AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sky is always blue ♦ Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
S.A Fallen Blackwell
Dame de l'Aube noire (et propriété de Venus)
avatar

Dame de l'Aube noire (et propriété de Venus)

Messages : 93
Points : 117
MessageSujet: Sky is always blue ♦ Fallen   Dim 16 Avr - 16:45



Sinistra Artémis Fallen Blackwell

“ A cette époque, nous étions encore Humain.„

At the begining

Tu t’appelles ?Sinistra Artémis Fallen Black mais, elle ne répondra qu'au nom de Fallen, ne supportant pas ses autres prénoms.
Un surnom ? Aucun
Donne-moi ton âge jeune individu... 17 ans
Tu viens d’où ? D'Angleterre
Et au niveau de ton rang ici ? Sang-pur
Si tu as un don précise le ici //
T’es en quelle année ? 7ième année
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) Transmutation, Alchimie et Biologie magique
Tu aimerais faire quoi plus tard ? Directrice d'une clinique
Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ? Ils restent insignifiants et humains, tant qu'ils ne viennent pas trainer dans les pattes de la Blackwell.
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… (attendre la répartition)



Au bord de l'abysse





Ta baguette magique — 31.3 du bois le plus sage de nos forêts, l'Hêtre, gravée de mille et une arabasques, frappée aux estampes de la famille Blackwell, résistant à tous les vents. En son cœur bourdonne une plume d'oiseau-tonnerre permettant à la baguette une empathie proche de la volonté propre. Il n'est pas rare de la voir se mettre à bourdonner ou lâcher quelques étincelles quand le sang de Fallen s'échauffe.
La forme de ton épouvantard est une ombre noir aussi grande que large, faite d'obscurité. Elle se détache sur les murs et semble la suivre partout.
L’animal de ton patronus — Un Toucan
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ? — Rien n'apparaît
Que sens-tu au-dessus de la potion d’Amortencia ? C'est odeur de l’été et du soleil. Des fleurs qui ont éclos, de la chaleur qui martèle de la terre et des landes qui embaume la lavande et le citron. Quelques fragrances d'iodes trainent par-delà, annonciateurs d'un orage violent.
Ta matière favorite Alchimie
Tu aimes quoi comme bonbon ? plumes en sucre
La créature qui t’inspire le plus L'hypogriffe
Un animal de compagnie peut-être ? Un chat nommé Zola


We are Fallen


Fallen, c'est une rivière qui s'écoule sans bruit. Un torrent froid qui s'échauffe au contact de la vie. Mais dans une forêt, on trouve les sources que grâce au son d'eau qui s'écoule.
Fallen, il faut savoir où la chercher pour la trouver.
Pourtant, Fallen se fait remarquer, de par sa noblesse, sa beauté, sa gentillesse. Une Héritière humble, douce, unique, elle se fond dans l'ombre de l'univers, observant attentivement les évènements, ne désirant pas intervenir à moins d'y être obligée. Du moins, c’était l’illusion, l’idée d’un lac parfaitement lisse. Mais un jour une pierre viendra briser cette façade.
Fallen c’est le tsunami.
Fallen c’est le rire de folie qui vient se répercuter sur sa gorge lacérée par l’amertume, le déchaînement d’émotions, la douceur du sucre mélangée au goût métallique du sang.
Fallen c’est la colère. Une colère lourde, enivrante qui la nourrit depuis sa naissance. Mais c’est aussi le pouvoir, le pouvoir du contrôle, du calme incarné. Fallen, elle se sert de ses émotions comme on se servirait d’un couteau. Elle a appris à détruire avec comme elles l’ont détruite à chaque moment.
Fallen c’est tout et son contraire, une dualité écrasante, abrutissante. Ce sont les émotions primitives, exacerbées en une pointe de lance parfaitement aiguisée.
Fallen c'est l'oxymore ultime, le combat entre des choses si contradictoires qu'il est impossible qu'elles se côtoient. Fallen c'est le froid et le chaud, ne se mêlant pas, dans un combat acharné dont le prix ultime est le cœur, l'épicentre de cette déesse déchue qui marche dans la nuit.

Fallen c’est une sucrerie qui se déguste en plusieurs étapes.

D’abord le croquant froid et citronné. Dur à percer, encore plus dur à oublier. Fallen elle est difficile, Fallen elle est franche, Fallen, elle mettra vos défauts à nu et détruira vos murailles alors que vous n’aurez même pas rayé les siennes. Fallen elle analyse, elle voit tout, elle entend tout. Son regard vert s’arrête sur les moindres déficits de votre âme, sur tout ce que vous préférez ignorer.
Fallen c’est l’ère glacière. Elle repousse les gens pour les protéger d’elle, pour se protéger d’eux. Fallen c’est la solitude. Fallen c’est le sarcasme et la langue de vipère. Frappez et elle frappera par-dessus, toujours plus forte, toujours plus mortelle.
Fallen elle brise les règles, outrepasse les lois des Sang-Purs parce qu’elle a l’audace de ne pas aimer les bonnes personnes.
Fallen elle grandit seule, évolue seule, vit sous aucune hégémonie, elle trace sa route. Elle porte fièrement son nom en accepte le poids.
Fallen c’est une statue finement ciselée par l’éducation aristocratique. Elle est parfaite partout et en tout.
Fallen c’est la nervosité à l’état pur qui abrutit ses sens et déchiquète ses nerfs. Elle semble toujours sur ses gardes, toujours méfiante.
Fallen c’est le calme et la retenue.

Mais Fallen à l’intérieur, c’est un cœur de guimauve.

Fallen elle est juste.
Fallen elle est courageuse, d’une impulsivité hors norme comme si pour vivre elle avait besoin de chatouiller la mort.
Fallen, elle est honnête, d’un ton si brusque, si tranchant, qu’elle vous laissera dépourvu d’armes.
Fallen c’est celle qui viendra te relever quand tu chuteras, c’est celle qui essuiera tes larmes.
Fallen elle est protectrice, une lionne veillant sur les siens.
Fallen c’est la gamine qui joue, qui crie, qui s’amuse pour un rien.


Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.


« J’avais l’impression d’osciller au gré d’un pendule : à peine venais-je de basculer dans un abîme de désespoir que le balancier repartait en sens inverse; il suffisait d’un rien ou presque – un petit bonheur, un simple geste. »

La photo se prit, déclenchant le bruit caractéristique de cette image qui s'imprime. Dieu qu'elle aimait ce son. Celui de la photographie qui naît, de l'instant qui se capture, de l’événement pris hors du temps. Pourquoi aimait-elle la photographie ? Elle répondait d'une manière différente à chaque fois qu'on lui posait la question. À vrai dire peut-on expliquer une passion ? Elle n'était sûre de rien et certainement pas de ça. Qui d'autre qu'un passionné pourrait comprendre le cœur battant, les mains moites, les yeux à la dérive cherchant la prise parfaite, le jeu du chat et de la souris avec la lumière. Qui d'autre que des passionnés pourraient comprendre l'envie de s'arrêter, le besoin de prendre en photo cette fleur, cette fenêtre, ce reflet du ciel, la danse du vent dans les arbres ou encore le scintillement de l'eau. Qui pouvait en vérité comprendre ? Peut-être n’avait-elle pas envie de savoir la réponse. Depuis un moment, depuis quelques semaines, elle n'avait envie de rien savoir.

Elle observait l'appareil qui trônait fièrement entre ses mains, la photo sortant et effectuant sa magie. Il fallait qu’elle la mette dans l'obscurité sinon la lumière allait la foncer et elle ne verrait rien qu'un carré noir. Il était amusant de constater d'ailleurs, que les plus belles choses surgissaient de l'obscurité. À croire que la lumière ne faisait que gâcher tout. Elle sortait l'instantané avec délicatesse et le déposait dans une boîte. Les objets Moldus étaient parfois fascinants.

Oui la photographie était quelque chose de magique mais elle ne pourrait jamais rendre en totalité la douceur de la pluie, la caresse du vent, l'odeur des fleurs en été, la violence des coups de tonnerre lors d'un orage. Elle ne pourrait rendre que le Beau de la chose mais jamais son âme, ce qui la composait. Aucun objet technologique ne pouvait le faire. Elle aimait se dire que s’était quelque chose qui leur était encore réservé à eux, humains. La possibilité de se rendre compte de chaque instant, de sa composition et de sa saveur.

Jamais aucun objectif ne saurait rendre le sourire plein d'amour de l'aimée et ses yeux qu'elle aimait tant. Rien ni personne ne pourrait le rendre en totalité et c'est ce qui permettait à chaque chose son unicité. Du moins, c'est ce qu’elle se plaisait à penser dans ses instants poétiques. Mais surtout, la photographie était un moyen de préserver les souvenirs ou du moins une partie, celle qui était visible à leurs yeux. Le reste serait comblé par la mémoire.

Cependant aujourd'hui faut-il encore se souvenir ? Là, elle en doutait franchement. Elle aurait sincèrement aimé oublier certaines personnes et certains passages de sa vie. Elle aurait aimé. Oublier pour fuir les responsabilités, les fantômes de culpabilité et de douleur. Oublier qui elle était, ce qu’elle représentait. Fallen détestait à certains moments son nom. Sa vie toute entière. Heureusement qu’il y avait Blair.

Parfois Fallen voulait que tout s’arrête. Changer de nom, changer de vie. Mais cet utopie lui avait été vite arrachée et la demoiselle avait appris à porter le nom de Blackwell, à l’user, à marcher, respirer parler avec. Fallen devait être Blackwell jusqu’au bout des ongles et elle s’escrimait. Mais pourtant, rien que son existence tachait le nom, même si personne n’était au courant.

Parce que le problème c’est que Fallen n’aimait pas les bonnes personnes. Mais que ça, jamais elle ne pourrait le partager. Alors Fallen se taisait et prétendait. C’était ce qu’on lui avait appris à faire. Et Poudlard avait été sa libération.

Bab’



Qui es-tu ? Bab'
Ton âge ? 18 ans
Ton film favori huhuhu
Ton livre favori Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
Comment tu as découvert Dabberblimp ? huhuhu
Des remarques pour l’améliorer ? huhuhu
Personnage sur l’avatar WonderWoman !
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? Joncheruine bien sûr !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon B. Vaughn
Élève porté-disparu
avatar

Élève porté-disparu

Messages : 83
Points : 122
MessageSujet: Re: Sky is always blue ♦ Fallen   Dim 16 Avr - 16:55

Fafa avec classe !! han
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A Fallen Blackwell
Dame de l'Aube noire (et propriété de Venus)
avatar

Dame de l'Aube noire (et propriété de Venus)

Messages : 93
Points : 117
MessageSujet: Re: Sky is always blue ♦ Fallen   Dim 16 Avr - 22:21

Merci toi ♥




Never let darkness eat your soulI AM A LION WITH DARK HAIR. HIDING BEHIND HEAVY CURTAINS. MY HEART IN TWO BY ROSES TEARED. I WILL FALL INTO A DARKNESS OF BLOOD. (C) LADY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
avatar

Directeur

Messages : 298
Points : 229
MessageSujet: Re: Sky is always blue ♦ Fallen   Dim 16 Avr - 23:19




Bienvenue sur Dabberblimp !

Je n'en peux plus de toi. C'est trop bien, comme d'habitude ! Je suis amoureux de Fallen, je crois..
C'est avec joie que je te valide ma petite ! Tu as intérêt à t'amuser ici ok ? Je suis désolé mais Cassidy ne te rejoindra pas.. peut-être que Castiel fera l'affaire, cette fois. Uuuh. File maintenant, tu sais ce que tu as à faire escargot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sky is always blue ♦ Fallen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sky is always blue ♦ Fallen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» La Pavoni Blue Brand - VeroBar VRS & VRV
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» J BLUE L BUDDHA
» The blue snail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Ceremonie de repartition
 :: Fiches validées
-
Sauter vers: