AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Paradoxical Life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Azard H. Pevensie
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 40
Points : 53
MessageSujet: Paradoxical Life   Jeu 22 Juin - 19:28



Azard H. Pevensie

“ Sleep solves everything except narcolespy „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Tu t’appelles ? — Azard Hope Pevensie
Un surnom ? — Az
Donne moi ton âge jeune individu... — 17 ans, né le 14 novembre
Tu viens d’où ?  — Thurso en Ecosse
Et au niveau de ton rang ici ? (Sang-pur, mêlé, cracmol..) — Inconnu
Si tu as un don précise le ici — Aucun
T’es en quelle année ? — 7ème année à la rentrée
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) — Biologie magique, Base du droit et commerce magique et Alchimie
Tu aimerais faire quoi plus tard ? — Chirurgien magique ou bestiologue spécialisé en art vétérinaire, mais il n'en est vraiment pas sûr...
Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  — Je m’en fiche complètement, y’a trop chose plus intéressante pour se prendre la tête avec ça.
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… (attendre la répartition)



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.





Ta baguette magique — Houx – Epine de monstre du fleuve blanc - 29 cm – Semi-flexible
La forme de ton épouvantard — Plonger dans un sommeil interminable et me réveiller seul, sans mon frère à mes côtés, apprenant qu’il n’est plus dans le même monde que moi.
L’animal de ton patronus — Koala
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ?  — Moi qui ne dors pas de la journée, réalisant d’innombrables choses en une seule journée.
Que sens-tu au-dessus de la potion d’Amortencia ? — Une odeur de milkshake au café, de crème solaire et d’iode.
Ta matière favorite — Biologie magique et SACM
Tu aimes quoi comme bonbon ? — Milkshake au café et chewing-gum phosphorescent, comme cela on me retrouve plus facilement dans les lieux où je me suis endormi.
La créature qui t’inspire le plus
Un animal de compagnie peut-être ? — Un bouvier bernois encore chiot, du nom de Pillow et une chouette hulotte du nom de Jadis qui livre le courrier pour moi et mon frère.

Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran

Il ne faut évidemment pas réduire Az à sa maladie, mais une des premières choses que vous devriez connaître pour le comprendre est bien cette dernière, car elle a forgé bien des aspects de sa personnalité. Az est atteint de narcolepsie, une maladie qui n’est pas dangereuse pour sa vie, dans des conditions normales mais qui est très handicapante. En effet, il est complètement déphasé au niveau de son sommeil et peut donc s’endormir, presque à tout instant et est souvent mou une bonne partie de la journée. Il n’a donc pas la même vie que tout le monde et donc pas du tout la même vision de cette dernière que les jeunes de son âge. Il veut vivre sa vie à 100% afin de rentabiliser le peu de temps où il est actif dans une journée. Cela signifie pour lui, ne jamais se prendre la tête pour quoi que ce soit. Il laisse ainsi tomber les états âmes compliqués et les longues introspections et vit sa vie sans se poser beaucoup de question. Vous l’aurez compris, c’est un gros « je m’en foutiste ». Il peut ainsi paraître très égoïste de prime abord à cause de cet aspect de sa personnalité mais ce n’est pas vraiment le cas, c’est juste que « son baromètre d’importance » n’est pas le même que les autres.

Il se pose que très rarement des questions sur ses actions ou sur sa manière de pensées, de réfléchir. Il vit comme il en a envie et la métaréflexion il s’en tamponne le coquillard. Ainsi il est d’une extrême franchise et se fiche complètement s’il blesse quelqu’un avec ses paroles, pour lui, s’il le dit c’est pour aider la personne en question, qu'importe si elle est prête à l'entendre ou non. Sa grande spontanéité peut donc le faire paraître comme froid, mais il est d’un autre côté plutôt altruiste et n’hésitera pas à faire passer le confort des autres avant le sien. Après niveau empathie, s’il trouve que la personne est triste pour quelque chose qu’il trouve ridicule, il va le lui faire comprendre et tenter de la faire relativiser et pas vraiment de la plus tendre des manières. Il ne ferait décidément pas un bon psychologue…

Il se fiche éperdument de ce que les gens pensent, il considère que cela ne vaut pas la peine de considérer cela pour vivre pleinement. Il a cependant un avis qui compte quand même pour lui, c’est celui de son grand frère Orest. Etant gay et narcoleptique, il a appris à ne plus écouter les personnes autour de lui et surtout leur jugement à deux balles qui l’exaspèrent au plus haut point. Il fait d’ailleurs attention à ne jamais porter de jugement sur des personnes qu’il ne connait pas, question de principe en rapport avec ce qu’il vit. Il a un réel problème avec l’autorité, il fait ce qu’il faut, quand il veut. Il n’est pas ce gosse pourri gâté que l’on a tous connu et qui n’en faisait toujours qu’à sa tête. C’est juste que pour lui, il a tellement peu de temps de disponible dans sa journée que s’il commençait à faire ce que tout le monde veut qu’il fasse, bah, pour lui, il ne vivrait pas vraiment.

Sa maladie le rend mou à peu près une bonne partie de la journée, même lorsqu’il est éveillé. En découle de cela, un calme presque olympien. Il se dégage de lui une sorte de plénitude plutôt reposante, il n’est jamais envahi pas le stress et est plutôt lent, il sait que les choses prennent du temps et surtout avec son handicap, alors il ne se presse pas. Il évite au maximum le drama et les conflits qu’ils ne supportent pas, les considérant comme une perte de temps. Cependant, cela peut arriver, lors de quelques rares occasions, qu’il s’énerve, si tel est le cas, il devient assez violent autant dans ses gestes que dans ses paroles et il n’y aura que son frère qui sera capable de le calmer.

Aux vues de sa pathologie, Az n’est pas l’élève le plus efficace en cours. Il prendra souvent une place au hasard avant de s’écrouler de fatigue sur cette dernière et d’attendre que son professeur le réveille à la fin du cours pour aller reproduire la même chose dans le cours suivant ou dans les couloirs. Az peut cependant compter sur sa capacité très importante d’apprentissage. Il ne peut pas travailler longtemps mais une fois lui suffis à enregistrer la plupart des informations et c’est grâce à cela qu’il n’a encore jamais redoublé malgré sa maladie.

Az adore découvrir de nouvelles choses. Le voyage est pour lui un moyen de nourrir cette envie dévorante de connaître le monde. Il ne peut cependant voyager seul à cause de sa maladie, à son grand regret. Il faut aussi savoir qu'il est beaucoup plus empirique que théorique dans la vie. Certes il trouve les connaissances importantes, mais d'un autre côté face à une situation, il préféra la plupart du temps passer à l'action, tenter, plutôt que de réfléchir pendant cent sept ans. Pour lui, certaines personnes réfléchissent pendant des heures sur des choses, pour lesquels il suffirait de prendre cinq minutes pour les faire, afin de savoir si c’était une bonne idée ou pas. Pour Az il vaut vivre un moment désagréable en essayant, que de tergiverser pendant des heures, c'est plus efficace. Cependant, il n'agit pas non plus bêtement et s'il juge qu'une chose trop dangereuse par rapport à ce qu'elle pourrait apporter, il l'a contournera, tout simplement.

Passe-temps : Danse, Surf, Lecture, Théâtre, Dormir (malgré lui)

BONUS : Fait des blagues de beauf quand il boit / Est homosexuelle / Boit du café pour rester éveiller le plus possible, mais curieusement il n’aime pas le goût du café liquide alors il boit des tonnes de milkshake au café et autre café glacé / Est musclé / Mesure 1m84 / Porte souvent des lunettes de soleil pour cacher son regard fatigué / Tente de dresser son chiot Pillow à le réveiller, sans grand succès pour le moment / A quasi-constamment des traces de feuille, d’oreiller… sur les joues / Parle souvent en baillant / Paradoxalement avec son caractère, il aime étudier les choses compliquées / Porte toujours une montre pour savoir combien de temps il vient de dormir / Est con quand il est amoureux (soit il engueule son crush soit il a l'air d'un débile devant lui)



Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.
Tu ouvris les yeux, réveillé par le vent frais et le bruit des vagues, plus intenses que d’habitude. Tu levas la tête et observas ton frère, dos à toi qui semblait fou de rage, criant toute sa colère face à l’océan étrangement déchaîné. Tu regardas autour de toi, tu te trouvais sur la plage qui se trouvait devant votre maison, allongé sur ta planche de surf ne te rappelant plus comment tu étais arrivé ici. Tu étais peut-être déjà dans un état léthargique sur le chemin et tu ne t’en souvenais désormais plus, cela t’arrivait parfois. Tu te levas difficilement et tu remarquas immédiatement cette étrange tube fin et flexible qui te reliait à ton frère. Il partait de ton poignet droit et allait semble-t-il jusqu’à son poignet gauche. Il était comme incrusté dans ta peau et contenait une sorte de liquide rouge pourpre. C’était du sang… du sang. Tu blêmis, tu ne comprenais pas.

-« Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! » , marmonnas-tu en tâtant le tube translucide.

Tu appelais ton frère en criant mais ce dernier ne semblait étrangement pas t’entendre, préférant continuer de vociférer des messages de haine à la mer devenue folle, elle aussi. Tu te dirigeais vers lui, remontant ainsi votre curieux lien qui ne semblait pas autant te déranger que tu aurais pu le croire il a quelques secondes... En effet, tu ne le sentais même pas, il t’apportait même une chaleur assez rassurante qui partait de ton poignet pour aller se loger au niveau gauche de ton torse.

Tu étais arrivé à mi-chemin quand les vagues commencèrent à décrire un curieux cercle en face de vous. Ton frère se retourna alors, en te fixant de ses yeux pleins de larmes.

-« Ils arrivent ! C’est à cause d’eux tout ça ! Tout notre malheur, c’est leurs fautes ! », criait-il avec force et rage

Tu n’avais même pas eu le temps de lui demander qui étaient ces personnes, que deux silhouettes très familières apparurent au centre du tourbillon, qui lui, était étrangement dépourvu d’eau. Tu reconnus immédiatement tes deux parents adoptifs Holly et Alistair au milieu de cet océan improbable. Que faisaient-ils ici ? Tu n’eus pas le temps de réfléchir d’avantage que ces deux derniers commencèrent à vociférer à l’unissons la même chose en boucle, les yeux vides fixés devant eux, comme absent de vie.

-« Mensonge, trahison, secret, révélation ! Mensonge, trahison, secret, révélation !... »

Tu ne comprenais pas pourquoi ils agissaient de la sorte, ni pourquoi ils répétaient cela sans s’arrêter. Ton poignet droit commençait à te faire de plus en plus mal, en effet, depuis qu’ils avaient commencé à crier, le tube transparent s’était mis à vibrer de plus en plus fort, engendrant une douleur, elle aussi, croissante. Ce dernier finit soudainement par se rompre et se volatilisa dans les airs, comme désintégré. Avant même que tu ne puisses comprendre ce qui venait de se passer, tu fus assailli par une insupportable douleur au niveau de ton poitrail, à gauche, à nouveau, qui t’obligeas à t’allonger sur le sable. C’est alors que tu vus ton frère, les genoux dans le sable, la tête levée vers le ciel criant lui aussi sa douleur, pendant que les deux autres continuaient de répéter inlassablement leurs inepties. La douleur finit finalement par se calmer quelque peu et tu pus alors te relever, non sans mal. Cependant, ton frère continuait toujours d’hurler à la mort, dans des cris de douleurs intenses et insupportables. Le spectacle était pour toi insoutenable, il fallait que tu lui vienne en aide, même si tu ne savais pas encore comment. Tu ne savais pas non plus pourquoi, mais il était curieusement impossible pour toi de courir vers lui, tu ne pouvais que marcher en sa direction, malgré le fait que tu mourrais envie d’arriver à ses côtés le plus rapidement possible, afin d’abréger ses souffrances.

Tu ne le quittais pas des yeux durant ton interminable parcours. Tu remarquas alors qu’une légère fumée noire commençait à lui sortir par la bouche grande ouverte, qu’il tournait en direction du ciel. Puis, plusieurs silhouettes de petites tailles et sans visages commencèrent à l’entourer et à chuchoter entre eux, des paroles qui t’étaient pour le moment imperceptibles. La fumée s’épaissit alors de plus en plus et commençaient maintenant à lui sortir par les yeux et les oreilles. Elle te semblait même danser, comme bercer par les chuchotements des petites ombres et les vociférations de tes parents. Tu étais complètement paniqué, tu avais peur pour lui, peur de perdre la personne qui compte le plus à tes yeux et pourtant, tu étais là, à marcher d’un pas à peine rapide vers lui, empli d’un sentiment d’impuissance qui réveilla ta douleur à la poitrine.

Après quelques minutes interminables à entendre les hurlements déchirants de ton frère et à l’observer se faire lentement entourer par la fumée devenue maintenant un épais brouillard noir qui le cachait désormais presque entièrement, tu arrivas à ses côtés. Tu entendais désormais les murmures des petites silhouettes enfantines. «Ce ne sont pas ses vraies parents », « En fait, il vient de nulle part », « Mon père dit que c’est sûrement un bâtard », « T’as vu quand il a jeté la chaise dans la classe sans la toucher ? Il est pas normal lui », « C’est un monstre ». Après avoir entendu cela, tes jambes se débloquèrent d’un seul coup et tu finis alors les quelques mètres restant en courant vers lui, avant de l’enlacer. Tu le serrais aussi fort que tu le pouvais, tout en lui parlant.

-« Tout va bien se passer. On s’en fiche de tous ces gens, il ne faut pas les écouter, cela ne sert à rien, ils ne servent à rien, ils ne représentent rien. Rappelle-toi, tu es qui tu veux être avant d’être celui qu’ils veulent que tu sois. Reste avec moi, fais-le pour moi, ne m’abandonne pas, écoute-moi, j’ai besoin de toi ! »

Tu observais autour de toi, les silhouettes exécrables disparaîtrent une à une emportant avec eux leurs murmures mesquins. Le brouillard c’était lui aussi levé autour de vous, et ton frère avait enfin arrêter ses cris de souffrances. Tu pris alors sa tête entre tes doigts et plongea tes yeux dans les siens.

-« Tu ne me refais plus jamais ça, compris ! J’ai trop besoin de toi ! » , lui lanças-tu avant de te retourner, en remarquant l’absence de bruits de vagues derrière toi.

A ta grande surprise, l’océan était désormais une mer d’huile. Tes parents se trouvaient maintenant au bord de l’eau, les pieds dans le sable à côtés du tube de sang coupé en deux. Tu ne savais pas pourquoi mais, ils t’inspiraient beaucoup moins de dégoût qu’il y a quelques minutes, peut-être parce qu’ils avaient désormais arrêter leurs curieuses incantations. Cependant en les regardant tu sentais par moment un très léger tiraillement au même niveau que tout à l’heure mais, tu avais tout de même une curieuse envie de les revoir. Tu te tournas alors à nouveau vers ton frère

-« Viens, Teddy, on va rejoindre papa et maman, ils doivent nous attendre » , fis-tu en les montrant du doigt.
Ton frère te regarda alors avec incompréhension.

-« Ils ne sont plus là, je ne les vois plus… »

Tu te retournas alors pour t’assurer qu’ils étaient toujours derrière toi. Tu les réaperçus alors, toujours dans la même position, stoïques. Tu ne comprenais plus rien à nouveau. Avant que tu puisses répondre à ton frère, tu sentis soudain tes muscles se ramollir et ta tête devenir lourde. Tu connaissais bien cette sensation, c’était l’irrésistible sommeil qui arrivait pour te prendre à nouveau…

Tu ouvris les yeux et te redressas doucement en t’étirant. Tu fixais ton réveil. Il indiquait 17H34. Tu t’étais encore assoupi, comme d’habitude, au beau milieu de l’après-midi. Tu te sentais bizarre, comme encore sous le choc de quelque chose. Ton dernier rêve te revint alors en mémoire, il s’agissait d’ailleurs plus d’un cauchemar que d’un rêve. Décidément, tu détestais quand les brides de ton passé se mélangeaient à tes rêveries.

Vous voulez en savoir plus ? Il faut demander à mon bro', il raconte bien mieux les histoires que moi !

Fostpher


Qui es-tu ? — Connor Sunbeam et Echo Holmes ici :D !
Feats — Jack Morrison (Overwatch) & Sam Claflin (IRL)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orest T. Pevensie
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 19
Points : 29
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Jeu 22 Juin - 19:29

*saute sur Az*
*met une claque derrière sa tête*
*roule et fuis comme un ninja*

Re-bienvenue bro' ♥
Courage pour la suite o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus A. Vasilis
Capitaine vélane du harem de Poufsouffle
avatar

Capitaine vélane du harem de Poufsouffle

Messages : 271
Points : 442
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Jeu 22 Juin - 20:03

... OH BB EPOUSE LISBETH VOUS ETES FAIT L'UN POUR L'AUTRE OHMYGAD ah oui j'oublie elle est homosexuelle xDDD
EN TOUT CAS REBIENVENUE CACHALOT fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
avatar

Captain bourrin

Messages : 187
Points : 166
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Jeu 22 Juin - 21:20

RBVN
Azard déjà j'aime beaucoup
puis sa maladie jcrois c'est la première fois je vois un perso narcoleptique sur fo ??
en tt cas je le trouve déjà intéressant
courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentyne Rosebury
Eleve hybride
avatar

Eleve hybride

Messages : 72
Points : 113
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Ven 23 Juin - 11:58

Rewelcome ♥

J'aime beaucoup omg, il est grave original Az' je trouve blbl ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azard H. Pevensie
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 40
Points : 53
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Ven 23 Juin - 12:22

Orest > Bro' ♥

Venus > Ma sirène de baignoire :D !! Il est gay aussi alors ça va être compliqué entre eux deux :P Merci :)

Ruben >Merci beaucoup à toi ! :D C'est la première fois que j'en vois un aussi mais je certains m'ont dis qu'il en avait déjà joué je crois ;)

Valentyne > Merci merci, c'est trop gentil ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
avatar

Directeur

Messages : 298
Points : 229
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Ven 23 Juin - 13:00




Bienvenue sur Dabberblimp !

Rebienvenue Azard :) En effet, la narcolepsie c'est plutôt original et ça change :) Tu connais le chemin donc amuse toi bien avec ce nouveau personnage ♥

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Avery
Eleve sang-pur
avatar

Eleve sang-pur

Messages : 59
Points : 85
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Ven 23 Juin - 14:41

je suis amoureux omg xD J'adore ce perso blblbll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
avatar

Captain Queenie Bitch

Messages : 360
Points : 328
MessageSujet: Re: Paradoxical Life   Sam 24 Juin - 16:24

(j'étais absente j'ai une excuse pour pas avoir notice cette fiche)
omg. Soldire. Sam Claflin.
Arg.
Mes feels.
Je t'aime.  
(narcoleptique jpp)
Amuse-toi bien avec ce perso aled
y a ptet un pti stalk qui va être mis en place ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Paradoxical Life   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradoxical Life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Ceremonie de repartition
 :: Fiches validées
-
Sauter vers: