original family disappointment ((eros))

Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 16
Points : 43
original family disappointment ((eros)) Mer 3 Juil - 11:59

disappointment
"ce n'est rien.
c'est pas grave.
ça passera."
Il est encore parti.
Dieu seul sait où.
Cela t’agace Eponine.
Tu n’as jamais le temps de voir avec qui il part, il ne te dit jamais où il va, ce qu’il fait, qui est la personne qui l’amène… rien.
Aujourd’hui tu décides de l’attendre.
Trop d’années que tu te fais berner.
Là tu vas enfin pouvoir voir le visage de ce gars, parce que t’es quasi certaine que c’est un homme, au vu de la carrure que tu as déjà aperçu. Mais qui est cet homme qui vient le chercher à l’école et jusque chez vous ?
Le silence d’Eros ne te conviens plus.
Tu attends Eponine.
Le temps défile, encore et encore.
Tu attends beaucoup trop longtemps.
Tes yeux ne cessent de venir et revenir fixer le cadrant de ta montrer, observer les aiguilles qui ne semblent pas vouloir s’arrêter.
L’heure fatidique approche de plus en plus.
Tu te lèves, puis tu te dandines sur place avant de commencer à faire les cent pas, tel un lion pris au piège dans une cage.
Plus ça va et plus tu lui en veux.
Tu lui en veux de prendre tant de temps.
De t’en faire perdre autant.
De ne pas rentrer.
Ton regard azure observe les alentours et tu ne peux t’empêcher de penser que cet endroit n’est pas sécurisant… ton esprit se met à imaginer beaucoup trop de scénario où tu perdrais la vie ici, de façon lamentable bien évidement.
Dix-neuf heures sonne.
Plus que vingt-quatre minutes.
Tu calcules de là où tu es, pour rejoindre ta chambre ou tu ne sais où, un lieu tranquille où tu te sentirais en sécurité.
C’est loin… trop loin.
Le temps joue contre toi.
Après un dernier regard sur l’endroit où ton frère c’est envolé tout à l’heure, tu décides de retourner vers le château. Au début tu marches, mais le stress monte de plus en plus, il fait bouillir ton sang Eponine. Rapidement tu te met à courir. Tu cours tu cours, alors que t’es loin d’être la meilleure en sport, mais l’adrénaline te pousses et tu cours, de plus en plus.
Tu cours.
Comme si ta vie en dépendait.
Le sang bat à tes tempes et en regardant ta montre tu sens la panique te saisir à la gorge. Dix-neuf heures vingt. Plus que trois minutes.
Jamais tu ne rejoindra ta chambre.
Et c’est quand tu sens les larmes coulées sur tes joues que tu comprends que tu n’arrives plus à respirer.
La crise de panique te possèdes.
Elle t’étreint et t’étouffes.
Tu vas crever là, sur les pavés de la grande cour.
Et alors que tu essayes de voir l’heure.
Ta vue se trouble.
© ASHLING POUR EPICODE


Eros A. Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eros A. Erskine
Messages : 27
Points : 73
En couple avec : Personne, et tant mieux.
Re: original family disappointment ((eros)) Mer 3 Juil - 22:57


original family disappointment


Quelle heure était-il ?
Tu ne t'en souciais peu quand tu rentrais de mission. Le visage creusé et les cheveux encore teintés d'un blond qui n'était sûrement pas naturel. Tes pouvoirs de métamorphomage étaient mis à l'épreuve dans un trop long délai de temps.
Les portes de Poudlard s'ouvre et la voiture noire repart dans un crissement de pneus sur le béton. Le château baignait encore dans la lumière à cette heure d'été mais il était dissimulé par quelques nuages, ce qui rendait l'air lourd.

Tu remontes à pied car les carioles ne sont pas disponibles, et arrive du côté de la grande cour. Tu te serais bien posé dans l'herbe pour domrir directement mais tu ne rêves que d'une seule chose : prendre une douche glacée, afin de purifier chaque parcelle de ta peau irritée.

Une petite sonnerie s'échappe de ton téléphone et tu fronces les sourcils. 19h14. Ton alarme te prévient depuis des années dix minutes avant l'heure fatidique.
Mais ce soir tu veux être égoiste.
Il n'est rien arrivé hier non ? Ni avant-hier. Pourquoi il arriverait quelque chose aujourd'hui ?
Tu te mords la lèvre et atteint le couloir extérieur qui donne au rez-de-chaussé. Jusqu'à ce qu'un élève de poufsouffle court vers toi.

« Ah !! Erskine !! Ramène toi steuplé, ya  ta soeur qui fait un malaise !! Je vais chercher Palton ! »

Tu écarquilles les yeux.
Comment as-tu pu être aussi stupide ? Sans réfléchir, tu t'élances sans même répondre, et tu suis l'indication que le garçon t'a précisé. Et tu la trouves, au sol.
Pendant quelques secondes, tu la détailles sans agir.
Elle te rend si faible que tu voudrais la détester. Mais c'est toi que tu détestes d'ainsi la juger.
Tu la protèges à ta manière, dans l'ombre et dans le silence, et pourtant ce n'est pas suffisant. Impuissant contre cette malédiction et pourtant tu opères pour essayer de lui ôter. De payer sa dette.

« Nine... »

Tu approches et passes ton bras par dessus son dos, soulevant son visage du bout des doigts.

« C'est moi. Respire. ça ne sera pas ce soir, respire ! »




Dernière édition par Eros A. Erskine le Sam 10 Aoû - 19:48, édité 3 fois
Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 16
Points : 43
Re: original family disappointment ((eros)) Mer 3 Juil - 23:02

disappointment
"ce n'est rien.
c'est pas grave.
ça passera."
Tu ne mourras pas d’un accident tragique.
Cela fait déjà bien longtemps que tu en est certaine.
Ou quasiment en tout cas.
Non tu vas mourir lamentablement.
Tu vas peut-être même te tuer Eponine.
De connerie.
Parce que tu as cette peur panique de 19h24.
C’est idiot d’avoir peur d’une heure non ?
Idiot, surtout quand tu ne peux même pas être certaine que cela soit bien cette heure là. Et oui, si la voyante c’est plantée, si elle a vu un quatre à la place d’un sept ou allez savoir quoi d’autre. Si toute ta vie se basait sur cette erreur, sur ce mensonge ?
Tu sens qu’on s’agite autour de toi.
Puis tu sens son odeur.
Il est rentré…
Le son de sa voix.
Et le contact de sa peau.
Qu’est-qu’on dit au dieu de la mort ?
Pas aujourd’hui.
Et tu inspires Eponine.
Une bouffée d’air frais qui te brûle les poumons.
Ta respiration est anarchique et les battements de ton cœur complètement désordonnés, mais malgré le papillonnement de tes paupières, tu retrouves peu à peu une vision plus claire et tu vois son visage.
Un sourire faible s’étire sur tes lèvres, alors que déjà tu lèves ton poignet gauche pour observer les aiguilles qui n’ont pas arrêté leur course.
Dix-neuf heure vingt-cinq et treize secondes.
Un soupire t’échappe.
Tu te sens en nage à cause des sueurs froides.
La bouffée de chaleur t’achèves et tu sens tes genoux moues, sans parler du mal de crâne que te procure la retombé d’adrénaline.
Ton regard cherche le siens.
Pendant un instant il se perd et lentement, comme si tu te souvenais de pourquoi tu étais là, avachie sur les pavés.
Te donnant en spectacle, une fois de plus.
La fille chelou qui mange pas.
La fille chelou qui fait des crises sans raisons.
Leur donner raison te rendait malade.

Où est-ce que tu étais encore ?

Ta voix est faible.
Tu as la langue pâteuse Eponine.
Et ton ventre se met à gargouiller bruyamment.
Soupirant une nouvelle fois, tu roules des yeux.
Toussant et poussant sur tes bras, tu te relèves quelque peu, mais tu ne te sens pas encore prête pour te dresser sur tes deux jambes.

Je me suis inquiétée… encore.

Tu ne veux pas le faire culpabiliser.
Ou peut-être que si en fait.
Mais juste un peu.
© ASHLING POUR EPICODE


Eros A. Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eros A. Erskine
Messages : 27
Points : 73
En couple avec : Personne, et tant mieux.
Re: original family disappointment ((eros)) Mer 3 Juil - 23:16


original family disappointment


Elle va bien.
C'est tout ce qui t'importe.
Tes yeux la détaillent avec une certaine distance... Comme toujours.
Mais tes mains sont bien accrochées à ses épaules, dans une volonté de ne pas la lâcher. Tu as toujours peur qu'elle se casse, Eros. Tu as toujours peur tout court pour elle.

Elle te demande ou tu es, et ce n'est pas la première fois. Tu détournes le regard comme si tu avais fait ça toute ta vie et tu inspires un coup.

« Nul part, Nine. J'étais nul part. »

Si tu lui avouais, elle t'engueulerait. Lui aussi d'ailleurs.
Et il la menacerait comme il l'a déjà fait auparavant.
Comment poser des mots sur "je travaille pour celui qui t'a maudite". Du moins c'est ce qu'il te faisait croire, et même ça tu n'en avais aucune certitude.

« En tout cas, rien qui puisse t'inquiéter. L'heure est passée, je t'emmène aux toilettes, tu dois boire un coup. »

Ta main effleure le creux de son dos et tu finis par reculer quand elle est enfin debout. Tu ne pouvais pas te permettre de trop la toucher... Même si aucun lien du sang ne vous unissait, elle était quand même... ta soeur.
Tu soupires.
Ce qu'elle était mignonne.

« Arrête de faire la tête, sale moche. »


Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 16
Points : 43
Re: original family disappointment ((eros)) Mer 14 Aoû - 11:57

disappointment
"ce n'est rien.
c'est pas grave.
ça passera."
Il y a des êtres pour qui le mensonge est une seconde nature, qui ne semblent même pas culpabiliser ne serais-ce qu’un seul instant et puis il y en a d’autre qui ne peuvent s’empêcher de mentir, mais qui comme Pinocchio ne peuvent le dissimuler.
Eros est de ceux là.
Son regard ce détourne.
Nul part.
Même toi Eponine, qui ne sait vraiment pas mentir, tu penses que tu pourrais réussir à être plus convaincante. Il y a quelque chose dans ce mensonge que souhaite garder Eros, un secret qui le pèse et au fond de toi, tout ce que tu souhaites, c’est l’alléger.
Le libérer, juste un peu, un petit peu.
Ma la curiosité te ronge Eponine.
La peur qu’il soit en un sens en danger peut-être et que tu ne puisses rien faire pour l’aider, non pas parce que tu ne peux pas réellement, mais parce qu’il refuse ton aide, comme il a toujours refusé tellement de chose venant de toi, jusqu’à tes sourires.
Alors tu renchéries.
Tu t’es inquiétée, encore.
Ton frère ce veut rassurant.
Rien qui ne puisse t’inquiéter.
Tu voudrais y croire Eponine, mais cela sonne faux.
Eros fait remarquer que tu es techniquement hors de danger, oui, de nouvelles vingt-quatre heures viennent de s’enclencher.
Un jour de plus à cocher.
Avec une certaine difficulté, tu te redresses.
Les sourcils froncés.
Tu sens sa main qui frôle ton dos et un frisson te traverses.
Te mordant l’intérieur de la joue tu finis par lui faire face.
Et tu grimaces.

« Sale moche »… c’est toi la mocheté !

Derrière son sourire, tu as fini par te convaincre que ce surnom pas vraiment reluisant, était sa façon bien à lui de te prouver son affection.
Malgré la pique, tu as appris à bien le prendre.
Il a dit qu’il t’accompagnait aux toilettes, c’est une bonne idée car tu meurs de soif et ta langue est toujours aussi pâteuse, mais… tu n’arrives pas à passer à autre chose Eponine. C’est donc les mains sur les hanches, te sentant tout de même mieux, que tu relances les hostilités.

Est-ce qu’on pourrait arrêter de ce mentir ? Ton regard se fait plus dur. C’est qui ce type avec qui tu part faire je ne sais quoi beaucoup trop souvent à mon goût ? Owh et Eros, ne me ment pas, je sais quand tu mens, t’as ce petit tic là…

La gêne rougis un instant tes joues.
Trouvant que c’est assez malaisant de l’avoir observé au point de savoir cela.
© ASHLING POUR EPICODE


Eros A. Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eros A. Erskine
Messages : 27
Points : 73
En couple avec : Personne, et tant mieux.
Re: original family disappointment ((eros)) Ven 16 Aoû - 10:34


original family disappointment


Vous voilà tous les deux dans les toilettes des filles. C'était un peu gênant pour toi au fond même si tu faisais mine d'en avoir rien à faire. Il n'y avait heureusement personne à cette heure, car les filles utilisaient principalement celles de leurs dortoirs.
Tu te poses devant le lavabo avec Eponine alors qu'elle te renvoie ton pique en pleine figure. Tu étires un faible sourire, à peine perceptible. Tu l'avais mérité, tu l'as toujours mérité.

Tu passes tes doigts sous l'eau glacée des vieux robinets, pour ensuite les coller sur son visage pour rincer la sueur froide de son front.
Ce qu'elle te demande ensuite, c'est clairement la raison de pourquoi tu te forces à l'éviter la plupart du temps. Lui dire la vérité, c'est l'exposer au danger. Lui dire la vérité, c'est trahir la promesse que tu as fait à Magnolia que tu viendrais la chercher.

« Arrête Eponine. Je ne peux pas te le dire, et tu le sais très bien. Sinon depuis des années, tu le saurais déjà. »

Tu arbores une mine sérieuse, dissimulant les rougeurs nées à l'orée de tes pommettes de par la remarque qu'elle venait d'ajouter.
Vous vous trouviez être deux handicapés en terme de relation. Tu ne savais pas comment la traiter mais tu devais être le pire grand frère du monde. Cette pensée t'arrache alors un soupire de tristesse et de frustration. Magnolia était toujours prisonnière, et tu ne l'aidais en rien.

« C'est une mauvaise personne, c'est tout ce que tu dois savoir. Et s'il venait à apprendre que tu sais des choses sur lui... »

Tu détournes le regard.
Non.
C'est trop dur à supporter.
Car il la connait déjà, il la connait que trop bien.


Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 16
Points : 43
Re: original family disappointment ((eros)) Sam 31 Aoû - 18:46

disappointment
"ce n'est rien.
c'est pas grave.
ça passera."
Les toilettes des filles.
Ce n’est pas l’endroit le plus charmant de l’école, mais tu es persuadée que dans les tréfonds des sous-sols, il y a bien pire comme endroit.
Au moins, ça ne pue pas la pisse.
Tu renvoie à Eros sa pique et tu souris malgré tout, remarquant que lui aussi il a la commissure des lèvres relevées et ça te réjouie. Tu pourrais te contenter de cela Eponine, mais non, il t’en faut plus. Il t’en faut toujours plus.
Alors qu’il te mouille le visage avec l’eau glacée, tu lui redemande encore et encore : qui est ce type ? qu’est-ce qu’il te veut ? Arrête de me mentir. C’est toujours la même sérénade depuis si longtemps et tu en es lasses.
Eros ne semble pas être de cet avis.
A travers le rose de ses joues qu’il dissimules sous un visage fermé et une mine sérieuse, il répète le même refrain et tu soupire Eponine.
Mais tu n’abandonnes pas.
La persévérance peut être vu comme un défaut.
Chez toi s’en est presque le cas.
Tes yeux roulent dans leur orbites et tu lèves les bras vers le ciel, comme si tu attendais une intervention divine en t’exprimant :

Alors ça oui ! Pas besoin de me dire que ce type n’est pas quelqu’un de bien. J’suis peut-être naïve mais pas demeurée non plus Eros.

Ton regard ce fait plus dur, ce qui est rare.
Par moment tu voudrais être légilimens, juste pour entrer dans sa tête et avoir les réponses aux questions qui te ronges, mais à faire, car au fond tu sais que la vérité te feras plus de mal que ce que tu peux bien l’imaginer.
Au fond, tu as peur de cette vérité que tu désires.
C’est un comble.
Mais tu ne t’arrêtes pas là.

Vraiment ? Tu me l’aurais vraiment dit ? Ta voix c’est fait plus douce. Tu sais, je n’ai pas besoin d’être protégée, ni d’être sauvée… personne ne peut me sauver de toute façon.

Ton regard à plongé dans le siens et tu n’as pas détourné les yeux. Tu as ce talent pour le tragique Eponine, en même temps, ton existence est un peu une tragédie non ? C’est lourd et dur à dire, encore plus a encaisser, mais qu’importe, même si tu voudrais qu’il te sauve lui.
Un nouveau soupire t’échappe.

Je ne veux pas être un poids et j’en ai plus qu’assez que tu affrontes ce… –tu hésites un instant sur tes mots– mec tout seul. Ton sourire s’élargit. Je peux sincèrement t’aider à porter ça, mais si tu ne fais pas un pas vers moi…

Et ta phrase s’éteignit sur le bord de tes lèvres.
Il y a des choses qu’on ne sait pas exprimer avec des mots et là c’est le cas. Tu as l’impression de revivre toujours la même scène, comme si tu étais coincée dans une boucle dans laquelle tu attends désespérément qu’il fasse un pas vers toi.
© ASHLING POUR EPICODE


Eros A. Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eros A. Erskine
Messages : 27
Points : 73
En couple avec : Personne, et tant mieux.
Re: original family disappointment ((eros)) Mar 3 Sep - 13:24


original family disappointment


C'était une torture lente. Elle aussi, souffrait sûrement. C'était une certitude, même. Mais ça te rendait fou cette histoire à la fin ! Tu ne disais rien pour la protéger, était-elle incapable de comprendre ça ? S'il venait à s'en rendre compte ça serait la fin. Mais qui protégeais-tu au final ? Elle ? Magnolia ? Ou ton petit confort ?

Tu es sorti brutalement de ta réflexion lancinante lorsque ta soeur adoptive lève les bras vers le ciel d'un ton plus qu'agacé, comme si elle voulait souligner l'évidence stupide de tes propos. Tu serres la mâchoire et la saisis par les épaules.

« Arrête ça ! Arrête de croire que tu peux tout encaisser Nine ! » Ces mots que tu lui adressais, ils étaient pour toi-même. Et elle le comprendrait aussi vite que tu en avais conscience. « Si je me sacrifie, dans la vie, c'est pas pour qu'une demeurée comme toi, que j'ESSAYE de protéger, vienne tout détruire en pleurnichant, c'est clair ?! »

Tu la secoues un peu, comme si tu voulais pas lui laisser le temps de digérer l'information.

« Eponine, je veux pas te perdre toi aussi, je veux pas te perdre comme j'ai perdu ma mère puis ma soeur ! Si tu apprends ses secrets, il te prendra toi aussi. Et cette fois, tu ne pourras plus m'aider. »

Car sa seule façon de t'aider, c'était de sourire à tes côtés.

« Tout. Tout mais pas ça. »


Eponine Erskine
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Eponine Erskine
Messages : 16
Points : 43
Re: original family disappointment ((eros)) Dim 3 Nov - 11:51

disappointment
"ce n'est rien.
c'est pas grave.
ça passera."
Quand il te saisi par les épaules pour te secouer comme un prunier, tu ne fus pas plus surprise que cela Eponine. Toujours la même rengaine ; si tu n’avais pas cette force de caractère, tu penserais sans soucis que vous ne vous en sortiriez jamais… enfin, c’est peut-être à cause de cette force de caractère que vous tournez en rond à bien y réfléchir.
Un de tes sourcils se hausse quand il te dit d’arrêter, que tu ne peux pas tout encaisser.

Toi non plus.

Ça n’arrête pas Eros.
Comme toujours, ses mots te vexes, ils te touchent avec ardeur. Si c’était un autre tu t’en foutrais sûrement Eponine, mais les mots d’Eros sont toujours douloureux… c’est un peu comme s’il avait un accès direct à ton cœur.
Il te secoue et si tu avais eu l’estomac plein, il est presque certain que tu lui aurais vomit dessus, ça l’aurait peut-être calmé.
Eros poursuit, avec des mots toujours fort, mais qui te semble plus doux. Il y a une sincérité dans ses paroles et son regard qui te transcendent pendant un instant. Il a ce don, celui de te mettre au pied du mur ; de te clouer sur place.
Il tenait à toi.
Parfois, ça te semblais irréaliste.
Et pourtant…
Tu le prends dans tes bras.
Enfouissant ton visage dans le creux de son épaule.
Tu renifles un « désolé », avant de finir par relever la tête et t’écarter. Un sourire un peu faible, mais sincère illumine ton visage Eponine.

Allons manger, avant qu’on ne nous prenne plus à table. Le bout de tes doigts frôle les siens, mais tu te ravises. Je n’en parlerais plus.

Tu ne le regardais plus dans les yeux.
Il doit savoir que tu mens, tellement tu es une si mauvaise menteuse… Eros sait juste que tu vas le laisser tranquille pour un petit moment, mais qu’un jour, tu reviendras à la charge.
Comme toujours.
© ASHLING POUR EPICODE


Contenu sponsorisé
Re: original family disappointment ((eros))

original family disappointment ((eros))
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» NASCAR the family channel
» mais zutt!!! j'ai plus msn messenger original
» Etre original?
» Faire certifier une photocopie avant le départ de l'original
» Une petite boite original

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: La grande cour-
Sauter vers: