drunk // azard + fenry [terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
drunk // azard + fenry [terminé] Mer 13 Sep - 23:56

Tu l'attends, assis sur une chaise, tapant des doigts sur la table en signe d'impatience. S'il pouvait venir à l'heure, parce que la prochaine fois ça sera toi qui débarquera avec quatorze minutes de retard. Tu finis par souffler, posant le menton sur la paume de ta main, les yeux mis-clos. Jamais tu ne t'étais montré aussi... calme ? Non, tu es juste épuisé. Tu appréciais Azard, c'était un bon ami, même s'il avait le don de t'agacer 80 % du temps, c'est à dire un peu moins que Faust bien qu'il n'en est pas très loin. C'est qu'il aimait bien te charrier et dire sincèrement ce qu'il pensait, et ça ne te plaisait pas forcément. On te connait : tu as très peu d'auto-dérision et tu pars au quart de tour très facilement. Malgré ça, il restait bon camarade et c'est ce pourquoi tu lui as proposé de te rejoindre au pub des Trois Balais. Mais plus que ça, tu étais particulièrement impatient de lui lancer quelques défis et gages - tu étais persuadé qu'il craquerait le premier. Tu avais besoin de rire un bon gros coup aujourd'hui : et tu espérais que rien n'irait gâcher cette fin de journée. Tu patientes encore quelques minutes et aperçois enfin le Gryffondor se diriger à ta table. Tu fronces les sourcils, grognant légèrement. « Quand je dis 19h00 c'est pas pour venir à 15 hein, Azard. Je déteste attendre en plus, t'es relou. » tu ne peux décidément pas t'empêcher de te montrer grognon - toujours grognon. « Sérieux j'espère que t'auras jamais de date parce que si tu leur fais ce que tu fais avec moi, crois-moi ils se barreraient tous. » lances-tu, moqueur avant de boire ton verre - tu t'es pas gêné, il t'avait fait attendre, pourquoi tu l'attendrais ? « T'es d'humeur à jouer ou pas ? Le moins sobre est une grosse merde et fera tout ce l'autre lui demandera de faire. Ou celui qui en peut plus, perd ? T'as le choix. » tu arques un sourcil, attendant sa réponse.

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Ruben Damon le Sam 8 Sep - 17:28, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Jeu 14 Sep - 13:13

Drunk in love.
Drunk.
Just Drunk.
On pouvait dire que tu étais d’attaque pour ce soir ! Tu étais en pleine forme et tu espérais que cela dure le plus longtemps possible. Tu avais encore roupillé toute la journée, tu venais à peine de te lever et en regardant le réveil posé à côté de toi, tu réalisas qu’il allait falloir te bouger les fesses pour ne pas ramasser une énième soufflante de la part de Ruben. Tu allais avoir du retard, ça, c’était une certitude, mais après si tu gérais bien, tu avais moyen de le réduire au maximum. De toute façon ton ami avait l’habitude, tu n’étais jamais arrivé à l’heure, ne serait-ce qu’à une seule de vos soirées. Tu imaginais le jeune gryffondor bouillir sur sa chaise, tapant du poing et en pensant à cette image tu lâchas un gros soupir avant de commencer à te préparer pour ton départ vers Pré-au lard.

Tu regardais ta montre. Elle affichait « 19 : 15 », tu n’y croyais pas toi-même. C’est sur ce nouveau record que tu pénétras aux trois balais, le sourire aux lèvres et l’air satisfait. Ce dernier ne dura malheureusement que quelques secondes puisque ton ami le réduisit en miette en râlant de tout son être, comme d’habitude.

"Ruben… Tu te rends compte que je n’ai toujours pas posé mes fesses sur une chaise que tu es déjà en train de me chier une pendule ?!", lâchas-tu l’air agacé
"Et puis, tu devrais t’estimer heureux que je n’ai que 15 minutes de retard, j’ai encore pioncé toute la journée, alors tu as déjà bien de la chance que je ne sois pas encore dans mon lit, enfin sur une table…", continuas-tu avant de pouffer de rire face à sa dernière réflexion à propos de tes potentiels rendez-vous galants.

"M’enfin mon bichon, tu sais bien qu’il n’y a que toi qui compte pour moi !", fis-tu en lui caressant la joue avant d’exploser de rire. Finalement tu ne savais ce que tu préférais dans vos soirées, si c’était l’ambiance générale ou bien simplement la joie de le faire chier, un jeu pour lequel tu commençais d’ailleurs, presque à être expert. Tu remarquas ensuite le verre positionné en face de ton ami.
"Bon, je vois que tu ne m’as pas attendu… Tu es aussi habile que moi avec la politesse ma parole !"

Tu fis ensuite un signe au barman, que vous commenciez à connaître, à force.

"Hey barman, on peut avoir la même chose mais en deux fois, s’te plaît ? Merci !", fis-tu en pointant le verre de ton ami. Tu faisais confiance au jeune blond, il avait de bons goûts en matière de boisson.

Tes deux sourcils se relevèrent simultanément à la proposition de ton ami, tu sentais que la soirée venait d’officiellement de débuter.

"Et comment que je suis partant, tu crois quoi ! Moi je vote pour les deux règles simultanément, double challenge !". Les deux verres plutôt commandés arrivèrent à vous sur un plateau volant, à ce même moment, dans un timing parfait pour sceller tout ça. Tu fis un signe au barman pour le remercier et tu saisis les deux verres avant d’en donner un à ton camarade.

"Allez santé ! Et que la soirée commence !", lanças-tu en cognant ton verre contre le sien.

"Par contre la soirée risque d’être longue si on ne se donne pas plus de défi que ça ma petite Rhubarbe des bois, tu ne penses pas ? On a qu’à dire que chaque défi rapporte un point et que celui qui a le moins de point…mmmmm… deviens l’esclave de l’autre pendant une journée entière à Poudlard ! Ca te va ? Alors, voici mon premier défi, tu dois réussir à obtenir le numéro d’un mec ici, n’importe lequel, sauf le mien évidemment !". Tu mourrais déjà de rire d’avance, tu avais hâte de regarder Ruben te soumettre un parfait exemple de sa grâce et de son élégance naturelle ! Sans oublier la gêne ultime qu’il allait s’en doute ressentir.

"Ne t’inquiète pas, tu as le droit de boire plus avant de commencer ce défi", lui dis-tu avec un sourire presque mesquin.

Résultats des défis:
 
+ tagfeat. Ruben & Fenry
+ notesCa va partir en couille
BY MITZI


Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Ven 15 Sep - 0:34

Tu roules des yeux, regardant ailleurs. Il t'agaçait déjà. T'estimer heureux ? Tu serais venu le chercher en le tirant par les oreilles - voire par les pieds ou par les cheveux. Tu as toujours été quelqu'un de ponctuel, tu haïssais lorsqu'on te faisait attendre alors tu évitais de faire la même chose aux autres. Enfin, tu commençais à t'y habituer avec Azard. Il n'a jamais été à l'heure - la prochaine fois, tu viendras avec dix minutes de retard, ainsi ça t'évitera d'attendre tout seul comme un con. Le gryffondor use de son sarcasme tout en te caressant la joue. Tu esquisses un léger mouvement de recul avec une grimace collée au visage. Mon bichon ? Sérieusement Azard ? Tu fais glisser ta main le long de ton visage, l'air désespéré - de son comportement. « Mon bichon, t'as pas trouvé encore plus dégueulasse ? Je te pensais plus créatif. » tu finis par te détendre affichant cette fois un sourire amusé et tu reprends une petite gorgée. Azard te lance une remarque mais tu ne réagis pas - te contentant seulement de lui lancer un regard blasé. Bien sûr que tu ne l'avais pas attendu, manquerait plus que tu te montres super cool après t'avoir fait attendre. Ton camarade de soirée commande le double et propose un double challenge. Tu aimais les challenge, mais avec modération. Tu aimais les folies, mais avec modération. Et en compagnie d'Azard, tu n'étais jamais rassuré. il avait souvent de ces idées farfelues en plus d'avoir le don de te faire chier - tu lui rendais bien la pareille après tout. Seulement, tu crains qu'il ne dépasse les bornes. Aujourd'hui, tu as décidé d'en faire abstraction et goûter à l'excitation et aux risques du challenge.

Le barman revient avec la commande et ton ami de tend le verre. Tu le saisis entre tes mains et regarde ton camarade d'un air suspicieux lorsqu'il commence à l'ouvrir. Ma petite rhubarbe des bois il faut qu'il arrête, tu t’apprêtes à le couper mais il continue sans s'arrêter et sans même vouloir connaitre ton avis. Tu comprends mieux pourquoi vous vous prenez toujours la tête. Le premier défi est loin, très loin trèèèès trèèès loin de te plaire. Tu fronces les sourcils et tire une grimace, dégoûté. Ce n'était même pas demander le numéro d'un mec, mais l'obtenir. Il était sans doute plus doué que toi pour ce job là. Tu balances la tête négativement l'air de dire, tu vas me le payer enfoiré. « T'es vraiment un sale cafard toi. Mais ça marche, j'accepte le défi sans boire même. Si tu crois que je vais me dégonfler pour si peu tu peux te foutre le doigt dans le trou mon pote. » tu te doutes qu'il va se délecter de la scène et se taper de bonnes barres de rire : ce qui t'agace par avance. Tu observes autour de toi, cherchant ta victime... masculine. Tu es clairement mal à l'aise et ça se voit comme le nez au milieu de la figure. « T'es vraiment un enfoiré toi. » marmonnes-tu et tu finis par te lever, te dirigeant vers le jeune homme le plus proche. faites qu'il soit gay. C'est que les nanas, tu savais les approcher - même si tu te faisais recaler la plupart du temps ce n'est plus un secret pour tout le monde. Mais tu ne savais absolument pas comment approcher un homme. Aucune idée. Tu es, présentement, extrêmement gêné. « Azard je vais te dégommer... » lâches-tu tout bas. Tu interpelles la victime, tentant d'afficher un sourire - crispé - « Salut, on se connait pas mais j'aimerais bien qu'on apprenne à se connaitre en plus t'es beau gosse, tu me files ton num mec ? » le brun te dévisage et semble tout aussi mal à l'aise que toi. « Le prend pas mal mais euh... Je préfère les femmes et je suis marié désolé. » tu constates une jeune femme à ses côtés. Tu vires au rouge. tu détestes ça. Non seulement tu fais ce que tu ne ferais jamais, tu tombes sur un homme marié et en plus tu es totalement ridicule. Tu préfères couper immédiatement court au malaise et tu fais demi-tour, récupèrant ta place d'une vitesse grand v. Ta main vient attraper le verre et tu avales la boisson en plusieurs gorgées - comme pour vouloir absolument oublier ce moment. « Ok ok peut-être que j'ai besoin de boire. Mais laisse tomber c'était perdu d'avance. Tu as vu j'imagine ? Ça t'a bien fait marrer enfoiré ? Moi pas. L'affiche, la grosse affiche. tu poses une main sur ta joue et constate que tu es rouge et brûlant. Ah, les effets de la honte Ruben. Mais tu comptes bien te venger, à ton tour de bien rire désormais. Tu fais craquer tes poings. A mon tour maintenant : va voir n'importe quelle nana et tente de la draguer en te curant le nez, tu perds si elle t'engueule ou que tu prends une gifle. » tu éclates de rire en tapant ton poing sur la table et la main contre ta cuisse. Tu imagines déjà la scène.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Mer 20 Sep - 21:39

Drunk in love.
Drunk.
Just Drunk.
Tu n’arrivais plus à t’arrêter de rire. Voir Ruben partir sur le seul mec qui portait une alliance t’avais littéralement plié de rire. Tu le regardais revenir tout gêné et tout énervé pendant que toi tu essayais de diminuer tes éclats de rires, qui commençaient presque à te faire mal au ventre. Il te lança à ton tour un défi, dont vous seul avaient le secret. Elle te plaisait bien cette petite mission. Tu t’enfilas ton verre cul-sec avant de te tourner vers ton camarade :

-"Tu peux déjà m’ajouter un point bro’ ! ", lui lanças-tu accompagné d’un clin d’œil présomptueux.

Tu remarquas une fille aux jolies cheveux châtains clairs ondulés et au visage fins et agréable qui se tenait là-bas, deux tables plus loin. Elle était seule et semblait attendre du monde, puisqu’elle regardait constamment son téléphone. Tu te dirigeas vers elle, ton plus beau sourire sur les lèvres, l’attitude un brin charmeur.

-"Ça te dérange si je m’assois là ? ", fis-tu avec ton magnifique sourire de crooner.

Elle répondit en faisant non te la tête, en te souriant tout en rougissant légèrement.

-"Désolé de te déranger, mais je te regarde depuis tout à l’heure et tu es vraiment magnifique… C’est quoi ton prénom, si je peux me permettre ?"

Ses joues prirent alors une teinte rouge encore plus foncée…

-"Mer…Merci… Annabelle…"

-"Annabelle ? C’est magnifique comme prénom, tu es française non ? "

-"Euh…oui…"

-"Je parleuh oun peu lé fancé. Bonnejour je m’appeule Azard", dis-tu en hésitant quelque peu avec un fort accent semi-écossais, semi-britannique.

Elle éclata de rire et continua la discussion en anglais voyant que tu ne maitrisais pas vraiment sa langue maternelle.

-"C’est un bon début. Tu sais dire d’autres choses ?"

Tu commenças à placer ton doigt dans ton nez à le mouvoir dans ta narine sous les yeux surpris et indignés de la jeune française.

-"Non, désolé, je ne connais rien d’autre à part ça. En tout cas tu maîtrises parfaitement bien l’anglais, ça fait longtemps que tu es ici ? "

Elle resta te regarder avec une mine déconfite et outrée.

-"Tu te moques de moi là ? Tu veux mon doigt peut-être ? ", fit-elle sur un ton légèrement excédé.

Tu réfléchies une seconde avant de trouver une solution pour contourner le problème imposer par ton ami.

-"Ah tu parles de ça ?", fis-tu en pointant ton nez avec ton seul doigt disponible. "Je suis vraiment désolé, ça fait vraiment sale et pas éduqué, toutes mes excuses. Mais, je n’ai pas le choix en fait… J’ai un problème de circulation sanguine au niveau de ma muqueuse nasale et si je ne frotte pas régulièrement les parois de ma narine gauche, je me mets à saigner du nez abondamment. "

La fille passa d’une mine légèrement en colère à une mine presque désolé pour toi et ton faux problème.

-"Oh désolé, je ne savais pas que ça pouvait exister… Ça ne doit pas être facile à vivre au quotidien…"

Tu retiras le doigt de ton nez, il était là-dedans depuis suffisamment de temps selon toi.

-"Ne t’inquiète pas, tu ne pouvais pas savoir… Tu vois, là c’est bon je suis tranquille pour quelques minutes. Je comprends, ce n’est pas très agréable à regarder, je comprendrais si tu veuilles que je m’en aille."

-"Non, non, reste, ce n’est rien, je pensais que tu te moquais de moi au début, c’est pour ça…"

Sur ces mots, tu te contenais pour ne pas lâcher un sourire de malice car cela sentait bon la victoire pour toi.

Quelques minutes de discussion plus tard, tu retournas voir ton camarade un bout de papier à la main.

-"Tiens regarde-moi ça ma petite bichette et prends-en de la graine ! "Fis-tu en lui présentant le numéro de la fille juste sous son nez."Bon certes, elle m’a engueulé au début, mais j’ai réussi, ça vaut au moins un demi-point ça, non ? Soit pas deg petite Rhubarbe sauvage, tu vas y arriver, un jour… peut-être…", lui lanças-tu en jouant au maximum la provocation."En grand prince, je vais te donner l’occasion de te refaire camarade, avec ton prochain défi ! Laisse-moi réfléchir... Ah, c’est bon j’en ai un ! Tu devras récupérer le numéro de quelqu’un dans ce bar en plaçant dans la conversation les mots : bistouquette, miche, poil, humide et rhubarbe. Allez bon courage.", finis-tu, avant de lui taper dans le dos.


Résultats des défis:
 
+ tagfeat. Ruben & Fenry
+ notesCa va partir en couille
BY MITZI


Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Jeu 21 Sep - 0:49

Il se lève et part en direction de sa cible. Azard paraissait beaucoup trop confiant mais le défi que tu lui avais lancé n'était pas facile non plus : se foutre le doigt dans le nez devant une charmante demoiselle n'était pas très gracieux. Très attentif, tu observes la scène du coin de l'oeil en sirotant ton verre. Bon, pour le moment il semblait bien s'en sortir puisque la demoiselle se montrait réceptive, mais il n'avait pas encore foutu le doigt dans son nez. Tu te penches légèrement pour écouter la conversation - mais avec le brouhaha, ce n'était pas évident. Les minutes défilent et il passe enfin à l'action. Tu recraches ton verre, manquant presque de t'étouffer et tu pouffes. La tête de la nana était simplement magique. Sa réaction ne se fait pas attendre puisqu'elle se met à hausser le ton. Tu veux mon doigt peut-être ? t'es tellement mort de rire que tu finis par poser ton front sur ton bras. Mais il fallait te calmer pour écouter la suite : tu expires un bon coup et et replonge de nouveau ton attention sur la situation. Sauf que ça te déplait. Azard s'en sort proprement. Sérieusement ? Non seulement il avait trouvé cette excuse rapidement mais il avait carrément réussi à créer de la compassion chez la nana ? Azard était bon, il fallait le reconnaître. Il finit par revenir vers toi quelques minutes plus tard, le sourire d'un champion collé aux lèvres. Tu termines ton verre cul-sec et jettes un bref coup d’œil sur le bout papier qu'il posait fièrement sur la table. « Non je dois admettre que t'as été fort pour le coup, t'as fait ça les doigts dans le nez. » très bonne blague. Demi point accordé. Mais ne me sous-estime pas, c'est que le début, alors fais pas trop le malin. » tu accompagnes tes paroles d'un sourire carnassier. Enfin, c'est à voir. Tu finis par apprendre ton nouveau défi.

Merde. Ça sent la merde. Tu viens cacher ta tête entre les paumes de tes mains. Azard n'y allait pas de mains mortes mais tu comptais bien te montrer plus dur au fur et à mesure. Tu réfléchis rapidement comment placer ces foutus mots. Bah, t'en sais rien en fait, tu préfères y aller en freestyle. « Aller, tend bien l'oreille mon pote. » tu te lèves et te rapproche cette fois de deux jeunes filles qui semblaient rire entre elles. Bon entre copines, pas de copain à l'horizon donc - tu espères. Tu prends place en les saluant et t'excuse du dérangement - et profite pour leur expliquer ta venue en glissant deux trois compliments. Elles se mettent à rire fort et bêtement. Un peu pompette ? Voilà qui te facilitait la tâche. « Vous avez pris combien de verres pour être dans cet état là ? » La brune s'apprêtait à répondre mais la blonde lui coupe la parole tout en ignorant royalement ta question. « Maaaais ta tête m'dit uuuun truc, t'es pas joueur au quidditch toi ? Ruben ? T'es capitaine des Gryffondor non ? » T'es légèrement surpris, puis tu finis par te racler la gorge, affichant ton plus beau sourire. « C'est ça. Ruben, Rhubarbe pour les intimes. Mais pas que, le meilleur joueur même, car il en faut bien un quand la moitié de son équipe a une bistouquette à la place du cerveau, sans moi ils sont un peu perdus. Bon sinon comment ça se fait que je ne vous ai jamais croisé ? Quoique... toi, il me semble que si. » tu t'adresses à la brune - quel si beau mensonge. Tu observes brièvement leur tenue. « Vous vous pelez pas les miches comme ça ? Il a l'air de geler dehors en plus de faire humide. Je sais pas vous, mais moi même avec ma veste j'ai les poils qui s'hérissent tellement j'ai froid. » La brune acquiesce pendant que sa copine se met à rire sans raison, reprenant une gorgée. Bon, tu devines rapidement qui est plus torchée que l'autre. Intérieurement tu jubiles, tu avais placé tous les mots qu'il fallait, il ne manquait plus... qu'un numéro. Tu proposes ta veste à la moins perchée, mais elle refuse poliment et te remercie. Tu entreprends alors de faire connaissance avec elle pendant que sa blonde de copine - se sentant mise à l'écart - tente d'attirer votre attention. Et t'en oublierais presque ta mission principale - puisque vous passez de longues minutes à discuter et à boire. ça se passait plutôt bien - à l'exception de son amie qui commençait à perdre patience. Tu te sens perdre le contrôle, alors tu décides de revenir aux sources et réussis enfin à obtenir enfin le numéro de la belle (que tu vas bien garder).

Après quelques - longues - minutes, tu finis par quitter leur table et revenir à celle d'Azard, le sourire aux lèvres et les joues légèrement rosies par l'alcool. Tes mirettes repèrent un verre sur votre table et sans réfléchir, tu l'entames cul-sec. « T'as écouté ? Ok ok, c'était un peu long mais. c'était cOOL et t'avais qu'à me refiler un truc moins chiant que placer cinq mots ultra relou. » ...c'était le but du jeu Ruben. Enfin, t'aurais surtout préféré draguer proprement et éviter de traiter ton équipe de naze, car tu étais très loin de le penser. Tu ressors ton portable et cherche le message de la demoiselle, nommée Vanessa. « Un point pour ma gueule. » annonces-tu en lui donnant un bonne grosse tape à son épaule et riant sans ne trop savoir pourquoi - tu ris beaucoup, en ce début de soirée. La vérité est, que t'as peut-être un peu abusé des verres tout à l'heure. « T'es prêt Azard ? Serre bien tes petites fesses parce que ce que je vais te demander, c'est pas des mots de merde à placer : Roule une pelle à une nana ici. Mais alleeer, vu le risque y'a pas de conditions, tu l'embrasses et c'est gagné. » tu n'y vas pas un peu fort là, Ruben ?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Mar 26 Sep - 22:38

Drunk in love.
Drunk.
Just Drunk.
Bon, c’est vrai, on ne pouvait le nier, Ruben avait pris un meilleur départ que pour son précédent défi. Bien que cela ne soit pas très sport de choisir deux filles qui avaient un peu picolé on pouvait dire que c’était plutôt malin de sa part. Une des filles prit la parole et tu tapas sur ta cuisse en l’entendant, non pas pour râler mais plutôt en ne croyant pas à la chance du grand blond, il fallait forcément qu’elle le reconnaisse ! Tu attendais de voir comment il allait placer tous ces mots mais bon, il partait quand même avec beaucoup de points d’avances sur ce coup-là. Tu tendis l’oreille pour mieux entendre.

Tu devais bien le reconnaître, ton ami avait absolument explosé ton défi, un succès indéniable. Tellement indéniable d’ailleurs, qu’il resta baratiner pendant de longues, très longues minutes avec la jeune brune. Tu ne savais pas combien de temps cela avait duré exactement mais bien le temps de deux verres, facile !

Il regagna enfin votre table, l’air fier et triomphant, tellement enivré par sa victoire qu’il finit son verre cul-sec. Son verre qui l’attendait d’ailleurs depuis un moment. Tu étais bien content d’avoir gardé le tien près toi sinon l’aspirateur à éthanol à côté de toi n’en aurait fait qu’une gorgée.

-"Bon, je dois avouer que tu as super bien géré le truc, bien joué ! Tu mérites ton point amplement ! A mon tour maintenant, je dois rattraper mon retard !", lui lanças-tu, déterminé.

Le défi de Ruben semblait plutôt correct, il n’était pas vraiment compliqué ou tordu dans l’exécution bien au contraire, il était simple. Par contre, niveau réalisation, c’était autre chose mais tu t’en sentais tout à fait capable surtout après avoir remarqué des cheveux que tu connaissais bien, très bien même juste un peu plus loin. Ruben avait pris tellement de temps avec sa dernière conquête que tu avais pris le temps de regarder ce qu’il se passait au tour de toi pour mieux réagir au tour suivant. Ton regard avait tout de suite été attiré par cette chevelure rose bonbon qui t’était si familière. Ruben allait regretter sévèrement d’avoir passé autant de temps avec sa jolie brune et de t’avoir donné ce défi.

Tu te levas alors jusqu’à la personne aux boucles couleur barbe-à-papa avant de lui taper doucement sur l’épaule. Elle se retourna, le visage quelque peu marqué par la surprise de te voir en face d’elle. Tu pris alors un sourire faussement charmeur tout en jouant avec tes sourcils.

-"Bonjour charmante nymphette.
Je n’ai pas pu m’en empêcher,
dès que j’ai vu votre silhouette,
de venir vous rencontrer.

Mon ami assis là-bas,
gentil mais tout aussi arriéré,
m’a demandé de trouver une fille sympa,
à qui je pourrais caresser la trachée,
sans qu’il n’y est quelconque ambiguïté.

Me voilà ainsi posté,
devant vous tel une éolienne,
implorant vos lèvres de fée
de bien vouloir se joindre aux miennes."


Tu pouffas de rire en terminant ton poème, ton amie avait un regard presque désemparé aux vues de ce que tu venais de lui sortir.

-"Bon en vrai, ce trou du cul là-bas", fis-tu, en désignant ton ami de la tête, "m'a donné comme défi d'embrasser une fille dans ce bar ! Ça ne te dirait pas de m'aider dans cette quête étrange, car je payerais cher pour voir la tête de Ruben qui nous voit nous embrasser et je pense que toi aussi ! Et puis, c'est pas comme si on l'avait jamais fait bourré... Au fait, tu es vachement en beauté ce soir, tu es en plan drague ou quoi ?", terminas-tu en lui lançant un léger coup de coude.

Résultats des défis:
 
+ tagfeat. Ruben & Fenry
+ notesCa va partir en couille
BY MITZI




Dernière édition par Azard H. Pevensie le Mer 4 Oct - 15:06, édité 1 fois
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
Captain Queenie Bitch
Fenry D. Williams
Messages : 1519
Points : 1662
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Mer 4 Oct - 14:20


Too drunk
Fenry ne comptait plus le nombre de soirées qu'ils avaient déjà passées à boire aux Trois balais depuis la rentrée. C'est bien ce qu'il fallait pour oublier le train et les cours – les examens prochains et les têtes qu'on avait pas envie de revoir. Peut-être utilisait-elle effectivement les soirées à répétition pour s'extraire de son quotidien – s'échapper des murmures des autres et de leurs esprits sombres.

Ce soir-là encore, elle avait trop bu. Ils avaient tous trop bu, et ils riaient aux éclats, ils se regardaient sans se voir et trinquaient sans tendresse. Elle était accoudée au bar, empoignant la bière qu'on lui avait offerte, et hurlait des non-sens à la rouge aux cheveux bleus qui se dirigeait vers les chiottes en lui riant au nez. Et elle s'apprêtait à rejoindre un autre groupe à une table lorsque quelqu'un vint la faire se retourner.

Elle se mit à rire en reconnaissant Azard, mais ne saisit pas le moindre sens dans les mots qu'il débitait avec élégance. Elle était décidément incapable de comprendre ce qu'il venait de lui sortir, et ça eut l'effet immédiat de la faire rire plus fort encore.

« Calme-toi Rimbaud l'asticot j'ai rien keutchi de cque tu mracontes »

Lorsqu'il entama ses explications, elle n'adressa pas le moindre regard à Ruben qu'il semblait désigner, tout simplement hypnotisée par l'ivresse au bord de ses lèvres. Elle n'y voyait pas clair, elle ne pensait pas clair, mais il était clair qu'elle marchait.

« Jme suis faite belle quand j'ai su qu'on avait un nouveau serveur »

Elle haussa les sourcils, adressant une œillade rapide à Sergei de l'autre côté du bar. Et sans ajouter un mot de plus, elle passa sa main à l'arrière de la tête de Azard, ses doigts se mêlant dans quelques unes de ses mèches de cheveux, approchant son visage du sien et liant ses lèvres aux siennes, pour un baiser qui dura plus de temps qu'il n'aurait du.

« Si t'as gagné de l'argent pour ça j'en veux la moitié »

Elle se remit à rire et le repoussa doucement, d'un geste lourd et paresseux, sans force. Elle leva sa chope à ses lèvres.



Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Dim 22 Oct - 0:21

C'est au tour d'Azard de se lever - tu te demandes sérieusement s'il ne valait pas mieux rester debout ... - soit, il semblait avoir trouvé sa cible. Une cible familière. Beaucoup trop familière. Tu plisses les yeux : non tu ne rêves pas Ruben. Machinalement, ta main resserre ton verre, comme si tu voulais le briser - et tu aurais pu vu la tête que tu tirais en cet instant. Sérieusement Azard ? Il ne comptait tout de même pas... non il n'oserait pas. Il savait tout de même que tu crushais sur Fenry. Il n'oserait pas. A partir de maintenant : tu ne rigolais plus du tout. Le jeu est terminé. Tu voudrais intervenir : mais tu es qui ? Elle ne t'appartenait en aucun cas. Ta mâchoire se crispe, tu grinces des dents. Avant même de faire quoique ce soit - comme tirer ton ami par le col et lui remonter les bretelles, lui rappelant qu'il devrait éviter de toucher à la fille dont tu rêvais jours et nuits - mais tu assistes malheureusement à une scène insupportable : la belle embrasse Azard sous tes yeux. Le baiser dure, beaucoup trop même. Et tu es incapable de détourner le regard, de les ignorer. Tu te laisses te faire du mal pour amplifier ta colère. Non Ruben, cette fois, tu ne gâcheras rien.

Pourtant tu te lèves, le verre vide à la main tu t'arrêtes à leur table. Tu souris - un sourire bien trop faux, crispé par la colère que tu tentes tant bien que mal de masquer.  « Salut Fenry. J't'avais pas vu. » Tu ne sais pas ce qu'il te prend, mais tu penses que l'alcool te rend bien plus tendu que tu ne l'es déjà. Tu te tournes vers ton ami, lui écrases violemment le pied et en profite pour lui lancer un regard assassin. Tu te contrôles : en réalité tu veux carrément lui mettre une patate dans la gueule. « Imbécile tu l'as fait exprès ou quoi ? je vais te défoncer. On arrête, je joue plus. » murmures-tu tout bas et menaçant. Ton attention se reporte sur Fenry. T'as le regard mauvais. Tu aimerais tellement lui lancer un : bah alors, t'as rendu Geoffrey gay mais tu sais qu'Azard l'est déjà au moins ? Mais non. Ruben, calme toi. Ruben, calme toi. Ne gâche pas tout. Tu es légèrement ivre. Tu. te. calmes. Tu inspires, essayant malgré tout d'avoir une attitude stable et sereine - tellement pas crédible, cela dit. Tu es tout rouge. Tu te racles la gorge et donne un coup d'hanche à ton ami pour le décaler. Tu prends sa place, t'installant aux côtés de la rose. « Tu es tellement sex... magnifique magnifique tu es magnifique. » dis-tu en l'observant de haut en bas, déglutissant, le rouge aux joues. Pourquoi ce n'était pas toi à la place de l'autre abruti ? T'as jamais de chances Ruben. Tu portes ton verre à tes lèvres mais finis par te rendre compte que tu avais déjà tout bu - et tant mieux, tu devrais vraiment arrêter. Le mélange te fait tourner la tête. Tu ris bêtement, oubliant complètement ton ami derrière. Tu glisses ta main sur celle de Fenry, avant d'effectuer une pression agressive dessus. « Pourquoi tu l'as embrassé ? Il aime même pas les nanaaaas ! » quelle question Ruben, peut-être parce que c'est de ta faute, en quelque sorte ? Mais du calme, tu te montres déjà agressif sans même t'en rendre compte. Tu soupires longuement et plonge ton regard dans le sien. « Cette tenue, c'est pour quelqu'un en particulier ? Tu attends qui ? » tu te retournes légèrement vers Azard, tendant ton verre au blond vénitien « Va me resservir si tu veux te faire pardonner. »

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Dim 24 Déc - 17:55

Drunk in love.
Drunk.
Just Drunk.
Tes talents de poète avait fait effet, enfin plutôt l’alcool en réalité mais qu’importe tu venais de réussir ton nouveau défi haut la main. De plus, vu l’état dans lequel tu avais mis Ruben cela valait bien double score ! Tu demandas un nouveau verre au barman avant de l’engloutir d’un seul coup une fois arrivé sur le comptoir. Tu savais pertinemment que ce n’était pas très sympa pour Ruben ce que tu avais fais là mais en réalité tu t’en fichais pas mal, il allait apprendre à ses dépends que tu gagnais toujours ! A son arrivée furibonde tu lui lanças avec toute la modestie qui t’habitais à cet instant :

"Point pour moi ! Suck it loser ! "

Tu eus à peine le temps de terminer ta phrase que tu sentais son pied de géant broyer le tiens. Tu l’avais senti passé celui-là et même peut-être que tu le méritais aussi d’ailleurs. Les premiers mots de Ruben, enfin, les premières menaces de Ruben te firent exploser de rire malgré la douleur. Tu trouvais son état de rage tellement hilare que tu peinais à t’arrêter. Tu contemplas ensuite le roi de la friendzone entrer en jeu et taper dans absolument toutes les quilles qu’il fallait esquiver. Tous ce qui ne fallait pas dire il venait de lui balancer en 30 secondes. Une envie de te « palm facer » commençait à te démanger mais à la place tu décidais plutôt de lui donner un petit coup de pouce façon Azard.

En arrivant à leur hauteur, tu saisis le verre qu’il te tendait sans vraiment écouter ce qu’il te disait car en réalité tu t’en fichais complètement et tu commenças à t’adresser à tes deux amis.

"J’aime peut-être pas les nanas certes mais moi au moins je réussi à les embrasser monsieur ! Au fait Ruben, ton prochain défi sera de rouler une pelle à Fenry, bien sûr faut qu’elle soit consentante sinon ça ne compte pas ! Je te laisse négocier serré avec elle, n’oublies pas ce que tu perds si je gagne ! Allez moi sur ce je vais faire le plein et je reviens pour voir le spectacle. Bye cochonnailles ! ", fis-tu en t’éloignant d’eux en dansant, les verres vides dans les mains. Tu commençais à sentir les premiers effets euphoriques de l’alcool.

Résultats des défis:
 
+ tagfeat. Ruben & Fenry
+ notesCa va partir en couille
BY MITZI


Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
Captain Queenie Bitch
Fenry D. Williams
Messages : 1519
Points : 1662
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Ven 5 Jan - 18:46


Too drunk
Son rire éclate, à gorge déployée et l'euphorie à peine contenue. Ses joues sont roses et leur couleur, certainement pas provoquée par les flatteries de Ruben, était bel et bien due aux quelques verres de trop qu'on lui avait offert ou qu'elle avait commandé - c'était une fois l'un ou l'autre, plus souvent l'un que l'autre.

La question était absurde, parce qu'elle l'avait embrassé pour lui faire perdre le pari, et qu'il devait bien le savoir. Alors elle se contenta de hausser les épaules, les sourcils haussés et un sourire narquois agitant le coin de ses lèvres, sortant son téléphone de sa poche et tentant de fuir la conversation naissante.

Elle n'avait pas très envie de jouer entre ses pensées qui lui hurlaient dessus et ses paroles qui bégayaient de tendresses, elle n'avait plus assez de force mentale pour réussir l'exercice de savoir ce qu'il se disait vraiment sous son crâne.

Elle avait tapé quelques mots sur son téléphone, envoyé un message en riant et avait relevé les yeux à la seconde question de Ruben. Elle haussa les sourcils, remarquant qu'elle avait envoyé le message à Croyance, et gloussa.

« Peut-être que c'était pour toi ? »

Puis Azard, comme une fleur, vient tout saccager à nouveau, avec un défi à la con, et Fenry soupira, un souffle tranché entre le rire et la fatigue.
C'était quoi, encore, ça, pour un festival de cons ?

« Quoi, c'est le concours de celui qui embrasse le mieux ? Je dois comprendre quoi, vous vous entraînez sur moi ? »

Elle se met à rire, imaginant une scène du genre poupée gonflable et Ruben dessus qui s'essaie pour être vraiment le meilleur une fois qu'il aura réussi à séduire sa dulcinée.
Elle écarte cette pensée, oubliant parfois qu'elle était la seule à pouvoir les entendre.
Elle posa son coude sur le comptoir et retint son visage avec la paume de sa main, penchant la tête, une lueur étrange au fond de ses iris brillants ; de ses pupilles absentes.

« Je suis contre. Mais tu peux toujours essayer de me convaincre. »

Elle était si pathétique, à essayer d'avoir l'air désirable, alors qu'elle avait juste l'air déchirée.



Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Lun 12 Fév - 16:31

Son regard se focalise sur son portable avant de relever la tête. C'était peut-être pour toi ? Pas de surprise, tu n'y crois pas une seule seconde : tu détournes le regard de la rose et un léger soupir finit par s'échapper de tes lèvres. Entre Azard qui embrasse ton crush - et te casse les bonbons - et Fenry qui se fout bien de ta poire, c'était la meilleure soirée de ta vie. Tu fermes les yeux, tu les fermes pour te calmer, te contrôler - et surtout, éviter d'attraper ton ami par le col et le jeter dehors comme un moins que rien. Parce que c'est exactement ce dont tu as envie, là, de suite. Il te rabaisse et te lance le défi de l'embrasser. Il devait pourtant être au courant de ta susceptibilité légendaire. Règle numéro 1. Quand on embrasse la crush de son pote, on la ferme et on se fait petit. Règle numéro 2. Quand en plus tu descends ton pote en présence de cette dernière, tu la fermes fois triple. Règle numéro 3. Si tu as fait toutes ces erreurs, cours et ne le regarde plus jamais dans les yeux. Et Azard s'en va comme si de rien n'était, sans se soucier de ce que tu pouvais ressentir en cet instant. Tu as pourtant clairement dit que tu ne jouais plus. Ça te touche, tu ne ris plus et bien que tu te contiens pour faire un minimum bonne figure, tes traits te trahissent. T'as le visage renfrogné, la mâchoire qui se crispe et tu tapes nerveusement tes doigts contre la surface en bois. Tu ne la regardes simplement plus. Et tu ne fais même plus d'efforts pour masquer ce que tu penses : quoique tu fasses, elle le saura, toujours. Alors, tant pis. Plus de mensonges. Plus de semblant. Le rire de la belle te sort de tes pensées. « On ne s’entraîne pas sur toi Fenry, t'étais pas censée faire partie de ce jeu. C'est ce débile qui t'a entraîné là-dedans. J'y suis pour rien moi. » tu cherches ton verre et te rends compte qu'il est entre les doigts de ton ami - il ne l'avait même pas rempli. Décidément, cet imbécile heureux a visiblement choisi de jouer avec tes nerfs. Alors sans l'attendre, tu commandes un nouveau verre de whisky cette fois, le portant à tes lèvres. « J'ai aucune envie de te convaincre si t'en as pas envie Fenry. » si ça devait arriver, ça serait certainement pas dans ce genre de circonstances - et si c'était ta seule occasion, alors tu t'en moquais bien. Tu étais bien trop fragile en amour, bien trop fragile pour que l'on t'embrasse sans une once de sincérité. Pourtant, une autre partie de toi - celle déjà ailleurs, qui avait quitté la terre depuis quelques minutes déjà - ne souhaitait qu'une chose, l'embrasser.  l'embrasser putain de merde.

Tu luttes, bien que cette alcoolémie grandissante ne t'aidait en rien. Alors, tu laisses ta tête frapper contre la table, avant de te redresser brusquement, effrayant presque les gens autour. « Azard, je te hais. AZARD J'AI DIT QU'ON ARRETAIT ! PERSONNE NE GAGNE PERSONNE NE PERD ! ME CASSE PAS LES COUILLES MAINTENANT OU JE TE FAIS BOUFFER MON VERR-... de toute façon, vu comment tu t'agites tu oublieras tout. tu ne regardes même pas dans la bonne direction. Et les autres, spectateurs, rient : tu ne ressembles plus à rien, avec tes joues rosies par l'alcool et le visage rouge de colère. Oh et, Azard est de l'autre côté mais ça n'est pas grave Ruben. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Il faut le reconnaître, tu es très mauvais joueur. Dès que ça ne part pas en ton sens, tu choisis aussitôt de changer les règles. Tu es bien marrant. Si t'as bien l'habitude d'utiliser de l'intimidation et des menaces pour que l'on t'obéissent, tu ne pouvais absolument rien faire de tel pour conquérir le cœur de la Serpentard. C'est comme ça et faudra s'y faire.

Tiens t'as mal à la tête, alcool ou parce que t'as bêtement laissé tomber ta tête contre la table un peu plus tôt ? Both.

Tu te lèves et décide de t'installer aux côtés de Fenry afin réduire la proximité - déjà, tu sens son doux parfum qui te fait un peu plus rougir - facilement masquer par les effets de l'alcool. Tu restes un instant silencieux, faisant tourner la liqueur au fond de ton verre. Constatant que le malaise est palpable et que le silence n'est franchement pas le meilleur moyen de mettre l'autre à l'aise, tu finis par inspirer un bon coup en gonflant les joues. « Fenry... » tu fais genre, mais en réalité tu ne sais même plus quoi lui dire. Tu paniques. Tu paniques. AZARD AU SECOURS, REVIENS REVIENS. RUBEN A BESOIN DE TOI. Ok, Ruben, c'est pas comme si c'était la première fois que tu te retrouvais seul avec, et t'as pourtant jamais réagi comme une pucelle sortie tout droit d'un shôjo manga. Alors, qu'est ce qui te prend ? D'un geste vif, tu saisis ton verre et avale un peu de whisky. Ça passera mieux, ça sera plus facile pour discuter - raconter n'importe quoi, aussi. Attention Ruben, ne répète surtout pas l'épisode des bains. « Avec Azard on s'est dit que le moins sobre fera tout ce que l'autre lui demandera. Enfiiin, ça c'était au départ. Azard a préféré lancer des défis aussi stupides que lui et celui avec le moins points, perd. Donc... j'ai perdu. Mais j'aime pas trop perdre. Le problème c'est que, quand ça te concerne, j'aime trop non plus. Je veux dire, j'aime pas trop non plus. Enfin j'aime pas trop. J'aime pas du tout. » Tu restes un instant silencieux avant d'éclater de rire. Tu ne sais pas trop, si c'est nerveux ou non. Ou si c'est juste parce que tu te trouves con. Puis lorsque tu te calmes, tes mirettes s'arrêtent sur celles de la rose. Le regard presque absent, facilement dissimulé par un mince rictus sur le coin de tes lèvres. Tu viens glisser ton bras le long de ses épaules, collant ta joue contre celle de Fenry avant de piquer son verre et l'avaler cul sec. Baiser indirecte ? En réalité, tu voulais juste briser ton armure, et c'était plus facile avec de l'alcool dans le sang. Tu tends ensuite le verre au niveau de ses lèvres. « A moins que tu préfères le whik-sy ?? J'ai du whiksy... whi-sky dans mon verre. Tu sens bon. » Ruben ??? T'as bu combien de verres ?? Enfin peu importe tu sens bon, je crois. Enfin, j'ai bu aussi donc je sens pas vraiment si tu pues l'alcool. Il est où l'autre chien d'Azard qui nous renifle ? Koala, ou Koala mais un chien et un Koala c'est exactement pareille. Tu es belle. » au secours.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Ven 13 Avr - 22:54

Drunk in love.
Drunk.
Just Drunk.
Tu entendis les râlements de Ruben de là où tu étais, accoudé au bar tentant de savoir ce que tu voulais bien boire désormais, et cela te faisait rire à gorge déployé. Il était quand même drôle ce Ruben, il prenait tout à 3000%, à des années lumières de toi et ça te faisait du bien et surtout, ça te faisait mourir de rire. Souvent il fallait avouer que c’était pénible quand même, mais bon avec de l’alcool dans le sang il n’y avait plus que le côté amusant de la chose qui substituait. Cela faisait bien cinq bonnes minutes que tu commandais et il fallait que tu rendes à l’évidence, tu étais plus en train de draguer le serveur que de réellement se demander ce que tes amis voulaient bien boire. Tu avais complètement perdu ta poésie d’il y a quelques minutes mais bon cela semblait suffire au charmant jeune homme en face de toi, puisqu’il était désormais en train de fourrer sa langue dans ta bouche, pour ton plus grand bonheur, il ne fallait pas se mentir. C’est à ce moment là que tu eus un flash et une fois ce doux moment terminé, au lieu de lui glisser des mots doux ou ton numéro, tu t’exclamas.

-MOJITOS !!! Trois mojitos steu’ plaît c’est ça qu’il me faut, qu’il nous faut, pardon !

Le serveur était amusé par ta connerie et te servis alors trois verres au frais de la maison, ou plutôt à la condition que tu l’embrasses à nouveau. Sur ce coup-là c’était un double succès. Tu pris ensuite tes trois verres et continua ton chemin en direction de tes trois amis. Cependant les dix pauvres mètres à parcourir te parurent un poil trop long alors tu décidas de faire une pause pour t’abreuver. Trente seconde plus tard un des mojitos avait disparu dans ton gosier. Tu étais bien avancé maintenant, il te fallait aller chercher un autre verre. Tu retournas alors voir ton fameux barman mais cette fois-ci tu le payas, il n’allait pas pouvoir répondre gratuitement à ta connerie à chaque fois. Te voilà alors repartie en direction de la rose et du blond qui commençait à viré rouge écarlate, sous tes yeux amusés.
Apparemment il était grand temps que tu arrives car d’après ce que tu entendais la gênance avait décidé de prendre possession du corps tout entier de ton ami. Tu posas avec force les trois verres devant eux, sur le comptoir, avec un air hautement fier et satisfait.

-Voilà pour vous, des mojitos bien frais, mais pas touche celui-là c’est le mien !! Je pense que j’ai mérité un point bonus Ruben, car j’ai pêcho le serveur là-bas, du coup voilà, je pense que ça me fait un point bonus, qu’est ce que tu en penses Fenry ?

Toujours impliquer les personnes qui n’avait rien demandés dans l’histoire, c’était une règle importante.

-Et pour information Ruben un Koala c’est un chien des arbres en fait, mais un chien des arbres avec une poche et qui mange des feuilles… Et vous sentez bons tous les deux mais toujours moins que ces putains de mojitos !! Tu pris deux grandes gorgées ! C’est une tuerie ces trucs ! En plus, astuce de pro, avec la langue ça coûte moins cher qu’une montgolfière voir même moins cher que rien ! Ouais désolé la montgolfière avait pas de rapport mais ça me faisait une rime riche du coup c’était stylé ! Tu sentais peu à peu ta raison abandonner le projet de cette soirée. C’est marrant Fenry que Ruben raconte n’importe quoi maintenant car il y a quelques minutes, il me disait justement qu’il te trouvait ravissante dans cette robe mais qu’il n’oserait jamais te le dire. C’est donc pour ça que j’ai inventé ce défi à la noix et qui tient toujours d’ailleurs, hein ! Tu ne voulais décidément pas laisser ta petite trouvaille disparaitre dans tes mensonges pour secourir Ruben et sa barque de la friendzone engluée dans la vase. On va pas se mentir, Ruben était un terrible navigateur.

C’est con qu’il ne veuille pas te dire tout ce qu’il me disait sur toi car c’était tellement doux et attentionné, c’était ce que tout le monde rêverait d’entendre en fait…

La musique venait de changer et tu bondis alors de ta chaise et sauta sur la première table que tu trouvas. Tu venais d’abandonner tes deux amies, mais de toute façon qu’importe tu venais de faire ce que tu pouvais pour sauver Ruben, c’était à lui de transformer l’essai désormais car toi, tu commençais à être trop bourré pour cela. Ton envie était désormais plus à éreinté un maximum tes cordes vocales et danser sans t’arrêter.

Wake me up, before you go go ! Hé ! C’est pas de la musique de PD ça !.... Ah bah si en fait… Et voilà, les blagues lourdes commencèrent indiquant que tu venais de passer le point de non-retour.

Résultats des défis:
 
+ tagfeat. Ruben & Fenry
+ notesCa va partir en couille
BY MITZI


Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
Captain Queenie Bitch
Fenry D. Williams
Messages : 1519
Points : 1662
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Jeu 26 Avr - 15:56


Too drunk
Fenry gonfla les joues, contrariée. Elle, elle aurait aimé que Ruben tente de la convaincre ; elle aurait aimé se faire désirer plus qu'il ne la désirait déjà – c'est qu'elle en demandait beaucoup, et qu'elle se satisfaisait de peu. Son refus la laissa ainsi, entre la frustration et le respect – parce qu'il fallait l'admettre, si il avait cherché à la convaincre, il aurait descendu d'un palier dans son estime, même si elle aurait trouvé ça très marrant.

Un point pour lui.

Et dans sa tirade, elle ne retint pas grand chose, sinon qu'il estimait qu'il avait perdu. Selon ses propres calculs et les points qu'elle attribuait de manière délibérée et arbitraire, Fenry n'avait pas tout à fait ce résultat-là. Dans l'esprit -embrumé- de Fenry, c'était Ruben qui gagnait. Elle se contenta de lui adressa un sourire, et un murmure traversa ses lèvres, sûre qu'ils auraient tous les deux oublié ça le lendemain.

« Tu seras toujours gagnant, pour moi, Ruben. »

Mais immédiatement ensuite, il vola son verre, se colla à elle et elle s'emporta.

« Hé! »

Tu es belle lui fit d'abord froncer les sourcils, et elle voulut réagir quand Azard arriva avec trois mojitos. Ça faisait un point pour lui. Au final, il se mit à dire des choses encore plus embarrassantes que Ruben n'avait jamais osé dire – et pourtant, il était plutôt pas mal dans cette discipline – mais Fenry n'y accorda que peu d'attention.

« Haha Rimbaud l'asticot a perdu sa poésie? »

Il ne l'avait même pas écoutée, et était déjà parti, aller simple vers la piste de danse (aka une table). Fenry s'empara de son mojito, passant la paille entre ses lèvres en regardant, perplexe, leur ami s'ébattre, seul. Après avoir englouti quelques gorgées, elle leva les yeux vers Ruben à côté d'elle – encore trop proche, mais l'alcool lui faisait accepter la proximité.

« C'est toi qui le portes une fois qu'il est mort moi j'ai donné. »

Elle haussa les sourcils, et tout ce qu'avait dit Rimbaud était passé dans une oreille, était ressortie par l'autre comme si elle n'avait rien entendu. Elle avait tout effacé d'un rire comme s'il s'agissait d'une très bonne blague, et s'était contenté de ça.



Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 651
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Jeu 14 Juin - 15:11

Azard dit des conneries, comme d'habitude. Il aime se donner en spectacle, comme d'habitude. Il aime te ridiculiser, comme d'habitude. Et toi tu veux l'éclater, comme à ton d'habitude. Cependant il a gentiment obéit et vous ramène des verres, c'est sympa. T'as moins envie de lui refaire le portrait. Bon, le petit est tout content, il se dit avoir gagner un point mais il n'a l'air toujours pas de comprendre que ça fait dix minutes que tu as arrêté de jouer. Qu'il joue donc tout seul. Et il en fait des caisses et des caisses, te faisant presque perdre crédibilité : tu es terriblement mal à l'aise, mais l'alcool masquait fort heureusement ton mal être. « pour ça que j’ai inventé ce défi à la noix et qui tient toujours d’ailleurs, hein ! » « Non Azard je t'ai déjà dit au moins CINQ FOIS qu'on arrêt- » et il te coupe, dit des bêtises d'une vitesse incroyable, la musique change, le mec se transforme en une pile électrique et retourne se donner en spectacle sur une table. Tu caches ta tête entre tes mains. Est-ce un rêve ? Où est-tu réellement ? T'as la tête qui tourne. Fenry était-elle réellement à tes côtés où n'était-ce qu'une illusion ? Tu écartes l'une de tes mains de ton visage pour vérifier. Elle avait pourtant bien dit, un peu plus tôt, que tu serais toujours gagnant pour elle. Tu n'avais donc pas rêvé. « ...Je m'en occuperais, je suis responsable de cet enfant perdu. » puis tu éclates de rire. « Même si ça m'emmerde de garder un oeil sur... lui, regarde... le... il se rend même pas compte que tout le monde le regarde, c'est. (pause) le genre de mec qui te pourri la soirée parce qu'il finit par vomir et à pas être bien quand toi tu commences à t'amuser. » tu ris à nouveau. « moi je vomis jamais tu sais, je tiens vraiment bien, regarde princesse. » Tu retires la paille de ton mojito et essaie de le consommer cul sec. « Avec plusieurs verres de whisky c'est (pause) un petit peu plus impressionnant je t'assure. » Ruben, tu es loin loin d'être celui que tu prétends être. tu ne sais même plus ce que tu racontes, à chaque milieu de phrase tu te sens obliger de prendre une pause pour la finir.

« C'est dingue quand même, t'es souvent là quand je m'y attends. Non, euh, quand je m'y attends pas. Et... SO NEEDLESS TO SAY I'M ODDS AND ENDS BUT I'LL BE STUMBLING AWAYYY SLOWLY LEARNING THAT I LIFE IS OKAYYY SAY AFTER MEE IT'S NO BETTER TO BE SAFE THAN SORRYYY ! TAAAAAAAAAAKE ON MEEEEEEE TAKEEEEE ME OOOOOOOOON ! J'AVAIS PAS REMARQUE QUE LA MUSIQUE AVAIT CHANGE ! » Ruben pourquoi tu cries tu n'es pas en boite de nuit ? d'ailleurs chanter si fort vient te donner un mal de tête assez énorme. et en hurlant comme ça, l'autre zozo pourrait revenir d'une minute à l'autre et t'entraîner avec pour danser sur la table. et tu n'avais pas envie de danser sur une table - au risque de la casser. Tu te tiens droit, ferme les yeux et inspire un bon coup. Tu les ouvres à nouveau, posant une main sur le genou de la belle Williams. bizarrement, tu te sens quand même mieux même si tu es paumé. « Fenry, sérieusement, ça te dirait pas d'épouser un certain homme, grand fort et blond, qui en plus est capitaine et qui est toujours déterminé dans la vie, qui ne lâche jamais rien ? Parce que lui il veut bien te kidnapper et t'amener loin d'ici très loin. Vivre dans un, un... grand palais, avec plein de bouffe et plein d'animaux, faire pas trop de gosses parce que c'est super chiant quand ça pleure. Je TE PROMETS DE DEVENIR RICHE ET TE COMBLER DE BONHEUR. » on sait pas vraiment si tu es sérieux ou non.

Voir le profil de l'utilisateur
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
Captain Queenie Bitch
Fenry D. Williams
Messages : 1519
Points : 1662
Re: drunk // azard + fenry [terminé] Mar 14 Aoû - 16:58


Too drunk
Le souffle coupé et les lèvres entre-ouvertes, Fenry était restée muette pendant plusieurs (longues) secondes, tentant à l'aide de ses dernières forces mentales de définir si elle n'avait pas encore assez bu que pour répondre honnêtement à sa déclaration ou si au contraire elle avait tellement bu qu'elle n'avait fait qu'imaginer ce qu'il venait de dire.

Mais ce qui lui restait d'inhibitions, elle qui en avait déjà trop peu à la base, avait été anéanti par son dernier verre, et les mots glissèrent d'elle sans qu'elle ait eu le temps juste d'y penser.

« Ruben je t'ai déjà dit que je voulais pas me marier. »

Elle ne lui avait jamais dit, bien entendu.

« Si on se marie tu ne m'aimeras plus. Et je préfère quand tu m'aimes. »

Sans doute qu'elle-même ne s'en était jamais vraiment rendu compte, d'ailleurs. Elle ne lui laissa pas le temps d'y réfléchir plus longtemps et éclata d'un rire absurde, criant à Sergei de leur apporter encore deux verres. Et ce n'étaient pas deux bières qui furent déposées au bar devant eux mais deux shots de tequila, accompagnés du sel et du citron.

Elle trinqua en direction de Ruben, engloutit ce qui lui restait d'orgueil (et d'alcool) et ses lèvres, dangereusement, partirent à la conquête des siennes, lui faisant profiter des dernières effluves de citron. Et aucune notion de décence ne vint effleurer l'esprit éteint de Fenry qui dès le contact rompu s'était remise à rire.

« Comme ça tu auras gagné son pari. Il est où ce koala d'ailleurs ?? »

Un chien et un koala c'est exactement pareil. Et Azard devait sûrement être en train de roupiller encore. Alors, lâche comme elle pouvait l'être, elle se défila et tituba à la recherche du soldat tombé au combat.



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: drunk // azard + fenry [terminé]

drunk // azard + fenry [terminé]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Offre terminée.
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]
» Maquettes terminées de Beute ou Capturé
» [Terminé] Mazzer Major

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: