weaknesses × amael

Markus L. A. Harmaajärvi
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Markus L. A. Harmaajärvi
Messages : 118
Points : 243
weaknesses × amael Dim 28 Avr - 18:28



weaknesses × amael Markus11

weaknesses

La nuit s'annonce longue pour toi, Markus, et tu n'as pas l'intention de rester dans ton lit à te morfondre. Il y a bien des heures maintenant que tu tournes et tournes dans ton lit sans que le sommeil ne vienne te happer. Tu en as marre de ces insomnies répétitives. Un soupir s'échappe d'entre tes lèvres et tu te lèves avec la plus grande des discrétions pour sortir de ton dortoir. Il ne sert à rien de rester là, à fixer le plafond et à ressasser tes pensées. Aller faire un petit tour à l'extérieur te paraît bien plus constructif et avec un peu de chance, la fraîcheur nocturne t'aiderait à épuiser tes dernières réserves d'énergie pour pouvoir dormir enfin. Tu déambules un peu au hasard en prenant le soin de camoufler ta présence pour ne pas te faire prendre. Quand on fait attention, c'est facile de passer inaperçu.

La grande cour finit par t'accueillir et tu peux observer le ciel étoilé sous l'absence presque total de lumière. L'obscurité ne t'a jamais effrayée, au contraire, tu t'y sens bien. Tu as l'impression qu'elle te comprend bien mieux que n'importe qui et elle est fidèle, cette noirceur. Elle ne divulguera jamais les petits secrets que tu lui confies. Elle t'attire inlassablement et tu ne lui résistes pas. Pourquoi le devrais-tu? Un sourire étire tes lippes finement, doucement avant que le flot de tes pensées ne soit interrompu. Au début, tu ne captes pas bien la nature de ce son, mais en tendant l'oreille, tu te rends compte qu'il s'agit de pleurs. Quelque chose d'assez discret en soi et si tout n'avait pas été terriblement silencieux, tu ne l'aurais pas entendu. Intrigué, tu t'avances doucement pour finalement surprendre un autre élève la larme à l'oeil dans un couloir tout près. Tu fronces les sourcils. La faiblesse, c'est pour les faibles ou les femmes, mais les hommes qui pleurent est un signe flagrant d'infériorité. Tu penses ça, Markus, mais n'as-tu pas toi-même pleurer la tromperie d'Archibald plus d'une fois?

" - Hey, t'as quoi à pleurnicher comme une fillette? "

Une belle entrée en matière, Markus. Vraiment, bravo pour ton tact extraordinaire. Après, faut pas se demander pourquoi les gens ne t'aime pas vraiment. Tu les secoues tellement fort qu'après, ils ne veulent plus t'approcher ni même t'adresser la parle. Ou bien, ils lancent des rumeurs sur toi dans le stupeshit. S'ils pensent pouvoir t'atteindre ainsi, ils se mettent le doigt dans l'oeil.

Halloween
Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: weaknesses × amael Mar 30 Avr - 0:45

Kean était là, le regard doux, le visage lisse, comme une poupée de chiffon oubliée. Amael voulut tendre le bras, l'attraper, le serrer contre lui, lui hurler à quel point il lui manquait, à quel point il se sentait vide sans lui. Mais tout son corps semblait englué dans un magma sombre qui le recouvrait peu à peu. Des larmes brûlantes se mirent à dévaler ses joues. Il hurla, incapable de prononcer de véritables mots, à s'en déchirer la gorge. Trop triste pour réfléchir, trop abattu pour pensé. Enfermé dans un marais noir qui l'éloignait de son frère. L'image de Kean se troubla soudain. Un voile d'eau la recouvrit et la poupée de chiffon devint cadavre décharné flottant entres deux eaux crasseuses.

Amael émergea du sommeil en sursaut, les joues déjà humides de larmes. La respiration sifflante et erratique, il écarta les rideaux de son baldaquin et sortit. Son corps tremblait encore. Cela faisait un long moment que les cauchemars ne l'avaient pas réveillé. Jilano, dérangé par le bruit, s'agita dans sa cage. Il colla son museau aux barreaux. Amael se leva et le libéra, l'animal se faufila aussitôt dans son cou et s'y blottit. Sa chaleur calma le cœur encore affolé du jeune homme. Il enfila rapidement un sweat par dessus son pyjama et sortit du dortoir. Il avait besoin de sortir, changer d'air, respirer.

Ses pieds nus frôlaient silencieusement le sol froid des couloirs. Il se glissa jusqu'à l'extérieur. Son regard balaya la grande cour. Il sentit les larmes affluer de nouveau. Pas des larmes de panique, juste de lassitude. Tu luttes Amael, depuis si longtemps. Laisse toi aller.

Jilano frotta son nez sur la joue se son maitre qui le prit dans ses bras pour le caresser tendrement. Il se sentait bien là. Personne ne viendrait l'emmerder, le pointer du doigt ...

- Hey, t'as quoi à pleurnicher comme une fillette?

Amael bondit comme traversé par un courant électrique. Il déglutit difficilement. Devant lui se dressait Markus Machin, un élève de Gryffondor âgé d'un an de plus que lui. Il le foudroya du regard, serrant Jilano dans ses bras. Il essuya ses yeux d'un revers de manche.

- Rien que te regarde connard !
siffla-t-il, honteux et en colère.

Il ne voulait pas qu'on le surprenne, pas qu'on sache. En revanche, ce n'était peut être pas une bonne idée d'insulter un mec qui le dépassait très largement et qui n'avait pas l'air d'un tendre. Mais Amael réfléchissait rarement avant d'agir. Dommage.
weaknesses × amael
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: La grande cour-
Sauter vers: