— Intrigue numéro une (en cours)

Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2005
Points : 5252
— Intrigue numéro une (en cours) Dim 16 Avr - 23:14

Episode 1
Vendredi 16 octobre 2025.
Il est encore tard. Mais ce n’était pas rare pour le premier ministre de dépasser les horaires conventionnels. Mr. Shumman se sentait observé, dans cet immense et nouveau bureau situé à l’étage du 10 Dowing Street à Londres. C’était sa deuxième journée dans ce bâtiment, lendemain de son élection à la tête du gouvernement anglais. Ce qui le dérangeait le plus, c’était un tableau pas très loin de la porte d’entrée, d’un drôle de bonhomme coiffé d’une perruque. Il était persuadé de l’avoir vu bouger à plusieurs reprises.
Mais ce soir là, ça n’était plus qu’une simple illusion… Le portrait venait de se râcler la gorge, annonçant d’une voix criade. “Message au premier ministre des Moldus. J’attends de pouvoir vous rencontrer. De la part du ministre de la magie, Mr. Winsdey.”

Le premier ministre recula, croyant devenir fou. Il aurait préféré être très fatigué et avoir imaginé ce message. Déglutissant, les sourcils froncés, il fit quelques pas en arrière et confirma d’un mouvement de tête hésitant.
A peine avait-il donner son accord, un bruit fracassant surgit de la cheminée. Winsdey était apparut, au centre d’un petit tas de cendres.

— “Vous devriez faire nettoyer vos cheminées à l’avenir, c’est vraiment sale.”
Le premier ministre moldu ouvrit la bouche comme si sa mâchoire était inévitablement attiré par le sol, et cligna ses petits yeux porcins avec méfiance.

— “Qui êtes-vous ?” beugla t-il avec colère.

Il était de coutume, qu’une fois le premier ministre moldu élu, le ministre de la magie aille se présenter spontanément à lui. Cela était réciproque pour le nouveau ministre de la magie. Ainsi, Winsdey révéla à son homonyme moldu l’existence du monde magique, une histoire pourtant longue qui dû être abrégée. Il lui informa également l’existence de Poudlard, une école de magie, qui accueillait désormais depuis quelques années des comparses moldus et cracmols.

Mais il semblait que l’arrivée de ce nouveau premier ministre moldu au pouvoir allait tout faire basculer, procédant un virage net vers la regression et la peur. Non seulement, l’autre ministre n’avait pas du tout été intimidé par Winsdey, il avait surtout des idées bien retrogrades sur ce qui pouvait être différent de lui, de son gouvernement, et de son pays.
Cela n’assurait rien qui vaille...

Pendant ce temps à Poudlard.
Il n’est pas rare de croiser au détour d’un chemin un cracmol ou un moldu victime d’un mauvais sort ou assaillit par une bande de sorciers aux idées bien arrêtées. On murmure même que le directeur est en accord avec ces discriminations et les plus paranoïaques racontent que c’est lui qui les organisent dans le dos de sa sœur.
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2005
Points : 5252
Re: — Intrigue numéro une (en cours) Ven 21 Juil - 15:22

Episode 2
29 juillet 2027.
Le ministre de la magie, Pendragon Windsey s’installe à son bureau. Comme chaque matin, il regarde l’édition journalière de la Gazette du Sorcier. Ses sourcils se froncent, il est inquiet par les gros titres du jour.
De nombreuses disparitions recensées depuis quelques mois. Oh ça, il était au courant, sûrement le premier informé d’ailleurs. Mais ce qui le troublait tout particulièrement était l’annonce publique du journal sans son autorisation. Qui avait donné son accord pour publier un tel article, et en première page ?

Irrité, Windsey jette le papier qu’il venait de froisser entre ses doigts. Le contenu de l’article demeurait lisible:

DISPARITIONS SCANDALEUSES. LE MINISTÈRE ENQUÊTE.
"Depuis quelques mois ont été recensées des disparitions douteuses et inquiétantes de plusieurs sorciers. En effet, outre une célébrité dans l’arbitrage du Quidditch, monsieur Graham, ont été recensé une petite dizaine de disparitions depuis le début du mois. Le bureau des aurors est coincé sur l’affaire sans l’ombre d’un indice ou d’une idée. Le porte-parole du ministère a annoncé que ces disparitions n’avaient pas de trame ou de logique qui aurait pu être relevée. "Il est impossible de trouver un point commun entre elles", a déclaré le Ministère. La piste de l’enlèvement n’a pas été écartée cependant, elle nous semble improbable au vu des différents types de personnes disparues. Vous retrouverez une courte biographie des victimes en page 3 ainsi que le déroulé de l'enquête qui nous a été livré par les enquêteurs."

Tout en bas de l’article, on pouvait à peine lire dans un petit encadré.
"Quelques disparitions de cracmols. Lundi dernier, Jonathan Chrysler conférencier cracmol connu pour la défense des siens et sa thèse sur la dépendance des êtres non-magiques aux amulettes, ne s’est pas présenté à un événement militant. Sa femme et son fils ont indiqué au service de police magique qu’il n’était pas rentré pour la nuit, le lendemain. La brigade non-magique sur le terrain semble insister sur la gravité de la situation malgré que le service judiciaire du ministère de la magie ne semble pas en faire sa priorité."

Pendragon Windsey semblait préoccupé, encaissant toute la pression d’une communauté entière sur ses épaules. Il avait pourtant ses conseillers derrière lui, Ramsay Gaunt, le directeur Scamander et ses aurors. Cependant, Windsey se retrouvait confronté à son homologue moldu : Shumman. Alors que le premier ministre britannique moldu semblait persuadé que ces incidents auraient des répercussions sur son monde. Windsey, accablé par les gros titres et les rumeurs qui commençaient à se propager dès le matin même, finit par céder à la pression, et lui accorda une mesure, qui prendrait directement effet à la rentrée, concernant le collège Poudlard et ses élèves. Ses élèves différents.
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2005
Points : 5252
Re: — Intrigue numéro une (en cours) Mer 27 Déc - 19:12

Episode 3
1 septembre 2027 13h04.
Ministère de la magie, Pendragon Windsey donne une conférence aux journalistes. Derrière lui se tenaient Magnus Vandom, chef de la Brigade d’intervention magique et Arthur Rosebury, directeur du bureau des aurors.

— “Mes chers compatriotes, je tenais à m’exprimer devant vous, publiquement. Non je ne me cache pas, j’aimerais vous fournir des explications concernant la nature des derniers évènements. Le ministère a reçu de nombreux hiboux de parents affolés, exigeant des réponses et il est vrai que vous en méritez. Cependant, cependant… ne nous affolons pas, cessons de croire aveuglément aux rumeurs qui se propagent sur le Magic Net. Je suis prêt à répondre à un maximum de questions..
Le ministère de la magie prend un temps de pause pour s’essuyer le front, alors que les journalistes font léviter leur micro, les plumes à papottes rayant les quelques centimètres de parchemin vierge.
— “Comme vous le savez, l’institut Poudlard accueille depuis maintenant six ans des élèves différents, des élèves non-magiques.. Le ministère a tout mis en oeuvre pour accompagner le collège dans cette réforme… pour le bien-être des élèves ! Cependant.. Les directeurs Orphan et Aileen Scamander ont refusé de fournir la liste des élèves au ministère pour la deuxième année consécutive. Les élèves non-magiques sont sous la responsabilité du ministre moldu Mr. Shumman. Afin de pouvoir rétablir une liste des élèves scolarisés à Poudlard, nous pourrions établir à partir de statistiques une aide financière du ministère pour le collège Poudlard. La présence du détraqueur n’était qu’une erreur de procédure et je peux vous garantir qu’il n’a été fait aucun mal à vos enfants. Je poserais ma démission s’il l’on me prouve du contraire. Ce sera tout pour moi, je répondrai aux questions individuellement.

Il s’éloigne alors de la foule qui pullule encore de questions avides et part s’enfermer dans son bureau, au calme. Il tape du poing sur la table, une goutte de sueur venant perler le long de sa tempe. Qu’avait-il fait ?

1 septembre 2027 13h32.
Bureau d’Orphan Scamander, Poudlard. Aileen se tient debout devant le bureau de son frère. Tout deux arborent un visage furieux.

“Windsey est un idiot fini… Mais je n’aurai jamais pensé qu’il irait jusque là. C’est entièrement de ta faute, si tu avais accepté de lui donner cette liste.”

“Ma faute ? Je te trouve bien lâche Orphan. Je te rappelle que tu m’as soutenu, rien ne t’y obligeait, puisque que tu es si brillant…”

L’ironie qui suintait d’entre ses lèvres fit relever les prunelles enragées du directeur.

“Je t’ai soutenu uniquement parce que tu es ma soeur. Mais tu sais très bien de ce que je pense de ta position de directrice. Père m’a légué la direction de l’école, à moi et à moi seul !” Il s’était levé de son siège, haussant le ton. “J’ai accepté qu’on partage uniquement.. uniquement..”

“Uniquement quoi ?” Elle avait les bras croisés, haussant un sourcil méprisant, arborant une colère froide. “Uniquement pour que tu me gardes sous la main ? Je crois que tu as oublié que je ne suis pas ta chose Orphan. J’ai le droit d’imposer des décisions quand cela concerne la sécurité de mes élèves.”

“Haha.. Mais arrête de te la jouer grand-mère protectrice avec eux. Tu leur en as assez donné. Il ne va rien leur arriver tu sais ? Qui s’intéresserait à des personnes comme eux..”

“... Comme eux ? Comme moi, tu veux dire ?”

“Non, toi c’est différent.”

“Tu es irrécupérable. Et moi qui pensait que depuis six ans tu avais pu changer. A croire que je me suis trompée. Mais je ne suis pas réellement déçue, ce n’est pas comme si je plaçais grand espoir en toi.”

“J’avais réussi à me rapprocher de lui, arrête de te la jouer justicière. En attendant, je reste dans le vrai monde, j’établis des relations importantes. Comment crois-tu que j’ai amené l’argent pour construire ton stupide terrain d’hippoball ? La famille Prewett en a financé une bonne partie, tout ça parce que je les travaille au corps depuis des années. Alors cesse de penser que tes actions n’ont aucune conséquence. Le ministère nous a dans le viseur et c’est encore moi qui vais devoir aller sur place réparer ça.”

Le silence s’installe, les deux jumeaux se jaugent du regard avec condescendance et amertume.

“Je ne leur fait pas confiance. Arrêter le train et faire peur aux élèves comme ils ont osé le faire. Tu te rends au moins compte ? Amener un détraqueur avec eux. Ce ne sont que des enfants !”

“Et nous, nous ne sommes plus des enfants Aileen.”

“Ne recommence pas.”
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2005
Points : 5252
Re: — Intrigue numéro une (en cours) Mer 18 Avr - 20:28

Episode 4
Le ministère est affaibli.
Poudlard est affaibli.

Orphan Scamander est affaibli.
C’en était trop, pour les familles et pour le peuple magique qui se pensait en sécurité dans une époque ouverte à la différence, à la diversité et au progrès. Mais le progrès est toujours instable, victime de ses détracteurs … attachés aux bases solides de l’identité. Le progrès se solde souvent d’expériences, humaines et sociales. Le progrès fait des pots cassés, et certaines personnes se cachent même derrière le progrès, comme une excuse à la déshumanisation.

Des humains sont affaiblis.
Des élèves sorciers, hybrides, moldus… mais avant tout des humains. Qui ont souffert et qui souffrent encore, traumatisés par le statut de victimes qu’on leur a imposé.
Victimes du progrès.

Les familles sont affaiblies.
Les jumeaux Scamander, descendants d’Edern Scamander, sont précurseurs de ce progrès, de cette volonté d’accueillir les différences dans leur école. Mais les parents grondent, ils remettent en cause la soi-disant sécurité. Mais pourtant, ce n’est pas à Poudlard que des élèves ont été kidnappés ? C’est au ministère, sous les yeux des élus qui les gouvernent. Qui leur ont promis la stabilité.

Poing sur la table pendant de longues réunions, on murmure que c’est plutôt Aileen Scamander qui dirige l’école ces derniers temps… Orphan est la plupart du temps en déplacement, pour finaliser la préparation du Munera Maleficia et aider à cette enquête qui n’avance pas.
Car oui, déclarations sur déclarations officielles, le ministère affirme qu’ils sont sur le coup. La presse accuse formellement d’un mauvais coup. Mauvaise pub sur mauvaise pub, le ministère n’a pas bonne presse.

C’est alors que le 2 avril 2028, la rage gronda dans le coeur des jumeaux quand les élèves et les professeurs reçurent cette missive du département de la justice magique signé respectivement par Jack Prewett, Alastair Kingsley et Arthur Rosebury.

Tous les élèves de Poudlard, ont dû recevoir ce message sur leur téléphone portable.

Cher élève de Poudlard,
Vous êtes convoqué le lundi 9 avril 2028 à un entretien individuel avec un auror. Le ministère et le département de la justice requête d’un droit à l’urgence, intervenant dans l’enquête sur les évènements du 5 janvier 2028. Il sera pratiqué sur vous un examen de legilimancie. Des clauses de confidentialité ont été signées afin que l’auror n’accède en aucun cas à des informations personnelles ou intimes vous concernant.
Tout refus ou obstruction à cette convocation fera l’objet d’un entretien psychologique afin de vérifier de la justification vous incombant ainsi que d’un droit à l’enquête vous concernant.
Je vous prie d’agréer mademoiselle monsieur, à nos salutations distinguées.


Jack Prewett, directeur du département de la justice magique.
Alastair Kingsley, sous secrétaire d’état du ministre de la magie.
Arthur Rosebury, directeur du bureau des aurors.

Sous l’autorité générale de Pendragon Windsey, ministre de la magie.


“J’espère qu’ils plaisantent !” Fou de rage, Orphan plaque ses deux mains sur son bureau, dévisageant sa moitié qui soupirait déjà.

“On aurait dû s’y attendre. Windsey n’a aucune piste.”

“Ils auraient au moins pu attendre notre avale. Je suis scandalisé d’un coup pareil. Ils vont m’entendre.”

La directrice se lève, son jumeau la suit des yeux.

“Peut-être aurons-nous enfin des réponses.”

Et alors qu’elle s’éloignait, l’esprit las de ces évènements qu’ils ne faisaient que subir et non ressentir, le directeur l’interpella.

“Je pensais que tu serais plus remontée que ça, Aileen.”

“Les élèves se chargeront déjà de l’être, Orphan. Peut-être que leurs voix t’atteindront enfin, dans ce gouffre insatiable qu’est ton âme.”

Et alors que la porte se claque, Orphan se mit en tête de détruire tout ce qui lui tomberait sous la main.
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2005
Points : 5252
Re: — Intrigue numéro une (en cours) Dim 20 Mai - 18:33

Episode 5
Les entretiens, aussi durement contestés, fonctionnèrent.
Les aurors spécialistes de legilimancie trouvèrent des corrélations entre différents souvenirs. Leur émotion était synonyme d’une colère maitrisée à l’entente de cette unique syllabe.

d a v e

Mais pourquoi donc le nom et le visage de Dave Shumman revenait-il aussi souvent dans leurs souvenirs étriqués ? C’est ce que le ministère aurait voulu savoir.
Mais Dave Shumman ne s’est pas présenté à l’entretien de legilimancie. Pire, il était introuvable à Poudlard. Il avait disparu comme une ombre

i n v i s i b l e.


La rumeur incontrôlée et incontrôlable de la présomption d’un Dave coupable fit le tour du château avant que les aurors ne puissent faire quoi que ce soit pour arrêter de la répandre.

Il était temps d’agir. Et d’y aller sur place.
Tout ce qu’il fallait, c’était un mandat de perquisition de demeure moldue. Et ça, Magnus Vandom parvint facilement à en obtenir un.

***

Chez les Shumman, 10 avril 2028, 7h28.

« Ils savent tout, père. J’ai dû rentrer de Poudlard. »
« Car tu as été assez idiot pour laisser des traces. A cause de tes faux pas continus, tu mets toutes mes recherches en danger. Pire, tu nous mets en danger. »
« J’ai fait tout comme vous m’avez demandé. »
« Et tu continueras. »

La main d'un père s'abattant sur son fils fut si violente que leur chute respective leur fut fatale. Dave sombra dans les éternités glacées qu’il avait aimé frôlé toute sa maigre vie, rejoindre dans les landes maudites les quelques personnes qu’il avait osé envoyer.

***

Chez les Shumman, 11 avril 2028, 13h05.

« Monsieur Shumman, ouvrez ! »

Les sortilèges s'abattirent sur la porte tellement protégée qu’elle ne résista que quelques minutes. Il était question de retrouver Dave. Dave vivant pour pouvoir l’interroger. Dave vivant pour qu’il réponde face à toutes les preuves qui l’incombent.
Mais à peine le majordome des Shumman les guidait à travers cet étrange couloir, qu’un auror le reconnut dans un des souvenirs des enfants enlevés… il eut un choc en reconnaissant également cette chambre si vide et impersonnelle, parsemée du cadavre de Dave, qui pendait au dessus de son lit.
La brigade d’intervention retrouva une lettre, sur le bureau. Une lettre de suicide.
Dans le sac à dos qui se situait derrière la porte, ils en sortirent une cape d’invisibilité et un poignard. Au revoir, Dave Shumman.

***

« Monsieur Shumman, toutes nos condoléances pour le décès de votre fils. Nous savons que votre peine est immense… Mais dans le cadre de faits graves qui a affecté la santé et l’intégrité d’enfants sorciers et moldus, nous avons pour ordre de vous interroger et de vous faire passer l’entretien de legilimancie à la place de votre fils. »
« Messieurs, vous comprenez que via ma position politique je me dois de refuser… Vous comprenez, je suis premier ministre de la nation britannique. Mon gouvernement attend de moi que que je respecte mon devoir de préservation des décisions politiques. Et je viens de perdre mon fils unique… »

***

Bureau de Pendragon Windsey, 12 avril 2028.

Ramsay Gaunt, suivi de Magnus Vandom, se dirigeait vers le bureau du ministre de la magie. Pas pressés et l’expression nerveuse, il ouvrit la porte d’un mouvement brusque.

« WINDSEY ! Vous ne comptez pas insister auprès de Shumman pour poursuivre l’enquête ?! Je n’ai jamais vu un ministre aussi mou que vous quand il s’agit de prendre les décisions importantes et né-ce-ssaires ! »
« Gaunt… Calmez-vous. Shumman vient de perdre son fils. »
« SON FILS COUPABLE DE CRIMES GRAVES ! Et il est tout aussi suspecté que son fils dans cet affaire. Vous pensez vraiment que cet adolescent aurait enlevé 15 personnes à lui seul et aurait réalisé ses expériences à lui seul ? Réveillez-vous bon sang ! Votre désir d’éviter les conflits avec le monde moldu vous aveugle. Quand ce monde nous aura détruit, vous resterez toujours à vous cacher dans votre bureau sans oser prononcer le moindre ordre ? »
« ... Très bien. » Windsey soupire et se lève. « Vandom, faites le nécessaire pour faire parler Shumman. Fouillez chez lui par la même occasion. »
« A vos ordres. » Vandom sortit d’un pas solennel, laissant Ramsay et Pendragon seuls.
« Vous ne changerez jamais, Gaunt. Toujours aussi impitoyable avec vos ennemis. »
« Je suis la parole du peuple, monsieur. »
« Seulement de celui en colère. »

***

« LE MONDE SORCIER BRITANNIQUE EST SOUS LE CHOC : LE PREMIER MINISTRE MOLDU RESPONSABLE DE L'ENLÈVEMENT DU 4 JANVIER. LE MINISTRE DE LA MAGIE RENCONTRE LE ROI D’ANGLETERRE CE MATIN »
Les gros titres de la gazette des sorciers du 16 avril 2028.

Palais de Buckingham, entretien entre le Ministre de la magie et la Couronne d’Angleterre.

« Bonjour Sir. »
« Bonjour à vous, Windsey. »
« Je pense que vous comprenez la nécessité de cet entretien. »
« J’ai connaissance des faits graves commis par Monsieur Shumman. Sachez que ses actions n’ont été ordonnées ni par mon gouvernement ni par moi-même. Les moldus le jugeraient inacceptable. Et par devoir de mémoire, il appartient au monde moldu de son jugement. »
« Sir, vous comprenez que notre monde exige réparation. Nous voudrions que vous nous remettiez Shumman afin qu’il soit jugé par les autorités magiques. »
« Rejetée. »
« Pourquoi, votre majesté ? »
« Shumman est un moldu. Nous sommes capables d’appliquer la justice et les condamnations qu’il mérite. »

Un peu plus tôt, dans le bureau de Windsey.
Ramsay se tient devant la fenêtre.

« Le roi va sûrement refuser de nous remettre Shumman. Vous ne contesterez que très légèrement Windsey, c’est compris ? Ensuite, vous demanderez en contrepartie un droit de regard sur la nomination du prochain premier ministre moldu. Il faut que cela soit une personne qui connaisse le monde magique. Ne reproduisons pas les erreurs du passé. De plus, vous exigerez la restitution de toutes les expériences que nous avons découvert dans le sous-sol de sa maison. »

***

« Shumman vous appartient, très bien. Mais les expériences sordides qu’il a découvertes sur des sorciers nous reviennent de droit. Nous voulons récupérer tout ce qu’il reste de son travail. Le ministère veut également apporter son droit de regard sur la nomination de votre prochain premier ministre, Majesté. »
Un sourire se dessine sur le visage du Roi.
« C’est accordé. Avons-nous terminé ? »

Poudlard, 17 avril.
En raisons des récents évènements, la troisième épreuve du Munera Maleficia a été annulée. L’épreuve ultime a été déplacée à la rentrée 2028. Le bal et les examens, quant à eux, se poursuivront.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: — Intrigue numéro une (en cours)

— Intrigue numéro une (en cours)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elfe V2 ( colorisation numérique )
» 1° peinture numérique
» Cours de dessin manga Hachette collection
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Les 10 meilleurs reflex numériques en basse lumière selon DxO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp :: bienvenue :: La paperasse magique :: Les intrigues-
Sauter vers: