Entrechat ♠ Wendy

Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Entrechat ♠ Wendy Ven 9 Aoû - 18:55

Entrechat
On sait pas dans quoi on s’embarque mais osef


Tu ne sais pas trop pourquoi t'en est venu à lui dire oui. Tu ne sais même pas pourquoi tu t'es engagé dans cette aventure. Alexiel Kriss Prewett, propriétaire d'un chat, il y avait de quoi effrayé la populace. Tu n'avais jamais eu une grande fibre animale, pourtant. D'aussi loin que tu t'en souviennes, tu n'as jamais eu d'animal de compagnie et tu t'en portais particulièrement bien. C'est peut-être l'influence de Morgan, l'envie de tromper la solitude par un autre biais que le sexe, le besoin d'avoir une relation saine, pour une fois, histoire de changer, maybe ? T'as beau y réfléchir, essayer de te trouver une justification, une explication claire, tu n'arrives pas à comprendre pourquoi, spontanément, tu as dit oui.

L'annonce était tombée un matin sur ton phone, sans que tu n'aies rien demandé. Wendy faisait adopter des chats et parmi eux se trouvait Lucifer. Un mâle, tout blanc, aux grands yeux bleus, petit air coupable… Maintenant que t'y pense, on pouvait limite dire qu'il avait un petit air de famille avec ton cousin, ça expliquait peut-être quelque chose. La fibre protectrice, limite paternelle qui ressort. Brrr, mieux vaut ne pas y penser. Ouais, tu ne savais pas pourquoi tu avais dit oui, le fait est que tu avais, malgré tout, prononcé ces mots et que tu ne pouvais plus tellement te permettre de revenir en arrière. Une partie de toi est assez septique vis-à-vis de cette nouvelle relation dans ta vie, une autre à l'envie de se montrer légèrement plus optimiste. Tu te sais responsable et tu sais que cet animal ne manquera de rien, ni d'espace, ni de bouffe, ni de quoi que ce soit, en fait. Mais, tu sais aussi ce qu'on dit sur les animaux, sur leur bienfait. Ça trompe la solitude, empêche la déprime et la mélancolie de faire son œuvre. Ça soigne l'esprit autant que le cœur. Le cœur, ouais, t'en étais plutôt au stade de vouloir demander une greffe, car tu en avais assez de cette fragilité qui rendait tout complexe. Ces sentiments presque amoureux mais purs pour différentes personnes qui te poursuivre tels des ombres et t'étouffes. Cette peur viscérale de réellement trouver quelqu'un d'unique à qui te donner corps et âme et de finir prisonnier et dépendante d'un être qui pourrait avoir une totale emprise sur toi…. T'aurais voulu naître humain. Hybride, il y avait bien des cons que comme Marinos pour y trouver une fierté. Être hybride n'était pas un cadeau, ça ne l'avait jamais été, ça ne le serait jamais.

Tu soupires, gravis les marches de la tour Serdaigle pour venir retrouver Wendy. Pensées positives, il ne fallait pas se concentrer sur des choses qui appelait à la détresse. Tu ne pouvais pas, ce n’était pas le jour, ni l’heure. Tu t’apprêtais à rencontrer ton futur fils, comme avait dit ton père quand tu lui en avais parlé. Alexiel Kriss Prewett, futur papa d’un chaton. On n’arrête pas le progrès. C’est Antigone qui allait rire, probablement Wendy également. Tu ne doutais pas que tu aurais tout le loisir de lui envoyer des signaux SOS sous peu. En parlant de Wendy, elle t’as donné les accès, tu rentres dans la salle commune, dans même pas une heure tu seras propriétaire d’un chat. C’est sur cette pensée, toujours aussi incroyable que tu toc à sa porte.

« Hey ma belle, alors il est où le petit monstre ? »


Wendy # Dortoit du swag # avant les vacances 2029


Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Entrechat ♠ Wendy Sam 10 Aoû - 18:51

Entrechat ♠ Wendy Lucife10 Entrechat ♠ Wendy Lucife11

Cuteness level...
It's over 9000!

Doucement je compte les têtes poilues.
1, 2, 3, 4, 5, 6. Bientôt 5, aussi 4, j’avais appris la visite du gamin Billy demain…
En fait, ça allait être plus rapide que je n’avais pensé.

Depuis l’accroche de ma petite annonce, j’avais reçu le jour même la visite de deux personnes. Aucune mauvaise surprise pour l’instant, les deux Serpentards étaient clean et je leur ai donné les deux chatons, le cœur léger et sans crainte. J’aurais néanmoins pas cru qu’un succès allait être si vite rencontré, Owain avait peut-être raison, d’une période à une autre de l’année ça aurait peut-être été moins rapide : c’était la fin des exams, les élèves sont moins anxieux et recherchent une récompense ou bien juste le réconfort d’un animal avant de rentrer chez eux en vacances.

Je trouve ça même assez rigolo que ça soit pour l’instant que des Serpentards, comme quoi, leur côté froid fond vite à la vue des photos de petits chatons. Et dans tous les proches qui ont reçu mon texto groupé, c’est un troisième Serpentard qui a répondu à l’appel : Alexiel, étonnée mais pas déçue. C’est vrai que je ne me souviens pas qu’il avait un animal… En avait-il déjà eu un ? Je lui ai d’ailleurs déjà envoyé le mot de passe, il ne doit plus être loin maintenant. Tout en me disant que cette nouvelle perspective va me fournir un terreau riche en questions à sa venue, pas que je doute de son investissement pour s’occuper d’un petit être cependant, juste de la curiosité…

Il semblait d’ailleurs avoir déjà orienté son choix, ce sera le dénommé Lucifer ! Ah ! Je regarde le concerné derrière les petits barreaux qu’on avait mis en place (histoire que les chatons n’aillent pas partout dans le dortoir, ça rendrait encore folle de rage Ene… Qui ne voit déjà pas sous un très bon jour, la cohabitation de plusieurs chats avec son hamster). Le concerné semblait s’amuser à passer ses pattes entre ses barreaux, il avait même commencé à les grignoter (enfin façon de parler, vu ses petites canines encore fragiles), pas plus mal que ça soit pas le dernier pris…
Ce n’était pas de tout repos, je le réalisais que maintenant. Toute la progéniture était du genre à miauler et à bouger partout, si petits et déjà si affamés d’aventure ! Je n’aurais pas pu avoir des chatons mignons qui ne font que dormir et ronronner… Au fond leurs noms démoniaques tombaient très bien, j’ai l’instinct pour ce genre de choses.

Finalement un toc-toc me vient aux oreilles, mon sourire s’étire et j’ouvre la porte pour laisser libre champs à Alexiel, dont le simple regard me fait légèrement rosir (c’est si étrange le pouvoir des vélanes…).

« Hey ma belle, alors il est où le petit monstre ? »
« Mais je suis là ! »

Je pouffe en ouvrant grand mes bras et en l’étreignant par la même occasion, je ne doute pas qu’Alexiel a l’habitude de mon humour maintenant. Je me tourne en direction des barreaux et lui fait déjà signe de me suivre.

« Il prépare son évasion, viens voir. »

A notre approche, je sens les chatons s’agitaient (je me demande bien à leur échelle ce qu’ils peuvent bien percevoir, des inconnus comme ça qui s’approchent de leur territoire… Je m’interroge…), rapidement on les dominait par notre hauteur et certains s’étaient mis à miauler d’inquiétude ou à se terrer sous les couvertures qui avaient conservé l’odeur de leur mère.
Enfin, je dis les chatons, mais Lucifer lui, semblait toujours occupé à manger le barreau, quoique à l’approcher de mes doigts, il se fige (est-ce qu’il perçoit l’ombre d’Alexiel derrière moi ?).

« C’est lui, comme tu peux le voir, il est aussi déterminé que son futur maître. »

Je lui gratte affectueusement le ventre avant de me redresser.

« Tu veux le caresser ? Pour qu’il s’habitue à ton odeur. »

J’esquisse quelques pas en arrière, regardant avec curiosité Alexiel, me demandant comment il allait interagir avec ce chaton… De tête, je crois que les rares fois où il croisait Pompom, il l’avait toujours regardé avec une profonde indifférence.

« Tu peux aussi regarder les autres, tu sais parfois… »

…On peut se surprendre et changer d’avis.
Alexiel K. Prewett
Eleve hybride
Eleve hybride
Alexiel K. Prewett
Messages : 56
Points : 165
En couple avec : Ton cœur bb
Re: Entrechat ♠ Wendy Lun 12 Aoû - 16:14

Entrechat
On sait pas dans quoi on s’embarque mais osef


Tu accueilles Wendy avec un sourire aux lèvres et ne te détache pas de son étreinte. Wendy, c’est une amie. Une vraie et si tu ne l’assumes pas totalement, il y a un peu fierté à cette pensée. Il n’y a jamais d’ambigüité entre vous, même si le sexe était venu se greffer à vos nombreuses activités, il n’avait jamais été question d’amour, d’attraction douteuse. Il y avait comme un certain… Terrain d’entente dans les attentes de votre relation. C’était clair, définit, sans contestation et c’était bien. Il te semblait que Wendy était l’une, si ce n’est la relation la plus positive que tu partageais de ce point de vue-là. No drama, no pression. L’idéal, quoi. T’en profites pour lui embrasser le front, taquin.

« Ouais, dommage qu’on ne puisse pas jouer au chasseur, aujourd’hui, hein ? »

On t’amène vers ta future progéniture, progéniture visiblement concentré dans une entreprise pour le moins particulièrement ambitieuse. À le voir, avec ces petites pattes et ces petites dents qui viennent mordiller les barreaux avec l’énergie du désespoir, tu ne peux t’empêcher d’esquisser un léger rire. Ah ouais, quand même, Lucifer n’était pas son nom pour rien. Le petit avait de l’énergie à revendre, visiblement, tu n’avais pas jeté ton dévolu sur le plus calme de la bande. Bande plutôt craintive, par ailleurs, puisqu’elle avait immédiatement fui dans toutes les directions possibles. Tu ignores si c’est un jeu, pour eux, ou une réelle crainte. Tu te doutes que pour des nouveaux nés, il y a peut-être quelque chose d’impressionnant à voir un grand type avec des cheveux improbables comme les tiens.

« Ah ouais, c’est qu’il a la rage de vaincre le petit démon, le diable veut sortir de sa boite à ce que je vois. »

T’avoues, t’apprécie la vision, de ce petit être qui semble terminer à ronger se barreau jusqu’à l’os. A l’approche des doigts de Wendy, il se fige, t’aimes le regard qu’il a, y a un potentiel a meme particulièrement présent. T’aimes bien répondre par des memes, c’est un mode de communication particulièrement… Sucré quand il s’agit de trigger les gens. Et tu aimes trigger les gens, faire rager les rageux est un art dont tu es passé maître et avoir ta propre source maison de réponse aux insultes textotés t’emplis d’une certaine excitation, il faut bien l’avouer.

Wendy te propose d’établir un premier contact avec l’animal et t’avoues hésiter quelques secondes. T’as jamais eu d’animaux, tu ne sais pas trop comment t’y prendre. Tu te racles la gorge, un peu incertain en tendant doucement les doigts. Le petit chat te fixe, dans une scareface des plus mémorables, tu ne sais pas s’il te jauge ou attend le bon moment pour te crever un œil.

« Il un sens du suspense particulièrement développé. » lâches-tu un peu tendu. « Hé, petit gars, parait que je suis ton papa. »

Contrairement à ce que son expression laissait penser, le chaton ne vient pas s’attaquer à ton globe oculaire. Il reste planté là, immobile, et quand enfin tu viens le toucher du bout des doigts tu fais surprendre par la douceur de la bestiole. Tu crois entendre une espèce de grondement.

« … C’était quoi, ça ? Il a faim ? »

Tu jettes un regard un peu interrogateur à ton amie, t’y connais rien en chat, t’as peur d’avoir fait une bêtise. Ça n’empêche cependant pas ton sourire de s’accentuer.

« J’m’appelle pas Marinos, je ne vais pas adopter toutes les créatures du château pour me sentir aimer. Mais si tu veux que je t’adopte, tu peux le dire, hein, je suis très famille après tout. »

Wendy # Dortoit du swag # avant les vacances 2029


Wendy T. Mulligan
Let karma finish it
Let karma finish it
Wendy T. Mulligan
Messages : 202
Points : 310
Re: Entrechat ♠ Wendy Dim 22 Sep - 17:05

Entrechat ♠ Wendy Alw_210 Entrechat ♠ Wendy Alw_110

#Daddy's little kitty

J’observe la scène non sans une certaine satisfaction, bras croisés, laissant la magie se faire. Mais quelle magie ? Je n’avais pourtant jeté aucun sort, ni ensorcelé ces chatons, c’est tout naturellement (ou presque, on parle d’Alexiel) qu’il entre en contact avec la créature au poil doux.

« Hé, petit gars, parait que je suis ton papa. »
« Awh… »

Désolée, c’était trop fort. Je pose une main sur mes lèvres et fait mine de regarder ailleurs un mur bariolé de bannières bleues, les joues légèrement rosies.

« …Ne fais pas attention à moi, allez ! »

D’un œil, ça ne m’empêche pas d’examiner l’attitude d’Alex, qui se met un peu plus à la hauteur du monde (encore frêle) du petit être. Mon regard se dirige cette fois par le premier concerné, qui ne bouge pas, pour le moment, bien que ses yeux fussent écarquillés et les oreilles inclinées. En attente de ce qui paraissait être une caresse mais qui, du point de vue de l’animal, devait être une grande main qui s’approchait de plus en plus près de sa tête. Je m’attendais un peu près à toutes les réactions possibles, des plus positives aux plus négatives (ce genre de chose ne s’explique pas). Après tout, si Alex avait sa particularité qui favorisait plus l’attraction que le rejet de sa personne, il pourrait bien être pris de court si l’animal se défendait et l’attaquait…

Heureusement, ce n’est pas du tout ça qui arrive, au contraire, je devine au ronronnement du chaton qu’il semble plutôt ravi du contact de l’inconnu. Il se contente de fermer les yeux et replie sa tête entre ses très fragiles épaules, lâchant ce grondement qui faisait vibrer toute sa fourrure.

« … C’était quoi, ça ? Il a faim ? »

J’éclate de rire, non de moquerie, mais encore plus d’attendrissement devant l’ignorance de mon ami.

« J’m’appelle pas Marinos, je ne vais pas adopter toutes les créatures du château pour me sentir aimer. Mais si tu veux que je t’adopte, tu peux le dire, hein, je suis très famille après tout. »
« Il est en train de ronronner, c’est un peu comme si il te disait qu’il t’aime bien. »

Bon, c’est peut-être un chouïa raccourci. En vérité, un chat peut ronronner autant quand il est content que malheureux, mais on ne va pas commencer tout de suite à inquiéter un potentiel acheteur hein, surtout débutant dans les bêtes. On va commencer doucement et on va plutôt les rassurer, autant le chat qu’Alex. Je décide de me rapprocher du duo, prenant au passage un petit sachet de croquettes.

« Tu peux lui donner à manger si tu veux, comme ça il t’associera à quelque chose d’agréable. »

Je lui mets quelques croquettes dans la paume de la main.

« Tu sais, un chat c’est pas si différent d’un humain, ça demande juste à ce qu’on s’occupe bien de lui et qu'on l'aime. »

Je lève mon index à ces mots, un peu comme un professeur, alors que ma science sur les bêtes s’arrête bien sur ma propre expérience avec Pompom.

« Tu peux même le porter. »

Oups, too soon pour le futur papa ?
Contenu sponsorisé
Re: Entrechat ♠ Wendy

Entrechat ♠ Wendy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wendy WEBB (Etats-Unis)
» Muaythai
» wendy message d'acceuil qui defile
» LA FILLE QUI NE CROYAIT PAS AUX MIRACLES de Wendy Wunder
» Jeep 1/24 Italeri "Wendy" my little witch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Les tours :: Serdaigle :: Dortoirs-
Sauter vers: