AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Jeu 1 Juin - 21:17



Laeva Steinn


“ Corbeau - Ses yeux ont toute la semblance des yeux d’un démon qui rêve ; et la lumière de la lampe, en ruisselant sur lui, projette son ombre sur le plancher... „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Tu t’appelles ? Laeva
Un surnom ? Lae'
Donne moi ton âge jeune individu... 17ans
Tu viens d’où ?  Je suis née en France, plus précisément en Normandie. Cependant, j'ai déménagé à 6 ans et je vis avec mon père à Londres en dehors de l'école.
Et au niveau de ton rang ici ? Sang-mêlé
Si tu as un don précise le ici
T’es en quelle année ? 6ème année
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) — Biologique magique & Occultisme
Quelle licence? (Uniquement en DEMA)
Tu aimerais faire quoi plus tard ? Cela reste flou, devenir une grande sorcière et surmonté mes défauts pour aider ceux vivant la même chose peut-être... Ou peut-être que j'écrirais seulement quelques livres et sombres poèmes.
Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  Ils sont... comment dire... peut-être plus ouvert d'esprit que certains.
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… (attendre la répartition)



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.





Ta baguette magique Vigne - Épine de monstre du Fleuve Blanc - 32,6cm - Très rigide
La forme de ton épouvantard Un pantin sans expression, peut-être qu'il représente ma difficulté à comprendre les autres ou bien mon incapacité à me montrer plus expressive...
L’animal de ton patronus Corbeau, beau et majestueux. Certains prétendent que c'est une colombe ou juste un simple oiseau à cause de la couleur que prend un patronus, mais pour ma part, je suis sure que s'en est un !
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ?  Mon visage capable de se tordre sous mille et une expressions qui restent insaisissables pour moi. Et mes parents, ensemble et ne se cachant rien...
Que sens-tu au dessus de la potion d’Amortencia ? L'odeur des cerises, du réglisse et de la fleur de lycoris
Ta matière favorite Le cours de potion
Tu aimes quoi comme bonbon ? Les bonbons des moldus
La créature qui t’inspire le plus Le corbeau, mais en matière de créature magique, celle qui m'intrigue le plus est le Sombral. Cependant, je ne les vois pas et il est peut-être mieux de ne pas connaitre cette expérience, je pense...
Un animal de compagnie peut-être ? Son petit nom, c'est Pénombre, son plumage est noir comme la cendre. Vous vous en doutez surement, il s'agit d'un corbeau apprivoisé... Cependant, il n'obéit qu'aux ordres prononcés en français.


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran

Laeva est comme une ombre. Le visage fermé, plutôt pâle et de légères cernes sous les yeux. Ses yeux qui observent sont grands ouverts à l'inverse de sa bouche souvent fermée. Elle ne parle pas vraiment, mais en général, quand elle s'exprime, c'est rarement pour rien dire, à vrai dire, elle est assez franche. Ce qui la rend particulière, c'est son esprit, son mental. Il s'agit là d'une jeune sorcière ayant une très bonne mémoire. Son cours favori, celui des potions est également celui où elle est le plus à son aise. Tous ses sens s'éveillent et font d'elle une élève brillante dans cette matière. Elle se défend également pas trop mal aux runes, mais comprend très bien que cette dernière matière n'est pas vraiment un bon sujet de conversation pour les autres élèves.

À vrai dire, là est son problème. La communication n'est guère le fort de cette sorcière, qui souvent, ne lâche des sons de sa bouche que quand elle parle seule a seule avec une personne. Elle éprouve beaucoup de difficulté à entrée dans un groupe ou à comprendre les sous-entendus. Et malgré son visage inexpressif, il lui arrive malgré elle d'avoir quelques agissements exagérés. Élève fragile et sensible à l'odorat, au bruit, à la vue et au toucher, ses sentiments qu'elle prend soin de dissimuler son également bien plus souvent mit à l'épreuve. Né atteinte du haut niveau d'autisme, l'Asperger. Laeva est hypersensible et préfère aux fêtes, le calme que lui procure l'isolement et la solitude et l'enrichissement de son vocabulaire. Elle ne tolère pas également qu'on la touche sans son accord, et déteste les mauvaises surprises. À vrai dire, il est assez facile de l'effrayer à cause de ses sens plus sensibles. Certains voient en ça un avantage pour certains cours, mais Laeva considère plus cela comme une malédiction, car là où la musique ne sera pas assez forte pour certains fêtards, elle sera pour ses oreilles un véritable calvaire à supporter.

Par conséquent, notre sorcière ne se soucis que très peu du goût des autres, et se fiche bien de ce que veut son entourage si elle le trouve agaçant. Les rares personnes avec qui Laeva aime discuter sont celles en général isolée, ne serait-ce le temps d'une discussion et qui ne perturbe pas pour autant ses sens. Quant aux cernes sous ses yeux, disons qu'il peut rapidement devenir difficile de dormir dès qu'une voisine de chambre fait quelques bruits. Ayant du mal à communiquer, cette jeune sorcière ne trie pas forcément les gens selon la pureté de leur sang ou rang, mais plus sur leur comportement qu'elle se permet de juger. Et pour en revenir sur les choses qu'elle n'aime pas, Laeva à absolument horreur des personnes qui fument, l'odeur du tabac est forte à ses yeux et tout bonnement insupportable. Selon elle, le chocolat est un bon anti-stress qui évite d'agacer les autres avec une odeur infecte. Alors si votre haleine empeste la cigarette, ne vous attendez pas à ce que Laeva prenne plaisir à restée à côté de vous... Au contraire, elle cherchera surement à vous éviter. Dans le pire des cas, elle pourrait vous proposer une potion pour lutter contre la mauvaise haleine si jamais vous avez le malheur d'être son voisin de classe lors d'un cours et que le changement de place n'est pas toléré par le professeur. Bref... certains la trouveront difficile à vivre, mais ne vous inquiéter pas, c'est réciproque, vous aussi vous pouvez rapidement être agaçant à ses yeux...

Celle-ci tient un carnet dans lequel elle note les expressions qu'elle apprend. Vous voyez, ce genre d'expression imagée ? Et bien des fois, elle peut-être perdue au cours d'une discussion, prenant tout au sens littéral et au pied de la lettre, c'est une personne face à laquelle il faut savoir peser les mots, car elle prendra tout très à cœur et des sentiments tels que l'amour et l'amitié ne sont pas à prendre à la légère. Quand bien même elle se soucie de la justice et de l'égalité, elle est connue pour être très rancunière et n'hésite pas à se venger de ceux qui la blessent en versant quelque potion de mauvais goût dans les plats ou sur les affaires de ses victimes. Rancunière, oui... mais pour qu'elle en arrive là, il faut vraiment que cela soit extrême. Vous ne la pousserez pas jusque-là n'est-ce pas ?

Bien évidemment, Laeva ne révèle son handicap qu'au personne de confiance. Seule l'infirmière et quelques membres du personnel sont au courant de son handicap. On pourrait continuer de parler de ce trouble de développement, mais autant conclure par le fait que notre jeune sorcière n'aime pas particulièrement le Quidditch, premièrement, car il s'agit d'un sport de compétition s'effectuant en groupe et tournant parfois au drame, et deuxièmement, car elle a toujours trouvée scandaleux que durant l'ancien temps, on poursuivait un véritable oiseau, le vivet doré qui par conséquent passait sa vie à être maltraité et pourchasser sur un vulgaire terrain de jeu. Laeva se passionne pour les oiseaux et en particulier sur le corbeau. Le nombre de poèmes dans lequel cet oiseau de mauvais augure apparaît l'a toujours inspirée tout comme la couleur de son plumage qui s’avérerait être sa couleur préférée jusqu’à ce jour.    


Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.

Laeva est née en septembre, le dernier mois de l'été et le premier mois de l’automne. Ce prénom, c'est son père qui l'a choisi. Laeva, signifiant gauche en latin. Son père Valzebal Steinn et sa mère Flannelle Derivière était un couple sorcier et moldue, anglais et française. Néanmoins, certain voit à travers le nom de notre sorcière un mauvais jeu de mots collant parfaitement à son caractère de rancunière.

"Lævatein is there, that Lopt with runes
Once made by the doors of death;
In Lægjarn's chest by Sinmora lies it,
And nine locks fasten it firm."
Extrait du poème nordique Fjölsvinnsmál

Son père avait lui-même étudier à Poudlard, mais sa mère, elle ne connaissait pas le secret de son mari. Tout comme la mère, cachait une chose à celui-ci. Couple construit sur le mensonge, il n’est pas si étonnant que ça que Laeva parle très peu de sa famille à ses camarades de classe.

Des deux parents, Laeva était plus proche de sa mère durant son enfance. Cette dernière était très protectrice et semblait comprendre mieux que quiconque son enfant. Valzebal, son père était quant à lui un parent absent depuis sa naissance. Un homme fuyant ses responsabilités et qui ne savait comment expliquer les choses clairement à son amour. Pour lui, Laeva était venue trop tôt en ce monde. Elle était comme "un oiseau de mauvais" augure. Une messagère qui en naissant le forcerait à annoncer tôt ou tard son secret, car quand elle aurait eu 11 ans, des lettres arriveraient et dépasseraient l'entendement de la raison de Flannelle. C'est dans ces circonstances-là que Laeva est né, et peut-être que ce mauvais jeu de mot un peu malsain, n'était pas si involontaire que ça. Laevateinn, une épée de vengeance. Laeva Steinn, une enfant qui en naissant était comme un couteau placé sous la gorge. Mais tout ceci, c'était malgré elle. On ne choisit pas de naître après tout.

Mais maintenant, sortons un peu du cadre parental et intéressons-nous à cette enfant de plus près. Laeva était une enfant qui ne parlait pas vraiment. Elle eut un an de retard avant de prononcer son premier mot. "Maman". C'était une enfant qui déjà observait et écoutait beaucoup ce qui l'entourait, mais la placée à l'école, lors des premières fois était difficile. Cela n'était guère alarmant venant d'une enfant, mais un rien arrivait à la perturber et le fais de devoir un jour rentré dans un système scolaire l'avait perturbée en effet. Les premières années en maternelles, en sois, n'étaient pas vraiment compliquée pour une enfant comme elle, il suffisait d'imiter les gestes des autres, jusqu’à finalement exécuter une action ayant l'air normale, mais qui lui plaisait à la fois. Pour Laeva c'était le dessin. Elle était déjà très observatrice à son jeune âge que déjà, elle voulait mettre des formes à ses dessins quand d'autres représentait un personnage avec seulement quelque traits et un rond pour la tête. Tout semblait être normal... mais pourtant, rien ne l'était.

Pour rentrer encore plus dans les détails passons à la moyenne et grande section du système de l'enseignement français. Laeva continuait de dessiner, mais n'avait en sois aucun ami. Mais le plus étonnant est surement qu'elle se souviens avec exactitude de ces années-là. Dont un incident qui l'avait... beaucoup frustrée lors de son jeune âge. Elle se souvenait que c'était en février, elle était en CP. En cours, un jour, elle s'amusait à jouer avec une vieille fève représentant un chevalier sur son cheval. L'aspect médiéval de celle-ci fascinait notre petite Laeva que voici qui imaginait ce petit personnage en porcelaine dans des aventures épiques jusqu’à ce que la maîtresse d'école la lui confisque. Elle s'en souviendra tout le temps de cette injustice. On ne la lui avait jamais rendue, c'était sa grand-mère maternelle qui la lui avait offerte la veille. Mais elle s'en souviendrait peut-être pas aussi bien si cet histoire au allure banale s'arrêtait là. "Les fèves dans les galettes, c'est une graine qu'on met dans la patte de celui-ci avant de la faire cuire et qui se transforme lors de la cuisson !" Une petite histoire un peu vieillotte pour les enfants, pour les duper. Dans cette petite école de campagne, il y avait une petite fête ou les élèves mangeaient de la galette faite main. Mais... cette histoire était un mensonge, Laeva le comprit immédiatement en revoyant l'objet qu'on lui avait confisqué dans les mains d'un autre en s'écriant "J'ai gagné la fève !". Colère... COLERE ! FRUSTRATION ! Mais ce n'est qu'une fève... un objet... mais c'était suffisant pour que notre future sorcière s'emporte et s'en prenne au jeune homme le même jour, juste après ceci lors de la récréation dans le bac à sable. Finalement, la jeune fille se prit un coup d'une petite pellette en plastique pour faire des châteaux de sable au visage. Son œil fut blessé, et elle tomba inconsciente.

La commune où vivait la famille Steinn était assez méprisante à leur égard. Une petite communauté de gens effrayé par les étrangers, britannique compris. Et puis dans cette histoire, l'enfant ne retrouva pas l'objet qu'on lui avait volé, elle n'arrivait pas à s'expliquer de manière assez claire pour être comprise, ses émotions avaient pris le dessus et finalement, elle fut fuie par tous, car depuis ce jour, elle portait un bandeau sur son visage, mais également, car depuis ce jour, le jeune garçon ayant commis cela et ayant pris ce qui excitait son imagination semblant être frappé de malchance tous les jours, dès qu'il croisait le chemin de Laeva.

Cet incident, avait causé des brèches et des failles dans la relation de famille. Valzebal était furieux envers la commune où il vivait, une commune qui était pourrie par des enseignants et professeurs qui collaient les stigmates du mépris sur sa fille. Et puis son père, frustré rejetait également la faute sur Flannelle et sa façon d'éduquer leur enfant. Il disait qu'elle n'était pas assez attentive. Les disputes de familles s’enchaînaient alors qu'a l'école, les enfants apprenaient à s'unir sous le signe de la colombe, symbole de paix et de liberté, Laeva cependant, elle, suivant l'opposition depuis que les autres la rejetaient, se mit à se passionner pour les corbeaux après avoir découvert la fable du Corbeau et du Renard. Cet oiseau sinistre dont le plumage était à l'opposé de celui de la colombe.

Valzebal, avait appris à aimer son enfant au goût excentrique qui d'un naturel mystérieux s'intéressait au vieux et ignorait totalement tout ce qui relevait de la technologie comme les ordinateurs et les téléphones portables. Un jour, à un de ses anniversaires, il lui offrit un corbeau de compagnie. Cela étonna sa mère, Flanelle qui voyait sa fille de plus en plus s'éloigner d'elle en grandissant. "Mère n'était pas vraiment d'accord à l'idée de faire d'un corbeau un animal de compagnie, à vrai dire, elle disait que ce genre de bestiole n'apportait que des maladies. Mais c'était mon cadeau d’anniversaire et je l'aimais..."

Laeva avait 6 ans quand elle déménagea à Londres avec son père. Ses parents avaient finalement divorcé et son père avait obtenu la garde de sa fille, en raison d'un handicap chez sa mère. Flanelle était une femme atteinte d'Asperger, Valzebal en l'apprenant compris que sa fille l'était surement, et était outrer qu'il ne soit au courant de rien. Ainsi, le secret de mère étant tombé avant celui de père. Valzebal Steinn divorça et garda ainsi son précieux secret qu'il ne dévoilerait au final seulement et uniquement à sa fille étant devenue son rayon de soleil. Néanmoins, il ne lui dévoila jamais les origines du nom qu'elle portait et préféra nier en disant que Laeva, c'était seulement un prénom similaire à Maeva, nom de l'une des sœurs décédées de sa mère qui ne pourrait plus jamais revoir son enfant.

Arrivée à Londres, Laeva appris l'anglais avec un peu d'aide de son père qui prit la décision de se libérer plus souvent de son travail pour se consacrer uniquement à sa fille. Reprendre l'école à Londres était, au départ, compliqué, mais les notes de Laeva parvenaient malgré tout à restée acceptables. La jeune et future sorcière tuait le temps où son père était absent avec son corbeau. Elle le dessinait, lui apprenait quelques tours en français au départ puis en anglais. Mais "Pénombre", c'était son nom, avait déjà assimilé les ordres prononcer en français, alors re-enseigner les ordres en anglais semblait être une perte de temps. Ainsi, les rares mots français qu'elle prononçait à partir de son arrivé à Londres s'adressaient seulement à son familier.

Durant ce temps, jusqu’à ce qu'elle arrive à ses 11 ans. Son père mit tout en œuvre pour savoir si oui ou non ça fille était diagnostiqué Asperger, tout comme l'était Flannelle, et c'était le cas. L'annonce de cette nouvelle fit souffrir Laeva, mais, elle préférait le cacher. Elle avait mal à l'idée d'être ainsi rejetée et incomprise à cause de cet handicap, et cela, malgré elle, la fit repenser un peu à mère. Elle noyait son chagrin en lisant quelques poèmes. Son poème britannique favori était Le Corbeau de Edgar Allan Poe. Valzebal Steinn, compris que sa fille était passionnée par les corbeaux, mais également la lecture et l'écriture, mais il se demandait pourquoi elle avait abandonnée le dessin. Surement était-ce à cause de cette période avant qu'elle ne perde son œil, où pour être amie avec son entourage, elle offrait des dessins aux gens. C'était dans le passé tout ça. Laeva estimait qu'il valait mieux ne rien donner aux autres, car comme le disait un certain dramaturge et écrivain :  "Les autres, c'est l'enfer..."

Finalement, une lettre arriva, cette fameuse lettre dont son père n'arrêtait pas de lui parler. Il était assez inquiet cependant, il avait peur de comment sa propre fille réagirait. Il préparait en avance des courriers afin de prévenir l'école du souci de son enfant. Mais Valzebal était alors intrigué par une question, dans quelle maison irait sa fille. Sa fille qu'il n'arrivait pas à comprendre par moment et qui se comportait de manière normale que pour rentrer dans le moule de la normalité imposer par les autres. Le seul conseil qu'il parvint à lui donner fut : "Ne t'inquiète pas, là-bas, le mot normal n'existe pas. N'hésite pas à être qui tu es Laeva. Je te promets que ce ne sera pas comme en France...."

Aujourd'hui, cela fait plusieurs années que Laeva est à Poudlard. Très exactement 6 ans, mais dans quelle maison ? Seul le choixpeau en à décider lors de ses premiers jours à l'école.


Laevateinn



Qui es-tu ? Je suis un être vivant, du moins je crois, je ne suis pas sûre.
Ton âge ? 17ans
Ton film favori Le premier Harry Potter, ça ma toujours fait rêvé. J'adore les films de Tim Burton sinon !
Ton livre favori Les mangas sa compte ? Si oui, en ce moment je suis en train de dévorée "Berserk"
Comment tu as découvert Dabberblimp ? J'aime bien rp, j'aime bien le fantastique... et pouf... me voilà !
Des remarques pour l’améliorer ? Il y a 13/3 poursuiveurs chez Griffondors parait-il XD
Personnage sur l’avatar Mei Misaki
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? Joncheruine




Revenir en haut Aller en bas
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
avatar

Captain Queenie Bitch

Messages : 469
Points : 462
MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Jeu 1 Juin - 21:29

Pourquoi vous postez tous des fiches vides svp halp
BIENVENUE COMEM shine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Jeu 1 Juin - 23:10

Mais comment ça vide ? =3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Ven 2 Juin - 0:03

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Ven 2 Juin - 6:25

Ho oui merci ! ^^ Et désolée pour la cb hier, ma co avait justement coupée, mais j'avais prévenue que ça risquait de pas tardé ^^' J'aime beaucoup l'avatar en tout cas ! Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Alaine P. Aslingt
Lil' precious girl
avatar

Lil' precious girl

Messages : 283
Points : 259
MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Ven 2 Juin - 19:14

Bienvenue ❤️.
Ton personnage.. aled
Jtm. ;___;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
avatar

Directeur

Messages : 376
Points : 285
MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   Sam 3 Juin - 1:09




Bienvenue sur Dabberblimp !

WAW. C'était long ? Et tortueux ? J'ai de nombreuses fois été détournée de ma quête mais j'y suis arrivé 8D Ton perso est toute mignonne et ça me touche de ouf cette maladie d'un point de vue personnel ;o; Même si ce n'est pas quelque chose de grave ça la rend en tout cas touchante. On a vraiment envie de la connaitre et l'histoire était longue mais je reconnais au final que c'était nécessaire et je comprends le cheminement pour en arriver à cet état d'esprit ! Serdaigle pour le calme, le recul, la sagesse, la solitude mais aussi la détermination, le savoir et la rigueur.

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laeva Steinn - Le corbeau a un beau plumage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Corbeau et le Renard (façon Pierre Perret)
» Le vol du corbeau de Gibrat
» L'épouvantail devient corbeau
» Masterton Graham - Corbeau
» Le Corbeau et le Renard (humour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Archives magiques
 :: Fiches abandonnées
-
Sauter vers: