lève-toi et marche

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Eugene A. City
Kumbaya my Lord
Kumbaya my Lord
Eugene A. City
Messages : 68
Points : 152
lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 16:49



eugene lambertson
( ft. johan liebert ; monster. )
nom complet eugene augustus lambertson.
surnom il s'aime messie à l'orée du ciel, il s'aime mortel à l'orée de la terre ; toutefois on le nomme lambertson ou alors le malingre.
âge dix-huit années bien-aimées.
orientation sexuelle on le connaît prude, à l'amour discret et presque aromantique ; la réalité est qu'il est panromatique et tout à fait asexuel.
origines anglais.
sang né-moldu.
année d'études huitième année.
filière double licence ; médicomagie & langues et cultures magiques.
avenir il se veut professeur.
avis sur les cracmols et moldus la plus grande des incompréhensions dans ce monde schismatique ; il y'est contre et ne comprend pas l'égarement d'âmes dépourvues de vices en ce lieu ; les couvrir de l'abomination et les mener vers l'égarement est une cruelle décision. l'illuminé n'éprouve pas de mépris ni de condescendance à leur égard, plus une admiration vaine puisqu'impossible à éteindre à leur égard ; eugene se plaît d'imaginer leur souffle bien blanc.
maison serdaigle.

✞✞✞

baguette magique baguette en peuplier avec un crin de sombral à l'intérieur; 23cm, rigide et le manche gravé de lierres.
épouvantard une représentation populaire de satan.
patronus colombe.
reflet du miroir de risèd il ne l'a jamais vu.
odeur de l'amortentia menthe fraîche.
matière favorite botanique.
bonbon favori malice réglisse.
créature inspirante goule.
animal de compagnie il est allergique aux poils.



est-ce que tu pleures ?
si tu pleures ne sèche pas tes larmes
car je ne sèche pas les miennes.
l'enfance est un couteau planté dans la gorge
et tu as su le retirer.
à présent, il faut réapprendre à avaler sa salive.
c'est un geste parfois très courageux.
avaler sa salive.
( wadji mouawad )

j'ai aimé des rois de nul part, je les ai admirés de toute ma splendide candeur ; j'ai rêvé d'être eux sans pouvoir atteindre l'ombre de leur reflet - je me voulais conquérant et vainqueur, aussi bien me disait-on qu'il fallait parfois mieux être bon et le coeur grand. l'on m'a dit d'ouvrir les yeux, d'absorber la tendre lumière des nouvelles aubes et de ne jamais craindre les aurores car les regards me disaient que je ne serai jamais seul ; que même dans le noir, je n'avais pas à craindre l'obscurité.
ils m'ont connu malade, craintif, à l'ambition débordante de bons sentiments exacerbés, de vouloir plaire et faire le bien pour me sentir bien ; j'ai failli et me suis détourné du chemin ; j'ai suivi des yeux les mauvaises silhouettes sans ne plus réussir à apercevoir cette petite flamme de rien du tout qui berce les cœurs et qui parfois mène à l'hérésie. la passion fulgurante et qui déchire ! il faut la maîtriser.
il faut apprendre à l'aimer malgré ses erreurs et sa traîtrise sainte, cette perfidie intime qui penche à développer l'égocentrisme à son paroxysme pour nous faire oublier la douleur.

la douleur est bénie.

recevable certainement, on la prend à pleines mains et on s'y baigne : jésus disait que si l'on se faisait gifler, il fallait tendre l'autre joue. je n'ai jamais réellement compris ce dicton mais j'ai décidé de l'appliquer à la lettre. l'aspiration à devenir grand et respectable passe par savoir se mettre à genoux et être tuteur auprès des profanes, briser l'armure de fausseté et apprendre à être bon sans ignorer ses défauts.
j'ai, peut-être là, dans un coin écervelé de ma réflexion, une lueur médisante mais nécessaire pour faire apprendre et pour développer l'esprit des malins ; le mépris n'est pas bon mais il y'a une condescendance naturelle dans l'apprentissage car sans se placer au-dessus, il faut avoir conscience sans fausse modestie, d'une supériorité déconstruite. j'ai banni le mensonge mais prie l'atténuation puisque l'excès est tout aussi méprisable que la paresse et que je crains, dans mon humanité, de tomber dans l'un ou dans l'autre.

( pompeux ; étrangement simple à la fois ; maladif ; nuancé ; considère avoir une bonne analyse d'autrui ; ambitieux ; ne se l'avoue pas mais n'aurait pas peur d'aller jusqu'à la destruction si c'est nécessaire pour faire vivre ses idéaux ; médisant ; théâtral ; leader ; têtu ; réprimande la violence, la jalousie et la dualité ; n'en a que faire des distinctions entre maisons ; ses expressions sont toujours très lentes ; sourire facile ; main sur le coeur ; fier ; serein ; pédant sous prétexte d'effectuer l'apprentissage ; illuminé ; se plie à la hiérarchie ; sourit gentiment quand on le traite de lèche-cul ; tout en se répétant que ces personnes effectuent des péchés ; son manque de réaction peut être agaçant ; s'évertue à répandre la bonne parole ; insistant ; même avec les personnes qui l'ont déjà dit de se la fermer ; a le pardon facile ; grince des dents quand il est agacé ; semble être amorphe ; capable d'ordonner la destruction de quelqu'un pour mieux le ramasser ensuite et le remettre sur le droit chemin ; oppressant ; bon samaritain ; sa tendresse est maternelle ; se laisse marcher sur les pieds ; considère la sorcellerie comme une oeuvre du malin, mais ne la méprise pas ; il voit les écoles magiques comme un moyen de canaliser ces mauvaises énergies ; ouvert à la discussion ; pose des questions indiscrètes ; n'a aucune pudeur ; capte mal le second degré ; sa réalisation est relativement récente ; avant c'était juste un gamin renfermé, malade et bon élève, beaucoup plus méprisant et mordant )

eugene a l'aura de ces illuminés qui se considèrent simples mortels tout en ayant la trempe du divin ; la religion est bien plus qu'un mythe, bien plus qu'une philosophie de vie, c'est un credo qui ne l'attire toutefois pas dans le mépris.
il observe ses compères d'une oeillade salvatrice et les trempe dans une lumière nouvelle, il veille et prie pour ceux qui n'ont pas assez de force pour le faire.
ses lèvres sont un temple bafoué par le passé mais qui est bien brillant de sainteté pour cueillir de nouveaux fidèles et disséminer des graines de bienveillance dans autrui - il y'a quelque chose de terrifiant dans son sourire.
le salut
les premiers souvenirs de mon enfance sont ceux à l'hôpital. on m'a toujours dit fiévreux, fébrile, au corps de papier et à le tremblote facile - une enveloppe qui prendrait feu au moindre lèchement des flammes. sous une lumière partielle, je ne crois pas avoir été de  ces enfants chéris avec une adoration démesurée de la part de ses parents, si ma mère me prenait bien facilement dans ses bras pour me bercer tout contre son sein, jusqu'à assez tard, c'était pour entendre ma respiration et s'assurer de son rythme régulier - elle me l'a avoué sans avoir le ton de confession qu'on assigne à ces scènes tragiques que ce que je prenais pour des simples signes d'affection étaient en réalité une manière de s'assurer de ma survie.

le soir, je l'entendais prier.

j'aimais cette ferveur et cette manière qu'elle avait de jurer et de se faire gentiment réprimander durant le carême sous mes yeux inquisiteurs ; "nom de dieu !" a toujours été sa préférée.
ses prunelles, au bleu glaçant presque effroyable et pourtant inoffensif, dégagent une lumière familière qui réchauffe mon coeur quand je rentre les voir et surtout, surtout elle a toujours cette même manière de m'étreindre. je peux compter les secondes à chaque fois, il y'en a très exactement treize - parfois quatorze - avant qu'elle me prenne les épaules pour me sourire.
la seule différence, si je m'abuse, sont les ridules de vie qui germent sur son minois pourtant hydraté de tout un tas de crèmes et ses mèches blondes qui tournent vers un gris acier, des filaments de fer qui l'enchaînent peu à peu à la vieillesse.

à l'arrière du tableau se trouve mon père, un homme droit qui n'a jamais manqué de m'aimer avec conviction et rectitude et qui s'est toujours contenté d'une affection plus sobre mais pas moins appréciable - petit, je pensais qu'il ne m'aimait mais il s'avérait que ses mains étaient trop grandes pour accueillir celles d'un enfant ; j'ai vécu dans l'illusion piteuse de n'être apprécié que par l'ombre maternelle.

ils n'ont jamais vu d'un mauvais œil la graine de malin qui grandissait dans mon coeur et qu'on nomme sorcellerie, quand on a reçu la lettre, ma mère m'a promis d'aller brûler des cierges plus régulièrement à l'église pour m'attirer le bon oeil. il serait mentir d'affirmer qu'à onze ans, dieu occupait une place toute puissante dans mon âme et je me persuade qu'il a excusé mon égarement enfantin quand j'étais plus vilain par mon silence que preux fidèle.
j'étais persuadé qu'il m'était impossible de pratiquer parmi des profanes et des insouciants de se savoir protéger par notre père, qu'il valait mieux me taire et me contenter de prier, de lire un passage de la bible bien sagement dans le lit pour en décrire mes impressions et lui faire part de mes réflexions ingénues à ma génitrice dans mes lettres, de me contenter d'hocher de la tête aux bonnes notes et de jouer insouciamment du violon debout dans la chambre.
j'avais le silence en protection pour vaincre le bruit ambiant et je me souviens très exactement de mon timbre déraillant et de mes ambitions méchantes de faire taire ceux qui parlent trop ; la révolte fragile j’écorchais plus souvent le vide que l'ego de ces personnes qui me méprisaient et qui riaient d'une ferveur pourtant inexprimée.
qui s'amusaient sûrement de mon inexistence.

je ne souffre plus de cette période, bien qu'un pincement de faiblesse vienne heurter mon coeur de temps à autre, et n'en veux pas aux impotents, ils ont été ma motivation pour ériger un monde meilleur dans l'hérésie. dieu pardonnera plus facilement si l'on se voyait cléments à son jugement et ouverts à penser à lui malgré ce qui nous constitue ; cette faille dans notre humanité, dans sa perfection, la plaie que nous avons créé en étant indigne et en permettant à l'erreur sorcière de s'immiscer, ce n'est pas grave.
dieu nous purifiera.
car malgré la pensé populaire dieu n'est pas mort et notre foi est notre dernière protection, sans que je puisse réellement le prononcer à n'importe qui sans passer pour un fou, car malgré tout
sans ces erreurs je n'aurais sûrement pas la foi.

dieu ne laisse jamais dame destiné construire notre vie au hasard.
(hérésie)
pan/nb/15 y.o/bsx jspr qu'il plaira + by pharéole
Voir le profil de l'utilisateur
Salem Avery
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Salem Avery
Messages : 80
Points : 136
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 16:50

Preum's
Edit: il est
génial.
jtm
Voir le profil de l'utilisateur
Huyana Redbird
#spiritedaway
#spiritedaway
Huyana Redbird
Messages : 140
Points : 254
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 16:51

je t'aime d'amour
Voir le profil de l'utilisateur
Argus I. Catwright
Canard de l'espace
Canard de l'espace
Argus I. Catwright
Messages : 294
Points : 724
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 16:58

Lsjfhfkslaoshd- ma réaction la plus constructive devant une fiche.
Il est beau.
Je valide x1000 ou x666
AMEN PTN pls
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 165
Points : 331
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 17:05

ok alors.
cet avatar. max riemelt.
ce caractère.

lève-toi et marche- pour remonter l'allée afin de me demander en mariage.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 655
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 17:11

j'attendais vraiment cette fiche avec impatience
et j'suis pas déçue pls
je crush totalement sur eugene
je crush sur comment tu as écris tout ça
je crush sur ta fiche
y'a tellement de choses cool à exploiter en rp
et tu le sais déjà mais je veuuux des liens et cette fois c'est moi qui vais utiliser mes neurones

je suis malade rn mais ta fiche c'est ma guérison
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 588
Points : 715
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 17:14

Rebienvenue !

Mais ce perso je. J'adore le concept. J'adore ton écriture. C'est tellement BEAU ! pls

La suite stp han
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Pridemoore
Fleeting ~ ✧
Fleeting ~ ✧
Romeo Pridemoore
Messages : 129
Points : 201
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 17:26

😩 😩 😩 😩 😩 😩

mais quel chef-d'oeuvre (comme toutes tes fiches certes. CERTES)
Mais bon sang c'est toujours aussi remarquablement écrit déjà que ta plume est divine, mais tu progresses toujours alors que JE PENSAIS PAS QUE C'ETAIT POSSIBLE DE FAIRE MIEUX QUE LA PERFECTION et pourtant c'est pfouah je suis au sol. Je suis juste trop faible pour les images religieuses et le mélange sacré / profane ok. Donc cette fiche est l'incarnation de mon kink en gros - et puis c'est si MAITRISE tu es une virtuose des mots. Oh my et puis AH l'utilisation de la première personne ???? Mais je suis qui en fait ? Marche-moi dessus soyons clair

Je suis trop contente de revoir ce baby ici tu l'as remanié à merveille pour l'occasion ; comme la plupart de tes persos il est super nuancé, complexe et intéressant mais qui est surpris.e ici franchement ? BREF l'enthousiasme s'est emparé de mon corps j'arrive pas à croire que tu as rédigé cette merveille en UN JOUR we stan
Si tu fais une histoire pour de vrai : jai hâte de la lire
mais sinon c'est déjà splendide comme ça sniff

Bref : ily4ever le sang <3 <3 <3

(et dédicace à Pharéole aussi dont les codages sont toujours aussi merveilleux pfoulala)
Voir le profil de l'utilisateur
Markus L. A. Harmaajärvi
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Markus L. A. Harmaajärvi
Messages : 105
Points : 219
Re: lève-toi et marche Jeu 6 Déc - 17:43

Mais je? Je m'attendais clairement pas à ça??? Cette fiche est un vrai délice pour les yeux, c'est si bien écrit pls Eugène est trop ??? Génial, fantastique, j'ai pas le mot juste. Je veux la suite!!!!

Mais sinon, rebienvenue, choupi, bon courage pour la suite love
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres Rhee
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Ceres Rhee
Messages : 83
Points : 131
Re: lève-toi et marche Ven 7 Déc - 8:21


mon mood n'a pas changé face à cette fiche
vraiment c'est superbe vraiment vraiment mon idole, c'est impressionnant comme tu continues de t'améliorer alors que TU ES DEJA SI HAUT SKY IS THE LIMIT

je t'aimeeeee encore bienvenue <3333
Voir le profil de l'utilisateur
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1626
Points : 1481
En couple avec : Felix Gaunt.
Re: lève-toi et marche Ven 7 Déc - 8:39

ce caractère et le début de cette fiche c'est ????
w a w
super impressionnée par ton level


winner is dreamer who never gives up; andy





Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Voir le profil de l'utilisateur
Eugene A. City
Kumbaya my Lord
Kumbaya my Lord
Eugene A. City
Messages : 68
Points : 152
Re: lève-toi et marche Ven 7 Déc - 11:59

salem > c toi qui es génial

huyana jtm too lilibel

gus une bénédiction d'être validé par toi !! jt'ai déjà dit tout ce que je pensais en pv et à quel point ct gratifiant ♥️♥️ jtm

isaac > QEZRmerci bcp bb t'es lpb

ruben > GIGA BIG OUIN ENERGY
et moi je crush sur toi on se marie quand !!!!
plus sérieusement très très hâte de réfléchir liens avc toi !!!!
uwo

billy > c toi qui es beau !!! ça devrait pas tarder à arriver la suite ouin merci bcp d'être aussi supportif ;;;;

romeo > MON SANG MA VIE MON âme mon soleil
comme d'habitude c'est un honneur et un immense plaisir de voir un de tes commentaires sous mes fiches,, et d'autant plus si tu apprécies réellement ce perso
jte kiffe mrc d'être tjrs là ♥️♥️

markus > toi !!! ici !!!
génial et fantastique comme toi pour sûr, ça me réchauffe le coeur de lire ça !!! je suis content que cette surprise en soit une bonne !!!

ceres > jtm ET EUH c moi ton plus grand fan pas l'inverse !!

andy > lilibel mon mood en lisant ton msg

merci bcp pour vos très gentils commentaires à toustes, ça fait très plaisir et ça motive de ouf !! moi qui étais très insecure avc ce perso........ jme dépêche de finir !!!!
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée Vega
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Cassiopée Vega
Messages : 185
Points : 449
Re: lève-toi et marche Ven 7 Déc - 15:14

mais putain
je rage
moi aussi je veux ta plume
Voir le profil de l'utilisateur
Eugene A. City
Kumbaya my Lord
Kumbaya my Lord
Eugene A. City
Messages : 68
Points : 152
Re: lève-toi et marche Ven 7 Déc - 19:55

cassiopée > pourquoi la vouloir alors que la tienne est tout aussi splendide

c terminé je crois mrc à toustes pr votre soutien encore une fois !!
Voir le profil de l'utilisateur
Fenry D. Williams
Captain Queenie Bitch
Captain Queenie Bitch
Fenry D. Williams
Messages : 1430
Points : 1511
Re: lève-toi et marche Sam 8 Déc - 4:16

Oui
Oui
Oui



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: lève-toi et marche

lève-toi et marche
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le japonais, comment ça marche ?
» petite marche a suivre
» Marche d'orientation
» scene de marche à venise
» [AIDE] Bluetooth ne marche pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: