AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 même l'arbre te supporte pas pv. emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ruben Damon
Captain bourrin
avatar

Captain bourrin

Messages : 218
Points : 217
MessageSujet: même l'arbre te supporte pas pv. emily   Mer 7 Juin - 22:26

Tu ne sais pas tellement ce qui a poussé ton furet à se barrer, au point d'aller se réfugier sur cet arbre mais maintenant ? Maintenant tu galères. C'est quand même pas le maudit python de Tobio qui a encore fait des siennes ? Va falloir qu'il surveille sa chose de plus près celui-là. Parce que tu tiens à Soupe quand même. Même si t'as failli l'écraser plusieurs fois en dormant avec par accident - pauvre animal. Tu vérifies en passant que le sachet de bouffe est toujours là où tu l'as laissé - sous cet arbre. Non parce que t'as quand même dépensé ton argent en allant au Pré à Lard, plutôt que rejoindre le troupeau dans la grande salle cette fois. Tu voulais être tranquille. Et récupérer ton furet aussi en passant. Mais qu'est-ce qu'il est allé se vautrer là-dedans bon sang d’excrément de centaure ? Y'a une femelle ou bien ? Tu te dis quand même que t'aurais pu l'appâter avec quelque chose. Mais t'y penses seulement après, bien sûr Ruben. T'as de la chance que l'arbre soit de taille moyenne, parce que sinon... tu ne serais jamais monté. T'es fort, t'es costaud, oui, mais absolument pas agile. Grimper, escalader et compagnie, c'est pas ce que tu préfères - et comme t'es lourd, on peut facilement imaginer les dégâts.

Tu tends désespérément ta main vers l'animal, l'autre se posant sur le tronc d'arbre. T'as peur de glisser, t'es pas à l'aise dans cette position. Et les branches, ces tas de feuilles qui chatouillent te gênent dans tes mouvements. Tu as envie de lâcher l'affaire, tu te fatigues pour rien mais au moment où tu l'aperçois te tourner le dos, d'un geste vif, tu l'attrapes par la queue - sauf que mouvement de trop, tu glisses, tu t'écorches les coudes et les genoux et tu tombes lamentablement sur terre - tes pieds s'entrechoquent contre ceux d'une autre personne. T'as eu chaud pour elle. De peu et tu l'écrasais entièrement. Tu t'immobilises quelques instants, le temps que tu ressens la douleur te traverser le corps entier. Et tu te mets à gueuler. Oui, tomber d'un arbre, bien sûr que ça fait bobo Ruben. Mais aussi, ton furet a du volé vu comment tu l'as attrapé. Il est où maintenant ? « SOUPE ? SOUPE ? En te retournant, tu l'aperçois étalé sur l'herbe. Ton index vient toucher son petit museau. Ah t'es là, sale abruti. T'as vu comment je me suis fait mal pour toi gros neuneu, c'est pas une belle preuve d'amour ? Refais plus ça c'est dangereux, surtout pour toi. » t'as l'air bien d'un abruti à parler à une bête qui ne doit sûrement rien comprendre, mais c'était pas si grave. Tu t'es blessé, t'as blessé l'animal, et... quelqu'un d'autre ? Tu tournes la tête à ta gauche. Emily ? Tu attrapes Soupe dans des bras et tu te redresses - passant tes mains sur ton bas déchiré au niveau des genoux pour dégager les résidus. « Hey ma petite Emily ! Ça va, je t'ai pas trop fait bobo j'espère ? En même temps t'aurais pu vérifier en levant la tête que quelque chose n'allait pas te tomber dessus. Je t'ai même pas entendu arriver. » Oh eh Ruben, tu penses que les gens passent leur vie à regarder les arbres ? Personne ne s'attend forcément à se prendre un Ruben dessus. T'as l'air sonné, mais tu regardes quand même autour de toi pour chercher ton sachet de bouffe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Wayne
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 42
Points : 83
MessageSujet: Re: même l'arbre te supporte pas pv. emily   Jeu 8 Juin - 0:35

Enfin, j'avais un peu de temps libre. Un moment de répit où je m'autorisais à ne pas étudier, à ne pas travailler, à ne rien récurer. Moi aussi, j'avais besoin de pauses pour me ressourcer, me recentrer sur moi-même et respirer un peu. C'est ainsi que je m'étais dirigée vers le parc, un livre coincé sous le bras, regrettant seulement de ne pas avoir pensé à emporter, en plus de cela, une thé. Tout aurait vraiment été parfait, mais ce serait pour une prochaine fois. Pour l'heure je désirais seulement trouver un arbre qui m'offrirait un peu d'ombre pour... Mh ? Pourquoi les feuilles de celui-là bougeaient elles autant ? Un regard rapide aux autres arbres autour me permit de confirmer rapidement que ça n'avait rien à voir avec du vent. Curieuse, je décidai donc de m'en approcher, me tordant le cou au passage pour essayer de voir ce qui s'y tramait.

Lorsque j'arrivai finalement sous l'arbre, les choses commencèrent à s'éclaircir. Quelqu'un était monté là-haut pour des raisons plus qu'obscures et, vu le mouvement des feuilles et des branches, ce n'était pas un poids plume. Pour le meilleur ou pour le pire, j'allais bientôt avoir réponse à mes interrogations puisque le grimpeur mystère glissa, tombant en ma direction. Bien joué, Emily, directement, pile au bon endroit pour te faire écraser. Je tentai de reculer, mais si j'étais douée dans ce genre de trucs ça se saurait. Je réussi donc seulement à buter dans une racine et à tomber vers l'arrière, sur le fessier, pendant qu'un Gryffondor connu au bataillon m'écrasait presque. Mes jambes souffrirent de l'impact, étant bien plus délicates que celles de... Ruben. Bien sûr que c'était Ruben, qui d'autre ? Le concerné était d'ailleurs occupé à prendre des nouvelles de son furet, ce qui me donna l'occasion de souffler un peu. C'est finalement avec quelques difficultés que je me relevai, les jambes encore douloureuses, essuyant au passage mes vêtements et récupérant mon livre. C'était douloureux et je m'en mordis l'intérieur de la joue, mais j'avais trop d'orgueil pour accepter de laisser transparaître quoi que ce soit.

C'est environ à cet instant que le grand blond remarqua ma présence, s'empressant de m'adresser la parole. Au moins, personne ne pourrait jamais dire que Ruben manquait d'énergie et d'enthousiasme, bien que pour le coup il aurait gagné à réfléchir un peu plus avant de se lancer dans son escalade. S'il ne m'avait pas trop fait bobo ? Même moi je ne pus m'empêcher d'esquisser l'ombre d'un sourire à la fois malicieux et amusé. Je replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille tout en lui répondant, le regard un peu moqueur.

« Et toi, on ne t'as pas enseigné le Accio ? Ça aurait été beaucoup moins dangereux, pour toi comme pour ta petite bête. »

Cela dit, mes iris d'azur le détaillèrent rapidement de haut en bas et j'esquissai une moue en voyant l'état dans lequel étaient ses pantalons. Sans faire attention à mes jambes molles et endolories, je m'approchai donc de lui pour entreprendre de nettoyer ses manches du gazon et de la terre qui s'y étaient agrippés au moment de l'impact.

« Ton uniforme est salit, tu aurais du faire plus attention. Si tu as besoin d'aide pour réparer tes pantalons, au niveau des genoux, je peux toujours m'en occuper, mais il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Et tu n'es pas blessé nulle part ? Ton furet aussi va bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
avatar

Captain bourrin

Messages : 218
Points : 217
MessageSujet: Re: même l'arbre te supporte pas pv. emily   Sam 10 Juin - 17:46

Tu restes bête face à sa remarque. Oui, c'est sûr que tu aurais pu surtout que t'avais ta baguette sur toi toi. Tu esquisses un sourire. « Tu comprends pas Emily, dans la vie faut savoir se mouiller parfois, même si on se casse la gueule. Et dangereux, sérieusement ? Arrête, regarde on pète la forme. » tu ris et poses tes deux mains sur tes hanches, l'animal vient se faufiler dans l'une de tes poches. Mais la Serdaigle se rapproche de toi, visiblement pas si convaincue par tes paroles vu son expression actuelle et la manière dont elle te dévisage de haut en bas. Ses petites mains viennent dégager la terre et autres débris qui s'étaient agrippées à tes manches. Une attitude qui te rappelle celle d'une mère envers son fils. Plutôt embarrassé, tu regardes autour de toi histoire de voir que personne ne vous observe : t'aurais l'air de quoi sinon ? tu dégages sa main et esquisses un mouvement de recul. « Ça va ça va, je sais le faire tout seul t'en fais pas. » une véritable mère-poule celle-là. C'est bon, fais pas genre t'aime pas ça Ruben. Même si ça semble plus t'agacer qu'autre chose, tu adores ce côté maternelle chez elle. Toujours aux petits soins, à arranger la cravate, à te dire que tu as mis ta chaussette à l'envers, si tu as bien mangé, bien dormi.

Tu repères d'ailleurs ton sachet juste derrière la blonde. Tu t'avances alors vers celui-ci et pose tranquillement ton fessier par terre. « T'es bien mignonne ma petite Emily, mais je sais me débrouiller tout seul. » Tu sors ta baguette et prononce le sort de réparation. Voilà, problème réglé. Tu fouilles ensuite dans ton sac en plastique et en sors un énorme sandwich suivi d'un paquet de chips à l'oignon. T'as tellement la dalle, t'as hâte que tout ça finisse dans ton estomac. Il va bien, il fait sa sieste dans ma poche, tu vas voir comment il va péter la forme dès que j'aurais déballé ce sandwich. Et sinon toi, encore avec tes bouquins ? Y'a quoi de si intéressant ? Aller lâche moi ça et pose ton cul ici, je partage. Tu retires l'emballage et coupe le casse-croûte en deux. Ou tu préfères les chips peut-être ? Mais tu risques de puer du bec après. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily D. Wayne
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 42
Points : 83
MessageSujet: Re: même l'arbre te supporte pas pv. emily   Dim 11 Juin - 23:58

Le grand blondinet avait tenté de m'exposer les mérites d'oser se mouiller dans la vie, sans grand succès. J'ignorais s'il n'était pas convaincant ou si, au contraire, son auditoire était trop difficile, mais le fait est que je ne mordais pas à ça. Au moins, il était toujours plaisant de le voir sourire comme ça, bien détendu et jovial. C'était rassurant, en un sens. Ceci étant fait, je m'étais avancée pour le nettoyer un peu, ce qui provoqua une réaction d'énervement léger chez Ruben, sa main venant éloigner la mienne alors qu'il reculait. Gênée, je reculai de même et détournai le regard, glissant mes bras derrière mon dos pour bien montrer que je ne comptais plus le toucher et qu'il n'avait pas à s'en faire.

« Désolé. »

Je le suivis néanmoins de mon regard de ciel bleu, curieuse alors qu'il s'approchait de l'arbre pour aller récupérer quelque chose à sa base. Puis, il s'assit en disant que j'étais... mignonne ? J'ouvris la bouche pour protester, sourcils froncés, mais la refermai finalement sans rien dire, préférant simplement me rapprocher pour aller m'asseoir également. Bien sûr, je fis bien attention à la position de ma jupe, ces satanés uniformes féminins ne comprenant pas de pantalons. Bien sociable et entreprenant, c'est Ruben qui entama la conversation, s'installant pour un véritable pique-nique apparemment. La seule chose qu'il nous manquait, c'était une couverture sur laquelle nous installer et le tableau aurait été parfait. Les mains à plat sur mes cuisses, j'entrepris de répondre à sa première question, pour commencer.

« Je m'autorise une petite pause dans les études, maintenant que les examens sont terminés, je recommencerai sans doute une fois que j'aurai quitté Poudlard pour l'été, je veux prendre de l'avance sur le programme, comme à chaque année. Sinon le livre que je lis aujourd'hui raconte l'histoire d'un Auror, c'est un genre de roman policier. »

Conclus-je rapidement, pour ne pas trop m'étendre sur le sujet. De ce que je connaissais du Gryffondor, je ne l'imaginais clairement pas être passionné de lecture. Enfin, je pouvais toujours me tromper, mais ce serait bien surprenant. Je l'imaginais bien occuper son temps libre avec des pratiques de Quidditch et des aventures rocambolesques, pas lire ces dernières. Bref, il m'avait aussi proposé un peu de nourriture et je devais avouer que ce n'était pas de refus.

« Je veux bien quelques chips. Ce n'est pas grave pour l'haleine, je n'aurai qu'à prendre une menthe en rentrant ou à me brosser les dents, de toute façon il n'y a personne d'autre que mon chat pour le remarquer. Et toi, ça ne te dérange pas de puer du bec ? Toujours personne en vue ? »

Demandais-je en un effort malicieux de socialisation, mordant au passage dans une chip à l'oignon. Miam, mes préférées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
avatar

Captain bourrin

Messages : 218
Points : 217
MessageSujet: Re: même l'arbre te supporte pas pv. emily   Mer 14 Juin - 21:02

Tu croques dans ton sandwich comme un homme des cavernes face à de la viande de mammouth. Emily s'installe tranquillement à tes côtés et tu l'écoutes pendant que tu te remplis le ventre. Quoi, prendre de l'avance sur le programme ? Tu ris et tu manques presque de t'étouffer. Alors tu tousses. Elle comptait sérieusement passer une partie des vacances d'été à... réviser ? C'est ridicule. Pour toi, c'était même impensable. Toi, tu vas dans un premier temps revoir tes parents chéris qui te manque toujours autant et ensuite partir à l'aventure avec Blue - et tu as hâte, tellement hâte. Les futurs examens ? T'y pense même pas. Depuis que les derniers sont passés, t'as carrément fait le vide dans ta tête. Tu la regardes alors sans rien dire. Elle doit être constamment stressée, non ? Tu t'imagines pas rester plus d'une minute sur une page. Alors lire un livre entier... impensable. Mais chacun son délire. C'est Emily. Mademoiselle Emily, toujours l'air exigeante avec sa personne, toujours à se mettre la pression. Tu te demandes alors si c'est la peur de l'échec qui fait qu'elle se focalise autant sur les cours. Même si tu ne dis rien, car au fond tu t'en tapes pas mal tu sais bien qu'elle travaille énormément. Tu soupires discrètement et tourne la tête, mordant à nouveau dans ton sandwich au poulet pendant qu'elle attrape une chips. Ses dernières paroles te font d'ailleurs sourire. Tu regardes le château. « "Toujours personne en vue" hein ? Pas vraiment. Enfin, pas dans le sens que tu crois en tout cas. tu tends ta main dans le sachet et tu remarques que t'as pas pris à boire. Quel abruti. Tu détestes manger et ne rien à voir pour te rafraîchir, surtout quand il fait aussi beau. J'veux dire, si, y'a bien quelqu'un qui m'intéresse et que je pue du bec ou pas ça changera rien pour elle, c'est mort quoi. » t'aimes pas tellement en parler, excepté avec Jo ou Blue mais tu parles bien sûr de la belle Fenry. Tu te frottes la nuque de ta main libre. Faut toujours qu'on te rappelle volontairement ou non tes relations amoureuses inexistantes pour le moment. Et pour une fois, t'as carrément du mal à tourner la page, y'a pourtant jamais rien eu mais la rose a du mal à sortir de ta tête d'ours.

Tu soupires une énième fois. Eh oh, t'es en compagnie de la petite Emily, Ruben. Ça suffit maintenant, on pense pas aux feux de l'amour, crotte de centaure. Tu pioches dans le paquet de chips. « Et plus sérieusement Emily je t'ai jamais rien dit ma petite mais, faut que tu te détentes. J'veux dire, chaque fois que je te regarde t'as toujours l'air occupé. Les vacances c'est fait pour se détendre et lâcher prise alors arrête de penser qu'au programme des cours c'est chiant. » tu tournes la tête vers elle et arque un sourcil. Puis tu souris et lui donne un gentil coup de coude. « T'as pas envie de te foutre à poil et courir partout en criant parfois ? Genre "allez tous vous faire voir avec vos cours de merde je veux me sentir libre moi tant pis si je suis naze et que j'ai pas d'avenir" ? Non ? Parce que moi si. Genre quand je pense à mon futur, à ce que je veux faire plus tard et que j'ai pas d'idées. Ben. Ouais ? » ...pas sûr qu'elle comprenne tout ton charabia mais tu te comprends parfaitement Ruben.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: même l'arbre te supporte pas pv. emily   

Revenir en haut Aller en bas
 
même l'arbre te supporte pas pv. emily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Les parcs-
Sauter vers: