(you) feel like home † joy

Ollie Zeleznik
des murmures au creux des songes
des murmures au creux des songes
Ollie Zeleznik
Messages : 65
Points : 129
(you) feel like home † joy Lun 12 Aoû - 7:10



feel like home
volée de marches ascension jusqu'au sommet la salle de velours rouge se mérite et l'impatience fait bouillonner le sang du garçon empressé
ollie a l'impression d'avoir le cœur au bord des lèvres
prêt à imploser
(c'est qu'il vient de revenir il n'a même pas défait ses valises
il a passé presque un mois
bien trop loin de la joie).
un mois.
un mois sans elle
(un mois sans toi)
c'est long un mois ça fait tout un tas de jours celui d'août en compte trente-et-un comme si trente ça ne suffisait déjà pas
en un mois il a
enduré les regards réprobateur de papa qui lui demande encore s'il a fait le bon choix,
séché les larmes de maman qui remet systématiquement ses retours en question.
ollie
est-ce qu'il ne vaudrait mieux pas que tu restes là dans la petite chambre blanche blanche et encore blanche ?
aseptisée les draps immaculés comme un nid protégeant l'oisillon c'est
inquiétant de te laisser repartir à chaque fois car on sait que l'esprit finira toujours par flancher
on voudrait que tu ne t'en ailles jamais.
et puis il y a eu ezé' chez toi, puis toi et lui chez brennan avec cyrus
haut-en-couleur ce mois.

mais un mois
c'est tellement trop et ollie n'en peut plus de se languir du château alors il jure sur tout ce en quoi il a foi qu'il se sent mieux tout ce qu'il veut c'est
rentrer à la maison.
il a
e n f i n
gravit la tour des griffons
le souffle oublié au rez-de-chaussée ollie inspire grand il remplace les fragrances entêtantes de sainte-mangouste par celles rassurantes du château il est
bien trop tard pour être en dehors de son dortoir
mais comme il est arrivé ce soir après le dîner ça ne compte pas comme un écart au réglement
pas vrai ?
si l'on trouve son lit vide il mentira sans hésitation aucune il assurera que papa ne l'a pas fait transplaner avant demain matin (mauvaise graine).

pas une once de contrariété pour serrer les cœurs celui d'ollie est si léger lorsqu'il passe finalement le portrait enchanté car il n'y a aucun doute
tu es la première que le garçon à contacté à peine l'école retrouvée
il t'a aussitôt demandé où tu étais.
porte de la salle commune déserte ouverte à la volée
ollie s'arrête net en te voyant sur l'un des canapés
tu lui offres le privilège d'être là malgré la nuit trop entamée
regard regard
sourire satellite qui gravite tout autour de la tête
le garçon est
e u p h o r i q u e.

— J O Y
lumière de ma V I E feu de mes R E I N S


chhhuuut OLLIE ça va PAS de parler aussi fort il en fait TROP
comme d'habitude
a lâché son sac sans soin pour se précipiter jusqu'à toi à peine debout sur deux pieds qu'il les fait aussitôt quitter le sol
ollie saisit joy par la taille pour la serrer fort fort fort
et tourne tourne tourne comme on s'enlace quand on est des enfants bienheureux
c'est possible de manquer autant ?
ollie se sent
enfin
chez soi.


Dernière édition par Ollie Zeleznik le Sam 31 Aoû - 2:29, édité 1 fois
Joy McCullen
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Joy McCullen
Messages : 138
Points : 389
Re: (you) feel like home † joy Ven 30 Aoû - 23:59

you're the sunrays
in the night
T’avais pas chômé de l’été, entre ces amis que t’as vu trop de fois, ces têtes qui reviennent et qui se mélangent à celles des inconnus d’un soir qui ont partagé tes draps, la fête était au rendez-vous presque chaque soir pour épuiser ta soif de vivre qui s’écoule dans l’alcool qu’on te sert. Le cœur comblé par tout ce que les vacances pouvaient t’apporter – sexe, danse, alcool, repos, amitié et amour – t’es d’autant plus heureuse de pouvoir retourner dans ta deuxième maison tout juste avant votre première journée de cours. Poudlard t’avait manquée, pas pour ses cours, ses enseignants ou ses horaires contraignants, mais pour la proximité qui vous y était accordée avec ces amis que tu considères comme une deuxième famille. Matthew, Orianna, Bellamy, Andy, Harry et surtout… Ollie, que tu n’avais pas vu du tout de l’été.

Le SMS sitôt reçu du jeune homme t’avait illuminée d’un large sourire – c’est que tu avais tant à lui dire, tant à dévoiler sur ce cœur qui battait de nouveau depuis peu que tu n’attendais que vos retrouvailles. Et quelques réponses plus tard, rendez-vous convenu, l’attente commence. Lentement, mais sûrement, vu l’heure tardive tu t’isoles dans un canapé du salon commun, rêvassant au moment où il te verrait ainsi allongée tel le chat qui s’étire.
Son arrivée efface le bâillement qui se prépare, vos regards se joignent et tu te redresses Joy, t’as ce besoin pressant de te lever pour le toucher, pour lui communiquer cette joie pure qui pulse dans tes veines par sa simple vue.

Prunelles pétillantes, sourire aux oreilles, tu te jettes à son cou en rigolant de sa voix qui aura certainement réveillé quelques camarades. « CHUT on va nous surprendre !! » Au cas, tu préviens, même si au fond c’est bien ta dernière préoccupation, les pieds qui volent déjà dans les airs, ton corps dans les bras d’Ollie.
Et une fois de nouveau sur Terre, les pieds bien ancrés, tu le détailles longuement, cherchant à découvrir sur chaque parcelle de peau de son visage l’histoire de son été. « Ollie t’as pas idée à quel point j’suis heureuse de t’voir, tu m’as TELLEMENT manqué ! » Et c’est à toi d’élever la voix, de déranger ceux dans les bras de Morphée de pics auditifs bien trop hauts. Main dans la main, tu l’invites à se poser près de toi sur le canapé encore tiède de ta présence et te blottis contre lui, les bras ceinturant sa taille naturellement. « Alors ton été c’était bien ? »
+ tag@Ollie Zeleznik
+ notesJollie time hihi
BY MITZI
Ollie Zeleznik
des murmures au creux des songes
des murmures au creux des songes
Ollie Zeleznik
Messages : 65
Points : 129
Re: (you) feel like home † joy Sam 31 Aoû - 3:52



feel like home
les bras affamés ont peur de briser l'étreinte c'est comme s'il restait un millier de minutes à rattraper enlacés on n'est
pas tout à fait à la maison
tant qu'on ne s'installe pas l'un contre l'autre.
la chorégraphie sur le bout des doigts, par cœur qu'il la connaît cette danse
qu'il te connaît toi joy
tombent tous les deux dans le canapé comme cent fois avant ça l'étreinte évidente il t'attire contre lui, saisit tes jambes pour que tu t'installes sur les siennes avant d'abandonner les bras autour de toi, s'affale confortablement contre le dossier.
joy le regard qui ensorcelle et ollie qui court toujours vers où ça rayonne forcément que c'est jusqu'à elle. lorsque le regard se réfugie dans tes iris gourmandes tu fais de l'ombre aux songes les plus sombres
à tes cotés il fait toujours soleil
même si l'été est bien fini.
c'était bien ?

oh devant toi il oublierait tout le reste
c'est vrai qu'il y a tant à raconter.
sourire abandonné ollie lève les yeux au plafond une seconde
l'air d'hésiter.

— c'est trop étrange les étés on sait jamais si on les aime sur le moment p't'être à la rentrée j'aurais des regrets mais.. ouais dans l'ensemble je crois que c'était bien.

les iris ébène qui te reviennent des étincelles dedans c'est la faute à tous ces moments où ça aurait été chouette d'être avec toi qui émergent dans l'esprit
ollie les mots débridés
a du mal à savoir où commencer.

— londres on n'en parle pas, à part quand ezéchiel était à la maison c'était l'ennui mortel. tu sais comment c'est sainte-mangouste c'est pas l'endroit idéal pour faire la fête. le seul truc excitant c'est ce qu'ils te filent pour aller mieux,
j'te jure joy j'ai passé les dix premiers jours à planer
ça rentre easy dans le top dix des meilleurs trips de ma vie.

ponctue le rire malgré les heures entre les quatre murs blancs
de retour au château on ne parle pas des larmes
c'est si ollie de tourner les troubles en dérisions.

— après ça histoire d'avoir un semblant de vacances j'suis pas rentré tout de suite j'ai fait un détour du coté de chez brennan avec les gars pour voir sa nouvelle maison en écosse. well vu la région prendre des couleurs c'était mort c'est pas cette année que j'ferai la rentrée avec un bronzage parfait.

distraitement l'œillade dérive, observe tes boucles charbonneuses qui tombent plus bas qu'au début de la saison il y passe le bout des doigts.

— t'aurais kiffé l'endroit, joy. j'suis sûr que t'as un coté nature, dans les vallées vert tendre t'aurais été trop belle. j't'y emmènerai un jour.

là ou à l'autre bout du monde tu choisiras.
il ramène sagement quelques mèches folles derrière une oreille pour voir tout ton visage parce qu'il devine des choses ;
c'est qu'il y a tout un tas d'éclats dans tes yeux t'as comme l'âme éclectique
encore plus qu'avant
avoue que tu as vécu cent étés en un seul joy.
ollie incline la tête l'air de se demander à quel point ce que tu vas avouer dépassera l'idée qu'il se fait,
la risette intriguée qui s'échoue sur ses lèvres.

— t'as l'air plus rayonnante encore que quand j'suis parti je savais même pas que c'était possible... qu'est-ce que t'as fait
qu'est-ce que j'ai raté ?
Joy McCullen
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Joy McCullen
Messages : 138
Points : 389
Re: (you) feel like home † joy Mar 8 Oct - 15:36

you're the sunrays
in the night
Être dans ses bras a toujours eu quelque chose de rassurant. Peut-être parce que c’était l’une de tes maisons en dehors de chez toi, ce mec toujours là pour t’enlacer, t’emprisonner dans une douce étreinte qui ne te donne pas envie de t’en détacher. Son parfum, la sensation de sa peau sur la tienne, tout résonnait naturellement dans ton cœur et c’était à se demander chaque fois comment vous faisiez pour vivre aussi longtemps sans cette bouffée d’air frais que la compagnie de l’autre vous procurait. T’avais eu besoin d’une dose Ollie plus que tu ne pouvais l’imaginer finalement, alors tu plonges dans sa voix qui te berce de songes d’été. Imaginant Sainte-Mangouste, ses moments de répit avec Ezéchiel, les médocs qui font planer, tu te laisses porter par ses souvenirs, ponctuant son récit de quelques éclats de rires.

« Avoir su qu’il suffisait d’être à Sainte-Mangouste pour avoir le trip d’une vie… » Gloussement marqué, battement de cils et tes doigts glissent sur les siens, légère de le revoir bien. « J’suis contente que t’ait pu sortir Ollie, la prochaine fois ce sera dans le sud pour ton bronzage ok? On ira voir Brennan ensemble un jour chez elle, sans soucis. » Et t’oses pas en rajouter parce qu’il avait tout deviné en fait, ce petit penchant pour la nature, le plaisir que tu prends à te promener loin de la civilisation pour une fois.
Tu peux juste afficher ce sourire discret à ses doigts qui effleurent ton visage, tes lèvres creusant davantage tes joues à ses points d’interrogation qui mettent le doigt sur le bonheur de ton été.

Pas sur les fêtes qui se sont enchaînées. Pas sur ces amis que tu as vus à nombreuses reprises durant les chaudes journées ensoleillées.
Non. Sur lui.

Pas de rouge aux pommettes, juste cette lueur au regard posé sur lui, aucunement troublé par les battements effrénés de ton cœur. « T’as un sixième sens Ollie c’est pas possible te cacher quoi que ce soit hein. » Tu ris, regard baissé un bref instant avant de replonger dans ses prunelles sincères. Il était si innocent, pur, que ça devenait contagieux. « J’ai pas fait grand-chose, » tu minimises pour passer plus rapidement à l'important « juste fêter par-ci par-là. J’ai vu Matthew et Andy, mais Ollie… » Grande inspiration rêveuse, tu te délectes à l’avance de chaque mot qui roule sur ta langue à la pensée des aveux qui promettent d’y couler. « J’ai été chez Bellamy, tout le mois d’août et… J’suis amoureuse, j’pense que je l’aime et quand j’suis avec lui y a plus rien d’autre qui existe, tu vois l’genre? »

La dernière fois, c’était Serafim, la fois d’avant, Phoebus. Et pourtant, aucun des deux n’avait su te faire vibrer comme Bellamy, c’était à la fois effrayant et exaltant.
C’était peut-être ça ton rayon de soleil. L’amour, purement et simplement.
+ tag@Ollie Zeleznik
+ notesJollie time hihi
BY MITZI
Contenu sponsorisé
Re: (you) feel like home † joy

(you) feel like home † joy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [AIDE] Organiser le Home
» [Shinomi] In Line To Feel Fine ?
» Cadeau home déco
» [SOFT] HTC HOME plugin WVGA
» Top 5 chansons tristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Septième étage :: Gryffondors-
Sauter vers: