collapsus † w/morgan

Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
collapsus † w/morgan Sam 31 Aoû - 18:35


l'amère
accalmie
un poids derrière les côtes il y a des nœuds qu'on ne défait pas seul et ça languit au creux du cœur depuis quelques temps
cole se demande si ça s'arrêtera un jour.
depuis l'après-midi pluvieux et les répliques venimeuses il a du poison dans le sang il
ne peut pas s'empêcher de frémir en observant le moindre môme de son âge remonter ses manches,
devine des stigmates chez tous les semblables
peut-être
qu'il pense un peu trop aux tiennes
qu'il se rappelle un peu trop de toi
morgan.
sans laisser de traces tu as marqué cole au fer rouge
celui qui donne l'impression que le monde entier est au courant, comme si c'était écrit à même le visage
coupable
coupable
c o u p a b l e.

il n'est même pas encore chez toi il ne se permettrait pas, ici c'est à tout le monde, mais il avait déjà le sentiment désagréable de fouler des choses qui t'appartiennent lorsqu'il est entré dans la salle commune de ta maison ;
cole n'aime pas
ce genre d'endroit.
évite les foyers du château comme la peste. ici
ça a des échos de chez soi
ça a des airs de bras grands ouverts
bien trop accueillant écœurant tant ça rassure
s'il avait un uniforme ça lui aurait plu
un peu trop
alors non vraiment
il n'aime pas.
alors il choisit de ne pas s'attarder sans saluer il interpelle les premiers croisés, oublie de ponctuer d'un s'il-vous-plaît lorsqu'il demande de but en blanc
c'est laquelle la piaule à morgan ?
ça ne dit
m ê m e pas
merci.

gravit les escaliers sans se presser
morgan forcément que tu y es ? tu n'y serais pas ça l'arrangerait il a déjà passé trop de temps à chercher
à épuiser les possibilités d'endroits où tu pourrais te trouver il ne sait pas bien pourquoi
il sent que les accords discordants qui gênent son esprit ne se tairont qu'à partir du moment où il t'aura en face de lui. une porte après l'autre compte les numéros jusqu'au gagnant
si tu n'es pas là
les flammes responsables ne s'éteindront pas mais ça ne fait rien.
ça ne fait rien, il se demande s'il ne les préfère pas à ces mots qui brûlent ses lèvres
qui ont réussi à passer les tiennes sans encombre l'autre fois
désolé désolé désolé
morgan
pourquoi c'est si compliqué de dire
désolé
morgan !
collapsus
la tension chute
alors qu'il s'apprêtait à s'arrêter sur le pas de ta porte voilà qu'elle s'ouvre toute seule ce n'est
pas juste
ça ne lui laisse pas le temps d'hésiter
toi dans l'encadrement lui dans le couloir dehors c'est vers lui dedans c'est chez toi
il se sent importun mais
ce n'est pas pour chercher des noises
promis.
— j'arrive au mauvais moment t'allais
quelque part ?
les bras croisés le geste trahit la nervosité il saisit du bout des doigts des mèches de ses cheveux, détourne le regard une seconde avant de froncer les sourcils.
— comme t'es pas passé à la bibliothèque de la semaine, je me demandais..
si c'était à cause de l'autre fois.
ça te dérange peut-être de le voir
ça l'effraie de vérifier il n'ose pas demander
comme il faut.
— oublie pas que le retour des emprunts c'est après-demain.
déforme ses mots
car tu es peut-être encore armé
tu as peut-être des choses acerbes à répliquer
et ce serait risquer d'admettre aussitôt les failles pour t'indiquer où frapper
(c'est si évident que tu le rends faible, morgan).
Morgan A. Prewett
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Morgan A. Prewett
Messages : 45
Points : 89
Re: collapsus † w/morgan Ven 6 Sep - 15:53

Cette journée commençait bien. Il n'avais pas eu trop à se coiffer se matin, Orphée était le chiot le plus mignon du monde et il s'était réveillé le dernier dans la chambre, donc il était seul. Il appréciait quand même ses copains de dortoirs hein, en même temps ils ont partagé une chambre durant 6 ans donc ça créer des liens, mais avoir ces moment de solitude pour lui semblait mettre l'esprit de Morgan en paix. Il disait adieu à cette tranquillité en allant prendre son déjeuner et ouvrit la porte pour sortir quand il fit un pas en arrière de surprise.

- Je...

Il ne savait pas trop quoi dire, mais retrouva vite une posture convenable. C'était tellement compliqué de penser à Cole que Morgan ne préférait pas y penser. Tellement d'émotions contradictoires tourbillonnaient dans son cœur que sa tête n'arrivait pas à suivre. D'un côté il le détestait, mais pas vraiment en même temps et mettre des mots sur ses émotions n'était pas le fort du blondinet, c'est pour ça qu'il essayait de ne pas trop s'en encombrer en général. Heureusement, le jappement d'Orphée qui attendait sa nourriture devant son bol le ramena sur terre bien vite. Dans son empressement il avait oublié de nourrir son bébé.

- Entre au lieu de poireauter là, les gens vont me poser des questions s'ils te voient et j'ai vraiment pas besoin de ça.

Se retournant aussi sec, il retourna aux cotés d'Orphée pour lui donner son déjeuner à lui aussi. Comment avait-il osé l'oublier? Une fois cela fait, il s'est dit que de garder le silence plus longtemps ne serait pas très poli.

- J'ai été un peu occupé la semaine dernière avec des projets perso, donc je ne suis pas venu à la bibliothèque, même si je suis surpris que ça t'inquiètes puisque je pensais que tu avais clairement fait comprendre ton opinion de moi.

Mi-moqueur et mi-sérieux, il posait sa dernière question. C'était peut-être...non. Valait mieux ne pas espérer et envisager le pire comme ça la blessure sera moindre.
Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
Re: collapsus † w/morgan Dim 8 Sep - 23:57


l'amère
accalmie
volte-face qui dépossède du moindre regard comme si l'on avait tiré le sol sous ses pieds - entre - il sent le monde tourner
une seconde à peine. des plaines glaciales dans tes prunelles cole se demande s'il ne préfère pas les étincelles à la banquise au moins
au moins ça fait bouillonner le cœur plutôt que de l'engourdir. c'est idiot de serrer le tissus du pull au niveau du plexus comme si ça pouvait servir à respirer mieux mais il le fait quand même rien qu'un instant,
avant de pousser la porte légèrement une fois à l'abri des regards - vu que les curieux te dérangent tant -.

silence qui perce les tympans rien que la petite agitation du geste quotidien cole ne savait pas que tu avais un chien. enfin. ce n'est pas comme s'il savait grand chose sur toi, morgan.
le prénom c'est déjà ça et puis le reste c'est déformé
c'est des chimères dans les pensées. il imaginait-
il ne sait pas, lui, il imaginait qu'ici ce serait oppressant
qu'on s'y sentirait tout petit - c'est que ta présence empiète sur tous ses territoires. mais non. dans ta chambre cole se ressent
presque trop grand,
reste près de la porte pour se faire oublier, tenter de prendre un peu moins de place.
un peu occupé la semaine dernière ce n'était que ça.
il voudrait tourner le dos
il voudrait faire demi-tour et s'éclipser sans un mot de plus, de toute manière il en a déjà trop dit tu vois même toi tu as compris et ta réplique le cerne ici et maintenant
je suis surpris que ça t'inquiète morgan si perfide
l'interrogation entre les lignes les traits en demi-teinte ce que tu fais
c'est presque un guet-apens.

levée de bouclier.

— y a pas de quoi s'étonner je suis pas inquiet c'est pas comme si j'étais ta mère ou- quoi qu'ce soit hin.

repousse l'assaillant le geste désespéré. tout l'être qui hurle que ça suffit de brûler de remord, la porte derrière lui il voudrait y prendre appui mais ce serait refermer la seule issue et ça tourbillonne, tourbillonne encore la furie alors
cole pousse un soupir agacé comme pour taire ce qui voudrait empêcher le coupable de se livrer,
debout devant toi morgan c'est l'heure de passer aux aveux.

— l'autre fois, ce que j'ai dis.. oublie ça, tu veux.

oublier ça c'est un souhait trop grand pour lui ce serait mal de prier pour, et puis
il devine que ça n'arrivera pas. inspire pour se donner du courage.

— c'était- ... ouais tu m'énerves des fois, mais ce que j'ai dis c'était trop c'était juste
gratuit et amer, parce que j'étais en colère tout court et pas seulement contre toi-
'fin.. tu vois ?

il a le regard bas, t'observer c'est trop dur il ne sait pas s'il a trop le droit. un temps, comme du répit, il hésite, avant de ponctuer.

— j'ai vu. tes bras.

il saisit l'un des siens, comme si enserrer son poignet donnait le sentiment qu'on lui tenait un peu la main
pour enfin oser dire

— excuse-moi..

si tu ne veux pas morgan ça ne fait rien cole comprendrait,
formulé à l'impératif, alors que c'est une supplique.
Morgan A. Prewett
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Morgan A. Prewett
Messages : 45
Points : 89
Re: collapsus † w/morgan Lun 9 Sep - 6:22

- Ça me dérange pas d'essayer, mais disons que j'ai du mal à oublier. Le désavantage d'avoir une bonne mémoire peut-être?

La scène qui s'est passée la semaine dernière restera gravée dans sa mémoire, mais Morgan ne savait sous quel sentiment mettre la confrontation, car il s'est passé tellement de choses que tout s'embrouillait. Par contre, il sait que tu lui a ouvert quelque peu les yeux Cole. Le blondinet ne savait pas trop ce que les gens pensait et ne s'en préoccupait pas plus que ça, mais comment approcher les autres si on les repoussait? Les graines du doute avaient été plantées dans l'esprit du jeune Prewett.

Restant dos à Cole, caressant son chien qui continuait de manger Morgan écoutait en songeant à comment réagir. Son interlocuteur avait l'air tellement sincère dans ses paroles et s'il y bien une chose à laquelle le poufsouffle était le plus faible était bien les sentiments. Est-ce qu'il allait pouvoir se freiner à temps?

- Tu n'as pas à t'excuser, après tout c'est pas toi qui m'a fait tout ça. Tout le monde a des squelettes dans les placards qu'ils préfèrent cacher. Mais, même si tu n'as rien à voir avec ça, je t'ai quand même évité parce que j'ai peur que ça recommence. C'est con hein? Tout c'est efforts pour bien paraître alors que je suis juste un froussard.

C'est facile de parler en regardant le vide, éviter le regard d'autrui pour faire comme s'ils n'étaient pas là, qu'on se parlait à soi-même ou à son animal de compagnie. C'est tellement plus facile de fuir que de faire face à autrui en ne portant aucun masque pour cacher sa vulnérabilité. Pourquoi est-ce que son coeur est si tiraillé entre le souhait de lancer un sortilège d'amnésie à Cole pour qu'il oublie ce moment de faiblesse et le soulagement que sa poitrine ressent d'avoir enfin dit ce lourd secret à quelqu'un. Jamais il n'a osé le dire à personne avant aujourd'hui alors pourquoi est-ce qu'il se met à tout déballer à un presque inconnu?

- Si je te le dit, c'est parce que tu mérites de savoir pourquoi après tout ce qui a été dit. Par contre...

Pour la première fois, il se retourne vers l'autre pour le regarder droit dans les yeux. Son regard était très sérieux et ne cillaient pas.

- Je t'interdis de me prendre en pitié.

Il avais beau ne pas avoir une haute opinion de lui-même, Morgan avait quand même un minimum de standards. Il était faible, mais un jour il deviendrai fort et il leur montrera à tous. Cole, Alexiel, les Prewett et tous les autres randoms verront de qu'il est fort.
Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
Re: collapsus † w/morgan Mer 11 Sep - 1:19


l'amère
accalmie
la petite chambre où tout t'appartient renforce l'omniprésence même si tu es dos à lui cole a l'impression de voir comme il faut
pour la première fois.
dans les yeux
ça aurait été trop.
à oser se tenir au bord des iris abysses on prend le risque d'y tomber par mégarde
rien que d'y penser
ça a de quoi filer le vertige. et il est encore trop tôt pour basculer à l'aveugle dans les lacs des autres
(lui aussi
a peur de revivre de sales souvenirs tu sais).

tu n'as pas à t'excuser alors qu'il n'y a pas que les mains qui font mal il existe des mots affutés tout aussi tranchant et cole se serait haït d'apprendre qu'il a blessé à l'arme blanche bêtement.
il n'a pas marqué le corps mais c'est tout de même quelque chose de repasser sur les séquelles. tu dis qu'il mérite de savoir cole a du mal
à te croire.

deux effrayés il en fallait bien un
pour porter le premier coup.

la voix gonflée d'assurance lorsque tu lui accordes enfin un coup d'œil morgan en te voyant là devant lui cole oublie presque que tu te prétends froussard
la peur ça n'a jamais ce genre de regard.
comme pour affronter les airs graves, être rien qu'un peu brave après le frémissement provoqué il a relevé le menton, les sourcils courroucés troublent le front
il n'est pas enclin à ce que tu lui interdis
c'est bien ça le soucis
on a de la misère pour les dérisoires et toi
c'est énervant de l'admettre mais tu commences à valoir à ses yeux plus que ce qu'il ne pensait.

— t'es trop facilement agaçant pour que j'ai pitié morgan.

et ça c'est une façon de dire
que tu es plus fort que tu en as l'air. rien que les mots qui diffèrent. il a toujours eu du mal à en trouver de plus sincères quand il est question de souffler des vérités.
dire vrai c'est pour les courageux
et avoir de la hargne ça ne suffit pas pour cesser d'être pleins de failles alors il faut bien combler
avec de la colère ou du dédain, tout ce qu'on a sous la main.

— c'est ton père
qui t'a fait ça ?

un père
un frère
toujours les proches qui sont responsables des malheurs
après tout ceux-là n'ont que quelques pas à faire pour planter dans le dos
et les enfants c'est si tendre à poignarder.
des étincelles qui crépitent derrière les prunelles car il abhorre les cruautés d'adultes, ce sont les pires.
et
que c'est étrange
de trouver un semblable dans celui qu'on croyait exécrer après  avoir été seul si longtemps, rien que les peines honteuses pour tenir compagnie. battement de cils le regard papillonne une seconde tandis qu'il fait silence
tout ça est bien grand, pour cole.

— pourquoi ?
je veux dire.. ces gens-là, ils trouvent toujours des raisons. mais c'est pas comme si t'étais né sans-magie ou que t'avais le sang mélangé.

les cheveux des blés et les yeux bleus purs
bien plus jolis et colorés que les tons noirs sur noirs de cole le garçon charbon.

— je comprends juste pas comment on peut faire ça,
ça me débecte.

des années qu'il court après des réponses, peut-être
peut-être qu'elles n'existeront jamais.
au moins ça l'a mené jusqu'à toi.
Morgan A. Prewett
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Morgan A. Prewett
Messages : 45
Points : 89
Re: collapsus † w/morgan Jeu 12 Sep - 6:57

Comment est-ce qu'il pouvait savoir? Les seuls qui savaient à Poudlard se limitaient à sa famille immédiate et jamais ils n'iraient blablaté de ça à tout va? Pourquoi il ressassait le passé? Pourquoi il ravivait les anciennes blessures? Morgan avait laissé tous ces sombres souvenirs dans une boite au fond de son cerveau et maintenant Cole la déterrait petit à petit.

- Mon père, oui.

Il essaie de rester nonchalent alors que les souvenirs commencent à faire leur apparition dans sa tête. Rien ne pouvaient les empêcher de se manifester. Sa poitrine se serrait et il avait l'impression que ça bourdonnait dans ses oreilles.

- Pour...évacuer son stress peut-être?

Pourquoi ça faisait plus mal de le dire que de le penser? Est-ce parce qu'en le disant on validait l'existence de ce cauchemar? Il plonge sa tête dans ses genoux, se protégeant de tout ce qui pourrait venir le blesser. Il se sentait faible, hors de contrôle et pathétique en ce moment. Malgré Orphée qui, sentant la détresse de son maître, plaçait sa frimousse sur la paume du blondinet, Morgan sentait quelque chose monter en lui.

- T'aurais pas dû voir ça.

Personne ne devrait savoir les détails. Les Yaxley n'avaient jamais parlé de l'enfant battu pour éviter de perdre la face devant les autres familles et les Prewett avaient couvert toutes traces de l'incident et avaient même changé le nom de famille du petit pour s'assurer que personne ne fasse le lien. Pourquoi est-ce tout éclatait maintenant.

- Le moins les gens savent, mieux c'est.

Jamais Morgan n'avait raconté tout ce qu'il avait subi avec son père et même sa mère n'a pas l'histoire n'a pas l'histoire complète. Moins ils savent, moins ils s'inquiètent pour le pauvre petit qui n'a pas eu la vie facile et moins le prennent-ils en pitié. Moins l'information passe, plus le Prewett peut prétendre être au-dessus de ses problèmes en mettant son masque.

- Au moins j'ai été le seul à en souffrir.

La seule consolation qu'avait le jeune garçon, c'était qu'il était enfant unique. Jamais il n'aurait pu supporter de voir un frère ou une soeur subir ce qu'il a subi avec le temps. Voir ceux qu'il aime souffrir était insupportable au yeux de Morgan qui préférait cent fois prendre leur place à l'échafaud plutôt que d'endurer une vue comme celle-là.

Morgan, est-ce que tu te rends compte de la larme solitaire qui coule sur ta joue?
Cole Tucker
roi du coup d'tête balayette
roi du coup d'tête balayette
Cole Tucker
Messages : 105
Points : 206
Re: collapsus † w/morgan Ven 20 Sep - 19:46


l'amère
accalmie
à porter des coups d'épée c'est dur de se faire bouclier c'est comme réapprendre en entier comment être avec l'autre et
morgan toi qui le dépasse de pas grand chose - suffisamment pour que cole ait pu se sentir regardé de haut il en faut peu - tu as l'air si petit là tout de suite au milieu de l'immense chambre dans l'immense château. recroquevillé sur soi-même comme si ça pouvait se faire oublier des chagrins et des rancœurs. il y a trop de gens à réparer tu comprends et cole lui-même a de la peine à s'occuper de ce qui est fêlé dans son propre cœur alors il est maladroit, il
n'aurait sûrement pas dû voir ça c'est vrai il aurait du comprendre par lui-même.
mais ce qu'on a osé faire à des enfants comme vous ça isole tristement, ça donne l'impression d'être seul au monde et on a du mal à s'imaginer les autres sangloter, leurs mélodies affligées couvertes par les nôtres.

tu préfères te dire qu'au moins tu es le seul à avoir subi le crime. tandis que cole lui se brûle de vouloir montrer à tous ce que ça fait. parce que c'est plus facile.
de vous deux, c'est bien toi le plus courageux morgan, tu sais.

silence de plomb qui s'étend on pourrait le saisir entre les mains, et celles de cole triturent nerveusement les manches de son sweat avant d'oser
oser faire les quelques pas qui séparent sans pour autant te faire l'affront de finir sous tes yeux - non il n'oserait pas, il n'aimerait pas qu'on le voit comme ça non plus -
il vient plutôt à coté de toi. s'accroupit à tes cotés comme si c'était pour voir ton petit compagnon de plus près et dire bonjour, un bras croisé autour de ses genoux il tend la paume pour se présenter à orphée avant de passer doucement ses doigts dans la fourrure toute douce du petit chien. incline la tête l'air qui se veut paisible.

— j'avais jamais vu de corgi avant
le tien est vraiment cool.

pour dire "adorable". si une petite chose comme celle-ci est aussi épanouie c'est que sous les airs qui se veulent intangibles il y a un cœur qui sait aimer comme il faut.

— ... tu avais dis que ton père était à azkaban, du coup j'ai pensé que c'était sûrement lui le responsable.

et cole se tait de nouveau quelques secondes, laisse l'ami animal te revenir car il a l'air de savoir comment te réconforter, lui. il croise plutôt les bras autour de ses jambes et observe le sol devant vous, la mine un peu pensive.

— je dirai rien. à personne, c'est promis. je suis franchement un gros con des fois mais vraiment - j'ai pas la haine contre toi morgan.

l'inverse depuis qu'il a osé avouer être désolé, il se dit qu'il aurait mieux fait de poser des questions plutôt que d'assumer du savoir tout fait.

p't'être.
p't'être que j'ai senti qu'on a tous les deux connu des sales choses et que j'ai mal réagi parce que toi tu vis avec différemment, sûrement un peu mieux alors ça m'a foutu en rogne.

il aimerait être capable de faire connaissance comme il faut, cole. et il finit par se risquer à tourner un peu la tête, à peine, pour t'observer dans le coin de sa vision.

— regrette pas de m'avoir mis au courant, d'accord ? tu verras, j'en ferai pas mauvais usage.
et puis il paraît que ça peut faire du bien aussi, d'avoir des gens qu'on a pas besoin de prévenir. au moins tu peux être sûr qu'y aura moins de malentendus désormais.
Morgan A. Prewett
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Morgan A. Prewett
Messages : 45
Points : 89
Re: collapsus † w/morgan Ven 27 Sep - 4:35

- Il est à Azkaban pour avoir tenter de créer des inferi, pas pour avoir battu son enfant.

Le blondinet ne faisait que dire les faits en regardant son chien aller et venir entre les deux garçons, comme s'il cherchait à consoler deux âmes en peine. C'est fou comme il était perceptif ce petit, à croire qu'il en était presque magique lui aussi.

- D'habitude, il aime pas trop que les étrangers l'approche, strange...

Il écoute attentivement les parole de Cole, les oreilles en alertes à la recherche du moindre coup fourré. Il est fatigué de se méfier, mais c'est devenu une seconde nature pour lui. Il veut croire, il veut pouvoir saisir ce fil qui vient percer ses sombres pensées et remonter à la surface. Aura-t-il la force de le saisir?

-  Je sais même pas en quoi on est semblables, donc comment je peux te faire confiance?

Trop habitué à l'obscurité, il recule un peu devant la lumière, ne sachant pas si elle est là pour le réconforter ou le brûler. Il crache quelques piques pour s'en défendre, mais on peut sentir son hésitation. La porte est ouverte, il ne reste plus qu'à la traversée, mais...

- Pourquoi est-ce que tu fais tant d'efforts pour moi?

Une autre larme salée roule sur sa joue, il ne comprends pas pourquoi quelqu'un voudrait se rabibocher avec lui au point de venir jusque dans sa chambre.

- Qu'est-ce que t'as à y gagner de faire ça?

Il se débat avec l'énergie du désespoir. Pourquoi est-ce qu'il rejette tant ce pourquoi il essayait de s'améliorer? Pourquoi est-ce qu'il n'arrivait pas à accepter la proximité d'autrui?

- Les gens ont toujours un truc à me demander, quand c'est pas de l'argent c'est de la popularité ou whatever. C'est pas possible de me vouloir juste pour moi.


Contenu sponsorisé
Re: collapsus † w/morgan

collapsus † w/morgan
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Revision d'un Morgan
» MORGAN KINGSLEY (Tome 1) DEMON INTERIEUR de Jenna Black
» (M) ★ Joseph morgan ㄨ Ezekiel Nate Smitter - Pacificateur
» Morgan - Bidon "Mer et campagne" terminé
» document morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Sous-sols :: Poufsouffles-
Sauter vers: