❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard

M. Judy Jenkins
Princesse batgirl friendzonée
Princesse batgirl friendzonée
M. Judy Jenkins
Messages : 137
Points : 349
En couple avec : Renard Leroy.
❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Ven 17 Mai - 22:10


it comes and goes in waves


Tu avais attendu la réponse à ton sms de longues minutes avant de succomber au sommeil. La tête dans l'oreiller, la main sur le téléphone qui vibre cette fois et te réveille en sursaut. La petite musique ancré dans la cervelle, et les cernes encrés sous tes yeux immoraux.

Tu avais un mal de crâne à te rendormir aussitôt. Mais les prunelles fatiguées tu discernes ce qui venait de te les écarquiller.

Renard te donnait un rendez-vous urgent à Pré-Au-Lard. Tu regardes l'heure, ne sachant même pas si tu serais à l'heure, et même si tu pourrais sortir de l'école.
Enfilant un vieux t-shirt, un pull et un pantacourt, tu te précipites hors de ton dortoir en baillant. Remontant furtivement les marches pour rejoindre la cour, tu passes le portail en soudoyant le gardien que tu reviendrais au plus vite. Au pire tu prendrai un passage secret à Honeydukes (même si ça te terrifiait).

Tes jambes te font mal mais tu continues de courir, à bout de souffle. Le Pineapple toujours serré entre tes doigts, comme s'il était greffé. Tu lui réponds que tu arrives au plus vite sans pour autant t'arrêter.

L'âme en peine, tu imagines le pire. (Et tu fais bien) Pourquoi pas un rendez-vous dans les couloirs de Poudlard ? Pourquoi cette précaution?
Le coeur serré mais plein d'espoirs de bonnes nouvelles, tu arrives finalement le souffle haleté devant lui. La main contre le mur pour tenir debout, tu observes son visage marqué par la fatigue. Quelque chose n'allait pas. Une sensation désagréable t'interdisait de te rapprocher davantage.

Alors d'une petite voix, tu l'interroges.

« Renard... Quelque chose ne va pas ? J'ai fait au plus vite... »

Et tes pas hésitants finissent par le rejoindre, ta main te glissant dans la sienne, avant de quitter ses doigts pour venir effleurer le creux de ses joues.

« Parle moi. »




the love that does not ravage is not love; judy
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Ven 17 Mai - 23:04



je t'aime



tes doigts tremblent
il n’avaient jamais autant tremblés.

la nuit t’avait cajolée de doutes.
de regrets.
et de toutes ces choses qui aiment mettre le doigts sur les erreurs du passé,

mais toi, sans ton oreiller de sanglots
tu n’avais que faire de tous ces traitres de songes.
de ces sorts à peine lancés qui tournent et tournent en rond,
de ta voix fatiguée qui jouait l’effrontée
de cette longue
longue,
longue soirée.

tu es de ces enfants qui ne survivent pas une crise,
sans détruire l’image trop statique qui t’avait été imposée.
ton blond angélique ne trompait plus personne,
tu te voulais noir comme l’ébène, à l’image
par défaut,
du sombre corbeau.

tu voulais couvrir les yeux de ton être trépassé,
renaître « criminel malgré-lui »
incapable d’oublier


le paradis dans son sourire
l’abysse de tes repentirs au creux de ses yeux
le miel que devient ton nom d’animal entre ses lèvres.

il sonne si bien,
même essoufflé.  

il sonne si bien,
même éloigné.

tu t’es levé comme un soldat face à son chef.
tes mots se sont perdus dans l’immensité de tirades qui te tiraillent

rien ne vient
tu n’es qu’un mort dont la main se réchauffe,
dont les joues
même blottis contre ses paumes
deviennent le chemin de tristes rivières

oh, judy
sanglotes tes mots.

il y a tant à dire et si peu de temps pour lui avouer
tu l’aimes
tu aurais dû l’écouter
tu es un idiot
si seulement elle pouvait t’oublier
tu voudrais recommencer à zéro
tout aurait été mieux dans une autre vie
tu ne regretteras jamais d’avoir osé le lui demander
elle t’a donné le souffle,

mais tu n’es qu’un abruti
étouffé par un désir d’enfant inassouvi.

si on te demande, tu ne savais rien. judy. tu ne savais rien.
tu m’entends ?
tu ne savais rien.
rien du tout. tu ne m’as pas vu.


cet ordre appuyé
tu succombes enfin,
l’entourant de tes bras, si fort,
si fort,
comme un feu faible face au vent.

car tu vas t’éteindre
mais pas elle

si tôt, dès le matin…
j’aurai préféré te retrouver hier soir.
dormir dans tes bras, tu m’aurais caché contre toi...
tout aurait été si bien, le temps d'une nuit.
on aurait discuté de tout ce que tu aimes,
de tout ce qui te rends si belle.

j'aurai oublié tout le reste.

je suis désolé.
je suis désolé judy.




je l’ai fait.
j’ai fait cette énorme bêtise.
je suis désolé.


code modifié de @halloween

M. Judy Jenkins
Princesse batgirl friendzonée
Princesse batgirl friendzonée
M. Judy Jenkins
Messages : 137
Points : 349
En couple avec : Renard Leroy.
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Sam 18 Mai - 11:55


it comes and goes in waves


Encore essoufflée par ta course, tu aurais voulu avoir encore de la force pour t'effondrer devant lui. Mais tu restais immobile, stoïque et presque évasive. Tu avais peur de ce qu'il pouvait t'annoncer, même si ton coeur depuis longtemps l'avait deviné.
Tu voulais qu'il te le dise de ses mots, et tu croyais avoir assez de mental pour l'assumer.
Mais tu étais trop innocente Judy - Arrête c'est faux ! Tu es aussi coupable.

"Oh Judy" et les larmes commencent à monter. Dans ses yeux tu sens qu'il voudrait mourir, mais qu'il reste vivant encore un petit peu pour t'affronter. Et ça te déchire le coeur. Tu l'avais supplié, tu l'avais fait promettre, qu'il ne se mettrait pas inutilement en danger, qu'il ne rejoindrait pas ces monstres qui n'ont fait que le manipuler. Pour quelle autre cause aurait-il franchi le pas de sa folie de meurtrier ?

"Je suis désolé" et cette fois les larmes roulent sur tes joues dorées. Tu sanglotes et le prend dans tes bras, pleurant dans le creux de son cou comme si c'était la dernière fois.

« Non... Non... Renard, pourquoi ?! Tu avais promis, tu avais juré ! »

Tu tapes sur son torse de tes petits poings abimés.

« Menteur, menteur ! »

Et tu glisses à genoux à ses ses pieds, la tête dans tes mains pour te cacher. Accrochée à ses chevilles, le front contre ses tibias, tu voulais l'emprisonner comme un boulet, être trainée à lui jusqu'à mourir d'épuisement.
Mais que fallait-il faire ? Tu étais si jeune et c'était le premier.
Qui t'aimait.
Mais sûrement pas le dernier.
L'âme encore fragile d'une adolescente prête à mourir pour un garçon.

Mais soudain tes yeux se rouvrent, rouges mais sous l'impulsion d'une idée. Qui venait d'émerger comme si tu avais rater l'évidence.

« Renard... Tu.. tu as réussi ou tu as échoué ? Est-ce que tu as tué Orphan Scamander cette nuit ? »




the love that does not ravage is not love; judy
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Sam 18 Mai - 13:50



je regrette



tes doigts pécheurs glissent sur ses cheveux de lins

tu n’avais rien promis
renard que tu es.
tu lui avais demandé de t’aimer pour elle
pas pour la vie d’un autre.

écoutant ses sanglots, finalement tu te l’avoues ;
elle pourrait avoir raison de tout
si cela pouvait étouffer ses pleurs.

je suis désolé.
tu saisis ses poings, tu l’aimes
mais tu es trop las,
fatigué de toute cette pression,
et de ces coups portés en cette nuit sombre,
tu la retiens car si elle te frappe
(elle aussi)
tu pourrais mourir.

judy, judy, judy
s’il te plait


mais pouvais-tu la retenir de chuter
toi qui n’avais fait que choir, doucement, dans la haine ?

cette vision t’a volée un souffle.
elle est si fragile,
et à genoux.

tu t’étais perdu renard mais la perdre elle,
c’était là ta plus grande douleur.

tes jambes cèdent à leur tour,
la rejoignant pour mêler vos larmes amères,
tu déposes deux paumes sur ses joues
tes yeux la dévorant en cette dernière lueur de jour.


qu’elle est belle,
même dans le malheur.
qu’est-ce que tu l’aimes,
même dans la torpeur.

oui. oui, j’ai échoué.
j’ai échoué, judy. je n’aurai jamais réussi. je n’ai jamais voulu réussir.
c’était horrible.
finir ligoté, bercé dans la nausée,
un coup au visage, des insultes en cadeaux.




je voulais te voir.

tes pouces caresses ses larmes
pourvu qu’elle s’arrête, qu’elle t’offre un dernier sourire.

toi qui aimes les mauvais garçons…
tu ne retiens pas un rire,
étouffé par le sourire qui s’ensuit.

tu m’oublieras.
je prierais pour que tu m’oublies.
pour que tes jours soient heureux,
pour que jamais on ne t’assimile au sale renard.

j’aurai tout donné, tu sais ? pour te donner,
une véritable,
et belle,
histoire d’amour, judy.

j’aurai tout donné pour te faire oublier tous ces autres,
et pour que jamais tu ne m’oublies.

mais je suis désolé.
vraiment désolé.


je n’avais pas le choix.


on viendra me chercher, tôt ou tard.
je n’ai pas confiance en declan.
les aurors, ou je ne sais quoi,
ils viendront.

on m’a dit,
que la prison ne pourrait durer que cinq,
ou peut-être dix ans.


et après...
après… après je ne sais pas judy.
je ne reviendrai pas ici.

c’est mon dernier matin.
je voulais le passer avec toi.

je t’aime. je regrette, et je t’aime.

code modifié de @halloween



Dernière édition par Renard A. Leroy le Mer 17 Juil - 1:33, édité 2 fois
M. Judy Jenkins
Princesse batgirl friendzonée
Princesse batgirl friendzonée
M. Judy Jenkins
Messages : 137
Points : 349
En couple avec : Renard Leroy.
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Dim 2 Juin - 16:03


it comes and goes in waves


Tu aurais voulu mourir pour arrêter de ressentir.
Renard ce sale traitre tu aurais voulu réussir à le hair, pour te soulager. Mais rien que de penser à la tendresse de ses caresses, tu ne pouvais que céder et l'aimer.
Quelque chose en toi se déversait en cascade, d'un désespoir mélancolique que tu ne cesseras de vouloir étouffer.

Ses yeux trahissent sa culpabilité et ton coeur s'effrite en mille morceaux. Il n'était plus grande douleur d'imposer un Adieu, ou de devoir supporter un Au revoir incertain.
Allait-il partir ? Tu te serais interposé entre lui et le directeur.
Entre lui et le ministère.
Entre lui et le... détraqueur.

Cette fois, tes mains se plaquent sur tes tempes. Tu voudrais hurler ta rage et ta frustration mais les mots de Renard te ramènent à la réalité.

Il a échoué.
Il s'est pris des coups.
Il a fui.
Il acceptera son sort.
Et ne reviendra jamais.

Tu fronces les sourcils. Est-ce que tu dois l'oublier ? Ce serait raisonnable.
Mais tu n'es pas raisonnable.

« Renard... Qu'est-ce que tu essaies de me dire ? »

Tu restes à genoux, les mains à nouveaux dans la poussière et le regard perdu, aveuglée par le soleil qui se lève.

« Tu vas... partir ? Sans moi ? Nous deux c'est fini ? »

Tu t'accroches à sa chemise et tu laisses tomber ta tête contre son torse. Tes petits poings serrent les pans de son tissu.

« Non, je ne veux pas... Pas maintenant. Ils vont peut-être te pardonner si tu te rends de toi même... Simplement renvoyé peut-être... on se verrait cet été... moi j'y crois d'accord ? Ils ne peuvent pas t'emprisonner, tu n'es pas un criminel, tu n'es pas un meurtrier ! »

Ton dernier mot s'étouffe et tu lâches soudainement ta prise. Tes yeux s'ouvrent comme si c'était la première fois que tu voyais vraiment.
Meurtrier.
Il avait tenté de tuer. Formaté, ou non.
Tu avais beau l'aimer, c'était les faits.
Et ton caprice du matin n'arrangerait rien.
D'une voix douce et calme, tu rassembles tes derniers efforts pour lui sourire avec chaleur.

« Passons un dernier matin ensemble, puis je te laisserai partir, Renard Leroy. »




the love that does not ravage is not love; judy
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Mer 5 Juin - 13:35



tout est
fini


cette perspective avait tant rongée tes nuits,
tu t’étais convaincu qu’elle n’avait l’allure que d’un cauchemar
que sa probabilité n’était qu’une peur sans fondement,

mais les mots posés par sa voix déchirée ne font que créer un epouvantard bien plus absurde que celui qui t’avais toujours régi.


que tu le veuilles ou non renard, oui,
c’est bel et bien terminé.

tout.
l’idée de te perdre était intuitive, logique.
tu t’étais déjà dit au revoir à un âge trop petit,
enfant si naïf déjà éduqué à combler le sombre désir de maman.

ton avenir d’auror n’était qu’une idée préconçue, toute façonnée pour berner.
le moindre de tes professeurs s’inquiétant de ton sort n’ignorait pas comme tes soi-disant projets n’avaient d’audace que leur bêtise,
renard, auror ? non, moldu à temps plein, tout au plus.

et tout ce reste.
tu n’avais jamais songé à judy, dans ce grand final.
tu vivais bêtement la beauté de chaque instant, comme un fier ignorant, le dos tourné à tes sacrifices.

tu ne lui avais donné aucun rôle secondaire,
comme si, quoi qu’il advienne,
elle ne te quitterai jamais.


mais quel idiot ?
quel idiot.

sans toi…
la réalité te déchire plus que la violence de la soirée passée.

tes larmes font leur chemin.
ne pouvant plus fièrement se contenir dans le creux de tes yeux
elles chutent, se rependent,
dégringolent en bordel sur tes joues battues,

car tu t’effondres, renard.
tes lèvres tremblent, ton souffle veut se faire un nom,
tu n’es plus un soldat, encore moins un élève,

rien de plus qu’un enfant sans rêve pour demain.

c’est comme si elle t’avait volé tout ton courage
pour relever sa frimousse,
sourire comme un ange,
te demander un dernier caprice,
te laisser partir.


tes larmes sont chaudes et ton visage grimace tant,
le noir trop ébène de tes cheveux ne sauvera pas ton âme déchue, pauvre renard.

tu n’es pas mauvais,
c’est le chemin qu’on t’a donné, qui était trop cabossé.

je ne veux…
je ne veux pas y aller, judy


je ne veux pas y aller








judy


je suis désolé



je veux pas


ton dos roule
tu t’affaisses sur ses genoux



ta cage t’attend.
lourd, lourd, lourd,
le poids du monde sur tes épaules disloquées

tu n’entends que ton chagrin crier comme il souffre,
tes mains empoignent les siennes avec force et terreur,

tu t’accroches à elle comme à un espoir
mais rien ne te sauvera plus renard,
rien



rien.

je veux pas



j’ai jamais voulu


j’t’en prie



j’t’en prie sauve moi


naïf comme un enfant face à ses inconduites
il n’y a plus rien à sauver, cependant

code modifié de @halloween

M. Judy Jenkins
Princesse batgirl friendzonée
Princesse batgirl friendzonée
M. Judy Jenkins
Messages : 137
Points : 349
En couple avec : Renard Leroy.
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Lun 17 Juin - 20:29


it comes and goes in waves


Tu avais envie de mourir, tellement la douleur et la détresse t'était insupportable. Tes yeux affolés captent les siens alors qu'ils partent dans tous les sens, et tu serres ses mains en tremblant. Cette responsabilité, tu aurais lâchement jamais voulu la connaitre, mais tu ne pouvais pas t'empêcher d'aimer les mauvais garçons. Les briser du genre à te briser. Mais cette fois, c'est toi qui l'a achevé.

« Renard.... »

Les larmes affluent au coin de tes yeux, inondent tes joues et étouffent tes sanglots. Tu renifles, t'essuyant le nez parfois, mais tu passes la majorité de ton temps à pleurer. Ses supplications sont des coups de couteau, qui découpaient lentement ton estomac, ta poitrine et ton cou. Les douleurs se réveillent, comme annonciatrices du drame.

« Renard, regarde-moi, je t'en prie.... »

Tu prends son visage dans tes mains. Tant pis, tu préfères écouter ton coeur, plutôt que celle de la raison. Prendre les risques qui ne te feront pas regretter cet instant. Il te fallait être forte Judy, il te fallait être l'héroïne de sa vie. Il te fallait agir, pour ne pas le laisser dépérir.

« Ils ne t'auront pas d'accord... D'accord...? Regarde moi je t'ai dis ! Tu vas prendre la route à l'est de pré-au-lard... Tu vas trouver mon père... Il est sur place, je lui expliquerai... demain il remmènent les élèves en train pour les vacances de pâques... Je dirais aux professeurs que tu étais sous l'effet d'un imperium... Que c'est The Crow qui t'a fait ça et que tu as du fuir. Je t'en pris, fuis et cache toi ! Tu n'iras pas en prison, je te le jure.. »

Il ne faut jamais jurer.




the love that does not ravage is not love; judy
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Mar 18 Juin - 12:51





consumé dans un torrent de pleurs
tu t’es laissé t’affaisser, convaincu que la fin avait sonnée

mais judy
judy et sa voix d’ange,

ce matin elle était venue,
décidée à te sauver.

à poudlard on doit déjà quelque peu s’affoler à chercher le goupil mal léché,
on a surement retourné ta commode, défait tout ton lit,
on a du trouver des choses

que tu aurais préféré cacher.

l’écoutant te diriger tu revois les photos

car tu aimais savoir où elle était
avec qui
pourquoi
comment
jusqu’à quand

tu l’écoutes mais ton cœur se décompose

elle veut te voir fuir et vivre
mais en rentrant au château plus tard
peut être voudrait-elle plutôt te voir en cage
comme le sale animal que tu es ?

portées par ses mains tu laisses tes joues blafardes se reposer
garçon amoureux qui se satisfait de la moindre caresse malgré le monde qui s’effondre,

elle est si joli
et ses yeux varions

ses yeux varions… tu pourrais ne penser qu’à elle en prison,
qu’à elle et ses iris, sa voix, ses cheveux, son sourire


ses larmes
sa force
sa douce ignorance

dieu que tu l’aimes.

j’ai tout gâché, ma judy

tes pleurs s’estompent


tu t’es résolu


bien, oui, tu fuiras
tu iras où ta douce te dis,
tu iras par là-bas un moment,

elle sera contente
peut être fière même, mais humble – judy est toujours si humble.
cela lui donnera peut-être un sourire : tu voulais le risquer juste pour croire qu’elle en sourirait.




et puis tu casseras cette magie,
cette entourloupe vagabonde,
ce plan d’adolescents pas très réfléchi

tu reprendras cet hypothétique sourire à ta judy pour rejoindre azkaban
mains et poings liés

tu diras
« oui c’était moi. »
sans fierté non simplement car un renard en cavale ce n’est qu’un animal
pas un homme

tu iras et dieu sait quel avenir t’accueillera.

on aurait du déjeuner dehors, une fois.
j’avais prévu d’être kitch à souhait, en t’apportant des fleurs, un matin,

je n’ai jamais trouvé le temps.

ah, j’aurais du en cueillir dans la forêt cette nuit,
au lieu d’attendre
quel idiot.

quel idiot…


tes bras l’enlacent, avec la peur de ne plus jamais l’éteindre

le corbeau
fais attention, s’il te plait
il est partout. avec ses promesses aléatoires.

mais tu es vigilantes, ma judy
tu es vigilante. personne ne t’aura.


tu la relâches pour reprendre le flambeau,
t’inspirant de son héroïsme singulier pour croire un instant
que toi aussi, tu pouvais changer les choses ;

tes mains viennent tenir son visage,
tu la fixes avec tant de sérieux
il est difficile de croire que tu pleurais, il y a quelques minutes.

ne traîne plus avec borgia.
c’est un traître.


borgia.
hassan.
bergling.
greengrass.
judy n’approche jamais l’un d’entre eux.
borgia. hassan. bergling. greengrass. tu ne les approche pas.
en aucun cas.

tout se prépare au manoir des bergling,
tiens.


tu sors de ta poche un petit papier plié,
le glissant fermement dans sa paume, dont tu fermes le poing.

donne cela à or… orphan,
si tu le peux.
c’est mon écriture, mes mots,
personne, ainsi, ne pourra te dénoncer.

c’est à orphan, que tu donnes cela,
judy, tu comprends ?
pas rachel,
ni personne.
orphan.


tes lèvres gercées par le froid d’une nuit longue
déposent sur son front un baiser d’amour

j’aurais du te protéger de tout cela,
si j’avais été plus futé…

si j’avais abandonné l’idée stupide que suivre les ordres de ma mère,
pourrait faire de moi un homme fier.

quel idiot.


tes mains tremblent un peu,
elles glissent cependant sur ses cheveux
comme pour cacher cette mimique

ça va aller ?
ça va aller, ma judy ?

je suis désolé.

j’aurai aimé qu’on passe plus de temps ensemble.

code modifié de @halloween

M. Judy Jenkins
Princesse batgirl friendzonée
Princesse batgirl friendzonée
M. Judy Jenkins
Messages : 137
Points : 349
En couple avec : Renard Leroy.
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Jeu 20 Juin - 9:02


it comes and goes in waves


Tu espérais que ce n'était pas des adieux. Mais vous étiez si jeunes, si bêtes. Faire des conneries, ça arrivait à tous le monde. Et à chaque erreur, on se devait de purger une peine. C'est ainsi que fonctionnait votre société depuis toujours. Le Corbeau était dangereux... légaliser les sortilèges impardonnables, ça ne pouvait que propager le mal.... s'insinuant d'abord dans les idées jusqu'au bout des doigts et des actions.

Tu sais qu'il reviendra peut-être. Tu veux t'en convaincre, alors tu lui caresses les cheveux alors qu'il s'excuse une enième fois. Fronçant les sourcils, tu plaques ton front au sien d'un air réprobateur, mais toujours avec douceur.

« Arrête. Ce n'est pas de ta faute. Qu'est ce que je t'ai dis ? Tu étais sous impero. Tu dois t'en convaincre Renard. Ce n'ETAIT pas ta faute. Je ne sais pas... je ne sais pas qui sont ces personnes mal intentionnées qui t'ont mis ça dans la tête depuis toujours... »

Tu soupires et recules pour envoyer un sms à ton père. Tu devais l'appeler juste après pour le prévenir de l'arrivée de Renard. Mais ses bras t'enlacent et sa voix vient provoquer un pic de frisson dans ta nuque. Méfies toi Judy, douce et naive Judy. Vigilante Judy.

Tes yeux s'écarquillent de stupeur. Lentement, les rouages du mécanisme s'activent dans ta tête. "Bonjour, moi c'est Uriel Borgia." Borgia... Un traitre. Tu déglutis et attrapes les épaules de Renard pour le regard dans les yeux avec sévérité. Disait-il la vérité?
Tu le questionnes uniquement du regard, mais il surenchérit avec d'autres noms. Tu commences à sentir ton coeur battre la chamade.

« Mais mais.. Qui sait tout ça ? Ce sont.. des informations... »

Plus que croustillantes. Mais surtout dangereuses. L'épée de Damoclès au dessus de la tête, tu serres les poings et les note sur ton téléphone. Tu devais les apprendre par coeur et supprimer rapidement le fichier.

« Tu en connais d'autres ? »

Non. C'était suffisant. Tu détournes le regard, stressée et bouleversée. Tu ne savais pas quoi faire avec cette bombe qu'il t'avait lancé mais tu hoches la tête.

« Je.. Je ne veux pas savoir... Je ferai de mon mieux Renard. »

Tu attrapes le morceau de papier destiné au directeur et le range soigneusement dans ta poche.
Ta dernière mission.
Et tu serais libérée.
Et il sera libéré.
Et vous serez libérés.




the love that does not ravage is not love; judy
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard Sam 29 Juin - 23:20





de tes épaules se délogent un poids disproportionné
pour,
amèrement,
se déposer sur celles d’une femme pas si frêle.

judy que tu voulais protéger des dangers
finalement n’aurait peut-être dû se protéger que de toi

et de tes tourments pas si égocentriques.

tu l’écoutes si divine
ses solutions, parfaites, perlent si aisément
tu te tais.

un impero, oui
pourquoi pas

et après ?

que tout ceci ne soit pas ta faute n’était pas une invention,
en somme. pas vrai ?
ces « personnes mal intentionnés » respiraient la culpabilité déguisée,
le crime interne et confiné, le véritable
celui qu’on ne cache plus face aux faits

et après ?

tes yeux humides la contemplent.

tu ne fixais que le désastre que tu amenais,
l’inquiétude figée sur son visage,
la peur la peine,
ses traits si fins bafoués pour n’imiter que le chagrin

tu gâchais tout son bonheur.

tu avais volé à judy l’innocence, l’insouciance,
et l’amour

tu lui avais pris des « je t’aime » pour t’abreuver de courage
et détruire les lamentations de chaque petit matin,

pour te rassurer d’être en vie.
pour tout et rien,
pourvu que tu en respires

un dernier matin.

judy…
ma judy,

(tu insistes sur ce ma)
tu es
véritablement
une femme incroyable.


votre
dernier matin.

je ne te dirai jamais assez merci
je ne te dirai jamais assez combien je t’aime
et je ne te dirai jamais assez comme tu es précieuse.


mais pas vos derniers mots.



tu prendras aujourd’hui un train peu familier
(tu rentrais si peu souvent chez tes tortionnaires)
il te sauvera,
direction la fuite,
voie express en enfer

tu laisseras sur son cœur un voile de repos
avant

de revenir

chercher son regard son sourire
ses larmes
ses cris

le temps d’une danse






loin de toi.

code modifié de @halloween

Contenu sponsorisé
Re: ❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard

❝ it comes and goes in waves | Pv. Renard
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Pré-Au-Lard :: Honeyduckes-
Sauter vers: