We Found Each Other in the Dark

Florence Woolf
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Florence Woolf
Messages : 26
Points : 66
We Found Each Other in the Dark Lun 29 Juil - 21:05

Non, finalement, rien n’avait changé.

En arrivant à Poudlard, en changeant de décor du tout au tout, elle restait cette même gamine frêle qu’on moque pour son silence et ses manières. Des bizuteurs, elle en avait eu légion, mais celui-là, celui-ci avait fait très fort. « Les Serpentards sont tous les mêmes » répétait incessamment Beau. Peut-être. Mais si les Serdaigles étaient tous comme Florence, alors ils étaient tous des bons à rien qui ne servaient à rien d’autre que de se faire pousser comme des punching-balls.

Assise au bord du lac, seule, elle regardait le soleil se coucher tout doucement, colorant le ciel d’une couleur sanguine. Elle avait replié ses jambes et les entourait de son bras gauche, les pieds juste au bord de l’eau. Elle jeta pour la cinquième fois un galet dans l’eau qui s’enfonça dans le liquide immédiatement sans ricocher. Elle comptait les ronds produits par la pierre sans rien dire. Son menton la grattait encore un peu. Elle s’était vraiment faite mal, mais la dalle lisse n’avait laissé qu’un bleu qui finirait par disparaître.

Elle regarda son téléphone, toujours pas de réponse de Beau. Florence trouva une image drôle à lui envoyer. C’était un homme déguisé en un personnage de dessin animé en train de courir un marathon. « found your next costume for halloween ! » Elle compléta son message par un smiley clin d’œil et un smiley tirant la langue avant d’appuyer sur envoyer. Elle resta une seconde à regarder l’écran, puis laissa mollement tomber sa tête sur ses genoux en soufflant.

Elle pourrait juste rentrer à la tour mais… et si il était encore là ?

Elle secoua la tête en se tenant le crâne en laissant pousser un grognement de frustration.

Si seulement elle était grande, forte et courageuse comme Beau !

Si seulement quelqu’un de grand, fort et courageux comme Beau pouvait être là…
Voir le profil de l'utilisateur
Envy T. Chadwick
The Undefeated Savage ★
The Undefeated Savage ★
Envy T. Chadwick
Messages : 156
Points : 318
Re: We Found Each Other in the Dark Dim 18 Aoû - 1:09

le vent dans les cheveux, les secrets sur les lèvres et ces jurons qui se perdent dans le vent. envy avait laissé la rage la secouer un peu, puis s'était emportée dans cette brûlante envie d'évacuer le tout en allant crier dans un coin tranquille. le lac. oui, le lac pourquoi pas. si elles ont à se plaindre, que ces fichues sirènes lui crient plus fort au visage, elle n'aura qu'à répliquer jusqu'à se briser les cordes vocales pour aujourd'hui.

alors elle a couru. dévalé les escaliers de la tour des serdaigles, dévalé des escaliers de tout poudlard dans une tenue légère et souple, si légère et souple qu'elle ne contenait pas de poches. ce n'est que lorsqu'elle est arrivée à quelques mètres du lac qu'elle a réalisé, en tapotant doucement ses flancs pour tenter de trouver une poche, qu'elle avait oublié son téléphone portable dans la vilaine tempête de sa rage. et alors, la colère s'est retournée vers elle-même.

envy a shooté dans un galet avant d'entendre un bruit aquatique qui ne correspondait pas à ses gestes : aurait-elle vraiment réussi à jeter cette pierre dans l'eau ? devrait-elle s'inscrire à des matchs de football pour se découvrir un nouveau talent qu'elle n'avait pas véritablement pensé à exploiter jusqu'à maintenant ? mais non. elle aperçoit la petite silhouette près de l'eau, et comprend vite qu'elle s'est peut-être un peu surestimée.

peut-être devrait-elle partir. elle a fixé la silhouette pendant quelques secondes avant de s'approcher pour ramasser un galet et, sans un mot, le lancer de toutes ses forces vers l'horizon, où il ricoche quelques secondes sur l'eau avant de s'enfoncer. elle a la main droite posée sur la hanche et la main gauche en guise de visière au dessus de son front mais elle s'agenouille lorsqu'elle ose enfin tourner sa tête vers la silhouette avec ce sourire bête qu'elle affiche pour chasser son courroux.

- bah alors, t'aimes vraiment pas le poisson ? si y'en a un qui t'as embêté, je peux aller lui régler son compte si tu veux !

toujours aussi stupide, envy. tu plies même ton bras pour montrer comment tu pourrais... tabasser un thon ? pauvre bête.
Voir le profil de l'utilisateur
Florence Woolf
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Florence Woolf
Messages : 26
Points : 66
Re: We Found Each Other in the Dark Dim 18 Aoû - 22:47

Qui..?

Florence la regarda d’abord par surprise. Elle était sûre d’être seule au bord de ce lac. Et voilà que quelqu’un était là depuis… depuis quand en fait ? Oh non. Elle l’avait vue rester seule comme une petite imbécile inutile, c’était sûr. Florence allait rougir, elle allait se ridiculiser et…

Tiens ?

C’est étrange.

Plutôt que de devenir rouge tomate, Florence sentit son visage se contorsionner d’une façon inattendue. Ses yeux se plissèrent, ses pommettes ressortirent et ses lèvres se bougèrent en rythme parfait pour former, en même temps que tout le reste, la forme recourbée de la lettre u. Accompagnant le tout, un petit rire sorti de ses cordes vocales.


Il était là.



Audible.





Florence se figea.

Elle fixa l’eau pendant une ou deux secondes, pendant qu’une explosion de sentiments contradictoires se brouilla dans sa tête.

Pourquoi elle avait ri ? Sa blague n’était même pas drôle. Elle ne la connaissait même pas. C’était qui cette fille qui faisait genre qu’elle avait compris la vie alors que c’était probablement faux ? C’est vrai ça personne ne pouvait avoir l’air aussi sûr de soi. Et puis régler son compte à quoi ? À un poisson ? C’était totalement idiot. C’est le genre de blagues idiotes et imbéciles données avec le sourire que seuls les clowns extravertis pouvaient offrir à leurs interlocuteurs. Des clowns comme… Beau ?

Non non non non non, ce n’était pas le moment de faire des liens idiots avec sa sœur. Ce n’est pas parce qu’elle lui manquait qu’il fallait que la première inconnue qui passait par là pouvait servir de substitut. Non, Florence allait agir comme d’habitude. Elle allait rester stoïque, demander à cet inconnu ce qu’il voulait d’elle, et partir.

Maman le disait toujours, si un inconnu t’aborde, c’est soit qu’il te désire, soit qu’il veut quelque chose de toi, ce qui peut parfois vouloir dire la même chose. Florence sorti son gros téléphone et tapota dessus avec une rigueur méthodique. Elle n’avait de toute manière pas de temps à perdre avec une fille qui, bien qu’elle ressemblait beaucoup à la personne qu’elle voulait avoir auprès d’elle plus que tout, voulait probablement lui demander un service. Comme qui sait, faire ses devoirs à sa place, oui, ça lui arrivait tout le temps à l’école primaire. Maintenant c’était fini tout ça les choses avaient changé. Et en montrant le téléphone à l’inconnue, elle pouvait le dire avec assurance :

Florence n’était plus la même.

Florence ne se laissait plus marcher sur les pieds !



« the kind of fish bothering me is more stinky than the real deal hahaha »



Mais elle avait tellement besoin de quelqu’un pour passer du temps avec elle. Là, maintenant.

Ce message, ce n’était pas une blague.


C’était un appel à l’aide.



Sans même attendre la réaction complète de son interlocutrice, elle supprima le message et en inscrivit un nouveau.

« what’s your name ? i’m florence.  »


Le pire dans tout ça ?

Le sourire de la petite était sincère.
Voir le profil de l'utilisateur
Envy T. Chadwick
The Undefeated Savage ★
The Undefeated Savage ★
Envy T. Chadwick
Messages : 156
Points : 318
Re: We Found Each Other in the Dark Dim 8 Sep - 2:43

s'il fallait être parfaitement honnête, envy avait, dans un effort de conscience de soi, totalement préparé son cerveau à ce que sa blague fasse un terrible bide. à vrai dire, elle en était tellement certaine que lorsque le rire de l'enfant est parvenu à ses oreilles, elle a rapidement tourné la tête pour la fixer, avec les yeux ronds et la bouche fermée. un instant elle a hésité à lui demander, "tu es sûre que t'as pas un problème de sens d'humour ou quelque chose ?" mais elle s'est retenue par vanité.

à la place, elle a préféré chasser sa tête de merlan frit pour un sourire de circonstance avant de se redresser en frottant ses genoux dans un mouvement mécanique pour éloigner les petits gravillons s'étant légèrement enfoncés dans sa peau et pour essayer de dissiper les marques rougeâtres qu'ils y avaient laissées. elle s'est étirée quelques instants, avant de reposer son regard sur la jeune fille à ses côtés. est-ce qu'elle devait la laisser ici, seule, au bord du lac ?

la solution sonnait mal pour plus d'une seule raison. de 1), on laisse pas les enfants tous seuls dehors. de 2), elle était même pas sûre de savoir si la gamine savait nager et honnêtement, elle voulait pas découvrir que c'était pas le cas avec une mauvaise expérience. et puis de 3)... hum. huum. tiens c'était bizarre, ça. pourquoi pas ? peut-être qu'elle se sentait juste prise d'affection pour la petite parce qu'elle avait rit à l'une de ses blagues. oui, il fallait bien dire que ça flattait son égo. mais... non. non ça n'était pas ça.

et elle a décidé de chercher la réponse dans le bleu des yeux de mademoiselle trois-pommes-de-haut. alors elle a tourné sa tête vers celle-ci à nouveau, pour seulement se retrouver face à un écran de téléphone qui affichait un message. alors elle a lu, envy, elle a lu et cette fois-ci c'est elle qui a pouffé de rire. puis un nouveau message est venu s'offrir à sa vue et elle a haussé un peu les épaules, s'est étirée une nouvelle fois.

- bah dis donc, enchantée florence ! moi c'est envy.

mais alors que les yeux d'envy se reposaient sur le paysage, elle a touché sa poche machinalement, en quête de son pineapple. ah, mais oui. mais non. non non, elle l'avait bel et bien oublié. l'absence de son compagnon numérique poussa encore envy à vouloir regagner l'intérieur du bâtiment qui se trouvait derrière elle. mais il y avait toujours... hmm.. peut-être que ?

- eh florence, il va bientôt faire nuit tu sais ?

envy s'est interrompue toute seule, le temps de réfléchir à la meilleure façon de poursuivre, la meilleure façon d'orienter sa proposition. au final, elle s'est juste tournée avec ce petit sourire avenant qu'elle faisait lorsqu'on la voyait dans ses bons jours. les sourcils légèrement haussés et les yeux fixés sur la jeune fille, c'est comme ça que la grande brune a tendu sa main dans la direction de mini-pousse.

peut-être que pour ce soir ça suffirait. peut-être que ça ne serait que pour ce soir, oui, mais ça suffirait pour le moment, non ? perdue entre la rive du lac noir et l'imposant château de poudlard, tiraillée entre curiosité et une étonnante fibre de gentillesse, à ce moment précis elle ne songea qu'à essayer de protéger la petite florence. après tout, pourquoi pas ?

- je vais rentrer, tu devrais venir avec moi. si on croise un thon et qu'il veut te chercher des noises, je lui expliquerai ma façon de faire.
Voir le profil de l'utilisateur
Florence Woolf
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Florence Woolf
Messages : 26
Points : 66
Re: We Found Each Other in the Dark Dim 8 Sep - 21:31


Envy, c’était un nom qu’elle ne connaissait pas. Un nom inconnu pour une inconnue. Ne jamais parler aux inconnus. Ne jamais suivre un inconnu. Ne jamais accepter la nourriture d’un inconnu. Simple. Basique, même. Sa mère lui avait bien enseigné ces principes formateurs. Facile à suivre jusqu’ici : Florence ne sortait jamais de la maison. Mais ici, elle ne faisait que ça, parler à des inconnus. Parler. Enfin, tant qu’elle ne se mettait pas à les suivre.

« Eh Florence, il va bientôt faire nuit tu sais ? » dit simplement la jeune femme. Très juste par ailleurs, le ciel cramoisi devenait de plus en plus sombre et se mutait doucement mais sûrement en une couleur plus nocturne. Comme pour préparer la suite de son discours, elle tendit tendrement sa main vers la petite fille.
« Je vais rentrer, continua-t-elle, tu devais venir avec moi. Si on croise un thon et qu’il veut te chercher des noises, je lui expliquerai ma façon de faire. »

Il y avait quelque chose de profondément aimable et jovial chez cette femme. Tellement que, sans vraiment s’en rendre compte ou essayer de s’en empêcher, un second petit rire s’échappa des lèvres de Florence. En portant son poing à sa bouche, elle poussa quelques gloussements amusés, avant de saisir la main, et par extension l’invitation, de cette parfaite inconnue.

Si Madame Woolf avait été là, elle aurait probablement levé les yeux au ciel en portant sa paume à son front devant sa fille qui se jetait de toute évidence dans la gueule du loup. En laissant cette femme la relever, sa petite dernière acceptait donc tout ce qui suivait. « Bon débarras ! » aurait-elle probablement dit face au tableau pittoresque de sa fille suivant une personne qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam.

Florence, elle, suivait simplement cet élément joyeusement perturbateur qui allait sans doute changer bien des choses dans sa vie. Elle marchait, à côté d’elle, haute comme trois pommes à côté des formes élancées de sa nouvelle comparse. Elle ne ressentait même pas vraiment le besoin d’exprimer quoique ce soit. Elle retournait cet échange dans sa tête. Elle avait parlé avec une inconnue et, moins d’une minute plus tard, était en train de la suivre en direction du château. Mais à force de parler de thon et de poisson, elle se retrouvait très embarrassée. Et en montant les marches aux côtés d’Envy, elle se demandait ce que leur réservait la fameuse cuisine de Poudlard en ce beau début de soirée.


Sa plus grande surprise fut de se retrouver sur le bas de sa propre porte. Envy était donc Serdaigle ? Étrange. Florence aurait parié sur Gryffondor. C’était quelque chose qu’elle ressentait, qu’elle imaginait. Une sorte d’aura qu’elle rayonnait. Une question formidable, impensable et d’une importance extrême lui vint alors tel un coup de tonnerre. Elle fit un petit mouvement de main pour attirer l’attention d’Envy, puis lui pointa son téléphone.


« i’m really hungry. are you eating with anyone tonight? »
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: We Found Each Other in the Dark

We Found Each Other in the Dark
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The dark knight
» Dark Messiah
» THE DARK KNIGHT THE JOKER ANNULE
» SIMON DARK
» Batman Dark Knight returns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Le lac noir-
Sauter vers: