Politiquement correct [PV Leif]

Invité
Invité
avatar
Politiquement correct [PV Leif] Jeu 20 Juin - 16:37


Politiquement correct [PV Leif] 47f86bcfc940c866f4e88cfa0c1f415c

Politiquement correct

L’air sent la pluie. Enfin l’ensemble de ton corps ressent la pluie à venir. Ça sera une fine pluie, quelque chose de faible, mais rafraîchissant. Ce genre de pluie fine qui tombe en été. Cette pluie qui tombe et qu’on oublie presque qu’elle a eu lieu une heure après son passage.

Ça sent la pluie et c’est le genre de moment qui te rend légèrement philosophique. Légèrement à côté de la plaque surtout. Ou bien est-ce les prochains examens qui te pèsent un peu dans l’estomac qui te font te demander comment tout va se passer ?

N’est-ce pas plutôt cette histoire d’oiseau ? Oui, c’est tellement plus ça.

Naïvement, tu as cru que ce genre de groupe n’existait pas à votre échelle. Connement, tu as fait l’autruche comme toujours. Stupidement, tu te retrouves à être déçu par la simple nature humaine.

Est-ce qu’un jour tu deviendras aussi con pour décider de faire la guerre à ceux différents de toi, juste parce qu’ils n’ont pas quelque chose que tu as ? Est-ce qu’une fois les moldu mis de côté comme voulu par le corbeau ça ne seront pas le tour des créature magique et autre hybride ?

C’est ce genre de question qui te prend à la gorge. Qui te fait sentir mal. Qui te donne envie de rentrer chez toi pour te cacher dans les bras de ta mère. Qui te fait vraiment avoir l’impression d’être un enfant perdu dans le monde.

Là, assis dans l’herbe du parc, attendant cette pluie qui va arriver, tu sais plus trop si c’est toi qui débloques ou si c’est le monde. T-shirt noir et jean bleu, sans rien au pied, les chaussures mises un peu en retrait de toi, en tenue du week-end, tu as l’esprit qui tourne plus qu’en cours.

Enfin presque. Tu aimes surtout avoir un peu de mélodrames dans ta vie sans le dire.

Puis tu le vois. Ce gars, un gars parmi tant d’autres, mais qui est aussi venu dans le parc. Tu pourrais le prévenir de la pluie prochaine. Tu pourrais grogner contre son odeur par habitude. Tu pourrais complètement l’ignorer. Tu pourrais même décharger toute sa frustration sur lui juste pour ne plus avoir des questions stupides en tête.

Tu pourrais, mais à la place tu sautes sur l’occasion. Te lèves pour aller à sa rencontre après avoir mis à la vas vite tes chaussures qui manquent plusieurs fois d’abandonner tes pieds pendant ton chemin vers ta proie.

– Hey, pisse de génisse attends ! Toi, si tu pouvais prendre des décisions sur le monde tu ferais quoi des créatures magiques ?

Il ne sent pas l’odeur d’une créature magique lui, donc vraiment, selon toi, c’est la personne idéale pour lui demander. Puis il était là au moment où tu te poses la question de comment d’autre vous vois. Toi et tous les autres avec du sang un peu comme le tien dans les veines.
Invité
Invité
avatar
Re: Politiquement correct [PV Leif] Dim 23 Juin - 14:51

Il exulte. Attend avec impatience l’événement tant désiré, la soirée des rencontres, une nouvelle possibilité de briller. Il fulmine. Appréhende la solitude, les plans de dernière minute, la proximité temporellede ce qui semblait si lointain. Le bal approche. Le bal, du jour au lendemain sans savoir quand, pourquoi, avec qui, malgré les quelques propositions.
Leif a tout refusé, laissant l’angoisse de la futur solitude le frapper avec pour seule excuse, un instinct bancal dictant sa conduite. La bonne personne n’est pas encore arrivée, et en attendant, il se contente de ce quotidien presque morne, comme l’énième chapitre de sa vie avant les plus excitantes péripéties. Les cours, les rencontres, les clubs.

Inlassablement.

Indéfiniment - et son corps semble réclamer ce dernier point plus qu’à l’accoutumée, comme si les exercices sportifs l’empêchaient de tomber dans un sommeil infini. Les clubs, pour Leif, n’ont jamais été qu’un divertissement - mais la possibilité d’enfin s’intégrer au folkore de cette école, de quitter sa bulle de semi-divinité pour profiter de la compagnie d’autrui.
De temps en temps, il se mêle à ses semblables, comme un être supérieur qui gratifierait la plèbe de sa présence. De temps en temps, c’est ainsi qu’il pense, et cette pensée le dégoûte autant que la possibilité de sa réalité. Elle le dégoûte autant qu’elle le fascine. Elle l’effraie autant qu’elle le fait frétiller d’envie - lui, qui vit comme chacun d’entre eux, espérant perdre de vue sa propre nature.

Leif s’avance, son corps parfaitement enveloppé de ce t-shirt rougeâtre qui reflétait ses yeux perçants. Il était de sortie ; et sa silhouette élancée traversait l’école à grand pas comme si les lieux lui appartenait. D’un geste de main, il remit en place ses cheveux tirés par le vent et profita de la brise chaude sur son corps encore légèrement humide.
Après l’escrime, la douche.
Après la douche, une promenade dans le parc, aujourd’hui troublée par un regard inconnu, une grossièreté si soudaine qu’elle lui arracha un haussement de sourcils - et son habituel sourire amusé.

« Moi, si je pouvais, je ferai tout ce que je veux. »

Il déclara ça comme un enfant naïf sous LSD qui n’avait jamais pris de cours de politique, et ne possédait pas la moindre culture législative. L’éclat d’intelligence de ses yeux réfutait l’hypothèse de la folie - ou au contraire, l’accentuaient de façon exponentielle.
Leif était sérieux, et si évidente que puisse paraître sa réponse, ça lui semblait essentiel. Faire ce qu’il voulait, n’était-ce pas le fondement du pouvoir ? C’est en tout cas ce que lui désirait, et ce pourquoi il travaillait tant. Sans ça, aucune autre réponse n’avait de sens.
Sans ça, tout n’était qu’hypocrisie, que des mots dans le vent.

« J’aime les animaux et les créatures magiques. Elles vivront dans de bonnes conditions. »

Et ça, non pas au conditionnel, dans l’éventualité de ce futur hypothétique, mais au futur, dans un futur qu’il estimait déjà sien, un futur auquel il fallait se préparer. Leif le ferait. Non pas par respect des lois, par respect de la vie, mais parce qu’il les aimait. Si le souverain en décidait ainsi, c’est ainsi que les choses se faisaient - et sa volonté outrepassait les lois, dénouait les traditions. Rien d’autre n’avait d’importance, c’est donc ce qui lui paraissait important d’énoncer.

« Par chance, j’aime tous les animaux. »
Invité
Invité
avatar
Re: Politiquement correct [PV Leif] Dim 7 Juil - 16:10


Politiquement correct [PV Leif] 47f86bcfc940c866f4e88cfa0c1f415c

Politiquement correct

Tu as du mal à comprendre.

Beaucoup de mal.

Vous n’êtes pas sur le même plan de pensée. Enfin, pas la même façon de l’exprimer, et, là tu ne comprends pas.

Est-ce que ce gars se moque de toi ? Ou bien est-ce qu’il ne comprend pas la différence entre apprécier les animaux et la paix avec les créatures magique ?

Oisin, tu voudrais t’énerver, mais la façon de dire cette phrase sonne tellement étrange dans ta bouche quand tu tentes de la faire tourner dedans que tu ne vois pas comme le prendre.

Est-ce que c’est à cause de l’histoire de pisse ? Est-ce que gars se rends compte ?

– Mais bordel de merde ! Ça n’a rien à voir. Genre il y a des abruti de première qui adore les animaux. Genre ils font même des cultes chelous de leur mère morte de la peste et pourtant ils font aussi la chasse merdique des loups-garous.

Les chasseurs ont des animaux. Les cons ont des animaux. Vous n’êtes pas des animaux par ton statut de créature magique, même si tu es seulement un semi.

– Puis de bonnes conditions ça veut ne rien dire du tout putain. Il y a des tas de boues qui pense que faire vivre des animaux en cage où ils sombrent maboule c’est de bonne condition, car on les chasse plus et qu’on leur permet de faire de petit.

D’ailleurs, tu ne comprends pas l’intérêt de zoo. C’est juste un empilement d’animaux qu’on devrait surtout remettre dans la nature et aidés à reprendre leur marque sur leur vrai territoire. Arrêter de le leur voler comme si l’homme était le propriétaire de tout ce qui est sur cette planète.

C’est peut-être aussi pour ça que tu voulais l’avis d’un non-hybride. De quelqu’un qui trouve peut-être tout ça normal. Peut-être que tu as besoin de conflit avant que la pluie arrive et que prendre le premier gars du coin pour ça semble tellement plus simple que tout le reste.

Peut-être juste tu aimerais les comprendre.

Pourquoi ça ne te semble pas logique ce qu’ils font pour ce monde de toute manière ?

– C’est putain de cool de vouloir faire ce que tu veux. Genre vraiment bordel. Seulement tronche de cake avec des réponses aussi vide que la vie dans un trou noir ça ne donne aucun sens à ce que tu dis. Et putain, comment ça par chance ?

Qu’est-ce que qu’il veut vraiment dire par là ? Qu’est-ce que ça aurait été s’il n’aimait pas les animaux ? Il aurait parlé d’extermination de masse ?

Tu ne le comprends pas et pour une fois t’aimerais un peu comprendre.

Un peu.
Contenu sponsorisé
Re: Politiquement correct [PV Leif]

Politiquement correct [PV Leif]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Les parcs-
Sauter vers: