[EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie)

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3697
Points : 8948
[EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 20:21

Event#8 deuxième partie


Contexte


Thème musical : (www)

La musique battait toujours son plein. Nous en étions qu'au début n'est-ce pas ? Les elfes de maison avaient donné le meilleur d'eux mêmes, car ils se savaient au chômage technique jusqu'à septembre après ce soir. Les petits gâteaux typique anglais remplissaient les assiettes commençant à se vider et le jus de citrouille coulait à flot. Certaines traditions subsistaient.

Mais le portail de Poudlard s'ouvre à ceux à qui l'on ne peut rien refuser très longtemps. De là ou ils sont, ils entendent la musique et observent les lumières multicolores qui réchauffent les coeurs. Mais leur âme est sombre ce soir, certains s'impatientent de réussir à bien leur mission, d'autres se questionnent sur leur légitimité à l'executer.

La tension monte pour certains, ils serrent les poings et se jettent des regards. Ils s'interrogent encore : Est-ce juste ?
Mais leur supérieur prend les devants. Il est persuadé au fond de lui de bien agir, d'avoir mené l'enquête de sa carrière, qu'il arrivera à LE rendre fier, une bonne fois pour toutes.
Qu'il a agit pour le bien de tous.

***

Ils arrivent.
Ils sont déjà là, postés devant l'entrée de la salle du bal, balayant d'une baguette l'innocence d'une école déjà meurtrie. La musique s'arrête et une brigade d'aurors se dressent pour bloquer la sortie. Un dome de sécurité avait été érigé tout autour de l'école.
Le chef de la brigade s'avance. Vandom, il était déjà dans le train du Poudlard Express il y a de cela deux ans. Mais cette fois, il en est sûr. Il n'a commis aucune erreur. Il sait qui il vient chercher, et il n'aura aucune pitié.

Ses pas s'enfoncent dans un chemin que les élèves lui font, en s'écartant.

« Ollivander... »

Mais ce n'est pas vers la fille aux cheveux roux qu'il se dirige, mais bien son frère.

« Edwyn Ollivander. Vous êtes en état d'arrestation. Nous vous soupçonnons d'une complicité rapprochée avec le groupe terroriste qui se font appeler les corbeaux. Vous aurez droit à un avocat après votre garde à vue. »

Un énorme silence s'installe. Les chuchotements, puis les protestations. Un hurlement sans doute.
Mais ce n'est pas fini... Vandom les enfermerait tous s'il le faut, s'il pouvait trouver The Crow lui même et lui ôter son masque de ses doigts.
Il sort les menottes et se tourne vers sa propre armée, drôle de guerre.

« Allez-y. »

Et alors chacun se dirige vers sa cible, certains d'un air déterminé, d'autres l'air désolés, instables. Mais ils feront ce qu'il faut, car ils croient encore à la justice. Aux institutions et à la sécurité qu'elle instaure au monde magique. Dissimulée aux yeux du monde aveugle.

« Neptune Branwell. » « Dorothy Martin. » « Astrid Edwards. » « Arsene Priest. » « Constance Dubois. » « Jay Taylor. » « Augustus Fitzgerald. » « Uriel Borgia. » « Enoch Lecsczinsky. » « Lola Edwards. » « Sandro Clemenza. »

ㅡ « Vous êtes en état d'arrestation. »

Derrière son air sévère, Magnus Vandom jubilait. Il avait réussi ! Il avait coincé et arrêté les terroristes en herbe de Poudlard, la future graine de révolutionnaire qui s'est rangé avec ce maudit corbeau pour faire tomber le Ministère.

Mais le Directeur et la Directrice de Poudlard ne comptaient pas se laisser faire. Orphan Scamander s'était précipité vers son élève interpellé, celui au centre et au commencement de cette mascarade.

« Qu'est-ce que vous faites ici ?! Personne ne vous a autorisé à rentrer, et encore moins pour passer les menottes à des enfants. »

Il jette un regard courroucé vers Camille Gaunt. Si le ministre avait autorisé cette décente surprise, c'est qu'il avait perdu la tête, et tout son bon sens. Aucun d'eux ne pouvait être mêlé à The Crow.

« Vous n'allez pas les emmener à Azkaban pour des crimes qu'ils auraient soi-disant commis ? J'ai déjà dit à Windsey que nous prenions la responsabilité des élèves lorsqu'ils étaient à Poudlard. »
« Oh mon pauvre Scamander... Cela fait longtemps que vous auriez du confier cette responsabilité au Ministère lui-même. Nous avons cédé à vos caprices et voilà ou nous en sommes. Cette école est un désastre, une anarchie et un échec. Elèves ou pas, ce sont des citoyens de la communauté magique. Nous avons des preuves et nous les emmenons. Et j'attendais ce moment ou vous ouvririez votre grande bouche. Sachez que j'ai un mandat d'arrêt pour vous également, Scamander. A partir de cette heure précise, vous n'êtes plus directeur. »

Le mandat d'arrêt complet d'Orphan Scamander , qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Neptune Branwell, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet d'Astrid Edwards, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Dorothy Martin, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet d'Arsene Priest, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Constance Dubois, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Jay Taylor, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet d'Augustus Fitzgerald, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet d'Uriel Borgia, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet d'Enoch Leszczynski, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Lola Edwards, qui lui a été annoncé:
 

Le mandat d'arrêt complet de Sandro Clemenza , qui lui a été annoncé:
 

Instructions

ㅡ La brigade d'intervention magique + des aurors ont interrompu le bal, il n'y a plus de musique et un dome recouvre l'école de près (alimenté par la POLICE).
ㅡ Le ministère possède un mandat d'arrestation pour ces 13 personnes.
ㅡ Accusés : vous pouvez soit résister (avec conséquences) soit vous laisser faire, soit entre les deux hein, vous avez saisi l'idée. Dans tous les cas, à vous de voir !
ㅡ Les autres : Vous êtes maitres et libres de vos réactions ! L'event s'adaptera en fonction de vous.
Et que le sort puisse vous être favorable....


Dernière édition par Le Choixpeau Magique le Dim 1 Sep - 16:27, édité 1 fois
Aslan Icare Kaur
Créateur du Rihannisme
Créateur du Rihannisme
Aslan Icare Kaur
Messages : 366
Points : 691
En couple avec : a. harry fitzgerald.
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 20:49

event #8
deuxième partie
tout est arrivé si vite. il l'avait quitté des yeux quelques secondes. il s'était adossé contre une table, accordant à andy quelques instants, une dance, à son meilleur ami.

il aurait dû refuser, le protéger, le garder près de lui.
il aurait dû refuser, ne pas aller au bal, rester dans leurs dortoirs.
il avait été stupide.

était-ce donc ça que le corbeau voulait lui montrer? était-ce donc ça, l'exemple?
il avait regardé impuissant les aurors, les envoyés du ministère, entrer dans la pièce. il avait écouté sans savoir comment réagir le nom de ceux qu'ils comptaient arrêter. il ne pouvait pas les laisser faire. il ne pouvait pas.

aslan n'était pas quelqu'un d'impulsif, mais rien en lui ne fonctionnait correctement à ce moment précis. il avait couru, il s'était précipité pour rejoindre les deux gryffondors. il ne savait pas ce qu'il cherchait à faire, mais il avait sorti sa baguette et s'était interposé.

et puis, il ne dit rien. aucun son ne sort. dernier rempart entre la prison et harry, il savait que ce qu'il faisait n'était pas le bon choix. ce n'était pas ce que l'on attendait de lui. il repense à ce que gabriel lui a appris, hésite à s'en servir...

laissez-le tranquille.

à quoi bon tenter de les convaincre? l'écouterait-il seulement? il souffle, ses yeux se tournent brièvement vers andy puis vers son frère un peu plus loin, puis vers tous les autres élèves et enfin vers orphan.

comment avaient-ils pu en arriver là?

il est innocent ! il est innocent !

à quoi bon lutter quand tout est déjà perdu?
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 285
Points : 807
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 20:52





Le Gala des Hors-La-Loi
event #8



☾☾ L’incompréhension se lit dans ton regard, tu as presque du mal à lire tellement c’est grotesque. « Soupçonnée d'atteinte au code du secret magique quant à la divulgation d'informations confidentielles au groupe terroriste de the Crow » Non mais…

« C’est une blague ? »

Ta voix est trop basse, tes yeux relisent encore et encore ce mandat qui n’a juste aucun sens. Tout ça, n’a aucun sens. Tes nerfs craquent, ta vie prend une tournure que tu n’aurais jamais vu venir. Enfin si, mais ça encore, c’est une autre histoire. Tu pâlis Lola, te sens tes veines bouillonner de rage alors que tu serres tes dents. Tout ça… C’est trop. Trop pour toi. Vous n’étiez pas les ennemis. Et vous étiez accusés à tort. Comment est-ce…

« Mais vous êtes complètement cons ou quoi ?! »

Ta voix éclate, tu es incrédule en fixant le chef des Aurors. Tu n’as jamais pris la parole de cette façon, tu n’as jamais été aussi vulgaire envers une forme d’autorité aussi haute. Mais là, ça va trop loin. Tout ça va trop loin.

« Des informations confidentielles ? Je n’ai jamais fait ça ! Ce mandat n’a aucun sens ! Quel genre d’information confidentielle je pourrais lui donner ! »

Tu as une envie de tout foutre en l’air, de hurler ta rage et ta frustration retenue depuis quelques temps à cause de ta situation avec Vega. Tu le vis mal, sans l’ombre d’un doute. Et tu n’avais pas besoin de ça en plus.

« Vous avez des preuves au moins de ce que vous nous soupçonnez au juste ? Parce que là je vois pas comment je peux être accusée d’une connerie pareille ! »

Tu vas peut-être trop loin Lola, mais c’est trop tard maintenant.


CODAGE PAR AMATIS

L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 21:03


event#8 partie 2


Tu danses si bien, dans ses bras. Ceux d'Harry étaient réconfortant. Son sourire te réchauffait le coeur. Et la musique le berçait au fond de toi.
Mais cette musique elle.. elle s'arrête d'un coup. Tes mains lâchent celles de ton meilleur ami et tous le monde se regarde en se posant des questions.
Tu cherches de tes yeux furtifs ou se trouve Samuel, et tu l'aperçois dans un coin, dans l'ombre. Tu n'étais pas rassurée, surtout lorsque tu entends :
Ollivander...

Tu tressailles. La boule te prend au ventre, tu avais toujours détesté te trouver au centre de l'attention. Et tu avais de la chance : car ce n'était pas toi, c'était :

« NEEEED ! »

Ta voix déchire la salle. Tu voulais courir vers lui, mais on te retient. Tes forces t'abandonnent, tellement la colère et l'incompréhension te bouffaient.
L'homme qui se tient devant lui, prêt à lui mettre les menottes, tu t'en souviens maintenant. Magnus Vandom, ce type immonde qui vous aviez contrôlé dans le Poudlard Express il y a deux ans. Leurs méthodes n'avaient pas changé...

Mais c'est lorsqu'on s'approche de toi et d'Harry que tu pars en vrille. Tu t'accroches à son bras en fronçant les sourcils, prête à activer ton bouclier s'ils s'approchaient trop de lui.

« Non ! »

Mais Aslan perd son sang-froid, et vient s'interposer entre vous et l'auror, un peu désabusé. Tu retiens ta respiration et attrape la main d'Aslan pour lui souffler.

« Je te le confie... »

Avant de courir vers ton frère, poussant la foule au passage pour le rejoindre.
Tout se mélangeait dans ta tête, tes émotions allaient exploser, et la salle avec. Lola, Dorothy... Les renards venaient de se faire manger.

« Vous n'avez rien contre lui, laissez le tranquille ! »




winner is dreamer who never gives up; andy


[EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Declan A. Bergling
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Declan A. Bergling
Messages : 90
Points : 268
En couple avec : mdr c koi
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 21:24





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Une danse, des sourires sincères, des rires amusés. Declan passe une soirée agréable en compagnie de la charmante Constance, sa petite-amie. Pourtant, il n'en oublie pas pour autant les paroles du Corbeau. Il est prêt à tout pour atteindre l'objectif de son supérieur. Il angoisse. Oui, lui, Declan, angoisse. Il sent que quelque chose va lui arriver. Et, lorsque la musique s'arrête. Lorsque les aurors entrent dans la salle, son sang se glace. Il laisse sa main glisser pour serrer celle de la belle Serpentard.

Ollivander.... ? Oh. Il jubile. Souriant intérieurement, en voilà une belle bande d'idiots ! Ils n'ont pris aucun de ses camarades ! Le Ministère est vraiment incompétent. Ah ! Il a hâte, si hâte, de partir loin d'ici avec sa douce pour s'en gausser. La pauvre petite sotte d'Andy ne s'en remettra jamais. Tant mieux. Qu'elle souffre, cette catin.

« Constance Dubois. »

….

Il se fige.

N'ose pas la regarder.

C'est.... Une blague..... ?

Instinctivement, il la lâche.

Lâche.

Il.....

Declan la saisit par les épaules et l'attire dans une étreinte. Il a fait son choix. Une dernière étreinte. Le but du Corbeau est bien plus important que leur relation.

Menteur.
« Constance.... »

Je n'ai pas le choix.
« Je.... »

Je t'aime plus que n'importe qui.

« Je t'apprécie énormément..... Et je.... »

Je suis désolé.

«.... Bon courage. »

Adieu.

Il l'embrasse sur le front et s'écarte pour disparaître dans la foule.  

CODAGE PAR AMATIS

A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
A. Harry Fitzgerald
Messages : 329
Points : 646
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 21:32

event #8 part 2
"Your hands are scarred from murder, and yet I trust them completely"

Tu as laissé Aslan une minute.
Le temps d’une danse avec ta meilleure amie.
C’est là qu’ils sont entrés comme s’ils arrivaient en pays conquis, tu les a vu par dessus l’épaule d’Andy et tu t’es arrêté de danser avant même que la musique ne s’éteigne. Magnus Vandom c’est approché et au nom d’Ollivander tes mains se sont resserrées autour de celles d’Andy, mais le regard du chef de brigade ne fixait pas la rousse.

Edwyn… ils l’arrêtent ?? quoi mais pourquoi ?

La panique est présente dans ta voix.
Tes sourcils se froncent et à mesure que les secondes s’égrènent, de plus en plus lentement, tu sens la sueur froide couler le long de ton dos. Tes prunelles papillonnent à la recherche de la silhouette d’Aslan, mais déjà ton nom résonne dans la pièce.
Augustus Fitzgerald.
Tu te pétrifie sur place.
Innocent et pourtant, tout dans ton attitude laisse penser que tu es coupable. Tes doigts glissent de ceux d’Andy et elle s’agrippe à ton bras, elle hurle une nouvelle fois et c’est là que ton petit ami fait son entrée, alors que l’auror est entrain d’énoncé ton mandat d’arrestation : Soupçonné d’avoir mené une opération de détournement d’informations concernant des enquêtes sur le dénommé The Crow.
Ah.
Tu te demande comment tu aurais pu.
Comment toi un petit cracmol tu aurais pu.
Sortir de l’école, détourner des infos…
Aslan s’impose entre toi et l’auror, baguette en main.
Tes yeux s’écarquillent.
Andy te relâche et s’éclipse pour rejoindre son frère, te confiant à Aslan (??) et celui ci clame ton innocence. Il n’a pas tord, tu n’as rien fait. Peut-être bien que quelqu’un a bien détourné des infos, mais ce n’est pas toi, il y a erreur sur la personne, ça c’est sûr.
Délicatement tu pose une main sur l’épaule de ton petit ami, ta prise est solide.

Baisse ta baguette Aslan.

Tu ne veux pas que cela dégénère encore plus.
Tu ne veux surtout pas qu’il soit blessé.
Tu ne veux pas qu’il… tombe avec toi.
Prenant une inspiration pas assuré du tout et les genoux tremblant, tu sors de son ombre et tu regarde l’auror.

Est-ce que j-je peux avoir u-une explica-tion ?

Au fond tu essayes de te rassurer.
Tu es innocent jusqu’à preuve du contraire.
Si tenté que les preuves ne soient pas contre toi.
© ASHLING POUR EPICODE


Constance Dubois
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Constance Dubois
Messages : 95
Points : 214
En couple avec : Declan
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 21:48

dans les bras de declan, constance ne pense plus à rien. elle devrait sans doute se méfier, mais elle est plutôt heureuse de se trouver là. quand elle est avec lui, elle arrive à en oublier tous ses doutes sur sa personne. oh, elle sait que tôt ou tard, elle sera obligée de le trahir, mais pas ce soir. ce soir elle profite. du moins, jusqu'à ce que le tout soit interrompu par l'arrivée des aurors. la musique qui s'arrête et les danses qui se fanent. un nom. ollivander. pendant un instant, le soulagement l'envahit, mais pas pour longtemps. l'un d'eux s'approche d'elle et elle pense un instant que son coeur va exploser.
constance dubois.
non, ça ne peut pas être réel. elle va se pincer et se réveiller. elle ne peut pas...
soupçonnée pour tentative de meurtre pour le compte de the crow.
...
c'est quoi, cette connerie?
la main dans la sienne se dérobe et elle tourne la tête vers son petit ami, des interrogations dans le regard. sans comprendre, declan l'agrippe et ils échangent une étreinte. elle sent que quelque chose cloche, mais ne saurait mettre le doigt dessus. il lui parle et elle sent la colère monter en elle. non, ce connard ne va tout de même pas... ?
un baiser sur le front.

- declan, espèce de connard!

elle crie; serre les dents. ce lâche l'a abandonné.
il l'a a-ban-don-née.
elle ne perd pas de temps à cracher sa colère contre lui et se retourne vers l'auror qui l'a interpellé.

- quelles preuves avez-vous contre moi, au juste?

elle crache sa hargne. personne ne viendra à son secours. elle n'en vaut pas la peine. ce n'est que constance, après tout. elle serre les dents, les yeux humides.
qu'il aille pourrir en enfer, cet ingrat de declan.
Lux Silvola
Conceptrice de catastrophes en tous genres
Conceptrice de catastrophes en tous genres
Lux Silvola
Messages : 89
Points : 138
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 21:57



but i won't save you
Maybe you are looking for someone to blame Fighting for air while you circle the drain
Never be sorry for your little time It's not when you get there It's always the climb










    Et soudain le silence.

Wendy à tes côtés, elle regardee les événements qui se déchaînent, incrédule. Son esprit naïf cherche un sens pragmatique aux événements, et échoue, en vain. Rien de cela n'a de sens. Non. Aucun. Il y a des mouches dans ses oreilles, un son qui grésille et qui lui ronge le crâne.

bzzz
bzzz
bzzz

Tu te murmures c'est impossible c'est impossible ce n'est pas lui qui a aidé the Crow, qui s'est associé à lui, ce n'est pas lui, l'artisan magique qui a créé pour lui, qui a sourit pour lui, qui lui a offert son esprit et ses idées c'est
toi.

Et elle voit Dorothy. Elle lui lance un regard, qu'elle sait qu'elle ne rendra pas, réservé à ses agresseurs, à son cavalier, à ses amis, les vrais, ceux qui auraient crié son innocence à sa place et ceux qui le font, alors qu'elle se plonge dans le silence honteux des traîtres et des damnés.

Il y a des voix dans sa tête.
Il y a des voix et elles chantent.

Regarde
Regarde
Regarde Lux
Regarde
Vois leurs larmes
Leurs cris
Leur indignation
Leur souffrance
Leurs destins qui se brisent en mille morceaux
Pourquoi, demande-toi pourquoi
parce qu'ils ne voyaient pas la fin ?
Ta fin ?
Sa fin ?
Votre fin ?

Dis-moi Lux
Dis-moi
Dis-leur

Est-ce cela justifiait les moyens ?

Est-ce que cela se justifiait de les voir brûler pour un dessein plus grand ?


Quel est ce poids sur ses épaules
Quel est cette douleur dans son estomac
Ces sentiments qu'elle ne comprend pas.

Elle se mord la lèvre.
Elle peut encore parler, elle peut encore avouer.
Mais elle ne peut pas.
Elle a peur.
Pas d'Azkaban.
Pas du corbeau.
Elle a peur de ses rêves.

Ses rêves si proches qui s'envoleraient à jamais au loin.
Un échec inimaginable.
Non.
Non, non, non.

Elle sacrifiera tout.
Il n'a jamais été question de reculer.
Ni à ses trois ans
Ni à ses dix ans.
Ni à ses dix-neuf.
Il n'a jamais été question de se questionner.

Elle est dans la raison.
Oui
Raisonnable.
Elle sera leur messie
La créatrice d'une nouvelle aube.

Alors elle se tait
Elle se tait.
Mais elle ne s'inquiète pas.
Non, elle ne s'inquiète plus.
Tout ira bien.

Une fois ses objectifs remplis elle dira tout, oui elle dira tout, promis, elle sortira Dorothy de là, elle sortira le grand roux et tous les autres aussi, et ils comprendront

Et il souriront

Car ce sera un beau jour

Oui

un beau jour.
Et elle pourra bien aller à Azkaban et elle pourra bien y crever et vraiment elle s'en moque.

Alors ne pleurez pas.
Ne soyez pas choqués.
Ne fais pas cette tête-là Wendy non.
Tout ira bien.
Elle prend sa main.

Tout va bien.








Si tout va bien, alors pourquoi as-tu encore envie de vomir Lux ?







Dernière édition par Lux Silvola le Dim 23 Juin - 22:40, édité 3 fois
Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 200
Points : 421
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 22:07


event #8, deuxième partie
le mauvais pressentiment qui avait animé isaac andersen jusqu'à cet instant précis c'était finalement envolé alors que les événements prenaient place sous ses yeux à une vitesse alarmante. il l'avait senti, mais il avait espéré qu'il se soit trompé. ce ne fut que lorsque les noms furent annoncer, dans lesquels il reconnut certains de ses élèves et quand finalement magnus vandom clôtura ses arrestations avec celle d'orphan.

isaac avait hésité un court instant, à laisser les aurors faire et trouver une solution quand tout ce serait calmé ; mais il devait définitivement faire quelques ajustements à son plan.

il se précipita vers aileen, jetant un regard convaincu à neptune qu'il laissait alors seule.

va auprès d'oprhan, je m'occupe des élèves. fais moi confiance, pour cette fois.

il savait qu'elle n'était pas toujours convaincue par ses méthodes, mais il ne tenterait rien qui pourrait les mettre en danger.
son second dévolu se jeta sur andy qu'il apercevait près de son frère. il marchait vite alors il arriva à son niveau très rapidement. il la saisit par les épaules et l'écarte de la scène.

rassemble les autres élèves devant la porte de la salle, maintenant.

il n'avait pas le temps de tergiverser, si elle voulait avoir une chance de sortir son frère de cette galère, elle devait l'écouter. il sortit sa baguette et la colla contre sa gorge, jetant dans sa tête un sortilège de sonorus pour s'assurer que tout le monde l'entendrait.

éloignez vous des agents ! ne vous engagez pas dans des situations qui pourraient vous porter préjudice et vous faire placer en état d'arrestation à votre tour ! suivez les indications d'andy ollivander.

il vérifia du coin de l'oeil si elle était bien partie s'exécuter et remonta la salle d'un pas grave. arrivé au niveau d'orphan, il glissa à son oreille quelques mots.

il ne t'emporteront pas aussi facilement.

et finit par se planter devant la porte, où il espérait que déjà plusieurs élèves l'avait rejoint.

si le ministère veut faire la loi entre les quatre murs de cette école, il faudra d'abord nous passer sur le corps. il serait mauvais de sous-estimer poudlard, son corps enseignant et ses élèves. vous aurez beau trouver toutes les odieuses accusations que vous voudrez, orphan scamander nous a inculqué la confiance, en les uns, en les autres. c'est pourquoi je ne peux vous laisser emmener des innocents en prison.

il ne bougera pas.
ils ne se laisseront pas faire.

Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 125
Points : 341
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 22:07

— oh shit.jay & co
La soirée avait pourtant si bien commencé…
Dans son costume de gala, Jay s’était fait la promesse d’oublier ses soucis le temps d’une soirée pour profiter, profiter de la présence de ses amis, de la fin des examens et de l’année scolaire, d’une jeunesse insouciante qu’il ne voulait pas tout à fait laisser s’échapper malgré la brutalité du monde extérieur. C’était leur moment à eux, dont ils avaient tous besoin pour s’évader le temps d’une jolie soirée et faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.
Les adultes gâchaient toujours tout.

Jay avait tout d’abord eu peur d’une nouvelle attaque du Corbeau quand la rumeur s’était élevée au dessus des têtes. Son cœur était aussitôt tombé dans son estomac et il eu le réflexe malheureux de porter la main à sa poche, où il rangeait d’ordinaire sa baguette, avant de se rappeler avec un véritable sentiment de panique qu’il l’avait laissé dans sa chambre avant de partir, se disant qu’elle le gênerait plus qu’autre chose.
Il était encore bien naïf.
Mais la rumeur se changea en mots clairs et durs, et s’il fut soulagé de réaliser que l’assemblée n’était pas en danger immédiat, l’énonciation de son nom et des raisons pour lesquels on venait le chercher le figea sur place.
C’était comme si l’information n’était pas montée jusqu’à son cerveau –il resta ainsi planté là, la bouche entrouverte dans une expression perplexe, avant qu’un rire nerveux ne secoue ses épaules.

« Attendez, quoi ? fit-il la voix légèrement tremblante –il n’aurait su dire si c’était à cause du ricanement nerveux ou de l’indignation qui enflait petit à petit dans sa gorge– C’est pas drôle comme vanne, déconnez pas ! »

Mais personne ne déconnait ici, à part bien sûr la grande gueule au centre du hall, qui semblait si fière de coffrer des gamins comme eux –ça devait faire du bien à l’égo ça, il devait se sentir tout supérieur le profond imbécile. Incrédule devant tant d’absurdité, l’adolescent se mit à se demander si l’auror n’était pas sous l’emprise du Corbeau lui-même, venu écraser la petite révolution des Renard gênants.
Il eut un mouvement de recul quand l’un d’entre eux s’approcha, mais ne se débattit pas quand on se saisit de lui dans un geste brusque.
Il était innocent, il n’avait rien à se reprocher, et ils ne pouvaient rien contre lui.

« Le ministère a bien perdu de son éclat s’il justifie cette connerie monumentale, il grinça néanmoins entre ses dents, un sourire crispé au coin des lèvres –il préférait rire que pleurer pour le moment. »

Du regard, il chercha des visages familiers dans la foule –Jordan, Sam et Judy… ; elle avait fendu la foule pour lui attraper la main et le regard qu’elle lui lança lui fendit le cœur. Un peu de sa douceur habituelle revient se loger dans ses traits comme pour tenter de la rassurer.

« Ça va aller, d’accord ? J’ai rien fait de tout ça, c’est sûrement une erreur, t’en fais pas Judy, ça va aller. »

Il serra sa main dans la sienne un peu plus fort avant de la lâcher pour replacer une de ses mèches de cheveux derrière son oreille dans un geste tendre avant de l’éloigner de lui –et surtout de l’auror, devant qui la douceur laissa de nouveau place à la crispation en un clin d’œil.

« J’ai hâte de voir vos fameuses preuves, fit-il de nouveau avec presque un air de défi dans la voix. Et je ne parlerais qu’en présence d’un avocat. »
made by miss amazing.
R. C. Camille Gaunt
Conseiller du Ministre de la Magie
Conseiller du Ministre de la Magie
R. C. Camille Gaunt
Messages : 38
Points : 146
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 22:29



Il avait passé cette soirée à observer, discutant avec quelques-uns des adultes présents, saluant d'autres de ces personnes qu'il ne pouvait pas ignorer. Parmi eux il y avait eu Orphan Scamander et puis. Il avait passé cette soirée à danser, presque légèrement, au bras de Lodema, le sourire étirant ses lèvres malgré une complicité compliquée. Il ne nierait pas avoir jusque là passé un bon moment, malgré les rancœurs et les réticences. Puis avant qu'il ne remarque le temps qui était passé, les musiciens avaient stoppé leurs mouvements. Les dernières notes de musiques résonnaient dans le silence si pesant qui les suivit, précédant l'arrivée de ces aurors du ministères avec à leur tête cet exécrable Magnus. Magnus Vandom. Il n'y comprenait plus rien. Les élèves s'étaient écartés. Une regard lancé à sa partenaire, bien moins amical qu'il ne l'aurait voulu. Il allait réagir. Il allait réagir quand.

Edwyn Ollivander.
Vous êtes en état d'arrestation.


Pardon ?
Tout s'était enchaîné rapidement, et Camille n'avait pas su quoi faire. Montrer à tous son incompréhension le ferait assurément passer pour un incompétent seulement... Y avait-il seulement un autre choix ? Les parchemins étaient en règles, il ne pourrait pas s'y opposer. Après tout il n'était que conseiller. Il ne pouvait rien faire. Même lorsque ce crétin de Vandom arrêta Orphan. Il ne pouvait rien y faire. Il en tombait des nues. Il n'avait rien pu faire.

Encore.
Il n'avait jamais eu le bon rôle.
Celui qui lui permettait de prendre les bonnes décisions.

Il n'avait pas été concerté.
Oh que ça le mettait hors de lui.

Un hibou, ça tuait qui ?

Ramsay devait se retourner dans sa tombe de voir un fils aussi incompétent.
Il devait jubiler.
Ou peut-être se moquer.

« S'ils n'avaient pas de preuves ils ne seraient pas là. »

Ses mots s'étaient fait assez forts pour faire taire une partie de l'agitation tandis qu'il avait enfin décidé de s'avancer en direction du meneur des troupes, laissant Lodema seule sans le moindre regret. La rage au bord des yeux, il avait prit la peine d'adresser un regard à Orphan, puis à Aileen, bien trop peu pour leur faire comprendre que lui même venait de se faire avoir. Il se sentait trahit, Camille. Et pourtant.

« Forcément que tu as des preuves, et cette fois il ne regardait que cet abruti de Magnus, les poings serrés tandis qu'il se retenait de lui envoyer son poing dans la figure. »

Néanmoins lui n'en avait pas eu connaissance.
Il ne savait plus quoi penser de tout ça.
Il ne savait vraiment plus quoi faire.

Comme d'habitude.

Et puis, entre toutes ces voix qui s'accumulaient et se mélangeaient en un horrible brouhaha, il y en avait une qui s'était élevée. Plus clairement. Distincte et grave. Le silence avait fait place aux mots d'Isaac Andersen. Camille ne l'appréciait pas, seulement il devait bien avouer que son intervention ne le laissait pas indifférent. La manière forte ne fonctionnerait pas, hein ? Il l'avait prédit. Bien évidemment que rien ne serait si simple.

C'est bien pour ça qu'il avait demandé à y aller doucement.
Ça n'avait pas avancé.
Mais ça n'avancerait que plus lentement à présent.

« Vandom, t'es vraiment qu'un crétin, et ça n'est pas sa position qui lui permettait d'être aussi grossier dans une telle situation, seulement la trop grande colère qu'il avait du mal à supporter. Ces preuves ne peuvent pas être vraies. »

Si elles l'étaient, on lui en aurait parlé, non ?
Si il n'y avait pas un problème dans tout ça, on lui en aurait parlé, non ?
Non ?

« Où sont-elles, d'ailleurs ? »

Il ne voulait pas y croire, pas après avoir vu les choses de là où il se trouvait.
Impossible.



Dernière édition par R. C. Camille Gaunt le Ven 28 Juin - 18:24, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 22:43

Non. Non, non. Tout ceci ne devait pas être vrai. Ne pouvait être vrai. Tout ceci n’était qu’un mensonge odieux, farce de groupe, blague universelle - le contrecoup de son outrage au monde humain. Tout ceci n’était qu’une farce, un surplus de haine, un mélange d’égo et d’une colère qui s’emmêle.
La fête battait son plein, le bonheur ambiant, une soirée en état de grâce. Tout allait bien, jusqu’à leur arrivée. Tout allait bien, jusqu’à ces visages humains. Trop humains. Car rien ne comptait, ici, à la lueur vacillante d’une salle préparée, sous les masques de joie, l’envie de rire, de danser, dans les belles tenues des étoiles destinées à briller.

Car rien ne comptait, la haine, la rancoeur, les visages découverts.
Et pourtant, eux, sont venus tout enlever. Non pas des gens, pas seulement. Des sourires, toute la joie transportée - toute la magie des problèmes oubliées. Ils arrivent, transportant la haine, la terreur, tout ce contre quoi cette soirée se bat.
Est-ce là le ministre d’un monde qu’elle cherche à intégrer ?
Est-ce là l’humanité, la réalité de cet univers qu’elle avait oublié de détester ?

Elle est soulagée, quelque part. Soulagée d’être laissée tranquille, les bras entremêlés dans ceux de son cavalier, le visage inquiet d’une égoïste un peu trop peureuse. Elle semble presque heureuse, loin de ces problèmes qui frôlent son univers sans vraiment y entrer - jusqu’à ce qu’ils le ternissent de colère.
Astrid.
Elle met un temps à réagir, et son corps se dégage dans un hoquet de surprise. Astrid. Astrid Edwards, ça ne peut pas être elle, pas vrai ? Elle n’a rien fait. Aurait-elle… ? Non. Et Myrtille se déteste de cet instant d’hésitation, file jusqu’à son amie pour lui saisir le bras, foudroyant les hommes du ministère du regard.
Elle ne la laissera pas tomber. Jamais.

« Toi le gros buffle, ne pose pas tes mains crasseuses sur Astrid ou je te les fais brûler ! »

Elle s’agrippe à sa baguette, la levant à moitié, tremblottante. Nuldoute qu’elle ne tiendra pas une seconde, mais c’est hors de question. Hors de question de la laisser partir sans agir - elle le regretterait pour le reste de ses jours.
Uriel I. Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Uriel I. Borgia
Messages : 120
Points : 123
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 23:30

danse macabre @niklapoliss Paf

Musique finie, fête interrompue. Il était presque déçu le Borgia que tout cela ne se soit arrêté si vite. Mais finalement il voulait malgré tout voir où tout cela était sur le point de déboucher. Ils avaient l'air si fiers de leur coup de filet, ces Aurors, si fiers et certains de leur réussite. Trop pour que tout cela ne soit vrai. Et il riait presque de voir les noms défiler avec des accusations. Etait-ce une énorme blague ? La quasi totalité des noms n'avaient strictement rien à voir avec les corbeaux, rien. Et pourtant, il avait l'air sir fier. Etait-ce un coup de bluff ? Le nom du Borgia sort finalement, il est surpris, bien évidemment mais il n'est pas déstabilisé pour autant. Personne ne criera son nom, il le sait. Il entend même de la ses cadets soupirer en ce demandant ce qu'il a encore bien pu faire. Pas une once de larme ou de drame comme pour les autres. C'était plus drôle ainsi, non ?

Il se tourne vers sa cavalière du soir, vers Amélie. Son regard n'inspire aucune panique, sa posture ne témoigne d'aucune inquiétude. Le Narcisse était sûr de lui. Il se tenait droit comme un piquet, fier et hautain comme à son habitude. Il était persuadé que rien n'allait lui arriver ou que du moins, cela serait temporaire. Il était tant persuadé d'être intouchable, infaillible qu'il pouvait se jeter dans le vide en fermant les yeux qu'il ne perdrait même pas cette confiance qui grandissait en lui. Il prend la main de Amélie, et il embrasse ses doigts, un sourire collé aux lèvres. « Bien, je pense que nous devrons remettre ces danses à plus tard, Milady. »

Il s'éloigne, s'avance vers les Aurors sans quitter cet air de confiance alors que tout le monde semblait paniquer. Tous étaient perplexes, tous étaient déroutés et lui, il se tenait droit, fier et beau comme un paon, sa voix ne s’élève pas trop, elle a des nuances qui ne témoignent d'aucune agressivité mais cela sonnait comme une terrible provocation. Et il savait que cela ferait plaisir à bon nombre de voir ce sourire s'effacer et ces mots disparaître pour de bon de l'école. Il soupire, regardant quelques secondes le directeur de Serpentard qui tentait bien de s'interposer. « Le ministère britannique est terriblement impressionnant...Des enquêteurs de talent, sans aucun doute. » Les mains dans le dos, la tête qui se penche légèrement alors que le regard brillait d'une lueur faussement innocente, nullement mauvaise. « Etes-vous sûr d'attraper les bonnes personnes ? »  
MONTY
Amy Whitehouse
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amy Whitehouse
Messages : 67
Points : 229
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 23:31


I'm a bad bitch
Amy + les bg
We're all damaged, we're all frightened,  we're all freaks but that's alright
Tout allait pour le mieux, elle s'amusait énormément avec Leslie. Dansant, riant, chantant parfois. Puis, ils sont arriver. Les aurors. D'abord, elle les regarda avec incompréhension. Puis, lorsque le mot « arrestation » atteignit ses oreilles, son sang ne fit qu'un tour. Oki. Calme. On respire. Tout le monde s'agite. Rien ne va. Ils viennent d'arrêter tout ses ami, sa seconde famille. Ils se prennent pour qui ? Bande de.... De Fontionnaires !

Le délaissant sans vraiment s'en rendre compte, elle quitte Leslie pour s'avancer vers l'homme stupide qui mène l'opération. Inspiration. On se calme, Amy-

« Hey ! Vous, là ! Vous n'êtes vraiment qu'un....Un parfait idiot ! Vous pensez vraiment que tout ses élèves sont des petits terroristes en herbe ? Qu'Edwyn est un méchant ?! Vos parents vous ont bercés trop près du lit ou quoi ! Vous allez envoyez quel message au reste du monde en arrêtant de parfaits innocents ? Un ministère remplis.... De....De GROS CONS ! »

Amy perdait complètement le contrôle, la colère et le dégoût s'emparait d'elle.

« Si vous voulez les emmener, alors.... Arrêtez-moi aussi ! Je suis tout autant responsables de ses délits que mes amis auraient soient-disant commis ! »

Elle tendit les bras devant elle, une lueur de défi dans le regard.

« Vous me dégoûtez. »
(c) princessecapricieuse
Dorothy Martin
Queen of Salt
Queen of Salt
Dorothy Martin
Messages : 349
Points : 1020
En couple avec : Sandro Clemenza
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie) Dim 23 Juin - 23:48

WTF
le pire des premiers dates


C’était si bien. C’était trop bien. De façon ironique, les mots que tu avais toi-même prononcées auprès de Darcy te reviennent en mémoire : « Une bête ne reste pas terrer sans préparer un mauvais coup. Si tu m’as bien appris quelque chose, c’est qu’un chasseur ne reste jamais les bras croisés, un chasseur est patient et attend le bon moment pour frapper. Il attend quelque chose. Il attend la bonne occasion. C’est le pressentiment que j’ai. » Et j’avais raison.

Ton regard avait dérivé sur votre leader et ce n’est pas de l’effroi qui brille dans tes yeux, mais bien de la rage. Évidemment, on coupe la tête du serpent pour priver le corps. C’était logique. C’était… Prévisible. Mais aucun de vous ne l’avait anticipé. Aucun de vous n’avait anticipé le coup. Et tu t’en veux. Et en voyant le visage d’Andy, tu t’en veux encore plus. Vous le saviez, mais aucun de vous n’avait rien anticipé. Vous aviez été naïf et bête. Trop naïf. Beaucoup trop. Il fallait qu’il frappe, c’était évident qu’il allait frapper. Mais tu n’avais rien vue, absolument rien vue.

Quelle conne j’ai été. On aurait dû… On aurait dû s’y préparer.

Et pourtant, il y a une petite voix qui te dit que même en sachant ça, tu n’aurais pu rien faire. Il y a cette petite voix fataliste qui glisse dans ton esprit et, lentement, te susurre que tu as perdue, que vous aviez déjà perdu il y a de cela bien longtemps. Edwyn en moins, vous étiez handicapé, mutilé. Mais le pire restait à venir, Dorothy. Le pire restait à venir.

Tu vois ces hommes et ces femmes s'approcher de vous. S'approcher de toi. D'un regard, tu identifies un jeune Gryffondor que tu crois avoir déjà vu traîner avec le cousin d'Argus. Tu vois Astrid. Ce n'était que des enfants, les plus jeunes d'entre vous et pourtant. Tu vois Jay, tu vois Lola. Putain. Tu vois Sandro. Tu te vois toi. Ta main est venue saisir avec désespoir la main du Serpentard. T'as peur. Tu es morte de trouille. Ils ne vont quand même pas…

« Dorothy Martin, vous êtes en état d'arrestation. »

La nouvelle te tombe dessus et tu perds pied. C'était une blague ? Une mauvaise plaisanterie ? Non. Évidemment que non. Ce n'était pas non plus une erreur. C'était un coup monté. Ils vous avaient eu. Tu lances un regard à tes camarades. Le corbeau avait frappé. Tu vois des visages connus, dans la salle, celui de Lux pour ne citer que lui. Tu ne peux la voir qu'une seconde. Tu ne sais pas si tu as envie d'appeler au secours ou de demander à être rassurée. Probablement un peu des deux… Jusqu'à qu'on t'annonce le motif de ton arrestation et là… Tu exploses.

« Pardon ?! C’est moi qui me fait agresser et envoyer à l’infirmerie et c’est moi qu’on arrête ? Sérieusement ?! »

Tu as un regard mauvais pour l’agent en face de toi. Un regard mauvais et une pensée particulièrement acide.

Touche-moi et je te jure que tu auras une bonne raison de m’arrêter.


Tu presses un peu plus fort la main de Sandro

Touche le et là je te promets que t’auras une TRES bonne raison de m’arrêter.

Mais la voix du professeur Andersen s’élève et tu t’extirpe des filets de la rage. Il a raison. Vous ne deviez pas donner de raison supplémentaire aux aurors de vous soupçonner. La rage de ton regard ne te quitte pas. Du coin de l’œil tu vois Andersen et quelques élèves se regrouper près de la porte d’entrée. Une partie de ton cœur se sers. Ça va mal finir. Ton regard croise celui du cousin d’Argus, tu croises le visage d'Amy aussi.

Ne fais rien, Billy. S’il t’arrive quoi que ce soit ça va mal finir. Amy ne dit...

« Amy pour l'amour du ciel calme toi ! » T'as élevée la voix, mais il fout quoi son cavalier ? Plaque la, fait un truc ?! « Nous n'avons rien fait. Nous serons vite libérés. »

C'est un gros mensonge, tu n'es sûre de rien. Cependant...Tu te jures silencieusement que ça ne se passera pas comme ça. Que ces abrutis du ministère tu les foutras tous à Azkaban. Tu te jures d’effacer le sourire con de ce connard de chef des opérations. Tu te jures d’éclater la tronche de ce putain de corbeau. C’est devenu personnel. Plus que personnel. Si jamais ils touchent à un cheveux des renards, si jamais ils touchent à un cheveux des tiens... Alors tu le jures, Dorothy Martin, personne n’aura le temps de se plaindre quand tu te vengeras.


Pas aujourd'hui
Ni demain
Mais un jour
Je brûlerais tes ailes, corbeau.



réaction Sam + Sera:
 
NIQUE LE GOUVERNEMENT # Grande Salle # Juin 2029


Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie)

[EVENT #8] Le Gala des Hors-La-Loi (deuxième partie)
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» [INFO] Probleme hors forfait illimitics 3g+
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage
» Gala de fin d'année Ecole de danse Artkdanse
» Gala "Les Voiles de Salomé"22/06 à Port-Vendres
» Movie-Event (Allemagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Rez de chaussée :: La grande salle-
Sauter vers: