AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [EVENT #1] Blue & Sól

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Blue M. Starling
Mamy Blou
avatar

Mamy Blou

Messages : 117
Points : 167
MessageSujet: [EVENT #1] Blue & Sól    Dim 28 Mai - 18:33

lust for life
p.s: si quelque chose va pas tu sais où me trouver!
Elle te regardait avec des yeux emplis d’une hésitation qui n’y était pas d’habitude, avec cette étincelle presque éteinte. Les cils d’une noirceur étrange surplombaient un regard clair qui semblait fatigué, dénué de toute la joie qu’elle aurait dû ressentir ce soir là, de toute cette joie inexistante et introuvable. Elle paraît lasse malgré son maquillage léger parfaitement appliqué, son vernis laqué parfaitement fait et ses mèches parfaitement coiffées en arrière dans un désordre qui mélangeait classe et je m’en foutisme. Tu regardais sa tenue quelques secondes et sa gorge se serra sous ton regard éternellement insatisfait. Les épaules étaient dénudées grâce à une robe longue sans manche au décolleté en V qui révélait une peau qui dégageait un parfum au sillage sucré, captivant, sensuel, intense. Le buste en velours noir marquait la taille, la  jupe en organsa de soie de la même couleur sombre et sans vie donnait pourtant une âme à la tenue. Tu vis ses doigts habiles attacher le choker autour du cou où une pierre d’un rouge sang pendait.  Un rubis. Gryffondor. Intense, brillant, provocateur. Elle, en pierre précieuse.  Pas de robe rouge ce soir, mais cette touche de couleur suffirait.

Le tissu qui épousait à la perfection chacune des formes imposait un aura voilé de mystère dont elle savait user à sa guise. Et elle, était toi. Ton reflet était éblouissant. Chacun des gestes révélait un peu plus de cette grâce qui se cachait derrière les tatouages visible au niveau du bras et des piercings à l’oreille. Un paradoxe. Les mains glissèrent dans les discrètes poches de la robe qui avait été cousu spécialement pour répondre à tes désirs. Tu étais prête. Il était temps d’aller le retrouver. Temps de te confronter à la masse d’hésitation qui allait de submerger dès que ses doigts allaient se poser sur ta taille, dès que son regard aurait croisé le tien et que la question que tu te posais depuis qu’il t’avait demandé d’être sa cavalière reviendrait te hanter : comment étais-tu censée te comporter ?

Les semelles des fines scandales à brides t’avaient mené hors du château assez discrètement pour que tu échappes à tout regard, chose qui se révélait difficile face à ta tenue. Mais la cape avait caché les cheveux reconnaissables entre mille et tu avais disparues sur les chemins en quelques secondes tandis que ton colibri semblait te hurler de rentrer pour ne pas rater le début du bal. Pour ne pas lui faire de peine, pour ne pas lui donner l’impression que tu l’abandonnais. Mais le bal ne commençait que dans plusieurs minutes et le besoin de s’échapper t’avait conquise. Les lèvres murmuraient une sérénade censée calmer le stress et les nerfs tandis que les pieds désormais nus sautillaient en faisant tourner le bas de la robe qui se relevait pour caresser les mollets. Perdue.

Et les minutes continuaient, insaisissables, interminables tandis que tu t’éloignais à chaque pas, avec le seul désir d’éviter une soirée qui pour toi allait finir en désastre. Pour ne pas avoir à lui dire que tu ne savais plus ce qu’il représentait pour toi, qu’il t’avait à nouveau mit le doute, un doute que tu refusais tout simplement de ressentir à cause d’un orgueil incommensurable. Le bal, avec toutes ses lumières, tous ses sons, ses rires et ses élèves ne t’attirait plus du tout. C’était la sensation d’être prise au piège qui t’avait poussé à t’éloigner, toujours plus loin, vers le seul endroit où tu pourrais hurler sans que personne ne t’entende.

Les pieds nus avaient frôlé le bois du pont après avoir marché pendant de nombreuses minutes sans t’en rendre compte, au point d’accumuler les minutes de retard. Les lieus interdits et plus que dangereux avaient été dépassé sans aucune peur, le cœur empli de courage. Tu ne pensais plus à lui, au mal que tu pourrais lui causer. Ton portable était éteint, et c’est seule que tu avançais sur le pont sans aucune crainte de trébucher ou de tomber. Juste celle d’avoir commis la plus grosse connerie de ta vie. Le brouillard ouvrit sa gueule et te dévora en te déchirant de ses crocs sans aucun regret tandis que le tissu sombre de la robe disparaissait de la vue de tous et que la mélodie qui s’échappait de ta gorge continue à s’élever dans le ciel nocturne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sól A. Prewett
Eleve sang-pur
avatar

Eleve sang-pur

Messages : 79
Points : 108
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Jeu 1 Juin - 20:10



Le bal et nous

Sól ne savait pas vraiment si Blue le trouerait beau ce soir. Il était de toute façon vêtu comme à peu près tous les cavaliers du bal à savoir un élégant et brillant smoking noir qui dissimulait partiellement une chemise blanche. Une poche cousue du côté droit du costume abritait une rose carmin. Un grand classique mais elle lui rappelait sans cesse qu'il s'agissait de Blue à cause de sa couleur qui était emblématique de la maison de la gryffondor. Le blond se regarda une dernière fois dans son miroir pour réajuster son habit de soirée et une fois satisfait, il quitta son dortoir pour aller à l'entrée de la grande salle. Il avait fait exprès d'y arriver une dizaine de minutes en avance par galanterie. Ce n'était pas convenable de faire attendre une demoiselle et il préférait patienter à sa place.

Sól avait hâte de voir Blue le rejoindre pour admirer sa robe qui serait bien sûr parfaite tout comme elle. Il s'était d'ailleurs imaginé quelques modèles qu'elle aurait pu choisir pour porter ce soir et se rendit compte que n'importe quelle couleur lui irait parce qu'elle était déjà très belle au naturel. Elle ne le serait que plus ce soir à ses yeux. Un sourire particulièrement radieux s'était dessiné sur ses lèvres. Il commença à voir quelques couples en train d'arriver progressivement et il resta sur place, le coeur battant d'excitation. Une vingtaine de minutes s'écoula puis une trentaine puis une quarantaine et ainsi de suite mais jamais le blond ne perdit espoir de voir la gryffondor le rejoindre. Au moment où tout le monde était censé être arrivé, il ne pensa même pas à un possible lapin que Blue aurait pu lui poser. Il s'était surtout dit qu'il était arrivé quelque chose de grave à la gryffondor pour qu'elle soit autant en retard et c'était pour ça qu'il décida de s'élancer au loin sans trop réfléchir pour partir à sa recherche.

Le blond alla ratisser les dortoirs des filles de la maison de sa cavalière mais il ne la trouva pas. Il accourut un peu partout dans les salles de classe de Poudlard et dans les lieux environnants. Il était tellement préoccupé elle qu'il ne s'était même pas rendu compte qu'il s'était déjà écoulé une heure et demi avant qu'il ne finisse par la trouver en train de courir au loin sur le grand pont. Elle avait l'air si loin de lui ... Sól se remit à détaler d'une traite dans sa direction pour la poursuivre et la rattraper. Son comportement étrange l'inquiétait.

BLUE ! Hurla t-il de toutes ses forces pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule et qu'il serait toujours là pour elle.

Le blond accéléra sa course quitte à s'en exploser les poumons et le coeur. Il voulait l'empêcher de continuer à fuir à tout prix et essayer de savoir ce qui était en train de la tourmenter à ce point pour s'éloigner autant du château.
Origami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue M. Starling
Mamy Blou
avatar

Mamy Blou

Messages : 117
Points : 167
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Mer 7 Juin - 18:34

lust for life
p.s: si quelque chose va pas tu sais où me trouver!
L’étoffe de la robe glissait entre les doigts tremblant d’un faux sentiment de sécurité alors que le corps se perdait dans l’obscurité. Le doute et l’appréhension s’affirmait à chaque nouveau pas de fait, laissant une trainée de perplexité affirmée dans l’esprit torturé. Mais tout se calmait à travers le corps anesthésié et l’illusion que les grains du sablier retourné t’accordaient encore beaucoup plus de temps que tu n’en avais en réalité. C’était le besoin de respirer à cause de codes imposés qui ne correspondait pas à cette immunité que tu voulais toujours t’accorder. Alors c’est la clope allumée entre les lèvres et le corps suspendu dans l’air que tu entendis ton prénom hurlé sur un ton tiraillé qui te fit stopper net. Le bruit des pas qui s’accélèrent, celui de la respiration entrecoupée, quelques secondes furent suffisantes pour deviner l’identité de celui qui revenait te tourmenter. Sourcil levé, le regard teint de perplexité, tu te retournais pour le regarder, intriguée.

L’élégance. Un mélange de classe et de simplicité. Le costard parfaitement coupé, adapté au corps probablement aussi bien sculpté que dans les souvenirs les plus éloignés. Il était ensorcelant, séduisant, avec ce magnétisme naturel qui t’avait capturé dès le premier regard et qu’il aggravait avec cette allure parfaitement contrôlée. Il en imposait. Mais la flamme affolée dans les iris rajoutait une certaine gravité aux traits réguliers de son visage inquiet. La paire de scandales fut posée à terre tandis que quelques pas furent faits pour rejoindre le cavalier égaré. Les traits tirés, le regard désespéré, tu penchais la tête pour l’observer, te demandant ce qu’il pouvait bien faire en ces lieux abandonnés. Si loin du château, exilé, égaré, tu ignorais comment il avait bien pu faire pour te retrouver, ni la raison pour laquelle il était venu te chercher. Mais il était là. Et tu ignorais encore pourquoi.

» Sól. Qu’est-ce que tu fais là? Je pensais te retrouver dans la grande salle.

La clope fut jetée au loin avant que les iris ne se reposent sur lui. Tu te noyais dans l’incertitude, incapable de deviner ce qui avait bien pu se passer, ce qui avait bien pu lui donner un air aussi abîmé, dépassé par des événements que tu avais toi-même provoqué. Tu avais envoyé valsé la promesse faite d’être présente de façon complètement inconsciente, mais jamais l’idée de l’abandonner n’avait été considérée. A présent tu semblais partager le même air déboussolé sur un pont construit à l’effigie d’un passé censé être oublié mais qui revenait toujours troublé la clarté des choix fait. Les doigts se posèrent sur le col plissé de la chemise d’un blanc pour y laisser une caresse furtive le long de la jugulaire, une façon particulière de souhaiter bonsoir à une personne qui aurait dû déborder de colère face à ton air incompréhensif – passif.

» Qu’est-ce qui se passe? Tu as l’air… au bout de ta vie. Tout va bien?

Puis tu l’entendis. Le bruit incessant, répétitif, itératif de l’aiguille des secondes qui tournent. Un pas en arrière et le visage se teint de confusion face à ton manque d’attention. Retard. Evidemment.   Quelques secondes de prises pour réaliser ce que tu avais loupé ; désolée. L’esprit ailleurs, coupée de toute réalité, tu avais oublié la fourberie du temps et ses capacités à t’échapper. T’avais merdé, et tu devais probablement t’excuser. Mais sur le moment, tu n’avais aucune envie de rentrer car aucun des problèmes pour lesquels tu avais décidé de t’éloigner n’avait encore été réglé.

» Merde. J’ai combien de temps de retard?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sól A. Prewett
Eleve sang-pur
avatar

Eleve sang-pur

Messages : 79
Points : 108
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Ven 9 Juin - 1:44



Le bal et nous

Sól ne savait pas depuis combien de temps il était en train de chercher sa belle dulcinée d'antan. Il n'avait pas pris la peine de compter car il était bien plus occupé à vouloir la trouver coûte que coûte. Quelque chose était en train de lui peser sur le coeur à mesure qu'il ratissait les environs et recoins de Poudlard. Le stress. C'était d'ailleurs à cause de lui qu'il apparut complètement essoufflé aux yeux de Blue après une heure de recherche intensive. Elle était seule sur le grand pont mais Sól ne la questionna pas car sa voix avait aussitôt hurlé le prénom de sa demoiselle sans la moindre retenue. Le blond la laissa se rapprocher de lui tandis qu'il stoppa finalement sa course pour reprendre son souffle que son stress avait emporté avec lui.

Je sais mais tout le monde était déjà arrivé depuis longtemps et j'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose de grave.

Le blond se mit à contempler la demoiselle d'un air à la fois rêveur et inquiet. Elle était vraiment la plus belle à ses yeux mais ce soir elle l'était encore plus. Il n'avait pas l'habitude de la voir porter des décolletés et celui-là le fit rosir. Il détourna rapidement les yeux vers le visage de Blue car il se sentait tellement malsain à attarder son regard sur ses jolies formes. Il avait du mal à résister à tant de beauté parée de noir. Le blond eut droit à une brève caresse de la part de la gryffondor qui le fit sur le champ frissonner. Blue était très attirante ce soir et il n'avait aucune idée de combien de temps son coeur tiendrait encore surtout que son inquiétude à propos d'elle n'avait toujours pas disparu. Quelque chose clochait pour qu'elle soit autant en retard. Elle avait reculé mais cette distance ne dura pas longtemps car le blond ne manqua pas de l'enlacer assez soudainement dans ses bras. Il était encore trop stressé pour se montrer courtois comme d'habitude. Il la serra tendrement contre lui et descendit progressivement jusqu'à se mettre à genoux sur le sol. L'étreinte était toujours là. Ses bras encerclaient maintenant sa taille et sa tête était collée à son ventre. Sól n'avait toujours pas réouvert les yeux. Ses jambes avaient flanché à cause de la puissance de son soulagement. Il ne se serait jamais pardonné si jamais il n'avait pas été capable de protéger Blue.

Mieux maintenant que je sais qu'il ne t'est rien arrivée. Ton retard m'importe peu tout ce qui compte c'est que tu ne sois pas blessée. J'ai vraiment eu peur Blue ...

Le blond poussa un soupir. Il était un peu apaisé désormais mais son inconfort était toujours présent. Que faisait Blue seule dans un endroit aussi éloigné du château ? Il aurait préféré la retrouver dans un parc ou une pièce de Poudlard mais pas au grand pont ...
Origami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue M. Starling
Mamy Blou
avatar

Mamy Blou

Messages : 117
Points : 167
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Lun 19 Juin - 4:56

lust for life
p.s: si quelque chose va pas tu sais où me trouver!
Ses mots rebondissaient dans l’esprit fracassé qui ne semblait pas se méprendre sur les illusions qu’il aurait pu créer. L’agonie teintait le regard habituellement scintillant de joie et d’animosité d’une ombre emplie de vulnérabilité, d’insécurité. La crainte de te perdre semblait défigurer son visage aux traits divins, acteurs d’un drame shakespearien.  Mais les iris saphir étaient d’une froideur rare, détachés de tout sentiment qui aurait pu brouiller la décision de s’isoler – s’éloigner du bruit, de la musique, du monde et de lui. Et l’inquiétude avait beau provoquer cette incontrôlable sensation de regret, aucun pas en avant ne fut fait sous ses yeux enflammés à cause de cette sensualité que tu pouvais laisser échapper. Mais le cœur lourd plein d’empathie n’avait qu’une envie, celle le rassurer jusqu’à ne plus douter de ta loyauté.

Mais l’angoisse dominait à cause d'un esprit contaminé et désabusé par l'idée que toute décision était à l'avance condamnée. Mais il l'impose de force à travers ce regard embrumé et affligé par tous les souvenirs passés. Il l'impose, et tu le sentis passer à travers ton corps, couler dans tes veines aux côtés de ton sang, s'imprégner de ta chair comme le fit son odeur lorsqu'il te prit dans ses bras avant que tu ne puisses hurler quoi que ce soit. Il s'impose et ronge. S'impose et sonde. S'impose et dévore, ravage, dévaste tout sur son passage en laissant une traînée de poudre explosive, prête à tout emporter pour tout gagner. Et ça fait mal. Alors le doute s'imposa à toi pour une ultime bataille en face à face. Les bras renfermaient tout dernier espoir de pouvoir reconstruire quelque chose sur de nouvelles fondations, mais ton esprit te refusait l’accès à cette option.

La bourrasque de vent frais vint caresser les poumons avec une délicatesse qui te fit frissonner. L’éclair frappa en plein cœur et se refléta dans les iris tandis que la force du vent qui semblait saccager tes entrailles et se faufiler dans toutes tes failles s’imposait comme dans chaque bataille. Puis tu la sentis, cette danse macabre d'où s'écoulait cette horrible odeur d'amour et de sentiments cachés, passés - tâchés par tous les péchés commis et répétés qui salissaient les regards les plus brillants et éclaircissaient les sourires les plus malveillants. Parce que son corps glissait le long du tiens tandis que les iris de glace poursuivaient leur descente pour ne pas le quitter des yeux sous un rythme cardiaque essoufflé, effréné face à un spectacle qui teinta le visage d'un air désemparé – médusé. Un geste et tu pouvais le toucher, un mot et tu pouvais l'avoir, une décision et tu pouvais le récupérer sans plus de malheur à imposer.

Et dans un éclair qui électrocuta le cerveau dans une tentative inexpliquée - désespérée  de voir ce que l'avenir pouvait te réserver à ses côtés, les doigts se rapprochèrent de la crinière dorée avec l'envie pesante de la caresser pour le rassurer. Mais le ciel s'ouvrit en deux entre l'assurance et l'hésitation, le doute et l'évidence, et la pression autour de ton corps semble soudainement t'asphyxier, t'emprisonner; la plus belle des cages. Et avant que le cerveau ne réfléchisse, la décision avait été prise. Un mouvement sec, violent, presque impatient tandis et le bruit de vent se mit à hurler autour de toi, emportant avec lui l’esquisse de ton parfum lorsque tu te détachais de son emprise pour t'écarter, t'eloigner - l'éviter, respirer.

» Il faut que tu arrêtes d’avoir peur pour moi, c’est complètement injustifié.


La distance s’accentuait dans cet élan de désir que tu avais de prouver que tu pouvais t’écarter, te détacher de lui si tu le souhaitais réellement, mais tout fut différent lorsqu’un souffle lourd d’amertume s’échappa d’entre tes lèvres au même moment que l’illusion du trait de lumière qui déchire le ciel se reflète dans tes iris. Tu le sentis. Le son du tonnerre gronder — hurler en toi, et toute cette violence se répercuta dans chaque paroi de ton corps tandis que tu refusais de tourner la tête pour le regarder de nouveau,  agenouillé à quelques mètres de là, une image suffisante pour transformer le grondement de l'orage en son de ta voix.

» Relève-toi, Sól. Je vais bien. Il faut que tu cesses de t'inquiéter pour moi d'une telle façon, ce n'est pas — plus ton rôle.

Condamnés à un destin falsifié par des sentiments bloqués, enterrés, et l’envie de mettre un terme à une relation où l’ambigüité martyrisait, dominait. Tu avais besoin de savoir comment te comporter sans te demander à chaque fois comment il réagirait. Le besoin de ressentir la liberté de penser sans cogiter à longueur de journée à cause d’une relation censée être terminée , classée, achevée suite à une décision qui avait suivit ta propre volonté et dont tu refusais de douter. Mais plus tu t’éloignais sur ce pont perché, plus l’impression de le sentir s’évaporer et t’échapper s’accentuait. Une sensation à laquelle tu allais devoir t’habituer désormais.

» Je déteste avoir à faire ca, avoir à te dire ça, à te répéter ça. Mais je ne peux t'accompagner à ce bal tant que  tu me regarderas comme si je représentais tout ce qui est important dans ta vie. C’est injuste, déloyal, mais je ne ferais pas semblant d’accepter une relation qui n’est même pas censée exister.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sól A. Prewett
Eleve sang-pur
avatar

Eleve sang-pur

Messages : 79
Points : 108
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Jeu 29 Juin - 18:35



Le bal et nous

Une des joues collée contre le ventre de Blue, Sól profitait de sa chaleur, les yeux fermés. Il s'était aussitôt détendu à son contact parce qu'il avait pensé au pire quand il avait vu qu'elle n'avait répondu à aucun de ses messages. Il n'avait pas pu s'empêcher de croire qu'il lui était arrivé un malheur mais il s'était complètement trompé et c'était mieux ainsi. Il aurait eu un profond choc sinon. Il ne fut pas évité d'ailleurs car il retomba spontanément sur ses deux mains qui butèrent contre le sol lorsque sa cavalière s'éloigna brutalement de lui. Il ne s'était pas du tout attendu à ça et il releva la tête vers elle, interrogateur. Elle était troublée par lui qui s'inquiétait autant pour elle et avait fini par interpréter ça d'une autre manière.

Le blond se releva en écoutant soigneusement chacun de ses propos. Ils suscitèrent de la tristesse en lui car Blue se méprenait. Il dégagea les quelques poussières qui s'étaient incrustées sur son pantalon et il lui adressa un sourire réconfortant même s'il y avait un peu de mélancolie qui faiblissait son éclat. Il se rapprocha d'elle mais il n'y eut aucun contact de sa part car il respectait le désir de Blue d'avoir de la distance avec lui. Il l'avait agacée sans le faire exprès apparemment mais il n'y pouvait rien car c'était dans sa nature d'être aussi chaleureux. Il garda bien entendu la tête haute, décidé à éclaircir le malentendu qui s'était installé entre eux même si tout au fond de lui, il avait eu un certain pincement au coeur.

Blue ne te méprends pas. Tu n'a pas répondu à mes messages et je ne savais pas que tu allais être en retard alors je me suis inquiété. C'est normal d'avoir peur quand quelque chose d'inhabituel se produit que ce soit pour un couple ou des amis comme nous. C'est vrai que j'en fais parfois un peu trop sans le faire exprès, je l'avoue.  

Sól rosit et sa gêne transparut en une poignée d'éclats de rire alors qu'il se frotta l'arrière du crâne. Il ne savait pas si sa cavalière le croirait ou pas mais il espérait que la situation s'arrangerait entre eux. Ce serait bête de perdre une bonne amitié de cette manière. Le blond n'ajouta rien d'autre car il ne voyait pas ce qu'il pouvait dire de plus pour atténuer son agacement apparent. Il se contenta tout simplement d'afficher cette fois-ci un sourire très enjôleur, libéré en quelque sorte et de lui tendre son bras en guise d'invitation pour la conduire jusqu'à la grande salle.

Mademoiselle voudrait-elle bien maintenant me faire l'honneur d'aller à la grande salle avec moi ? Il n'y aura plus de jus de citrouille à cette vitesse sinon ! Lui dit-il sur un ton amusé et optimiste. 
Origami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue M. Starling
Mamy Blou
avatar

Mamy Blou

Messages : 117
Points : 167
MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    Sam 7 Oct - 22:44


   
lust for life;; benefits

 
event #1 B A L


 


 
Brise venait cajoler la carcasse fissurée, failles béantes et douleur éclatante – esprit à vif qui attend les explications estimées comme légitimes, essentielles à la préservation de cette amitié atypique, inhabituelle et singulière. Parce qu’il reste cet être que tu as tant chéri, tant apprécié, si peu avant que tu ne t’imagines ces chaînes que ce genre de relation t’imposait, métal froid et dur autour du corps fiévreux et délirant de liberté durement acquise dont tu te voyais privée à l’instant même où tu commençais à te dire que tu commençais à l’aimer. Sentiment détesté, ennemi juré enterré sous innombrables couches de fatuité et qu’elle refuse de parjurer.
Mais les chaînes sont brisés, réconfort mérité et voix qui a l’effet d’un tranquillisant, calme rétabli et conscience détournée du doute qui était venu te martyriser tandis qu’un sourire vient fendre les lèvres écarlates, apaisée et réconfortée dans les pensées infectées qu’il est venu apaiser par cette aura toujours aussi affectueuse qui arrive à soulager les plaies qui succombent et cicatrisent. Alors enfin, tu souris, hausses les épaules, te rapproches.
« Tu as raison. Mais parfois tes réactions me mettent mal à l’aise et je ne suis jamais mal à l’aise. Encore moins lorsque je suis aux côtés de mes amis. »
Les sandales sont récupérées, objets inutile pour l’instant et pieds nus frôlant la dureté du sol qui t’insuffle ce contrefait sentiment de stabilité qui manque tellement à ta nature fluctuante, mystère ancestral qui couve chacune de tes réactions extravagantes. Les doigts se posent sur son avant bras, - appui que tu auras probablement à jamais - pour renfiler les talons, taille raisonnable regagnée pour valoriser de nouveau cette tenue que tu avais pris des heures à choisir dans le seul but de voir les iris s’illuminer, les cœurs s’emballer et les visages se figer à la vue de la paire qui fera son entrée.
Comme prévu.
«Mais j’apprécie ta sincérité. Alors oui, allons-y parce que tu me dois une danse et que je ne veux priver personne de l’honneur de te voir dans une telle tenue.»
A son bras.

prewett

© Nalex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT #1] Blue & Sól    

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT #1] Blue & Sól
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» La Pavoni Blue Brand - VeroBar VRS & VRV
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Grand pont-
Sauter vers: