Please don't ask for my soul [PV]

Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Please don't ask for my soul [PV] Mar 3 Oct - 22:07


Pas de regard, pas de mot trahissant ses intentions. Juste un message glissé à la fin d'un cours. Quelques mots jetés sur le papier, rien de bien littéraire, juste ce qu'il fallait. Son repas avait été bref. Il ne s'était même pas attardé pour voir s'il y avait du pudding et avait filé vers le balcon.

Cela faisait quelques minutes maintenant qu'il attendait. S'il avait été du genre à fumer, il s'en serait probablement grillé une pour combler l'attente et calmer les battements de son cœur. Edwyn n'aimait pas les surprises et il y avait trop d'inconnues dans cette équation. Il avait bien tenté de dépoussiérer son arithmancie pour obtenir une réponse, mais celle-ci avait été cryptique. Trop pour se reposer dessus. Alors il contemplait l'immensité qui s'étalait sous ses yeux. Le domaine du château dont il pouvait admirer l'étendue comme des taches de couleur insignifiantes. Il n'y avait pas trop de vent, ce soir, et la nuit n'était pas encore tombée, tout au plus un crépuscule doré pointait-il le bout de son nez.
Sa cravate était desserrée et il s'en moquait.

Ce soir, il allait s'exposer dans l'intérêt de sa maison et si, dans une moindre mesure, ça pouvait emmerder Andersen, ce serait un bonus appréciable. On ne s'acharnait pas impunément sur les siens. Il y aurait un prix à payer, certes, mais ce genre d'évènement marquerait probablement les esprits d'une manière assez durable et amusante pour en valoir la peine. Il fallait bien qu'il fasse un peu de grabuge, maintenant qu'il était revenu, non ? Puis, ce ne serait probablement pas si terrible. Il dramatisait pour l'ambiance. Probablement...


Pour accéder aux enfers, il n'y avait pas trente-six solutions, il fallait pactiser avec un démon.


le message:
 
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Jeu 5 Oct - 0:19


Please don't ask for my soul

Pendant le repas du soir, alors que tu t'attardais à ton rituel de peser tous les aliments que tu faisais rentrer dans cette bouche ingrate, ta voisine de droite ne cessait de te donner des petits coups de coude dans les cotes, bafouillant à propos d'un mot qui te serait destiné. L'ignorant royalement, concentrée à déposer du riz sur ta petite balance, tu finis par tourner la tête d'un air totalement détendu et inexpressif au bout de cinq minutes de harcèlement.

« Quoi ? Qu'est-ce que tu veux ? Ah, un message pour moi ? Merci. »

Ta camarade sembla tellement affligée qu'elle se leva immédiatement pour quitter la table. En profitant pour attraper un pilon de poulet et croquer dedans, tu déplias le petit morceau de papier dans les airs avec ta baguette.

Recrachant le jus de citrouille que tu venais de porter à tes lèvres, tu jeta le pilon de poulet dans l'assiette pour attraper le papier et le coller sur son nez pour mieux lire. Que voulait bien te dire Edwyn Ollivander, dans un endroit aussi romantique que les balcons de Poudlard ? A part que c'était plutôt indélicat de demander à une Serpentard de sortir avec lui près des dortoirs des Serdaigle plutôt qu'aux cachots. Les gentlemans, ça se perdait de nos jours.

Passant une main dans tes cheveux, tu partis avant la fin du repas, Chanel sur ton épaule et la démarche confiante.
Il fallait que tu te changes avant ça.
Non, en vrai, fallait surtout que tu te remaquilles.
Un coup de gloss et des lunettes de belle gosse, ça ferait l'affaire. Alors que tu cours à l'étage, tu grimpes les escaliers sans trop t'essouffler pour pas transpirer.

Une fois arrivée, tu vois qu'il est déjà là, mais t'étais trop intelligente pour te dire qu'il avait transplané. C'était juste un garçon, en fait.
Tu t'avances vers lui, te positionnant avec un sourire plutôt charmeur, mais les pomettes trop innocentes pour que ça ait l'air de vouloir signifier quelque chose de sous-entendu.

« Alors comme ça, tu voulais me voir Ollivander ? J'espère que ça en vaut vraiment la peine. »

Tu sais qu'il va te demander de sortir avec toi. Et t'as déjà le coeur brisé de devoir refuser. Enfin, tu vas refuser? Oui, non? Il est mignon mais dommage que son métier ne rapporte pas un rond.




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Jeu 5 Oct - 14:27



Il se retourna et l'observa un instant en silence. Elle semblait assez bien disposée, avec un joli sourire. Ça ne s'annonçait pas trop mal. La question était légitime, mais il n'y répondit pas immédiatement, cherchant ses mots.

« Je suis heureux de te voir ici, Flemming. »

Le ton y était. Après tout, la possibilité qu'elle ne vienne pas du tout avait existé et il l'avait même envisagée durant l'attente qui lui avait semblé interminable. Comme chaque fois qu'il devait patienter, en vérité. Il y avait bien une raison pour laquelle le Choixpeau ne lui avait pas proposé Poufsouffle.

Il l'avait invitée à le rejoindre ici et ils étaient seuls et au calme. Plus d'excuse, il fallait qu'il amène le sujet sur le tapis. Cela ne rendait pas la chose plus facile de le savoir, par contre. En général, il préférait s'en sortir seul, dans son coin, sans impliquer les autres. C'était juste beaucoup plus facile dans le cas présent, de demander son aide.

« Bien... je n'ai pas vraiment l'habitude de ce genre de chose, donc... »

Comment lui expliquer ? Fallait-il qu'il entre immédiatement dans les détails ? Qu'il aille directement à l'essentiel ? Les trucs sociaux, c'était plutôt chiant et vraiment trop compliqué. Pourquoi tout ne fonctionnait-il pas comme une recette de potion ou une équation arithmantique ? Ça, au moins, c'était simple. Mais non, avec les gens, on devait choisir les bons mots, avoir la bonne expression, le bon ton. C'était difficile et le succès n'était jamais vraiment garanti.
Il prit une inspiration, cherchant à dissimuler sa nervosité, et d'une manière très sérieuse, ses yeux dans ceux de la jeune femme, il annonça :

« La vérité, c'est que j'ai besoin de toi. »

Oui, le dire comme ça était simple. Et ça ne risquait pas de mener à un quiproquo. Non, du tout, aucune chance pour ça. Il attendit patiemment une réaction, une réponse. Inutile d'aller plus loin si elle rejetait ce postulat d'emblée, non ?

Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Ven 6 Oct - 13:46


Please don't ask for my soul

Son ton est hésitant et ton sourire de plus en plus confiant. Le fait qu'il cherche ses mots, semble gêné par le sujet et qu'il n'a pas encore osé prononcé ce qu'il voulait réellement te demander... peut être bon signe, pour toi.
Habituée à être courtisée mais désintéressée par quelque chose d'aussi inutile et faux que l'amour en soi, c'était pourtant ceux qui ne te regardaient pas en temps normal qui avaient le don d'accroitre ta curiosité.
On veut toujours avoir ce que l'on a pas.

Les mains sur les hanches, tu fronces les sourcils alors qu'il t'avoue son manque d'habitude dans ce domaine. Sans avoir l'ouverture d'esprit d'aller chercher plus loin, tu restes bloquée sur l'aveu du coup de foudre. Et à te regarder, c'était bien normal, tu ne pouvais qu'aller dans son sens.
Te donnant des coups de canon à idiots virtuels, tu essayais cependant de rester naturelle pour ne pas le déconcentrer dans quelque chose d'aussi plaisant pour toi que de te déclarer son amour.

« Crache le morceau, peut-être bien que je dirais oui, après-tout ? Par contre pas de contact physique et encore moins se tenir la main. Sauf devant tous le monde si ça te fait plaisir, pour que les gens puissent voir qu'on sera le couple le plus branché de Poudlard. »

Peut-être même que Ruben détachera ses yeux globuleux scotchés au cul de Fenry pour se rendre ce qu'il ratait à cause de son manque d'intérêt passé.

En le coupant, tu n'avais pas entendu tout de suite qu'il t'avait avoué avoir besoin de toi. Le temps que ça monte au cerveau, tu eus un mouvement recul et une mine suspicieuse, comme si tu soupçonnais soudainement un quiproquo.

« Besoin de moi pour ? être populaire ? Un relooking ? C'est vrai que tu en aurais un peu besoin. Un achat peut-être ?! Pour le porte-clé hurlant ?! ça tombe bien, il ne m'en reste plus beaucoup ! »

Tu fouilles dans ton sac pour en chercher un exemplaire, ne faisant plus attention à lui.

« Ah, il semblerait que je l'ai perdu, oups. Tu disais ? »




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Sam 7 Oct - 21:14


La pensée d'Edwyn face aux propos tenus par la blonde était assez simple à résumer. Un seul mot suffisait et ce mot c'était "hein ?"
Non, vraiment. Il ne comprenait même pas comment elle avait pu supposer qu'il ait eu des intentions de cette nat... ah... en fait, peut-être bien que si, si on examinait tout ça sous un autre angle. Mais c'était quand même un poil tiré par les cheveux, selon lui. S'il avait juste voulu lui demander de sortir avec lui, il s'y serait pris autrement et ça l'aurait beaucoup moins stressé. Cependant, elle ne s'arrêtait pas à cet aspect de la chose, passant du coq à l'âne avec un manque de transition dont il se serait cru seul capable. L'amusement faisant pétiller son regard et, refoulant à grand peine un éclat de rire, il se rapprocha d'elle, posa ses mains sur les épaules de la jeune femme et lui dit avec une sérénité joyeuse :

« Flemming, respire. »

Elle était plus marrante qu'il ne l'aurait cru au premier abord, mais ça ne changeait rien, il ne l'avait pas faite venir ici pour lui faire une déclaration enflammée et ne l'envisageait toujours pas. Elle semblait avoir un côté superficiel qu'il n'aimait pas beaucoup.

« Je ne veux pas sortir avec toi. Enfin, t'es probablement très bien et tout, mais ça fait moins d'un mois qu'on se croise sans trop se parler. Si je voulais te faire ce genre de proposition, j'aurais commencé par t'offrir un verre. » Ou il se serait pointé à ses fiançailles comme un cheveux dans la soupe, si on devait tirer des leçons du passé. « Un échange de faveurs, c'est ce que je te propose, ici et maintenant. »

Autant aller à l'essentiel, elle avait l'air de dériver facilement vers d'autres sujets. Il avait comme l'impression que cette conversation n'allait pas être des plus rectilignes dans son déroulement. Et, comme ça lui brûlait les lèvres...

« ... Un porte-clé hurlant ? »

Oui, bon, d'accord. Elle n'était pas la seule à avoir une concentration de papillon ici. Mais c'était assumé, en ce qui le concernait. Et puis, il n'avait pas à se justifier non plus. C'était sa faute à elle d'avoir amené un truc au nom aussi intéressant dans la conversation.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Dim 8 Oct - 19:47


Please don't ask for my soul

… Hm.. Ah.
AH !
Tu te sens bête Cannelle, incroyablement mal à l’aise l’espace de.. quelques secondes ? Les pommettes rougissantes et les sourcils froncés, il t’en fallut de peu pour te reprendre, haussant les épaules à la « whatever » comme si de toute façon te proposer de sortir avec toi aurait pu être tout à fait logique en soi.

« Oh, c’est pas grave, j’en avais simplement déduit ça comme une possibilité plus probable que d’autres. »

Tu esquisses un sourire, rassurée quand même, au fond de toi. Car malgré ce qu’on pouvait croire, avoir un petit-ami était une responsabilité bien trop épuisante pour une dramaqueen comme toi. Piquée au vif par la curiosité, tu le dévisageais avec une suspicion non dissimulée.

« Attends attends Ollivander, un échange de faveurs ? On est bien d’accord sur le terme. Je te rends service et TU ME rends service n’est-ce pas ? »

Pour qu’on vienne à te demander de l’aide, tu associais ça généralement à « Faire un pacte avec le diable, c’est vraiment ça ta solution ? »

Tu croises les bras, le défiant du regard le menton relevé. T’as besoin de savoir de quoi il en est, là tout de suite maintenant.

« Un porte clef hurlant, tout est dans l’appellation. Il hurle dès que tu le perds. Pratique non ? Tu ne lis pas le Stupeshit ? ça renvoie directement vers ma boutique en ligne. M’enfin évidemment, ceux qui ont le privilège de me connaitre, on peut voir ça directement en face à face. Bon allez, dis moi ce qu’il en est. »

Merde, tu t’étais faite belle pour rien.




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Dim 8 Oct - 22:09


Il se demandait vraiment dans quel monde cette possibilité était plus probable. Peut-être avait-elle beaucoup de demandes de ce genre ? Ça pouvait expliquer la conclusion. Elle avait l'air un peu prise au dépourvu, sur le coup. Pourtant, à l'entendre plus tôt, elle n'était pas trop partante de toute façon, en quoi cela pouvait-il être autre chose qu'un soulagement ?*

Passons. Il hocha simplement la tête lorsqu'elle lui demanda confirmation. Un échange de faveur était un échange de faveur, il n'y avait pas trente-six définitions possibles.

« Si le diable te ressemble, l'Enfer ne doit pas être aussi terrible qu'on le dit. »

Ce n'était jamais une mauvaise chose de flatter ses partenaires en affaire. Et puis, il était plutôt sincère pour le coup. Il haussa les épaules lorsqu'elle mentionna le stupeshit. Ce truc portait bien son nom, c'était un sac d'immondices sans grand intérêt aux yeux d'Edwyn.

« Je l'ai vaguement survolé, mais les bruits de couloirs ne m'intéressent pas et je suis assez grand pour me faire une opinion sur les gens sans aide. Surtout quand elle est aussi douteuse. »

Qu'on puisse perdre son temps avec ce genre de bêtise le dépassait, mais certaines personnes n'avaient aucune ambition dans la vie et semblaient prendre plaisir à étaler leur mesquinerie aux yeux du monde. Si ça leur permettait de mieux dormir...

« Je vois. Tu as utilisé quel genre de méthode pour les fabriquer ? »

Voilà quelque chose qui méritait réellement son intérêt, par contre. L'objet devait être inutilement bruyant, mais il accomplissait parfaitement l'objectif recherché par sa créatrice et il était véritablement curieux de connaître ses méthodes. Toutefois, dans un élan de lucidité et de concentration surhumaine pour lui, il se rappela qu'il y avait plus important dans le cas présent et que s'il partait dans ce genre de conversation avant d'avoir réglé l'essentiel, il risquait d'oublier.

« Pour faire simple, j'aurais besoin d'un accès à ta salle commune pour moi et peut-être une ou deux autres personnes. A un moment où elle est déserte, si possible. Et je suis prêt à t'échanger cela contre n'importe quelle faveur à peu près équivalente. Dans la mesure de mes possibilités. »

Voilà, c'était dit. Maintenant, il s'attendait à devoir négocier chèrement ce droit d'accès ou lutter contre une réticence éventuelle. Mais il ne pensait pas qu'elle ferait passer l'honneur de sa maison avant son intérêt personnel. Les Serpentards étaient censés être malins et ambitieux. Et là, il lui donnait une occasion rêvée de faire avancer n'importe quelle ambition qu'elle pourrait posséder.



* NdA : You know nothing, John Snow.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Mer 11 Oct - 23:24


Please don't ask for my soul

Il te parle des Enfers, les jugeant acceptableS si tu en étais le Diable. Tu rougis et minaude d'un air satisfait et doucereux. Tu sais bien au fond de toi, que la slytherin queen n'était qu'une couverture à ta bonne vieille tranquillité. Les méchants au pouvoir, et à grandes responsabilités l'ont dit et redit : il vaut mieux être crains qu'être aimé. Moins de trucs chiants en prévision qui vous tombent à la gueule.

Il parle ensuite du stupeshit, et sa réponse ne te surprend qu'à peine. C'était clair qu'à le regarder, il se souciait peu des apparences et de ce que les autres pouvaient en penser. Encore une fois, tu souris, jugeant à titre personnel ses réponses comme acceptables. (et un peu prétentieuses).

« On va juste dire que je suis juste plus intelligente. Tu préfères ignorer la bêtise, moi je l'utilise. Comme tu le disais, le fait que tu ne t'y intéresses pas est représentatif d'à peu près cinq pourcent de l'école. A croire que la majorité est stupide. En attendant la majorité gagne et j'y trouve mon compte. »

Tu tires la langue et croise les bras d'un air de montrer que tu valais mieux que ça et d'un mouvement cheveux tu lèves le menton et ferme les yeux, catégorique.

« Secret professionnel. »

Tu rouvres un oeil et étire un sourire malicieux.

« La magie de révélation, surtout. C'est de la magie ancienne que j'essaie de remettre à l'ordre du jour. En gros, à partir du moment ou on achète l'objet et qu'on le possède, un lien se créé entre toi et l'objet. Si tu le perd, la magie de révélation le pousse à créer une attention pour se réapparaitre à tes yeux." tu soupires. "Pour l'instant, le cri, c'est le seul truc que j'ai réussi à trouver pour créer un stimuli et qu'on puisse se permettre de le retrouver. Je dois trouver mieux. »

La fierté de ton visage avait un peu disparu, déçue toi même de la médiocrité de tes prototypes. Tu aimais inventer, toute sorte d'objet les plus ridicules et drôles possibles. Peut-être pour réussir à te faire redevenir petite fille.
Il t'annonce ensuite sa véritable raison. Dans tes explications tu en avais presque oublié sa révélation. Il veut un accès à ta chambre commune en échange de bons procédés ? Tu écarquilles les yeux un instant sans rien dire, et éclate d'un rire cristallin.

« Sérieusement ? C'est ça ton service ? Tu veux faire quoi à cette salle ? J'espère que ce n'est pas un mauvais coup. »

En réalité tu t'en fiches.
Ce que tu veux, c'est le profit. L'avantage d'une victoire certaine. Tu le regardes de haut en bas, le détaillant avec un sourire béat.

« Pourquoi pas. »




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Jeu 12 Oct - 22:52


Très "Serpentard" comme mentalité. Elle avait ses mérites, certes, mais c'était trop de temps perdu à son goût. C'était une approche de politicien et, par le passé, on avait vu que ce n'étaient pas eux qui menaient réellement la danse, mais les grands sorciers comme Dumbledore, Grindelwald ou Merlin. Cela dit, elle ne se prenait pas pour la dernière des sorcières non plus, à se la jouer comme ça. Même si elle avait une façon plutôt amusante de le faire. Un instant, cela suffit à lui faire se demander s'il y avait plus sous la surface que ce qu'elle voulait bien montrer.

Face à l'explication terriblement intéressante des enchantements du porte-clé, il ne put s'empêcher de laisser échapper un léger « C'est brillant. » Ça l'était, mais une part plus sage de son être lui suggèrait de ne pas trop la flatter, elle risquerait de ne plus pouvoir passer les portes.

« Si jamais tu as besoin d'un coup de main, ça semble valoir la peine de s'y intéresser un peu. »

Il avait un genre de projet qui était assez similaire. De loin, par une nuit sans lune avec un épais brouillard, mais c'était un détail. Plus important, elle semblait avoir accepté un peu trop facilement. Ça n'annonçait rien de bon, elle devait avoir un as dans sa manche ou une idée derrière la tête. Ou les deux. Dans le doute, jouer la carte de la franchise.

« Tu acceptes bien vite et sans trop discuter. Dois-je comprendre que ton prix sera élevé ? »

Faites que non et qu'elle veuille juste un truc sans grand intérêt... Et tant que vous y êtes, que le Père Noël et la Poule de Pâques existent. Quitte à se lancer dans des vœux irréalisables, autant mettre le paquet. J'aimerais aussi une baignoire en or remplie de chocogrenouilles dans leur emballage. Vient un moment où il faut en profiter, sait-on jamais. Ce serait dommage de passer à côté d'une opportunité.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Sam 14 Oct - 10:35


Please don't ask for my soul

« C’est brillant. » ça résonne dans ta tête, tu ne sais pas quoi en penser. Quand tu considères toi même que c’est un échec, entendre des compliments ça fait tourner la tête. Tu penses ne pas mériter même si tu sais clairement au fond de toi, que tu es ce génie incompris, ce savant insouciant, cette perfectionniste pessimiste. Et recevoir des éloges de créations dont tu n’étais pas totalement fières…

« Je sais, merci. » Tu minaudes un sourire en coin, roulant des épaules et croisant les bras avec condescendance. Il semble si intéressé qu’il te propose même son aide Cannelle. Sois cool. D’un petit geste de la main, détaché, tu hoches la tête positivement pour accepter son offre.

Mais plus tard, car l’heure est à la négoce. Il semble s’inquiéter seulement maintenant des contreparties. En même temps, pour aller saccager la salle commune des Serpentards, il s’attendait à quoi ? A que tu lui demandes un massage de trois minutes chrono avant de dormir ? Non non. Pour une trahison à ta propre maison, il fallait les bénéfices à long terme, l’investissement pérenne.

« Je sens ton appréhension Ollivander. D’ici. Tu regrettes peut-être déjà ? »

Tu te la joues mystérieuse, mais en vrai tu réfléchis encore. Faisans tourner les méninges et les rouages de ton cerveau machiavélique, il te fallait un pacte parfait.

« J’hésite encore, à vrai dire. »

Et alors que tu fronces les sourcils, tu finis par hausser les épaules, d’un air satisfait.

« Je veux que tu joues le rôle de mon petit-ami. Oh ne t’inquiète pas, je ne te demanderai rien de concret. Aux yeux de l’école, nous serons le couple le plus branché. Ne t’inquiète pas, je ferais soixante-dix pour cent du job. Serviable et gentleman, je te passerai des tenues accordées aux miennes. »

Alors, alors ?




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Sam 14 Oct - 20:29


Bien. Il se réjouissait de pouvoir travailler avec elle sur ce genre de projet. Ce serait probablement intéressant. Même si elle manquait cruellement de modestie. Pour le reste... Il haussa les épaules.

« Annonce la couleur, je ne suis pas du genre à reculer. »

Et la couleur était particulièrement... surprenante ? Incongrue ? Inédite dans son genre ? Il se serait attendu à beaucoup de choses, mais certainement pas à ça. Il la dévisagea un moment, se demandant si tout cela n'était pas une blague. Pourquoi lui ? Parce qu'il lui en offrait l'opportunité ? Même comme ça, il était un mauvais cheval sur lequel miser pour ce genre de chose. Il n'était pas si populaire. Il se moquait de ce que les autres pensaient de lui, tant que ça ne touchait pas à ses valeurs profondes.

« Il doit y avoir des dizaines de garçons prêts à faire ce que tu me demandes et qui sont d'un genre bien plus docile, tu sais cela ? »

Il portait sa liberté comme un étendard. Une bannière claquant au vent et annonçant au monde entier qu'il ne pouvait être emprisonné ou apprivoisé aussi simplement. Vivre avec lui pouvait être épuisant et demandait un certain talent d'adaptation. Les choses qui ont de la valeur doivent se mériter, non ?

« Si tu y tiens vraiment, sache que cela constitue UNE faveur. Et comme tu ne mentionnes en rien le fait que je doive porter ces tenues que tu comptes me passer, cela en constituera une autre. »

Après tout, elle gagnait déjà au change. Ce qu'il réclamait n'était qu'une aide ponctuelle pour une chose dont les conséquences seraient probablement de courte durée. Et il ne fallait pas pousser bobonne dans les orties.

« Je te donnerai un moyen d'obtenir cette seconde faveur rapidement, si c'est ce qui t'inquiète. Et ce ne devrait pas être très complexe pour toi, puisque tu es la plus intelligente. »

Le sourire qu'il lui accorda était si semblable à celui d'un chat devant une écuelle de lait qu'il en était presque terrifiant. Mais comme pour contrarier ses effets ou mettre en avant le souci qu'il avait avec les métaphores, un miaulement vint interrompre sa jubilation et il se pencha pour ramasser un chat tigré qui se frottait contre sa jambe et le caresser. Bien, plus qu'un siège pivotant et il aurait tout d'un bon méchant.
Cannelle P. F. Disney
Reine du monde autoproclamée
Reine du monde autoproclamée
Cannelle P. F. Disney
Messages : 162
Points : 577
Re: Please don't ask for my soul [PV] Mar 17 Oct - 0:27


Please don't ask for my soul

Les flatteries et les tentatives de négociation et d'esquive d'Edwyn Ollivander avaient eu le don de t'agacer profondément. A croire qu'un marché était un marché, et que tout travail méritait salaire. Alors que tu le fixes d'un air franchement accusateur et suspicieux durant ses veines excuses pour se dédouaner un maximum, tu finis par croiser les bras et mettre fin aux négociations.

« Ollivander. C'est mon prix. Et je ne veux pas d'un garçon idiot et docile pour jouer ce rôle. Déjà parce que 99% d'entre eux me tomberaient dans les bras du jour au lendemain et c'est hors de question que je me trimballe un boulet. »

Le ton de ta voix devient amer mais tu le toises d'un petit air supérieur et fier.

« Comme j'ai bien compris que je ne t'intéressais pas, c'est parfait. Je ne prends donc pas le risque que tu deviennes ennuyeux du jour au lendemain. Tu te rends compte si la supercherie devenait réelle et qu'on devienne un vrai couple sans s'en rendre compte ? L'angoisse. Hors de question ! »

Tu tapes du pied pour le faire sursauter et ainsi recapter son attention.

« Si tu refuses, tu peux dire adieu à tes envies de redécoration intérieure de ma salle commune. Et il te faudra te venger d'Andersen autrement. »

Tu savais bien qu'au dela de la rivalité avec Serpentard, un tel acte ne pouvait être motivé que par le besoin d'une vendetta. Et qui d'autre que le directeur de serpentard, réputé pour s'en prendre au cracmol et particulièrement à la soeur de ce cher Edwyn, pour constituer la source de cette ultime provocation ? Tu souris et t'approche de lui, pour briser cette ligne invisible qu'on appelait pudeur et respect d'espace vital privé, pour venir sourire d'un air narquois à quelques quelques centimètres.

« Tu as raison, je suis en effet la plus intelligente. »

Tu tournes les talons, roulant des hanches d'un air exagéré.

« Envoie moi un texto avec l'heure, le jour et les instructions, bisous. »




creativity is intelligence having fun; cannelle


mood:
 


des bannières:
 
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Please don't ask for my soul [PV] Mar 17 Oct - 19:30


« Oh mon dieu ! L'angoisse ! Finir en couple ! Quelle horreur ! » Il était trop bien pour elle, de toute façon. Ça ne faisait aucun doute. (Pour lui, en tout cas) En fait, il la trouvait vraiment trop imbue d'elle-même et agaçante, en ce moment. Elle semblait avoir les capacités pour faire une compagne de jeu intéressante, mais refusait de jouer. C'était frustrant, ennuyeux, navrant. Elle devait s'en douter, mais il mettrait un terme à leur fausse relation dès qu'il aurait obtenu ce qu'il désirait. Elle finirait pas le rendre dingue et pas dans le bon sens du terme, sinon.

Enfin, là, elle était partie. Le laissant seul avec le chat qu'il tenait toujours dans ses bras.

« Elle n'est pas super sympa, hein ?

- Miou ?

- Oui, c'est bien ce que je me disais.

- Miou ?

- C'est pas demain la veille, en tout cas. »

Bon sang, il était en train de causer à un chat. Mais il n'était pas content. Si tout cela avait commencé sous de bons auspices, il n'était vraiment pas satisfait de la manière dont leur rencontre s'était terminée. Lui qui avait songé, pendant un court moment, qu'ils allaient pouvoir s'entendre, il était déçu.

Edwyn poussa un long soupir. Soit. Il n'avait plus cinq ans. Et pas spécialement besoin d'amis. Ce genre de chose était pour les gens incapables de s'en sortir par eux-mêmes. Il faisait sa fierté de ne pas en faire partie... Sauf pour redécorer les salles communes. Mais ça, ça ne comptait pas vraiment.

« Puis, on sait tous les deux que c'est moi le plus intelligent. Je n'ai pas redoublé ma première année, moi. N'est-ce pas... »

Il regarda le médaillon qui pendait au collier du chat et y lut son nom avec incrédulité.

« ... Pipoune ? »

Un « Miou... » peu convaincu l'accompagna durant la descente et sa recherche du maître ou de la maîtresse dont l'inconscience et l'originalité se côtoyaient suffisamment pour baptiser son chat "Pipoune".
Contenu sponsorisé
Re: Please don't ask for my soul [PV]

Please don't ask for my soul [PV]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Soul Drinkers de Ben Counter (je crois) 2/5 global
» Soul Calibur
» certain tribes believe a person loses her soul when a picture is taken
» [Amv] Dbz - Soul Dragone
» ULTiMATE [Soul's Team & AnimeSeiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Septième étage :: Balcons-
Sauter vers: