venin † ene & cole

Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
venin † ene & cole Dim 28 Juil - 2:53

venin
ft ene
aujourd'hui
j'ai l'impression qu'ils se se moquent tous
(de moi)
j'ai oublié quel jour on était.

au dessus de mon lit aucun calendrier ça a jamais été mon genre de barrer les jours d'une croix rouge c'est débile personne fait ça à part les adolescents dans les films
et maman
peut-être.
maman à quoi elle joue
je pensais pourtant que les choses à ses yeux brillaient jamais suffisamment après tout quand elle serrait des mains inconnues au moment des présentations elle désignait toujours cassidy en premier (frère ainé parfait)
je me souviens
elle posait une main sur son épaule à lui et elle prononçait ces mots comme on ferait rouler une friandise sucrée contre son palais
voici mon fils cassidy
et puis
une fois bercée par les exclamations agréables qui la félicitaient d'avoir enfanté un aussi beau un aussi grand garçon
elle passait à moi
ajoutait simplement
et voilà cole.
et alors que j'avais oublié quel jour on était ce matin je reçois
"deux mois
je pense très fort à toi
mon fils
".

aujourd'hui
peut-être que les gens ne se moquent pas vraiment peut-être que c'est rien que dans ma tête mais je suis vraiment
d'une sale humeur.
la routine à travers un prisme grotesque le moindre sourire se change en rictus méprisant la moindre œillade en regard insistant j'ai qu'une envie c'est
partir
courir jusqu'à manquer de souffle jusqu'à la fin de mes jours
laisser les clés et filer
fuir l'univers maudit des sorciers qui pourrit tout ce qu'il effleure
si je pars pas maintenant les vagues amères vont se changer en houle sombre teinte colère.

c'est le moment de partir lorsque qu'on
dépose sur mon bureau une pile de bouquins dans un bruit sourd et je lève les yeux pour tomber nez à nez avec
elle
(sûr que t'as fait exprès de venir à l'instant où je me suis levé pour m'éclipser).

Ene tu te fous de ma gueule
moi debout sur le départ toi de l'autre coté du comptoir les turquoises de tes yeux transpirants l'exigence on se toise comme des inconnus alors qu'on sait très bien qui tu es et qui je suis
qu'est-ce que tu attends
v r a i m e n t.
c'est viscéral excuse-moi à la seconde où je t'ai vu
(tu te souviens, ce jour-là ?) j'ai su qu'on ne s'entendrait pas
car les autres imaginent probablement une reine sous tes airs assurés tu les mènes à la baguette avec tes œillades charbonneuses alors que personnellement je trouve que
tu as plutôt des airs de démon avec tes cheveux tout aussi sombres.

sur mes lèvres une risette factice comme un réflexe instinctif lorsqu’on fait face à des signaux hostiles tout animal répond de la même manière c’est comme ça que l’on ne se saute pas à la gorge à la moindre occasion ;
dans mes yeux
noirceur immuable.

— tu peux pas emprunter autant de livres à la fois
vu le temps que tu passes la tronche dans les bouquins tu devrais le savoir nan ?

alors le registre d'emprunt je le referme sous ton nez et je quitte ton regard pour repousser la montagne de livre de ton coté
ça se trouve t'en as impérativement besoin mais
en quoi ça me concerne ?

— de toute façon il est dix-huit heures ce soir je suis pas de garde alors demande au vrai bibliothécaire si tu le croises vu que t'aimes le travail bien fait
ou bien reviens demain

bref fais comme tu veux j'm'en fous.

fiche-moi la paix Ene
aujourd'hui c'est un anniversaire que j'ai surtout pas envie de passer à tes cotés.
Ene Reiss
✤ tiny but fierce ! ✤
✤ tiny but fierce ! ✤
Ene Reiss
Messages : 328
Points : 726
Re: venin † ene & cole Dim 4 Aoû - 16:28

Elle tourne la page d'un immense grimoire, calmement. Autour d'elle, il y a beaucoup de murmures, de rumeurs, d'inquiétudes. La situation actuelle ne cesse de créer un malaise constant. Personne n'en réchappe. Pourtant, elle est imperturbable, concentrée dans sa lecture. Les examens. Une maigre consolation mais ils approchent et elle ne doit pas redoubler. Elle a déjà commis une fois cette erreur, elle ne veut pas encore en être victime. Cette année, elle est sur de bonnes rails et se plonger dans ses études l'empêchent de penser au reste. Elle termine son bouquin tellement vite qu'en arrivant à la dernière page, elle est déçue. Elle se lève, le remet à sa place et jette un coup d'oeil au bureau. Encore en train de se tourner les pouces.

Ene soupire, elle se déplace entre les allées et attrape des ouvrages concernant ses cours, surtout concernant les créatures magiques. Elle n'a pas de lacunes alors elle n'a sûrement pas besoin de tout cela mais, mieux vaut être sûre de maîtriser le sujet sur le bout des doigts pour ne pas commettre d'erreurs. La pile contre sa poitrine, elle s'approche du bibliothécaire et lâche prise un peu trop haut. Les livres émettent un son mais restent les uns en-dessous des autres, en équilibre précaire. Il est debout, elle le fixe. Il allait s'échapper ? Mauvais timing. C'est une routine entre eux, depuis la première fois qu'ils se sont croisés, ils n'ont cessé d'être coincés dans un mauvais rythme, une partition ratée. Et à chaque fois, il fait tout pour la contrarier. Il le fait exprès. Elle croise ses bras sous sa poitrine, attend qu'il fasse son boulot. Mais ce serait trop beau n'est-ce-pas ?

« J'ai une autorisation. Depuis le temps que tu es ici, tu devrais le savoir. »

Son ton est sec, indiscutable. Elle observe son geste du regard, le registre se referme. Quel sale type. Pourquoi est-il ici si ce n'est que pour l'empêcher de faire ce dont elle a envie ? Elle pousse les livres de son côté, lui renvoie la balle. Ses yeux lui lancent des éclairs. Elle n'a pas envie de le laisser avoir le dernier mot, elle a la langue trop pendue pour cela. Elle est bien trop studieuse pour simplement acquiescer.

« Pour le moment c'est toi qui es ici. Alors occupes t'en  correctement pour une fois. »

Et elle pose ses mains sur ses hanches, tapote du pied sur le sol. Non. Elle ne va pas le laisser encore une fois pourrir sa soirée même si c'est déjà bien parti. Depuis qu'il est arrivé, il a réduit à néant nombre de ses programmes de révision. Il s'en amuse sûrement mais elle n'a pas envie de rire elle. Franchement, les garçons comme lui, d'habitude elle les ignore. Si seulement il n'était pas tous les jours à la bibliothèque, si elle n'avait pas besoin de lui, c'est ce qu'elle ferait. Mais le problème est là. Elle a besoin qu'il accomplisse son job. Plus vite il l'aura fait, plus vite elle pourra le laisser en paix alors pourquoi est-ce si difficile à comprendre ?


You're
the poison in my vein
feat. cole
Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
Re: venin † ene & cole Lun 5 Aoû - 15:52

venin
ft ene
électrique la décharge c'est flagrant dans ton regard tu dois te dire que nos univers ne se seraient jamais croisés en temps normal que c'est
regrettable qu'on soit forcés de cohabiter c'est ça ?
tes yeux dans mes yeux les miens dans les tiens on se toise comme si c'était une question de fierté oh
c'est peut-être un peu ça.
l'excuse de l'enfance bien trop loin pour mettre ça sur le dos de l'immaturité et pourtant
on continue
ce petit jeu agaçant.
je crois
que c'est le "pour une fois" qui me fait tiquer
rictus toxique une seconde
chassé par une risette serviable falsifiée
je m'incline (presque) devant toi ene,
p r i n c e s s e, va.

— .. bien sûr. tout de suite, pas de problème, c'est bien parce que c'est toi,
je m'en occupe.

les gestes a p p l i q u é s car tu scrutes tout ce que je fais ene j'attire la pile de livre vers moi à nouveau et rouvre le registre
cliquetis du stylo bille (ni plume ni baguette chez moi)
un bouquin
après l'autre
je liste tes lectures sur la page des emprunts du jour je prends mon temps après tout tu préfères quand c'est fait proprement pas vrai ?
la prise des doigts un peu trop crispée les mots
manquent de transpercer le papier.
l'impatience gonfle gonfle gonfle derrière la cage des os
ça brûle au cœur du poitrail malgré les airs sereins.
je vais te faire
r e g r e t t e r
toutes ces précieuses secondes gaspillées.

tour de livres de nouveau édifiée à l'équilibre bancal tu vois ene
c'est fait
et je relève une œillade faussement complaisante vers toi
te facilite la tâche même et pousse la tour de bouquins de ton coté
encore
encore un peu
jusqu'au rebord de la table où tu te trouves
geste brusque
pluie de grimoires à tes pieds.
tu sais même moi j'ai du mal à comprendre pourquoi j'ai des impulsions de vraies pestes
vu que je suis pas sorcier y a sûrement un truc qui cloche.
masque conciliant remplacé par une expression désabusée.

— oups. j'voulais vraiment faire les choses correctement
pour une fois.

que ça fait
p l a i s i r
de troubler un si joli minois.
Ene Reiss
✤ tiny but fierce ! ✤
✤ tiny but fierce ! ✤
Ene Reiss
Messages : 328
Points : 726
Re: venin † ene & cole Dim 15 Sep - 18:03

Ene relève un sourcil quand il s'incline. Quelque chose cloche. D'habitude, il n'a pas cette réaction, pas cette servitude. Elle le jauge du regard mais ne dit rien, elle est assez crédule pour croire, à ce moment qu'il a changé d'attitude. Qu'il va enfin cesser de l'ennuyer sans cesse et accéder à ses demandes sans râler. Une perspective réjouissante. Un soucis en moins dans ses journées. Elle soupire, soulagée et l'observe s'exécuter, en silence, avec sérieux. Quand il veut, il peut. Peut-être que leur rencontre a juste mal démarré, qu'il n'est pas aussi pourri que cela et qu'elle s'est juste trompée sur son compte. Cela lui arrive souvent, elle juge rapidement les personnes qu'elle ne connaît pas et se trompe tout aussi rapidement. Il pousse les livres vers elle. Il mérite au moins un remerciement. Elle entrouvre ses lèvres.

« Mer-.. »

Le mot est étouffé par le bruit des bouquins qui lui tombent dessus. Elle ne le termine même pas, c'est un petit cri qui quitte sa bouche, de douleur. Elle se pince tout de suite les lèvres, ferme un oeil et se retient de ne pas pleurer. Ça fait mal. Ses pieds se sont fait écraser par le poids de ses grimoires. Elle ne bouge pas, elle ne montre presque rien. Mais elle sait. Qu'il l'a fait exprès. Encore une fois. Sans raison. Juste pour l'embêter. Comme il le fait depuis son arrivée. Ce gars a un problème. Ou plutôt, elle est son problème. Il n'a rien de bon. Son regard le fusille alors qu'elle s'accroupit pour ramasser un à un ses ouvrages. Elle les empile une nouvelle fois, se relève et n'a pas la langue dans sa poche.

« Pour une fois, tu aurais pu réussir. C'est dommage. »

Il aurait pu remonter dans son estime mais cette fois, la première impression est la bonne. Ce type n'est pas fréquentable, il s'amuse à lui faire perdre son temps. Et elle en a peu. Tellement peu qu'elle ne veut pas le passer en sa compagnie. Rien de bon n'en ressortira, elle a déjà suffisamment mal aux pieds et tente de garder la tête haute, de faire bonne figure. Il y a trop de soucis dans sa tête pour rester en sa compagnie. De toute façon, rien de bon n'en ressortira. Elle en a eu la preuve aujourd'hui même.


You're
the poison in my vein
feat. cole
Contenu sponsorisé
Re: venin † ene & cole

venin † ene & cole
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mélanie va à l'école (tenue 1)
» Cole slaw crèmeuse
» Slava
» PAL de Virginie
» L'école emportée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Troisième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: