mortelle habanera + soleil

Pan Rhee
☆ kitty drama ☆
☆ kitty drama ☆
avatar
Messages : 180
Points : 253
mortelle habanera + soleil Jeu 11 Oct - 22:16

ton dernier bain d'épines
pan n'est sûrement pas très gracieux dans ses colères mais il n'a pas besoin de paraître beau face à toi ; dans l’entièreté de son être résonne une lâcheté inavouée mais qui se répercute quand sa langue siffle : le poison se répand peu à peu pour paralyser les tristes sires.
le plus souvent les blessures affligées semblent bénignes car il ne daigne s'adresser réellement aux gens, il s'amuse voilà tout ! pan ne fait même plus attention à qui il jette des pierres.

il arrive parfois qu'il s'acharne car cet enfant de la rancune sait aussi froncer des sourcils et se faire mordant sans ménagement : la méchanceté coule dans ses veines depuis toujours. il s'avance avec aisance, foule les couloirs sans jamais hésiter, rit très fort et à gorge déployée parce qu'il doit exister.

à première vue, la cravate verte ne lui sied pas mais son aura est putride et il suffit de s'en approcher un peu trop pour le sentir. il se penche quand il voit ta silhouette dans les couloirs un rien agités en fin de journée et parle assez fort pour que tu l'entendes.
assez fort oui pour poinçonner ton coeur.
il s'y prend assez en avance pour que tu entendes chacun de ses mots, son regard est doux comme miel pendant que derrière sa lippe ses dents carnassières et taquinent reluisent.

ehh c'est celle que castiel a baisé ! il pouffe le vilain enfant. ça m'étonne qu'elle soit toujours pas morte, avec les mst qu'elle doit choper en tapinant.
ses compères à ses côtés rient, se font spectateurs du cruel spectacle de l'intime humiliation : entre toi et lui.
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 743
Points : 1023
Re: mortelle habanera + soleil Ven 12 Oct - 23:24

mortelle habanera
le combat des nains + jsuis dsl j'ai honte du racisme de cette blague

Bordel, ce couloir, c’était l’enfer. Toujours du monde. Elle avait beau joué des coudes, elle n’avançait pas à grand chose. Pourtant, elle aimerait rentrer dans ses appartements rapidement. Les cours étaient les mêmes que l’année passée, ça la saoulait, elle connaissait mais elle était bien obligée d’y assister.

Soleil parvint finalement à s’échapper de l’artère centrale. Et, à l’angle du couloir, elle aperçut ceux qu’elle détestait tant. Il n’y avait pas grand monde qu’elle ne portait pas dans son coeur. Pourtant, il arrivait parfois que certains sortent de ses bonnes grâces sans aucun espoir de retour. Pan faisait partie de ceux-là.

Il l’avait prise en grippe, s’acharnait à cracher son venin, toujours plus fort pour sa petite cour d’imbéciles. Longtemps, Soleil était restée de marbre, laissant ces médisances la percuter sans l’abîmer. Puis, finalement, insidieusement, le poison l’avait atteint, coulant dans ses veines, torpillant son esprit déjà torturé.

Et il recommençait, à chaque fois qu’il l’apercevait, malfaisant, humiliant.

C’en était assez.

Soleil ne parcourrait plus les couloirs à vive allure en l’entendant ; elle ne se cacherait plus, ne l’éviterait plus. Elle sentait cet instinct fauve qui tambourinait son coeur, comme un appel à bondir sur sa prise. Aspect nouveau de sa particularité à laquelle elle ne s’était pas encore habituée.

Aujourd’hui, Soleil n’était plus la proie ; elle était prédatrice.

La brune arrêta sa marche pour lui faire face. Ses yeux le toisaient avec tout le mépris dont elle était capable. « Parler de mes MST ne fera pas diminuer les tiennes, Rhee. » Sa mâchoire claqua ; elle n’aimait ni les conflits, ni se donner en spectacle. Encore moins être volontairement désagréable avec les gens, même ceux qu’elle détestait. Mais cette fois-ci, il le fallait. Il fallait se défendre. « Enfin, il faudrait que quelqu’un accepte de te toucher en fait, et ça mon gars, c’est pas gagné. J’crois savoir que les yeux bridés ça fait pas bander. » Elle se mordit la lèvre, Soleil, honteuse de s’abaisser à ce genre d’infamies. C’était la première chose qui lui était venue à l’esprit.
©️️️ ASHLING POUR EPICODE





merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Pan Rhee
☆ kitty drama ☆
☆ kitty drama ☆
avatar
Messages : 180
Points : 253
Re: mortelle habanera + soleil Dim 14 Oct - 23:20

ton dernier bain d'épines
sur ses lèvres naissent l'amertume, elle reste coincée entre ses dents et vient taquiner sa langue. tu as du répondant et ça ne lui plaît pas.
il s'arrête complètement là où il pensait continuer son chemin juste en tapant dans ta boite de pandore ; agiter l'infinité sans te la faire dégueuler.
mais il s'est trompé et le voilà embrigader dans un nouveau combat, à trop faire le fier ! il hausse les sourcils et ne fait pas fi de la première remarque car c'est une réalité, un damoiseau qui se glisse dans de nombreux draps est moins synonyme de vulgarité que pour les donzelles. ça lui arrache un sourire presque attendri.

et te voilà à renchérir, il fronce des sourcils et fait d'un signe et de quelques mots à voix basse à ses amis de continuer : il ne veut que de toi pour cette joute verbale.
tu le rabaisses à de choses intimes (l'homosexualité comme insulte), à d'autres qui l'exaspèrent bien qu'il en soit impuissant. il comprend la faiblesse d'attaquer les origines et tout ce qui en découle, donner un coup de poignard dans le sang et la chair et il s'y plaît volontiers lui aussi quand il le peut.

c'est pas parce qu'on ressent pas le besoin de l'exposer partout qu'on n'a pas une vie sexuelle active.

sa risette se raffermit : te voilà salope d'après ses mots.

je sais pas ce que tu as soleil, mais je suis pas pédé.

il avance d'un pas dans ta direction et lève sa main inquisitrice pour la poser sur ton épaule tout en continuant à faire son beau-parleur.

tu prends tout au sérieux, tu devrais te détendre hein !
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 743
Points : 1023
Re: mortelle habanera + soleil Mer 24 Oct - 1:07

mortelle habanera
le combat des nains + jsuis dsl j'ai honte du racisme de cette blague

Il fit signe à toute sa clique de s’éclipser. Elle plissa les yeux, méfiante. N’était-ce pas son but ? L’humilier, la rabaisser devant la foule et ses pairs pour se sentir puissant et viril, se rassurer sur sa condition d’homme supérieur ? Bien qu’il ne soit qu’un stupide prince de pacotilles. La main qu’il posa sur son épaule sans crier gare n’inspira en elle qu’un profond dégoût. A quoi jouait-il ? Soleil n’était plus certaine de comprendre le jeu auquel il jouait, dans lequel il l’entraînait.

De sa voix mielleuse, celle qui lui hérissait les poils dans la nuque, il lui intima de se calmer. La brune mourrait d’envie de lui enfoncer son poing dans le ventre ou son genou dans l’entrejambe, agacée par cet être gonflé d’insolence. Pourtant, elle s’évertuait à garder son calme. Elle n’avait aucune envie d’en venir aux mains - du moins, pas déjà, pas si tôt. Une bagarre avait déjà eu lieu ce mois-ci dans l’enceinte de l’école et Soleil refusait d’offrir pareil spectacle à ses camarades. Pas pour ce cafard.

En espérant contenir ses accès de violence, elle décida d’entrer dans son jeu. « Oh, c’est un malentendu, Pan ! Tu as mal compris. C’est pas grave d’être pédé. » Elle agita ses mains pour faire de gros guillemets imaginaires autour de l'appellation “pédé” qui lui semblait très incorrect.

Elle lui tapota ensuite la tête, un large sourire sur les lèvres, bien qu’un peu crispée. Elle souhaitait de tout son coeur avoir le dernier mot et pouvoir s’échapper ensuite. « En tout cas, merci. Grâce à toi, j’ai appris qu’y’avait pas besoin d’une daronne sur un trottoir pour être un fils de pute. » Soleil ne maniait pas aussi bien l’art de la subtilité que Pan, mais une chose était claire : la meilleure défense a toujours été l’attaque.
©️️️ ASHLING POUR EPICODE





merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Pan Rhee
☆ kitty drama ☆
☆ kitty drama ☆
avatar
Messages : 180
Points : 253
Re: mortelle habanera + soleil Mer 31 Oct - 2:19

ton dernier bain d'épines
il voit bien là l'inconscience blanche de penser que ce n'est pas grave, d'être pédé. que c'est normal et accepté, qu'il n'y'a pas de flots en conséquence de l'ouragan provoqué dans les familles par l'aveu honteux.
ah ! il envie bien ton insouciance un instant.

il ne fait rien quand tu tapotes son crâne, ça va avec sa carrure et ses beaux sourires habituels ; on lui adresse souvent ce genre d'attentions à pan bien que sur ta paume à toi brûle l'amertume quand le contact se fait.
son sourire reste et il hausse les sourcils, faussement outré. il opine lentement dans son jeu et enfonce le clou pour te faire ressentir la honte, que tu te sentes écrasée par l'opprobre.
ok ok...
il prend la même condescendance et pose une main bien tendrement sur ton épaule, risette armée qui dévoile ses dents de loup - ou de vipère ? on ne devine que leurs bout pointu.

après le racisme le slut-shaming, après ça se dit politiquement correct soleil - c'est vrai que c'est facile à faire quand notre deuxième prénom pourrait être blanche neige.
il tapote amicalement (ahah) et sa tête se penche imperceptiblement pendant que ses yeux ne décrochent pas les tiens - l'on pouvait accuser pan de beaucoup de choses mais il n'avait que les remarques banalisées sur la langue, du venin transformé en maladresse, en erreur de parcours.
c'est ça qui le rendait vicieux - il aurait pu dire exactement la même chose que toi mais avec une tournure davantage reluisante.

c'est ça ton problème, t'es complètement conne. dommage, c'est trop drôle, trop facile avec toi.
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 743
Points : 1023
Re: mortelle habanera + soleil Mar 6 Nov - 23:05

mortelle habanera
le combat des nains + jsuis dsl j'ai honte du racisme de cette blague

Un instant, Soleil crut en la fin de cette altercation. Mais Pan qui abandonnait aussi facilement, aussi rapidement, c’était impossible. Un voile rouge s’installa devant ses yeux, tandis que l’énergumène posa sa main sur son épaule ; un geste qui respirait l’hypocrisie et la malveillance. Elle eut un petit mouvement de recul, comme pour éviter qu’il ne la touche. L’empreinte était déjà laissée, brûlante et mauvaise, et la picotait de dégoût au travers de son uniforme.

Ses poings se serrèrent, si fort qu’ils en tremblèrent. Chaque mot la transperçait, venait remplir une coupe déjà bien pleine. Sa vision ne lui évoquait que de la rage. De nouveau, elle ressentait la folie bruyante, s’accroissant, reprenant la place qu’elle avait toujours eu : son esprit en pleine conscience. « Ferme-la, Pan. »

Soleil ne réfléchissait plus, elle allait exploser. Auparavant, le déferlement des vagues de sa démence aurait été dirigée contre elle. Mais la cicatrice béante sur son avant-bras gauche lui rappelait qu’elle ne devait plus être la victime. Elle avait assez subi, assez encaissé. Si lui répondre ne suffisait pas à le dissuader, elle allait se défendre.

Sa main effleura sa baguette. « C’est trop drôle, trop facile avec toi. » Ses dents claquèrent entre elle, de colère. Pan ne méritait pas qu’on dirige contre lui un art si noble que la magie. « Ferme ta putain de gueule, Pan, et casse-toi. » Et la paume de sa main s'abattit sur la joue de la vipère.
©️️️ ASHLING POUR EPICODE





merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Pan Rhee
☆ kitty drama ☆
☆ kitty drama ☆
avatar
Messages : 180
Points : 253
Re: mortelle habanera + soleil Dim 18 Nov - 22:25

ton dernier bain d'épines
pan ne se tait jamais car il a les mots en lame et ne connaît que cela pour se laisser exister ; c'est vrai, il n'a pas de talent particulier mis à part celui de berner. c'est risible - ferme-la pan, c'est ce que tu lui répètes en boucle et il image ce qu'il sévit dans ton crâne et à quel point ça doit résonner pour que tu doives le dire deux fois pour en être soulagée.
qu'il se casse ? eh bien ! le soufflet administré ne le refroidit pas mais ne le réchauffe pas pour autant. pan vit dans l'indifférence la plus totale et ne s'enquiert guère des violences comme celles-ci. ça sera un affront dont il rira avec harper juste après votre intercalation.
il fait mine d'être choqué et s'outre silencieusement. dans ses prunelles il y'a encore un éclat de malice pourtant qui ne veut pas s'échapper et qui fait résonner l'adolescence cruelle. pan n'a jamais vraiment grandi.

si ça te fait plaisir princesse. n'oublie pas qui tu es.

il y'a pire vipère que lui et lui ne s'est pas vraiment entaché de ta douleur, il s'en joue seulement pour quelques instants. doucement il vient frotter sa joue et se décale pour repartir comme il est venu.
tu n'es pas si importante que ça pour qu'il réponde à tes colères même s'il se plaît à les déclencher.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: mortelle habanera + soleil

mortelle habanera + soleil
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Feuilleton] G. Leroux L'Epouse du Soleil
» ecu d'or au soleil
» coucher de soleil
» Comment prendre des photos du soleil le matin ?
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Sixième étage-
Sauter vers: