AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Jeu 25 Mai - 17:52



Ethan Atskins Gilam

“ la violence n'est pas naturelle „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Tu t’appelles ? — Ethan Atskins Gilam
Un surnom ? — Le "Stalk-Infirmerie".
Donne moi ton âge jeune individu... — 19 ans.
Tu viens d’où ?  — Finlande.
Et au niveau de ton rang ici ? (Sang-pur, mêlé, cracmol..) — Sang-mêlé.
Si tu as un don précise le ici — Animagus du Panda Roux.
T’es en quelle année ? — 9ème année.
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) — ///
Quelle licence? (Uniquement en DEMA) — Etude des Créatures Magiques.
Tu aimerais faire quoi plus tard ? — Créer une réserve naturelle où animaux et créatures magiques pourraient vivre sans la crainte qu'un moldu ou que des sorciers mal intentionnés leur veulent du mal.
Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  — Euh... Ce sont des élèves comment les autres, non...?
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… — Poufsouffle.



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.





Ta baguette magique — Sapin de 28cm avec un Crin de Sombral. Plutôt fine et flexible.
La forme de ton épouvantard — Cela ressemble à un géant, et pourtant, cela semble être un simple moldu. C'est son père, tel qu'il le voyait en étant un enfant de 11 ans. Une bouteille à la main, le regard emplit de haine et prêt à frapper le sorcier. Pourtant, le sorcier semble difforme, comme si ses bras, ses jambes et sa tête n'étaient pas dans la bonne position, du sang s'écoulant des oreilles, des yeux et de la bouches.
L’animal de ton patronus — Panda Roux.
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ?  — Lui-même, sous sa forme animale, dans un endroit sauvage sans aucun sorciers ou moldus.
Que sens-tu au dessus de la potion d’Amortencia ? — L'odeur de la forêt, lors de la rosée du matin.
Ta matière favorite — Soin des Créatures Magiques.
Tu aimes quoi comme bonbon ? — Bonbons à la fraise.
La créature qui t’inspire le plus — Étrangement, et ce depuis la mort de son père, il est intrigué par les Sombrals. Créatures invisibles pour ceux qui n'ont jamais vu la mort et pourtant si étranges.
Un animal de compagnie peut-être ? — Un chat de gouttière tigré.


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran

Craintif, c'est ce qu'on dit le plus de toi. Tu n'aimes pas vraiment t'approcher des gens, tu as ton caractère bien à toi. Certains pourraient dire que tu es étrange, renfermé, dans ton monde, peut être es-tu un petit peu autiste ? Tu n'en as que faire, tu es intelligent et cela te suffit. La compagnie, tu ne l'aimes pas tant que ça, à moins que ce ne soit au contact des animaux et des créatures magiques. Comme tu peux les apprécier, ces belles créatures.

Au final, tu es quelqu'un de sage et silencieux, pensif et attentionné. Tu ne t'inquiètes que trop, tu veux le bonheur des autres et passes le tien souvent comme la dernière des priorités. Tu ne lèveras sûrement jamais la main, tu sembles avoir peur, peur de toi-même. Tu ne veux pas frapper, pas attaquer, tu as bien trop peur de faire du mal aux autres, ou pire, de les tuer.

Tu t'en veux, mais en même temps, tu ne ressens pas, pas une once de regret suite à l'incident avec ton père, non, rien. Il est mort, tant mieux pour vous, ce n'est pas si limite, tu en serais réjoui. Attentionné, tu as besoin d'affection, besoin qu'on s'occupe de toi, et pourtant, tu fuis les gens, fuis le dialogue et ne sais pas comment maintenir une conversation.

Au final, le point qu'on détache le plus de lui, c'est son côté borné qui peut parfois lui faire oublier sa timidité et lui donner un courage, certes idiot, mais pouvant le mener à ses rêves : quand il a une idée en tête, difficile de lui en dissuader.


Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.

Encore ce soir, la crainte et les pleurs ont retenti. Tu étais là, roulé en boule sur toi-même, pleurant alors que la douleur te lacérait le dos. Quand ta mère s'en aperçue, elle cria, te séparant de lui en se prenant les coups à ta place. Jeune comme tu es, tu ne comprends pas la signification de tout ceci, dans ces lieux de terreurs, tu te contentais de pleurer, blottit contre ta mère qui te protégeait des coups.

Jusqu'à tes 11 ans, quand un homme vint te prendre, que ta mère te jeta limite dans ses bras, tu ne comprenais même pas ce que signifiait le mot "magie". Tu n'avais jamais eu le plaisir de l'école et finalement, cet homme te conduit loin de ton père violent et de ta mère. Est-ce que tu avais le droit de lui dire que ta mère se faisait frapper...? Sûrement pas, sûrement que ton père te l'interdirait. Alors tu ne dis mot et fit passer tes bleus pour un côté maladroit.

Au début, c'était compliqué, mais très vite, à force de volontairement tomber, à force de volontairement devenir maladroit, tu en pris le réflexe et tes camarades ne semblaient pas du tout étonnés de te voir te viander lamentablement sur le sol alors que tu t'apprêtais à entrer dans une pièce. Les cours, au début, c'était si agréable. Tu avais un retard, certes, mais très vite, à force de passer ton temps passionné plongé dans les livres, tu devins vite une des têtes de la classe que tu faisais partie.

Tu restais le plus longtemps à l'école, pendant les petites vacances, tu refusais de rentrer, tu avais besoin d'aller à la bibliothèque. Pendant les vacances d'été, contraint, tu rentrais chez toi et, comme à ton habitude, supportais sans un mot les coups que tu endurais. Pourtant, tu avais changé, ton regard n'était plus le même. Si avant tu pleurais en te disant que ce n'était pas normal, tes années à l'école t'avaient permis de comprendre que ces coups n'étaient pas naturels, que la violence n'était pas un acte d'amour : tu ne comprenais pas pourquoi ta mère, pourtant une sorcière, ne faisait rien et se contentait de se taire.

Les années passaient et se répétaient. Mais plus elles défilèrent et plus le malais t'atteignait. Puis un jour, tu as décidé d'agir, de trouver un moyen de faire partir ton père, de sauver ta mère. C'est alors que tu as découvert cette magie très puissante capable de te transformer en un animal. Borné, têtu, tu as décidé de l'apprendre. Tu avais eu de grandes difficultés à trouver tous les ingrédients. Alors que tu avais déjà débuté, ton tuteur, ce sorcier qui était venu te chercher, le découvrit et tenta de t'en dissuader. Borné, tu finis par lui expliquer tes raisons, expliquer le calvaire de ta mère et la rage de ton père.

Vous aviez discuté un long moment et ton tuteur fini par accepter de t'aider. Plusieurs mois passèrent, tout était bien calculé, tout devait se coordonner correctement. Heureusement, grâce à lui, tu réussis à créer la potion. S'il n'était pas là quand tu faisais les formules et les assemblages, il te donnait ce que tu avais besoin pour le faire.

Mage talentueux, tu n'échouas qu'une fois. Mais ta persévérance et ta patience te permirent de réaliser ta potion avant que les vacances d'été n'arrivent. Tu étais face à la potion rouge, il te fallait faire vite. L'orage grondait fortement et tu pointas ta baguette contre ton cœur.

« Amato Animo Animato Animagus. »

Sur ces mots, tu ingéras d'une traite la potion rouge. La douleur et la sensation étrange brisèrent ton être et tu tombas à genoux, lâchant baguette et fiole, que ton tuteur s'empressa de ramasser pour les mettre en sécurité. Tenant ton cœur, tu le sentais si rapide, tu avais l'impression que tout brûlait autour de toi.

Finalement, et après un gémissement, une longue queue te poussa, tes oreilles grandirent, ton corps se mit à rétrécir et un petit museau apparu. Tu tombas un moment, déséquilibré alors que son tuteur s'approchait doucement. Il sourit doucement en se mettant à genoux devant toi.

« Félicitation Ethan, tu as réussi. Maintenant essaie de redevenir un sorcier, imagine au fond de toi qui tu étais avant. »

Tu le tentas, fermant tes yeux en te concentrant, mais n'arrivait à rien, tu étais excité et à la fois perturbé. Tu te mets à tourner maladroitement en rond quand ton tuteur t'attrapa et te serra contre lui, caressant doucement le haut de la tête en te murmurant à l'oreille.

« Calme-toi, tu peux le faire, tu es un élève brillant, il n'y a aucune raison que tu n'y arrives pas. »

Tu soupiras, tentant de te calmer, savourant le contact chaud contre ton père d'adoption, contre celui qui avait tant fait pour toi. Au bout de quelque temps, tu finis par te calmer et doucement ta véritable forme repris, blottit dans les bras de ton tuteur, grelottant de douleur et de panique.

Te ramenant au calme, à l'infirmerie, prétextant que tu étais tombé, il resta à tes côtés pendant tout ce temps, il veillait sur toi. Un peu de temps passa et il t'apprit à mieux manier ton don, ta capacité à changer de forme. Au début, les exercices étaient compliqués, mais très vite, tu comprenais le rythme et t'entraînais durement.

Maladroit comme tu étais, tu tombais assez souvent, quelle que soit ta forme, bien que tu eusses tendance à mieux tenir sur quatre pattes que deux jambes. Instinctivement, tu avais eu une préférence à ta forme animale que tu prenais plus que ta véritable forme, si bien que lorsque tu n'étais pas en cours ou coincé dans ton dortoir, tu te faufilais dehors pour pouvoir, te changer et jouer sous ta forme que tu aimais tant. Au final, c'était ton tuteur qui revenait te chercher pour te rappeler qu'il était l'heure pour toi de rentrer aux dortoirs, si tu t'écoutais, tu aurais été capable d'y rester la nuit entière.

Les mois passèrent et l'été arriva, ta tranquillité se brisa. Cette fois-ci, ton tuteur t'avait raccompagné, prêt à t'épauler dans cette épreuve. Tu voulais juste partir, il t'avait proposé que vous déménagiez, toi, ta mère et lui, à Londres où il allait avoir une promotion. Il allait t'aider et c'était ta chance pour fuir avec ta mère loin de ton alcoolique de père.

Ainsi, tu te rendis chez toi, sans un mot. Ton père ne rentra que pour le dîner, ainsi, tu eus le temps de le proposer à ta mère, celle-ci refusa. Pourquoi elle s'entêtait... ? Pourquoi elle continuait à se laisser souffrir... ? Finalement, il arriva et te haïssait comme toujours du regard.

Le repas était calme et pourtant la tension présente. Tu finis par aider ta mère, faisant la vaisselle, pour lui permettre de se reposer. Toujours la baguette pas loin de toi, tu lavais les assiettes quand tu entendis un gémissement douloureux venant hors de la cuisine. Sursautant, tu te pressas jusqu'à l'étage quand tu vis ton père, une boîte de bois en main entrant de crier sur ta mère.

« TU COMPTAIS L'UTILISER CONTRE MOI ?! SALE SORCIÈRE ! SALE FOLLE ! JE LE SAVAIS ! TU NE MÉRITES PAS MON AMOUR ! TU VAS LE REGRETTER. »

C'est avec cette même boîte qu'il se mit à la frapper. Affolé, enragé, tu attrapas ta baguette et récitas le sort, te changeant en animal, tu bondis sur ton père, au niveau de sa tête afin de le faire reculer. Tu avais été idiot, idiot d'avoir cru que le don d'Animagus allait t'aider plus qu’aggraver les choses. Se débattant, ton père recula, jusqu'aux marches, ratant celle-ci, aveuglés, vous tomba de l'étage, sa tête la première.

Quand tu rouvris tes petits yeux, ton père était sous toi, inerte, il ne semblait même plus bouger : son corps arborait une position inhabituelle, sûrement pas prévue par l'Humain de base. Affolé, tu sortis en courant de chez-toi alors que ton tuteur venait de rentrer après avoir entendu le cri de surprise de ta mère.

Ils tentèrent de te rattraper, mais trop tard, tu étais déjà parti en courant. Tu ne sus pas plus, si ce n'est que tu courais encore et encore pour te réfugier dans un lieu loin de la maison. Tu avais cédé, affolé, paniqué, tu avais tué ton père, tu l'avais tué, tué sans vraiment le désirer. Non, tu voulais juste l'éloigner, qu'il ne frappe plus ta mère : à un instant, tu te dis que tu aurais préféré qu'il te frappe à sa place.

Mais tu avais agi, du sang invisible sur les mains, tu avais causé sa mort.

Roulé en boule dans le parc de ta ville, ce n'est que plusieurs heures qu'une baguette t'éclaira et que tu puisses voir ton tuteur accompagné de ta mère. Celle-ci s'approcha de toi avant de te prendre dans ses bras, te serrant tendrement, tentant de t'apaiser. Finalement, tu trouvas le sommeil, blotti en redevenant le garçon que tu étais, dans les bras de ta mère.

Le calme était revenu, quand tu t'éveillas, c'était au poste de police. La suite de l'histoire, tu ne l'as connaît que trop bien. N'ayant pas été sur les lieux, on t'a déclaré comme ayant fugué à ce moment-là. Ton père, suite à un accident, aurait chuté de l'étage alors qu'il s'apprêtait à frapper ta mère avec une boite vide. La suite de l'histoire, tu ne l'as connaît que trop bien.

Ton tuteur demanda alors à changer d'école, pour lui comme pour toi et Londres devint ta nouvelle maison. Tu fus changé d'école, ton tuteur devint le nouveau garde-chasse de Poudlard et tu pus intégrer l'école. Les vacances, tu rentrais chez toi profiter de ta mère, reconstruite, elle semblait utiliser de nouveau sa magie : tu ne le compris qu'après, ton père lui avait volé sa baguette, elle craignait de la voir se briser devant ses yeux. Ta mère apportait une attention particulière à celle-ci, souvenir lointain, elle semblait radieuse depuis qu'elle l'avait de nouveau.

Tu finis par accepter ton crime et doucement, tu vis une nouvelle créature apparaître, les Sombrals. Ils te fascinaient tellement. Depuis que tu les voyais, tu semblais de plus en plus doué dans la magie, tu avais compris ce pourquoi tu étais né : au bien-être des créatures magiques. C'est tout naturellement que tu orientas tes études sur ces créatures.

Dans cette nouvelle école, tu rencontras des gens bons, des amis avec qui te confier, bien que rare, mais aussi des gens qui ne te faisaient que du mal. Naïf, tu étais capable de leur pardonner, même s'ils t'humiliaient ou te frappaient, tu te contentais d'ignorer ou de fuir en courant : jamais tu n'osais les frapper ou leur rendre les insultes. Peut-être avais-tu peur de toi-même...?

Aujourd'hui, tu as 19 ans, tu t'apprêtes à passer ta dernière année à Poudlard, tu as réussi ton année haut-la-main, pourtant un stress t'envahit : tu aimerais rester à Poudlard, que feras-tu une fois ta dixième année achevée ? Où iras-tu... ?
skullitide



Qui es-tu ? — Un donut.
Ton âge ? — 21 ans.
Ton film favori — :c
Ton livre favori — :c
Comment tu as découvert Dabberblimp ? — Bah voyez vous, j'suis une designeuse d'epicode et Soleil a fait une commande de kit. :c Donc indirectement, elle m'a pubbée.
Des remarques pour l’améliorer ? — Nop. :c
Personnage sur l’avatar — Kozato Enma de Katekyo Hitman Reborn!
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? — :c




Revenir en haut Aller en bas
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
avatar

Captain Queenie Bitch

Messages : 468
Points : 462
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Jeu 25 Mai - 18:07

poster des fiches vides célemal
brokoro halp
bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
Eleve né-moldu
avatar

Eleve né-moldu

Messages : 128
Points : 102
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Jeu 25 Mai - 23:18

saluuut, et re-bienvenue!

je voudrais trop un lien avec toi parce-que nos persos viennent d'à côté (Suède/Finlande ok) + ils kiffent les animooo + c'est grâce à moi que t'es là daki ? Donc je voudrais un lien et c'est non-négociable mdrr

bon courage pour le reste de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Jeu 25 Mai - 23:23

Merci !
@Fenry : ça se remplit. :c
@Soleil : Sans soucy. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Annaëlle Greene
Eleve cracmol
avatar

Eleve cracmol

Messages : 77
Points : 96
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Ven 26 Mai - 10:58

OOOH ! J'ai hate de voir le reste de ta fiche !! Bon courage et bienvenue !! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Ven 26 Mai - 11:17

Merci ! =D
ça arrive vite, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Connor Sunbeam
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 156
Points : 214
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Ven 26 Mai - 12:14

Encore Bienvenue Ethan !!
J'aime beaucoup les prémices de ton perso, hâte d'en découvrir plus !
Courage pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Ven 26 Mai - 12:33

Merci ! ♥
Panda roux ! :c
Je veux un lien avec toi Connor !
Revenir en haut Aller en bas
Caleb E. Russell
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 101
Points : 68
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Ven 26 Mai - 13:03

Et bienvenue à toi !

Vite finis moi ce caractère je veux tout savoir halp ça a l'air génial
Animagus fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaine P. Aslingt
Lil' precious girl
avatar

Lil' precious girl

Messages : 281
Points : 255
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Dim 28 Mai - 6:06

Bienvenue ♥.
Owh. Ton personnage promet d'être tellement cute. ♥ ;___;
Allez courage Ethan ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Dim 28 Mai - 17:47

Merci ! \o
OUI LA CUTENESS ATTITUDE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Dim 28 Mai - 19:36

< dp >

Fiche terminée ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Aileen E. Scamander
Directrice
avatar

Directrice

Messages : 80
Points : 71
MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   Dim 28 Mai - 20:48




Bienvenue sur Dabberblimp !

MAIS UN PANDA ROUX OMG  andy c'est tellement chou jpp. Le chapeau n'a quasiment pas hésité pour toi et à peiner posé sur sa tête c'était direction les jaunes. J'espère qu'Ethan finira par oublier ce qui lui est arrivé et qu'il chassera ces démons. Je te souhaite un bon jeu sur Dabberblimp et j'ai hâte de lire tes rps ♥️


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit   

Revenir en haut Aller en bas
 
e t h a n || si je tombe c'est pas ma faute, c'est que je suis maladroit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wilson F.P. - La tombe
» OUTRE TOMBE (Tome 1) LES MORSURES DE LA NUIT de Alyxandra Harvey
» Mazetti Katarina - Le mec de la tombe d'à côté
» CHASSEUSE DE LA NUIT (Tome 2) UN PIED DANS LA TOMBE de Jeaniene Frost
» La pluie tombe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Archives magiques
 :: Fiches abandonnées
-
Sauter vers: