AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Woni M. Lloyd
Professeur de Langue Classique

Messages : 17
Points : 14
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 19
MessageSujet: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    Sam 17 Juin - 11:28



Woni M. Lloyd  

“ Le problème c'est que j'aime chanter autant que je chante mal. „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Vous vous  appelez ? — Woni Moïra Lloyd
Un surnom peut-être ? — Wok' mais seulement ceux qui me sont très très très proche, genre les vrais quoi. Sinon ma fille m'appelle « mère » non je déconne elle m'appelle Ama.
Âge — 27 ans.
Origine — Irlandaise de sang pur, enfin peut-être que j'ai des origines, mais très très lointaine ! Genre qui date des hommes de Cro-Magnon !
Votre rang (Sang-pur, mêlé, cracmol..) — Sang mêlé. Nous pratiquons l'amour pour tous. Oui oui un sorcier peut aimer une moldu.
Un don particulier ? — Non.
Quel métier exercez-vous ? — Professeur de Langue classique.  
Et depuis quand ? — Depuis cette année 2027-2028.
Dans quelle maison étiez-vous à Poudlard ? — Serdaigle, comme tous les sorciers de ma famille, je n'y ai pas échappé.
Que vouliez-vous faire quand vous étiez jeune ? — Je voulais sauver le monde à bord de mon ballet volant ! Puis j'ai vite voulu sauver les âmes perdus de l'école, et comme les langues classiques me passionnaient...
Que pensez-vous des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  —Ils ne me dérangent pas. J'aurais aimé étudier avec des moldus ou des cracmols à mon époque !



Quand le pire est connu on ne peut que surprendre.





Votre baguette magique  — Bois de charme et cheveux de vélane. D'une longueur de 23,75 cm et est très rigide. C'est un peu ma complice.
La forme de votre épouvantard — Je vois ma fille, à travers une vitre, seule,  dépourvue d'oxygène, entrain de mourir devant moi, sans que je ne puisse agir.
L’animal de votre patronus — Un ours brun.
Qu’est-ce que vous voyez dans le miroir de Risèd ?  — Que ma fille grandisse dans un monde sans conflit entre les sorciers et les moldus... Impossible me direz vous...
Que sentez-vous au dessus de la potion d’Amortencia ? — L'odeur de ma fille, le vieux papier et la fleur d'oranger.
Vous aimez quoi comme bonbon ? — Sherbet lemon, parce que le citron.
La créature qui vous inspire le plus — Le demiguise, une créature qui prend soin des autres et qui est très discret grâce à sa capacité d'être invisible.
Un animal de compagnie peut-être ? — Un chat tout blanc à poil long, que l'on appelle Ghost et un hibou brun que l'on nomme Vaillant.


Parfois il est plus important de ressentir que de réussir -Caractère-

Petit résumé.:
 


Un bouquin sous la main, tu avances. La tête haute. Le regard droit. On penserait que tu es hautaine, mais les sourires que tu lances montre que tu es généreuse. Tu entres dans ta salle de classe avec tellement de glamour. Les élèves se taisent. Tu souris. Tu leur dis bonjours. Puis tu sors tes affaires. Geste banal que fait un professeur. Les perturbateurs ont bien intérêt à se calmer, tu n'hésiterais pas à leur rappeler bien conformément qu'ils sont en cours et non dans la cours de récréation. Et enlever des points ne te fait pas peur. Tu ne fais aucun favoritisme. Tu déteste ça. Il y a un temps pour tout. Tu peux sympathiser avec les élèves, leur donner des conseils, les aider. Et puis tu aimerais voir tes anciens élèves revenir pour te raconter ce qu'ils deviennent. Mais tu n'es qu'à ta première année d'enseignement. Tu essaies de rendre tes cours plus actif que ceux que tu as suivis à ton époque. Certains élèves peuvent te détester, mais toi tu apprécies tous tes élèves. Autant ceux qui t'en font baver que ceux qui sont passionnés.

Tu avances dans les couloirs, sûre de toi. Tu fais un signe de tête à tes collègues lorsque tu les croises. Tu adores papoter avec eux. Échanger, rire, t'amuser. Relâcher tout simplement. Ne pas penser aux cours, délirer. Oui car au fond tu es comme ça, la blagueuse. Celle qui aime sortir avec ses amis. Prendre un verre au trois ballets. Tu aimes aller supporter les équipes de quiddich (principalement celle de ton ancienne maison, Serdaigle) ou voir les représentations de fin d'année. Tu participes à la vie de cette école, et tu le fais à fond. Tu vis chaque seconde comme si c'était la dernière. Tu en profites un maximum. Tu ne veux avoir aucun regret.

Tu es une personne spontanée. Tu n'hésites jamais. Tu es sûre de toi. Enfin.
Woni, tu peux y arriver. Woni, tu peux réussir. Être un bon professeur. Ais confiance en toi. Tu es une mère formidable. Une femme dynamique. Quelqu'un d'incroyable. Pourquoi cela ne fonctionnerait pas. Tu as enfin la chance de réaliser ton rêve. Et sache-le Woni, tout le monde n'a pas cette chance.


Des fois j'ai l'impression d'être pleine de pu. -Histoire-

Tu avais vingt-cinq ans. L'âge des Caterinettes. Tu venais d'entrer dans cette établissement, dont les murs était d'un blanc étincelant. Tu avais mal, si mal. Tu venais d'arriver en urgence. Ta mère et ton père ainsi que ta petite sœur ont accouru. Mais ils t'ont directement amené dans cette pièce sombre. Du sang tachait ta jolie robe blanche immaculé de fleurs bleus. Pourtant si belle. Tu as fermé les yeux. Et les neuf dernier mois de ta vie se sont écoulés dans ta tête.
Tu allais te rendre à Poudlard, l'école où tu as passé toute ta scolarité. Tu allais postuler pour être professeur. Cette journée était tellement belle pour une journée de Février. Ce soir là, avec Evan, vous fêtiez la st.Valentin. Alors que vous étiez tout les deux sous l'emprise de l'alcool. Qu'est-ce que vous étiez stupide. Mais vous vous êtes si bien amusés. Tellement que vous aviez pris tout les risque possibles. Evan était si gentil, un gryffondor. Tellement d'ambition. De courage. Puis, il était beau. Mais vous ne sortiez pas ensemble. Ce n'était que le coup d'un soir.
Quatre mois après, tu es prise de vomissement. Tu ne te sens pas bien. Tu pleures pour aucune raison. Tu l'appelles. « Evan... Tu vas être papa. » Il a raccroché. Depuis plus rien. Il a disparu. Mais tu t'en fichais. Le mois suivant, tu apprenais que l'être qui grandissait en toi était une fille. Maïwenn Céleste Lloyd. Céleste étant le nom de ta sœur, ça te paraissait logique qu'elle porte ce prénom.
Ton ventre s'arrondissait. Tu la sentais bouger. Tu voyais des bosses déformer la sphère qui la protégeait. Tu n'avais qu'une envie, la tenir dans tes bras. Tu t'amusais à attraper son talon lorsqu'il passait sous la surface de ta peau. Tu chantais pour elle.

Ce matin là, tu étais éblouissante. Ta robe à fleurs était relevée à cause de ton ventre devenu tellement gros et si rond. Tu allais pour déposer des roses sur la tombe de ta grand-mère. Dix ans qu'elle était partie. Le 26 Octobre 2015. Mais juste en partant. Alors que tu quittais ton domicile, tu as sentis des affreuses douleurs. Des contractions dit-on. Tu reviens à la réalité. Tu ouvres tes yeux aussi verts qu'une émerode. Dans cette salle où tu allais donner la vie. Et tu hurles. Et tu broies les mains de tes parents. Tu es trempée, tu sues. Ton souffle se coupe.
Te voilà Woni. Maïwenn dans tes bras. Ton portrait craché. Cela fait deux ans que vous vivez toute les deux. Un bonheur à temps plein. Tu es comblée. Et tout les soirs tu répètes :
« Elle est la chose la plus douce que je connaisse
Vous devriez voir comment elle me tient quand la lumière s'éteint
Elle secoue mon âme comme un nid-de-poule
Elle a emmené mon cœur dans un voyage
J'imagine qu'elle se balade avec
Contrairement aux autres femmes que je connais
Celle-ci va me le ramener en entier
Des marguerites, des marguerites sur ton front
Je t'aime aujourd'hui, toujours et encore.
Un peu plus qu'hier et bien moins que demain. »

2027. Tu fini par prendre une décision. Retenter ton admission à Poudlard en tant que professeur de Langue Classique, à vingt-sept ans.
Pseudo




Qui es-tu ? — Moon, non ! Annaëlle, arf je ne sais plus...
Des remarques pour l’améliorer ? — Heu... No way
Personnage sur l’avatar — Riza FMA / Dianna Agron




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
M. Felix Gaunt
Lucky Kitten et Futur mari d'Andy

Messages : 190
Points : 257
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 20
MessageSujet: Re: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    Dim 18 Juin - 0:38

Wouah **
Je kiff tellement omg !
JE VEUX UN LIEN AVEC GEMMA /o/
Courage pour la suite honey ♥♥


The reason we think the flowers on a precipice are pretty, is that we are also hearing at the edge of the precipice. We must not be afraid, for we are like flowers, we do not fall.

Feldy ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
William B. Carter
Professeur de Sorcellerie

Messages : 15
Points : 24
Date d'inscription : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    Dim 18 Juin - 11:41

Bienvenue ! (Ok, je viens de voir que c'était un DC *boulet time*

J'ai bien aimé la façon dont tu as écrit l'histoire de ton personnage ! =)
Un lien serait certainement envisageable, si ça te dit. ^^ Bon courage pour la suite, hâte de la voir. =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Woni M. Lloyd
Professeur de Langue Classique

Messages : 17
Points : 14
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    Dim 18 Juin - 23:16

Félix > Oh my dog !! Thank you han !!! JE TE RESERVE UN LIEN canard Thank you little heart of love <3 <3

William > C'est moi qui te dit bienvenue lama Et merci beaucoup (maintenant je galère pour le caractère xD) Et bien écoute je serait enchanté de faire un lien avec toi huhu Merci beaucoup elle arrive dès que... Elle arrive ! fear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Orphan E. Scamander
Directeur

Messages : 281
Points : 211
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    Dim 2 Juil - 10:34




Bienvenue au professeur de Langue classique !

Rebienvenuuuue love Désolé du petit délai pour valider ta fiche, je ne suis pas chez moi en ce moment (a) J'aime beaucoup Woni, elle est cutie et toute jeune mais a eu une vie remplie. Enfin bref je te laisse faire la suite !

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème avec l'amour c'est qu'on en veut plus qu'on en offre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème avec un tuner PC Videomate E900F et la tnt naxoo
» [Musset, Alfred (de)] On ne badine pas avec l'amour
» Problème avec le levier de l'europiccola
» problème avec les dies de découpe cuttlebug
» [Cusset, Catherine] Le problème avec Jane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cérémonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: