❝ elle s'écorche à vivre.

Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 15
Points : 39
❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 0:50



Bonjour, bonsoir, je suis MARY-EPONINE VENUS ERSKINE. Oui, tu as bien lu et vu qu'il y a eu un conflit d'intérêt entre mes parents au niveau du choix de mes prénoms (merci papa d'avoir stoppé maman en pleine apogée créative), nous nous contenterons tous d'EPONINE, merci. Visiblement je suis née le 29 Février 2012 et j’ai donc 17 ANS. J’ai été adoptée avant mes deux ans par un couple de sorciers, je me considère donc comme une SANG-MÊLÉE. Ce qu'ils ne savaient pas les pauvres (et moi non plus), c'est que je suis MAUDITE ((test rp)) ! Cool hein ? Haha. Bref. Je suis en SIXIÈME ANNÉE et j’ai choisie les options d’ARTS MAGIQUE, de BASE DU DROIT ET COMMERCE MAGIQUE, j’ai arrêté la divination et l’étude des moldus. Plus tard je m'imagine SCULPTRICE MAGIQUE ou PROFESSEURE, mais j'hésite encore. Pour ce qui est des SANS-MAGIES à l’école… pourquoi pas après tout ! J'apprécie notamment la technologie moldu.

Ce n’est pas ma première baguette puisque l’autre s’est brisée lors de ma troisième année. Elle est en bois de SORBIER, son cœur est une ÉPINE DU MONSTRE DU FLEUVE BLANC et elle mesure un peu plus de 25 CENTIMÈTRES. Elle n’est pas aussi SOUPLE qu’il n’y paraît, mais elle sait se montrer puissante et coopérative. Mon épouvantard prends la forme d’une HORLOGE indiquant 19h24 et sonnant le glas. J'ai mis beaucoup de temps avant de réussir un patronus et c'est toujours pas d'la tarte, mais il a l'allure d’une COCCINELLE. Au dessus de la potion de l’amortencia je sens les ROSES, l'odeur des CHURROS et l’IODE DANS L’AIR. La seule fois où je suis passée devant le Miroir de Risèd j'ai vue un TRUC TELLEMENT PAS NET, que je ne préfère pas en parler… Ma matière favorite est depuis toujours la BOTANIQUE. Je suis accros aux SUCETTES en tout genre et la créature qui m’inspire est le ZOUWU, mais c’est un CARLIN du nom de Spencer qui m’accompagne.
Eponine Erskine
Elle a ce sourire, vous savez ce sourire qui creuse des fossettes dans les joues. Ce sourire qui illumine vos journées et réchauffe les cœurs. Elle a le sourire de ces moments heureux passé ensembles, le sourire nostalgique des instants de bonheur.
Et elle a ce faux contact dans le regard.

Le problème quand tu as la réputation d’être forte, c’est que personne ne s’inquiète jamais pour toi…

Eponine, c’est une dose concentrée de dopamine. Elle porte cette joie et cette bonne humeur comme une seconde peau, avec cela va de soit un brin d’excentricité et de folie non-négligeable, mais qui la rend encore plus attachante. Elle a cette maladresse burlesque, cette auto-dérision et cette façon de s’indigner tout en croyant à une justice moins aveugle. Sincère, elle ne sait pas mentir et fait toujours tout à la simple force de son cœur, c’est une amie loyale et une ennemie modeste. Eponine a cette tolérance enfantine, car elle trouve toujours la lumière, même au tréfonds des âmes les plus sombres. Oui, elle est naïve et elle a tendance à persévérer dans ces choses qui lui font plus de mal que de bien, et souvent elle se fait la réflexion de « trop bonne, trop conne ». Eponine se contente de hausser les épaules, se disant que ça passera et elle est patiente, autant avec elle-même qu’avec les autres. Dans sa paresse, elle encaisse avec le sourire, elle porte le poids de ses peines sans que personnes ne s’en rendent compte. Elle porte son manque de confiance et d’estime de soit en secret, puis elle sourit, comme un mensonge à l’humanité.
Tu ne te souviens pas.
Ou peut-être que c’est tellement enfouie au plus profond de ta mémoire et de ton être, que tu ne sais même pas que c’est là. Le son de la voix de cette femme, qui pourtant t’as portée pendant neuf mois ; et peut-être aussi celle d’un père. Par moment encore, tu te demandes « Pourquoi ? Pourquoi m’ont-ils abandonnée ? » Puis cela s’estompe rapidement.
Tu repenses à Dunimarle Castle et au clan Erskine.
À Millicent et Carron Erskine, tes parents.
Tu t’es souvent demandé s’ils étaient décalés en tant que sorciers, ou s’ils étaient tout simplement décalés par rapport au monde entier. Ils ont ce petit quelque chose d’étrange, peut-être d’un peu suspect et qui a tendance à faire flipper, mais ils ne manquent pas un seul instant d’amour. Un peu comme Morticia et Gomez Addams.
Ils s’aiment et ils t’aiment d’un amour à couper le souffle.
Tu es arrivée dans leur vie à seulement deux ans, ou peut-être un peu moins et dès cet instant, ils ont été tes parents. Ceux qui auraient ce regard protecteur sur toi et qui t’éduqueraient, à leur façon un peu loufoque c’est sûr, tout en t’apprenant la vie.
Ils t’ont donné ce goût créatif, cette touche d’originalité et à avoir des aspirations relativement élevées.
I think more.
Comme le dit la devise familiale.
Et tu grandis heureuse.

Tu avais environ sept ans quand Eros est venu vivre avec vous.
On t’a prévenue, déjà des mois à l’avance… tu aurais un frère ou une sœur, peut-être plus grand ou plus petit, tu ne savais pas et ton impatience était à son comble ; il te tardait. Ton père est stérile et pour tes parents il n’y avait pas d’autre alternative possible que l’adoption. Ils ont fait une nouvelle demande et ils furent exhaussés après une légère attente.
Eros n’était pas là par choix.
Il ne vous aimer pas, il ne t’aimait pas.
C’était un coup dur pour toi Eponine, toi qui avais tant espéré de cette relation.
Les jours ne furent pas simples.
Tu t’acharner à vouloir lui soutirer un sourire, tu voulais en savoir plus, mais lui tout comme tes parents restaient muets. Il fallait que ça vienne de lui, disaient-ils. Cela t’énervait au fond, mais tu n’en montrais rien, tu ne voulais pas décevoir et tu as pris ton mal en patience ou plutôt… tu t’es fait mal en voulant en permanence faire partie de sa vie.
Plus tu le questionnais et plus il semblait te détester.
Pourtant, au travers de cette colère et de ce mécontentement, vous avez presque comme qui dirait trouvé un terrain d’entente… enfin, tu as appris à te contenter de ses insultes, de la rage qu’il te renvoyait comme une armure. Tu as appris comme avec tout ceux qui croisent ta route, à voir la lumière qui rayonne au fond de lui et c’est pourquoi, tu as continué à lui sourire.
Eros était la route sinueuse qu’empruntait ta vie, mais le véritable tournant, il fut à tes dix ans.

Maudite.
La nouvelle t’as chamboulée bien plus qu’elle ne l’a laissé paraître sur l’instant. Persuadée que tes parents avaient compris et entendu, tu n’as rien dit et eux non plus. Tu as souri Eponine, levant la main en signe d’au revoir à Eros, qui partait pour sa première année à Poudlard. Comme toujours, tu as ravalé tes doutes et tu ne les as pas montrés et puis… 19h23 est arrivée, suivie de 19h24 et enfin, après ce qui t’as semblé une éternité, 19h25.
Ce fut ainsi chaque jour, sans la moindre exception.
Plus ou moins agrémenté de crises de paniques qui te tordaient le bide et te faisaient vomir tes tripes, mais malgré tout, personne ne voulait ouvrir les yeux sur toutes ces fois où oui, il s’en est fallu de peu… Pourtant, un peu après Pâques, on t’amena consultée Eponine. Parce que la culpabilité rongeait les Erskine. Comment ? Pourquoi ? Quand ? Les mêmes questions qui s’alignaient sur chacune de vos lèvres. Il fallut revenir, faire plusieurs tests et le verdict tomba un peu avant qu’Eros ne rentre de Poudlard pour l’Été. C’était avant, avant que tu deviennes Mary-Eponine Venus Erskine. Peut-être avant ta naissance, ou justement à ce moment précis… ou encore un peu après. Cela rassura quelque peu maman, qui ne s’en serait pas remis qu’une telle chose te soit arriver sous sa protection, mais cela ne répondait pas à toutes les questions.
« C’est durement encré, nous ne savons pas comment la lever. » Et ils s’en voulaient, les médicomages tout entant que tes parents. Elle était en toi depuis trop longtemps, elle s’était fondue dans chaque cellule de ton organisme et personnes ne savaient comment la faire disparaître.
Comme toujours, tu as eu ce sourire un peu triste Eponine et tu leur as dit que ça aller, que ça finirait bien par passer, tout en sachant que tu mentais.

Tes quatre premières années à Poudlard ne furent pas un calvaire, mais pas non plus ta meilleure expérience à l’école. Il faut dire que tu n’as fait l’école qu’à la maison, comme bon nombre de sorciers, on t’a vanté Poudlard et pourtant… tu ne t’y amusais pas.
Peut-être bien que personne ne sût pour ta malédiction, mais tu n’as pas pour autant échappée à diverses moqueries et mauvais traitements de la part de tes « camarades ». Et c’était sans compter sur tes parents qui se faisaient un sang d’encre, qui cherchait pas tout les moyens de te soigner, de te guérir. Tu leur en étais reconnaissante, mais c’était trop.
En cinquième année, grâce à une demande anticipée et aussi parce que tu as obtenu ta BUSE, tu es partie faire un échange scolaire au Brésil. On peut dire que tu t’y es un peu ré-inventer Eponine ; puis tu es revenue à Poudlard en sixième année, pour y poursuivre ta scolarité. Plus épanouie, mais au fond toujours stressé à l’idée de mourir, à 19h24, comme quelqu’un s'est amusé à l’écrire.
Mo' • Ariel (The Little Mermaid) // Karen Gillan (+ Danielle Victoria)




Dernière édition par Eponine Erskine le Mer 31 Juil - 10:48, édité 5 fois
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 0:51

Salut toi !!!
Neptune O. Branwell
Professeur de Langues Magiques
Professeur de Langues Magiques
Neptune O. Branwell
Messages : 106
Points : 254
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 0:52

Aaaaaaah ❤
Dove A. Tudor
@dancingqueen
@dancingqueen
Dove A. Tudor
Messages : 181
Points : 474
En couple avec : Ezra A. Dowlin
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 1:17

Quelle beauté vraiment ruben Courage pour terminer sa fiche, elle gère déjà beaucoup hug
Ene Reiss
✤ tiny but fierce ! ✤
✤ tiny but fierce ! ✤
Ene Reiss
Messages : 328
Points : 726
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 11:59

Coucou je dépose ça ici
Spoiler:
 

Rebienvenue love
Zephyr Versace
Eleve hybride
Eleve hybride
Zephyr Versace
Messages : 26
Points : 69
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 12:22

hmmmm tu es très belle
kiss
G. Astrid Edwards
Queen out of your world ♕
Queen out of your world ♕
G. Astrid Edwards
Messages : 134
Points : 239
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Sam 29 Juin - 21:17

mais
shook ?????
sa malédiction ???????
c'est d'une violence ??

j'aime trop le prénom éponine love
faudra que je te poke avec astrid

hâte de lire la suite de cette fiche ouin
Eros A. Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eros A. Erskine
Messages : 27
Points : 73
En couple avec : Personne, et tant mieux.
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Lun 1 Juil - 8:59

OUIN TU ES TROP BELLE hug
j'ai hâte qu'on rp ensemble ma belle, et de lire l'histoire et le caractère de cette fiche pls
Même si t'es moche finn
(c fau t la plus belle boom boom)

je te referai des avatars aussi cry
Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 15
Points : 39
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Mar 2 Juil - 11:08

Ouiiin merci à vous tous pour vos messages love vous êtes trop chou calin J'annonce que cette fiche est enfin fini ! youhou
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: ❝ elle s'écorche à vivre. Mar 2 Juil - 22:26




Bienvenue sur Dabberblimp !

Bonjour beauté finn
et oui je viens te valider car Rachel est en convalescence pls
tu sais ce que je pense de ta fiche, et d'eponine... ma vie aled
JE VEUX RP AVEC TOI !!! ton histoire, une des meilleures sérieux.. (et je dis ça à chaque fois) mais elle arrive egalité avec celle de felix)
HAVE FUN

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien, ainsi que ton téléphone portable (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar et tu peux aussi faire une demande de rp, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Contenu sponsorisé
Re: ❝ elle s'écorche à vivre.

❝ elle s'écorche à vivre.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vivre comme il y a 100 ans
» La Légende d'Elle - Luc Doyelle & Romane
» Elle est née la divine enfant...
» AU SECOURS ! ELLE VEUT DES FRAISES... de Gaëlle Renard
» [Brami, Alma] Sans elle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: