AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 T'es qui au juste ? || Chun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Earl Grace
Funeste Amphisbène
avatar

Funeste Amphisbène

Messages : 137
Points : 373
MessageSujet: T'es qui au juste ? || Chun   Ven 9 Juin - 23:36


t'es qui au juste ?

   

   
L'après-midi tranquille. Tu te balades dans le Château un peu perdu, comme si tes pas ne connaissaient plus les pavés réguliers qui glissent sous tes semelles. Comme si ce Bal t'avait transformé, avait effacé l'ancien Earl et l'a remplacé par une copie un peu moins efficace, inhabituée à la vie.
Pourtant, lorsqu'un courant d'air ébouriffe tes cheveux ébènes, tu tournes ton visage vers les balcons et tu t'y faufiles discrètement. La vue englobe la vallée et les arbres reflètent la lumière comme des cristaux.
Tu trouves ce spectacle saisissant, beau, éblouissant. Tu ne sais pas d'où te vient cette soudaine envie contemplative. Enfin, si, tu sais, mais tu ne veux pas te l'avouer. Silas.
Tu as un léger sourire en pensant à lui. Sourire vite effacé, lorsqu'un bruit interrompt tes réflexions.
Comme si quelque chose tombait contre une parois de verre.
Tu te tournes et découvre avec stupeur une autre cape grise, enroulée autour du mince corps d'une jeune fille aux cheveux bruns qui... Se coupe les ongles des pieds dans un bocal placé là. Tu t'aperçois de l'insigne de préfète sur sa poitrine et tes sourcils se lèvent, dans une surprise totale.
Est-ce que c'est une blague ?

Excuse moi... Mais tu fait quoi au juste ?

Tu t'approches d'elle et la regarde de haut, une ombre de sourire au coin des lèvres. Tu te demandes si elle est cracmole ou moldue. Tu ne l'avait jamais vue ici et tu croyais être au courant pour à peu près tous les non magiques de l'établissement.
Visiblement tu t'es trompé, chose que tu n'aimes pas quand ça t'arrive. Mais tu es de bonne humeur aujourd'hui. Alors tu penches la tête et fixe son bocal intrigué. Vraiment intrigué.
C'est quoi le but de collectionner ses ongles au juste ? Construire le bateau de Loki dans les limbes ? Fallait pas collectionner les ongles des défunts pour ça ?
Le vent souffle encore et ta cape grise gagne en volume. Tu ressembles à un corbeau maintenant, ou à un loup.
Rien de bienveillant en tout cas, mais as-tu déjà été bienveillant une seule fois dans ta vie, Earl ?

   
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Sam 10 Juin - 0:11

Chun-Hei sifflotait tranquillement, walkman dans les oreilles, alors qu'elle se dirigeait sur les balcons. Encore une belle journée d'achever pour la plus géniale et la plus dérangée des préfètes de l'école ! Quand même, elle avait été surprise, quand, en cinquième année elle avait reçue dans sa lettre pour la rentrée l'insigne. Enfin, au final, c'était assez naturel pour la future reine du monde ! Nul doute que l'année prochaine, elle deviendrait préfète-en-chef, d'ailleurs ! Enfin, pour le moment, la coréenne voulait un peu de calme, c'est pour ça qu'elle avait décider de se caler là-bas. En effet, il lui fallait bien un peu d'intimité, pour se couper les ongles des doigts de pieds, après tout ! Elle en était presque à cinq bocaux de remplis, en plus ! 

Tchic, tchic.

Voilà le seul bruit qui pouvait se faire entendre, sur le balcon. Il y avait un léger vent de présent, mais c'était tout. Le bruit, c'était cleui des ciseaux de Chun-Hei, qui découpait donc ses ongles pour les mettre dans son bocal. Pendant cette petite opération, elle repensait aux événements de ces derniers jours : les examens et le bal. Mine de rien, elle avait été pas mal occupée, ce qui avait mit un frein temporaire à ses plans de conquête du monde. Dommage. Mais bon, en contrepartie elle était sûre d'avoir de bonnes notes et s'était bien amusée. Alors certes, il y avait eu de légers problèmes, notamment avec une bande de Gryffondor qui avait fait les marioles avec des pétards, prêts d'une pauvre petite fille borgne. Évidemment, son sens inné de la justice l'avait obliger à intervenir, faisant perdre trois points à ces malappris ! Puis elle avait rejoins un de ses innombrables plans Q d'un soir, dans les toilettes pour... jouer aux mineurs. Voilà.

Un bruit. 

Quelqu'un venait d'arriver, un élève, à l'uniforme gris. Elle le connaissait très bien ! Il s'agissait d'Earl Grace, un gars de Serpentard, qui avait tué sa sœur pour une raison que Chun-Hei ne connaissait pas. Un type assez sombre, qui n'inspirait pas confiance aux autres. Pour la Cracmol, elle s'en fichait un peu de tout ça et puis, il s'agissait d'un moldu, un potentiel allié pour son armée ! Alors autant nouer de bons contacts avec lui ! 

- J'suis en train de me couper les ongles de pieds ! Ca se voit pas ? J'en fais la collection !

Et ça se voyait à son regard, qu'elle était totalement sérieuse à ce sujet. Après bon, le bocal presque plein en témoignait, d'ailleurs. Toujours est-il qu'après avoir terminé son ouvrage, la belle remit ses chaussures et mit pieds à terre, dévisageant Earl. 

- Au fait, j'me présente, Chun-Hei, préfète de Poufsouffle et future maître du monde !

Oh ça oui, elle était connue à cause de ça. Il faut dire que lors de sa cérémonie de répartition, la gamine d'alors s'était retournée pour faire face à toute l'assemblée et avait crié de toute sa conviction qu'elle dominerait le monde avec une armée de Cracmols. Oui, devant toute l'école. Ca au moins, c'était resté. Puis, c'est avec un sourire, que la demoiselle reprit la parole, pour questionner à son tour le Serpentard. 

- Et toi Earl ? Tu fais quoi ici ? Tu cherchais l'inspiration pour écrire un poème à ta douce muse ?
Revenir en haut Aller en bas
Earl Grace
Funeste Amphisbène
avatar

Funeste Amphisbène

Messages : 137
Points : 373
MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Sam 10 Juin - 13:15


t'es qui au juste ?

   

   
Dubitatif. Oui, c'est sûrement le meilleur mot pour décrire ton état lorsqu'en cherchant un signe d'hilarité sur son visage tu te rends compte qu'elle est absolument sérieuse. Pourtant, dans ta tête, ça refuse de connecter. Non, mais vraiment. Quel est le but de collectionner les ongles des pieds ?
Elle se présente et soudain ça s'éclaire. Oui, tu l'as déjà vu cette petite, lorsqu'en première année elle s'était écriée qu'elle dominerait le monde. Cela avait été répété, amplifié et déformé pendant tout un mois, avant de se tasser. Après tout, elle n'était que Poufsouffle, personne ne l'avait prise au sérieux. Pourtant, l'idée de domination lui était visiblement restée en tête.
Tu l'examines attentivement en te demandant si c'était juste un masque ou si elle prévoyait réellement de mettre son plan en place. À première vue, elle semblait sérieuse en tout cas.
Elle te demande ce que tu fais ici et tu te rends compte qu'elle connaît ton nom. Cela te déplaît pas tant que ça d'être connu, cependant tu te demandes quelles nouvelles sont parvenues à elle pour qu'elle n'ai aucun problème à t'identifier. La suite de ses paroles te fait pouffer de rire.

Je n'écris pas de poèmes. Et je n'ai pas de muse, Chun-Hei.

Tu penches légèrement la tête. Elle t'a fait presque rire. C'est un exploit assez rare de réussir à obtenir ne serait-ce que ton sourire. Alors tu la contemples encore quelques instants, t'interrogeant sur sa taille au vu du fait qu'elle ne t'arrive même pas au cou, avant de détourner le regard vers la forêt visible en contre-bas du balcon.

Visiblement le destin m'a poussé ici pour que je rencontre une future dictatrice. Comment comptes-tu mettre ton plan en place ?

Tu espères qu'elle ait quelque chose de plus en tête que simplement collectionner ses ongles. À vrai dire tu aimerais vraiment savoir si elle y a déjà réfléchi.

   
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Sam 10 Juin - 13:58

Il n'y avait pas à dire, Earl semblait assez perplexe, face à la réponse de Chun-Hei. C'était compréhensible en même temps et depuis toutes ces années, la demoiselle avait appris à faire avec ! Ce n'est qu'après quelques instants de silence de la part de son interlocuteur que ce dernier décida finalement de reprendre la parole. En tout cas, il pouffa de rire, ce qui était assez surprenant. La Cracmol était persuadée que ce type était du genre à avoir un balai dans le cul, le genre de gars au passé tragique qui est taciturne et renfermé. 

Néanmoins, elle était intéressée par la question du Serpentard. Ainsi, il voulait savoir comment elle allait s'y prendre pour dominer le monde. Très, très bonne question et la demoiselle avait effectivement un plan ! Mais il fallait répondre dans l'ordre des remarques.

- Un beau gosse comme toi, qui a pas de muse ? Moi qui était persuadée que les demoiselles se bousculaient au portillon !

Puis, après quelques instants, elle décida de reprendre.

- Tu veux te convertir en cureton ? T'es gay ?

Hé bien. On ne pouvait pas dire que c'était la subtilité qui l’étouffait, celle-là ! En même temps, la Poufsouffle avait l'habitude de poser comme ça, des questions de but en blanc. Inutile de passer par d'infinités de chemins quand on voulait savoir quelque chose. Autant y aller simplement. 

- Sinon, pour répondre à ta question, j'ai effectivement un plan diaboliquement génial !

L'air triomphant sur son visage était clairement visible. Droite comme un « i », la coréenne reprit rapidement la parole.

- Et en tant que Moldu, futur soldat de ma fière armée, je vais te dévoiler mon plan ! Sens-toi honoré, soldat Earl ! 

Dit-elle en pointant de manière tragique et exagérée son doigt sur le susnommé. Il n'y avait pas à dire, elle aimait soigner sa mise en scène. Laissant écouler une petite minute de silence, digne d'une grande scène de tension du cinéma hollywoodien, elle arrêta de faire languir son camarade, son futur soldat.

- Grâce à des recherches dans la biologie magique, je compte inventer un virus qui détraquera le système magique des sorciers, pour les rendre à l'impuissance ! Puis, pour transmettre le virus, je pense utiliser mes compétences en droits et commerces magiques pour le répandre, notamment parmi les biens de consommations, comme la nourriture et les boissons. Bien sûr, je compte viser en priorité la nourriture typiquement sorcière et la plus populaire. Avec des efforts, je compte même faire en sorte que le virus soit sexuellement transmissible ! Comme ça, même si la consommation s'arrête, il sera trop tard ! Bien sûr, il faut prendre également en compte qu'un antivirus peut se créer, c'est pour ça que je recherche un moyen de le faire muter, pour qu'il soit propre à chaque individu, rendant la création d'un remède impossible. 

Whoauw ! Whoauw ! Voilà un plan qui en imposait ! Et réfléchit, en plus de ça ! Bon, il restait qu'il serait très difficile à mettre en place, mais le mot impossible n'était pas dans le vocabulaire de Chun-Hei ! Cette dernière émit un petit rire triomphal , tandis qu'elle se grattait le bout de son nez, souriante. 

- Alors, plutôt pas mal, non ?

Qu'allait être la réaction du Serpentard face à de telles déclarations ? Il ne pouvait être que subjugué par tant de génie !
Revenir en haut Aller en bas
Earl Grace
Funeste Amphisbène
avatar

Funeste Amphisbène

Messages : 137
Points : 373
MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Sam 10 Juin - 14:42


t'es qui au juste ?

   

   
Elle semble ne pas s'en remettre du fait que tu n'aies pas de muse. Tu as un léger sourire en coin, jusqu'au moment où elle te demande, avec toute la subtilité du monde, si tu es gay.
Tu sens tes pommettes s'empourprer légèrement lorsque tu te poses la question. Tu ne t'étais jamais intéressé à ça, à vrai dire. Cela ne faisait pas partie de tes priorités et ce n'est toujours pas le cas. Mais pourtant tu es conscient que tu n'as jamais été réellement attiré par les femmes.
Tu hausses les épaules, refusant de répondre à des questions aussi osées, qui pourtant s'encrent dans ton cerveau avec la ferveur de l'acide.
Et puis, elle te dit que tu seras son soldat. Tu hausses un sourcil dubitatif et tes yeux se tournent vers elle. Et c'est alors qu'elle se met à expliquer son plan. Un sourire mesquin monte sur te lèvres mais tu l'empêches de se montrer, essayant d'afficher un air détaché. Pourtant, tout cela te fait bien rire. D'abord, il faut trouver le virus. Si on l'attache en effet au gêne sorcier, cette aberration, à ce moment là peut-être qu'il pourrait fonctionner, mais s'il mute, il pourra aussi attaquer ceux chez qui le gêne ne s'est juste pas montré, c'est-à-dire les cracmols. Et puis, même si elle réussissait à créer un virus pareil, il faudrait qu'elle réussisse à être acceptée dans une grande entreprise de distribution, et tu sais qu'elle n'aura pas forcément accès à la marchandise avec des compétences seulement en droit et commerce. Et puis, si la consommation s'arrête, car en effet après plusieurs cas de décès ou de perte de pouvoirs (ce qui te semble irréalisable), les acheteurs vont éviter les produits, il n'y aura plus aucun moyen pour qu'elle puisse continuer son manège car elle se fera arrêter.
Ambitieuse et visionnaire, peut-être pas. Plutôt rêveuse.

Ton coup va rater. Il y a beaucoup trop d'incertitudes, d'absences de détails. Pour réaliser ça ainsi... Tu ne peux pas. As-tu au moins un début de recherches pour ce fameux virus ? Es-tu certaine qu'il n'attaquera pas les cracmols ? Ne serait-ce pas plus simple d'exterminer les fournisseurs de baguettes et de relâcher des termites de bois sur les écoles ?

Ta voix est presque railleuse sur cette dernière remarque. En effet son plan te parait si peu prêt, si peu préparé. On croirait qu'elle l'a dessiné au crayola sur le plafond de sa chambre. Tu secoues la tête, dépité.
Après tout, tu ne pouvais pas t'attendre à bien mieux de la part d'une Poufsouffle.

   
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Dim 11 Juin - 23:31

Chun-Hei observait de manière intriguée le Serpentard qu'elle avait en face d'elle. Ce dernier commença à rougir, au moment ou la Cracmol émit l'hypothèse qu'il était homosexuel. Un simple haussement d'épaules, sans autre forme de réponse de la part du Grace. Ouais, ça confirmait pas mal ce que la coréenne pensait de lui. Elle était un tout petit peu déçue quand même, mais bon elle ferait avec ! Néanmoins, le reste de ses paroles était très intéressant. Il mettait en doute le plan absolument génial d'elle, la toute puissante et future reine du monde ! Et il demandait si elle avait un début de recherche pour son virus ? Bien évidemment que oui ! 

- Bien sûr que oui, que j'ai un début ! Qu'est-ce que tu crois ? En un an, je me suis principalement concentré à identifier le gêne qui permet aux sorciers d'utiliser la magie. C'est assez difficile, mine de rien. Mais d'ici quelques mois, peut-être pour octobre prochain, j'aurai réussi, ce qui ne sera que la première étape ! Ensuite, il faudra l'isoler, pour l'étudier en détails.

Puis, après quelques instants, elle décida de reprendre la parole, tandis qu'elle donnait quelques coups dans le vide, face à un adversaire imaginaire. Un réflexe qu'elle avait depuis longtemps, afin de ne pas se rouiller. Elle avait beau être deuxième dan de karaté, elle pourrait perdre de sa force, si elle ne s’exerçait pas quotidiennement. 

- Exterminer les fabricants de baguettes n'aurait pas grand intérêt. Après tout, quelqu'un a bien été le premier d'entre eux et n'est parti de rien, à ce moment. Autrement dit, même si je les tuaient, quelqu'un finirait par prendre leur place et puis, les baguettes, ça peut se transmettre, même si c'est moins efficace.

Oui, s'attaquer aux baguettes ne présentait aucun intérêt. Ce n'était pas une solution viable. C'est pour ça qu'il fallait s'attaquer directement à la source de tout ça, pour détruire la sorcellerie. Se tournant vers son interlocuteur, elle l'observa quelques instants, l'air faussement déçue. Elle avait bien envie de jouer un peu avec ses nerfs. Histoire de tester sa résistance mentale, en tant que futur soldat ! Et puis, elle était habituée à raconter des craques, depuis des années, donc elle était très à l'aise dans ce domaine.

- En tout cas je suis un petit peu déçue que tu sois gay quand même. Moi qui espérait que l'on puisse s'amuser un peu au détour d'un couloir, le temps d'un soir. Faut dire que t'es sacrément mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Earl Grace
Funeste Amphisbène
avatar

Funeste Amphisbène

Messages : 137
Points : 373
MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   Ven 16 Juin - 23:06


tais-toi misérable

   

   
Elle prétend avoir un début, mais ce n'est pas le cas. Elle n'a que la théorie et rien ne prouve qu'elle pourrait avoir plus que ça. Tes yeux se lèvent au ciel et tu secoues la tête. Déception, déconvenue, désenchantement. C'est bien regrettable, mais tu ne dis rien, la laissant dans son univers illusoire.
Tes yeux s'attardent sur elle, lorsqu'elle donne quelques coups dans les airs. Il te semble reconnaître les arts martiaux, mais c'est si peu, trop peu. Elle était trop petite pour être efficace aux coups directs. Elle devrait plutôt se concentrer sur comment fatiguer un adversaire plus gros qu'elle en frappant dans ses points clefs. Tu t'apprêtes à le lui conseiller lorsqu'elle relève ta remarque sarcastique, inconsciente que ce n'était que risée. Tu la contemples surpris avant d'abandonner toute espérance. Inutile, superflu. Vain. Cela ne servait à rien de croire qu'une chose si... déplorable puisse se croire capable de faire tant de choses.
Tes yeux s'écarquillent en prenant conscience de ta réflexion. N'est-ce donc pas ce qu'un sorcier penserait d'une cracmole comme elle ? Mais pourtant, il n'y a rien dans cette chair qui aurait du potentiel, du cran. Et tu n'arrives pas à la voir comme quelqu'un méritant ton soutien.

Sans intérêt.

Tu te tournes dos à sa mine déçue, insensible à ses émotions. Mais ce qu'elle dit, par contre, ça te fige et te glace le sang.
Ce n'est pas que tu ne te vois pas comme tel, Earl. Tu as demandé à Silas de sortir avec toi. Tu aimais coucher avec lui comme avec personne. Mais gay... Tu n'arrives pas à appliquer ce mot à ta personne. Et surtout, tu ne sais pas si tu pourrais assumer une nouvelle divergence. C'est ta vie privée après tout, et tout cela est encore trop vif dans ton esprit.
Alors la façon dont elle le dit, comme si tu étais un vulgaire morceau de viande, potentiel gâché par la déviance, cela te fait bouillir. Alors tu te penches, comme pour renouer tes lacets, et tu sors la lame longeant ton mollet. C'est d'un geste clairement expert que tu la jettes en l'air, la rattrapant par la lame, lorsque tu finis par te tourner vers elle, un sourire tout du moins menaçant sur le visage.
Tu es en colère Earl, mais c'est encore une bête que tu peux contrôler. Elle ne fait pas taire le monde autour, elle ne bourdonne pas dans tes oreilles. C'est froid, manipulateur. C'est l'adrénaline de l'irritation malsaine. La préparation à un combat, s'il doit y en avoir un.

Je t'assure que mon mec est plus mignon que moi, et lui non plus n'est pas intéressé par ta petite personne. Un problème, Hei-Hong ? On peut le régler dès maintenant.

Tes yeux ne lancent pas des éclairs, ta voix est posée mais aux résonnances froides du métal qui retombe régulièrement dans ta paume. Tu attrapes une nouvelle fois le manche et t'entaille légèrement l'index. Le sang s'égoutte immédiatement au sol.

Récemment acérée.

   
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: T'es qui au juste ? || Chun   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'es qui au juste ? || Chun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» Double tournois type warin, Louis XIII le juste 1642 H
» Critique de "Dharma Poèmes" de Park Je-chun *
» juste prix mini revo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Archives magiques
 :: RP abandonnés / des invités
-
Sauter vers: