[EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3624
Points : 8772
[EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Ven 15 Sep - 21:59

Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe

Introduction
C'est la rentrée. Le Poudlard Express est déjà parti depuis au moins trois bonnes heures, et il commence à s'enfoncer au travers des épaisses couches de brume. Parfois le soleil s'invite lors d'éclaircies timides mais le temps est maussade. Vous êtes avec vos amis, votre copain ou votre copine, ou peut-être êtes vous monté à bord en retard et avez décidé de rentrer dans une cabine au hasard, avec des gens que vous ne connaissez que de non.
Le monsieur qui apporte les friandises et le déjeuner est déjà passé, et sûrement vous régalez-vous. (Sauf si vos parents vous ont forcé à vous cantonnez à cet ignoble sandwich thon/mélasse).
Les préfets ont terminés leur réunion dans le wagon qui leur est réservé et reviennent tout juste de leur petite surveillance des couloirs. Tous le monde est à sa place. Quand soudain... Le train s'arrête violemment, perdu aux milieux des champs verdoyants de l'Ecosse. Les wagons remuent dans un choc violent, il semble que des personnes montent dans le train. Des têtes seulement sortent des cabines pour voir curieusement et courageusement essayer de voir ce qu'il se passe. L'atmosphère devient lourde, pesante et les vitres se couvrent de glace.
Des hommes habillés de costumes noirs, ressemblant fortement à ceux du ministère parcourent le train. Un détraqueur flotte lentement derrière eux à leur passage. Ils remontent le devant du train et se séparent. Le détraqueur reste au bout du train sans bouger, résistant inhumainement à la faim tandis que les hommes se séparent pour accéder aux cabines.


Instructions
→ Comme pour le premier event, pas de minimum de mots mais privilégiez des réponses courtes et dynamiques pour ne pas bloquer vos partenaires. (Ne vous privez pas non plus de détails si vous êtes inspirés)
→ Nous allons intervenir dans le RP avec le compte PNJ entre chaque tour. Explications :
Vous êtes quatre. A la fin de vos quatre réponses, le PNJ interviendra et vous répondrez et ainsi de suite. Cet event ne dépendra pas principalement de vous mais vos réactions par contre dépendront du PNJ. (vous l'aurez compris, nous jouerons les hommes en noir, comme un maitre du jeu lors d'un jeu de rôle).
→ Comme le premier event, vous aurez le droit de changer de cabine. Précisez juste à la fin de votre dernier post un lien de redirection pour indiquer aux lecteurs ou vos personnages se trouvent. Pareil, si vous décidez de revenir dans votre sujet principal veuillez préciser le lien d'où vous venez.
→ Amusez vous bien et s'il y a des questions, MP le staff ou RDV sur la ChatBox. :)

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Sam 16 Sep - 0:35

Sybil est enfin dans le Poudlard Express, et elle n'est pas fâchée de s'y retrouver. Non seulement sa mère avait jugé bon, tout l'été, de lui donner son avis sur la branche d'études qu'elle avait suivi et qui n'était pas "assez prestigieuse" - chose cocasse, si il en était, car elle aboutissait exactement à ce qu'elle-même faisait de sa vie - , mais son père s'était donné pour mission de l'accompagner comme toutes les années précédentes sur le quai 9 3/4 pour l'embrasser fermement sur les deux joues avant de la laisser partir, la larme à l'oeil.

Elle adorait son père.

Bon sang ce qu'il pouvait être pénible.

Elle avait fini par percher sa valise dans le premier compartiment vide qu'elle trouve, et envoie d'un doigt le numéro de la cabine à Cannelle. C'était bien là seule capable de lui faire supporter la proximité du monde environnant, rien que par sa seule présence. Et si le reste de la population avait une tendance remarquable à se vautrer dans sa médiocrité, elle se tenait très largement au dessus du lot.

Son amie arrive, une autre serpentard aussi. Elle salue la première avec plaisir, l'autre poliment. Un autre type arrive. Elle le salue du bout des doigts. Le train démarre.

Sybil tient sur ses genoux un livre décrivant avec moult détails, pertinents bien que très romancés, sur les expressions lettrées du gobbelbabil,  et répond aux questions qu'on lui pose, tient la conversation. Elle achète des dragées surprises de Bertie Crochue et des chocogrenouilles, refuse poliment les patacitrouilles (quelle horreur) , et distribue aux autres avec bonté ses dragées, en évitant les dragées goût crotte de nez, et envoyant des regards lourds de sens à Cannelle pour ne pas qu'elle les choisisse non plus.

Crrrreeeeeeek Stomp CLAK. WOOSH.

Le livre vole sur les genoux de Cannelle, et la baguette de Sybil tombe par terre. Elle la rattrape, un peu perplexe. Le train s'est arrêté? Mais?

Le Poudlard Express ne s'arrêtait pourtant jamais.
Hm.
Hm.Hm.Hm.

Des gens marchent dans le couloir, et le pas est trop assuré pour être celui d'un préfet ou d'un élève. Un professeur? Hm. Pas de ce coté-ci. Si? Sybil glisse la tête pour voir de quoi il en retourne, et son sang semble refroidir, d'une façon glaçante. Détraqueur. Détraqueurdétraqueurdétraqueurdétraqueurdétraqueur.

Expecto Patronum?
Pense à un souvenir heureux, Sybil. Pense à un souvenir heureux.

Tes parents et toi êtes installés dans une terrasse de restaurant, au Brésil. Ton père est heureux, et il embrasse ta mère sur la joue. Elle semble mal à l'aise, avant de rire, écarlate. Incapable de comprendre, Sybil demande un calin. Son père s'exécute. Chose étrange, sa mère aussi.

Mais finalement, le patronus ne se fait pas ressentir. Les hommes s'avancent devant le compartiment, et Sybil est là, bêtement.

Elle est froide, comme d'habitude.
Si on la regarde bien, sa jambe gauche tremble.

"Bonjour messieurs. Pouvons-nous vous aider?"

Sa main se resserre fort sur sa baguette. Le souvenir.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Sam 16 Sep - 10:50

oups j'ai supp sans faire exprès
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Cannelle P. Flemming le Mer 4 Oct - 13:14, édité 2 fois
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 594
Points : 1322
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Dim 17 Sep - 2:07


Cette période de l'année était de loin sa préférée. Ou peut-être était-ce Noël ? Son anniversaire ? Il faudrait qu'il y réfléchisse...
En tout cas, il n'y avait rien de tel que de découvrir de nouvelles têtes et de retrouver de vieux amis, tout le monde ayant fait le plein de projets et d'idées pour l'année à venir (enfin, à part les cadeaux, peut-être ? Vraiment, il devrait y songer plus en profondeur quand il aurait un moment)
Sans trop s'attarder sur le quai, il se dirigea vers les compartiments et trouva une place dans l'un d'eux. Étrangement, les chats qui s'attachaient si souvent à ses pas refusèrent d'y rester lorsque les filles vinrent se joindre à lui. Avec une aussi charmante compagnie, il avait l'intuition que s'appeler Charlie aurait donné un certain potentiel à la situation. Des missions périlleuses dont il les aurait informées par téléphone et qu'elles auraient réglées en tant qu'équipe de choc et de charme, tout ça...
Mais il s'appelait Edwyn et se contenta donc des bavardages d'usage et de prendre un peu d'avance sur son sommeil à rattraper. Cette année serait probablement assez intense.

Comme si la loi de l'emmerdement universel avait un intérêt particulier pour son cas, le Poudlard Express choisit le moment où il parvenait enfin à trouver le repos pour s'arrêter d'une manière aussi brutale qu'inattendue, envoyant voler objets et jeune femme à travers le compartiment. La suite ne le rassura pas vraiment. Cette sensation oppressante que quelque chose lui empoignait le cœur pour l'écraser et le désespoir s'insinuant dans ses pensées était un signe de très mauvais augure.
Baguette en main, il s'apprêtait à lancer le sort approprié, mais fut devancé par deux de ses compagnes de voyage. Qui échouèrent malheureusement à obtenir un résultat. Soit, il s'en chargerait. Mais était-il réellement capable de réussir là où d'autres avaient échoué ? Etait-il si exceptionnel dans ce genre de magie pour se croire au-dessus du lot ? En aurait-il la force ?

Il secoua la tête. D'où venaient donc ces idées insensées ?! Il pouvait le faire. Vraiment ? Il avait toujours su le faire. Mais cette fois ci, c'était pour de vrai.
Prenant une longue inspiration, il se mit à égrenner tous les souvenirs heureux qui lui revenaient. Et ils étaient nombreux. C'était l'avantage de prendre la vie du bon côté. Il se remémora les premiers pas d'Andy et la chute magistrale qui les avait suivi, ça l'avait fait beaucoup rire à l'époque, ses premiers moments avec Odile, ses réussites passées, les moments chaleureux entre amis et en famille, les découvertes fascinantes de l'année dernière, le jour où il avait façonné son premier sort, mettant ses siestes au soleil à l'abri des insectes, le goût du chocolat,... C'était une véritable déferlante qui coulait sans s'interrompre dans son esprit, noyant les moments sombres sous une débauche de joyeuse lumière.

Il brandit sa fidèle baguette de noyer et incanta, laissant tout cela s'écouler à travers elle pour donner forme au volatile aux ailes immenses et à la tête un peu bizarre qui caractérisait son patronus. Trois mètres d'ailes* en guise de bouclier, il souhaitait bonne chance à l'aberration de la nature qui traînait dans le couloir.

Déjà, la sensation de prise sur son cœur se faisait plus légère, pas absente, mais au moins supportable. Levant les yeux vers l'homme en noir qui s'affichait à la porte du compartiment, il le toisa d'un regard assez dur pour communiquer tout le bien qu'il pensait de l'usage des détraqueurs et annonça :

« Si vous venez embarquer le directeur, je crains que vous ne soyez pas au bon endroit. »

Pour le reste non plus, mais le ton était suffisamment cassant pour faire comprendre ce qu'il en pensait et que s'il n'avait pas simplement choisi "Cassez-vous !", c'était par pure politesse. Qu'ils soient envoyés par le ministère (ce qui était probablement le cas, vu les mesures) ou non, il y avait des limites à ne pas dépasser. Et faire embarquer un détraqueur dans un train plein d'enfants les dépassait sans l'ombre d'un doute.

* Ce moment quand tu réalises que ton patronus est super encombrant, en vrai...
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 242
Points : 604
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Lun 18 Sep - 18:54

tchoutchou
"La peur est sensée. Ne fais jamais l'erreur de la confondre avec la lâcheté."
Druss la legende ~ David Gemmell
Ton regard s’était perdu sur le Poudlard Express.
Pensive et à la fois triste.
Avera allait te manquer.
Elle le faisait déjà.
Alors que tu baisses les yeux en soupirant, une voix familière t’appelle. Cannelle, déjà dans le train, te fait signe de la rejoindre. Il y aura toujours quelqu’un. C’est ce que te répète ton père depuis bien trop longtemps et ce que tu ne lui répond pas, c’est que cela fait des années que tu te demande « qui ? ». Parce que c’est ce qui t’intrigue Olympe, ce qui te fait peur au fond.
Tu rejoins ton amie, elle est avec Sybil, une fille de chez Serpentard aussi et… tu t’en fou un peu, elle te salut poliment et tu fais de même. L’envie de connaître mieux les gens ne t’intéresse pas, du moins, pas aujourd’hui. C’est sûrement pour cela qu’Edwyn Ollivander n’a lui aussi eu droit qu’à un simple « bonjour » sans plus de fioritures.
Contrairement aux deux autres filles, tu savais qui il était, pas faute d’avoir grandit dans la même rue pendant des années, mais ça ne faisait pas de lui un ami, une simple connaissance tout au plus. Un fils de commerçant au milieu des marmots des autres
Doucement tu te glisses côté fenêtre, tu vas regarder le paysage défiler au fils des heures, les jambes repliées sur la banquette, le regard perdu.

Tu allais te lever, annoncer que tu allais te changer Olympe, enfiler ton uniforme, quand soudainement le train s’arrêta. Tu te rattrapa tant bien que mal, les ongles planté dans le rebord de la fenêtre. T’allais pester, t’énerver et peut-être même exploser, mais tu ne fis rien. Ton regard fut capté par le givre sur la vitre, pendant un court instant tu ne pu le lâcher des yeux, suivant son mouvement.
Ça te broya les tripes.
Te coupa le souffle.
Quelque chose été entré.
Voyant la tête des autres dans la cabine, surtout celle de Cannelle et puis Edwyn entrain de faire apparaître un patronus, tu compris, tu compris ce qui était entré dans le Poudlard Express. Tu aurais voulu te lever Olympe, soutenir le vendeur de baguettes, mais tes jambes refusaient de bouger. C’était loin de ressembler au cours, très loin.
Il n’y avait que ton instinct qui était réactif.
Serre le poing et éclate la vitre. Cours.
Cours et ne t’arrête pas.

Plus fort que toi.
Beaucoup trop.
Ton poing ce serre Olympe, tes yeux glisses un instant sur Cannelle qui est plaquée à la vitre, tétanisée. Tu voudrais la rassurer, mais tu ne sais pas comment, tu n’as pas les mots. Ton regard glisses sur le verre et alors que tu sens tes muscles se tendres, prêts à briser la glace ; la porte de la cabine s’ouvre.
© ASHLING POUR EPICODE




wolf & woman
Some days, I am more wolf than woman, and I am still learning how to stop apologising for my wild. •• ALASKA (Nikita Gill)


The Pack :
 
Bannières & Awards :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3624
Points : 8772
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Lun 18 Sep - 22:28

Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe

Tour #1
Le détraqueur avait continué sa marche inexorable, d’un flottement maladif plus rapide, chassé par un éclair argenté. Un des hommes, vêtu d’une longue cape noire avait du coup ouvert la cabine en fronçant les sourcils, comme s’il n’avait pas prévu de commencer par celle-ci de prime abord. Mais de ce qu’il avait jugé comme la provenance du patronus l’avait motivé à démarrer l’inspection ici. Ses collègues s’étant réparti de toute façon dans les autres cabines. Un sourire aux lèvres, il avait été amusé par la remarque du seul garçon de la cabine.

« Je t’assure qu’il existe une place pour Orphan Scamander à Azkaban mon p’tit. Manque de preuve pour l’inculper. » Il se mit à chuchoter comme pour se donner un air fun, même si clairement il manquait cruellement de talent pour ça.

« Entre nous, c’est un psychopathe n’est-ce pas ? Joli patronus d’ailleurs.» avait-il ensuite déclaré en direction d’Edwyn comme pour vite dissimuler le blanc qu’avait provoqué sa blague. Revenant à son sérieux comme pour rassurer une des filles qui semblait fusionné avec la vitre du train, il toussota avec nonchalance.

« Bon, je veux pas vous faire peur les enfants. On sera rapide. Ordre du ministre lui-même, nous effectuons un simple contrôle d’identité. »

Il se tourna vers la première des filles, une beauté aux cheveux longs, lisses et noires. Il faisait flotter une liste à côté de lui, ainsi qu’un stylo magique autonome prêt à prendre les notes.

« Prénom, nom, nationalité et sang. En gros, votre rang si vous préférez. Sang-pur, sang-mêlé, etc. »

Indication : L’homme s’adresse à Sybil ce tour-ci. Sybil peut choisir de répondre à l’homme (ou non)(à ses risques et périls) mais il ne s’adresse pas pour l’instant aux autres. Les autres de la cabine vous pouvez bien sûr réagir, parler, vous indignez, vous enfoncez dans votre siège sans rien dire et priez pour vous transformer en demiguise.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Lun 18 Sep - 23:25

Ils-ne-voulaient-pas-nous-faire-peur-les-enfants. Sybil envisagea un instant de balancer l'intégralité de son mépris pour l'individu qui se tenait devant elle sous forme d'un énorme crachat qui, sans faillir, s'abattrait au milieu de son front avant de retomber en petites gouttes baveuses sur son nez pour mourir sur un pli de sa cape, mais elle s'abstint. Un ordre du ministère, un contrôle d'identité? Qu'est ce que c'était encore que cette affaire...

Peu concernée par la politique en règle générale, Sybil n'était néanmoins pas stupide et comprit rapidement que la situation sentait l'ogre. Un évadé d'Azkaban? Non. Son père l'aurait appelée, en bon stressé qu'il était. Alors, quoi?

La phrase suivante répondit à ses questions et mit tous ses sens en alerte. Qu'est-ce que c'était que cette formidable ânerie, encore?
Du ton le plus aimable qu'elle avait en stock (comprendre, une voix glaçante, sèche, et à la limite du désagréable, accompagnée d'un sourire pincé sur son visage), elle répondit tout en visualisant cette fois-ci non pas un crachat mais un genre de jet d'acide qui aurait eu le bon goût de faire fondre l'individu en présence.

"Sybil. Anglaise. Sang-pur. Famille Avery."

Cela irait pour le moment, et ferait certainement son petit effet. La serpentard eut le sentiment désagréable qu'il n'était pas là pour un recensement de routine, et qu'il n'avait certainement aucune affection envers les moldus, autre cracmols et sorciers issus de moldus.  Elle coula un regard inquiet vers Cannelle qui ne semblait pas se remettre de ses émotions, et en eut le ventre noué.

"J'ignorais que le ministère se souciait tant des "rangs", ces temps-ci, du moins au point de venir faire venir des détraqueurs dans le Poudlard Express. Y a t'il quelque chose que nous devrions savoir? Toute cette panique ne semble pas forcément justifiée pour un simple contrôle de routine: les première années doivent être terrifiés, à l'heure qu'il est."

Non pas que Sybil ait une affection particulière pour les première années baveux et pleurnichards, mais il s'agissait tout de même de comprendre de quoi il en retournait. Un mystère se présentait à elle, et elle ne voulait plus qu'une chose: en avoir la clé.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mar 19 Sep - 10:52


event #2

Le froid, t’aimais pas vraiment ça Cannelle. Et le désespoir non plus.
D’habitude, c’était le genre d’émotions que tu faisais ressentir aux autres, et grand diable que tu n’acceptais pas d’être forcée de le ressentir toi-même.
Heureusement, le patronus du seul garçon de la cabine avait libéré ta respiration, ce grand aigle faisant office de bouclier aux filaments argentés. Un spectacle magistral que tu te savais incapable de produire.

L’homme prétendu du ministère avait tenté une approche plutôt flatteuse envers le Serdaigle, ainsi qu’une phrase qui te fit presque monté au plafond. Tes joues avaient instantanément rougis aux couleurs de la colère.

« Des enfants ?! »  

Ton détecteur à idiot venait de se rallumer et s’agitait dans ton sac en criant d’une voix stridente robotique. « Idiot, idiot, idiot !! »
Donnant un coup de pied dans ton sac et serrant les jambes en fronçant les sourcils, tu fixais le sol d’un air buté et mécontent. Une aura glaciale émanait de ta stature, croisant les jambes, le visage fermé. Tu n’avais plus cette expression juvénile de peur au visage, seulement les traits tirés d’une personne qui vous méprise cordialement.

Alors que Sybil répondait à ses questions, tu espérais au fond de toi que l’homme vêtu de noir s’excuse presque de la façon dont il a osé parler à une sang-pur, te délectant de son expression de surprise.

« Oui, expliquez-nous pourquoi donc avez-vous besoin de notre identité et de ce que vous comptez en faire. »




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 594
Points : 1322
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mar 19 Sep - 12:31


Il ressentait la tension parmi ses camarades, similaire à celle qui l'étreignait présentement et que l'agent du ministère tentait vainement de désamorcer. Choisir l'approche "gentil auror" ça fonctionnait dans les interrogatoire et quand un autre prenait celle du "méchant auror", là c'était un peu mis à mal par la situation et la présence du monstre qui rôdait dans le couloir.

Edwyn se contenta d'un hochement de tête au compliment sur son patronus. Il n'avait pas été certain de pouvoir produire un patronus corporel dans de pareilles circonstances et ç'avait été une surprise pour lui aussi, même s'il avait eu l'esprit trop occupé par d'autres détails pour s'en rendre compte sur le moment.

Sans trop se formaliser de tout ce qui se passait sur l'instant (y compris le « Idiot, idiot, idiot !! » qui jaillit soudainement du sac de la blonde) , même si les questions exactes du bonhomme lui hérissèrent le poil, il sortit une tablette de chocolat de son sac qu'il partagea avec ses compagnes de voyage, n'en conservant qu'une petite partie de côté.

Il approuva la question d'Avery d'un hochement de tête et, innocemment, presque comme une réflexion distraite, laissa échapper un :

« N'est-il pas d'usage de se présenter avant d'en demander autant aux autres, surtout lorsqu'on s'adresse à une jeune fille de bonne famille ? »

Pendant ce temps, l'air de rien, il pianotait sur son portable, dissimulé par un pan de sa veste, un court message à destination d'Andy :

Citation :
Besoin patronus ?
PS : Pense verif. si tt ça legal si lic. politik dispo.

Juste au cas où.
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 242
Points : 604
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mar 19 Sep - 18:38

tchoutchou
"La peur est sensée. Ne fais jamais l'erreur de la confondre avec la lâcheté."
Druss la legende ~ David Gemmell
Tu baisses ton poing Olympe, mais tu le garde fermé, les muscles prêts à bondir s’il le faut. De ton autre main tu cherche discrètement ta baguette que tu trouve et enserre. Tu reste attentive, fixant l’homme qui vient d’entrer, lentement tu suis la trajectoire de ses mouvements alors que tes oreilles écoutent ce qu’il dit.
Tu approuve le fait que le Directeur soit un psychopathe.
Mais soudainement tout s’agite.
L’homme pose cette question qui semble soudainement braquer tout le monde, même le robot de Cannelle qui se met à brailler.
Tu fronces les sourcils Olympe, réfléchissant.
Oui c’est étrange, mais…

Dites, c’est par rapport aux disparitions ?

C’est la première fois que tu l’ouvres.
Tu sens les regards glissés sur toi et tu détestes ça.
Doucement tu redresse ton dos, mais tu reste assise.
Pendant un instant tu te demandes si t’es la seule ici à lire la Gazette, enfin, c’est ton père qui le fait, mais il te tiens toujours au courant. Pour toi cela ne peut être que cela, sinon pourquoi le Ministère se soucierait-il de ce genre de chose tel que le rang de sang des élèves de Poudlard ?
Tu sais qu’il n’y a pas eu que des sorciers de porté disparus, mais aussi des cracmols et… le détraqueur doit être là pour effrayer, parce que le Ministre ne peut pas se permettre de ne pas exploiter toutes les pistes et vue qu’il ne semble pas y avoir de suspects pour l’instant… Ça pourrait être des parents ? De la famille ? Des moldus jaloux ou en colère ? Les parents des né-moldus ?
Tu te dis que c’est ce qu’ils doivent penser, que c’est la seule explication qui puisse justifier un tel contrôle. Alors tu inspires et plante ton regard d’or en fusion dans celui du gars du Ministère et tu ne le lâche plus.

Olympe Errol, anglaise et sang-mêlée. Maintenant je vous retourne la question monsieur.
© ASHLING POUR EPICODE




wolf & woman
Some days, I am more wolf than woman, and I am still learning how to stop apologising for my wild. •• ALASKA (Nikita Gill)


The Pack :
 
Bannières & Awards :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3624
Points : 8772
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mar 19 Sep - 22:21

Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe

Tour #2
Les élèves avaient l’air mécontents.
C’était compréhensible, même pour lui, de saisir que la situation pouvait les effrayer, les révolter. Mais les ordres, c’était les ordres.
Il ne faisait que son métier, après tout. Récolter les noms, établir une liste des élèves de Poudlard. On leur avait bien spécifié de noter leur rang sanguin. On les avait briefé sur l’importance capitale de cette information.

Face à une brunette aux yeux verts qui se révélait être une des héritières de la famille Avery, l’auror lâcha un hoquet de surprise, mi-impressionné, mi-réservé. Décidant de la jouer faux protecteur, il lâcha un sourire aimable et prit le ton le plus pompeux qu’il eût pu faire.

« Bien, c’est noté Mademoiselle Avery. »

Essayant comme de se justifier pendant que le stylo notait les informations tout seul, il leva les bras d’un air innocent. Apparemment désarmé par les questions sur son identité qui affluaient de tous les côtés par les quatres adolescents, il se permit de répondre d’un ton mystérieux.

« Je ne fais que suivre la procédure. Herebor Argent, brigadier d’intervention d’urgence du ministère. »

Une autre élève de la cabine s’était soudain présenté. Le stylo s’empressa de tout noter sur la liste qui flottait à côté de la tête du bonhomme. Amusé et surtout léger, il croisa les bras.

« Le hibou de ma femme vient de votre boutique. Celle du chemin de traverse ? »

Un coéquipier passa soudain derrière lui et posa sa main sur son épaule. Il semblait différent dans son comportement et son regard assassin, glacial dévisagea son coéquipier du regard avec cruauté. Sa voix sifflante le rappela à l’ordre, lui rappelant qu’il n’était pas là pour ça. Alors Herebor se tourna vers Cannelle et Edwyn, le stylo toujours à l’affut.

« Je vous demanderai de me faciliter la tâche et de répondre à mes questions. Prénom, Nom, Nationalité et Sang. »

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mar 19 Sep - 22:41

Le nom semblait faire son petit effet sur l'étron en uniforme, et Sybil ne put retenir un petit sourire moqueur. Son ton mielleux acheva de la dérider totalement l'espace d'un court instant, avant qu'elle ne se reprenne. Acceptant le morceau de chocolat qu'elle s'enfonça dans la bouche d'un geste ferme -quel plaisir après le passage d'un détraqueur-, elle sentit son corps se détendre petit à petit et reprendre le peu de couleurs dont il disposait habituellement.

La question d'Olympe la travaillait, néanmoins. Les disparitions? Son esprit fouilla un instant dans les confins de sa mémoire avant que celà ne lui revienne, entre deux anecdotes étranges sur les rituels nuptiaux des centaures. Bien sur. Les disparitions.

Elle allait poser une question quand un homme, un autre, se glissa derrière le dénommé caca Herebor , et elle sentit un long frisson courir le long de son dos.
Les paroles de son père lui revinrent en tête.

"Les gens sont des crétins, et là dessus, ta mère a raison. Mais certains sont formidables, et il ne faut pas que tu te fermes trop. Quand à d'autres.... d'autres sont dangereux. Vraiment dangereux. Et il serait idiot de suivre ta mère quand tu les croises, et de les considérer comme des crétins. Fais bien attention à toi, d'accord?"

Fais bien attention à toi.
La jeune femme déglutit lentement et regarde Cannelle et sa boite à idiots, époustouflante, comme elle le dirait. Ce type là n'est pas un crétin, et il est face à eux. Mais ce n'est pas après elle qu'ils en ont, apparemment. Alors, si il faut s'attirer des foudres, elle est la mieux placée.
Respire, Sybil.
Tout devrait bien se passer.
Faux.
Elle se décale, en affichant un sourire faux à Herebor, vers son terrifiant collègue.

"Je ne l'ennuie pas plus, pardonnez-moi. Mais, si je puis me permettre de vous poser là question, monsieur....?"

Le nom sera important, quand sa mère déclenchera la foudre sur le ministère par sa seule présence auditivement compliquée.

"En quoi le sang nécessite t'il la venue de la brigade d'intervention d'urgence? Serions-nous en danger?"

Non, bien sur que non.
Mais il est grand temps de rendre ses lettres de noblesse à Serpentard et à sa ruse.

"Si je peux me rendre utile d'une quelconque façon, n'hésitez surtout pas. Je supporterais pas de rester les bras croisés face à une menace éventuelle, surtout si elle est liée aux disparitions récentes. La sécurité de mes camarades est terriblement importante pour moi, surtout celle des plus...démunis, magiquement parlant."

Et hop, la graine était plantée. Il ne restait plus qu'à voir ce qui pouvait en germer. Des emmerdes, à priori.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mer 20 Sep - 11:45


event #2

Tout va trop vite. Tu ne comprends pas, tu continues de te fermer, de te braquer. Tu ne supportes pas qu’on puisse te donner des ordres, être coincée dans cette fatalité cynique sans pouvoir t’en échapper. Tu étais un esprit libre, Cannelle, indomptable.
Et cette situation ne te plaisait pas.
Pas du tout.

Sybil assurait, de son assurance assumée. Mais bon, elle pouvait facilement faire caqueter ce pétochard, de par l’influence de sa famille. Tu ne pensais pas pouvoir faire autant d’effets avec la famille Flemming, les deux moldus sans histoire qui faisaient office de géniteurs. Peut-être que le scandale du batard des Blackwell pourraient générer du buzz si on était sur youtube mais c’était pas le cas et c’était pas sûr que les sorciers comprendraient la référence.

Alors le regard amer, tu lèves le sourcil pour déclarer d’un ton acerbe.

« Cannelle Flemming, Anglaise, Née-moldue. » 

De toute façon, cela ne servait à rien de mentir. Tu étais suffisamment intelligente pour savoir qu’il devait pratiquer la légilimencie.

Mais l’attitude pompeuse et hypocrite de Sybil se devait d’être encouragée. Parce que comme tes camarades, tu voulais savoir, « être dans le coup » comme dirait les jeunes. Si tu avais plus de chance d’être mal vue en tant que fille de moldus face aux familles de sang-pur ou encore les sang-mêlés, ce ne devait rien être par rapport aux cracmols ou moldus présents dans ce train.

Alors tu glisses discrètement à Edwyn.
« Eh, Ollivander. Ta soeur, c’est pas une cracmolle non ? Tu devrais peut-être aller la rejoindre. »

Empathie ? Non. Stratégie. Oui.
Juste avant de te rendre compte qu’il ne pourrait pas provoquer de patronus si les détraqués du ministère décidaient de lancer les détraqueurs sur vous. Sur toi.

« Non, en fait, reste ici steuplé. »




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 594
Points : 1322
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Mer 20 Sep - 22:58


Une part de lui, contrariée et contrariante, refusait de céder le moindre de pouce de terrain face à des gens qui employaient de telles méthodes. On aurait pu l'appeler son 'côté Griffy', dans un sens. C'était la part de son être qui refusait de plier face à l'intimidation, aussi bénigne soit-elle. Pleine de témérité et d'idéaux inutiles.

Mais il fallait se montrer rationnel, plus vite tout cela serait terminé, plus vite ils emporteraient le détraqueur loin des élèves terrifiés. Collaborer était la meilleure solution. C'était toutefois un coup porté à son ego qu'il avait bien du mal à encaisser. Une partie de lui n'ayant que des mots comme embargo ou hécatombe à proposer en guise de solutions. Oui, Edwyn était plutôt bon pour les mots croisés. Ce n'était pas comme si cela allait l'aider, toutefois. De mauvaise grâce, il se présenta.

« Edwyn Ollivander. Mon nom et le fait que je sois capable d'user d'une baguette devraient suffire pour vous informer du reste. »

Ce n'était pas comme si tout sorcier digne de ce nom passait au moins une fois dans sa vie par la boutique familiale. Sa famille était notoire pour être de sang-mêlé et londonienne et s'il y avait eu le moindre doute sur sa capacité à user d'une baguette, il avait fait une démonstration tout à fait convaincante.

Les propos de Cannelle trop rapidement contredits suffirent à lui arracher un léger sourire et à mettre une évidence en lumière. Se tournant vers les verts & argent, il demanda :

« L'une d'entre vous voudrait tenter à nouveau de créer un patronus ? J'aimerais envoyer le mien à ma sœur. »

Ce serait sûrement plus facile de réussir le sort avec la protection apportée par un patronus déjà présent et le fait que la surprise soit passée. Enfin, il l’espérait.
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 242
Points : 604
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe Jeu 5 Oct - 13:40

tchoutchou
"La peur est sensée. Ne fais jamais l'erreur de la confondre avec la lâcheté."
Druss la legende ~ David Gemmell
L’auror fini par se présenter.
Mentalement tu répètes son nom dans ta tête, juste pour t’en souvenir si un jour on te le demande. Qui vous a contrôlé ? Herebor Argent.
Tu sursautes légèrement quand il t’interroge une nouvelle fois.
Un sourire t’échappe et un faible « oui » passe la barrière de tes lèvres.
C’est à cet instant qu’un autre homme se dessine dans l’embrasure de la porte, il est peu commode et cela se voit, il reprend son collègue et Herebor redevient plus sérieux, redemandant une énième fois sa question.
Cannelle ainsi qu’Edwyn finirent par répondre et Sybil par en ajouter des caisses, tu soupires. Tu soupires encore plus quand Cannelle se fou de la gueule du Serdaigle avant de le supplier de rester. Tu te retiens de facepalm quand ce dernier saute dans le plat et est prêt à envoyer son patronus à sa pauvre petite sœur cracmole.

Bon les gars, on va se détendre non ? Il y a des détraqueurs oui et ils vont sauter à la gueule de personne, n’est-ce pas ? Tu glisse un regard en direction de l’auror qui était dans votre cabine. Ta sœur n’a rien à craindre, tu peux même remballer ton patronus Edwyn, on n’est pas dans un roman fantasy fantastique !

Ça te dépasse la connerie des uns et des autres.
Bon après t’es toi-même un peu gêné par la présence des détraqueurs, mais tu ne dis rien et en laisse encore moins paraître. Tu trouve a louche, mais au fond, si c’est ainsi c’est ainsi… tu veux devenir Ministre de la Magie et peut-être que si tu y arrives, tu seras amener à prendre de telles mesures, mais bien sûr en garantissant la survie de tout le monde et vue comment Pendragon semble être un nounours… ouais non, vous ne risquez rien. Il faut juste répondre aux questions, après c’est vrai que plus d’informations aurait été souhaitable, mais c’est peut-être top-secret et vous ne l’apprendrez que plus tard, qui sait.
Lentement tu te détournes et recommence à fixer le paysage.
©️ ASHLING POUR EPICODE




wolf & woman
Some days, I am more wolf than woman, and I am still learning how to stop apologising for my wild. •• ALASKA (Nikita Gill)


The Pack :
 
Bannières & Awards :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe

[EVENT #2] Cabine n°6 — Sybil, Cannelle, Edwyn, Olympe
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Les photos de l'interieur de la cabine de camions?
» William Mc Murray [Steward de cabine]
» Movie-Event (Allemagne)
» éplucheurs de cannelle
» Opel Blitz 3T cabine blindée et 2cm flak 38

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Events :: Event #2-
Sauter vers: