Our time is running out ft Uriel

Ella Panopolis
Professeur d'Alchimie
Professeur d'Alchimie
Ella Panopolis
Messages : 69
Points : 168
Our time is running out ft Uriel Jeu 25 Avr - 11:20


Our time is running out ft Uriel Tumblr_p5wbb3ZBRU1wv8hrko1_400

Take us away from hell

Feat Borgia


Elle était si fatiguée. Complètement morte, et pourtant, elle n'arrivait plus à trouver le sommeil. Elle enchaînait les thermos de café brûlant, tiède, froid, les compléments alimentaires sensés lui redonner un peu d'énergie. Mais ses cernes ne trompaient personne, pas même elle. Alors elle s'économisait, ne sortait plus beaucoup de son bureau, évitait de risquer de se perdre encore et encore dans les couloirs du château. Et quand elle en avait trop marre, elle buvait, espérant noyer ses pensées dans l'alcool pour que même le corbeau ne puisse rien y comprendre. Réussir à dormir deux, trois heures maximum, et prendre une douche froide au réveil pour se relancer dans sa journée.

Elle était descendue manger dans la grande salle, échanger quelques conversations banales avec ses collègues, tentant de repérer sur les tables les élèves qu'elle avait aperçu à la réunion chez les Bergling. Elle espérait presque naïvement pouvoir en décourager certains, essayer de les protéger à tout prix.
Mais il y avait tant de monde, de bavardages, de cris, de bruits éparses qui semblaient l'agresser.
Elle n'avait plus faim, et laissait sur la table une assiette encore presqu'entièrement remplie, sans faire attention au regard inquiet de sa collègue.
Emportée par la foule des élèves qui remontaient dans leurs dortoirs, Ella comptait les escaliers pour ne surtout pas se tromper d'étage. Quand soudain, elle reconnaissait un visage familier. Se concentrant de toute ses forces, elle réussissait à faire émerger de sa mémoire le nom de famille du jeune homme.

« Borgia !» criait elle presque, en l'empoignant par le bras, l'espace de quelques secondes, avant de le relâcher presqu'aussi brusquement. « Dans mon bureau, maintenant.»

Plusieurs têtes se retournaient sur eux, se demandant ce qu'Uriel avait bien pu faire pour mériter les foudres de la professeur. Mais elle se fichait des regards, et se dirigeait vers son bureau, prenant bien garde à ce que le jeune homme la suive.
Une fois qu'ils étaient entrés, elle fermait bien derrière eux la porte de la salle d'Alchimie, puis enfin la porte de son bureau, petite pièce dans le prolongement de la salle, chargée de bazar en tout genre. Elle passait derrière son bureau en l'invitant en même temps à s'assoir dans l'un des fauteuils un peu usés mais néanmoins confortable. D'un tiroir, elle extirpait une bouteille de whisky et un, non deux gobelets. Contournant à nouveau son bureau, pour briser la distance formelle que le meuble induisait, elle dégageait une pile de parchemins pour poser sans délicatesse un gobelet, avant de se servir dans l'autre, et reposer la bouteille.

« Hum. servez vous si vous voulez, ça restera entre nous, vous êtes majeur de toute manière.» Elle buvait une grande gorgée avant de se laisser un peu tomber en arrière, s'appuyant sur son bureau, mi assise mi levée. Toisant le jeune homme, elle finissait par continuer. « Avez vous des nouvelles de notre ami en commun ? »

Uriel I. Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Uriel I. Borgia
Messages : 120
Points : 123
Re: Our time is running out ft Uriel Sam 4 Mai - 1:03


Il déambulait dans les escaliers, lançant sourires et politesses à presque tout ceux qui croisaient son chemin. Il parlait, feintant l'intérêt des conversations banales sur les cours, sur les faits du moment. Sur The Crow. Si seulement ils savaient, si seulement ils savaient que ses oisillons déambulaient déjà dans les couloirs de l'école et que certains avaient des ailes bien plus grandes que quiconque ne pourrait l'imaginer.

Une voix vint alors le tirer de son ennui, sentant son bras se faire attraper, attirant l'attention sur eux et il reconnait le visage. Il affiche un sourire poli, pas provocateur, rien. Il faisait le gentil garçon. Le sage petit Serpentard qui suivrait gentiment la professeur qui l'avait brusquement convoqué sans grande raison particulière. Un signe lancé à ses "camarades" pour dire qu'il les rejoindrait plus tard, probablement pas, avant de filer derrière Panopolis. Et une fois dans le bureau, ses yeux mauvais ne purent s'empêcher de détailler tout ce qu'ils voyaient, comme si ils recherchaient quelque chose avant de finalement s'installer sur un des fauteuils qu'elle lui avait présenté. Etrangement, pas un mot n'était encore sorti de la bouche du Borgia. Il attendait et s'était même servi suite à la "proposition". Son regard s'illuminant à la mention de leur "ami commun". Un sourire sur les lèvres et mime alors une déception.

« A mon plus grand regret, aucune. J'aurai du en avoir ? Je me suis déjà fait viré ? Mes commentaires ont déplu ? »

Il boit une grande gorgée à son tour avant de se pencher vers l'adulte prenant un air qui montrait ô combien il manquait de sérieux. « Est-ce que j'ai contrarié sa fille ? » Il parlait de Ene Reiss, celle a qui il avait fait un commentaire fort agréable. Celle qui lui avait répondu en pensant le piquer mais qui avait juste flatté son ego en confirmant ses pensées à son sujet.
 
MONTY
Ella Panopolis
Professeur d'Alchimie
Professeur d'Alchimie
Ella Panopolis
Messages : 69
Points : 168
Re: Our time is running out ft Uriel Mar 7 Mai - 8:19


Our time is running out ft Uriel Tumblr_p5wbb3ZBRU1wv8hrko1_400

Take us away from hell

Feat Borgia


Elle se redressait, verre à la main, et passait derrière son bureau. La pièce entière donnait une impression de désordre et de chaos. Elle s'en fichait, ils étaient rares à en franchir le pas de la porte, et ce qu'ils trouvaient une fois cela fait, les inclinait en général à oublier les piles de livres menaçant de s'écrouler, les babioles à moitié brisées dans les armoires vitrées, ou les bocaux empli d'ingrédients en tout genre. Mais sur son bureau, elle avait laissé grand ouvert un grimoire ancien, écrit en runes certes, mais dont les illustrations évoquaient une potentielle apocalypse. Fantasmes de mages d'un autre temps, mais l'option avait déjà été envisagée auparavant, ce qui n'enchantait guère Ella.
Elle le refermait brutalement, écoutant distraitement le jeune Borgia. Il n'avait pas eu de nouvelles. Du moins c'est ce qu'il avançait. Deux options. Soit le corbeau n'avait effectivement pas contacté le jeune homme, soit il l'avait fait, mais lui avait ordonné de ne pas en parler. Deux options encore, si cette hypothèse était envisagée. Soit, il ne devait pas en parler à qui que ce soit, mais dans ce cas le niveau de la mission était extrêmement dangereux, soit il avait interdiction d'en parler devant Ella. Pourquoi ? Encore deux options : le corbeau avait deviné qu'elle était prête à trahir à nouveau, ou tout simplement parce que la mission consistait à...

« Voyons Borgia, si vos commentaires lui avaient déplu, il vous l'aurait immédiatement fait savoir. »
Finissait elle par lâcher, essayant d'empêcher le flot d'hypothèses puant la paranoïa qui envahissaient son crâne. Elle tirait trop de plans sur la comète, dévoilait trop ce qui devait rester indéchiffrable, réflexions qu'elle s'obligeait à faire en grec pour que le corbeau ne puisse pas tout comprendre.
Mais elle avait besoin d'être sûre que le jeune Borgia ne lui mente pas. Après tout, elle se souvenait de lui à la réunion, comme d'un membre intéressé plutôt que dévoué.

« Mais c'est étrange qu'il ne vous ait pas contacté depuis tout ce temps. »
Elle marquait un temps de pause. Posant son gobelet sur le plateau en bois, elle soulevait non sans peine l'immense grimoire jusque dans sa malle sans fond, qu'elle refermait doucement, avant de verrouiller les différents mécanismes.

« Il me semblait qu'il avait contacté tout les élèves depuis la réunion pour leur attribuer des tâches.»

Elle se redressait et revenait devant son bureau, avant de s'assoir, lentement, dans le fauteuil en face d'Uriel.

« Vous savez, si votre mission est trop compliquée pour vous, il ne vous en voudra pas de m'en avoir parlé, je sais qu'avec votre position d'élève, cela peut être difficile à réaliser, voir hors de votre portée. »

Uriel I. Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Uriel I. Borgia
Messages : 120
Points : 123
Re: Our time is running out ft Uriel Dim 2 Juin - 16:02


Haussement d'épaules, il feintait la personne qui n'était nullement touchée par ce qu'elle disait. Effectivement, il ne l'était pas. Il ne savait pas où elle voulait en venir mais le Borgia ne tomberait pas dans le panneau, il ne serait pas cette personne vexée parce qu'on ne lui a encore rien confié alors que les autres, oui. Alors que son regard ne quittait pas l'enseignantes des yeux, il avalait une gorgée de l'alcool qui brûlait doucement sa gorge alors qu'elle se frayait un chemin dans ses entrailles.


Alors qu'elle finissait ses paroles qui avaient malgré tout fini par agacer Uriel, il dépose son gobelet un peu brusquement, faisant teinter le bruit et laissant alors le liquide qui restait se remuer en son sein comme si il y avait eu une soudaine tempête. Le regard assombri et le timbre de voix nettement moins amical il se repositionne dans le fauteuil. Les jambes croisées, les mains posées sur ses cuisses et la posture bien droite. Il réfléchissait quelques instants à ce qu'il allait dire. « Seriez-vous inquiète, professeur ? »

Il hausse les épaules, le timbre de voix se transformant en cet air presque désolé.« Je vous comprends...à votre place je serai inquiète aussi. Ne pas être au courant de tout ce qu'il se trame alors que vous êtes terriblement concernée. Après tout...pensez-vous réellement qu'en cas de soucis l'on se tourne vers les élèves ? Vous seriez responsables de certaines de nos erreurs. Peut-être même plus. » Sa posture s'affaisse un peu dans la fauteuil. Il parait moins fier, moins sûr de lui et il reprend le gobelet avant d'en avaler une nouvelle gorgée, la tête baissée. « Je vous plains, professeur. Devoir supporter la pression de tous les côtés ainsi. C'est quelque chose entièrement hors de ma propre portée. »
 
MONTY
Ella Panopolis
Professeur d'Alchimie
Professeur d'Alchimie
Ella Panopolis
Messages : 69
Points : 168
Re: Our time is running out ft Uriel Sam 29 Juin - 14:35


Our time is running out ft Uriel Tumblr_p5wbb3ZBRU1wv8hrko1_400

Take us away from hell

Feat Borgia


Elle ne connaissait pas particulièrement le jeune Borgia, si ce n’est que par sa réputation sulfureuse, le précédant, propagée à travers les couloirs du château, tant par les élèves que par les quelques professeurs contre lesquels il avait manifesté toute la force de son insolence.
Et quand, bien assis dans le fauteuil face à elle, la voix posé et cet air agaçant du type qui se moque de vous, il lui avait répondu, Ella manquait de s’étouffer avec la gorgée de Whisky qu’elle venait d’ingérer. Et il se lançait alors dans une longue tirade faussement inquiète. Oh le petit con pensait elle. Il avait cette insolence intelligente, celle qui manipule bien le registre de ses émotions, qui se fout de vous en donnant l’impression de consoler par quelques mots de circonstances. Elle l’écoutait, sans broncher, bien que dans un coin de sa tête, elle pensait à tout ce qu’elle avait envie de faire à cet instant et qui lui vaudrait certainement quelques emmerdes. S’emparer de la bouteille et la fracasser sur le crâne du gamin. Jouissif à l’instant T, emmerdant pour la suite. Le corbeau lui en voudrait d’avoir frappé sa main d’oeuvre, Borgia pourrait aller se plaindre pour violence et et dénoncer l’alcool auprès de n’importe quelle oreille attentive. Et puis elle n’avait pas envie de fracasser une bouteille encore remplie, ni même le temps de nettoyer l’alcool collant qui se serait répandu sur ses grimoires.
Alors elle inspirait, un grand coup, et buvait une gorgée supplémentaire, sans lâcher des yeux son interlocuteur.

« Cela m’inquiète que vous me parliez déjà de ma responsabilité dans vos potentielles erreurs Borgia. Vous avez déjà commis quelques impairs ? »
Elle était fatiguée certes, mais pas tant malléable. Ella autrefois, aimait aussi tenir tête, torturer par quelques doutes et suspicions ses professeurs. Comme le sale môme vissé dans le confortable siège, face à elle. Il lui en faudrait plus pour la faire craquer. Alors elle se levait, à nouveau, et partait fouiller dans l’un des tiroirs derrière son bureau. Elle avait envie d’une cigarette à cet instant. Mais elle n’en avait plus une seule.

« Et, je me demande…. »
Continuait elle tandis qu’elle se redressait. Il fallait tenir un peu en place, sans cesser de penser qu’il fallait racheter des cigarettes.

« Je me demande si votre petit bla bla faussement apitoyé par mon sort, ne sert finalement pas à masquer votre manque total d’informations Borgia. »

Uriel I. Borgia
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Uriel I. Borgia
Messages : 120
Points : 123
Re: Our time is running out ft Uriel Lun 15 Juil - 2:30


« Des impairs ? Moi ? Aucun ! Je suis sage comme une image. » Et il le savait bien, que la professeur n'allait pas y croire, il ne savait bien. Mais en un sens, il ne mentait pas. il n'avait encore rien fais, rien entrepris de compliqué. Ce qui était étonnant lorsque l'on parlait de lui. Il se tient toujours aussi bien dans le fauteuil, il n'est pas avachi et son regard ne se détourne pas un seul instant de la professeure. Ses jambes croisées, ses mains posées sur les cuisses, il a toujours cet air satisfait, cet air serein qui ne le quittait jamais et qui en énervait plus d'un sans qu'il n'ai besoin d'ouvrir la bouche, sans qu'il n'ai besoin de dire quoi que ce soit. Et cela l'amusait, il en profitait, il jouait de ça.

La jambe qui s'agite dans un rythme qui trottait dans l'esprit du Borgia, il était presque prêt à fredonner sans aucune gêne. Pourtant, ses mouvements s'arrêtent lorsque la professeur met le doigts sur une réalité, sur une vérité. Et le regard du garçon se noircit un peu plus, le sourire ne bougeant pas pour autant. Il en faudra plus pour le mettre de mauvaise humeur, il en faudra toujours plus pour l'énerver. « Vous avez raison, je ne sais rien. » Les jambes décroisées, il toise toujours l'adulte, la tête toujours aussi haute, le regard toujours aussi ferme. Il vient alors passer une main dans ses cheveux, replaçant avec précaution les quelques mèches qui avaient osé bouger alors qu'il se remettait confortablement en place. « Mais je n'ai pas l'impression que les choses soient mieux de votre côté. »  

Posant son bras sur l'accoudoir, il vient finalement reposer sa tête dans le creux de sa main, la tête légèrement penchée tout en ne quittant jamais son interlocutrice du regard. « Si vous me le permettez, vous semblez tout aussi perdue que tous les oisillons rencontrés l'autre soir. » Inspiration profonde, il hausse des épaules sans grande conviction. « Malgré les apparences je ne fais pas exception.»
MONTY
Contenu sponsorisé
Re: Our time is running out ft Uriel

Our time is running out ft Uriel
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sieste time !!!
» escouade veteran de Uriel
» [6x12] Closing Time
» Diamond time
» [DMT Iron Chef] Enigma's Time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Deuxième étage :: Salle d'Alchimie-
Sauter vers: