realize ☽ freyja ☾

Freyja W. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Freyja W. Priest
Messages : 13
Points : 16
realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 9:29




« FAUDRAIT PEUT-ÊTRE CASSER LES CODES, UNE FILLE QUI L'OUVRE CE SERAIT NORMAL »


FREYJA
etymolgy — this was the name of the goddess of love, beauty, war and death in Norse mythology.
références — joan alter / jeanne d'arc (fate series) & eliza taylor





ton nom est freyja wilkerson priest — ta date de naissance, ton âge et tes signes astrologiques tu es née le onze janvier deux mille douze, dix-sept ans, et tu es capricorne et loup — ton orientation sexuelle est curieuse — tes origines sont danoises et anglaises — tu es de sang-mêlé — année d'étude, options et matière favorite tu entres en septième année avec trois options (transmutation, occultisme et alchimie) même si t'aimerais pouvoir en prendre plus car tu veux tout savoir, tu apprécies particulièrement les cours de potions car tu peux y expérimenter certains mélanges, c'est pas toujours réussi mais ça a le mérite d'apaiser ta curiosité — ton avenir frey, tu seras directrice du département des mystères — ton avis sur les cracmols, les moldus tu t'en fous, limite tu les plains mais pas longtemps, t'as pas le temps et les hybrides tu les a en horreur, s'il y a bien quelque chose que t'as retenu c'est qu'à part les disséquer pour les étudier et répondre à tes questions ils devraient pas pouvoir vivre, ce sont des aberrations de la nature — ta baguette magique est en bois de vigne parce que tes objectifs sont élevés et que tu étonnes ceux qui pensent te connaître, avec un coeur d'épine de monstre du fleuve blanc parce que tes sortilèges se sont révélés être puissants et élégants, elle mesure 32 centimètres, longue et fine, elle reste flexible, mais pas trop faut pas déconner — ton épouvantard prend l'apparence d'un monstre aux poils hirsute, il a les yeux de ta mère et elle se rit de toi — ton patronus c'est un Brun bjørn, plus communément un ours brun, il est curieux de tout et il s'impose aux autres — ce que tu vois dans le risèd c'est toi omnisciente, directrice du département des mystères, tu contrôles le savoir, tu le manipules, tu le gardes pour toi et tu soumet les autres, ton père a tes genoux et ta mère qui te supplie de lui pardonner, tu mets fin à ses jours sans un regret — ce à quoi te fais penser l'amortencia c'est surtout l'odeur des sapins et de la neige au danemark le reste des odeurs changent au gré des découvertes et si les étoiles avaient une senteur elle y serait sans aucun doute



«  Dans ces lumières qui donnent vie à nos nuits »




fulfill

the prophecy



cousine d'atlas et arsene ✷ la devise des priest est real eyes realize real lies ✷ souvent jugée comme trop froide ou trop avenante ✷ elle ne prend pas de pincettes ✷ elle n'a pas le temps ✷ elle est impulsive ✷ elle est passionnée ✷ elle ressemble beaucoup à sa mère ✷ son père la rabaisse constamment à cause de ça ✷ elle excelle en potions et en sortilèges ✷ elle a tout utilisé pour connaître son avenir mais son media préféré reste le tarot ✷ elle s'est récemment fait tatouer un serpent magique qui ondule sur son corps pour lui occuper l'esprit, elle l'a appelé Loki et c'est un peu son animal de compagnie ✷ elle n'a aucune pudeur ✷ son manque de confiance en elle n'a aucun impact sur son comportement ✷ si vous lui dites qu'elle est belle elle lèvera simplement les yeux au ciel ✷ elle ne peut s'empêcher de danser à perdre la tête quand elle entend de la musique ✷ quand elle s'énerve elle jure en danois



« Mais comprends enfin, je suis combustible.
Je ne peux arrêter, je n'suis pas docile »





⋆ unravel the world ⋆



T'es pas possible Frey, la passion t'emporte et avec il n'y a plus de limite à tes impulsions. Toi tu casses les codes Frey, tu te comportes mal en société, sauf quand il faut simuler pour la famille, sinon t'es rien qu'une handicapée de la vie, Frey, tu demandes jamais l'avis, toi t'agis, tu penses pas aux conséquences, tu cherches juste à vivre le moment, à vivre tes envies.
Parce que t'es la passion incarnée, t'es le désir brûlant que tout le monde réfrène, toi t'es le genre de fille qui ne se pose pas de limite, ni dans tes envies ni dans ta vie, certaine de ton avenir doré, t'es le genre de fille qui vit ses émotions plutôt que de les gérer, mais surtout t'es le genre de fille qui fait absolument tout dans l'unique but de trouver la réponse à tout, la réponse aux « pourquois » qui viennent à ton esprit, parce que les mystères de la vie ils peuvent pas rester de simples mystères.
Alors t'es le genre à t'en foutre que la réserve soit interdite, t'es le genre à interrompre les profs pour leur poser tes questions, t'es le genre à plus écouter les gens si ce qu'ils disent ça t'ennuie, tu peux très bien partir au milieu d'une conversation sans même un regard, tu te retournes et tu te casses, t'es le genre de fille à embrasser quelqu'un dans un couloir juste pour connaître le goût de ses lèvres puis à lui insuffler un « maintenant tu te casses » alors que c'est toi qui l'a dérangé(e) en premier lieu. Ouais t'es ce genre de fille un peu bizarre qui parle beaucoup, toute seule ou avec les autres, t'as besoin de comprendre les mystères de l'univers, t'as besoin de savoir ce qui se trame sur la zone 51, t'as besoin de pousser les portes du ministère, et de parcourir les 13 salles (connues) du département des mystères et t'aimerais pouvoir un jour partir sur mars, juste pour savoir ce que ça fait d'être sur une autre planète, pour voir si la magie elle serait pareille là-bas, les étoiles ça t'inspire, starchild ou moonchild c'est comme ça qu'on te catégorise, mais toi tu t'en fous d'être catégorisée, tu veux comprendre, pas être comprise.
La seule force qui te pousse c'est l'ambition de ta curiosité, celle-là même qui sait que t'auras un avenir glorieux, parce que tu feras des découvertes, parce que tu poseras toutes les questions et que si personne ne peut te donner de réponses alors les réponses c'est toi même qui les trouvera. Ce savoir, tu le garderas, tu veux devenir l'ultime mystère, le gardien de tous les autres. T'espères que ça comblera ce trou que t'as au fond de toi, cette inconsistance fatigante de l'image qu'on t'a donné, parce que tu t'aimes pas plus que ça, parce qu'on t'a rabaissée, tu leur prouvera à tous que toi t'es la plus digne, que tu peux les surpasser, que tu vas les dominer, parce qu'on ne s'attend à rien de la pauvre petite Frey, non, Frey elle va tous vous surclasser et vous regretterez de l'avoir sous-estimée.






« Oh, tu parles de moi? C'est quoi ton problème?
J'ai écrit rien qu'pour toi le plus beau des poèmes. »


HIGH HOPES
great desillusions ☾



⋆ embrace the mystery ⋆


Ce sont les bois qui t’ont recueillie, ce soir là, ce sont les étoiles qui ont guidé tes pas, ce soir là. Tout a changé, à jamais. C’est ce qu’on te répétait sans cesse, tout a changé, mais toi tu ne comprends pas. Comment le pourrais-tu, toi qui venait de la perdre, dans cette forêt, on te l’avait arrachée.
T’avais même pas 8 ans quand c’est arrivé, t’étais encore trop jeune pour comprendre que ce serait à tout jamais, que les bras de ta mère plus jamais ne t’enlaceraient et que les mots de ton père, amer, ne seraient-plus que regrets de t’avoir à ses côtés. Car tu lui ressemble tellement, c’est ce que tout le monde a toujours répété, oui tu lui ressemble tellement, à celle qui vous a quitté.
Dans cette forêt Danoise tu te perds, tu t’essoufles, pauvre enfant que tu étais. Tu t’étais perdue, perdue en essayant de la retrouver, si seulement on t’avais dit que ce n’était pas dans la forêt mais dans les étoiles que tu pourrais la retrouver tu ne serais jamais tombée nez à nez avec cette créature qui a bien failli te tuer. C’était la pleine lune, personne n’avait remarqué que tu étais sortie, la créature s’approche et toi tu restes figée, Papa t’avait racconté des histoires à leur sujet, des histoires terrifiantes que Maman aussi avait prit plaisir à te conter chaque nuit, ça et comment les tuer mais toi t’étais qu’une enfant, alors comment t’aurais pu ? Tout ce que t’as réussi à faire c’est faire sortir de toi cette explosion de lumière, est-ce que ça l’avait aveuglé ? Toi en tout cas ça t’avais épuisée, c’était la première fois que ta magie se manifestait, par la peur, la peur d’être dévorée. C’était une sensation étrange, brûlante, ennivrante, elle avait réchauffé ton corps avant de l’endormir. Tu t’étais réveillée dans ton lit, est-ce que tu avais rêvé cette nuit ? Tout ton corps était encore engourdi, non tu n’avais pas rêvé, ton père s’était mis en colère lorsque tes yeux s’étaient ouverts, tu ne cessais de répéter sans mettre en ordre tes pensées
« Le monstre Papa, le monstre a mangé maman ! Je l’ai vu avec ses dents il a voulu me manger aussi, et puis boom la lumière papa, c’était pas toi la lumière mais le monstre il était plus là »  il n’avait eu de cesse d’être en colère après toi depuis.

Après la perte de ta mère on t’arrachait à ton pays où tu avais vécu presque toute ta vie, partant d’une île pour en rejoindre une autre, ton père avait décidé de rejoindre votre famille, lui qui était parti jeune dans les pays du nord pour traquer ces créatures, semblables à celle dont les yeux n’avaient cessé de hanter tes nuits, il était finalement revenu, il n’y avait plus rien pour lui là-bas, dans ce pays si froid, Margrethe n’était plus et lui il était perdu, Charles Priest revenait auprès des siens pour se retrouver, et s’il avait pu te laisser encore aujourd’hui tu penses qu’il l’aurait fait.

Ce n’était pas un père aimant, il n’avait jamais pansé tes blessures, il n’avait jamais rit à tes facéties, il ne t’avait même probablement plus jamais serré dans ses bras depuis ce soir là.

Toi Freyja tu n’étais plus que l’enfant qu’il avait eu avec elle et tu devais rapidement montrer que tu n’étais pas différente de tous ces Priest, que tu étais comme eux, que tu avais ta place parmi eux, alors tu parlais comme eux, tu pensais comme eux, tu chassais comme eux, pour exister, pour montrer à ton père qu’il avait eu raison de ne pas t’abandonner lui qui s’abandonnait au travail désormais.

Vous n’étiez pas restés longtemps avec ton oncle Steven et ta tante Jane, ton père avait rapidement trouvé une maison plus près du Ministère où il travaillait en tant qu’agent de liaison avec les centaures. Tu n’avais pas trop compris à l’époque, pourquoi il était si distant avec toi, toi tu voulais simplement retrouver ton papa, celui qui riait à ses côtés, on t’avait dit que tu ne reverrais plus jamais ta maman, ce qu’on ne t’avait pas dit c’était que lui aussi il était mort ce soir là.

A l’école moldue où ton père t’avais inscrite pour éviter d’engager une babysitter, tu ne te faisais pas beaucoup d’amis, la barrière de la langue t’en avais empêché, les secrets que tu devais garder d’autant plus et le soir tu rentrais dans cette maison trop souvent vide. Il n’y avait que les week-end que tu attendais désormais, parce que tu retrouvais tes cousins, tes oncles et tantes, que tu apprenais à être une Priest, une vraie. Tu les admirais, ceux dont la magie affluait aisément, tu les jalousais, attendant tes onze ans avec une impatience certaine pour pouvoir ressentir à nouveau ce que ça t’avais procuré la première fois. C’est de là qu’est née ton impulsivité, ta passion, de l’impossibilité de gérer la frustration. Tu voyais en Atlas et Arsene des modèles à suivre, Atlas te tenait à distance, mais qui ne le faisait pas, Arsene elle te laissait la suivre, alors tu l’avais suivie en sautant à pieds joints, parce que pour la première fois depuis longtemps quelqu’un t’accordait de l’importance, quelqu’un te remarquait, toi même qui t’étais fondue dans leur masse, elle était la princesse de la famille et tu avais accepté de n’être que son ombre, parce qu’une ombre au moins ça existe, c’était ça ta vérité, envier celle qui avais eu tout ce qu’on t’avait arraché.

Nous voilà des années plus tard, des nuits il y en a eu des milliers depuis cette nuit là et ton deuil tu l’as fait. Enterrée ton enfance, enterrés la Freyja qui suivait, tu t’es révélée dès que la naïveté t’a quittée, tu t’es distinguée, tu t’es assumée sous les critiques ascerbes que ton père ne cessait de t’infliger. Tu as comprit il y a bien longtemps que tu ne serais jamais assez, que tu n’étais pas magnifique ou spéciale, mais tu t’en fichais, toi tout ce que tu avais toujours souhaité c’était d’exister.

Alors tu t’étais affirmée, tu avais embrassé cette curiosité qui te dévorais, tu avais commencé à poser des questions, à demander pourquoi plutôt qu’à simplement écouter ce qu’on te disait, Freyja tu ne suivais plus que tes désirs et ta passion désormais.

Eduquée pour étudier et traquer toi tu as choisi d’élucider les mystères, c’était beaucoup moins ennuyant, la chasse était bien trop répétitive à ton goût, le sentiment et les émotions de voir la vie d’un monstre se terminer sous tes yeux tu t’en étais lassée, tu ne cherchais pas à te venger, tu ne cherchais plus à te venger, pas depuis qu’on t’avait réellement expliqué ce qui s’était passé. Ta mère s’était suicidée, c’était certainement ce qui rendait ton père si amer, il l’aimait, il l’avait aimée et son coeur s’était brisé. Elle n’avait pas eu le choix, elle n’avait pas voulu vous quitter, mais elle avait été mordue et chez les Priest le choix dans ces cas là on vous le retirais, on ne vous laissait plus que choisir entre le suicide et l’exécution et elle avait choisi la première option, père te disais que c’était parce qu’elle ne voulait pas qu’il ait à la tuer lui-même, son grand frère, ton oncle Steven, t’avait avoué qu’elle lui avait confié que c’était avant tout pour te préserver, pour qu’il n’y ait pas de rancune possible. Elle avait suivi le code à la lettre, elle avait décidé courageusement de mettre fin à ses jours, et on t’avait répété que ce genre d’accident pouvait arriver, que c’était le risque du métier. Depuis ce jour là quelque chose s’était débloqué en toi. Comme si on ne t’avais finalement pas tout enlevé, comme si toi aussi tu pouvais être libre de ta destinée, et ta destinée elle n’avait eu de cesse de t’obséder depuis.
Tu étais allée voir des voyants, tu avais lu dans le thé, dans les cartes et le tarot ne t’avais plus jamais quitté.

Ton avenir avait toujours été incertain, tu voyais la lune et les étoiles, tu voyais les mystères et la vérité, mais tu voyais aussi la mort puis la vie, et tu n’y comprenais rien, non, pas jusqu’à cet été, cet été où la nouvelle était tombée.

De désillusions en certitudes et de certitudes en désillusions.

L’espace de quelques années tu avais pu te construire, telle que tu le voulais, ne suivant que ta voix intérieure quand bien-même celle-ci avait été façonnée par des années d’éducation basée sur les principes de la famille Priest. Heureusement tu avais eu la chance d’explorer tes émotions, toutes tes émotions, parce que ce qu’on venait de t’annoncer ça te changerait à jamais.

Ca avait été une rumeur et puis ça s’était propagé, c’était devenu vérité et plus personne ne pouvait l’ignorer.
C’est ton père qui avait été le plus touché, son coeur brisé s’était brisé à nouveau et toi-même tu ignorais comment l’aider.

« On dirait bien que ta mère a simulé sa propre mort. » « Quelle lâche ! » « Si elle croit pouvoir s’en tirer ! » « Combien de vies a-t’elle prit ces 9 dernières années ? » « Est-ce que Charles était au courant ? » « Ton père l’a sûrement aidée ! » « Et toi, tu vas nous dire qu’elle ne t’a jamais recontactée ? »

Parmi cet amoncellement de questions et de réponses préfabriquées par ceux qui ne cherchaient pas à comprendre, qui réfléchissaient déjà à comment ils allaient la punir, une voix s’était élevée, elle t’avait glacé le sang, et si tu n’avais pas encore mesuré l’ampleur de cette révélation, l’ampleur de sa résurrection, si les sentiments et les émotions avaient explosés dans ta poitrine, te tiraillant, t’infligeant ce que nul autre n’avait réussi à provoquer en toi, l’espoir de la revoir, l’envie de comprendre, le désir de la tuer, c’était cette voix qui t’avait simplement ordonné « Freyja, il va être temps pour toi de nous prouver ta loyauté. » qui avait fini par te briser.






salut c'est maisie et satan, j'espère que vous aimerez mon nouveau bébé
spécial thank u a atlas et arsene ♡



Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 9:32

AAAAAH
FIRST
my baby hug
Arsene L. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Arsene L. Priest
Messages : 118
Points : 436
En couple avec : Hennessy M. Tudor (bientôt plus je profite de pouvoir encore l'écrire).
Re: realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 9:35

atlas saloperie


Real eyes realize real lies
- Priest -
Romeo I. Pierce
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Romeo I. Pierce
Messages : 61
Points : 186
En couple avec : ahahahahahaha.
Re: realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 9:49

On a jamais assez de Priest
Surtout quand ils s’avèrent aussi bô.
Big love
Freyja W. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Freyja W. Priest
Messages : 13
Points : 16
Re: realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 10:48

J'vous aime les cousins. Vous battez pas ok.
tudor

Romeo big love to you too si tu savais comme ça m'honore que tu aimes Frey pls
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: realize ☽ freyja ☾ Ven 16 Aoû - 22:17




Bienvenue sur Dabberblimp !

et hop tous les priest à serpentard !!!
j'ai déjà lu ta fiche entièrement, je l'ai dévoré comme j'ai dévoré chacune de tes fiches. J'adore comment tu construis tes personnages et j'ai surtout hâte de te voir RP avec ce genre là vu que je t'ai vu jouer que maisie en fille... have fun et bienvenue dans la meilleure des familles de psychopathes rub


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien, ainsi que ton téléphone portable (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar et tu peux aussi faire une demande de rp, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Ella Panopolis
Professeur d'Alchimie
Professeur d'Alchimie
Ella Panopolis
Messages : 69
Points : 168
Re: realize ☽ freyja ☾ Sam 17 Aoû - 12:10

Late mais : marches moi dessus. Elle est vraiment trop cool et la fiche est trop belle pls
Freyja W. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Freyja W. Priest
Messages : 13
Points : 16
Re: realize ☽ freyja ☾ Mer 21 Aoû - 10:57

Merci bb pour la validation et ces gentils mots jpp de tout cet amour gnnn ❤
Rohlala je suis verte c’est le bonheur dans ma tête !

Ella t’es late mais mdrrr moi aussi ok ? Love u trop contente que ma petite Frey te plaise pls

Contenu sponsorisé
Re: realize ☽ freyja ☾

realize ☽ freyja ☾
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» **Apophis et Freyja** (Bliss + Estella) (bas P.6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: