(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy

Aller à la page : Précédent  1, 2
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Lun 20 Nov - 22:48


THERE'S NOTHING HOLDIN' ME BACK


La peur et la gêne s’empare de toi. Tout se passe si vite que tu n’as pas le temps de réaliser ce qui est en train d’arriver. Tes lèvres sur les siennes, tes mains autour de sa nuque, que tu caresses du bout des doigts fébrilement. Son parfum qui t’enivre et ce corps qui te chavire. Alors qu’il enlève son pull, tu poses sans attendre ton front sur son torse. Tu souffles doucement sur sa peau qui se réchauffe.

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble.
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus, raconte moi qu’on puisse crier tout bas.

Il n’y avait plus qu’une bulle qui vous enveloppait, charnelle et chaleureuse. L’espace d’un instant ou même la vie s’en fiche, tu traces le long du paysage une ligne qui invente votre nouveau langage. Parce qu’apparemment Andy et Felix, il n’y avait que vous pour comprendre. Les vipères qui murmurent et qui se désintéressent, par jalousie ou par mal-être. Si vous aviez besoin d’être seulement deux pour être heureux, ça serait merveilleux. Et comme c’est le cas, c’est merveilleux.

« N’est-ce pas ? »

Tu pousses un soupire d’aise alors qu’il fait glisser une de tes bretelles, qui caresse tes épaules. Un frisson remonte le long de ton échine, fait cambrer la bambine, fait trembler tes lèvres purpurines. Elle tombe à tes pieds et tu enroules tes bras pour cacher ta poitrine. Tu relèves les yeux vers lui, intimidée. Ce mutisme ne te ressemblait pas, tout comme cette baisse de confiance en toi. Mais l’idée de te retrouver presque nue pour la première fois face à un garçon, suffisait à faire perdre les moyens à n’importe quelle jeune fille de ton âge.

La mine moins expressive, résignée plus que déterminée. Tu inspires un bon coup et fait glisser la dernière dentelle, qui protégeait l’indécence, le long de tes tibias. Le corps menu et les joues empourprée, tu détaches ton chignon pour laisser ton immense chevelure de feu dégringoler en cascade le long de ton dos jusqu’à tes fesses.

Tu t’approches de lui, déboutonnant son pantalon pour le tirer vers le bas.

« Allez allez, tu es beau parleur mais pas pressé on dirait. »

Bon, tu provoques un peu pour détendre l’atmosphère. Pour ne plus lui faire face, voulant échapper à l’irrépressible vérité du fait que oui. Tu étais totalement nue face à lui. Tu fuis vers le bain pour tremper tes doigts et tester la température.

« C’est assez brulant comme ça. »

Tu t’assoies sur le rebord, t’accrochant solidement alors que la gêne te pétrifie sur place. Le carrelage glacé sur lequel tu t’étais posé et la chaleur des brumes mousseuses qui s’échappaient de la baignoire faisait perler la sueur à la cambrure de tes reins.

« Je dois dire que je suis impressionnée par ces muscles Monsieur Gaunt. Comme quoi le quidditch, ça paie. J’espère ne pas être déçue par ce que je vais voir ensuite. »

Mais qu’est-ce que tu racontes ?




winner is dreamer who never gives up; andy


(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Jeu 30 Nov - 18:16

There's Nothing Holdin' Me Back
"'Cause if we lost our minds and we took it way too far I know we'd be alright, I know we'd be alright If you are by my side and we stumbled in the dark I know we'd be alright, we'd be alright."
Elle est belle et terriblement attirante.
Même quand elle se dandine pour retirer le peu qui reste encore caché. Surtout quand elle détache ses cheveux et que le mouvement de leur gracieuse chute happe ton regard.
On dit que Venus revêtis une forme différente pour chaque homme, il y a une chose dont tu es certain ce soir, c’est qu’Andy est ton Aphrodite.
Soudainement, elle te brusque légèrement.
Tu ne l’avais pas réellement vue arriver, toujours dans cet état second, l’image de son corps nu refusant de s’ôter de tes rétines.
Tu te retrouve en simple boxer, le pantalon au niveau des genoux en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Une chaleur dévastatrice envahi ton visage et tu sens que toi aussi tu vires au rouge pivoine.
Elle te passe devant et va prêt de la baignoire.
Toucher l’eau, voir si elle est assez chaude.
Cela semble être le cas.
Rapidement tu te débarrasse de ton pantalon et saisi ta baguette, lançant un sort informulé de Faidébulles sur l’eau, pour un effet jacuzzi garanti !

Si tu veux que je me presse, je peux le faire tu sais ?

Tu allais retirer le peu qu’il restait quand elle se tourne vers toi, s’asseyant sur le rebord de la baignoire.
Irrésistible.
Tu bug littéralement en pleine action.
Et elle t’achève de ses mots.
Pour toute réponse tu ris Felix, gêné et à la fois réellement amusé. Rassuré qu’elle ne fasse aucune remarque sur ce qui saute toujours aux yeux, autre que tes muscles, mais bien tes cicatrices. Andy les connaît et elle sait que tu n’aimes pas en parler, puis ça ne serait vraiment pas le moment idéal pour aborder le sujet.
Lentement tu t’approche d’elle, le sourire de ton rire encore présente sur tes lèvres. Tu as envie de la pousser dans l’eau, mais tu as à la fois trop peur qu’elle se fasse mal, alors tu te ravise et doucement tu décolle l’élastique du boxer de ta peau, le faisant glisser jusqu’au sol…
Sans crier gare, en te relevant, tu la prends dans te bras, comme le fond les princes charmants avec les princesses… enfin, tu crois ?
Doucement et avec prudence, tu enjambe la paroi et te laisse glisser dans la baignoire avec Andy dans les bras, créant une vague qui déborde légèrement. Jouant des épaules, tu te redresse et t’installe de façon à ce qu’il lui reste de la place, laissant la majorité de ton torse à découvert.

Alors ? C’était une bonne idée le bain non ?

Tu es presque certain que oui, mais tu te demande tout de même combien de temps tu vas tenir ainsi. Jusqu’où tu vas laisser le désirs te ronger avant de craquer, la sortir de l’eau et la porter jusqu’à son lit pour… tu te mordille la lèvre inférieure Felix, ne préférant même pas y penser, sinon tu sais que tu résisteras encore moins longtemps que ce que tu l’espère.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Mer 13 Déc - 14:22


THERE'S NOTHING HOLDIN' ME BACK


Ce qui était assez étrange Andy, c’est que tu aurais cru être plus gênée que ça.
Tu aurais cru mourir de honte à ce moment là.
Pourtant, même si c’est la première fois que tu le découvres à nu, ce n’était qu’une enveloppe corporelle, si naturelle alors que tes cils démesurés s’abaissent, ourlant la rétine qui fixe son corps, s’écarquillant comme après une bouffée de nicotine.

Tu regardes ces yeux de tes deux perles bleutées. Azure chimérique. Ils sont clairs et profonds. Si sincères, si grands. Tellement grands et expressifs, tellement grands et chaleureux.
Mais pourtant ce n'est qu'un regard. Deux iris d’une telle beauté, tu en admires la pureté. Ces yeux trop parfaits, tu voudrais les crever. Crever d'envie de l’embrasser. Embrasser cette bouche fruitée, caresser ses lèvres colorées. Si douces que tu voudrais les croquer. Croquer son corps entier, adorable, abordable. Indéfinissable désir ? Un morceau de femme que tu étais, enfin comblé.

Regarde Morphéus, regarde mon corps.. si petit et frêle par rapport au tien. Quel son ferait ma nuque si tu venais la briser entre tes doigts ? Tu me regarde ou tu me dévores, il n'y a qu'un pas. Dévorer ce corps délicieux dont j’ai si honte. Si minuscule, mais aux formes de femmes qui s'affirment à chaque mouvement.

« Arrête de bouger. »

Une taille creusée, des seins imprévisibles. Tiendraient-ils dans le creux de tes mains ? Regarde tes mains, qui ondulent et effleurent l'invisible. Les miennes.. Elles sont petites, elles sont fragiles. Fragile comme mon être. Elles sont petites, comme ma taille.
Sur cette scène je ne vois que toi. Je ne vois que nous. C’est le théâtre de la démence, de l’indécence qui se propage. Tu es immense, je suis pathétiquement minuscule.
Et j’ai peur Morphéus, j’ai peur car quand je te vois je ne vois rien d’imparfait. Les sillages dans ta peau ne sont que le reflet des souillures de ton passé, qui t’ont rendu indestructible et destructeur.



Alors tu lui prends la main pour l’entrainer vers la baignoire, soufflant sur ses lèvres quand celles-ci frôlent les tiennes. Et tu t’installes, assise sur lui, perdue dans le flot de plaisir qu'il te procurait. Seul ce cœur battant la chamade était important en cet instant. Chaleur et bulles aux douces effervescences. Vos deux âmes donnaient une nuance si flagrante, caressant les sens, défiant l’imagination, torturant les cœurs. Deux âmes soeurs.

Tu sais Morpheus, la première chose que j’ai vu chez toi ce sont tes yeux. Et tes lèvres. Charnelles et mortelles. Si pures qu’elles me dérangent. Même encore maintenant, alors que tu me fais soupirer pourquoi est-ce que je veux te faire crier ? C'est comme ça, Monsieur Gaunt, je ne peux pas te toucher. Possession impossible, agonie de mon âme. C'est l’essence même de notre romance, l'aboutissement de nos existences. Cette perfection désaxée qui me fait peur, me terrifie. Est-ce que j’ai le droit te toucher? Après tout ce qu’ils ont dit, ce qu’ils ont osé murmurer.. hypocrisie dystopique qui étouffe mon corps trempé. Je t’en supplie, fais moi hurler, à la cambrure de mes reins, à la naissance de mes seins, à la mélodie de nos soupires étouffés, je t’en supplie Felix est-ce que je peux te toucher ?

« Je voudrais avoir le droit de te toucher...  »





winner is dreamer who never gives up; andy


(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Jeu 14 Déc - 1:07

and there's no place that I'd rather be
"'Captivated by a perfect view. Time stopped and I found my muse. Brighter than the morning sun, flames burned until the night was done."
A quel moment le temps c’est arrêté ?
A quel moment les choses ont-elles changées ?
Elle avait ce regard empli de désir,
Faisant écho au tient qui ne souhaitait que la saisir.
Ses yeux scrutant les courbes de ton corps, en saisissant l’invisible.
Silencieux au son de sa voix autoritaire t’imposant de rester immobile,
Tu attends dans l’impatience.
Soudain, ces lèvres purpurines s’ouvrent comme si elle avait conscience
De cette envie dévorant petit à petit ton corps meurtri de cette distance.
Te toucher ?
Caresser
Ta peau.
En arracher des morceaux.
Si elle le souhaite.
Elle peut même aller jusqu’à t’en faire perdre la tête.

Tu en as le droit… tu as tous les droits.

Laisses-moi juste être ton roi.
Tu laisses ses mains glisser sur cette pulpe si imparfaite qu’est la tienne.
Renvoyant la tête en arrière et résistant à ton envie diluvienne.
Doucement le bout de tes doigts vient frôler sa peau si douce.
Caressant ses courbes et ses vallons aux travers de la mousse.
Tu voulais plus Felix, sentir la chaleur que dégage son épiderme
Contre le tiens, mais cette étreinte tu ne sais comment y mettre un terme.
Peut-être qu’il ne fallait pas souhaiter l’arrêter, mais continuer.
Pris dans cet élan tu te redresse, pour l’embrasser.
Dévorant ses lèvres,
Dominant son être.
Tes mains s’égarant sur la chair de ses fesses.
Tes dents mordillant sa peau humide avec détresse.
Le désir de la faire tienne te submerge et tu t’y abandonne.
Saisissant ses cuisses, du bain tu extirpes ta lionne.
La tête dans le flou et embrumé d’idées perverses,
Tu as du mal à saisir la serviette entourant son corps que tu berce.
Un instant seulement,
Empressé de déjà vivre un prochain moment.
L’esprit fou tu lui avoue que tu l’aime.
Que tu désire la faire tienne.
Vos peaux encore humides de ce bain écourté, tu l’entraîne avec candeur
En direction du lit, où tu sais déjà que tu lui fera l’amour avec douceur.
Doucement tu la saisi, caressant une énième fois ses courbes intimes,
Tout en la faisant s’allonger en embrassant ses lèvres mutines.
Chevauchant son corps si fin, tes yeux plongeant dans les siens.
Comprenant votre amour si vif et pourtant si ancien.
Doucement tu déposes un baiser dans son cou,
Lui disant une fois de plus combien tu l’aimes beaucoup ;
Lui demandant si tu peux faire d’elle maintenant une femme.
Felix, tes joues s’enflammes.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Lun 18 Déc - 16:24


THERE'S NOTHING HOLDIN' ME BACK


Poupée désaxée, sourires gênées et jambes relevées. Rythme effrénée, seul témoin qu’est la lune d’été. Le ventilateur qui tourne doucement, les gouttes de sueur qui dessinent sans pudeur vos courbes. Le vent chaud qui s’engouffre doucement au travers de ta fenêtre entrouverte. Ta chevelure vermeille parcourait ton corps, seul vêtement de vos nuits ardentes.

Tu te redresses, et laisses tes mains remonter pour que l’une d’elle finisse même son chemin, dans le creux de sa nuque, du bout des ongles. Tu poussais l’attente et l’impatience de ce pauvre Felix, que tu regardais avec un rose au joues de plus en plus doux.
Un sourire parfaitement décadent s’accordait à son intense regard, et tu susurres d’une voix fiévreuse et difficilement contenue : « Oui.»

C’était plus un soupire échappé qu’un mot en lui même, ne lui laissant même pas le temps de se rendre compte de ce petit mouvement de tête que tu avais délicatement fait pour acquiescer, l’embrassant avec fougue, dévorant ses lippes, langue gonflée de désir jouant impudiquement avec la sienne, parcourant son corps sans retenue, délectation charnelle sans calcul. Ses lèvres se serrèrent dans un gémissement plus présent quand les caresses se firent plus pressantes. Tu profitais de ce moment comme s’il eut été le dernier, comme si tu eus bu une enivrante ambroisie à la source de ses lèvres.

« Felix… »

Tu aurais pu lire une multitude de choses au sein de ses prunelles havanes, débordantes d’élixir, ses yeux perçants et imposants, aussi amoureux que fiers, tu t’empourpres. Immobilisée contre les draps, comme envoutée par cette prestance nouvelle et le silence lourd d’un instant suspendu qui apparut. Le temps se figeait ces quelques secondes, quelques minutes ou tu te laissais vaincre par cette exaltation presque palpable qui vous possédait.

Tu ne savais pas réellement comment réagir, prise de court par une passion nouvelle, te laissant dévorer. Vos courbes s’adonnaient déjà aux danses de la séduction, s’entremêlant dans un rythme des plus sauvages. Il venait de cueillir les plaisirs inusités à la fleur de ton indécence. Le plaisir à son paroxysme face à la passion, tu te cambrais, ouvrant encore les portes du désir sur ce monde d’imprévu. Aussi forts que des échos qui vous interdisent de céder, haletante de plaisir, les joues roses pour un regard lourd de luxure, luisant sous les lumières de l’interdit.

***

Tu ouvres les yeux, le corps encore chaud par les bras qui t’enveloppent. Avait été-ce un rêve ? Douce chimère que tu ne voulais pas perdre. Les douleurs charnelles encore engourdies et les jambes pleine de fourmis, tu te retournes pour lui faire face, la chevelure éparpillées comme des vagues déchainées sur l’oreiller, tu murmures à celui qui faisait semblant de dormir pour ne pas te réveiller.

« Felix felix, tes narines… elles bougent, je sais que tu fais semblant et ce n’est vraiment plus marrant… » Tu mordilles le bout de son nez, traitrise parsemé d’un rire pur et amusé.




winner is dreamer who never gives up; andy


(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Mer 27 Déc - 19:29

and there's no place that I'd rather be
"'Captivated by a perfect view. Time stopped and I found my muse. Brighter than the morning sun, flames burned until the night was done."
Le soleil n’était pas encore là, pourtant déjà tes paupières se soulevaient lentement, éveillant ton esprit encore un peu embrumé.
Doucement tu bouges, ton corps se rappelant de la veille.
A cette pensée tu rougis pivoine et tu es bien content qu’elle dorme encore, juste là, à côté de toi, dans tes bras, blottie dans le creux de ton épaule.
Si belle et si pure.
Tu la contemple dans la pénombre et tu espères qu’elle va bien, qu’elle n’a pas eu trop mal… enfin ce n’est pas l’impression que tu en as eu et dieu sait qu’il te tarde déjà de recommencer, bien que tu sache que cela n’est pas essentiel à votre vous.
Tu l’aime Felix et la nuit dernière tu l’as fait tienne.
Une part de toi a encore du mal à réaliser, malgré que ton corps se souvienne de chaque caresses, de chaque mouvements, de chaque gémissements et mots prononcés. Tu avais cette étrange sensation d’avoir franchit un point de non-retour et au lieu de te terroriser comme avant, cela te donner au contraire l’envie d’avancer, d’aller plus loin et encore au-delà.
Pour Andy tu braverais les obstacles et ferais trembler les édifices.
Tu mettrais le monde entier à tes pieds s’il le fallait.
Silencieusement tu lui promet de ne jamais la quitter, de rester à ses côtés pour toujours, de ne plus douter de quoique ce soit et d’avancer avec elle, mains dans la mains.

« Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire ! Ça ne sera plus de mensonges, quelque chose de grand ; qui sauve la vie, qui trompe la mort. Qui déglingue enfin le blizzard. »

Soudainement tu l’as sens bouger.
Elle s’éveille lentement à tes côtés et tu fermes les yeux, feignant de dormir encore, mais Andy te connais bien mieux que ce que tout le monde veut bien penser. C’est ton âme-sœur après tout et la seule chose que tu regrettes avec elle, c’est de ne pas l’avoir réalisé plus tôt.
Sans lever les paupières tu lui souris avant de répondre, après qu’elle t’ait mordu le nez comme la petite lionne qu’elle est :

Outch. Je te signale que je bouge des narines en dormant ! Connor me l’a souvent fait remarqué depuis notre première année tu sais…

C’était une immense blague, mais bon.
Tu te redresses tout en ouvrant en grand tes prunelles et tu lui voles non sans surprise, une baiser sur ses si douces lèvres. Susurrant juste après un délicat « Je t’aime » alors que lentement tes doigts courent déjà sur sa peau nue.

Ça va ?

Ton regard amoureux lui demande comment elle se sent.
Tu espère que cela va bien, qu’elle est heureuse, parce que toi tu l’es et tu ne l’as jamais autant été de toute ta vie.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Jeu 28 Déc - 1:07


THERE'S NOTHING HOLDIN' ME BACK


Il était tellement mignon.
Avec ses narines et son sourire. La tête enfoncée dans l’oreiller, l’oreille pressé presque inanimée, tu le fixes d’une frimousse complice alors qu’il se cherche des fausses excuses.
Alors c’était ça le sentiment d’une immense sérénité, d’un bonheur mérité ?
Tu soupires d’aise quand ses doigts viennent caresser les parcelles apparentes de ton corps dénudé. Tu viens embrasser sa main, l’emprisonnant de tes doigts.

« Oh non, ne me parle pas de Connor… »

Tu le regardes un instant d’un air sérieux avant d’éclater de rire. Il te demande si ça va, tu hoches la tête. « On ne peut mieux ! » Il te murmure je t’aime et tu lui susurres idem. Les souvenirs de la veille t’empourprent alors tu te caches sous la couette… avant d’en ressortir encore plus gênée.

« J’ai beaucoup aimé hier. Partante pour recommencer ! Enfin.. pas maintenant ? Car on a nos valises à faire ? Tu sais pour le voyage dont je t’ai parlé hier. On part en fin de matinée. »

Tu regardes alors ton réveil posé sur ta petite commode en bois ancien.

« Et il est déjà onze heures. »

C’est la panique, tu te lèves, un drap enroulé autour de ton corps, ta chevelure rousse dégringolant en cascade dans le bas de ton dos. Tu attrapes un grand sac pour balancer des affaires, tes livres de cours de l’année prochaine, des amulettes au hasard et des sous-vêtements propres.

« Ton sac est prêt don juan ? ça serait bête que tu te retrouves nu au beau milieu de la nature. »

Tu lui lances un regard appuyé avec un rictus au coin des lèvres.
Comme si ça te dérangerait.

L’aventure d’une été allait bientôt commencer.




winner is dreamer who never gives up; andy


(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Mar 20 Fév - 22:27

and there's no place that I'd rather be
"'Captivated by a perfect view. Time stopped and I found my muse. Brighter than the morning sun, flames burned until the night was done."
Tu es heureux, tellement que tu oublis que le temps file comme toujours, qu’il relègue des instants au passé en une faction de seconde.
Elle est là, juste à côté de toi, te disant qu’elle a beaucoup apprécié et tu te sens gêné et à la fois tellement… fier ? Tu n’aurais jamais pensé te sentir fier de tes prouesses sexuelles, mais aujourd’hui est clairement un jour nouveau et c’est le cas.
Tu a presque l’impression qu’elle te demande si vous pourriez recommencer maintenant, mais non et elle le comprends toute seule et conclu que vous n’auriez pas le temps car vous devez partir dans pas longtemps…
Pas longtemps du tout même.
Son regard change, laissant place à une étincelle de panique.
Tu te redresse Felix et t’assois sur le rebord du lit alors qu’elle s’éloigne avec le drap, te laissant complètement nu après avoir annoncé qu’il était onze heure.
Pendant un instant tu la regarde s’agiter.
Tu n’aime pas être en retard et franchement tu ne voudrais pas faire une mauvaise impression à son père, mais tu reste incapable de bouger jusqu’à ce qu’elle braque son regard dans ta direction, te demandant si ton sac est prêt.
Le Don Juan te fait sourire, presque rire en fait.

Et bien… je n’ai pas vraiment touché à quoique ce soit hier soir, donc oui mon sac est prêt et je vais aller prendre une douche éclair !

Tu te lève et saisi ton sac par la lanière avant de poser un baiser sur son front et de filer sous la l’eau tiède de la salle de bain.
Si tu avais pu t’attarder tu l’aurais fait, mais tu dois te presser et c’est ce que tu fais, répondant de façon un peu mécaniques aux questions que te pose Andy de temps à autre alors que tu te prépare. T’habille et te coiffe en passant simple ta main dans tes cheveux humides, les ébouriffants, car ils sont justes indomptables.
Tu la rejoins dans sa chambre, le sac sur une épaule, il ne te manque plus que tes chaussures et ta veste, le tout étant à l’étage inférieur.

Tu es belle.

C’était sortie sans consulté ton cerveau.
Une constatation en direct de ton cœur.
Le genre de réalité qui te dépassais toujours.

Tu es prête ? On devrait descendre avant de trop se faire désirer par ton père…

Doucement, à chaque mot tu avais fait un pas et maintenant tu étais pile en face d’elle. Le regard plongeant dans le sien et instinctivement ton visage s’était penché, tes lèvres avaient trouvé les siennes sans difficultés alors que tes paupières s’étaient fermées.
Tu la serre dans tes bras, certain que jamais elle ne les quittera.
Personne ne te l’enlèvera, tu te le promet.
Lentement tu te détache, dans un geste délicat et tu lui sourit amoureusement, lui ouvrant la porte de sa chambre et lui emboîtant le pas dans les escaliers.
En direction de cette nouvelle aventure.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Sam 24 Fév - 14:04


THERE'S NOTHING HOLDIN' ME BACK


Il se réveille doucement, tu t’actives légèrement. Les draps immaculés comme robe improvisée tu tournes autour de lui comme un papillon de nuit affolé. Nu comme un ver tu tournes la tête pour ne pas être gênée. En maniaque de l’organisation ta valise était déjà prête depuis plusieurs jours.
Felix t’annonce qu'il va se laver, tu le suis d’un regard intéressée, faisant mine de regarder ailleurs quand il se retourne. Tu te mords la lèvre, t’aurait bien voulu y aller avec lui… Mais tu te laverais en éclair aussi après lui. Car sinon tu serais capable de lui sauter dessus pendant.
Pas le temps de flancher, pas le temps de céder, pas le temps d’être esclave de ses pulsions.

Il revient tout beau tout propre et tout brillant. Tu rougis un peu, abandonnant le coton fleuri au sol pour à ton tour aller prendre une douche.
Quand tu reviens, habillée et coiffée.
Il te dit que tu es belle.

T’as envie d’exploser de bonheur.
Il est magnifique aussi.
Et ses lèvres qui se pressent contre les tiennes, t’aurait voulu que ça dure une éternité.
Quand tu le regardes dans les yeux, tu sais que c’est pour la vie.

« Oui je suis prête, Felix. »

Je suis prête à partir au bout du monde avec toi.
Tu pointes le bout de tes pieds pour venir poser son front contre le sien. Mêlant son souffle à sa respiration saccadée. Tu pourrais lui hurler que tu l’aimes mais cela ne servait à rien de le répéter sans cesse. Vous n’aviez plus besoin de ça.
Armés comme jamais.

« Oui, allons-y. J’espère que tu n’as pas peur des yolos sauvages. Ils peuvent être très agressifs. »

Tu prends un ton mystérieux pour voir s’il pouvait fipper à un moment.

« Ou des dragons. Ou des acromentules… ou de toutes sortes de créatures maléfiques qui peuvent venir entraver notre route… » d’un ton mielleux et le sourire sournois tu viens remettre son col de chemise correctement, tu susurres : « tu me protégeras hein ? »

Vous rigolez comme deux adolescents niais et amoureux.
Et tu prends sa main pour descendre les escaliers.
Brotchan se trouvait déjà sur le pas de la porte.

« Allez les jeunes, on s’active. »

HRP : ce RP est terminé !




winner is dreamer who never gives up; andy


(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy Ven 2 Mar - 15:16

and there's no place that I'd rather be
"'Captivated by a perfect view. Time stopped and I found my muse. Brighter than the morning sun, flames burned until the night was done."
Elle aussi elle prend une douche éclair.
Oui elle est belle Andy.
Tellement que ça te transcende.
Tellement que pas moment c’est surréaliste dans ton esprit.
Tu l’embrasse pour lui dire que tu l’aimes et elle pose son front contre le tiens. Vous restez ainsi un instant, les yeux clos avant de vous fixer et de sourire. Tu lui fais par la suite remarquer que vous devriez descendre, pour ne pas trop faire attendre son père et elle approuve, avant de te parler de yolo sauvages.
Un rire t’échappe.

Il me tarde de voir un yolo vénère plus que fonsdé.

Vraiment, ça te fais rire.
Tu imagine la scène et ça te tue de rire même.
Rien que pour ça tu veux rencontrer un yolo pas content, juste pour savoir si ça sera aussi burlesque que dans ton imagination.
Andy prend son regard mi-sérieux, mi-mystérieux et se met à te parler de dragons ou encore d’acromentule et elle s’approche pour remettre ton col de chemise, le regard maintenant sournois et le sourire coulant d’un miel malicieux elle te demande si tu la protégera. Tu as envie de jouer un peu Felix, alors tu lui donne une grande tape sur l’épaule après avoir toi aussi adopté le style sournois.

Bah non. T’es une grande fille maintenant voyons !

Et tu la prend dans tes bras.
La faisant tourner un instant avant de poser le bout de ton nez contre le siens, le sourire et le regard maintenant amoureux, juste pour lui faire comprendre que :
Oui, je te protégerais contre tout et n’importe-quoi.
Et vous explosez de rire.
Tu la relâche, il est vraiment temps de s’en aller.
Dévalant les marches, tu tombes nez à nez avec Brotchan.
Un large sourire fend ton visage en deux.

Bonjour monsieur Ollivander ! On arrive !

C’est en vitesse que tu enfile tes baskets et ta veste, balancé sur tes épaules. Un regard en direction d’Andy, un peu comme : Qui arrivera le premier à la porte ? Et tu t’élance sur tes grandes jambes, en direction de cette aventure.
Avec elle à tes côtés.

___________
HRP : Comment ça ce RP est fini ? *die*
©️ ASHLING POUR EPICODE


Contenu sponsorisé
Re: (nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy

(nc-16) There's Nothing Holdin' Me Back [HOLIDAY] ft. Andy
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» bubar is back
» [MEGAUPLOAD][DVDRiP]Never Back Down - Ne Jamais Reculer
» Never Back down 2 dvdrip
» [RESOLU] pimbackup
» INFO] Sauvegarde SMS et flashage de ROM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Le chemin de traverse :: Ollivander-
Sauter vers: