[EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie)

Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3697
Points : 8948
[EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Ven 21 Juin - 23:08

Avalon & Alexiel


Contexte

Le soleil ne s'est pas encore éteint totalement. L'école est baignée d'une lumière chaude, le crépuscule frappant la pierre brute et ancestrale de Poudlard. Les esprits chauffent et les corps dansent, dans un rythme endiablé, entrainé par une musique essoufflée ! Essoufflé comme les chevaux des cavaliers qui se sont mis en route.
Ce soir, personne n'a envie de penser au corbeau, ni à ses manigances ni à l'école de Beauxbâtons qui ne danse surement pas. Car eux n'ont plus de soleil depuis longtemps.
La promo des dixièmes années fit un discours émouvant pour l'ouverture du gala, car cet évènement annuel fêtait plus que la fin des examens, mais également la fin d'un cycle, d'une aventure qui se renouvelle sans cesse.
L'heure des adieux. L'heure des renaissances. L'heure des regrets comme l'heure de l'espoir. Les regards se perdent et s'excusent pour certains, d'autres n'ont que le sourire aux lèvres car c'est leur seul moyen de célébrer.

Instructions

ㅡ Ici, vous pourrez rp avec votre partenaire mais uniquement jusqu'à 21h30. Arrangez vous comme vous voulez pour ne pas déborder trop tard dans la soirée.
ㅡ Orphan et Aileen ont fait un léger discours en début de soirée pour ouvrir le gala (vers 19h) afin de féliciter les élèves ayant passé leur DEMA.
ㅡ Les tables ont été collées au mur, et un buffet y a été dressé.
ㅡ Pensez à décrire en spoiler avant votre premier post votre tenue de bal (ou de mettre une image) afin que votre partenaire puisse mieux se visualiser).
Amusez-vous bien !
Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Sam 22 Juin - 1:33

Nostalgia
Comme un souvenir de vacance


Un costume bleu marine, tiré à quatre épingle, tes longs cheveux roux plaqué en arrière dans une queue de cheval longue et impeccablement coiffée, tu paraîtrais presque sérieux, Alex. Tu imagines ce qu’aurait été le visage de ta belle-mère, tu le vois comme-ci il était devant toi. Ce petit air pincé, ce regard dédaigneux qui ne te quitterais pas. Elle t’aurait sûrement lancé une pique, un de ces petits mots d’amour bien trouvé. Tu aurais reçu l’attaque avec un sourire poli, juste pour la voir enrager davantage. Malheureusement, ta belle-mère n’est pas là. Si tu vas devoir te passer du plaisir de la faire souffrir une soirée, tu peux néanmoins trouver un certain réconfort dans la douce compagnie de ta cavalière.

Tu ignores pourquoi tu as invité Avalon, plutôt qu’une autre. Le choix ne te manquait pas et pourtant c’était elle qui tu avais choisi. Une envie de replonger dans le temps, le besoin dangereux de retoucher du doigt ce qui t’avait fait pourtant mortellement mal, enfant. Tu sais qu’il ne se passera jamais rien entre elle et toi. Ce n’est pas ton objectif, ce n’est pas ton but. D’un autre côté, tu ne peux pas mentir sur le fait qu’elle ne t’as pas manqué, qu’elle te manque encore, ce premier amour que ton cœur de Vélane ne peut oublier. Parce qu’il en est ainsi. Ce que ton cœur donne, il ne peut le reprendre. Les places que tu accordes sont à vie, éternelles, bien malgré toi. Avalon aura toujours sa place. Et, comme des fois, cette place se fait sentir, donne de ses nouvelles, réclame son heure sous les projecteurs. Tu n’y peux rien. Dans le flot destructeur de tes sentiments, dans la valse douloureuse de ces places qui se croisent, se suivent et s’entremêlent, il y a Avalon. Et ce soir, c’est le soir d’Avalon.

Tu l’attends en bas des marches. Tu l’attends légèrement impatient. Tu sais que c’est un caprice, tu sais que tu te fais du mal. Mais il y a des appels auxquels tu ne peux résister, il y a des fois où tes vieux démons ressortent et t’entraînent, impuissant, vers des sentiments que tu as tout fait pour oublier fut-il un temps. Il n’est plus question de contrôle dans ces moment-là. Tu n’es plus le manipulateur, mais le manipulé. Parce qu’il existe des personnes qui ont, un jour, réussie à tromper ta carapace, à faire battre ton cœur, à te soumettre sans le vouloir, souvent sans en rien savoir. Avalon a été la première. C’est une place que personne ne pourra jamais lui prendre. Soudain, tu la vois, belle, petite fleur délicate mais pleine d’épine, petite guerrière aujourd’hui devenue grande. Tu lui souris, tu prends doucement sa main pour l’aider à descendre les quelques marches qui vous séparent.

« Tu es magnifique, Avalon. Je crois que nous allons faire des jaloux. »


Spoiler:
 

Avalon # Grande Salle # Juin 2029


S. Avalon Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
S. Avalon Borgia
Messages : 99
Points : 316
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Sam 22 Juin - 15:14


event#8 première partie


Votre mère vous avait envoyé par colis express vos tenues pour le bal. Toi et Milla aviez donc reçu une de ses propres robes qu'elle se gardait pour ses soirées mondaines. Tu fus ravi et satisfaite de voir qu'elle t'avait choisi ta préférée.
Tu étais parfois garçon manqué dans ta manière de t'habiller Avalon, les cheveux attachés en chignon, et un perfecto sur le dos.... Parfois même une cigarette dans le bec alors que tu remontes lentement tes lunettes.

Mais là, tu allais enfin pouvoir affirmer ta position de femme. Tu allais enfin pouvoir profiter d'une soirée accompagnée d'un superbe cavalier, et pouvoir t'amuser malgré cette fin d'année chargée en terme d'examens. Milla allait rentrer en DEMA.... Déjà. Et pour tu entrerais dans ta dernière année d'ASPIC.

Cela t'avait fait étrange de retrouver Alexiel Prewett à Poudlard. Tu ne l'avais pas oublié.. Mais tu n'avais pas fait le rapprochement, quand on t'a annoncé que vous déménagiez avec ta fraterie. Croiser son regard au détour d'un couloir, ton coeur et ton corps de femme n'étaient pas préparé. La dernière fois tu n'étais qu'une enfant aux joues rosées. Mais son pouvoir de vélane te faisait de plus en plus d'effet.
Tu savais ton attraction pour ce garçon platonique, mais sa beauté enchantait tout ce qui l'entourait, à commencer par ta raison.

Alors derrière des sourires, tu te cachais, prétextais des devoirs ou des projets. Alors quand il t'a invité à l'accompagner au bal, plus d'échappatoire, tu allais devoir te contrôler. D'un certain côté, tu étais plutôt contente d'être aux bras d'un aussi beau jeune homme... il se trompait, c'était toutes ces filles qui t'assassinaient du regard qui allaient être jalouses. Si elle savait...

Tu attrapes sa main afin qu'il t'aide à descendre, de l'autre tenant délicatement le pan de ta robe pour ne pas marcher dessus.

« Ne dis pas n'importe quoi... C'est moi qui aurait une cible sur la poitrine ce soir." Et tu étires un sourire ambigu. "Oui, évidemment que je suis magnifique ! »

Une fois devant la salle, alors que la soirée bat son plein, tu passes une boucle de ta chevelure havane derrière l'oreille, un peu gênée par sa main dans la tienne.
Comme au bon vieux temps.

« Dis moi Prewett, pourquoi m'as tu invité ? »

La tenue:
 


Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Dim 23 Juin - 13:30

Nostalgia
Comme un souvenir de vacance


Un sourire étire tes lèvres, Alexiel. Peut-être que oui. Peut-être que c’est elle qui aura une cible sur le dos. Peut-être que certains et certaines ne digéreront pas le ton choix, ne supporteront pas que ce soit elle et pas quelqu’un d’autre. Peut-être, en effet. Mais ça n’a que peu d’importance. Parce qu’il y a une différence fondamentale entre eux et elle, entre eux et ce petit groupe de privilégié qui s’ignore. De l’affection tu en as pour beaucoup de personne. De l’amour, en revanche, voilà qui est plus rare, plus précieux, plus dangereux. Et de l’amour, pour Avalon, tu en as.

Tu sais que tu joues à un jeu dangereux, tu sais qu’il est risqué de te laisser aller à ce genre de pulsion. Mais que serait un homme sans faiblesse ? D’ailleurs, est-ce ta partie humaine ou ta partie hybride qui parle ? Nul ne le saura jamais. Tu as cessé depuis bien longtemps, d’interroger ta propre logique. Sans doute qu’un hybride, qu’un semi-humain ne peut pas raisonner comme tout le monde, sans doute qu’il est vain de vouloir jouer au parfait petit humain.

Devant la grande salle tu presses un peu cette main dans la tienne. Tu as presque un plaisir sadique, pervers, à voir ces regards offusqués, cette jalousie tenace dans les yeux et les expressions de ces êtres communs. Tu as aussi une certaine fierté, parce qu’Avalon n’est pas n’importe qui et, quoi qu’elle en dise, quoi qu’elle en pense, quoi que ta raison te dicte, il y a dans le fait d’aller au gala avec elle une forme de rêve, de plaisir coupable. Un soubresaut d’un rêve d’enfant à demi-murmuré, l’accomplissement d’une vision vieille de plusieurs années. Tu as un regard empreint de nostalgie alors que tes iris descendent sur elle, sur ce visage d’enfant qui n’en est plus vraiment un.

« Tu veux entendre la version honnête ou celle mensongère ? »

Ton sourire se fait plus joueur, tes yeux plus pétillants aussi. Ce sera une bonne soirée, assurément, à n’en point douter.

« Tu me manquais. Tu m'as beaucoup manqué. J'avais beaucoup de rêves te concernant, à l'époque, mais je n'ai jamais eu le courage de tous les concrétiser. Il y a plein de choses que je voulais te dire, que je voulais faire avec toi, mais que je n'ai jamais pour amorcer. Parce que j'avais peur. Parce que je pensais que ça te blesserait. » Ton regard se reporte sur la salle un instant avant de doucement lever cette main que tu tiens dans la tienne pour y imposer un baisemain dans les règles de l'art, toujours cette lueur pétillante dans le regard. « Faire de toi la reine d'un bal est l'un de ces rêves d'enfance. J'ai envie, ce soir, de redevenir un enfant. »

Est-ce la vérité ? Est-ce un mensonge ?

« Alors, c’est quelle version ? »


Avalon # Grande Salle # Juin 2029


S. Avalon Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
S. Avalon Borgia
Messages : 99
Points : 316
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Mar 25 Juin - 20:58


event#8 première partie


A mesure que vous avanciez dans la salle, tu observes les autres filles te fusiller du regard. C'était donc ça s'afficher en public avec un semi-vélane ? Pas très agréable, même si la compagnie l'était tout de même vachement.
Ton coeur bat à cent à l'heure et tu détestes cette sensation. Tu n'es pas maitre de toi-même. Tu n'as pas le contrôle Avalon, c'est lui qui détient la clé de ta sérénité. Alors tu te laisses bercer par ses paroles... Tu esquisses un sourire rempli de sarcasme et d'orgueil à ses phrases chaleureuses et presque ambiguë.

« Tu restes un garçon étrange, Prewett. Je n'ai pas envie de deviner le sous-entendu de tes mots. Je veux l'entendre clairement sans aucun jeu de mirage. »

Tes prunelles océaniques captent les siennes et se plongent avec imprudence et provocation. Tu étais droite et fière, indomptable et toujours indomptée à ce jour. Ta main glisse lentement de la sienne et tu avances lentement à travers la foule. Tu te retournes, les silhouettes harmonieuses et organiques de vos camarades dansant au rythme de la musique se dressant comme une haie d'honneur. Les mains derrière le dos, tu l'observes les lèvres pincées et l'air fauteur.
Tu dénudes ses obsessions Avalon. La jeune fille devenu femme.

Une fois qu'il t'a rejoint, tu passes tes bras autour de son cou et murmure.

« La vraie version c'est celle que tu n'oseras jamais me dire en face parce que je t'impressionne Prewett. »


Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Jeu 27 Juin - 12:21

Nostalgia
Comme un souvenir de vacance


Il t’avait manqué, ce sourire. C’est le sourire de la guerrière qui ne veut pas être dominée. C’est le sourire de la force qui refuse d’être contenue. Il t’avait manqué, ce sourire. Oh oui, il t’avait manqué. Avalon te dit étrange et tu ne fais que sourire un peu plus. Il est vrai. Étrange est un mot qui te qualifie bien. C’est un mot que tu aimes bien. Ni péjoratif, ni flatteur, un mot neutre.

« C’est dans ma nature. »

Un hybride peut-il être autre chose que cela, après tout ? Il est naïf, à tes yeux, de croire pouvoir exister en tant qu’humain. Comme il est naïf, à tes yeux, de vouloir vivre en tant que créature magique. Un hybride est un dérangeant entre-deux, quelque chose qu’on ne peut pas réellement qualifier, ranger dans une case. C’est peut-être cela qui te rendait étrange. Enfin, de la bouche d’Avalon tu prends cela comme un compliment.

Quant à lui dire la vérité ou non. Ce serait tentant, en effet. Tentant de laisser tomber le masque, d’assumer cette part de toi qu’elle est devenue, qu’elle sera toujours, et cela, malgré son souhait. Ce serait tentant de la voir chambouler de l’intérieur, de la voir prendre conscience de tout cela. Ce serait tentant de voir son expression se figer, ses yeux comprendre et sa bouche hésiter. Ce serait tentant, mais c’est également effrayant. Même si Avalon n’est pas ton cœur à proprement parlé, elle en est une partie, comme l’est Antigone. Pour un hybride, c’est très clair, pour toi, c’est plus que logique. Mais pour une humaine, une fragile et pure humaine… Ce serait la briser, n’est-ce pas ? La mener dans un monde qu’elle ne maîtrise pas, un monde qu’elle ne devrait jamais connaître. Tu te fais violence, Alexiel, parce que tu as envie de protéger cette demoiselle, ce délicat flocon de neige, tu es tombé amoureux des années plus tôt. C’est par elle que tu avais testé la limite, pleinement réalisé les contraintes d’un cœur vélane dans un corps humain. Tu ne peux pas lui imposer, ni lui faire subir cela. Profiter des autres ne te dérangeait pas. Mais tu ne voulais pas profiter d’elle, à aucun prix.

Pourtant, Avalon n’est plus une demoiselle. Son regard autrefois hautain possède aujourd’hui une lueur qui ne t’échappe pas, qui ne te laisse pas de marbre. Tu te sens ébranler dans tes fondements, tu remets en question ton invitation, ton plan. Elle passe ses bras délicats autour de ton cou et tu frisonnes. Ce n’est pas bon. Elle vise juste, incroyablement juste. Un sourire désabusé te passe sur les lèvres. Si seulement elle t’impressionnait seulement.

« Tu as raison, belle Avalon, la vraie version est celle que je ne veux pas te dire en face. Mais ce n’est pas parce que tu m’impressionnes. »

Tes mains glisses sur ses hanches alors que tu la regardes. Elle est belle, cette délicate rose épineuse. Elle est un poison dans lequel tu retombes. Tu comprends Antigone, tu comprends la tentation du fruit interdit. Maintenant que tu as la tentation devant toi, tu comprends qu’il va t’être dur d’y résister.

« La vraie version, est-ce que tu veux l’entendre ? »

Si elle te dit oui, tu sais que tu ne seras pas assez fort pour te contrôler. Si elle te dit oui, tu sais que tu n’auras d’autre choix que tu lui dire la vérité. Il y a un peu de peur en toi, un peu de crainte. Cette vérité est dérangeante et tu as peur qu’elle te fuit. Mais ce que la princesse ordonne, la valet exécute. Et Avalon est une reine en face de laquelle tu ne peux que t’incliner.


Avalon # Grande Salle # Juin 2029


S. Avalon Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
S. Avalon Borgia
Messages : 99
Points : 316
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Sam 27 Juil - 23:39


event#8 première partie


Alexiel se voulait mystérieux. Encore et encore, il prenait des ronds de jambes. Tu n'aimais pas vraiment cela Avalon, tu préférais les hommes directs. Les hommes qui ne demandent pas, qui prennent, au risque de se prendre une droite. Oui c'est cela, des hommes qui prennent des risques, tout comme tu en prendrais pour eux.
Tes yeux océaniques roulent doucement sur son visage. Ton coeur bat fort mais tes lèvres tremblent peu. Tu te maitrises pour encaisser. Tu fais la forte pour l'empresser, mais Alexiel te demande confirmation. Est-ce que tu veux l'entendre ?

« Oui, je veux l'entendre. »

Tes sourcils se froncent et tes paupières se plissent. Ses mains glissent sur tes hanches et cette fois tu ne peux plus reculer. Avait-il ces gestes pour te rassurer ou t'emprisonner ? Tu ne savais plus quoi penser, hormis l'analyse de sa timidité.
Son charme te joue encore des tours, alors tu détournes le regard, pour ne te concentrer que sur sa voie.

« Sois courageux, Prewett. Tu n'as pas toujours été froussard. »

Pourtant, c'est toi qui a passé les mains la première. La corde à son échafaud, tu avais la tendance manière d'inciter les gens, de leur forcer la main, concernant la révélation de leurs sentiments les plus enfouis. Alors que tu n'oserais jamais exposer les tiens.


Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Dim 28 Juil - 1:09

Nostalgia
Comme un souvenir de vacance
Elle dit oui. Évidemment. Il n’en pouvait être autrement, n’est-ce pas ? Gagner face à Avalon. Lui faire dire non. Impossible. Impensable. Tu avais été trop con, trop présomptueux à jouer à un jeu que tu ne pouvais que perdre. Impensable. Impossible. Et te voilà face au mur, Alexiel, à la regarder dans les yeux, contempler son visage empreint de nostalgie, t’enivrer de ce parfum d’enfance, comme désireux de revenir en arrière, pendant ces quelques semaines d’hiver. Très sincèrement, tu ne sais pas à quoi t’attendre, Alexiel. Très sincèrement, tu n’es pas serein. Une partie de toi sait qu’on ne domine pas, qu’on ne peut pas prendre le cœur d’Avalon. Cette même partie de toi sait également que tu ne te le permettrais pas, même si elle te le donne. Parce qu'Avalon vaut mieux que ça, Avalon mérite le meilleur, quelqu’un d’autre que toi. Avalon doit, à son image, avoir une fleur tout aussi éclatante et puissante qu’elle. Toi, tu ne peux que la regarder de loin, que l’aimer de loin. Cette partie de toi, enfin, sait que tu aurais tout intérêt à te taire, à ne pas dire ce qui va suivre. Cette partie de toi sait qu’il ne ressortira rien de bon, que ce serait comme lâcher une bombe. Mais, cette partie de toi, malgré tout, sait aussi et surtout qu’un Prewett respecte toujours sa parole, un Prewett ne fuit pas ses engagements. Alors ça commence par une main qui remonte sur son épaule, qui glisse sur son bras pour venir prendre sa main et la faire tourner. Ça continue par cette même main qui vient entrelacer ses doigts dans les tiens et l’autre qui glisse dans son dos pour venir la rapprocher de toi. Ça suit par ce regard qui la détaille, par ce souffle qui te manque cette légère appréhension dans tes yeux. Ça s’achève par un soupir et… Les mots.

« La vraie version, c’est que tu es mon premier amour Avalon. »

Tu ne souris pas, mais tu trembles légèrement. Dans ton regard passe toute l’appréhension et la peur que suscite cette révélation. Tu pourrais t’arrêter là, mais quitte à avoir mis un pied dans ta tombe, autant y mettre le second.

« Tu as été la première personne que le truc que j'ai dans la poitrine et que je voudrais enlever a choisi. C'est un choix qui reste, comme tu le sais, on ne peut pas faire autrement. J'ai eu, j'ai, et j'aurais toujours de l'amour pour toi, pour ce que tu es. Qu'importent tes choix, ce que tu deviendras, ce sera toujours le cas. Tu seras toujours la première. Et, ce soir, même si ce n'est qu'un soir, je voulais être également le premier. Je ne sais pas si on peut qualifier ça de malédiction, le pire, je crois, c'est que malgré tout, je n'arrive pas à regretter de m'être piqué à ton épine cet hiver-là. »

Avalon # Grande Salle # Juin 2029


S. Avalon Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
S. Avalon Borgia
Messages : 99
Points : 316
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Mer 31 Juil - 12:58


event#8 première partie


Here we go.
Alexiel semble mal à l'aise et tu serais hypocrite d'affirmer tout haut que tu en étais désolée. Tu voulais qu'il aille au bout des choses, et tu pensais sans détour que ça ne pouvait que lui apporter du grand bien. De se libérer des poids, de la pression qui l'entourait en tant que sang-pur, mais aussi en tant que vélane.

Son souffle s'accélère et cette fois, tu te demandes s'il ne va pas te faire un malaise dans les bras. C'était sûrement la première fois depuis que tu le connaissais, qu'il t'apparaissait avec un manque de confiance évident.
Mais les mots qui sortirent de sa bouche, c'est toi soudainement qui perdit toute assurance. Même si tu t'en doutais un peu, la façon qu'il avait d'amener ça le rendait que plus séduisant. Tu aimes les hommes qui prennent les devants Avalon, mais surtout ceux qui se fichaient des risques et des conséquences.

Après avoir bugué pendant plusieurs secondes, un sourire vint alors illuminer ton visage. Tu ne voulais pas rire par peur de le vexer (à tort, car tu ne te moquais pas) mais tu ne pouvais contenir cette allégresse qui te possédait.

« Quoi ? C'est tout ? Ouf, j'ai eu peur. J'ai cru que le grand Alexiel Prewett allait me demander de l'épouser. »

Bien évidemment, tu disais ça pour détendre l'atmosphère. Mais tu voulais aussi lui faire comprendre que ce n'était pas grand chose comme révélation, et que ça ne justifiait pas qu'il se mette dans cet état.

« Moi aussi tu es mon premier amour Alexiel. »

Toi au contraire, tu avais beaucoup moins de tact et de problème à le dire tout haut. Car ce n'était pas pudique, ni même tabou. C'était un amour pur qui restera surement à jamais.

« Tu n'as pas besoin de te justifier ou de t'expliquer. C'est ce que tu ressens et ça me va très bien. » Mais alors que tes yeux se plongent dans les siens, tu perds ton sourire. Cette fois, c'est toi qui prendrait les devants pour aller au bout de la chose.

« Je ne sais pas ce que tu attends de moi ce soir Prewett. Je n'arrive pas à deviner s'il y a des sous-entendus dans ta déclaration - qui au passage, a 5 ans de retard, au moins. » Tu hausses un sourcil. « Désires-tu m'aimer davantage, ou es-tu passé à autre chose ? »


Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Mar 6 Aoû - 16:48

Nostalgia
Comme un souvenir de vacance
Tu ne te fais aucune illusion. Aucune. Tu ne peux tout simplement pas te le permettre. Garder les pieds sur terre, rester réaliste, implacable, ne pas laisser s’inséminer trop profondément l’espoir d’autre chose, tel est la règle. Tu ne peux pas ignorer la règle. Alors tu n’espères rien. C’est un fait que tu lui révèles, toi-même, tu n’as pas ton mot à dire là-dessus. C’est peut-être le pire, quand on est Vélane, on n’a pas son mot à dire sur qui choisit de se jeter son affection. Tu n’as aucun contrôle sur cet organe responsable de tout. Tu ne sais même pas s’il est possible d’en avoir un. C’est un fait, un simple fait. Tu l’aimes, tu as eu et tu auras toujours des sentiments pour elle. Tu ne peux pas oublier ceux qui ont trompé un jour tes défenses. Ils te suivent tout au long de ta vie, tes sentiments perdurent et ils perdureront encore, c’est comme ça, tu n’y peux rien. Cependant, tu n’attends rien de ces sentiments, ni des tiens, ni des siens. Tu n’envisages pas les choses autrement. Tu sais qu’il n’y aura jamais rien de sérieux parce qu’Avalon est insaisissable et que toi tu n’es pas humain. En dehors même de l’hybridité, tu sais que tu n’es pas le genre d’homme qu’il lui faut. Cette petite rose mérite le meilleur, parce que c’est elle, parce que tu l’aimes, parce que tu ne peux lui souhaiter que ce qu’il y a de mieux. Tu n’as pas l’intention de lui imposer quoi que ce soit. Encore une fois, tu n’attends rien. Tu ne sais pas quelle étiquette mettre sur cette relation qui est la vôtre, sans doute que le mot « tordu » lui conviendrait bien. En même temps, comment pouvait-il en être autrement avec deux êtres tels que vous ?

« T’épouser ? Haha, malheureusement, j’ai bien peur de n’avoir pas les prérequis pour un tel honneur. Puis si c’est pour te voir porter la culotte, brrrrr, très peu pour moi ! Je refuse d’être un hybride battu ! »

Tu laisses un sourire joueur se dessiner sur ton visage alors que ton regard la détaille. Tu ne mentiras pas sur le fait que ton sourire se fige, stupéfait, et que ton cœur ne rate pas lui-même la reprise quand elle reprend, plus sérieusement. Tu es son premier amour. C’est ce qu’elle dit, ce qu’elle te glisse. Aaaaaah. Aaah. Ah. N’est-ce pas cruel ? Tu te sens bête. Tu perds ton assurance et tes armes, Prewett, tu te retrouves comme un idiot sans défense face à ses mots. Ne pas se faire de faux-espoirs, ne pas se faire de faux-semblants. Tu essayes de te reprendre alors que ton cœur bat plus fort, que mille hypothèses sur le goût de ses lèvres glissent dans ton esprit, que le désir de l’aimer comme tu n’as jamais aimé une femme avant se fait sentir. Tu ne peux pas. Tu n’as pas le droit. Tu dois refréner tes pulsions, Alexiel, tu es un joueur d’échec, pas un jeune cavalier fou. Pourtant… Pourtant, le fou n’était-il pas ta pièce favorite pour une bonne raison ?

« Je suis pourtant plutôt ponctuel d’habitude. »

Mais ignorer la question n’est pas une solution et être lâche tu l’es déjà bien assez pour ne pas faire preuve de courage, juste une fois, face à elle. De toute façon, ce n’est pas comme-ci tu avais quelque chose à perdre, n’est-ce pas ? Alors ton regard se fait beaucoup plus sérieux et tu la rapproche un peu plus de toi. Elle est belle, dieu qu’elle est belle, le premier connard qui l’esquinte, tu te le jure, il ne pourra pas s’en vanter bien longtemps.

« Je ne peux pas passer à autre chose. » Déclares-tu calmement. « Je ne peux pas gérer mes sentiments comme les humains normaux le font. Je ne peux ni t’oublier, ni ne plus t’aimer. Mes sentiments sont là, définitifs, même si je venais à ne plus les vouloir ils seraient encore-là. Je t’aime, Avalon, je suis amoureux de toi depuis de nombreuses années maintenant et ce sera toujours le cas. Je suis incapable de me détacher sentimentalement des gens que j’ai amoureusement aimés, c’est comme ça. C’est une forme de polyamour propre à l’hybride un peu étrange et détraqué que je suis. »  

Ça, c’est dit. Tu n’aimes pas mettre des étiquettes, définir cette difficulté qui est la tienne. Il te semble qu’aucun mot n’existe pour définir la façon dont tes sentiments fonctionnent, mais peut-être que ce mot approchant lui fera comprendre une partie du problème. Tu aimes amoureusement à vie, du moins quand les sentiments sont forts, ils le sont à vie. Parler du grand amour est impossible, car le grand amour tue, mais Avalon est, avec Antigone et Amael, ce qui se rapproche le plus de vrais sentiments amoureux. Ils sont éternels, ancrés, solidement, dans ton ADN. Tu ne pourras jamais retirer l’affection que tu as pour eux, jamais. Tu les aimeras, comme tu aimes et désir sincèrement les rares élus entrant dans cette catégorie. Tu as encore la décence de ne pas franchir la limite de l’être unique qui régira ta vie, tu as peur de cet être, peur de le rencontrer. Tu as su définir une frontière, un cadre protecteur qui te protège malgré ce que tu ressens. Avalon est, comme Antigone et Amael, voir plus que les autres en vérité, à cette limite. C’est pour cela que tu l’aimes, que tu l’aimeras toujours…. C’est aussi précisément pour cela que tu ne peux pas la laisser faire un pas de plus vers toi.

« Mais je n’attends rien de toi. Que ce soit ce soir ou un autre jour, d’ailleurs. Tu es spéciale, tu fais partie de cette rare caste de personne dont je ne peux me détacher. Mes sentiments sont là mais je ne compte pas leur donner une forme concrète. Non seulement parce que ça me fait peur, mais aussi parce que ce serait une responsabilité que je refuse de te voir assumer. Disons que j’arrive encore à définir certaines choses qui me permettent de me protéger, mais si je te laisser franchir mes limites, je deviendrais un poids pour toi et je ne veux pas t’imposer ça. Donner une forme à ce que je ressens, c’est te placer au-dessus de tout, faire de toi un être unique et c’est une pression que je ne veux pas mettre sur tes épaules et que je ne veux pas m’imposer aussi. Je préfèrerais que les choses restent comme elles sont, floues, sans formes. Parce que je t’aime et parce que je ne veux pas rallier ces sentiments-là a quelque chose de négatif, jamais. »


Avalon # Grande Salle # Juin 2029


S. Avalon Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
S. Avalon Borgia
Messages : 99
Points : 316
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie) Ven 16 Aoû - 22:39


event#8 première partie


C'est qu'il parlait beaucoup Alexiel. Tu pensais qu'il avait sans doute du mal à exprimer ses sentiments, car ils étaient en effet un peu dur à expliquer.
Mais tu comprenais pourtant Avalon, malgré son humour gêné, malgré son laïus interminable, que ce soir serait une bonne soirée. Sans pression désormais comme il l'avait précisé lui même, et sans regrets.

Tu poses un doigt sur ses lèvres, haussant un sourcil circonspect. Il devait arrêter désormais, de se justifier sans cesse, de trouver des mots sur des ressentis inexpliqués, de vouloir rendre votre relation factuelle. C'était magique et c'est ça qui te plaisait.

« Tais toi Alexiel. Tu n'as pas besoin de continuer, j'ai compris. »

Tu l'attires vers le centre de la piste de danse. Tes mouvements se détachent des siens, au rythme de la musique, tu te laisses aller. Le rire aux lèvres et le teint lumineux, il n'y avait que vous deux. Des souvenirs d'enfants gravés à jamais.
Peut-être qu'entendre le fameux "je t'aime" t'avait fait peur mais tu savais que les semi vélanis étaient différents. C'est ce qu'on vous enseignait en cours. Mais la pratique, c'est plus compliqué que ça. L'amour c'est fucked-up, un peu comme toi.

Ainsi, dans le silence, tu espères au fond de toi le soulager. Il ne comprenait pas qu'il ne serait jamais un poids pour toi. Toi et toi seule a le pouvoir de briser cette relation. Toi et toi seule est dans la capacité de lui faire du mal. Ça te fait peur Avalon, car tu ne veux pas fissurer son amour, qui est sûrement le plus pur qu'on a pu avoir à ton égard.

La musique se stoppe et tu reprends ton souffle. « Je commence à avoir chaud, pas toi ? »
L'alcool que tu avais bu en l'attendant ne faisait pas effet sur ton euphorie (tu venais du pays de la vodka, un peu de respect pour une coupe de champagne) mais augmentait ta chaleur corporelle. Remettant tes cheveux en arrière, tu allais t'avancer pour l'embrasser, lorsque les portes s'ouvrirent. Qu'est-ce qu'il se passait encore ?


Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie)

[EVENT #8] Avalon & Alexiel (première partie)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 20mm Flakvierling 38 - première partie finie
» [Amical][1000]Tyranides vs Tau Première partie en v7
» La première pièce d'Edmond Rostand retrouvée
» Ma première colo !
» Animal Crossing Partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Rez de chaussée :: La grande salle-
Sauter vers: