AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Castiel A. Kingsley
Lou-garou bêta et cavalier de la mort
avatar

Lou-garou bêta et cavalier de la mort

Messages : 276
Points : 496
MessageSujet: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mar 12 Sep - 23:31


look what you made me do


Les vacances avaient été mouvementées. Entre les explorations du sud de la france avec Caïn, les pleines lunes agitées avec Olympe. C’était pas vraiment dans ce genre de conditions que tu avais voulu camper avec une fille pour une première fois.

La routine d'Août au manoir des Kingsley était plus que barbante, malgré le fait que tu pouvais aller t’isoler dans les environs pour réfléchir. N’importe quoi était mieux qu’à l’intérieur. L’air bougon d’un adolescent rebel, tu avais enfiler ton sweat et un jean de bonne heure pour traverser la petite rivière derrière le château et aller te réfugier dans les bois environnants. La matinée à t’entrainer sur ton éclair de feu, Lilibel t’avait rejoint malgré tes nombreuses insultes pour la faire dégager, et elle t’avait simplement convaincu d’accepter sa présence afin de t’aider au quidditch. En effet, contrairement à toi, ta petite soeur était très douée de ses dix doigts et avait réussi à réparer un vieux jouet moldu à l’aide de piles (??) et autre non sorcellerie et de ce fait ramené un avion téléguidé qui fendait l’air si vite qu’on l’aurait confondu avec un vif d’or. Elle le contrôlait non pas avec une baguette mais bien avec une sorte de manette. Slalomant entre les arbres, tu eus du mal à l’attraper sans te manger quelques arbres mais tes réflexes améliorés par ta condition te rendait plus habile à prévoir ta trajectoire.
Vers dix-sept heures de l’après midi, quand le soleil commençait déjà à faire ses adieux au nord de l’écosse, vous décidâtes de rentrer au manoir familiale.
Ton éclair de feu dans la main et Lilibel à tes côtés qui ramenaient l’objet téléguidé, vous pénétrâtes la grande cour. Votre père vous attendaient, l’air sévère et sérieux, te dévisageant avec dégoût comme s’il avait honte de ton comportement de hippie comme il l’avait qualifié la veille pendant le dîner.

« Un problème, père ? »
Provocation. Tu ne peux pas t’empêcher de ressentir extrême satisfaction à la vue de ses traits tirés;

« Tu as de la visite. La moindre des choses serait de prévenir quand tu invites ces saletés d’hybride à la maison.»

Ton père - pourtant mariée à une moldue (qu’il détestait) - était très rétrograde.
Fronçant les sourcils et laissant passer Lilibel qui levait les yeux au ciel, tu la suivis de près pour découvrir une tignasse aux cheveux roses.

« Qu’est-ce que tu fais là ? »

Drôle d’accueil pour quelqu’un que tu n’avais plus vu depuis la fin de l’année scolaire.
Tu n’aurais pas pensé la revoir jusqu’à la rentrée.
Ta mère fit son apparition, ses habits luxueux et précieux couvrant son corps maigrelet lui donnant l’aspect d’être enroulé dans une couverture de fourrure.

« Elle t’a attendu tout l’après midi, mais tu avais éteint ton téléphone chéri..»

Ton père poussa un grognement mécontent à la mention d’une technologie moldue et partit s’enfermer dans son bureau en claquant la porte, après avoir littéralement assassiner la semi-vampire du regard.




hungry dogs are never loyal you know; castiel


werewolves team:
 


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 345
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mer 13 Sep - 2:30


Look what you made me do
Manoir des Kingsley • Castiel


Le mois d'Août. Signe des derniers jours avant la rentrée des classes qui annonce le retour des cours et des devoirs, des révisions, des examens et autres. Tu as passée tes vacances à apprendre à chasser avec Dante, à cuisiner des plats normaux et à jouer du violon entre ces deux activités. Tu as dû travailler ta technique de dessin au vu de ta première année de licence mais ce jour-là, tu ne faisais aucune de ces activités. Tu avances et tu fais face à l'immense porte du manoir des Kinglsey. La maison de Castiel. Un homme au portail t'a laissé entrer après avoir parlé à une voix de femme et c'est justement une représentante de cette gente qui t'ouvre. Tu entres alors après qu'elle t'ai dit d'attendre et s'éclipse discrètement.

Tu te regardes une dernière fois dans un miroir, jaugeant tes vêtements. Tu as voulue que ce ne soit pas trop déplacé au vu de ta première visite de venir mal habillée mais en même temps, à cause de la chaleur, tu ne voulais pas non plus venir en tailleur ou en robe classe. Simplement parce que tu allais mourir dedans et que tu n'en aurais que plus faim. Tu t'es donc contentée d'une chemise simple retroussée jusqu'aux coudes, d'un slim foncé et de petite chaussure ouverte. Tu aurais presque l'air d'une secrétaire mais au moins, tu n'avais pas la sensation de fondre. Tu remets quelques mèches en place en recoiffant ton chignon décontracté et tu te tournes en entendant quelques pas, des talons qui claquent sur le parquet. « Bonjour, vous êtes une camarade de Castiel à ce qu'on m'a dit ? » Tu hoches la tête poliment. « Bonjour. Oui, je suis une de ses amies. Comme il ne répond pas au téléphone, j'ai pensée venir le voir directement pour avoir de ses nouvelles. » Quel imbécile à ne jamais regarder son portable aussi. Tu ne laisses pourtant rien paraître, souriant même à cette femme qui devait sûrement être sa mère. « Il ne nous a pas prévenu d'une visite... » « Il m'a pourtant proposée de venir avant le début des vacances si jamais je le souhaitais. Il a dû oublier de vous prévenir. » Ses traits ont l'air fatigués mais elle ne semble pas vouloir te mettre dehors. « Je vais prévenir mon mari. Si vous voulez bien patienter... »

Elle te laisse là, au vestibule, et tu en profites alors pour regarder ce qu'il contient. Tes yeux se baladent sur les tableaux et les tapisseries et finalement tu avances vers ces grandes fenêtres. Tu te perds sur la vue, ton regard se voile en observant simplement la forêt un peu plus loin. « Mon mari n'est pas disponible et Castiel est occupé en ce moment... Voulez-vous attendre ? » Elle te sort de ta rêverie et tu te tournes pour la regarder. Cette femme dégageait quelque chose d'étrange. « Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais attendre oui. » Non pas que tu ai mis un certain temps à venir, mais si. Et ce n'est pas pour rentrer bredouille. « Je dois malheureusement retourner aussi à mes occupations. Les domestiques restent à votre disposition si vous avez besoin de quelque chose. Castiel va certainement rentrer en fin d'après-midi. » Elle te fait un drôle de sourire et disparaît dans un couloir. La femme qui t'a accueillit revient à cet instant et te demande alors si tu souhaites boire ou manger. « Non merci. En revanche j'aimerais bien un crayon et une feuille. »

Les heures passent rapidement et alors que tu repositionnes tes lunettes sur ton nez, des pas rapides brisent le silence et te font relever la tête pour apercevoir un homme. Mécontent visiblement, il ne cache même pas la grimace quand il t'aperçoit et secoue la tête. Il ne dit rien et la domestique fait signe de le suivre. Tu ranges ton dessin dans ton sac en rendant le crayon à la jeune femme et tu restes derrière eux. Il montre bien en évidence le dégoût de sa voix quand il parle de toi mais tu restes de marbre. Tu es bien trop concentrée sur le jeune homme aux cheveux ébouriffés et à l'air narquois. Tu ne rends même pas le regard que son père te jette et finalement tu avances vers Castiel quand il claque la porte dans ton dos. « On n'est pas content de me voir ? J'ai pourtant fait un long chemin jusqu'ici. » Tu as un sourire et finalement tu te postes face à lui. Tu as l'impression qu'il a grandit. « Bonjour Castiel. Je suis venue voir comment tu allais vu que, comme l'a précisée ta mère, tu as l'air d'ignorer ton téléphone. » Tu regardes la nouvelle pièce, assez impressionnée par sa maison. Enfin, son manoir. « Eh bien, tu as un sacré manoir en tout cas. Et une belle vue aussi. Il y a de quoi dessiner du coup je ne me suis pas ennuyée en t'attendant. » Tu te doutes qu'il puisse se soucier de ce genre de détails et tu reposes alors tes prunelles sur sa personne. « Tu ne t'ennuie pas ici ? » Avec son père qui avait l'air d'aimer les hybrides, il ne devait pas passer des journées géniales. Pas du tout même vu le ton qu'il avait bien employé face à son géniteur. Provocateur, c'était bien du Castiel.

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Lou-garou bêta et cavalier de la mort
avatar

Lou-garou bêta et cavalier de la mort

Messages : 276
Points : 496
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mer 13 Sep - 10:19


look what you made me do


Tu ne sais pas réellement si tu es vraiment content qu’elle soit là. La voir avant la date prévue de la rentrée te fait plaisir, mais son intrusion dans ta vie privée te rappelle quand Olympe a débarqué. Avant, seul Cain avait eu le droit de venir chez toi, c’était le seul avec qui tu partageais le secret sur ta famille. Apparemment, n’importe quel camarade pouvait trouver le manoir Kingsley et y entrer comme dans un moulin.

Tu vois cependant bien que ton père ne supporte pas l’idée de sa présence ici, ce qui te conforte finalement à la faire rester le plus longtemps possible. Elle reste Wilhelmina, vipère au sourire doucereux, mais semblait plus calme que ce que tu avais pu voir à l’école.

« Je sais pas si je suis content de te voir ici, mais maintenant que tu es là, tu vas pas repartir de toute façon. »

Tu regardes autour de toi quand elle parle de la grandeur du manoir. C’est vrai que tu ne t’étais jamais vraiment posé la quesiton, la demeure de Cain étant de taille presque équivalente. Vivre ici était normal, et tu imaginais mal t’installer dans un petit appartement confiné en centre-ville. La seule chose que tu aimais dans cet endroit, était bien le calme et l’immensité des terrains de nature qui reposaient derrière le château. La forêt, la rivière, les champs d’une verdure éclatante. Les lacs encore plus loins. L’écosse était vraiment un pays magnifique.

Tu l’entends parler de dessin, tu te grattes la tête en faisant signe à ta mère d’un regard, de déguerpir et de vous laisser seul.

« Tant mieux, tant mieux. Et en effet, je regarde plus trop mon téléphone ce mois-ci. »

Tu tournes les talons vers l’escalier de marbre, commençant à les grimper sans l’attendre, lui faisant signe de te suivre. Vous n’alliez pas rester au milieu du hall, vous seriez mieux dans ta chambre.
Même si en réalité, vous seriez mieux ailleurs qu’ici. Peut-être dehors.

« Comment tu es arrivé ici ? »




hungry dogs are never loyal you know; castiel


werewolves team:
 


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 345
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mer 13 Sep - 16:39


Look what you made me do
Manoir des Kingsley • Castiel


Tu as un petit rire quand il dit qu'il ne sait pas s'il est content de te voir. Tu ne t'attendais pas à ce qu'il saute de joie non plus mais au moins il ne te dit pas de partir. Au contraire, il annonce même que tu vas rester. Tu l'observes alors qu'il tourne la tête pour regarder autour de lui et tu remets une autre de tes mèches derrière ton oreille. « Pourquoi tu ne le regardes plus ton téléphone d'ailleurs ? Tu évites quelqu'un ? » Tu prends un air détaché, comme si ça ne t'affectait pas vraiment. Si c'était toi, il t'aurais envoyée bouler depuis un moment. Il se dirige vers un escalier et tu le suis alors après qu'il t'ai fait signe de le faire sans regarder sa mère qui part. Tu montes pour le rejoindre et ton air narquois se montre alors. « J'ai pris le bus. C'était assez mouvementé mais amusant en même temps. » Tu as bien crue que tu allais mourir plusieurs fois aussi. Mais le bus magique était connu pour être particulier. « Et ensuite j'ai pris le train. Ça a été rapide. » Une demi journée. Au moins tu espérais ne pas l'avoir gâchée.

Tu admires les couloirs, tu te perds à la contemplation de l'endroit. Grand et spacieux, c'était largement plus espacé que chez toi. Ta maison était plus petite mais l'intérieur était du style victorien dû au goût de ton père. « Et au cas où tu l'aurais oublié, tu m'a proposé de venir avant le début des vacances. » Tu as une drôle de mine en y repensant. La fin de l'année dernière, le bal, la morsure qu'il a subit, la douleur, la fin du du pacte. Et tu te retrouves pourtant chez lui à cet instant, à la fin des vacances d'été. Avant la rentrée des classes. Avant une nouvelle année scolaire. « Où est-ce que tu m'emmènes au fait ? » Parce que oui tu le suivais mais après, qu'avait-il en tête ? « Il ne faudrait pas que ton père soit encore plus en colère contre toi non ? » Tu le fixes avec un drôle d'air. Bizarrement, tu as l'impression qu'il ne cherche que ça.

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Lou-garou bêta et cavalier de la mort
avatar

Lou-garou bêta et cavalier de la mort

Messages : 276
Points : 496
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Ven 15 Sep - 13:46


look what you made me do


C’est dans ce genre de moment que tu détestes l’immensité de la maison dans laquelle tu habites. Si on pouvait appeler ça une maison, car le manoir des Kingsley se rapprochait plus d’un ancien château. Wilhelmina tente de garder un ton détaché, tu lui jettes un petit regard en arrière par dessus ton épaule, résistant à l’envie de lui faire perdre son sang-froid. Tu ne savais pas si elle était réellement calme ou si elle faisait semblant pour te faire plaisir. Elle prit un petit ton narquois pour t’expliquer qu’elle avait pris le bus jusqu’ici.

« “Tu n’as pas passé ton permis de transplaner encore ? Moi je l’ai passé en mai, comme les autres. »
Une fois arrivé devant la porte de ta chambre, tu t’arrêtes pour te retourner face à elle. Les bras croisés et adossé contre la porte, tu fronces les sourcils en souriant.

« Vraiment ? Je t’ai invité ? Je ne m’en souviens pas. Peut-être que j’ai dis ça sans m’en rendre compte, parce que je pensais mourir. »

Alors qu’elle t'assomme de questions plus ou moins inutiles, tu lèves les yeux au ciel.
« J’ai l’impression que t’as pas changé, toujours à poser des questions Llewellyn. Arrête de parler un peu, tu m’donnes mal au crâne. »

Tu ouvres la porte de ta chambre. ça y est, tu étais énervé, sans même savoir pourquoi. Elle avait sûrement fait un long voyage et t’avait pas envie de lui faire regretter d’être venue.

« J’ai pas éteint mon téléphone, il s’est cassé il y a un mois en vrai. Je l’ai bousillé à la pleine lune, quand on était en forêt avec Olympe. »

Tu la laisses entrer et referme la porte derrière elle. Ta pièce était assez immense, mais plutôt en bordel. Ton sac de voyage était ouvert et des vêtements traînaient un peu partout. Seul ton équipement de Quidditch semblait être minutieusement bien rangé dans un coin de la chambre, non loin de ton lit. Ton lit, d’ailleurs étaient doubles et beaucoup trop grand pour une seule personne, les draps et plaids aux nuances émeraudes, rappelant les tons des Serpentards.

Sans rien dire, tu t’approches de Wilhelmina pour la coincer contre la porte, plaquant tes lèvres aux siennes sans la prévenir et lui voler un baiser sauvage.




hungry dogs are never loyal you know; castiel


werewolves team:
 


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 345
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Ven 15 Sep - 15:02


Look what you made me do
Manoir des Kingsley • Castiel


Tu fais un non de la tête à sa première question. « Non, je vais le passer après-demain. » Tu as demandée exprès à le passer avant la rentrée pour être sûre qu'il n'y aurait personne qui le ferait en même temps que toi. Il fait une autre remarque et tu hausses les épaules d'un air nonchalant sans répondre. S'il a fait une erreur c'est de sa faute, pas de la tienne. Tu regardes la porte en te demandant bien ce qu'il pouvait y avoir derrière avant d'avoir un large sourire. « La curiosité n'est pas quelque chose qu'on change aussi vite Castiel, excuse moi si ta vie m'intéresse. » Il ouvre la porte et tu remarques son air agacé. Tu soupires avant de le suivre. Impulsif jusqu'au bout celui-là. Tu te demandais si c'était une bonne idée d'être venue finalement.

Tu regardes la pièce et tu hausses les sourcils. Sa chambre. Qui est d'ailleurs un gros bordel. Sauf le coin dédié au Quidditch dans un fond perdu. Tes yeux s'attardent dessus avant finalement de revenir croiser le regard de Castiel qui prend toute la place. Tu as à peine percutée ce qu'il venait de dire qu'il te vole un baiser ardent. Que tu lui rends sans vraiment hésiter d'ailleurs. Impulsif jusqu'au bout. Tu ne doutes plus que le fait qu'il soit loup-garou maintenant n'ai fait qu'amplifier ce côté. Tu ne bouges plus, tu as compris quel rôle tu dois avoir même si le fait qu'il ai pu voir Olympe te tracasse. « Olympe ? » Pourquoi elle au juste ?

Tes sourcils se froncent, pourquoi avait-il été... Tu te pinces les lèvres avant de sortir de son emprise et de fixer sa chambre, l'air pensive. Pourquoi il t'a dit ça au juste ? « Ce que tu fais avec elle ne me regarde pas. » Une phrase froide, de toute façon tu ne sors pas avec lui. Et s'il te parle d'une autre fille en sachant que... Ça a le don de te blaser presque. Qu'est-ce qu'il cherche au juste ? Tu plisses les yeux en avançant vers le coin bien rangé, comptant intérieurement pour rester calme et ne pas hurler ta frustration. Tu mourrais d'envie de savoir ce qu'il avait bien pu faire avec cette fille mais tu ne demanderais pas.

Parce que tu es trop fière et que ça te fait mal quelque part. Ton air est calme, tu observes sans vraiment prêter attention à ce qu'il y a devant toi. « Sinon tu as passé de bonnes vacances ? » Il n'y a pas que le moment passé avec cette fille, n'est-ce pas ? Enfin, tu l'espères.

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Lou-garou bêta et cavalier de la mort
avatar

Lou-garou bêta et cavalier de la mort

Messages : 276
Points : 496
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Sam 16 Sep - 12:25


look what you made me do


Tu sais pas pourquoi tu l’as embrassé Castiel. Une part de toi ne peut pas la supporter, et une autre part, peut-être même plus grande, a du mal à lui résister. Wilhelmina, c’était la personne qui n’était surement pas du tout faite pour toi, qui représentait tout ce que tu n’aimais pas. L’indiffèrence, la nonchalance, et une statue de glace impénétrable. Mais toi t’es l’impulsif Castiel, t’es le feu ardent qui brule tout sur ton passage. T’as besoin de quelqu’un qui enflamme le reste du monde avec toi, t’as besoin de quelqu’un qui te foute sur la gueule et qui est capable de rétorquer.

Mais comme un aimant, tu restais prisonnier de ton attraction envers cette fille que tu avais fini par aimer détester. Alors que tu prolonges le baiser qui liaient ses lèvres aux tiennes, te voilà confronté à nouveau à ta propre connerie. Pourquoi diable avais-tu parlé d’Olympe ? Comme Cain était au courant, tu avais complètement oublié que Wilhelmina ne l’était pas. Si Olympe apprenait que tu avais cafté son secret, tu serais réduit en bouilli à la rentrée par une gamine qui faisait deux têtes de moins que toi.

Le visage d’abord fermé, tu hausses les épaules.
« Vas pas t’imaginer des trucs, elle a trois ans de moins que moi, c’est une gamine. »
Pas sûre que ça lui plaise d’entendre ça, mais désolée Olympe, elle était loin et tu avais besoin de trouver une excuse. Ce qu’elle ne sait pas ne peux pas lui faire de mal après tout.

« Notre hibou est mort à mon arrivée et elle est venu nous en vendre un avec son père. Et mes parents leur ont proposé de rester dormir à la maison car il avait fait un long voyage et du coup on est allé faire du camping une nuit et j’ai pété mon téléphone voilà tout. »

Tu fonces les sourcils, étonné d’un mensonge aussi élaboré. Mais il n’y avait aucune raison qu’elle ne te croie pas la dessus tant tu avais été convaincant. Tu mentais uniquement pour protéger le secret d’Olympe mais tu n’avais rien à te reprocher, après tout.

« Oui, enfin, mes vacances étaient agitées, parfois ennuyeuses. Rien de spécial. »

Tu décroises les bras et attrape le sien pour l’entrainer vers ton lit. Tu te laisses tomber dessus, avec elle à en face de toi. Figés dans le temps d’une fin d’adolescence.
L’horloge de la famille sonnait six heures du soir. Il faisait bon.

« Je suis désolé. »




hungry dogs are never loyal you know; castiel


werewolves team:
 


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 345
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Sam 16 Sep - 14:39


Look what you made me do
Manoir des Kingsley • Castiel


Tu fronces les sourcils. Tu le sens le mensonge. Les bras croisés, ton pouls s'accélère alors que tu serre la mâchoire. Il avait parlé d'une nuit de pleine lune et ça serait étonnant qu'il plaisante là dessus. L'image de lui à l'infirmerie te revient et tu inspires profondément. Wil, ça te blesse qu'il puisse te raconter un bobard. « Tu as parlé d'une nuit de pleine lune Castiel. Tu as fait du camping avec Olympe une nuit de pleine lune. » Tu te tournes à demi avec un regard accusateur. Tu n'aimes pas les impostures Wil', encore plus quand ça vient de lui. C'est un peu comme s'il te cachait trop de choses et qu'il s'éloignait de par ce qu'il ne racontait pas. Un peu comme si tu essayais d'attraper le vent. Toujours à porté de main mais impossible à avoir. C'est pourtant ce qui faisait une partie de son charme sauvage.

Il t'attrape le bras et tu n'as pas le temps de réagir que tu te retrouves au dessus de lui, allongée sur le lit. Tu rougis indéniablement et ce qu'il dit ensuite trouble ton cœur qui se réchauffe de plus en plus. Tes yeux ancrés dans les siens, tu ne contrôles plus vraiment ce flot d'émotions qui te traverse. Pourtant il te l'a dit Wil, ne t'imagine pas des choses. Il t'a prévenue. Et ce désolé veut certainement te dire d'arrêter d'y croire. Ou t'avertir de ne pas rêver plus. Tu as mal Wil', parce que cette distance te tue. Et que ta raison part aux oubliettes. « … Je suis désolée aussi. » Désolée parce que t'as qu'une envie, c'est l'embrasser.

Ton désir t'enivre et plus vite que tu ne l'aurais crue, tu poses tes lèvres sur les siennes. Parce que t'en as marre de te contenir, de vouloir paraître froide alors que sa simple présence t'embrase le corps. T'en as marre de devoir rester là à attendre alors qu'il t'anime d'émotions nouvelles et ingérables. Ton baiser est brûlant, tes doigts se crispent sur son haut, ta poitrine va exploser sous la pression qu'elle se fait subir. C'est agréable et ça te fait souffrir en même temps, ça te détruit à petit feu mais tu t'en fiches à la seconde où tu y penses. Tu sais qu'il va sans doute te dire de ne pas recommencer, qu'il va te gueuler dessus parce que tu es allée trop loin ou encore qu'il va juste te repousser.

Mais tu profites de ces secondes qui paraissent si courtes où vos respirations s'entremêlent, où ta passion t'émoustille le cœur qui ne fait que réclamer son être entier. Et pourtant tu t'écartes, à court de souffle. Comme une accusée coupable, tu baisses la tête en sortant du lit maladroitement, l'esprit encore un peu vide suite à ce que tu viens de faire. Tu as dépassée les limites imposées et tu te mords la lèvre. Parce que non, tu ne le regrettes pas.

Lui peut-être. Et ça te fissure ton petit cœur encore trop fragile face à ces sentiments. « ... » Aucun son ne sort de ta bouche encore chaude et tu détournes le regard. Qu'est-ce que tu viens de faire ?

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Lou-garou bêta et cavalier de la mort
avatar

Lou-garou bêta et cavalier de la mort

Messages : 276
Points : 496
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mar 19 Sep - 11:45


look what you made me do


Elle t’embrasse et ton coeur s’embrase. Soudainement, c’était comme si la Wilhelmina que tu connaissais à peine venait d’ouvrir son coeur. Tu fronces les sourcils et réponds à ses baisers, cambrant ton dos pour mieux venir dévorer ses lèvres, les cherchant avec un désir brulant.

Mais quelque chose n’allait pas. Le désir tu l’avais. Depuis surement le début. Oui, elle te plaisait.
Mais pas d’amour. De l’affection toute particulière. Précieuse. Mais pas de putain.
d’amour.

Rien.
Peut-être étais-tu simplement incapable d’aimer un autre être vivant depuis que tu avais quitté Selene. Peut-être que le coeur en miette, impossible de le réparer, tu devais faire avec.

« Wilh.. »

Tu fronces les sourcils et attrape son menton pour l’empêcher de t’embrasser à nouveau. Elle s’excuse, ça te ferait presque fondre. Tu te rends réellement compte du problème. Aveuglé et agressif depuis des mois. T’étais dans une carapace d’autodéfense.

« Je t’aime beaucoup Wilhelmina. »

Putain, Kingsley. Tu vas vraiment agir de manière mature et respectable ? Toi, le connard impulsif ? Tu arrives enfin à prendre du recul sur des sentiments que tu ne comprends pas en temps normal. et ça te brise le coeur.

« Mais juste, beaucoup. Pas tout court. »

T’espère au fond de toi que la Serdaigle ne va pas pleurer, tu sais pas si tu pourrais le supporter. égoïstement, t’espère qu’elle te déteste, qu’elle te jette un truc à la figure. Qu’elle t’insulte et s’en aille sans regrets. Mais tu sais que parfois, c’est pas aussi simple.

« Je veux pas te donner de faux espoirs. On pourrait s’amuser ensemble, on pourrait même coucher sur ce lit maintenant si t’en avais envie. Mais il y aura jamais plus, je peux pas te donner l’amour que tu penses ressentir au fond de toi. Tu vois ? »

Tu transpires, tes doigts engourdis tremblent d’une nervosité inhabituelle. L’instinct animal te hurle de la prendre sur le champ. Ton coeur d’humain te supplie de ne pas la briser inutilement.
Je peux pas te donner l’amour que tu penses ressentir au fond de toi.
ça résonne dans ta tête.
J’ai aimé une fois et je crois que j’en suis juste plus capable au fond de moi.




hungry dogs are never loyal you know; castiel


werewolves team:
 


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 345
MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   Mar 19 Sep - 14:27


Look what you made me do
Manoir des Kingsley • Castiel


Tu n'oses pas le regarder quand il prend la parole. Tu fermes les yeux alors que ça te fissure jusqu'à te casser comme du verre. Oui, il ne t'aime pas de cette façon, tu t'en étais doutée depuis un moment maintenant. Wil, tu as les mains qui tremblent. Tu t'étais attendue à ce qu'il te dise ça. Ça fait un moment que tu t'attendais à ça. Alors tu restes silencieuse, tu encaisses, tu te retiens de ne pas pleurer. Tu veux fuir.

Fuir le plus loin possible. Il t'aime bien, mais pas de cette façon. Après un long silence tu soupires finalement en passant une main devant ton visage. « Je m'en doutais Castiel. » Dire le contraire aurait été mensonge. Mais tes espoirs étaient réduits à néant. Et bon sang que ça fait un mal de chien. Tu recules, tu te mords la lèvre. C'est dur d'ailleurs de ne pas craquer. Mais il n'a pas besoin que tu fasses ça, que tu te mettes à chialer pour ça. Tu devais rester brave. Quelle ironie. La seule personne à laquelle tu t'attaches te fait souffrir. Ton père a donc raison.

Ça te refroidit de penser ça. Ton air se crispe et tu fronces les sourcils. Ça te fait mal de l'apprendre de cette façon. « Je vais... Partir. » Tu n'as plus rien à faire ici, mais ta phrase ne veut pas seulement dire ça. « Tu ne me reverras pas l'année prochaine. » Tu baisses ta main et tu le fixes. Ton masque froid a reprit position, comme pour te défendre de tes émotions. Ta voix tremble pourtant et tu détournes les yeux. Tu ne peux pas le regarder en fait. C'est encore trop... Intense. Tu recules encore avant finalement de faire le tour du lit, comme si tu allais partir. « Je participe à un échange scolaire. Je pars pour deux ans. »

Tu t'arrêtes devant la porte de sa chambre. Tu ne veux pas l'entendre en dire plus. Tu ne veux pas qu'il dise des choses qui ne feraient que plus mal à ton cœur brisé. Tu as besoin de distance. De fuir. De t'isoler. « Je ne t'en veux pas. C'est de ma faute. » Tu as un sourire triste et finalement ça éclate. Tu ne peux pas les retenir plus. Tes larmes dégringolent mais il ne voit que ton dos. Tu prends la poignée et tu ouvres la porte. « Au revoir Castiel. »

Tu avances et tu pars.

C'est fini Wilhelmina.

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays   

Revenir en haut Aller en bas
 
❝ look what you made me do | Pv. Wilhelmina [Manoir des Kingsley] holidays
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Asia (Brussels Expo 14-15/03/09)
» du russe swiss made…?!?
» Made In Asia 2
» Tournoi de la Made In Asia
» Made In Asia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Reste du monde-
Sauter vers: