AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre deux gnomes au poivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elina Kenal
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 9
Points : 15
MessageSujet: Rencontre entre deux gnomes au poivre   Lun 26 Juin - 1:48



   Fumée surprise !
   feat.  Nahis Lazaridis

   
«Papa ! On va là bas ? »


   L’homme d’âge moyen qui tenait sa petite fille par la main sourit doucement. Il avait tenu à emmener le soleil de sa vie faire un tour à Pré-au-Lard, alors que les vacances d’été commençaient juste pour tous les élèves de Poudlard. Celle ci commencerait sa toute première année en septembre, et il n’y avait pas de doute : elle n’attendait que ça. Bondissant dans toutes les directions pour ne jamais se laisser ratrapper, elle s’émerveillait devant tout ce qu’elle voyait. La lettre officielle n’arriverait que dans un mois ou deux, mais cela n’empêchait pas sa fille d’hésiter déjà entre un chat ou un crapaud. Ah l’enfance ! Le village n’était pas très animé, et pour cause, beaucoup de son activité était dûe aux élèves de la grande école de sorcellerie qui affluaient pendant les périodes scolaires et les petites vacances. Mais pendant la période de l’année où la chaleur semblait vouloir achever toute tentative de faire quelque chose de constructif, tous les apprentis sorciers rentraient chez eux, bon gré mal gré, et le village florissant prenait des allures de simple bourgade de passage. Malgré tout, les effets du modernisme se voyaient ici comme ailleurs, au grand déplaisir de la petite démone au cheveux bruns qui tirait la langue à chaque chose qui semblait nécessiter un peu d’électronique sur son chemin.

   Mais la gourmandise légendaire de la gamine avait suffit à la détourner de son aversion pour la technologie, lorsqu’elle avait croisé la fameuse boutique dont tout le monde chantait les louanges : Honeydukes. Le magasin n’avait fait que croître pendant des années, sa renommée atteignant des sommets, et ses friandises ravissant toujours plus les papilles des enfants affamés. Résigné à se voir entraîné dans la petite masse de gens qui faisait leur choix dans le magasin, malgré la période de l’année, le papa gâteau fut tiré à travers la porte qui cliqueta très agréablement pour annoncer les nouveaux clients. Nonobstant les caramels et gâteaux aux chocolats ainsi que confiseries au miel, la petite fille se précipita sur tout ce qui semblait plus exceptionnel, plus étrange. Même si elle avait été élevée par deux parents sorciers, le père de l’enfant avait une mère moldue, et on l’avait tenu dans le secret de ses origines jusqu’à son admission à l’école de sorcellerie, de peur sans doute de le décevoir s’il ne se trouvait pas être un sorcier ! Ainsi,la magie de sa découverte l’avait tant enchanté qu’il s’était juré d’épargner un peu de cette surprise à sa protégée bondissante. Si elle avait toujours sut être une sorcière (et pour cause, les arbres ne poussent pas tout seul pendant la nuit juste parce qu’une petite fille dort dessus), il ne lui avait pas tout montré des merveilles du monde magique, et un grand nombre de ces confiseries lui étaient encore à ce jour inconnues.

   Elle ne s’attarda pas beaucoup plus longtemps sur les baguettes magiques à la réglisse ou sur les fils dentaires à la menthe, non, tout cela restait encore trop conventionnel pour la jeune fille qui slalomait habilement entre les clients, un livre de magie sous le bras (il avait été impossible de la convaincre de ne pas l’acheter, malheureusement). En revanche elle observa avec une certaine fascination les bonbons explosifs, soigneusement éparpillés aux côtés des chocogrenouilles et des dragées surprise de bertie crochue. Pas de doute, ces bonbons là étaient pleins de magie, et c’était drôlement plus rigolo qu’une simple friandise sucrée ! En rigolant, elle réussit à convaincre son paternel de lui acheter une sélection de ces délices, dont un paquet de gnomes au poivre dont elle s’empressa de gober le premier venu. Surprise, elle tourna une mine inquiète vers son géniteur alors qu’elle soufflait un torrent de fumée devant elle. Tristement, beaucoup trop agitée, la jeune fille se retrouva à en propulser une partie sur une innocente petite sorcière qui passait par là. Sans savoir si cela l’avait touché, l’enfant s’approcha timidement de sa victime. Parler avec son père était relativement facile, mais quand il fallait s’adresser à des inconnus, une partie de son entrain s’en allait, remplacé par une timidité attendrissante.

   
«Je … pardon ! J’ai dû t’embêter avec ça ! Je suis désolé !
»

   (c) Never-Utopia
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahis Lazaridis
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 23
Points : 29
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux gnomes au poivre   Dim 30 Juil - 10:51

Rencontre entre deux gnomes au poivre

Heureuse. C’était le mot qui désignait ton était actuel. Tu étais heureuse parce que ta première année à Poudlard venait de se terminer et tu allais passer en seconde année. Tu étais heureuse parce que tu avais rencontré des gens intéressants. Tu étais heureuse parce que pour fêter ton passage en seconde année, tes parents t’avaient emmené au Pré-au-lard. Même si ce n’était pas ton endroit préféré, tu aimais bien. Tu avais quelques boutiques de prédilection que tu aimais tout particulièrement. Ces mêmes boutiques étaient les points faibles de ton père. D’ailleurs, quand tu y allais, la journée se passait toujours de la même manière : tu passais du temps avec ton père tandis que ta mère allait dans ses boutiques avant de vous retrouver à Honeyduckes, la boutique de friandises.

Ta mère ne voulait pas vous y laissez tous les deux, seuls, sans surveillance. Dans cette boutique, ton père était aussi mature que toi. Et ayant l’argent pour payer autant de bonbons qu’il voulait, ta mère avait posé cette condition pour vous laisser tous les deux. Une condition qu’il accepta à contre cœur. Quand tu voyais cette scène, tu ne pouvais t’empêcher de sourire. Tu avais de la chance d’avoir des parents aussi complice entre eux sans pour autant te négliger.

Marchant de boutique en boutique, tu commenças à fatiguer assez facilement. Tu n’avais pas l’habitude de marcher autant ; après tout, tu étais plus du genre à t’installer sur le banc pour analyser un match plutôt que d’y participer sur le terrain. Une fatigue que ton père ressenti quand tu commenças à bailler et à ralentir.

« Alors ma princesse, tu commences à fatiguer ? », demande-t-il en souriant et en ralentissant le pas.

« Il existe deux réponses à cette question papa ! Laquelle veux-tu entendre en premier ? », répondis-tu en souriant.

« Haha ! T’es pas ma fille pour rien, hein ? », dit-il en rigolant avant de s’installer sur un banc. « Celle du moldu et après celle du sorcier. », répondit-il en t’installant sur le banc avant de te prendre dans ses bras.

« Le moldu répond oui. On a beaucoup marché et j’ai pas l’habitude… Je préfère lire que de courir. », répondis-tu en premier. « Mais le sorcier répond non. Il est heureux de passer du temps ici et surtout, d’être en vacance. Cette sortie lui permet de se dire qu’il peut se reposer quand il veut et ne plus être fatigué quelques temps. », ajoutas-tu.

A ces réponses, ton père te garda dans ses bras et déposa un baiser sur ton front. Ensuite, il te lâcha pour appeler ta mère. Il lui annonça qu’ils allaient directement dans la boutique de friandises parce que tu étais fatiguée. De ce que tu voyais, elle avait accepté. Vous restiez quelques minutes avant de repartir. Ton père avait pris tes sacs pour te soulager et surtout, pour pas que tu tombes de fatigue.

Marchant jusqu’à la boutique, tu racontas à ton père quelques évènements qui s’étaient passés à l’école. Il était heureux de lire autant de bonheur dans ton visage, dans ta voix, dans ta gestuelle. Tu en profitas pour lui poser quelques questions sur son métier mais rien. Comme d’habitude, il ne voulait pas en dire plus. Et malheureusement pour ta curiosité, vous étiez arrivés à destination. Entrant dans la boutique, tu ne savais plus quoi faire, tu ne savais pas quoi prendre. Trop, il y avait trop de choix. Le choix était immense mais tu savais déjà ce que tu allais prendre : des dragées surprise de bertie crochue, des chocogrenouilles et surtout, des gnomes au poivre. Même si elle faisait la grimace à chaque bouchée, tu adorais la fumée que ça provoquait.

Au moment où tu allais faire tes courses, tu aperçues ta mère. Puis, une seconde plus tard, elle disparut. Tout le monde disparut dans de la fumée. A l’odeur, tu la reconnues avant de tousser légèrement. La fumée était celle provoquée par des gnomes au poivre. Mais avant de pouvoir faire quoi que ce soit, tu entendis une voix s’excuser. Toussant encore un peu, tu agitas ta main pour enlever la fumée restante.

« P… pas grave », répondis-tu en toussant encore un peu. « C’est pas grave, ce sont les risques quand on aime les gnomes au poivre », ajoutes-tu en souriant.

Quand tu arrêtas de tousser, tu levas la tête pour voir la tête de ton attaquant. C’était une enfant, de ton âge à peu près. Elle semblait timide et surtout embarrassée. Serait-elle en panique juste pour ça ? Tu la regardas avant de sourire et de rigoler. Tu lui pris une main.

« Pas besoin de faire cette tête, ce n’est que de la fumée. », dis-tu en ayant sa main dans les tiennes. « J’adore aussi ces bonbons et j’adore enfumée ma chambre avec ça ! », ajoutes-tu. « Au fait ! Je m’appelle Nahis et là-bas, c’est mon papa. », dis-tu en montrant du doigt ton père pour vous présenter.

ft. Elina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre entre deux gnomes au poivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre deux ciels
» joint entre deux pièces sur kit moto
» Pont de l'entre deux : 2 points de vue
» Michel Entre Deux Feux
» [ABC Studios] Ghost Whisperer - Mélinda Entre Deux Mondes (2005-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Pré-Au-Lard :: Honeyduckes-
Sauter vers: