AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 — sauvage. (RACHEL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Rachel O'Sullivan
Professeur de Soin aux créatures magiques

Messages : 62
Points : 110
Date d'inscription : 16/04/2017
MessageSujet: — sauvage. (RACHEL)   Lun 17 Avr - 16:11



Rachel O'Sullivan

“ you are the flame that shall ignite the world „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Vous vous  appelez ? — Rachel O'Sullivan
Un surnom peut-être ? — Certains de ses élèves l'appellent Madame Sully.
Âge — Vingt-neuf ans.
Origine — Irlandaise.
Votre rang — Sang-mêlé
Un don particulier ? — Aucun.
Quel métier exercez-vous ? — Professeur de Soin aux créatures magiques.
Et depuis quand ? — Deux ans.
Dans quelle maison étiez-vous à Poudlard ? — Poufsouffle.
Que vouliez-vous faire quand vous étiez jeune ? — Enfant, elle rêvait d'élever des dragons -c'était avant d'en voir un vrai.
Que pensez-vous des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  — Elle ne participe pas aux débats concernant la nouvelle politique de l'école - elle s'en fiche bien, de savoir si ses élèves savent utiliser une baguette ou non. Quoique certains élèves murmurent qu'elle ferait preuve de favoritisme envers les sorciers.



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.





Votre baguette magique  — Bois de chêne rouge, cœur d'épine de monstre du Fleuve Blanc, 26 cm.
La forme de votre épouvantard — Un homme drapé de noir, des cicatrices parcourant son visage.
L’animal de votre patronus — Un faucon.
Qu’est-ce que vous voyez dans le miroir de Risèd ?  — Son ancien compagnon, à ses côtés.
Que sentez-vous au dessus de la potion d’Amortencia ? — Menthe fraîche, épines de sapin et du bois fraîchement coupé.
Vous aimez quoi comme bonbon ? — Les suçacides.
La créature qui vous inspire le plus — Le phénix.
Un animal de compagnie peut-être ? — Un des hippogriffes de Poudlard est le sien, né il y a de ça un peu plus de deux ans de l'élevage qu'elle entretenait avec son compagnon en Irlande. Elle l'a appelé Richard.


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran
Fauve, sauvage. Le regard doré, perçant, menaçant et doux en même temps. Les cheveux similaires au plumage du cardinal, rouge. Un air grave, sévère, qui vous reproche d'avoir échoué, lamentablement – qui vous insulte sans même vous parler. Imposante, fine mais grande. Rachel a l'allure, Rachel a l'attitude – un air hautain, supérieur, insoumis. Mais ne vous y fiez pas – jamais – Rachel n'a rien de la femme pleine d'assurance dont elle a l'air.

Enfermée au creux d'elle-même, l'âme blafarde, elle contemple son passé avec tendresse, son rire fendu par ses larmes et le cœur déchiré. Rachel était une femme heureuse – comblée, une femme qui riait, à l'humeur douce et aux idées claires, une femme qui n'avait jamais douté des merveilles de son monde et qui se réjouissait de les partager. Passionnée, indomptable, épanouie. Elle avait toujours suivi un chemin très clair, qu'elle avait dessiné dans les étoiles et qu'elle n'avait plus jamais quitté. Elle avait construit sa vie comme elle l'avait décidé, capricieuse et têtue. C'est que Rachel avait toujours été une enfant à qui on ne refusait rien, et que de ce fait, elle ne s'était jamais rien refusé non plus. Ambitieuse, ardente, excentrique, égoïste. Le Choixpeau vous dira qu'elle a un cœur d'or, mais plus personne n'y croit, désormais. Écorchée, elle s'est renfermée. Maussade, taciturne. Devenue aussi sévère avec les autres qu'elle l'est devenue envers elle-même – intransigeante, autoritaire. La colère prenante, une grave lueur de rancune au fond de ses iris, la rage dévorante.

Élégante, subtile – raffinée. Rachel est d'une tendresse qu'on ne comprend pas, d'une loyauté inébranlable et d'une sincérité dont on ne doute jamais. Mais Rachel n'a plus assez d'amour – épuisée, irritable. Elle ne veut plus faire confiance, elle ne veut plus croire en la beauté du monde. Noire. Méfiante, exigeante. Réfugiée au creux des plumages et fourrures, elle peut alors s'apaiser, une fascination étrange et presque obsessionnelle pour celles-là qu'elle qualifiera d'âmes pures.


Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.

« POUFSOUFFLE ! »
Toute la journée, Rachel avait pensé qu'elle finirait à Serpentard, comme le craignaient ses parents. Ils la pensaient trop fourbe, trop rusée, trop égoïste. Ils auraient été si fiers d'apprendre que leur unique fille avait rejoint les blaireaux. Elle avait soupiré, incapable de définir si elle se sentait soulagée ou vexée. Et sous l'acclamation des sorciers de sa nouvelle maison, elle partit s'asseoir à sa table, déboussolée, perdue, timide – des sensations tout à fait inconnues pour elle qui avait toujours vécu dans le luxe, isolée de tout contact humain. Elle avait imaginé finir seule, accrochée à des livres et cachée sous sa cape, à fuir les rires moqueurs et les regards indiscrets. Mais contre toute attente, il avait été beaucoup plus facile de se faire des amis qu'elle l'avait imaginé. Elle en était venue à aimer les autres – une nouveauté pour elle, qui avait toujours rejeté l'affection des rares individus qu'elle avait côtoyé.

Rachel était une sorcière douée, qui n'avait rien à envier à ses camarades – si ce n'est la ponctualité. Elle parvint à entrer dans l'équipe de Quidditch de sa maison en 3e année en tant que poursuiveuse et c'est lors d'un match contre Serpentard qu'elle rencontra Gilbert Brown... ou plutôt son cognard. Un délicieux cadeau qu'il lui a envoyé en pleine tête en guise de premier baiser, qui lui a valu une nuit à l'infirmerie et une défaite cuisante pour Poufsouffle. C'est qu'on ne rigolait pas avec Gilbert Brown – il n'y avait que les serpents pour rire de ses âneries. Chaque match disputé contre Serpentard devenait systématiquement un prétexte de chamailleries, entre les cognards et les bousculades, ils étaient entrés dans un jeu qu'aucun des deux n'avait envie d'arrêter.  

Et ils n'avaient jamais arrêté. Si bien qu'à la fin de leur 10e année, ils s'étaient installés en Irlande du Nord, dans une ferme autrefois habitée par des éleveurs de brebis. Pour son vingt-deuxième anniversaire, Gilbert offrit à Rachel deux œufs de brebis. Des brebis ailées, grises, avec un bec et des griffes.

Devenir un Animagus, c’était une idée idiote, qu’elle avait encouragé pour lui faire plaisir. Pendant des mois, il s’était acharné – pendant des mois, il avait suivi les rituels longs et pénibles de la transformation. Elle avait cousu pour lui et elle des tenues farfelues dans lesquelles ils auraient l’air d’oiseaux – elle se disait qu’à défaut de ne pouvoir voler, ils en auraient au moins l’apparence. Et ça lui avait suffit pour persévérer, encore et encore – sans jamais y arriver.

25 Décembre 2024, minuit tapante.  La neige avait enseveli les rocheuses, les hippogriffes rentrés dans la grange et le feu crépitant au foyer. Gilbert tenait dans ses bras un bébé – un bébé hippogriffe, dont les grands yeux noirs avaient fini de le charmer. Un homme vêtu d’une cape noire vagabondait, une lueur inquiétante luisant au bout de sa baguette. Le feu avait pris les murs, avait pris la grange, le feu avait brûlé leurs rêves – leur avenir et leur passé. Rachel qui s’était empressée de libérer la grange n’avait pas vu venir la silhouette à travers les flammes. Et un éclair inquiétant traversa la ferme. A nouveau, et puis le silence. Pesant. Plus rien. La nuit s’était éteinte, déchirée par les flammes, le cadavre de ses souvenirs jonchant le sol, un hippogriffe pleurant sous son corps meurtri. Et dans le cadre de la porte – ou de ce qu’il en restait, l’assassin de son passé s’était effondré sous les griffes acérées des hippogriffes déchaînés, défiguré par leurs serres.  

Rachel n’a jamais su ce qui avait poussé le meurtre et la désolation à rejoindre leurs terres. Elle n’avait jamais vu cet homme – mais elle savait comme Gilbert pouvait être secret, et elle s’était blâmée pour ne pas y avoir porté assez d’attention. Sauf qu’il était trop tard, et les seules bribes qu’il restait de son bonheur se débattaient encore dans les bras de son amant. Elle avait libéré l’hippogriffe de son étreinte et l’avait gardée contre elle, le dos courbé et les épaules rentrées, à pleurer sa rage et à grogner sa peine.

Elle était partie pour l’Angleterre avec Richard – le bébé hippogriffe – après avoir reçu une étonnante offre d’emploi. Elle se souvenait avoir ri, près du feu avec Gilbert, en lisant la gazette et ses innombrables commentaires concernant la nouvelle direction de Poudlard. Mais sa surprise fut encore plus grande lorsqu’elle reçut un message de Orphan, lui proposant une place de choix parmi ses professeurs. Il était vrai que le cours de soin aux créatures magiques avait toujours été son préféré, et elle avait brillé lors de sa licence – mais de là à penser que Orphan Scamander s’en rappellerait..

Rachel n’avait jamais porté aucun jugement envers les cracmols ou moldus – tout simplement parce qu’ils étaient trop insignifiants pour qu’elle s’en soucie. Mais à force, et constatant le manque flagrant de talent de ces derniers, elle a commencé à s’impatienter, espérant encore que l’un d’eux l’impressionne. Mais Madame Sully est une femme exigeante et il est ô combien ardu de s’attirer ses faveurs, surtout lorsque l’on est moldu.
Fevelione




Qui es-tu ? — Une truite.
Ton âge ? — Assez pour boire de l'alcool en toute légalité.
Ton film favori — Django (pour n'en citer qu'un).
Ton livre favori — The Great Gatsby.
Comment tu as découvert Dabberblimp ? — Une petite fée est passée me voir sur skype hihi
Des remarques pour l’améliorer ?il est toujours pas marqué que Isaac est le directeur de Serpyv dans les postes ilétrébo ♥
Personnage sur l’avatar — Xayah (League of Legends)
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? — Une truite.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Moon B. Vaughn
Loup Blanc de la lune rockeuse

Messages : 82
Points : 119
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Lun 17 Avr - 16:20

Première réaction : Xayah !!!!! *0*
Jtm et j'ai hâte de connaître ton histoire <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Orphan E. Scamander
Directeur

Messages : 261
Points : 205
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Lun 17 Avr - 17:05

Oh my god. Tellement hâte de te valider ma chère, tu es juste, tu es juste.. aaah. escargot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Connor Sunbeam
Eleve sang-mêlé

Messages : 135
Points : 183
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Lun 17 Avr - 17:34

J'aime beaucoup... tout simplement *o*
Hâte d'en savoir plus et de te voir faire cours avec :D !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rachel O'Sullivan
Professeur de Soin aux créatures magiques

Messages : 62
Points : 110
Date d'inscription : 16/04/2017
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Sam 22 Avr - 15:26

Merci pour votre amour ça me fait plaisir ♥
Bon sinon j'ai fini
Ça ressemble à rien lol mdr hihi
(pardon c'est vraiment moche j'étais pas dans mon mood poétique)(qui arrive 1 fois l'an)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Venus A. Vasilis
Capitaine vélane du harem de Poufsouffle

Messages : 251
Points : 401
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 18
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Sam 22 Avr - 15:36

*attrape des mouchoirs et quitte la fiche en pleurant*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique

Messages : 173
Points : 296
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Sam 22 Avr - 15:45

omg je suis émue ptn jpp surtout que voilà je.
je suis larme.
omg. /pleure/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Orphan E. Scamander
Directeur

Messages : 261
Points : 205
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   Sam 22 Avr - 16:20




Bienvenue au professeur de Soin aux créatures magiques !

OMG. J'adore Rachel, je t'aime toi et tes persos qui me font dhuezqsjfgbuhsdgt à chaque fois ;;
et ton avatar est juste tellemeeeent cutie. J'ai vraiment hâte de RP avec Rachel ! Et sois indulgente avec ces pauvres petits moldus et cracmols :( (surtout qu'Andy est excellente dans ta matière, c'est sa préférée haha.) Orphan t'enverra peut-être des petits messages qui c'est ? Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: — sauvage. (RACHEL)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— sauvage. (RACHEL)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du livre "Semois sauvage" 24/9 à 19h + expo Beluxphoto à Florenville
» SPECTACLE DE RAPACES AU MONDE SAUVAGE
» Le cheval sauvage de Titia
» [Ward, Rachel] Intuitions
» Caneton sauvage sur fondue d'oignons et de carottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cérémonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: