cherry three // eikthyrnir

Invité
Invité
avatar
cherry three // eikthyrnir Mer 1 Mai - 23:18



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Dans la pénombre des arbres de la Forêt Interdite, un bruit de verre perce le grésillement nocturne. Manipulation dangereuse, cela lui importe peu. Cela pourrait paraître ironique, presque logique, que son envie de mourir soit une suite logique.

Pourtant, le décès ne faisait pas partie de ses projets.

Lewis manipule la verrerie avec grand soin. Il aurait pu trouver plus confortable en matière d’installer, mais la proximité avec la nature avait quelque chose de rassurant. Il n’avait eu aucune nouvelle de ce centaure qui l’avait ramené à l’école après son accident. Peut-être ne serait-il pas fier de ce qu’il était en train d’essayer, mais cela lui importait peu. Il voulait se débarrasser de cette apparence déformée, déchirée, presque inhumaine au point de le prendre pour un hybride. Calomnie qui fait gronder sa colère, sa haine, ayant encore donné un coup de baguette trop facile cet après-midi à l’encontre d’un pauvre ignare de troisième année.

Ils sont trop crédules, trop courageux. Derrière sa nonchalance, il relativise ; Cela lui apporte son lot de distraction quotidien. Pourtant, son masque de froideur se tord d’une grimace mécontente, la couleur obtenue n’est pas la bonne. Un rouge sang, presque noir, alors que cela aurait du prendre des teintes oranges boisés. Cela l’agace, un ingrédient était sans doute en trop.
Il saisit le bécher où reposait cette potion aussi étrange qu’inconnu. Une aventure, une fois de plus, alors qu’il l’avalait pour desceller ce qui n’allait pas.

Pour mieux la recracher aussitôt.
Trop d’os de magnar à pointe, cela avait meurtri sa gorge. La toux est violente, et son poing fébrile vient taper sur sa cage thoracique pour évacuer plus prestement son œsophage de cette lotion maléfique. Un miaulement, celui de Penny, se fait entendre face à ce spectacle.

Hm...

Dans les couloirs, il fait le fier, il fanfaronne, mais sa santé va en se dégradant depuis son échec pour devenir animagus. Cela se voit à cause de ses traits creusées, de ces cernes sous ses yeux qui témoignent d’un manque certain de sommeil.

-Tout va bien, ma chère, ne t’inquiète pas.

De bien beaux mots pour rassurer le seul être vivant dans cette misérable école qui s’inquiétait réellement de son sort. Comment pouvait-il prétendre soigner sa cadette s’il n’était même pas capable de se soigner lui-même ? Dans son arrogance, il y avait une grande part de sagesse. L’aide d’autrui lui était inutile, tout comme les commentaires sans fondement. C’est ce qui agaçait la plupart du temps Lewis lorsqu’il écoutait leurs suppositions. Il ne pouvait s’empêcher de remettre en doute leurs places dans sa promotion lorsqu’ils se contentaient de lancer des petits commentaires. Soit disant motivé par la plaisanterie. Non, il n’avait pas fait tout ce chemin pour plaisanter. Finalement, la frustration était telle que le fils Blackwell avait jeté le contenant en verre, ce dernier volant en mille éclat lorsque sa tête avait rencontré le tronc d’un arbre.
Il s’était écroulé dos contre le sien, lentement. Sa main gantée de mitaine verte passait sur son visage pour essayer les dernières traces de ce nouvel essai peu concluant. Le tout en restant fier. Seulement, à faire autant de bruit, il allait attiré les habitants de ces bois. D’où la raison pour laquelle ses yeux jaunâtres dévisageaient les alentours.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Jeu 2 Mai - 1:37






   
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Aller la nuit dans la foret interdite c’est mal n’est ce pas ? C’est pas autorisé en plus mais peut importe. Eik atteint la période de l’année ou il devenait nerveux. L’hiver approchait à grand pas et il allait perdre ses bois. Les sorciers ne comprenaient pas ça mais lui ça le rendait encore plus morose. C’est comme si on lui arrachait sa fierté qu’il avait mit tant de temps à se forger. Inutile d’en discuter avec des simples sorciers. Il préférait juste passer du temps seul, dehors. La nature le comprenait elle. L’hiver elle mourrait un peu aussi. C’était immuable et elle était comme habitué mais elle comprenait le semi-Cervitaure.

Eik’ essayait désespérément de dormir avant de se rendre au milieu des bois. Mais c’était impossible. Parfaitement impossible, alors il c’était habillé avant de sortir discrètement. Non il n’irait pas dehors en pyjama il faisait bien trop froid. Par contre sortir avec ses lunettes de soleil ça c’était obligatoire. Il les quittait vraiment presque jamais et oui ce n’était peut être pas pratique pour se déplacer dans le noir mais n’empêche qu’il avait trouver tout de même la fameuse foret et c’était tout ce qui comptait. Et retrouver les arbres était comme une délivrance pour lui. Il alluma sa baguette d’un « lumos » avant de glisser ses doigts sur les vieux troncs qu’il croisait alors qu’il marchait silencieusement.

Peut être que d’avoir éclairé sa baguette n’était pas forcement une bonne idée mais Eik’ savait a quel moment l’éteindre pour se faire discret. Il connaissait très bien le son du danger dans la foret et ce qu’elle soit interdite ou pas. Mais quelque chose avait attiré son attention. Un bruit qui n’avait rien a faire dans la foret. Un bruit de verre. Tiens donc il n’était donc pas seul ? «Eikthyrnir murmura un « Nox » pour se rapprocher de se bruit le plus lentement possible, a pas de velours digne d’un vrai Cervitaure en faisant attention a ne pas faire de bruit. Et c’est alors qu’il la vit cette forme assise par terre après avoir manqué d’écraser les bouts de verre à ses pieds et de se faire repérer bêtement.

- Eh bien je ne pensais pas croiser quelqu’un à cette heure ci.

Pfff il allait pas rester la a observé ce type qui ne bougeait plus et qui semblait dépité et un peu stressé. Mais non Eikthyrnir n’allait pas le manger. Il ne supportait pas la viande de toute façon.  En tout cas ce type était frustré. Non il sentait la frustration à plein nez. Vive les phéromones. Le semi-Cervitaure arrangea ses lunettes de soleil sur son nez avant de ramasser un bout de verre.

- Ce n’est pas très gentil pour la foret de bousiller ses potions et de laisser des bouts de verre partout.

C’était peut être pas le moment pour la leçon de moral mais c’était plus fort que lui en fait. La prochaine fois il ferait ça ailleurs parce que même ici il pouvait tomber sur des curieux en fait. Le Semi-Cervitaure en était la preuve. Bon est ce qu’il allait lui dire ce qu’il foutait ici ? Ca c’était une autre histoire.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

   

   
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 0:25



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Eh bien je ne pensais pas croiser quelqu’un à cette heure ci.
L’air morne s’était rivé sur cet ... être abjecte qui venait de briser le silence lui permettant de consolider sa bulle d’isolement. Pour autant, il n’y avait aucun signe de tension quelconque. Ses doigts étaient simplement détendues, comme si avoir éclater cette pièce de verrerie parmi tant d’autre avait permis d’apaiser sa colère. Seulement sa colère, malheureusement. La Fléreur rousse à ses côtés s’était dressé sur ses quatre-pattes, et cet étrange lynx aux allures de lion se mit à grogner face à l’inconnu. Enfin, presque inconnu. Dans une si grande école, les visages restent les même à travers les couloirs. Sauf le sien, mais ce n’est qu’un détail. Difficile de ne pas passer à côté d’une telle personne, elle fait si tâche dans le paysage.

- Moi non plus pour tout dire. Avait-il simplement soufflé avec lassitude.

Seulement, sa simple présence lui donnait envie de partir. La nonchalance animait cette carcasse trompeuse, sorcière bien plus proche des contes moldues que de la réalité dans lequel il a toujours baigné. Elle lui permet de se relever, pour prendre la hauteur par fierté et dignité. Ce n’est pas très gentil pour la foret de bousiller ses potions et de laisser des bouts de verre partout. Ses crocs sur-développés se laissent entrevoir à cause d’un légère grimace de désapprobation.
Il s’en fiche. De son avis, de la nature, de laisser des bouts de verres ou bien une potion meurtrière traînée. Ce n’est pas un écologiste sur le bout des doigts, seulement lorsqu’il y voit un intérêt. Or, dans le cas présent, il n’y en avait aucun. Ses griffes se perdent dans la fourrure de Penny, et il range d’un coup de baguette le matériel qui avait survécu à son coup de colère dans sa sacoche de cours.

- Tout comme ce n’est pas d’une infinie délicatesse de venir faire la morale à un sorcier, créature. Surtout un Blackwell de mauvais poil rajoutait-il dans un coin de son esprit.

Catalogué, sans aucune finesse, son interlocuteur n’était pas non plus faire preuve de bonté. Mais, Lewis est ainsi ; Il choisit ses mots avec soin, en fonction de ce qu’il voit et ce qu’il entend. Le faire changer d’avis peut s’avérer compliqué, tête-de-mule qu’il était. Tout comme échapper à ses envies aussi violentes qu’immorales également. Seulement, la seule véritable chose qui pouvait préserver... Cet hybride à cornes -puisque ce dernier n’a pas non plus la politesse de se présenter avant de lui faire la morale-, ce sont les bruits de couloir. Blackwell, la simple étiquette pesée sur ses épaules comme des entraves à ses envies, rendant le personnage plus haineux encore de ne pas pouvoir faire ce qu’il souhaitait. Pour l’honneur d’une famille, du sang qui coule dans ses veines. Si débordement il devait y avoir ce soir, il serait contraint de marchander pour cela reste ici.
Il a suffisamment de problème à gérer pour en rajouter une nouvelle couche.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 1:42






   
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Bon voilà Ekithyrnir c’était montré a cet inconnu et vu son regard il n’était pas difficile de comprendre qu’il n’était pas content du tout. Mais bon le semi Cervitaure n’en avait pas grand chose a faire. Il observait lui aussi l’homme saut que ses lunettes de soleil cachait bien son regard et tant mieux. Ca lui donnait sans doute un ait stoïque particulièrement énervant. Au moins ils étaient deux a être surprit de se voir. Eik’ accorda a peine un regard a l’animal furieux et grognant. Ca ne faisait que plus de phéromones dans l’air au final.

Il n’avait pas pu s’empêcher de faire une remarque sur les saletés qu’il laissait dans la foret. Un énième irrespectueux. Ca Eik’ commençait a en avoir l’habitude. Et il savait que le type allait mal le prendre. Il le savait. Pourtant ca ne l’empêchait pas d’être en colère alors qu’il avait entendu le mot « créature » s’échapper de la bouche de ce vil serpent. Le semi Cervitaure poussa un grognement qui dévoilait ses crocs vraiment proéminents. Oui pourtant c’était bien des crocs de cervidé et non pas de carnivore mais le doute était permit.

- Parce que monsieur le sorcier ce crois au dessus de moi grâce a son statut de sang ? Faut croire qu’il est resté a des temps trop anciens et dépassé.


S’il voulait jouer eh bien ils allaient jouer. Il n’y avait rien de plus insupportable que ce genre de sorcier arriéré qui dénigrait les autres. En fait a y réfléchir Eikthyrnir avait déjà vu ce type ou entendu parler. C’était un sang pur. Ca expliquait son arrogance a vomir. Le semi-Cervitaure sorti sa baguette avant de faire voler le bout de verre les uns après les autres.

- Tu vas probablement être déçu mais la créature que je suis est également tout aussi sorcier que toi.

Observant les bouts de verre flottant le semi-Cervitaure grogna un « reducto ». Les bout de verre c’étaient désintégrés en sable avant d’atterrir sur le sol. Ainsi ils n’étaient plus un danger pour les animaux du coin. Eik’ arrangea ses lunettes sur son nez.

- Ce n’était pas si difficile que ça pourtant. Ca m’a prit quoi … Cinq secondes ? A croire que c’est peut être bien trop compliqué pour un sang pur.


Peut être que Eik’ devrait arrêter mais … Oh il l’avait cherché ce … Black … Black quoi déjà ? Ah ouais Blackwell peut etre.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

   

   
[/quote]
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 14:35



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Pathétique.
C’est le premier mot qui lui était venu à l’esprit alors que cette chose s’était emporté pour un simple mot. Oh, c’est tout ? Alors que le Blackwell lui faisait dos, son regard était passé par-dessus son épaule pour lui accorder le luxe d’avoir un spectateur. Parce que monsieur le sorcier ce crois au dessus de moi grâce a son statut de sang ? Faut croire qu’il est resté a des temps trop anciens et dépassé. Un haussement de sourcil en guise de réponse, cela lui parait suffisamment explicite comme réponse : Tout à fait. Lewis ne s’en cache pas ; Les histoires de son grand-père étaient ancrés dans son esprit. Un héritage empoisonné, qui doit se pérenniser dans l’une de ces familles les plus influentes du monde de la magie. Il semble se moquer, et le plus irritant est qu’il ne le fait même pas exprès.

Cela est dans sa nature, le point qui le rend fatiguant à supporter au possible. Les yeux dans le vague, un soupir las traverse ses lèvres. Et voilà qu’il a le droit à un tour de magie de la part de cet humanoïde à corne pour lui donner tord. C’est si ... Ennuyant. Tu vas probablement être déçu mais la créature que je suis est également tout aussi sorcier que toi. Ses yeux jaunes se jettent brièvement vers le ciel, et l’arrogant jeune homme choisit mentalement ses mots avec soin. Suffisant pour que l’autre termine par une conclusion qui .. était soit risible, soit mal choisie. Difficile de trancher dans ces circonstances, et Lewis se contentait de baigner dans cette nonchalance, déballant une sucette pour venir la caser entre ses crocs.

Ce n’était pas si difficile que ça pourtant. Ça m’a prit quoi … Cinq secondes ? A croire que c’est peut être bien trop compliqué pour un sang pur.

- En vérité, je suis surtout déçu que tu ais mis autant de temps, et que tu en ais perdu à jacasser. Tu m’excuseras, mais je ne compte pas me prêter à un stupide concours de magie. D’autant plus qu’après tout le chemin tortueux, ce serait dommage que tu ne puisses pas finir ton année, n’est-ce pas ?

Masquant ses intentions par de jolis mots, un Accio Baguette non-prononcé lui avait permis de se retrouver avec une deuxième dans l’autre main, au détriment de l’autre qui n’avait plus la sienne. Il avait jeté cette dernière par-dessus son épaule, n’ayant aucun intérêt à jouer avec, ou bien à lui faire peur en la menaçant de la briser. Son seul intérêt dans ce geste était de mettre fin de manière précoce à ses tours de magies pour l’épater.

- Tu ne t’es même pas présenté, à quel titre tu peux prétendre avoir ta place chez les sorciers. Tu sais faire de la magie ? Merveilleux. Et alors ? Il s’agit là de la moindre des choses pour entrée dans cet école. Quoi que, en vue de son déclin, venir les mains dans les poches sans aucune capacité magique suffit visiblement.

Un soupir traverse ses lèvres, alors qu’il range sa baguette dans sa manche. Lewis réajuste sa cravate, conscient qu’il n’en avait pas fini avec cet individu. De toute façon, il s’en fiche de la suite. Son masochisme lui permet d’encaisser les coups, et il réfléchit comme une personne qui n’a plus rien à perdre. Ce qui n’est pas le cas de l’autre.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 18:40






   
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Heureusement tout les sang pur n’était pas comme ça et Eikthyrnir n’avait certainement pas envie de tous les mettre dans le même panier non. Au contraire. Il ne voulait pas être comme eux. Bon peut être qu’il ne faisait pas vraiment confiance a tout les moldus dans le fond mais … Faut dire qu’il craignait un peu que ces derniers ne veuillent détruire ce qui était diffèrent comme ils l’avaient déjà fait par le passé. Et loin de Eik’ l’envie de finir sur un bucher bien au contraire … Il avait une sainte horreur des flammes.

Le semi-cervitaure avait limite l’impression de faire un monologue. Son interlocuteur ne trouvait rien à redire ? Tant pis mais il avait débarrasser la foret de énièmes déchets. Pourquoi fallait il que les gens soient si irrespectueux. L’autre daignait a peine l’écouter en fait trop occuper à déballer son papier de bonbon comme un sale gosse. Putain pourtant il avait au moins son âge non ? Ou pas loin du moins. Eikthyrnir fronça les sourcils alors que le sorcier avait daigné parler. Ca ce voyait a peine vu ses lunettes de soleil sur son nez mais bon. Au moins il n’avait pas pu voir le désespoir dans le regard du Cervitaure alors que sa baguette c’était envolé de ses mains.

- Quoi ?

Eh mais qu’est ce qu’il venait de faire avec sa baguette ? Il voulait vraiment voir un semi-Cervitaure en colère ce petit crétin ? En tout cas pour le moment on pouvait voir que Eik’ avait les sourcils soulevé et la bouche ouverte lui donnant l’air surprit. Ouais il était vraiment prit au dépourvu.

- Tu veux mon nom hein ? Tu vas l’avoir et tu vas bien vite le retenir. Je m’appelle Eikthyrnir.

Fini de jouer maintenant le Semi cervitaure se mit à grogner. S’il voulait jouer à la créature et au sorcier eh bien ils allaient jouer. Il allait le piétiner. Où plutôt il allait lui montrer quelle joie il y avait à avoir des cornes !

- Maintenant tu vas regretter d’avoir osé traiter ma baguette comme ça.

Il pencha la tete avant de charger de toutes ses forces le sale type en poussant un cri de rage. Comme ça il l’éloignerait et il pourrait la récupérer. La ce n’était pas une histoire de point ou de maison c’était une question de fierté. On ne touchait ni à la foret ni à sa baguette ! Il allait sentir ses cornes passer ce pauvre sang pur.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

   

   
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 19:43



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Eikthyrnir, il le retiendra.
Ou pas, car ce n’est pas le nom le plus simple qu’il ait entendu jusqu’ici. Les yeux dans le vague, son index et son pince pincent ce bâtonnet en plastique tandis que Lewis le dévisageait. Maintenant tu vas regretter d’avoir osé traiter ma baguette comme ça. Il n’avait eu aucune stupeur sur son regard, si ce n’est qu’une pointe de curiosité qui se perd dans les lueurs de ses deux solaires. Que comptait-il faire ? Quelque chose dont les deux allaient amèrement regretter. Le voyant baisser la tête, chargeant sous l’impulsion d’un cri rageur, l'apprentie-médicomage n’avait pas cherché à se décaler. Au plus grand damne du cornu qui fera sans doute moins le fier si son père l’apprenait et ordonnera à ce qu’on lui coupe définitivement ses bois.

- Tss, tête-brûlée.Furent ses quelques mots avant de se retrouver percé et planté sur l’arbre contre lequel il s’adossait un peu plus tôt.

Il semblait à une marionnette déficelée, inerte, avant que sa tête ne se relève. Rivant son regard sur le dos de l’attaquant, sa bouche demeurait close le tends de sonder les dégâts. Aucun organe vitale touchés, ce qui est en soit une chance, mais un poumon perforé tandis que le deuxième y avait échappé de justesse. Un goût ferreux venait gâché le sucré de sa sucette, pourtant Lewis demeurait calme.
Il étouffait son mal pour rester fier et arrogant. Quel imbécile, pourquoi il ne s’était pas décalé ? La réponse a déjà été dite un peu plus tôt : il n’a plus rien à perdre. Si ce n’est que sa fierté et sa dignité.

- Enchanté, Lewis Sherlock Blackwell.

Calme détonnant, pour ne pas dire inquiétant, le sarcasme était présent dans le timbre esquinté de sa voix monotone. Comme si cela ne suffisait pas, il en rajoutait une couche.

- Ta baguette était... u-un peu plus à droite...

Le souffle manquait, il fallait économiser le travail du deuxième qui peinait à compenser la difficulté de son voisin. La tête penchée en arrière, le menton levé vers le ciel, il cherchait l’air avec finesse, sans aucun excès. Aucune envie de riposte ne traversait son âme, car cela pouvait se retourner contre lui. Non, cela sera à ce borné d’assumer pleinement la conséquence de ses actes. S’il doit souffrir plusieurs jours pour avoir un argument de poids afin d’expédier de cette école les hybrides en prenant ce dérapage pour exemple, ce n’est clairement pas lui qui a le plus à perdre.
La machinerie de ses songes machiavélique se met en place, ignorant ainsi la torture qui l’incombe en se projetant vers l’avenir. Un avenir radieux, seulement s’il fait le choix de le dénoncer. Or, il a une chance de s’en tirer, car il a néanmoins un certain sens de l’honneur.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 20:47






 
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Bon le semi Cervitaure ne c’etait pas attendu a ça non plus. En fait il ne c’était même pas décalé. Ce mec avait donc zéro en instinct de survie franchement même moins cent en fait a ce stade. Parce que le but de Eik’ avait été de le faire un peu flippé pas de faire en sorte que ses bois ne s’enfoncent dans le premier venu. Bah la c’etait un peu trop tard et il se retrouvait un peu con la. Okay il n’était pas mort il parlait encore. Tant mieux. Humph. Il ne savait pas trop quoi dire a part.

- Putain t’as pas bougé ?


Ouais il était définitivement fou ce mec il n’avait pas de notion de peur ou quoi ? En tout cas il ne pouvait même pas le voir mais il était drôlement calme pour un type empalé sur un arbre. Okay y’avait meilleur moyen de faire connaissance mais la … En plus il se présentait l’air de rien. Bon au moins le Semi-Cervitaure c’etait calmé.

- Okay Lewis heu. Alors je vais essayer de bouger d’accord ?


Eik’ posa ses mains sur le torse du sang pur pour retirer ses cornes d’un cou sec. Pfiouh enfin libre. Il pouvait voir l’étendu des dégâts et c’etait pas beau a voir. Sa baguette était un peu plus sur la droite hein ? Alors il allait la récupérer. Il leva une de ses mains pour faire signe au Serpentard de ne pas se venger. Pas maintenant hum. Ah voilà sa baguette il venait de la retrouver et il l’avait récupérer avant de la pointer sur la blessure la plus profonde. Non il ne lui demandait pas son avis il allait réparer ça tout seul. Enfin peut etre pas tout mais du moins un peu quoi.

- Vulnera Sanentur

Faudrait qu’il nettoie ses cornes aussi mais il verrait ça plus tard. Ce n’etait pas sa priorité pour le moment fallait qu’il soigne ce sorcier. Il ne pensait vraiment pas que ça ce finisse ainsi parce que au pire il lui aurait juste donné un coup. Bon par contre il voulait bien réparer le truc mais il n’etait pas encore assez calme pour s’excuser platement.

- T’as aucun instinct de survie mon vieux tu m’as surpris.

Ca il devait bien l’avouer. Et oui il était en train de faire la conversation au sang pur pendant qu’il soignait plus ou moins ses blessures. Le pire dans tout ça ? C’est que le semi Cervitaure ne savait pas du tout que celui qu’il soignait était en medicomagie.Lui qui avait voulu aller dans la foret pour rester au calme plus ça allait plus il ce disait que c’était le contraire.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 21:40



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Putain t’as pas bougé ?
- Non, pas d’un centimètre.

Souffla-t-il, fier de son acte. Non, il n’a pas bougé. Parce qu’il pensait qu’il s’arrêterait avant, ou bien qu’il biffurquerait vers sa baguette pour la récupérer. Cela lui avait coupé le souffle comme brisé cette nonchalance. Ce cinéma pour cacher un besoin tout autre, celui de ne plus décevoir ses parents au détriment de l’estime. Seulement, il s’y prenait affreusement mal. Lewis avait tout intérêt à ce que cela ne s’ébruite pas. Autrement, l’étreinte familiale allait se resserrer, devenir plus pesante pour “protéger le fils“.
Ils avaient l’air ridicules, coincés de la sorte avec un fou qui ne s’est pas décalé, et un hybride stoppé net dans son élan. Et maintenant ? De fin bruit émanant de la bouche du sang-pur percé le calme de manière aléatoire. Des complaintes étouffés, alors que ses nerfs tentent tant bien que mal d’électrifié sa carcasse pour le maintenir conscient. Comme s’il avait besoin de cela en plus. L’envie de se venger traverse son esprit un instant, s’efface lorsque Eikthyrnir prononce ses mises en garde. Okay Lewis heu. Alors je vais essayer de bouger d’accord ? Il aurait mieux fait de se taire, d’agir et de bouger sans le prévenir. Cela aurait éviter à son subconscient de se mettre en alerte, et de tendre ses muscles.

Lewis avait manqué un battement de coeur en sentant les bois se retiraient brutalement de sa chaire. Aussitôt, ses mains étaient venues se plaquer sur les deux plaies profondes pour limiter le sang de s’écouler. Juste le temps de s’asseoir, de se plier pour limiter la casse. Ses yeux jaunâtres se détournent vers le semi-cervitaures, et il y a une lueur de haine qui illumine son regard. Qu’est-ce qu’il va faire maintenant ? Le finir ? Le voyant approcher avec sa baguette, ses doigts avaient resserrés faiblement la sienne entre eux, prêt à s’en servir cette fois-ci pour se défendre.
Un geste guidé par l’appréhension, la crainte devenir une proie, et la fierté qui le poussait à refuser de le devenir. Seulement, lorsque l’autre prononça vulnera sanentur, le Blackwell avait interrompu son geste.

Oh.
Sherlock pourrait l’interrompre, mais ce serait gâcher le seul geste censé de cette rencontre. T’as aucun instinct de survie mon vieux, tu m’as surpris.

- Que veux-tu... j-je n’ai rien à perdre...

Sa baguette en bois de Lilas s’était dirigés vers les cornes de son soigneur, et un Récurvite avait traversé ses lèvres dans un chuchotement pénible. S’en était suivi un soupir, fixant l’autre du regard. Son intervention était bénéfique, il ne pouvait pas nier le contraire. Le sang avait cessé de couler en abondance, même s’il allait devoir passer à l’infirmerie pour prendre des cachets. Pour changer. De nouveau un soupir las avait passé ses lèvres à cette pensée. C’était son veston préféré.

- Je te remercie. Autant pour m’avoir empaler avec tes cornes que pour avoir effectuer les premiers soins.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 3 Mai - 23:11






 
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Non franchement la Eikthyrnir se sentait un peu depassé par les évènements. Pas un mouvement ! Rien du tout. Il avait laissé le semi-Cervitaure le charger furieusement alors qu’il avait eu le temps de lui échapper pourtant. Mais non les voilà dans une position aussi pitoyable que stupide il fallait l’avouer. Okay Eik’ n’avait agit que pour faire peur au sang pur qui semblait juste le prendre pour un animal. Mais il n’était pas tant animal que ça puis ce que une fois dans cette position il ne savait plus trop quoi faire. Enfin a part essayer de réparer les choses. Il avait fini par retirer ses bois. Un Cervitaure normal serait parti ou aurait fini de piétiner sa victime avec ses sabots. Mais Eik’ n’en avait pas de sabot. Juste ses bois des crocs proéminent un teint bizarre et des oreilles pointues c’était bien suffisant.

Bon il avait récupéré sa baguette. Pas pour jeter un sort a ce Lewis … Enfin si mais pas le genre de sort auquel le serpentard pensait. Il voulait juste essayer de soigner les plaies qu’il lui avait laissées. Et essayer de comprendre pourquoi est ce qu’il avait agit comme ça. Est ce que c’était pour ça que Lewis était un sombre connard ? Parce qu’il avait plus rien a perdre ?

- Jsais pas la vie par exemple c’est important peut être. Enfin c’est un peu triste comme réflexion. Bref je pensais pas que ça allait finir comme ça en fait c’était pas ce que je voulais.

Est ce que c’était des sortes d’excuses ? En quelque sorte. Il n’était toujours pas ravi de s’être fait traité ainsi et que sa baguette et la foret elle même aient été maltraité comme ça. Mais il n’avait pas voulu le tuer juste le remettre un peu en place. Encore une fois il avait été surprit en voyant que Lewis lui avait nettoyer les corne et il leva les sourcils surprit. Le seul truc qu’on pouvait voir derrière ses lunettes de soleil. Il esquissa un léger sourire après avoir baissé sa baguette puis ce qu’il ne pouvait pas faire plus pour ses plaies mais il avait réussi a pas mal cicatriser le tout.

- Merci pour mes cornes aussi mais attends tu viens vraiment de me remercier de … Tu sais y'a des moyens plus cool de faire connaissance genre devant un chocolat chaud par exemple.

Bon ça ressemblait a une proposition mais vu les trucs triste que ce mec était en train de lui dire il avait définitivement besoin d’un chocolat chaud. Eik’ lui préfèrerait du thé il digérait ça quand même mieux que du lait.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Sam 4 Mai - 21:13



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

J’sais pas, la vie par exemple, c’est important peut être. Enfin, c’est un peu triste comme réflexion. Bref je pensais pas que ça allait finir comme ça en fait c’était pas ce que je voulais.

La vie, quelle réponse d’utopiste finie. Lewis n’avait pas pu s’empêcher de jeter les yeux vers le ciel, tant cela lui paraissait grotesque. Sans doute est-elle importante, plus que quiconque dans ce monde. Seulement, sa valeur était ternie à ses yeux. Pourquoi ? Il lui manque quelque chose. Il a perdu une bonne moitié de lui-même dans cette forêt, il y a cinq ans. D’ailleurs, ces cinq années ont passés bien vite à son goût. À devoir se courber devant Mère, devant Père, pour expier une faute dont il ne comprend pas la gravité. Dont il se laisse seulement bercer par les idéaux extrémistes de sa famille et des aînés de cette dernière.
Oui, choisir ses mots était délicat, difficile. Il n’y en avait aucun suffisamment fort pour décrire ce vide qu’il pouvait ressentir. S’il parvient encore à éprouver quoi que ce soit. Dans tout ce raffut, Lewis n’avait pas perdu sa sucette. Elle était ancrée dans sa bouche, bien que le goût ne soit plus très bon. Mais, c’est un tic nerveux que de la promener, cela lui permet de retenir son venin entre temps.

- Je ne vois pas en quoi cela est triste d’avoir une vision dantesque de ce que ma réalité devient.

Pour tout avouer, Sherlock ne voit rien du tout. Non pas parce qu’il ne possède pas les capacités pour le faire, mais parce qu’il n’en a pas envie. Tout comme il n’a pas eu envie de se décaler pour rendre cette rencontre ... Originale.
Les yeux rivés sur l’hybride, ses deux rétines s’étaient dirigées plus haut, sur ces bois orangés qui n’étaient plus immaculée son propre sang. L’autre avait approché de sa bouche, et ses crocs avaient coincés l’ongle de son pouce. Un geste qu’il répétait régulièrement lorsqu’il se perdait dans ses songes. L’envie de faire sien ses deux attributs le prenait petit-à-petit, tout comme une idée folle lui avait traversé l’esprit. Merci pour mes cornes aussi, mais attends tu viens vraiment de me remercier de … Tu sais y'a des moyens plus cool de faire connaissance. Genre devant un chocolat chaud par exemple.

- Tu as bien entendu, je ne le répéterais pas.

Dit-il avec un air ailleurs, tout en se relevant.
Il y a eu un silence. Long, pesant. Lewis dévisageait Erkthyrnir, grimaçant un peu. Non pas à cause de sa nature -quoi que-, mais plutôt en pensant à ce qui l’attendait en sympathisant avec lui. Ses propos l’avait ramené à la réalité, et le voilà qui s’enferme sur lui-même de nouveau.

- Plus “cool” que celle-ci, j’en doute. Au moins, elle aura le mérite d’être mémorable. D’autant plus que je n’aime pas le chocolat chaud. Je préfère le thé noir.

D’un geste automatisé, il dépoussière sa tenue, et sonde l’état des dégâts. Encore une fois, les secondes semblent s’éterniser, alors que le Serpentard dévisage son interlocuteur. Un soupir s’extirpe de ses lèvres au bout d’une énième seconde, jetant ses yeux vers le ciel.

- C’était une proposition ?

Car si c’est le cas, il est peut-être enclin à accepter.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Sam 11 Mai - 2:09






 
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Non mais c’était quoi cette tete de six pieds de long que le Serpentard lui faisait la. C’était encore plus triste que ce que le Semi-Cervitaure pensait en fait. Il n’avait même pas besoin de parler pour que Eikthyrnir comprenne le malaise qui s’installait à cause de sa réflexion sur la vie. C’était sans doute un sang pur élevé par des gens encore plus coincé et fou que lui au final. A croire que ça existait encore et que ça existerait toujours. C’est dans ces moments la que Eik’ ne regrettait pas du tout d’être lui malgré les cornes sur son crane.

Le semi-Cervitaure cligna donc des yeux surprit par la réplique de son interlocuteur. Non la il ne savait pas trop quoi dire parce que de toute façon il ne le connaissait pas assez pour prétende que cet homme n’avait en fait pas une « réalité » merdique. Mais bon ca ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas essayer de changer tout ça non plus.

- Parce que pour toi ça semble être une fatalité. Mais peut être que tu peux être capable de changer ta réalité.

Hum est ce qu’il était en trait d’admirer les bois du semi-Cervitaure ? Bon ça Eik’ pouvait le comprendre ses bois étaient magnifiques après tout. Même lui les admirait a chaque repousse et il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir fier. Heureusement grâce a ses lunettes de soleil on ne pouvait pas voir la fierté installée dans son regard qui fut vite remplacé par de l’incompréhension. Donc ce mec avait aimé être embroché comme ça ?

- Eh ben c’est la première fois qu’on me dit ce genre de truc c’est troublant.

Bon peut être que d’essayer de sympathiser avec ce mec après l’avoir agressé était soudain mais … Il ne savait pas vraiment comment se faire pardonner de son coup de sang autrement. A  vrai dire il ne s’attendait pas spécialement a ce que Lewis accepte non plus … C’est qu’en plus il pouvait comprendre le refus. Lui préférait le thé aussi le lait le rendait malade comme la viande.

Mais maintenant Eik’ ne pouvais plus reculer n’est ce pas ? Il avait lancé cette proposition et … Bah il se devait d’assumer. Le semi-Cervitaure esquissa un sourire dévoilant un peu plus ses longs crocs étranges.

- Je préfère le thé aussi mais euh ouais c’est une proposition. Même si je comprendrais que tu refuses.

Après tout ce n’était pas comme si cette rencontre c’était bien passé au contraire. Eikthyrnir ne serait pas surprit que Lewis refuse.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 24 Mai - 14:02



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres en entendant ces quelques mots. Parce que pour toi ça semble être une fatalité. Mais peut être que tu peux être capable de changer ta réalité. Il avait envie de rétorquer. Sa main s’était même levée pour soutenir les mots qu’il voulait prononcé. Seulement, sans toutes les cartes en main, comme tous les autres imbéciles de cette école, il ne comprendrait pas. Autant économiser de la salive, et de ne pas s’enfoncer plus que de raison dans ce sujet. Le Blackwell dévisage l’hybride, avec cet air neutre si particulier, si fermé à toute interprétation possible. Essayer de comprendre ce qui se trame dans ses pensées relevaient d’une épreuve olympique, dont seul quelques rares élues parvenaient à voir au-delà du voile sombre qui recouvre la lueur de ses yeux.
Il les veut. Il les veut pour lui, il veut être un des rares à pouvoir se venter de pouvoir ajouter de la poudre de corne de Cervitaure dans ses potions. La hâte de découvrir ses vertus magiques l’envahit, mais il se tait. Ce serait terriblement déplacer de les lui demander, n’est-ce pas ? Ces choses dont il est si fier ; Il allait les lui laisser. Il attendra le bon moment, et il n’aura qu’à se baisser pour les ramasser.

Eh ben c’est la première fois qu’on me dit ce genre de truc c’est troublant.
Distrait pendant un temps, ses yeux jaunâtres se détournent vers le cornu à cette remarque. On aurait pu jurer voir un sourire hautain germer sur son faciès. Seulement, rien n’était apparu. Ou alors, cela était question d’un millimètre ou deux.

- Il va falloir t’y faire. J’ai connu rupture bien plus brutale que cette rencontre.

Ce n’était pas du bluff, seulement la strict vérité. Bien plus blessante encore que de se faire empaler par les bois d’un hybride impulsif. Bien plus marquante aussi. Ses doigts passent distraitement sur l’emplacement de son cœur. De ce trou béant dont il es lui-même l’auteur. C’est du moins ainsi qu’il voit la chose, il est l’unique responsable. Puis il finit par les déposer sur son menton, masquant quelque peu ses lèvres du bout de ses griffes.
Ce n’était pas une bonne idée. Cependant, il reste un incommensurable curieux, raison pour laquelle il brillait autant en science d’ailleurs. Non, ce n’est définitivement pas la meilleure illumination qu’il ait eu. De toute façon, personne ne voudrait apprendre à le connaître, ni même à passer outre sa langue de vipère. Je préfère le thé aussi mais euh ouais c’est une proposition. Même si je comprendrais que tu refuses. Rectification ; Personne hormis les inconscients.

- Et si j’accepte, comprendras-tu également ? Ou te surprendrais-je une fois encore ? C’est d’accord, j’ai du temps à tuer.

Il est tout à fait sérieux, c’est là le plus déroutant.

Halloween
icons ; shirosaki
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Dim 26 Mai - 2:26






 
► Foret interdite - Novembre 2028
cherry three
Eikthyrnir & Lewis
Il n’avait pas l’air franchement de croire aux paroles de Eik. Ou peut etre était il toujours contrarié pour le coup des cornes. L’hybride n’en savait rien du tout parce que le visage de Lewis etait tellement fermé. Le Poufsouffle ne disinguait pas vraiment ses pensées. Mais s’il y avait un truc qu’il pouvait faire c’etait renifler cette odeur qui émanait de lui. Même si elle ne disait pas quand chose. Il etait trop stoïque pour que ses phéromones soit clairement détectable. Et … C’etait plutôt agréable.

Mais oui c’était définitivement bizarre que le coup de cornes ne l’ait pas perturbé plus que ça. Et en plus il rendait Eik’ curieux. Pire que ça ? Ca devait etre vraiment douloureux. Lui même ne voulait jamais avoir a affronter un semi cervitaure ou même un cervitaure en colère. Alors il le regardait toujours avec un air aussi dépassé qui ne devait pas se voir a cause de ses lunettes.

- Ah bon ? Quel genre de rupture ?

Eh bien oui il etait quand même curieux parce qu’il se demandait ce qui pouvait etre pire en fait. Parce que même si Eik’ ne l’avait pas torturé ce n’etait pas agréable. C’est pour ça qu’il lui avait proposer de boire quelque chose. Et dire qu’il faisait des leçons de gestion de colère a un autre cornu pfff. Non personne ne saurait ce qui c’était passé ici fort heureusement. De toute façon il avait déjà reparé les dégâts.

Mais Eik’ ne s’attendait pas spécialement a ce que Lewis accepte son invitation. En vrai non il ne comprenait pas vraiment.Il le regardait même avec degrand yeux surpris mais toujours aussi invisible. Tout ce qu’on pouvait voir c’etait ses sourcils se hausser un peu.

- Eh bien tu es vraiment surprenant en fait ça je peux pas le nier. Mais je n’ai pas fais cette invitation en l’air alors on pourra aller boire un thé ensemble.

Oui il l’avait fait. C’etait la maniere la plus saugrenue qu’il avait eu de rencontrer une personne. Eik’ n’etait pas spécialement le type le plus sociable du monde mais tout de même. Il de mit a sourire un peu en dévoila ses dents anormalement pointues.

- C’est bien la première fois que je fais une rencontre pareil en tout cas. Tu es amusant pour un Serpentard.

Oui façon de parler. De toute façon la plupart des serpentard avaient un humour plus que douteux.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 
Invité
Invité
avatar
Re: cherry three // eikthyrnir Ven 7 Juin - 14:53



cherry three // eikthyrnir GQfKhPQ

cherry three

Un silence, lourd, s’abat presque immédiatement.
Le Serpentard dévisage l’hybride et sa naïveté.
Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres.

Ah bon ? Quel genre de rupture ?
Lewis ne répond pas aussitôt, encore une fois. Il pèse dans son esprit chacun de ses mots, chacun de ses propos, soignant ainsi la réponse qu’il allait lui donner. C’est amusant, quelque part. Serait-il un des rares à ne pas avoir fait attention à ce qu’il s’est passé, il y a cinq ans ? Cela le rassure, car c’est ainsi que les choses auraient dues se dérouler. Que Père et Mère s’arrangent pour étouffer cette affaire, que ses hurlements et ses pleurs serraient rester cantonnés dans cette même forêt où ils se trouvent actuellement.
Ses yeux se perdent dans le vide, et son visage se tourne pour chercher un point à fixer. Derrière son dos, il croise ses mains, gardant tout de même sa baguette coincée entre ses doigts au cas où. Il venait de se faire empaler par impulsivité. Sherlock est tout à fait en droit de se méfier de ce qui allait se passer ensuite.

- Le genre déshumanisante. Celle qui marque à tout jamais. Celle qui murmure que je ne pourrais jamais faire ce que je veux de ma vie. Et qui me rappelle, de manière cuisante, qu’un sang-pur n’a rien à faire avec un moldu.

Ses yeux se détournent vers la personne au nom imprononçable sans trébucher en cours de prononciation, lâchant avec une pointe de malice pour masquer un tout autre ressentit.

- Encore moins avec un hybride. Ou un Crackmol. Ou un née-moldu. Avec pas grand monde avec du recul, je le crains.

Un soupir las traverse ses lèvres, levant les yeux au ciel. Oui, les possibilités d’amitiés sont très réduites, s’en est épuisant. Pourtant, il y avait tout de même un brin de sarcasme dans ses propos. De l’amusement, tandis que ses yeux se ferment. En soit, le message était relativement clair : Lewis avait accepté son invitation. Si ce cornu n’était pas idiot, et s’il a écouté ce qu’il venait de dire, il ne faudra pas que cela devienne un habitude. Porter le nom de Blackwell n’était pas seulement nocif pour Sherlock, mais aussi pour les autres qui avaient suffisamment de stupidité pour le côtoyer malgré son sang. Eh bien tu es vraiment surprenant en fait ça je peux pas le nier. Mais je n’ai pas fais cette invitation en l’air alors on pourra aller boire un thé ensemble.
Un haussement d’épaule, bien que Lewis ne le dise pas à haute-voix, il espérait bien que ce n’était pas une invitation en l’air. Sans quoi, ce serait assez décevant. Maintenant pleinement rétablis et debout, le Blackwell avait décroisé ses mains dans son dos pour, tel un chef d’orchestre muni de sa baguette, effacer toutes traces de sa venue ici. De leurs venues.

Sa flaireur regarde curieusement l’hybride, surveillant ce dernier comme s’il était un danger. Ce qui n’est pas le cas, mais elle venait tout de même de le voir embrocher son maître. Quoi de plus normal finalement ? Tous ne sont pas aussi peu rancunier -voir pas du tout- que le Serpentard. D’ailleurs, il fut l’objet d’une remarque vis-à-vis de sa maison, ce qui le fit hausser un sourcil.

- Ravis de l’apprendre.

Il n’y avait nul autre commentaire à faire, alors que ses pas s’emboîtent pour se diriger vers… Vers où d’ailleurs ? Le chemin choisit menait bel et bien au château, mais ce n’est pas là-bas qu’ils pourront boire le thé ensemble. À moins que le Blackwell ait une idée derrière la tête. Ce qui serait plus logique et probable.  

Halloween
icons ; shirosaki
Contenu sponsorisé
Re: cherry three // eikthyrnir

cherry three // eikthyrnir
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cherry
» [CHERRY MERRY MUFFINS] Les miennes
» Cherry (Pukifee Ante)
» ~¤ L'Asile du Chapelier fou ¤~ [KDF Cherry&Honey Delf Taffy]
» BB8600 et RRR Rouge Cherry...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: