Attraction & Répulsion ♠ Amael

Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Attraction & Répulsion ♠ Amael Sam 6 Juil - 20:52

Divine
Attraction et répulsion


Tu montes ces marches sans savoir pourquoi. Tu le rejoins sans savoir pourquoi. Attraction, répulsion. Encore. Toujours. Mais c'est différent cette fois. Tu montes ces marches sans savoir ce que tu attends, ce que tu cherches, ce que tu veux. Tu montes ces marches dans un brouillard qui orne depuis toujours votre relation. Attraction. Répulsion. Et ça te rend fou. Tu as toujours été de ceux qui jetaient, de ceux qui mettaient fin aux histoires, aux happy end. Par nécessité. Par besoin. Sans pour autant te retenir d'y replonger un jour ou l'autre, tu finissais cependant toujours par les fuir. Parce que c'était comme ça. Parce que tu n'avais tout simplement d'autres choix. Tiraillé entre ce besoin d'amour, de plus et cette nécessité d'y rester à distance, de te l'interdire, encore et toujours. Amael n'était un visage que parmi tant d'autre, un crush, une attirance parmi tant d'autre. Il est de ces gens avec lesquels il y a ce petit quelque chose. Ils sont nombreux, ces gens. T'en mets dans ton lit presque toutes les semaines. Wendy, Jacqueline, Michel, Dieu qu'ils étaient nombreux. Amael, cependant, était unique en un point : il t'avait rejeté le premier.

Tu ne sais pas si c’est ton ego, si c’est autre chose. Ça devrait te plaire, pourtant, rendre les choses plus simples. Il t’enlève une aiguille du pied, mais une partie de toi ne le supporte pas. Attraction et répulsion. C’est peut-être la frustration qui te fait gravir ces marches. C’est peut-être cette rage, cette envie de comprendre, ce besoin de savoir pourquoi ça te frustre autant. C’est peut-être cette colère sourde, cette agitation muette. C’est peut-être tout autre chose. Tu ne sais pas. Une partie de toi ne veut pas savoir.

Mais tu gravis ces marches, Alex, tu les gravis parce que tu ne sais pas quoi faire d'autres. Tu ne te sens pas capable de changer de direction. Tu as l'envie de le voir autant que le besoin de le fuir. Il avait eu raison de faire ça, mais il n'en avait pas le droit. Autant de contradictions qui s'enchaînent, se bousculent, meurtrissent ton esprit. Attraction et répulsion : une définition qui vous va bien. Tu finis de grimper ces interminables marches. Tu as le souffle court, mais ce n'est pas l'effort physique qui parle. Tu es stressé, tiraillé, tu n'aimes pas être comme ça. Tu ne devrais pas être comme ça. Jamais. Pourtant, tu ne peux que contempler ton propre échec. Il y a quelque chose qui fait que rien n'est clair, tout est flou, irrésistible et à la fois repoussant. Tu ne saurais mettre de mot clair sur ce qu'il se passe, mais c'est là. Et, face à lui, tu ne peux plus fuir.

« Amael… »

Ta voix brise le silence du lieu. Très beau lieu, d’ailleurs. Très romantique. Sous les étoiles, la chaleur de l’été. Ta frustration grandie.

« Tu voulais me voir ? »

Cocasse, venant de celui qui t’avais fui le premier. Est-ce que c’est cela que ressentent tes victimes ? Comme c’est désagréable. Putain que c’est désagréable.


Sous les étoiles # Amael # Juin 2029


Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Mar 9 Juil - 17:05

Amael est accoudé à la rambarde de la tour d'astronomie. Il aime cet endroit, il le trouve apaisant. Son regard bicolore se perd dans les étoiles. Il reconnait aisément la grande ourse et à partir de ce point, tout devient plus simple. On comprend tout. Grande ourse, petite ourse, dragon, Orion, la lyre ... Il suffit d'une point de départ pour que tout se déroule.

C'est comme toi Amael, il suffit d'un point de départ pour te cerner totalement. Un point qui justifierait à la fois cette attitude fanfaronne et cette tendance à fuir plus vite que ton ombre. Ce point de départ, c'est Kean. Tu n'as plus de départ, plus de fin, plus de centre. Et tu erres entre les étoiles sans savoir quoi faire. Parfois, leur lumière t'attire inexorablement, par pur besoin d'être désiré, d'être aimé. Tu ressens encore cette envie dévorante d'avoir de l'importance dans le cœur de quelqu'un, peut être même le temps d'une soirée. Mais la réalité est toute autre. Tu n'y arrives pas, à peine tu t'approches, déjà tu te sens en danger. Tu as envie que l'on t'aime mais cette idée continue de te terrifier.

C'est arrivé, encore une fois. Au détour d'une soirée, de couloirs ... Amael a rencontré Alexiel. L'astéroïde Shaw a croisé la route de l'étoile Alexiel Prewett - pas juste Prewett, parce qu'ils sont nombreux dans cette famille. Et évidemment, ils se sont tournés autour, se sont rapprochés. Amael a fait le fier, le beau. Il a ri, a exhibé ses tatouages, passé une main faussement timide entre ses boucles et jeté ce regard rieur et assuré qui le faisait passer pour le tombeur de ses dames - mais pas que. Ça a fonctionné, ça fonctionne presque toujours. Mais, dès que tout a commencé, que les corps se sont rapprochés, que tu as cessé d'être un chat jouant avec un chat, dès que tu es devenu une souris, tu as fui. Envolée ta belle assurance et tes sourires charmeurs.

Pourtant, plus qu'aucune autre fois, le regard d'Alexiel ne t'avait quitté. Alors, tu t'étais senti obligé de lui donner rendez-vous. Pourquoi ? Aucune idée. Parce qu'il est clair que tu as aucune intention de t'attacher et de ce que tu en sais lui non plus. T'es même pas sûr qu'il viendra. Au fond, tu ne sais même pas ce qui t'arrangerait le plus.

Accoudé à la rambarde, une clope entre les lèvres, les yeux vers les étoiles. Amael lâche un soupir désabusé. Il est emmitouflé dans un large sweat et un short de pyjama, ses pieds nus caressent le parquet de la tour. Non, cette tenue n'a pas beaucoup de sens. Mais toi non plus Ama, toi non plus.

Des pas derrière lui, il ne se retourne pas, tire nerveusement sur sa clope. Il entend son nom et finit par se retourner. Il découvre Alexiel, toujours aussi fascinant. Un sourire timide étire ses lèvres. Il ne sait où poser les yeux.

- O-ouais ... j'pensais pas que tu viendrai à vrai dire.

Un temps.

- Mais j'suis content que tu sois là. Ça va ?

Vaine tentative d'esquiver une conversation inévitable. Amael soupire.

- Désolé, c'est nul, j'sais juste tellement pas quoi dire ...

Il relève enfin les yeux vers lui et lui offre un sourire contrit, sa clope à demi éteinte coincée entre ses doigts tremblants.
Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Sam 13 Juil - 20:29

Divine
Attraction et répulsion


Il ne pensait pas que tu viendrais… C'est drôle, toi non plus. Ton regard le détail, le scrute, avec son bas de pyjama informe et son sweat trop grand. Tu pourrais te vexer de le voir te donner rendez-vous dans un vêtement aussi peu travaillé… Tu aimerais te vexer de cela. Ce serait tellement plus simple si tu pouvais te vexer de quelque chose d'aussi triviale, comme-ci ce n'était que le seul problème dans votre relation. Seulement, tu ne peux pas. Tu n'y arrives pas. Ça te frustre davantage, Alex. Ça te frustre plus que tu ne l'admets. Le problème est autre. Le problème est plus grand, intime, et tu sais très bien vers où ce genre de difficultés te dirige.

Et il est content que tu sois là, aussi. Tu l’entends. Tu l’entends très bien, mais tu ne sais pas quoi faire de cette révélation. Tu te targues d’être plutôt doué au jeu de la manipulation, d’être plutôt bon dans l’art de sonder les esprits, de lire les intentions cachées des gens. Tu te targues de cela, mais, face à Amael, tu évolues dans une eau trouble, profonde et dans laquelle tu n’as pas pied. C’est perturbant, désagréable, aussi désagréable pour ta fierté que cette petite étincelle de joie qui s’éveille lorsqu’il prononce cela. Tu laisses un rire désabusé sortir d’entre tes lèvres alors que tes yeux se perdent dans la contemplation des murs. Tu ne sais pas ce qu’il veut, ce qu’il cherche. Tu ne sais pas et tu te détestes ne pas savoir. Au final, pour toi, il n’y a rien de pire que de ne pas savoir.

« Je suppose qu’il n’y a pas grand-chose à dire. »

T’aimerais t’en convaincre. Seulement, tu sais que c’est faux. De vous deux, il y a beaucoup à dire, beaucoup plus que tu ne le voudrais. De vous deux, il y a des pages d’analyse à écrire, ce sont des pages que tu ne veux pas voir. Ça recommence. Encore. Toujours. Comme avec Avalon en son temps. Comme avec Antigone. Ça recommence et tu n’aimes pas ça. Tu n’as pas besoin de composer avec une nouvelle personne spéciale. Tu n’as pas besoin de ça parce que c’est voué à l’échec, parce que ça fait mal dans tous les cas. Tu n’as pas besoin de ça et pourtant, c’est là et tu ne peux rien y faire. Tu rages en silence. Tes yeux verts se braquent sur son visage. Frustration.

« T’étais pas prêt pour passer cette étape. La question que je me pose, c’est si cette étape représentait juste quelque chose de physique ou s’il y avait autre chose derrière. »

Parce que si ce n’était que physique, ça ne se serait pas passé comme ça. Si ce n’était que physique… Mieux vaut ne pas y penser. Ton regard ne le lâche pas, tu t’approches à pas légers, le serpent rampe.

« T’as envie d’être aimé, mais quand ça devient concret tu fuis. Il y a quelque chose qui te bloque et je ne comprends pas quoi. Je n’ai pas l’habitude qu’on me tourne le dos, t’es bien l’un des seuls à l’avoir fait. Je ne comprends pas et ça me frustre. C’est quoi le problème ? L’acte ? Le fait que je sois un homme ? Ce que ça représente pour toi ? »

Qu’est-ce je représente pour toi ? As-tu envie de lui dire. Une passade ? Une impulsion ? Quelque chose de plus ? Qu’est-ce que tu dois comprendre de ses réactions, quelle barrière tu dois ériger entre vous ? Tu as besoin de réponse. Ton regard ne le lâche pas, tu t’es planté face à lui, tu ne retiens rien de ton charme Vélane. Tu veux le faire parler. Tu as besoin de le faire parler. Parce que tu ne peux pas combattre ton cœur faible sans avoir plus d’information. Alors tu uses de ta proximité, ton souffle tout proche du tien. Tu sens ton corps frémir et tu n’es pas assez con pour ignorer ce que cela signifie. Tu désires Amael et ce n’est pas une passade. C’est une impulsion qui te hante, c’est le genre d’impulsion qui vient du cœur et pas du corps. Et tu te détestes pour ça. Tu te détestes d’être faible à ce point. Tu te hait quand c’est ton cœur qui décide et pas le reste.

« C’est quoi le problème, Amael ? »


Sous les étoiles # Amael # Juin 2029


Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Mar 16 Juil - 19:29

Pas grand chose à dire.

Non, tu le sais très bien Alexiel. Tu sais qu'il y a des épopées à écrire sur le chaos entre vous. Sinon, tu ne serai pas là et Amael non plus. Sinon, vous seriez allés vous coucher, oubliant cette aventure d'un soir avortée comme un parmi tant d'autres. Vous auriez oublié cet affaire et auraient continué à vivre comme si de rien était, chacun dans sa bulle, se recroisant parfois comme de vagues connaissances que l'on salue d'un hochement de tête. Mais il n'en est rien, seule la tension qui crépite entre vous suffit à démentir tout cela. Rien ne sera plus banal.

Le rire qui s'est échappé des lèvres du Serpentard a arraché un frisson à Amael. Tout comme ses yeux verts qui ne fixent jamais l'attirent comme la lumière attire un papillon. Finalement, leurs iris se croisent enfin pour ne plus se lâcher. La bichromie perturbante d'Amael croise l'émeraude acérée d'Alexiel. Le temps, un instant, se suspend. Dans les yeux du Gryffondor, il y a un monde d'indécision et d'incompréhension mais aussi et surtout, de la crainte pour ce secret qu'il garde depuis bientôt dix ans.

Les mots d'Alexiel sont douloureusement justes. Il est beaucoup trop perspicace. Amael se tend, sa main se crispe autour de sa clope qui se casse et tombe dans le vide, se perd dans la nuit sous la tour. Ses sourcils se froncent, il veut parler, se rebiffer, faire le fier encore. Il cherche une excuse, en vain. Non, il n'y a rien à dire. Rien à dire car les mots restent coincés dans sa gorge. Ses yeux se perdent dans ceux d'Alexiel. Le beau Alexiel, le fascinant Alexiel. Leurs souffles se mêlent, le cœur d'Amael s'emballe, sa respiration déconne. Dieu qu'il aimerait se couler dans ses bras, là maintenant, répondre à ses baisers. Mais non. Non. Imagine qu'il veuille aller plus loin, qu'il voit ton corps lacéré, qu'il comprenne à quel point tu es incomplet.

Ses doigts se posent sur le torse d'Alexiel, comme pour le repousser mais il s'interrompt. Caresse tremblante, entre perdition et défense, entre attraction et répulsion.

- Y'a pas de problème, j'vois pas c'que tu veux dire. Arrête de te prendre pour le roi du monde, Alex. T'es pas irrésistible - menteur - j'avais pas envie c'est tout. Ça ne m'amusait plus.

Ses bras enfin se contractent pour éloigner leurs corps. Amael est tendu, lui qui paraissait si doux, presque désolé, il y a quelques minutes se braque et montre les dents. Il regrette cette rencontre.

Il soupire plus fort que nécessaire.

- Je sais même pas pourquoi j't'ai dit de venir. Ouais, t'as pris un râteau, bah ça sera pas le premier hein. Il ricane. Fallait bien que quelqu'un te descende de ton piédestal un jour ou l'autre.

La défense par l'attaque, provoquer pour qu'il oublie ses accusations, pour ne pas qu'il réalise à quel point il avait raison. La jambe d'Amael tremble nerveusement alors qu'il glisse une nouvelle clope entre ses lèvres.

- Et arrête de te prendre pour un voyant, tu parles comme si tu savais tout de moi ... On ne se connait pas Alexiel, tu ne sais rien de moi et réciproquement alors cesse de te monter à la tête et de me trouver des excuses minables. J'avais plus envie.

Tu insistes beaucoup pour quelqu'un qui essaye d'avoir l'air sûr de lui Amael, tu réalises ça ? Le lion acculé sort les dents, il se sait touché et mourant mais lutte avec l'énergie du désespoir.
Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Sam 20 Juil - 12:10

Divine
Attraction et répulsion


« Cesse de me mentir, Amael. Les Gryffondor ne sont pas très bons à ce jeu-là. »

Ta voix est légèrement rauque, désagréable, tu n'aimes pas voir les gens t'entraîner sur un terrain que tu connais mieux que personne. C'est une tentative vaine, il doit bien le savoir. T'attaquer sur ton physique, sur ta prétendue dominance n'y changera rien. Son plan t'apparaît clairement, à présent, et ça n'accentue que davantage ton besoin de réponse, ta curiosité. Il n'est pas insensible à ce que tu dégages, cette attirance est partagée mais quelque chose le retient, un élément extérieur, un fait dont tu ne sais rien, un fait dont tu dois découvrir la forme véritable. Parce que tu ne supportes pas de ne pas savoir, Alexiel, surtout quand ça te concerne, surtout quand cela rentre en conflit direct avec tes sentiments. Amael s'enfonce, pense se sortir du pétrin dans lequel il est alors qu'il creuse sa propre tombe. Tu ne comptes pas le laisser partir, pas comme ça. Tu dois savoir, tu as besoin de savoir. Ce n'est pas contre lui, ce n'est pas pour toi ou pour qui que ce soit d'autre. Non. C'est un besoin viscéral. Tu dois savoir. Tu dois le découvrir lui. C'est un besoin. La bestialité. La part vélane contre laquelle tu ne peux lutter. Ses doigts s'accrochent à toi dans un frisson délicieux avant de le repousser. C'est très clair, à présent. Très clair. Il y a quelque chose que le Lion souhaite cacher au Serpent. Seulement, on ne ment pas à un serpent.

« Tu peux me prendre pour un connard, pour le dernier des enculés, pour le premier des enfoirés si ça te chante… Mais ne me prend pas pour un idiot. Ça n'a rien à voir avec l'envie. J'ai suffisamment menti dans ma vie pour reconnaître une vérité cachée. Non. C'est autre chose. Quelque chose de trop effrayant pour que tu veuilles me le montrer. »

Tu sais que tu devrais t'arrêter là. Tu sais que tu ne devrais rien dire, tourner des talons, t'asseoir sur ces sentiments comme tu l'avais fait pour Antigone et Avalon (tu réalises que tu as un sérieux problème avec les gens en A). Tu devrais enterrer ça. Tu devrais… Tu ne devrais pas jouer avec cette flamme. Tu sais que plus que pour n'importe qui d'autre, cette flamme est mortelle. Tu sais que ça ne peut que mal finir, qu'il n'y aura pas de bonne fin à votre histoire, parce que toi, parce que lui. Tu fais un pas en arrière peut-être dans ce sens-là, Alex. Mais tu t'arrêtes avant d'en faire un second. Il y a, Alexiel, quelque chose qui te retient. Tu es faible, Alexiel, si faible.

« Je ne suis pas voyant, mais je connais les humains, Ama. » Ama, tu l’as appelé comme ça, ce soir-là. Tu as exactement la même voix que ce soir-là. « Je connais les humains pour les avoir longtemps observés et jalousés. Que tu ne veuilles pas de moi, j’y crois pas une seule seconde, mais soit. Je ne suis pas là pour te forcer à faire quoi que ce soit. »

Un nouveau pas. Tu glisses doucement ta main contre sa joue, tu fronces les sourcils. Pas parce que tu lui en veux, mais parce que tu es sincèrement désolé pour lui, désolé pour vous. Désolé d'être si faible, de savoir qu'il n'y aura pas de bonne fin, mais de quand même la souhaiter. De quand même, en sachant la vérité, frissonner quand tes doigts touchent sa peau, quand tes yeux croisent les siens. Tu es désolé d'être ce que tu es. Tout aurait été tellement plus simple, si tu avais été humain.

« Ça ne peut pas bien se finir entre nous. » Lâches-tu dans un soupir. « Tu as tes secrets qui te bloquent, moi j'ai toute une nature non-humaine qui m'empêchera de te donner ce que tu attends. Ça ne peut pas bien finir et pourtant… Je ne sais pas ce que tu me caches, si tu ne veux pas me le dire, je ne te forcerais pas. Juste, ce n'est pas un être humain que tu as en face de toi. L'avantage d'être à demi-monstre, c'est que je peux comprendre et accepter des choses que la plupart ne voudraient même pas considérer. Je peux trouver belles, des choses que tout le monde s'accorderait à trouver laides. Je peux faire tout ça, à défaut de beaucoup d'autres choses, certes, mais je peux faire ça. » Tu lui caresses la joue du pouce. Tu es si désolé. Tu devrais partir. Tu n'as jamais été capable de partir. « Si tu ne veux pas me montrer, ne me montre rien. Mais ne me dit pas que je ne t'attire pas. Ne me dis pas que tu n'as pas envie de franchir ce dernier pas. Tes secrets sont les miens, je sais plus de choses sur cette école que le stup et je ne dis jamais rien. Je ne dirai jamais rien, Ama, si ce n'est que… Contrairement à ce que tu sembles penser, tu es beau et venant d'un monstre, ça veut dire beaucoup. »

Sous les étoiles # Amael # Juin 2029


Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Mar 10 Sep - 0:15

- Cesse de me mentir, Amael. Les Gryffondor ne sont pas très bons à ce jeu-là.

Et pourtant ... Pourtant ça fait dix ans qu'il ment Amael. Dix ans qu'il fait semblant de sourire chaque jour qui passe, dix ans qu'il esquive les questions sur son anniversaire, sa famille et la signification de ses tatouages, dix ans qu'il prétend bien aller alors qu'à l'intérieur les rouages de son cœur sont en miettes. Mais là, là précisément maintenant, sous le regard désarmant d'Alexiel, il sentait son secret trembler et la crainte emmêlait ses paroles, le rendait agressif, imprudent.

C'est tellement plus facile de mentir quand personne ne se doute de rien.

Surtout quand en face, on a le grand Alexiel, putain, c'était vraiment la pire personne à draguer. Et pourtant, et pourtant, tu l'as rappelé. Pour parler. Parler alors qu'en deux phrases, il s'est approché plus que n'importe qui du gouffre qui te fait tant souffrir. Attraction répulsion. Le serpent est captivant, trop beau pour être vrai. Chacun de ses gestes appelle à se blottir et à s'abandonner dans ses bras.

Ses mots ramènent Amael à la réalité. C'est vrai que l'autre est de ceux qui manipulent habituellement, de ceux qui maitrisent. La fausse colère d'Amael se mue peu à peu en crainte. Mais qu'est ce qui lui a pris le rappeler ? Alexiel ne se laissera pas avoir par ses mensonges, bien au contraire, ils ne font que lui indiquer qu'il se trouve sur la bonne voie. Un long frisson parcourt le corps d'Amael. Et s'il découvrait, et s'il comprenait que le tatoué n'est qu'un fantôme que l'on peut encore toucher, qu'il ne vit qu'à moitié. Amael ne veut pas de la pitié des gens, il ne veut pas qu'on l'aide.

Il ne s'est jamais confié qu'à Kean, pourquoi changer ? Mais surtout, parler est trop douloureux, parler c'est avouer, c'est admettre, c'est rendre réel. Et rendre à nouveau réelle la disparition - il ne parvient même pas à l'appeler mort - de sa moitié le terrifie, le paralyse.

Alexiel a raison, une fois de plus. Oui, il connait les humains, cerne leur psyché avec une précision abrupte. Les épaules d'Amael se relâchent à demi quand l'autre commence à reculer. Il s'imagine qu'après ces menaces, il va partir. Abandonner face à la volonté farouche d'Amael, cette volonté qui luit dans ses yeux à côté de la peur de voir son secret éclater, ce désir presque irrationnel de le garder. À la fois son point d'ancrage et le trou noir qui le noie.

Mais il revient, plus fort, plus doux. Ama. Jamais ce surnom n'a été aussi ambivalent. L'entendre rappelle, cette soirée justement, où ils étaient si proches, où Amael se sentait libre et presque ... heureux. Mais aujourd'hui, cette nuit, l'entendre ne fait qu'accentuer le malaise qui pèse sur le Gryffondor.

La main qui glisse sur sa joue est douce, Amael ne s'y dérobe pas. Il savoure ce contact, s'y accroche pour ne pas se perdre dans le chaos que sont devenues ses pensés. Ses yeux rencontrent à nouveau ceux d'Alexiel. Il a l'air triste. Presque désolé pour eux. Une part du lion, impulsive, empathique, aimerait le rassurer, lui promettre mille et une chose simplement pour revoir l'étincelle de cette soirée là. Les doigts qui caressent sa peau sont tendres. Les mots qui sortent de la bouche d'Alexiel beaucoup moins. Les sourcils d'Amael se froncent à ses mots. Il entend à peine les compliments. Il entend simplement que cette personne, cet être, peu importe ce qu'il est, se dénigrer. Et, si Amael rejette toute forme de confiance en lui-même, il croit profondément dans les autres. Sa main vient se poser sur celle qui caresse sa joue.

- Dis pas ça bordel. Dis c'que tu veux mais pas ça.
Sa voix est rauque, triste et il y gronde une colère sous-jacente. T'es pas un monstre putain ! Semi-monstre, n'importe quoi ! Tu peux pas dire d'aussi belles choses et ensuite affirmer que t'es un montre ...

Il soupire, rougit, baisse les yeux. Il se dégage involontairement du contact d'Alexiel, ses bras bougent, expriment son désarroi et la difficulté qu'il a à poser des mots sur son ressenti.

- On s'en fout du sang qui coule dans tes veines ... On s'en fout. Je me fous de ce que tu peux m'apporter, je n'attends rien Alex. Rien. - Je suis mort à l'intérieur et les morts n'attendent pas, les morts sont morts - Juste, juste ... t'es lumineux, attirant et moi ... moi je ne brille pas, peu importe ce que tu pourras dire, je ne brille pas. L'ombre cherche la lumière, mais, souvent, elle ne la mérite pas.

Il soupire à nouveau, se passe une main sur le visage. Ses yeux brillent de larmes naissantes. Il s'empêtre dans des explications qui ne mènent à rien. Il ne brille plus, on lui a volé la seule lueur de sa vie et maintenant, il préfère apprendre à vivre dans l'ombre plutôt que d'en chercher une autre. Et surtout, personne ne mérite d'être assombri par son mal être.

- T'es pas un monstre, ne laisse personne dire ça, surtout pas toi. Je suis désolé de tout ça, Alex.
Il lève à nouveau les yeux vers lui, il luisent toujours, paraissent las et fatigués. Fatigués de ce fardeau. Ses doigts se lèvent dans une ébauche de caresse avant de retomber le long de son corps. Désolé ...

Désolé de t'avoir entrainé là-dedans, désolé de t'avoir montré à quel point j'étais faible, désolé de t'avoir laissé espérer, désolé de t'avoir dérangé ...
Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Mar 10 Sep - 1:37

Divine
Attraction et répulsion
Ça l'énerve, ça semble le révolter de te voir te regarder du mauvais côté du miroir, Alex. Et pourtant, il n'y a nul complexe dans ton analyse, juste une profonde réalité, un regard, cru objectif, parce que la laideur est bien là même si elle est noyée sous une tonne d'artifice. C'est ton quotidien, ta vérité à toi. Tu peux comprendre qu'elle n'est pas la sienne, qu'elle ne le sera jamais. Comment pouvait-il en être autrement quand vous viviez dans des mondes aussi différents ? Non, bien sûr que non, il ne pouvait pas savoir. Mais l'énergie qu'il met à te défendre te fait sourire, elle te touche Alexiel. C'est sûrement la raison pour laquelle Amael t'avait plu, parce qu'il a cette profonde humanité en lui, celle que tu n'as pas, il a cette force de caractère, cette complexité, cette contradiction fabuleuse propre à l'être humain. Il était beau dans ses défauts et sa laideur, Amael, comme les humains. C'était une beauté, que même un vélane ne pouvait égaler.

« Et toi, Ama, comment tu peux dire d’aussi belles choses et te traiter comme tu le fais, hein ? »

Un petit ton moqueur, un sourire sarcastique une demi-seconde, plus doux ensuite, tu comprends, Alexiel. Tu comprends et tu contemples, il est beau dans ses paradoxes, Amael, de ton point de vue il est même plus lumineux que tu ne le seras jamais. Et tu sens, Alexiel, tu sens l'envie de l'embrasser, de cueillir cette humanité, de l'inonder un peu de ta lumière et de te gorger de la sienne, juste comme ça, juste entrevous deux. Parce que vous êtes magnifiques dans votre monstruosité. Tu viens cueillir ses doigts, puis sa main, doucement, en douceur.

« Pourquoi tu t’excuses, Ama ? » Un murmure sur tes lèvres Alexiel. « De quoi t’as peur, exactement ? Que je me blesse ? Que je m’enlaidisse par ta faute ? Ne t’en fais pas, j’suis Alexiel Prewett, pas un plouc, on me brise pas le cœur aussi facilement. »

Mensonge. Mais tu sais très bien mentir, Alexiel, et la vie t’avais appris que le mensonge pouvait-être un art nécessaire pour le bien-être d’autrui.

« Tu pourras faire tout ce que tu ne veux, tu m’égratigneras même pas. Alors lâche toi. »

Tentation que tu glisses à son oreille, ta main qui se presse contre la sienne, tes lèvres qui descendent sur sa nuque, doucement, caresse légère, intime, que tu ne prolonge pas par respect pour lui, même si tu en as l’envie, là tout de suite. Aller Ama, lâche-toi.  

Sous les étoiles # Amael # Juin 2029


Amael Shaw
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Amael Shaw
Messages : 64
Points : 190
En couple avec : le monstre sous ton lit
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael Lun 21 Oct - 21:06

Les larmes bordent toujours ses yeux, brûlantes. Il les sent prêtes à déborder et dévaler les creux de ses joues. Il les essuie d'un geste de manche rageur. Il n'aime pas se montrer faible, il n'aime pas laisser entrevoir à quel point il est faible. Les mots d'Alex, encore une fois, touchent juste. Sa connaissance des circonvolutions humaines a-t-elle des limites ? Mais il les refuse, il se refuse ce droit. Il secoue la tête. Quand on est que ténèbres, on a pas le droit de parasiter ceux qui irradient. On a pas le droit de les faire sombrer avec nous. Il fuit son regard, baisse la tête, cache ses larmes qui reviennent, les traitresses.

Il sent une main chaude saisir la sienne, leurs doigts s'enroulent ensemble. Un long frisson parcourt le corps froid d'Amael. Sa paume glacée se réchauffe doucement. Il relève vers Alexiel des yeux méfiants, craintifs. Le Serpentard se tient trop prêt de son secret pour qu'il soit serein, pourtant, une partie de lui hurle qu'il n'y aurait pas meilleur endroit sur terre que ses bras. Pas meilleure sensation que ses lèvres sur les siennes, que son corps contre le sien.

Il ne se dérobe pas, lui abandonne sa main. Son cœur est reparti dans une course folle, presque désespérée. Alexiel se promet intouchable mais Amael secoue la tête. Personne n'est invincible. Il le sait, lui qui se sentait si puissant et si fort. Il secoue la tête.

- Tu mens. Personne n'est intouchable et ça me tuerai d'être celui qui te met à terre. Et ...

Il reprend une inspiration pour continuer mais le murmure qui s'insinue à son oreille l'interrompt. Tout son corps se tend, frémit. Les lèvres qui courent sur sa nuque lui font fermer les yeux. Ses dents attrapent sa lèvre inférieur. Sa main s'accroche par réflexe au pull du Serpentard. Il y cache son visage et ses joues en feu.

- Je veux pas te faire de mal, je veux pas te faire espérer des trucs que je suis incapable de te donner ...
- il s'arrête, sa voix n'est qu'un murmure - je suis cassé Alexiel, putain de cassé. Je n'ai rien à t'apporter si ce n'est de la tristesse.

Il l'a dit. Il l'a dit. À demi mot mais les faits sont là. Il n'ose pas bouger, caché dans le pull du Serpentard, les larmes dévalant ses joues comme des torrents. Il n'ose pas affronter ce regard. Il est encore plus perdu que perdu.

Putain Alex, qu'est ce que tu me fais.
Contenu sponsorisé
Re: Attraction & Répulsion ♠ Amael

Attraction & Répulsion ♠ Amael
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» inexorable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Les tours :: Astronomie-
Sauter vers: