wild child ❌ missy johnstone

Missy Johnstone
Eleve hybride
Eleve hybride
Missy Johnstone
Messages : 30
Points : 17
wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 16:47


Missy Johnstone
Prénom(s) et nom — Missy Johnstone
Surnom(s) — Miss, gamine, sale gosse, la naine- ou tout autre sobriquet en référence à son âge ou à sa taille, elle les collectionne avec fierté.
Âge — 13 ans, l’âge de tous les possibles, mais certainement pas de la raison.
Orientation sexuelle — Beurk.
Origine — Pure-sang écossaise.
Sang — Sang-mêlé.
Particularité — Semi-Gobeline (Test RP)
Année d'études — Elle entre en 3ème année dès Septembre 2029.
Avenir — Missy a déjà tout planifié pour réaliser son rêve : ouvrir une grande boutique de vêtements en Ecosse, où tout serait fait main et où les employés seront semi-gobelins, comme elle. Pour cela, elle sait qu’elle doit entrer en DEMA en Licence de Commerce et économie magique, c’est donc son objectif d’avenir le plus proche.
Avis sur les cracmols et moldus à Poudlard — Sans conteste ses cibles préférées en termes de moqueries. Êtres naturellement complexés, ils ont tendance à réagir plus vite que les autres, on ne s’ennuie pas avec eux !
Maison — wait and see
Avatar —Little My ▬ Moomin // IRL ▬ Chelsea Peretti (enfant)

Baguette magique — Faite en bois de frêne et au crin de licorne, elle mesure 25 centimètres. Et si elle ne se distingue pas par son épaisseur, tout à fait moyenne, c’est une baguette particulière rigide.
Épouvantard — Un téléphone qui sonne, Missy le sait sans avoir à y répondre, c’est quelqu’un de sa famille qui appelle : quelqu’un est mort. C’est peut-être maman.    
Patronus — Encore trop jeune pour en avoir un, on pourrait même douter qu’elle soit capable un jour de l’invoquer, ce serait une Fouine.
Reflet du miroir de Risèd — Grande (enfin façon de parler) avec toujours le même air triomphant sur son visage, elle se voit belle et riche, dans la boutique de ses rêves, victime de son succès planétaire. Elle tient dans ses mains un journal : son nom fait les gros titres.
Odeur de l'Amortentia — Une forte odeur sucrée s’en dégagerait, mélange entre caramel, miel et confitures de toute sorte (sûrement celle qu’elle aurait envie de déguster à cet instant).
Matière favorite — Entre les potions, la botanique et les soins aux créatures magiques, son cœur balance, ça dépend du cours présenté, de sa relation avec le prof, de la météo et de son humeur. Jeune fille incertaine mais qui ne voudrait rater ces cours sous aucun prétexte.
Bonbon favori — Un seul vraiment ? Missy aime absolument tous les bonbons, des Dragées surprises de Bertie Crochue en passant par les Suçacides et en terminant par les Gommes Limaces. Mais si y’en a bien un type où Missy se ruinerait en argent de poche c’est bien les Gnomes au poivre.
Créature inspirante — Missy se sent bien-sûr proche des Gobelins, étant donné qu’elle partage leur sang, aucune créature ne pourrait les dépasser en termes de modèles.
Animal de compagnie — Aucun. Sa mère ne l’estime pas assez responsable pour s’occuper seule d’un animal.
ME!ME!ME!ME!ME!ME!
Il n’est pas difficile de trouver Missy, à condition de bien chercher.

Elle a beau être petite, du haut de ses 1m24, elle est très bruyante. On la reconnaît au loin grâce à son fort accent écossais, à ses chaussures qui claquent sur le carrelage, et surtout à ses piques, ponctuées en insultes Gobelbabil.

Il y a bien des coins qu’elle fréquente plus que d’autres, en premier lieu les cuisines : tout le monde sait que Missy a le bec sucré, et ce n’est pas rien de le dire. Des spécialistes pourraient même la diagnostiquer « d’addict au sucre ». En effet, Missy passe son temps avec une paille à soda entre les lèvres, avec des bonbons et des gâteaux dans les poches. Elle pourrait certainement acheter n’importe quel gamin avec ça, mais Missy ne partage pas ses friandises et ne les échangerait pour rien au monde, même pas contre de délicieux chocoballes. Et quand elle ne les achète pas honnêtement au Pré-au-Lard, c’est bien en cuisines qu’elle commet ses plus grands méfaits. C’est plus fort qu’elle, il suffit qu’elle renifle un doux fumet d’écraser de pommes de terre ou encore qu’elle devine l’arôme d’une soupe aux potirons qui se prépare quelque part dans les fourneaux, que vous l’aurez déjà perdu. Missy devient alors plus petite et sournoise qu’elle ne l’est déjà, il ne lui faut pas longtemps, juste quelques minutes le temps que les elfes de maison s’éloignent, et elle se jette le nez dans l’assiette (quitte à se brûler parfois), quand elle ne part pas triomphante avec le chaudron au-dessus de sa tête.

Si vous ne la trouvez pas, à rendre la vie impossible aux pauvres cuisiniers, la seconde possibilité la plus probable serait à l’extérieur. Car même si Missy est petite, le château lui n’est pas assez grand pour supporter toute son énergie dévastatrice. Elle a alors besoin de sortir, pour échapper aux conséquences de ses bêtises, pour moins étouffer surtout. Alors elle court, le plus vite qu’elle peut, et va se cacher dans l’arbre le plus haut qu’elle peut trouver le temps que ça se tasse (même si elle se fera sans doute gauler 1 heure après). C’est tellement facile de suivre ses impulsions et de faire semblant de se repentir après. Si Missy accepte avec fierté son titre de « Fouteuse de troubles », elle se définit avant tout comme une exploratrice intrépide (ou plutôt une gamine insouciante et inconsciente, mais ce sont les adultes qui utilisent ce genre de terme désuet !).

Collectionneuse de secrets autant que de bonbecs, elle lit avec assiduité le Stupeshit, rit à gorge déployée à chaque nouvel article ou hoche gravement la tête en chuchotant un « J’en étais sûre. » en scrollant les pages du blog. Cette gazette, c’est certainement la meilleure chose qui a été faite dans l’école d’après elle, « Après l’embauche de Mme Griselda, bien sûr ». Heureusement qu’elle peut s’offrir une telle lecture, elle qui s’ennuie si facilement alors qu’elle vient d’entrer en troisième année ! Missy est la parfaite incarnation de la gosse insolente, mais aussi de la pré-adolescente déjà blasée de sa petite vie. Alors elle a besoin de l’assaisonner à coup de « Promis, je dirai rien à personne », Missy ne tient d’habitude jamais ses promesses, mais heureusement les secrets elle les garde bien que pour soi. Dans sa curiosité maladive, il lui est impossible de lui cacher longtemps quelque chose, pouvant aller jusqu’à l'harcèlement, elle pourrait bien s’intéresser à un illustre inconnu si on lui souffle qu’il cache un terrible secret et ne plus jamais s’intéresser à lui une fois son secret débusqué.

Et quand elle n’est pas après les ragots, vous la verrez peut-être jouer comme les jeunes enfants de son âge. Missy n’a pas de préférence, dans les jeux sportifs par exemple, elle peut utiliser sa petite taille et sa vitesse comme un réel atout dans le jeu. Le problème avec Missy, c’est qu’elle ne supporte pas la frustration et qu’elle est une très mauvaise perdante. Impatiente, elle ne tient pas longtemps dans les jeux de longue stratégie (elle pourrait casser une table d’échec dans un élan d’impulsivité, heureusement elle trouve ça trop chiant les échecs), ne supportant pas l’idée de trouver plus rusé qu’elle. Et quand elle gagne, c’est pire, elle n’a pas le triomphe modeste, ni la moquerie légère. Alors il vaut mieux éviter de jouer avec elle. Non, peut-être que vous ne la trouverez pas avec d’autres jeunes…

Livrée à elle-même, Missy trouve toujours de quoi s’occuper. S’il y a bien une chose qui la fait davantage vibrer que les secrets et l’idée de manger, c’est bien de coudre. Passion héritée de sa mère, pourtant humaine, cela ne pouvait pas mieux tomber quand on partage aussi le sang de gobelin. Habile de ses doigts, mais très souvent piqués par l’aiguille, Missy fait ses propres vêtements (c’est donc toujours une agréable surprise de la voir les jours de fête, que cela soit à Halloween ou au bal de fin d’année) ou porte ceux que lui a fait sa mère. On peut être baroudeuse et accorder de l’importance à son apparence : Missy se lève tôt pour choisir ses vêtements et pour se coiffer, toujours d’un chignon d’ailleurs, maintenu par mille épingles. Et quand elle ne se penche pas sur une nouvelle robe, elle dessine ou joue aux jeux vidéo, comme tous les enfants de sa génération, en fait.

Missy est très souvent seule, par choix. Elle refuse d’apprendre de ses erreurs et est désagréable avec tout le monde, quand elle n’est pas carrément agressive, particulièrement envers les humains. Pourtant, certains seraient bien prêts à lui pardonner son caractère, peut-être à cause de son âge ou le fait qu’elle soit semi-gobeline. Missy s’en fout, elle n’arrondit pas les angles et crache sa verve, elle n’a pas besoin d’être défendu, elle sait d’ailleurs très bien se battre. C’est un esprit libre Missy, mais pas libre dans le bon sens, car il n’y a rien de bon à retenir de son discours acerbe, qui souffre de l’immaturité de sa jeunesse. Égoïste, son monde est étroit et centré sur sa personne, sans regarder qui elle éclabousse au passage.

Et n’est pas encore né celui qui réussira à la changer. Cela ne serait que bon prétexte pour elle à jouer encore la méchante.


WHAT ELSE :

Sérieuse en cours Mais peut s’y ennuyer aussi très facilement Adore polémiquer avec les professeurs, mais seulement s’ils ont du répondant Douée en calcul mental (c’est inscrit dans ses gênes) Sommeil léger, voire insomniaque Mais sort rarement la nuit, préfère rester dans sa chambre à dessiner Préfère les jeux créatifs aux jeux à histoire, n’aimant pas être embrigadée dans une intrigue, elle préfère papillonner dans un jeu Minecraft est son jeu préféré Ne fait pas de distinction entre les friandises moldus ou magiques Par contre, on ne déconne pas avec la culture des gobelins Demande à recevoir à Noël des pots de confiture de la marque « Keiller’s marmalade » qui lui rappelle beaucoup son chez-soi Est parfois incompréhensible, entre son accent écossais et le Gobelbabil Se parle beaucoup à elle-même Pique de vrais crises lorsqu’elle perd quelque chose Radine ? Plutôt économe
Story
Née à Dundee, où vit encore sa famille : maman sorcière couturière chez un tailleur à petit succès, papa gobelin rédacteur de presse dans un petit journal d’opposition au pouvoir (politique, orienté sur les droits des gobelins). Ils vivent d’ailleurs chez les parents du père : mémé gobeline, ancienne médicomage et enfin pépé lui aussi gobelin, ancien apothicaire.

Suite au mariage de ses parents, Missy n’a jamais eu de contact avec sa famille maternelle (principalement frères et sœurs), qui a coupé tout contact avec leur petite dernière.

Père très engagé politiquement pour la cause de son espèce, il a une opinion plutôt négative sur les humains (particulièrement les moldus qu’il n’estime pas beaucoup). Mère au contraire, plutôt neutre, a tendance à vouloir adoucir les opinions de son mari.

Cela se ressent particulièrement dans l’éducation donnée à leur fille : au moindre problème de socialisation, le père reporte la responsabilité sur la société dans laquelle ils vivent, il donne d’ailleurs une grande place d’expression à sa fille (qu’il trouve très douée pour son âge). A la maison, c’est du coup surtout la mère qui punit sa fille, ce qui n’empêche pas Missy de lui accorder une admiration sans limite.

Grands-parents très gagas de leur petite fille, ce qui a tendance à poser plutôt problème pour la mère, étant donné qu’ils consolent leur petite-fille et lui offre des cadeaux à la moindre crise, ils sont très permissifs et trouvent toujours des excuses : « Regardes comment ça lui fait plaisir… »

Famille qui vit plutôt à l’écart du reste du monde, si on ne compte pas le père qui parle beaucoup de son quotidien au boulot durant les repas. Les seules sorties en famille pour Missy, c’est pour aller faire des courses avec sa grand-mère, en général elle a toujours droit à un petit cadeau : souvent un livre. Missy a d’ailleurs sa propre bibliothèque, le meuble a été trouvé par papy, où elle peut relire plusieurs fois par jour les mêmes livres (elle a une fascination pour les traités de médecine, surtout ceux avec des images).

A ses 11 ans, Missy reçoit sa lettre pour aller à Poudlard. Son excitation est telle que ses parents sont obligés le lendemain même à prendre le train pour aller à Londres, afin d’acheter ses fournitures et sa baguette au Chemin de Traverse.

La mère se met également à lui coudre des vêtements pour qu’elle ait de quoi être jolie les week-ends

Toujours aussi impatiente, c’est bientôt des livres sur la magie que sa famille lui achète (« Au moins, elle ne sera pas perdue en cours… »), Missy les dévore tous sans exception.

Arrivée en 1ère année, Missy fait dos rond toute l’année, elle est plutôt silencieuse et observe tout avec ses grands yeux. Elle se débrouille très bien en cours, adore surtout la pratique, et exprime déjà un intérêt pour la botanique et les potions, ainsi que les soins aux créatures magiques (pour cette matière, on remarque chez elle un caractère têtu, qui aime bien faire le contraire de ce qu’on lui demande).

C’est une élève qui ne fait pas de vague, curieuse, avec beaucoup de potentiel.

En 2ème année, Missy laisse parler davantage son impatience et son arrogance, les élèves ont du mal à sympathiser avec elle. Des remarques sur son comportement s’ajoutent sur le bulletin de fin d’année, rien d’alarmant encore cependant. Les professeurs sont sûrs de retrouver une Missy plus assagie l’année prochaine.

Ils n’ont encore rien vu.
Derrière l'écran
Crys' — cc c'est wendigo, j'espère que ma petite peste vous plaira love


Dernière édition par Missy Johnstone le Lun 12 Aoû - 19:08, édité 1 fois
Ollie Zeleznik
des murmures au creux des songes
des murmures au creux des songes
Ollie Zeleznik
Messages : 65
Points : 129
Re: wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 16:55

onn ce petit bbchat turbulent je suis déjà trop fan d'elle lilibel
la petite sœur de tout poudlard jle jure gotta protecc personne touche un cheveux à missy
ça donne trop envie de créer des mini-sorciers pour faire un crew de sales mômes aaa djfsjfh
rebienvenue puppy hug
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 17:58

omg rebienvenue lilibel
(elle fait pas un peu jeune sur l'avatar pour une fille de 13 ans ? ptdr)


winner is dreamer who never gives up; andy


wild child ❌ missy johnstone KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Enoch Leszczynski
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Enoch Leszczynski
Messages : 156
Points : 335
Re: wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 18:00

ENFIN !
omg ce carac XD J'l'imagine bien en mode "j'me planque dans l'arbre je réclame 10kg de sucre pour descendre, pas de négociateur" ptdr Azi viens te moquer d'Enoch tiens èé
Missy Johnstone
Eleve hybride
Eleve hybride
Missy Johnstone
Messages : 30
Points : 17
Re: wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 20:05

@Ollie Zeleznik @Enoch Leszczynski @L. Andy Ollivander
omg je suis contente que ma Missy vous plaisent love (et Enoch c'est tout à fait ça ptdr et pas de problème pour réfléchir à un lien, tous les BUSE vont y passer toute façon swag )

Ollie, la petite soeur lilibel même Missy ne mérite pas un tel titre- je fond devant tant de cuteness.

Andy, ça fonctionne comme excuse si je dis que la puberté arrive tardivement chez les gobelins ? ptdr Non, plus sérieusement, ça dépend beaucoup des images (le feat n'aide certainement pas et pourtant... Même dans le cartoon elle est censée être plus âgée ptdr ), je comptais même la rajeunir davantage, mais je voulais quand même qu'elle soit là depuis un moment à Poudlard (elle aurait été moins divertissante à jouer-), j'espère que ça ne choque pas trop non plus finn

Sinon, j'ai changé le nom de Missy pour Johnstone (au lieu de Missy Elliott qui, merci la cb, est le nom d'une rappeuse américaine assez populaire ptdr on en apprend tous les jours)
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: wild child ❌ missy johnstone Lun 12 Aoû - 23:14




Bienvenue sur Dabberblimp !

wowowow
bon déjà trop chiant ce choixpeau flou 4 maisons je vois rarement ça mais ptdr
je l'adore, et c'est gryffondor ofc la meilleure maison (orphan ferme les yeux stp)
j'ai un gros coup de coeur sur missy je l'adore, vraiment
trop contente qu'on ait une semi gobeline aussi stylax que ça
je suis fatiguée mais t belle


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien, ainsi que ton téléphone portable (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar et tu peux aussi faire une demande de rp, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Contenu sponsorisé
Re: wild child ❌ missy johnstone

wild child ❌ missy johnstone
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Handpresso® wild - des avis ?
» Pierce Tamora - Wild magic - The immortals series T1
» [Comédie dramatique] Into the wild de Sean Penn
» revell custon chopper aces wild # 85-7315
» 1x21 - Bone to Be Wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: