sur le fil du rasoir — declan

Zephyr Versace
Eleve hybride
Eleve hybride
Zephyr Versace
Messages : 26
Points : 69
sur le fil du rasoir — declan Lun 1 Juil - 17:36



SUR LE FIL DU RASOIR

les examens passés, zephyr s'ennuie à présent. le bal est dans quelques jours et il n'ira pas. il ne cherchera pas de cavalier, ni de cavalière et restera sagement dans sa chambre à attendre le lendemain pour quitter l'école, retrouver sa mère et profiter de son été.
s'il en était capable.

il avait envoyé une lettre à maman. je rentre bientôt, comment vas-tu?, simplement. c'est cher payé le parchemin pour six mots. il préférait lui envoyer des sms, mais elle n'avait pas les moyens de se payer un téléphone.
son père les avait laissés avec plus d'impayés que de fortune.

toujours était-il qu'il n'avait rien à faire, et il commençait à trouver tout cela pesant. n'y avait-il rien qui pourrait le divertir? rien qui pourrait l'amuser?
oh, il pensait bien à quelque chose.

alors, il avait balancé ses jambes hors de son lit et avait rejoint les escaliers en dehors des dortoirs. il s'était frayé un chemin, les mains dans les poches d'un short de sport trop petit recouvert d'un t-shirt trop grand, jusqu'à la salle commune.
ses pieds nus avaient frôlés la pierre froide du sous-sol et il avait frissonné. puis, il avait balayé la pièce du regard. une tête dépassait du canapé et un sourire en coin fit surface sur son visage alors qu'il reconnaissait la tignasse brune.

il s'était approché et avait passé une jambe par dessus le dossier, se positionnant à califourchon sur l'assise.

declan bergling! quelle heureuse coïncidence, j'avais justement envie de rire un peu.

il s'était écrasé dans un rire, la tête en bas, les jambes en l'air et le regard planté dans les yeux fins de l'autre serpentard.
ah, qu'est-ce qu'il adorait bergling. oh non, il n'était pas amoureux, bien sûr, évidemment, il ne pouvait pas, mais il ne s'interdisait jamais de le tenter.

déçu de me voir? avait-il enchaîné en prétendant faire la moue.



Declan A. Bergling
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Declan A. Bergling
Messages : 91
Points : 272
En couple avec : mdr c koi
Re: sur le fil du rasoir — declan Lun 1 Juil - 20:46


 

 

 

Young god
You know the two of us
  are just young god.

 


 
☾☾ Élégamment assis sur ce canapé tout à fait confortable, les jambes croisés, Declan lit un vieux grimoire. Une thèse formidable sur la politique sorcière, le Serpentard dévore chaque page avec une attention particulière. Plongé dans sa lecture, le silence pour ami, il oublie le bal prochain et tout ces tracas futiles. C'est quelque chose de commun pour lui, ayant participé à de nombreuses soirées mondaines. Il sait danser avec grâce et raffinement, faire la conversation, s'intéresser à la vie des autres. L'hypocrisie en somme, un mode de vie que Declan maîtrise à merveille.

Puis, vint l'indésirable. Le nuisible. La vermine. L'insecte. Le vermisseau. Zephyr, ce sale petit hybride. Un semi-vélane possédant.... Un physique avantageux. Heureusement, Declan est lucide. Il n'aime pas les hommes, encore moins les créatures perverses comme Zephyr. Il est donc parfaitement insensible aux charmes du bellâtre.

Vraiment ? Il faut dire que cet hybride doit avoir une magie puissante en lui. Declan s'est déjà perdu à contempler d'un regard les courbes du jeune homme. Insensé ! C'est un monstre ! Refermant son grimoire, il laisse un soupir las s'échapper de ses lèvres.

« Je suis toujours déçu de te voir, Zephyr. » Dit-il sèchement.

Il ne supporte pas l'insolence. Il ne supporte pas Zephyr. Il ne supporte pas les hybrides.

« Que me veux-tu ? Je n'ai pas ton temps, je suis quelqu'un de très occupé. »

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Zephyr Versace
Eleve hybride
Eleve hybride
Zephyr Versace
Messages : 26
Points : 69
Re: sur le fil du rasoir — declan Mer 10 Juil - 2:34



SUR LE FIL DU RASOIR

il avait ri, d'un ton léger. ah, ce qu'il pouvait être drôle, declan ! voyons, l'intonation sèche qu'il avait employé et son visage qui s'était fermé à son arrivé était délectable. c'est ainsi que zephyr avait toujours adoré venir le déranger, de temps à autre.

oh, bergling ! pas à moi ! je sais très bien que tu es ravi de ma présence ici !

pour appuyer ses propos, il avait tendu la main vers ses cheveux, avant de s'en détacher aussi rapidement qu'il avait passé ses doigts dedans. encore une fois, il avait soupiré un rire. le voilà, le zephyr qu'il préfère, celui qui taquine, celui qui cherche et celui qui trouve souvent.
il adorait être ce zephyr ci.

tu occupes ton temps de livres ennuyants à mourir et de regards noirs lancés au mur, declan... ce n'est pas ce que j'appelle être occupé.

il avait roulé des yeux, puis avait entreprit d'imiter ses propos en plissant les yeux en fixant le plafond, un air faussement menaçant peint sur le visage. il se moquait, en somme.
je suis très occupé, avait-il dit, et pour tout avouer, zephyr avait manqué de répondre qu'il s'en fichait. concentré sur quelque chose ou non, il serait venu déranger sa tranquillité de la même façon. c'est ce qu'il cherchait à faire, depuis qu'il avait foulé le bas des escaliers et que son regard s'était posé sur lui.
il aimait déranger declan, tout simplement pour imprimer ses réactions à chacunes de ses paroles ; oh, il pourrait bien dire qu'il n'était pas intéressé par sa présence, zephyr savait la vérité.

bergling se pourfendait.

alors... constance hein? c'est vrai qu'elle est jolie. enfin, bof, mais bon, tous les goûts sont dans la nature. mais ça ne m'étonne pas venant de toi, ça te permet d'avoir l'air plus beau à côté. malin.

il a hoché la tête, comme s'il s'agissait d'une évidence. et pour lui, ça l'était.

enfin, je trouve quand même que tu aurais pu faire plus d'efforts. il y a des gens beaucoup plus attirants dans cette maison... à commencer par moi, évidemment.

ses pouces étaient venus indiquer le chemin jusqu'à son visage souriant.
un ange, que l'on aurait pu croire, s'il n'avait la fourche d'un diablotin.



Declan A. Bergling
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Declan A. Bergling
Messages : 91
Points : 272
En couple avec : mdr c koi
Re: sur le fil du rasoir — declan Mer 10 Juil - 11:47


 

 

 

Young god
You know the two of us
  are just young god.

 


 
☾☾ L'hybride avait osé prononcé le prénom de Constance. Declan s'est figé sur place en lui lançant un regard noir. Comment ose-t-il ! Ce sale avorton, se moquer ainsi de sa compagne et de lui ! Puis, Zephyr parle de sa beauté. Et Declan laisse un rire drapé de fausseté s'échapper de la commissure de ses lèvres. Il pose le grimoire à côté, et admir- non ! Il observe le visage de ce qu'il devait appeler son camarade.

« Toi ? Oh, voyons, mon pauvre Zephyr ! Tu es une personne narcissique et insupportable. De plus, tu es un homme. Je ne suis pas attiré par les hommes. C'est fort dommage, n'est-ce pas ? Désolé de briser tes rêves. »

Il aimerait se lever et quitter la pièce, mais, quelque chose le retient ici. La magie de cette créature est diabolique. C'est agaçant. Alors, il lâche un soupir. Declan ne supporte pas les moqueries et autres insultes, cela l'irrite profondément. Zephyr a tout de l'ange, néanmoins, c'est un véritable diablotin.

« As-tu une raison valable de venir me déranger ? Tu t'ennuie tant que ça dans ta vie ? Tu cherches une nouvelle proie ? Si c'est ça, va chercher ailleurs. »

Declan ne cédera pas. Declan ne va pas succomber à la sorcellerie de l'hybride. Car Declan, est fort, résistant !

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Zephyr Versace
Eleve hybride
Eleve hybride
Zephyr Versace
Messages : 26
Points : 69
Re: sur le fil du rasoir — declan Lun 9 Sep - 18:35



SUR LE FIL DU RASOIR

ah! bergling, ne fait pas de blagues aussi drôles... tu risques de me faire m'étouffer, avec tes bêtises.

il avait ri aux éclats, comme un fou, comme un tueur et un serial killer. s'il avait pu tuer maintenant, là, en l'état, il aurait eu juste la bonne attitude. mais zephyr ne tue pas, zephyr se fraie un chemin jusqu'à sa victime et aspire l'amour qui valdingue contre son âme. c'est un tueur de coeur.

ne soupire pas si fort, c'est malpoli. il pouffe, il se dandine en se tenant le ventre. quel jeu d'acteur ! quel théâtre qu'est la scène qui se déroule sous ses yeux ! il en viendrait presque à être émoustillé de la froideur de l'autre. je n'ai aucune raison, tu sais bien que je n'en ai pas besoin.

le sang commençait à lui monter au cerveau, alors, il pivota sur le canapé et retrouva une stabilité assise classique. c'était très rare que de le voir les deux pieds par terre et le dos bien collé au dossier - il trouvait toujours de nouvelles positions extravagantes à essayer à chaque occasion. zephyr était loin d'être un gars classique, il aimait les hyperboles et attirer l'attention de mille façons.

tu m'as eu... je m'ennuyais... c'est très vrai. où est le mal dans ce que tu dis? peut-être que je cherche une proie... ou peut-être que je l'ai déjà trouvée. il avait ajouté un sourire et sûrement un clin d'oeil.

il avait fait mine de s'étirer et s'était dramatiquement allongé de tout son long sur les cuisses de declan, prenant soin de maintenir un contact visuel alors que le rictus qui s'était dessiné jusque sur ses joues ne voulait plus partir.

le truc, declan, c'est que tu réagis tellement bien à chacune de mes paroles qu'il serait dommage d'aller embêter quelqu'un d'autre.



Contenu sponsorisé
Re: sur le fil du rasoir — declan

sur le fil du rasoir — declan
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rasoir Thiers-issard 6/8
» Rasoir NOS?
» rasoir "soviétique" Russe
» Livre "Le Rasoir Couteau" !
» Rasoir GEORGES WOSTENHOLM (AND SON)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Sous-sols :: Serpentards-
Sauter vers: