir besoin de ralentir. Cette danse qui avait commencer comme une sorte de combat se terminer par l'unité des deux danseurs. La contraction d'un muscle chez le roux donnait immédiatement naissance à une réaction puis à un mouvement de la part du jeune homme à la chevelure blanche.

Leurs deux mains ne s'étaient pas lâchées une seule fois pendant toute la chorégraphie.

Mais la musique prenait malheureusement fin. Il fallait se séparer bien que cela laisserait une sensation de vide. Pour chacun d'entre eux. Et oui, même pour le grand et impressionnant Tony. Mais il ne l'avouerait sans doute jamais.

Tony reprit une posture normale en cherchant son souffle. Ses mains vinrent plaquer ses cheveux en arrière alors que son regard bleu glacé venait observer Amael.Un regard à la couleur glacée, il est vrai, mais à l'intensité bouillante. Pourtant, le jeune sorcier se reprit quand le roux se retourna vers lui et exprima sa joie suite à cette performance qui s'était déroulée de manière magique. Presque irréelle.

Pourtant, il remarqua une sorte sous-ton. Un sous-ton qui témoignait d'un bouleversement. Il décida néanmoins de ne pas soulever. Ce serait le mettre mal à l'aise et ce n'est pas ce qu'il souhaitait. Pour une fois qu'il tombait sur une personne qui ne fuyait pas devant ses yeux de glace et son air de grand méchant loup. Et en prime, très très mignon.

Il esquissa un petit sourire en s'approchant du roux et vint lui ébouriffer sa chevelure bouclée avant de rire un peu à nouveau.

- Je dois bien avouer que ça fais du bien. On remet ça quand tu veux Amael.

Sa voix grave donnait des frissons. Une voix sûre et posée. Un peu comme une berceuse. Enfin, une berceuse vachement sexy quand même. MAIS CONCENTRATION. Pffiou ... C'est assez dur pas vrai ? Gardez des pensées pures s'il vous plaît ! Une idée naquit dans l'esprit roublard du première année. Il sortit tranquillement son téléphone et releva le regard vers le sorcier au blason rouge et or, une main sur la hanche et toujours ce petit sourire en coin.

- D'ailleurs, je peux prendre ton numéro ? Si tu veux danser ou même juste parler.


Simple mais efficace pas vrai ?

Ses yeux s'étaient légèrement plissés afin d'observer la réaction du jeune homme au corps digne d'une œuvre d'art. Dans cette tenue, les divers tatouages étaient clairement visibles. Et pour être honnête, le fils Davidson ne s'était pas gêné pour les observer. Ça lui allait vachement bien quand même.
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Ven 26 Avr - 0:37

Tony s'arrêta lui aussi, un moment silencieux. Il replaça ses cheveux en arrière. Amael détourna instantanément les yeux ignorant volontairement son cœur qui s'emballait. N'importe quoi. N'importe quoi. Il secoua la tête. Idiot, idiot que tu es Ama. Idiot que tu es à rougir comme une gamine devant son premier mec. Récupère ta carapace, ce n'est pas parce qu'il danse qu'il peut t'approcher, reste fort. Le gouffre te guette encore, tu es accroché à sa paroi, ton équilibre est trop précaire, ne prends pas de risque.

- Je dois bien avouer que ça fais du bien. On remet ça quand tu veux Amael.

Le cœur qui bondit, les yeux qui brillent, le sourire qui s'agrandit, c'est presque trop facile. Le jeune oublie ses sombres pensées et seule plane encore l'ombre mélancolique de Kean. Elle voile doucement ses yeux bichromes mais ne parvient pas à éteindre la lumière que leur danse a allumé. La main blanche qui se perd dans ses cheveux lui arrache un rougissement et il maudit une nouvelle fois sa peau trop réactive.

- Avec grand plaisir ! Ça fait du bien de ne pas avoir à se retenir ...

Il sourit, malgré sa voix basse mi-troublée mi-heureuse, il sait que Tony a ressenti la même chose, il l'a senti. Cette osmose, ce genre d'accord presque parfait entre deux danseurs de même niveau. La proposition du jeune homme rajoute une couche au chaos des pensées d'Amael. Il lui jette un regard surpris. Il a peu de numéros dans son téléphone, quelques personnes pour des tatouages, son dealos, de vagues potes et ses parents. Il évite habituellement de le donner aux personnes qui lui plaisent, pour ne pas officialiser la chose. Pour ne pas s'engager. C'est dur d'avancer vers l'autre quand on est sur un fil. Pourtant, il se dirige vers son sac et sort son téléphone.

- Avec plaisir !

Il dicte calmement son numéro. Est-ce l'envie de danser ? De ressentir à nouveau cette osmose comme avec sa moitié perdue ? Ou ... ? Non. Il ne veut pas penser à ça. ne pas s'attacher. Pour ne pas perdre à nouveau.

- Envoie moi un message pour que j'ai le tien.

Il s'étire, fait craquer son dos, soupire.

- La vaaache ! Tu m'as épuisé en moins de deux ! Bel exploit !

Il rit, lui l'infatigable trublion, calmé en une choré.
Invité
Invité
avatar
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Ven 26 Avr - 17:21

Tony trouvait presque amusant le fait qu'Amael fuyait son regard, comme un chat qui se serait fait attraper en train de faire une bêtise. Mais il semblait retissant au rapprochement. Le danseur n'insisterait pas. Il respectait ça. Bien que ça l'emmerderait un peu vu que le roux était totalement son genre. Enfin bon, on ne peut pas tout avoir, pas vrai ?

Le sorcier riait intérieurement des réactions de celui-ci. Ses joues rougissaient à plusieurs reprises et il semblait les haïr de changer si vite de couleur. Et bien qu'en apparence, Tony restait impassible, ses propres iris brillaient légèrement de joie, suite à cette performance qui avait su le mettre de bonne humeur. Lui qui était rentrer ronchon dans le gymnase, le voilà satisfait ! Surtout, que le rouquin avait accepté de le revoir. Pour danser bien sûr, mais ça restait une très bonne nouvelle.

À nouveau, ils pourraient ressentir cette sensation de légèreté et d'harmonie qui était née de leur duo. La fluidité de deux corps dont les mouvements se complètent au rythme de la musique. La sensation de la rencontre de deux univers différents et semblables. D'une unité et donc d'une dualité.

Vous savez, ce soir, Tony aurait jouer au loto s'il croyait en la chance. Car le gryffondor avait accepté de lui donner son numéro de téléphone malgré l'expression de surprise qui s'était affichée sur son visage. Deux points pouvaient en être déduits : le premier, c'est qu'Amael n'était pas juste un gars très joyeux. Il cachait une valise de sentiments cachés derrière lui qui l'empêchait de trop tisser des liens. Quant au second, c'était qu'il était assez curieux à son propos pour lui laisser son numéro.

C'est donc presque religieusement que le serdaigle écouta les numéros s'enchaîner, gardant en tête d'y aller doucement et de prendre son temps pour apprendre à connaître correctement le danseur en face de lui. Parfait. Il envoya un simple "Hâte de danser à nouveau avec toi" avant de récupérer ses affaires d'un geste de bras habile, laissant son muscle se contracter.

- Je peux pas rester trop longtemps, je dois encore aller réviser et puis, moi aussi, tu m'as épuisé.


Nouveau rire grave. Il s'approche et vient ébouriffer les petites bouclettes de son camarade d'une de ses grandes mains avant de se diriger vers la porte.

- à la prochaine. Repose-toi bien ... Amael.

Le prénom avait était dit avec sa voix grave et sexy. Comme pour lui lancer une dernière petite pique et voir une dernière réaction amusante de sa part. C'est ainsi qu'il sortit du bâtiment, le saluant d'un geste de main rapide. Amael ne pouvait pas le voir, mais ... Un grand sourire ornait le visage du jeune homme aux cheveux blancs.
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: We are like Sasuke and Naruto ! Lun 29 Avr - 23:12

Amael entend son propre téléphone vibrer. Il sourit. Il a conscience de faire quelque chose qui le sort de sa bulle déjà si fragile. Il avance sur un fil qui tremble mais le bout a l'air tentant. Dans le pire des cas, il reculera et fuira, comme à chaque fois. Il espère juste que Tony ne lui en voudra pas.

Le Serdaigle avoue en riant être épuisé et annonce devoir partir. Est-ce un pincement que serre ton cœur Amael ? Je pensais que tu en avais fini avec ça. Pauvre enfant, il va la malmener ta bulle, tu sais. Mais n'y pense pas, pas encore.

La main de Tony se perd à nouveau entre les boucles colorées du plus petit qui rougit en laisse échapper un rire enfantin. Il agite les mains, protestant qu'il n'est pas un enfant nom d'une pipe ! Il le salue du bout des doigts alors qu'il s'en allait, son prénom entre ses lèvres résonnant comme une promesse frissonnante.

- À la prochaine aussi !

Il le regarde partir, la porte se refermer. Sa gorge se serre. Il se laisse tomber sur le sol. Les sensations de la danse reviennent et l'image d'un Kean souriant apparait dans son esprit. Il se sent à la fois heureux, coupable et désorienté. Heureux d'avoir dansé à en perdre la tête, coupable parce qu'il a l'impression de trahir son frère et désorienté à cause de toutes ces émotions qui se bousculent dans sa tête. Soupirant, il secoue la tête et se relève. Il sent dans ses muscles la tension retomber et fait quelques étirements rapides avant de récupérer ses affaires. Il sort son téléphone et sourit en voyant le message. Il se dépêche d'enregistrer le numéro et répond.

C'est une bonne soirée Amael, concentre toi là-dessus. Au moins cette fois.
Contenu sponsorisé
Re: We are like Sasuke and Naruto !

We are like Sasuke and Naruto !
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» naruto-x-sasuke
» [Track AMV Naruto]The fall of the black hawk
» Naruto 336
» La galerie au ² . [BLEACH & NARUTO & ONE PIECE AMV]
» parc naruto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Terrains sportifs :: Salle de sport-
Sauter vers: