paint your life with the colors you want | miles

Invité
Invité
avatar
paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 0:14







Shun Miles O’Connor

alias Milo - 20 ans - Bisexuel - Sang-Mêlé

Origines : Il vient du Japon mais a été adopté par un couple de sorciers irlandais.
Année : septième année. Il est très en retard, oui.
Options : arts magiques, base du droit et commerce magique, deuxième langue.
Avenir : il veut être un peintre reconnu – même si grâce à Internet, il a déjà vendu quelques tableaux.
Baguette : 29 centimètres, bois de noyer avec en son coeur un crin de Sombral, fine et flexible.
Epouvantard : Le fantôme de ses parents déchiquetés. Ceux-ci viennent même le hanter dans ses rêves.
Patronus : Un renard blanc.
Reflet du miroir de Risèd : Face à sa plus belle création artistique, celle qui le rendra mondialement célèbre, souriant à un public enthousiaste et charmé.
Amortentia : Il y sent la peinture fraîche, les fleurs de sakura et la mer.
Matière favorite : Il peint de manière traditionnelle, alors les arts magiques c’est génial pour lui.
Créature inspirante : Il n’en a jamais vu, n’est même pas sûr qu’ils existent, mais les renards à neuf queues c’est trop cool.
Bonbons favoris : crapauds à la menthe.
Animal de compagnie : un faucon merlin appelé Miki.
Avis sur les cracmols/moldus : Ah, y’en a à Poudlard ? Il avait oublié ce détail, et s’en bat les reins.
Particularité : L'accident qui a tué ses parents a endommagé sa jambe droite ; elle lui est douloureuse et il boite. Il a une canne pour l'aider.

Miles n’est pas un agitateur, il regarde de loin le monde se mouvoir. Il a toujours le sourire, mais les yeux ne suivent pas. Figés dans le désarroi, dans les souvenirs. Bons, mauvais ? Une poupée qui aurait oublié de s’amuser. Bloqué dans un monde fictif, à la limite du malsain. L’art est pour lui la délivrance ultime, son oxygène quotidienne. Sans, il dépérit, comme une plante mal arrosée, et meurt.

Est-il malheureux ? N’importe quoi. Il se soigne, mais ça n’est pas facile. Les émotions sont là, bien présentes, il est sans doute trop sensible. Il pleure un peu trop souvent. Mais il n’est pas triste, pas tout le temps. Juste la nuit.

Car la nuit, il y a ce cauchemar. Le supplice que lui fait subir le cadavre pourri des personnes qui l’ont mis au monde. Une vengeance méritée, n’est-ce pas ? Pourquoi a-t-il survécu ? Pourquoi n’a-t-il perdu « qu’une » jambe ? Il a été trop chanceux. Glas alarmant.

La souffrance qui le lance lorsqu’il marche le lui rappelle bien assez. Il ne devrait pas être là. Mais il absorbe la douleur en serrant les dents.

Il n’a pas pour habitude d’importuner les gens. Il se débrouille seul, quoiqu’il arrive, et rechigne à prendre les mains tendues. Il a peur des dettes qu’il pourrait inconsciemment contacter, car il sait que merci signifie « je suis à ta merci » ; comme un animal acculé, il se refuse à ses faiblesses. Se relève toujours.

Si on lui rappelle qu’il ne peut plus courir comme avant, il devient féroce ; ses traits se déforment et il est capable du pire. Les gens sont si méchants, il n’est alors que le miroir de leur cruauté. Il sait frapper là où ça fait mal. Il sait briser des rotules. Tu seras comme moi, maintenant…

Miles est un artiste futuriste. Il dépense une fortune pour un matériel de qualité et n’accepte que difficilement la critique. Il est fier de ses peintures, de son talent. Ne lui enlevez pas cela, c’est tout ce qui lui reste pour ne pas qu’il se déteste totalement. Son exquis refuge après une mauvaise note, une parole maladroite, une épreuve de la vie. Il est doué et il le sait. Il veut qu’on le reconnaisse, partout dans le monde. Il veut la richesse, la notoriété tout en restant humble. Il veut ouvrir une école d’art où il prendrait sous son aile des petits gars perdus comme lui.

Ce n’est pas un ermite ronchon. Il a juste peur du rejet et de la bêtise humaine. Il ne sait pas comment paraître agréable et simplement gentil. Il se pose trop de questions, se torture l’esprit, tente de ne pas fuir mais échoue parfois. Sa jambe blessée est un handicap qu’il voudrait cacher pour toujours. Que ça ne soit pas la première chose que l’on remarque chez lui.

Ses yeux sont comme des gemmes. Le handicap, ce n’est qu’un détail. Il y a quelque chose de vivant qui se cache derrière. Un cœur qui bat, des sentiments, une vérité.

Mais à trop être fier, des ailes brûlées.

FACTS ::
Fume depuis ses treize ans ; il préfère le kiseru – une pipe – mais il se rabat sur de simples cigarettes quand il n’a pas le choix // Va tous les ans deux semaines au Japon avec ses parents pour y manger de délicieux ramens et des sushis (car ici c’est pas pareil) // Il a donc appris à les faire tout seul quand il a faim – et il partage // Chez ses parents, il y a deux grands labradors. Il demande régulièrement de leurs nouvelles et des photos // Il a toujours voulu faire de l’hippoball et du quidditch mais avec sa jambe c’est moyennement possible // Du coup lors des matchs il grommelle dans sa chambre et clame qu’il s’en fiche des résultats – ce qui est faux // Grand amateur d’animes, particulièrement des seinen (ne lui parlez pas de shojo, il en a horreur) // Il a tendance à être facilement en hypoglycémie, l’excuse parfaite pour se balader avec des bonbons sur lui à longueur de temps // Il admire Van Gogh et Dali // Et l’art traditionnel de son pays natal (sumi-e, ukiyo-e) // Lui, il touche à tous les styles selon son humeur du moment avec plus ou moins de succès // Mais revient sans cesse à ses origines // Il a un fort accent qu’il ne tente même pas d’améliorer et il prononce certains mots de façon désastreuse // Il cauchemarde depuis plusieurs années mais a appris à se faire plus discret // Alors il peint en pleine nuit pour se changer les idées quand il a trop peur // Et cache au matin ses cernes sous du maquillage // Il prend souvent des remèdes contre la douleur pour sa jambe // Il peint d’ailleurs souvent assis // Il n’a jamais eu de relation amoureuse car il ne pense pas mériter d’affection et que personne ne voudra jamais d’un éclopé comme lui // Il boit beaucoup de café, trop de café // Car il ne supporte pas les boissons gazeuses // Il lui est arrivé de se mutiler // Il écoute de tout sauf du rap // Et de la kpop, les fans lui font peur // Les paysages d’automne sont les plus jolis à peindre, alors c’est sa saison préférée // Mais après y’a l’hiver et il déteste ça ; il tombe vite malade // Très pudique // Sa canne est un cadeau de ses parents pour ses dix-huit ans, il en prend grand soin.

∞ Shun Tetsunori naquit au Japon de parents sorciers sang-mêlés. Des personnes très gentilles qui espéraient depuis longtemps avoir un enfant.
∞ Il vécut entouré de leur amour. Énormément d’amour. Mais ce n’est pas pour autant qu’il avait tout ce qu’il désirait : ils restaient stricts sur bien des points pour son propre bien.
∞ Normalement, il était censé intégrer l’école de Mahoutokoro à ses sept ans, mais ses parents, après avoir longuement hésité, préférèrent le garder un peu plus longtemps auprès d’eux et ne mentionnèrent jamais le fait qu’il aurait pu déjà étudier la magie.
∞ A la place, ils lui firent cours à la maison – hors magie – et payèrent des cours particuliers en calligraphie, en musique et en art notamment.
∞ Le jeune homme l’ignore encore aujourd’hui, mais ses parents avaient dans l’optique de quitter le pays et de l’envoyer à Ilvermorny.
∞ Malheureusement, ils n’en eurent pas le temps car pour son dixième anniversaire, Shun réclama une balade en voiture à la campagne. Ses parents, inquiets, acceptèrent et tous trois montèrent avec un conducteur chevronné. Toutefois, un conducteur ivre arriva, à la nuit tombée, pile en face d’eux sur une petite route. Le choc fut terrible.
∞ Les parents du jeune garçon moururent sur le champ ainsi que les conducteurs. À vrai dire, Shun fut le seul survivant – il était en même temps très bien attaché avec sa ceinture de sécurité – mais resta dans le coma pendant deux mois.
∞ A son réveil, on lui apprit le décès de ses parents et que l’une de ses jambes avait été sérieusement abîmée et avait échappé de peu à l’amputation. Qu’il ne pourrait plus jamais remarcher normalement.
∞ La rééducation dura plusieurs mois avant qu’il ne puisse enfin quitter l’hôpital. Il fut emmené dans un orphelinat où il était devenu un petit garçon très taiseux, très timide et surtout très triste. Il refusait de parler de l’accident et passait tout son temps à dessiner ou à peindre lorsqu’il en avait l’occasion.
∞ Il était très amer que personne ne soit venu le chercher. Que le reste de sa famille ait préféré le laisser là-bas.
∞ Un couple irlandais se présenta un jour pour l’adopter. Le personnel les prévint que Shun était un petit garçon très étrange, qui ne parlait pas beaucoup, qui demanderait sans doute toute leur attention. Ça ne les empêcha pas de faire toutes les démarches nécessaires en vue de son adoption.
∞ Il n’intégra pas immédiatement Poudlard même s’il avait l’âge : il n’était tout simplement pas prêt. Il avait besoin de temps pour se faire à sa nouvelle vie, pour apprendre à connaître ses parents, pour apprendre leur langue. Son deuil n’était toujours pas fait.
∞ Trop mature pour son âge peut-être, c’est lui qui demanda à ce qu’on arrête de l’appeler Shun. « Car Miles c’est très bien et que ça sera plus facile pour tout le monde dans ce pays » même si ça n’étaient pas les vraies raisons. Pour l’heure, il ne voulait plus entendre parler de son passé et de ses origines, aller de l’avant.
∞ Enfin, à ses treize ans, il put intégrer Poudlard avec un petit retard sur ses camarades. Il obtint sa première baguette, son premier chaudron, ses premiers livres même s’il ne comprenait pas trop.
∞ Son intégration ne fut pas facile. Il se sentait trop étranger. Tout lui rappelait qu’il n’était pas chez lui. Il était perdu. Et la barrière de la langue n’aidait pas. Certains enfants ne voulaient pas comprendre pourquoi il était plus grand, pourquoi il ne parlait pas bien. Ils posaient des questions indiscrètes et Miles se braquait.
∞ Sans parler des élèves de son dortoir qui, avec raison, en eurent vite marre de l’entendre crier et pleurer pendant la nuit.
∞ Mais maintenant, ça va mieux. Un peu. À nouveau grâce à la peinture. Et parce qu’il a bien progressé en anglais. On se fait à tout, après tout.



Dernière édition par S. Miles O'Connor le Mer 8 Mai - 10:25, édité 4 fois
Owain S. Baxter
Obviously Stupid Boy
Obviously Stupid Boy
Owain S. Baxter
Messages : 200
Points : 431
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 1:17

il nous manque une haru et la main team est au complet connor

(mona ne compte pas non)


j'aime beaucoup cette fiche et REBIENVENUE du coup

Pas assez remplie à mon goût, par contre hein, allez hop hop hop au boulot  now
Invité
Invité
avatar
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 1:37

rebienvenue!!! il nous manque en effet plus que haru pour avoir tt le main squad de p5 maintenant 👀

hâte de lire la suite, courage!!
Béring Leszczynski
Not your princess, tocard
Not your princess, tocard
Béring Leszczynski
Messages : 456
Points : 844
En couple avec : Personne - donc pas avec un tocard. (Hennessy is watching you)
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 8:17

REBIENNNNNVENUUUUE socrate

Rien que les infos principales intriguent déjà beaucoup huhu ! Il va falloir finir ça vite je suis pressée de pouvoir lire la suite halp
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 11:40

Faut qu'on se fasse la squad de P5 c'est obligé !

Bon courage pour la suite de ta fiche !


Dernière édition par Bertram Godfrey le Jeu 11 Avr - 13:55, édité 1 fois
Alaois O'Reilly
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Alaois O'Reilly
Messages : 144
Points : 121
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 13:00

Re coucou toi !
J'aime déjà beaucoup les renseignements sur ton perso
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Beckett Campbell
Messages : 619
Points : 1402
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 19:44

pffff mais les personnages de P5 ma faiblesse pls
Mais où est la suite cry ?
Sixtine Ross
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Sixtine Ross
Messages : 45
Points : 169
Re: paint your life with the colors you want | miles Jeu 11 Avr - 21:36

ooooh Yusuke hylas
t’es beau bon courage pour la suite !!
Invité
Invité
avatar
Re: paint your life with the colors you want | miles Ven 12 Avr - 22:36

Aaaah merci à tous pour votre accueil vous êtes doux hug

Ma fiche est un peu moins vide maintenant ; j'ai posté le caractère et quelques petites bêtises à son sujet hihi.

Faudra attendre jeudi/vendredi prochain pour l'histoire pardon pls mais au moins vous avez un peu de lecture en attendant ??
Alaois O'Reilly
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Alaois O'Reilly
Messages : 144
Points : 121
Re: paint your life with the colors you want | miles Sam 13 Avr - 10:11

j'ai luuuuu
et j'adore andy
O. Kain Heikkinen
l'Assassin des Serpentards
l'Assassin des Serpentards
O. Kain Heikkinen
Messages : 191
Points : 646
Re: paint your life with the colors you want | miles Sam 13 Avr - 15:29

Coucou !

Je suis vraiment trop fan genre jsp j'le trouve grave inspirant ?
J'ai trop hâte de lire l'histoire, bon courage !!!

Et rebienvenuuuue hug
Akane Fujioka
Eleve cracmol
Eleve cracmol
Akane Fujioka
Messages : 59
Points : 150
Re: paint your life with the colors you want | miles Dim 14 Avr - 3:32

Sublime, comme toujours shine Hâte que tu finisses cette fiche! Rebienvenue, of course! calin
Invité
Invité
avatar
Re: paint your life with the colors you want | miles Sam 20 Avr - 20:49

Merci à vous trois, ça me touche vraiment pls

J'ai fini ! et j'espère que ça ira je me sens brouillon ohlala
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: paint your life with the colors you want | miles Dim 21 Avr - 13:46




Bienvenue sur Dabberblimp !

Hello !
Et bien, quel perso ! ce fut dur de te répartir, il assez compliqué... choixpeau flou serdaigle et gryffondor. Mais c'est gryffondor finalement :)
Tu connais le chemin à force, continue de t'amuser avec nous !

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Contenu sponsorisé
Re: paint your life with the colors you want | miles

paint your life with the colors you want | miles
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Life
» ~#° Galerie de création Paint By Fruty °#~
» [RECHERCHE] Logiciel Paint, et retouche image
» Les Art de Tamim DEBUTANTE AVEC PAINT
» The hooping life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: