deux heures avec toi (jay)

Ceres Rhee
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Ceres Rhee
Messages : 83
Points : 131
deux heures avec toi (jay) Ven 9 Nov - 0:04

car dans trois heures il fera déjà nuit


- tends le bras un peu plus en arrière. ouais voilà. et penche la tête à gauche

non l'autre gauche

ouais voilà nickel.


son rire s'évapore dans l'espace comme une volute de soir d'hiver, elle souffle de la poudre d'or au visage du crépuscule - en tailleur ceres s'est vêtue d'une traîne de jeunesse neuve qui orne ses poignets de voiles estivaux ; il flotte dans l'air une odeur forte mais sans gravité et il lui semble que c'est un pétrichor né d'une exposition trop forte au soleil. ce soir le soleil c'est lui, il se décalque sur le ciel et ne décline pas encore. ceres est penchée sur la feuille mais ne fait pas attention au premier trait. elle garde les yeux sur lui et suit la courbe plissée du manteau, car il fait encore froid, mais la séance vous plonge dans une chaleur de culte ; il y a quelque chose d'agréable à être aux parcs à dix-neuf heures, quand les cieux se recouvrent de pelisses orangées avant de se lover dans les satins de la nuit noire - ça réchauffe. elle achève la première esquisse et se redresse pour chercher son regard dans la lumière de l'avant-nuit.

- tu me dis si t'as trop froid, hein. mais c'est déjà super gentil d'avoir accepté de venir.

elle sourit en demi-lune - car ceres arrive parfois en coup de vent pour vous entraîner sur des temps plus calmes, où on ne vous attendait pas - elle l'avait prévenu il y a vingt minutes en voyant que le ciel prenait la couleurs des très saints soirs d'été. bien sûr il avait dit oui ; jay est tendre et facile pour les gentils artistes comme lui.

- tu as rien annulé pour ça d'ailleurs j'espère ?

son sourire se pince de lui-même tandis qu'elle appuie un peu plus sur le blond des cheveux : elle n'espère que ça.


@jay taylor-k. love




 
notes here if you like
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: deux heures avec toi (jay) Dim 11 Nov - 21:59

deux heures avec toiceres & jay
Le parc se parait d’oranges et de rouges et c’était comme si le ciel au-dessus de leurs têtes avait pris feu juste avant de vêtir l’indigo du soir ; aucune chaleur dans l’air pourtant, si ce n’était la mince buée de leurs souffles qui s’échappait au fil de leurs respirations retenues.
Installé à même le sol dans un coin du parc ou la lumière se faisait source d’ombres angulaires et mystérieuses, Jay se prêtait à l’art amusant du modèle d’artiste –et l’artiste aujourd’hui, c’était Ceres qui en portait les habits.

« Tu me dis si t'as trop froid, hein. mais c'est déjà super gentil d'avoir accepté de venir.
T’inquiète, a hoe never gets cold comme on dit ! »

Jay aimait beaucoup poser pour Ceres ; il avait d’ailleurs été étonné la première fois. Lui que les podiums de mannequinat révulsait depuis qu’il avait été en âge d’en voir les dessous ne s’attendait pas à ce que devenir objet d’observation à son tour ne lui plaise à ce point. C’était peut-être tout simplement lié à Ceres d’ailleurs ; ces moments d’intimité silencieuse qu’ils partageaient de temps en temps au couvert de leur passion commune pour l’art étaient pour le jeune homme bien plus bénéfiques que ce à quoi il s’attendait. S’il s’était proposé comme modèle vivant sur le ton de la blague au début, aujourd’hui c’était pour lui le temps de la réflexion, de la méditation ; à se concentrer uniquement sur son corps pour maintenir une pose, il laissait son esprit divaguer loin, au-delà des étoiles et plus haut encore.

« Tu as rien annulé pour ça d'ailleurs j'espère ?
C’est maintenant que tu t’en inquiètes ? fit-il d’un ton railleur mais pas mauvais. Il haussa les épaules et un sourire nonchalant étira ses lippes. Annulé non, mais retardé sûrement. J’ai des potes qui organisent un truc aux Trois Balais ce soir, un anniversaire je crois, donc j’y irais quand on aura fini ! »

Jay était de ces personnalités solaires que l’on aimait avoir à ses côtés même lorsqu’il n’était qu’une simple connaissance et pas un véritable ami –de fait, on l’invitait souvent à ce genre d’évènements, et rarement il refusait le plaisir d’une soirée de débauche innocente digne des teen movies qui avaient bercé sa pré-adolescence chez les moldus.

« Ça te dirait d’y aller avec moi d’ailleurs ? »

Il la savait toujours trop inquiète quand il partait vivre ses aventures de jeune fêtard aux Trois Balais, et se disait que peut-être, si cette fois elle l’accompagnait, elle verrait qu’il n’est pas nécessaire qu’elle se ronge les sangs à chaque fois –et surtout il espérait qu’elle puisse se détendre et profiter d’un peu de bon temps tout simplement.
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres Rhee
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Ceres Rhee
Messages : 83
Points : 131
Re: deux heures avec toi (jay) Lun 3 Déc - 22:37

car dans trois heures il fera déjà nuit


l’air se resserre - oui, il lui a bien semblé que l’air s’est resserré comme une étreinte sur leurs deux corps inflexibles, lorsque jay a posé la question - que d’un coup la pression accumulée par le précieux recueillement des artistes est redescendue pour finir par toucher le ciel dans l’ascension inverse, imploser dans un feu d’artifice couleur de nuit, en aplat sur leurs cœurs : ceres sentit comme rarement le poids de la lourde tâche que d’avoir dix-sept ans s’abattre sur son dos. aussi, vu qu’elle était encore effrayée par la silhouette de ce nouveau sentiment, elle préférait couper court aux fleurs de vices à même la terre - elle n’avait, après tout, plus de problème à dire non - surtout lorsqu’elle ne le pensait pas.

- je suis pas sûre - elle marque sans le vouloir une pause - d’avoir envie de t’accompagner.

le refus avait malgré tout un goût étrange en bouche alors elle se sentit obligée de rajouter - sauf ton respect, hein, avec le joli sourire qui dément tout.

jay ne l’avait jamais invité à l’accompagner après tout, et ça la laissait songeuse - le temps d’une seconde son crayon flotta dans le vide ; ses yeux décrivirent une courbe imaginaire qui se terminait sur les deux yeux de jay plantés dans les siens, à la recherche d’un accord qu’elle ne savait pas elle-même où trouver : elle n’avait jamais songé qu’on la demande sur ces espaces vides de minuit passé, et ses mains tremblaient sans qu’elle ne sache exactement pourquoi.

ceres maîtrisait pourtant habilement l’art du faire comme-si - faire comme si elle n’était jamais mal-à-l’aise, elle qui est si honnête d’habitude ! avec jay les émotions prenaient toujours la forme des rires. ainsi elle en laissa échapper un troisième, d'un bleu vif de tourment.

- et puis, je les connais pas, alors je risque de te coller toute la soirée. rose de solitude mutine et faire comme si elle ne connaissait personne - c’est une fille qui se veut douée en parlant des choses qui lui sont inconnues.

mais vraiment, ceres : ne sait pas ce qu’elle veut.

- lève-toi s’il te plaît, prends la pose que tu veux, je vais prendre ton croquis debout.

le temps d'une réplique elle se mue en autoritaire, et se tient elle-même debout : ceres tremble un peu. elle change un peu de sujet et tente de faire au plus vite car, sans qu’elle le veuille réellement, elle refuse que la nuit toute entière leur coule entre les doigts.


@jay taylor-k. encore désoléeee pour ce temps de réponse :((




 
notes here if you like
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: deux heures avec toi (jay) Ven 7 Déc - 23:52

deux heures avec toiceres & jay
« Je suis pas sûre…d’avoir envie de t’accompagner. Sauf ton respect, hein. »

Un sourire naquit sur les lèvres de Jay, qui s’attendait à une réponse de ce genre.

« Haha, y’a pas d’offense, t’en fais pas –son visage prit une expression de douleur plus outrancière que théâtrale et il porta une main à son front en mimant le malaise vagal– j’ai bien compris que tu n’apprécies que mon corps d’Apollon et non ma délicieuse compagnie, ajouta-t-il d’un ton assorti à sa gestuelle. »

Un rire clair s’échappa de sa gorge et il reprit sa pose initiale aussitôt pour ne pas déranger la séance de dessin de Ceres plus longtemps avec ses idioties.

« Et puis, je les connais pas, alors je risque de te coller toute la soirée.
Bof, ça me dérangerait pas tu sais, je les connais pas si bien que ça non plus, on est juste en cours ensemble et ils m’ont invité en même temps que d’autres gens de la promo. »

Il n’insista pas ceci dit ; elle semblait avoir pris sa décision et Jay n’était pas de ces amis qui forcent les autres à faire ce qu’il ne veulent pas –en tout cas, pas avec Ceres.
À sa demande il se leva du sol et fit quelques pas pour se remuer les jambes et faire craquer son corps que le temps de pose avait engourdi avant d’enfoncer ses deux mains dans les poches et aller s’adosser contre un arbre à moins de deux mètres plus loin.

« Dis Ceres, fit-il après quelques secondes de silence –le temps nécessaire pour s’assurer que oui, l’arbre était le bon, et la pose aussi, la valse du crayon sur le papier à grain pouvait reprendrej’peux te demander pourquoi tu fuis autant les soirées et les trucs comme ça ? »

Il n’y avait aucune forme de jugement dans sa voix ; rien que de la curiosité, une envie de comprendre son amie un peu plus profondément.

« T’es pas obligée de me répondre si ça t’embête, hein ! »
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres Rhee
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Ceres Rhee
Messages : 83
Points : 131
Re: deux heures avec toi (jay) Dim 23 Déc - 21:55

car dans trois heures il fera déjà nuit


les mots passent devant ses yeux comme de légers filaments d’or, elle les regarde dériver lentement dans le courant de l’air orange, pareils à des algues à la mer, et se poser sur ses doigts pour venir immobiliser le tracé du crayon fusain. il semblerait que malgré toute la gentillesse et tout le soin que jay mettrait à l’interroger, cela ne serait jamais suffisant pour que ceres ne quitte la haute demeure de son silence, et ne se fige sous les élans de tendresse qui continuaient toujours un peu de l’ébranler. on la voit mimer la naissance d’une risette sans même songer à lever les yeux vers lui, son regard est transplanté là, sur le carnet plus que sur le dessin lui-même ; ses doigts engourdis par le froid le maintiennent par-dessous mais le vent fait doucement onduler le papier, elle a mille et une manières avant de lui répondre.

- non non, t’inquiète. elle s’éclaircit la gorge, c’est la mille et deuxième manière. ce qu’elle racle au final c’est moins une hypothétique douleur que la gêne de ne pas trouver de réponse convenable - car elle s’y oblige malgré tout, elle veut toujours tout affronter. je dirai pas que je les fuis, mais

mais je les fuis car j’ai peur de me découvrir des os brisés à la lumière devenue noctambule, de le devenir moi-même car je dors déjà si mal jay, est-ce que tu crois que je pourrais me relever intacte si c’est une chute commune à laquelle je m’adonne ? et puis elle se rappelle que ce n’est qu’un anniversaire. le sang a afflué jusqu’à ses mains lorsqu’elle se fait la réflexion, ceres se sent bête, et ne trouve pas de parce que à son pourquoi.

- on m’y a jamais invité et j’ai jamais trop osé y aller moi-même. sa voix s’allège un peu comme si la précédente observation lui avait ôté le poids de l’embarras, mais elle tremble, on dirait que c’est elle qui a froid - je crois pas être le genre de personne qu’on invite aux soirées.

c’est un simple constat qu’elle établit et qui lui évoque une fadeur blanc de crème, semblable à celle des murs de son dortoir dont les veinures bleues rois lui semblent bien mélancoliques en cet instant ; elle réalise qu’elle a laissé tomber son carnet le long de son bras le temps de la réflexion, ou plutôt de la contemplation du néant de ses nuits - ceres le relève et continue vaguement le croquis, songeuse.

- on doit pas trop apprécier ma délicieuse compagnie non plus, haha. enfin c’était sans compter sur toi visiblement, tu es trop bon apollon

et leurs rires éclaboussent en écho sur la triste toile de la vérité - personne à part lui n’invite ceres.


@jay taylor-k. jay c le meilleur ouin




 
notes here if you like
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: deux heures avec toi (jay) Jeu 3 Jan - 16:01

deux heures avec toiceres & jay
Du coin de l’œil, Jay avait pris le temps d’observer tous les gestes et petites manies que Ceres avait eu avant de lui répondre –il ne s’était pas offusqué de son silence car il savait comment elle fonctionnait. Tout le monde n’avait pas forcément son aisance, et c’était normal ; le jeune homme mettait toujours un point d’honneur à essayer de respecter le rythme des autres sans les brusquer car il était persuadé que c’était avec la patience et les encouragements que l’on faisait épanouir les plus belles fleurs.

« Non non, t’inquiète. Je dirai pas que je les fuis, mais… »

Le souffle de Ceres se perdit au bout de ses lèvres et Jay y restait accroché en suspend dans l’attente de la suite.

« On m’y a jamais invité et j’ai jamais trop osé y aller moi-même. Je crois pas être le genre de personne qu’on invite aux soirées. »

Il avait noté dans sa voix le semblant de soulagement –être libéré d’un poids que l’on juge honteux quand bien même il n’en était rien. Mais il avait aussi perçu le léger tremblement dans sa gorge, et cela lui suffisait pour vouloir la rassurer du mieux qu’il pouvait.

« On doit pas trop apprécier ma délicieuse compagnie non plus, haha. Enfin c’était sans compter sur toi visiblement, tu es trop bon Apollon.
Comment tu peux affirmer ne pas être faite pour ça si tu n’y es jamais allée ? »

Il n’y avait ni malice ni tentative de la piéger dans la joute de l’argumentaire dans son ton –rien que de la curiosité.

« Si c’est le monde et le bruit qui te dérange ça je peux comprendre, tout le monde n’aime pas forcément ça. Mais si tu ne t’en éloignes que parce que tu penses ne pas y trouver ta place et pas parce que tu n’aimes pas ça tout simplement, c’est un peu dommage tu ne trouves pas. »

Jay avait toujours considéré que peut importe l’événement, c’était les gens autour de lui qui lui faisait se sentir au bon endroit au bon moment –ou pas, cela arrivait aussi parfois.

« En tout cas si tu viens avec moi juste cette fois je te promets sur la tête de mon furet Maurice que je ferais en sorte que ça se passe bien, il ajouta avec un ricanement narquois mais sincère. »

Et si réellement elle ne s’y plaisait pas, alors soit,
au moins elle aurait essayé.

made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: deux heures avec toi (jay)

deux heures avec toi (jay)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Deux heures moins le quart avant Jésus Christ
» [Collection] Deux heures d'extase / Editions du Carquois
» La Côte des Deux Amants, avec OVS
» Rivet de harnachement premier empire (Avec deux aigles impériaux,)
» (Coll) Ma confession (Nouvelles éditions Fournier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Les parcs-
Sauter vers: